Agnosie

L'agnosie est tout un groupe de maladies, dont le symptôme commun est la perte de la capacité de reconnaître certains objets ou phénomènes, à condition que la conscience soit pleinement préservée..

La maladie tire son nom du mot latin gnosis, qui signifie «connaissance», le préfixe «a» dans la terminologie médicale indique traditionnellement l'absence de tout signe ou fonction.

L'agnosie provoque

En règle générale, l'agnosie est une conséquence de dommages étendus aux parties du cortex cérébral qui font partie du niveau cortical des systèmes d'analyseurs. Dans le même temps, chez les gauchers, l'agnosie survient à la suite de changements pathologiques dans l'hémisphère droit, chez les droitiers - la gauche, c'est-à-dire les services responsables de la perception artistique ou imaginative.

Les pathologies les plus courantes à l'origine de l'agnosie sont divers troubles de la circulation cérébrale, notamment post-traumatiques ou postopératoires, ainsi que la maladie d'Alzheimer et l'encéphalopathie, quel que soit son type..

Types et symptômes de l'agnosie

La médecine moderne distingue trois principaux types d'agnosie: visuelle, tactile et auditive.

L'agnosie visuelle est caractérisée par l'incapacité du patient à identifier et nommer un objet spécifique ou plusieurs objets. Dans le même temps, il n'y a pas de diminution de l'acuité visuelle. Ce type d'agnosie peut prendre diverses formes, telles que l'incapacité à déterminer les coordonnées spatiales (agnosie spatiale), une altération de la capacité à classer les couleurs avec une perception des couleurs complète (agnosie des couleurs), une perte de lecture et de reconnaissance (agnosie alphabétique), une forte diminution du volume des objets (agnosie simultanée) et ainsi de suite.

La cause de l'agnosie visuelle est une lésion du cortex occipital..

L'agnosie tactile survient à la suite de lésions des champs corticaux du lobe pariétal d'un ou des deux hémisphères du cerveau et se manifeste par une violation de la capacité de reconnaître des objets au toucher ou, alternativement, par l'incapacité de reconnaître des parties de son propre corps.

L'agnosie auditive se traduit par l'incapacité du patient à reconnaître les sons de la parole, c'est-à-dire en violation de la fonction phonémique de l'ouïe, des mélodies musicales familières, des bruits et des sons étrangers, comme les aboiements d'un chien ou le bruit de la pluie, avec une préservation complète de l'acuité auditive. Dans le premier cas, l'agnosie auditive conduit généralement à un trouble du développement de la parole. Ce type d'agnosie, le plus souvent, est une conséquence de dommages aux champs corticaux du lobe temporal du cerveau..

Beaucoup moins souvent que les trois premiers types, il existe des agnosies gustatives et olfactives, dans lesquelles le patient perd la capacité de reconnaître les aliments et les objets par le goût et l'odeur, respectivement. Dans le même temps, les papilles gustatives et l'odorat conservent pleinement leurs fonctions.

Dans certains cas, une agnosie de la douleur est notée, qui s'exprime en l'absence de réponse à la douleur. Ce type d'agnosie, le plus souvent, est le résultat de lésions cérébrales congénitales. La plupart des médecins considèrent l'agnosie de la douleur comme un type de.

Traitement de l'agnosie

Le traitement de l'agnosie consiste à éliminer sa cause, c'est-à-dire la maladie qui a endommagé le cortex cérébral et ses structures sous-corticales. Les médecins ne nomment aucune méthode de traitement spécifique - dans chaque cas, la méthode d'intervention médicale est déterminée individuellement, en fonction de la gravité de la maladie, de son évolution et des complications possibles. Pour reconstituer la fonction perdue, c'est-à-dire pour corriger l'agnosie elle-même, la participation obligatoire d'un neuropsychologue, ainsi que d'autres spécialistes, est requise. En cas de troubles de la parole, la participation d'un orthophoniste est nécessaire. L'ergothérapie est utilisée dans certains cas.

La période de récupération prend généralement environ trois mois, mais en présence de troubles compliqués, elle peut atteindre un an. Si nécessaire, le traitement peut être répété. Les rechutes d'agnosie après élimination de sa cause ne se produisent généralement pas.

Questions fréquemment posées

Quelles maladies sont le plus souvent associées à l'agnosie visuelle??

Réponse: L'agnosie visuelle est une conséquence des dommages au cortex occipital du cerveau. Les causes d'une telle lésion peuvent être un AVC ischémique antérieur, ainsi qu'une lésion cérébrale traumatique, une leucoencéphalite..

Contrairement à la croyance populaire, l'agnosie, à de rares exceptions près, n'est pas un trouble mental et, en règle générale, n'affecte pas la sécurité intellectuelle du patient. Le pronostic de l'apparition d'une telle maladie est imprévisible, car l'efficacité du traitement dépend de nombreux facteurs, y compris la gravité des causes qui ont conduit à l'agnosie et la possibilité de leur élimination complète. Cependant, avec un traitement systématique adéquatement sélectionné, le patient peut être adapté à une existence normale dans une société.

Agnosie: manifestations et formes cliniques, causes de survenue

L'agnosie est une violation de la reconnaissance d'objets et de stimuli de diverses modalités (visuelle, auditive, tactile et autres). Cette déviation se produit chez les enfants et les adultes en raison de la présence de certaines conditions pathologiques du cerveau. Le traitement est effectué en tenant compte de la maladie sous-jacente et du type d'agnosie. Les médicaments sont prescrits en fonction des caractéristiques individuelles du patient et de la gravité de la manifestation de la maladie.

  • 1. Agnosie: description de la maladie
  • 2. Types et leurs manifestations cliniques
    • 2.1. Forme visuelle
    • 2.2. Littéral
    • 2.3. Optique-spatial
    • 2.4. Forme tactile
    • 2.5. Auditif

    L'agnosie en psychologie est une violation du processus de reconnaissance d'objets ou de stimuli, généralement au sein d'un même analyseur (visuel, auditif, olfactif, etc.) tout en maintenant le fonctionnement des organes des sens. Les troubles de la gnose (reconnaissance) se manifestent principalement chez l'enfant à partir de 7 ans et chez l'adulte. L'incidence chez les hommes et les femmes a la même fréquence. Les enfants atteints de cette pathologie ont besoin de méthodes d'enseignement spéciales..

    Cette maladie est causée par des troubles pathologiques des champs secondaires de projection-associatifs du cerveau. L'agnosie se produit dans le contexte d'échecs de circulation cérébrale aiguë, d'ischémie cérébrale chronique. Les autres raisons de l'apparition de la maladie comprennent:

    • les tumeurs;
    • traumatisme cranio-cérébral, hématomes;
    • encéphalite;
    • La maladie d'Alzheimer;
    • La maladie de Pick;
    • la maladie de Parkinson.

    Il existe différentes agnosies: visuelle, tactile, optique-spatiale, auditive.

    L'agnosie visuelle est caractérisée par un manque de capacité à reconnaître des objets et des images de la réalité en l'absence de troubles oculaires. Pour toutes les formes de déviation, le fonctionnement élémentaire du système visuel reste relativement intact. Les patients ont une bonne sensation de couleur et les champs visuels restent normaux..

    Cette forme d'agnosie est une conséquence de l'endommagement de la partie corticale de l'analyseur visuel. Le plus souvent, des violations se produisent avec des lésions de deux hémisphères. T. G. Wiesel distingue plusieurs types de troubles agnostiques visuels:

    • matière;
    • violation de la reconnaissance des couleurs;
    • agnosie sur le visage;
    • agnosie numérique.

    Forme d'objet - le manque de reconnaissance des objets, la difficulté de les reconnaître et des images. Ce type de maladie est basé sur des violations de la reconnaissance de la forme et des contours de l'objet. Chez les patients souffrant d'agnosie d'objet, le seuil de reconnaissance augmente fortement.

    Les lésions bilatérales affectent la survenue de troubles macroscopiques, qui se manifestent par le fait que les patients ne peuvent pas reconnaître de simples images d'objets utilisés dans la vie quotidienne et confondent différentes images les unes avec les autres. Avec des foyers unilatéraux, situés dans l'hémisphère droit, les défauts de reconnaissance des images d'objets se manifestent par les difficultés de reconnaissance de l'image intégrale de l'objet, y compris celle artistique. Avec les lésions unilatérales, les patients ne peuvent pas identifier les objets représentés de manière schématique et stylisée, ainsi que les objets barrés et superposés les uns aux autres..

    Ils ne peuvent pas analyser les caractéristiques individuelles des objets et distinguer les formes de l'arrière-plan. Une variante des troubles optiques-gnostiques est l'agnosie simultanée (syndrome de Balint). Cette forme se caractérise par une reconnaissance visuelle altérée, lorsque le patient ne peut percevoir que des fragments individuels de l'image, ce défaut est observé même si les champs visuels sont préservés. L'agnosie sur les visages (prosopagnosie) est un trouble gnostique qui se manifeste par la difficulté à reconnaître les visages familiers et célèbres.

    Avec une forte manifestation du défaut, les patients ne reconnaissent pas leurs proches, ne peuvent pas décrire ou imaginer un visage familier, évaluer les gens par hasard, signes, voix et gestes, et ne peuvent pas non plus faire la distinction entre les visages féminins et masculins, les enfants des adultes. Parfois, les patients ont du mal à évaluer les expressions faciales, à voir des grimaces déformées.

    L'agnosie pour les couleurs (agnosie des couleurs) se développe en raison de dommages aux hémisphères gauche (dominant) et droit (sous-dominant) des régions temporale et occipitale. Avec cette forme, selon le type sous-dominant, il y a violation de l'abstraction et généralisation de la perception.

    Agnosie

    L'agnosie est une condition pathologique dans laquelle il y a une violation des processus de perception (auditive, visuelle, tactile) tout en maintenant la conscience et les fonctions des organes des sens. Dans un état d'agnosie, une personne n'est pas capable d'identifier un objet en utilisant un certain organe sensoriel. Le plus fréquent chez les adultes et les enfants âgés de 10 à 17 ans.

    Les raisons

    La principale cause de l'agnosie est les dommages aux structures du cerveau. Elle peut être causée par des crises cardiaques, des blessures diverses, des tumeurs, ainsi que par la dégénérescence des zones du cerveau qui intègrent la perception, la mémoire et l'identification (reconnaissance), c'est-à-dire qu'elles sont responsables de l'analyse et de la synthèse des informations. Le type d'agnosie dépend directement de l'emplacement de la lésion.

    La maladie a trois types principaux: les agnosies visuelles, les agnosies auditives et les agnosies tactiles. De plus, il existe plusieurs autres types de maladies moins courants (agnosie spatiale et autres troubles de la perception).

    Avec l'agnosie visuelle, les lésions sont localisées dans le lobe occipital du cerveau. Ce type se caractérise par l'incapacité du patient à reconnaître les objets et les images, bien qu'il conserve une acuité visuelle suffisante pour cela. L'agnosie visuelle peut être exprimée de différentes manières et se manifester sous la forme des troubles suivants:

    • agnosie du sujet (lésion de la surface convexitale du côté gauche de la région occipitale): incapacité à reconnaître divers objets, dans laquelle le patient ne peut décrire que des signes individuels de l'objet, mais ne peut pas dire quel type d'objet se trouve devant lui;
    • agnosie des couleurs (lésion de la région occipitale de l'hémisphère dominant gauche): incapacité à classer les couleurs, à reconnaître les mêmes couleurs et nuances, à corréler une certaine couleur avec un objet spécifique;
    • agnosie visuelle, se manifestant par la faiblesse des représentations optiques (lésion bilatérale de la région occipitale-pariétale): incapacité à imaginer un objet et à le décrire (nommer la taille, la couleur, la forme, etc.);
    • agnosie faciale, ou prosopagnosie (lésion de la région occipitale inférieure de l'hémisphère droit): une violation du processus de reconnaissance faciale tout en maintenant la capacité de distinguer les objets et les images, qui dans les cas particulièrement graves peuvent être caractérisés par l'incapacité du patient à reconnaître son propre visage dans le miroir;
    • agnosie simultanée (lésion de la partie antérieure du lobe occipital dominant): une forte diminution du nombre d'objets perçus simultanément, dans laquelle le patient n'est souvent capable de voir qu'un seul objet;
    • Syndrome de Balint, ou agnosie visuelle causée par des troubles opto-moteurs (lésion bilatérale de la région occipitale-pariétale): l'incapacité de diriger le regard dans la bonne direction, de le concentrer sur un objet spécifique, qui peut être particulièrement prononcé lors de la lecture - le patient ne peut pas lire normalement, car il lui est très difficile de passer d'un mot à un autre.

    Les agnosies auditives surviennent lorsque le cortex temporal de l'hémisphère droit est affecté. Ce type est caractérisé par l'incapacité du patient à reconnaître les sons et la parole, alors que la fonction de l'analyseur auditif n'est pas altérée. Dans la catégorie de l'agnosie auditive, on distingue les troubles suivants:

    • agnosie auditive simple, dans laquelle le patient ne peut pas reconnaître des sons simples et familiers (bruit de pluie, bruissement de papier, frapper, grincement de la porte, etc.);
    • agnosie auditive de la parole - l'incapacité à distinguer la parole (pour une personne souffrant de ce type d'agnosie auditive, la parole native est représentée comme un ensemble de sons inconnus);
    • agnosie auditive tonale - le patient ne peut pas capter le ton, le timbre, la coloration émotionnelle de la parole, mais en même temps il conserve la capacité de percevoir normalement les mots et de reconnaître correctement les structures grammaticales.

    Avec l'agnosie tactile, le patient n'a pas la capacité d'identifier les objets au toucher. L'un des types d'agnosie tactile est l'incapacité du patient à reconnaître des parties de son propre corps et à évaluer leur emplacement les unes par rapport aux autres. Ce type d'agnosie tactile est appelé somatoagnosie. L'agnosie tactile, dans laquelle le processus de reconnaissance des objets au moyen du toucher est perturbé, est appelée astéréognosie..

    Il existe également des agnosies spatiales, qui sont exprimées comme une violation de l'identification de divers paramètres de l'espace. Avec des lésions de l'hémisphère gauche, elle se manifeste sous la forme d'une violation de la vision stéréoscopique, avec des lésions des sections médianes de la région pariéto-occipitale, la maladie peut être exprimée sous la forme de l'incapacité du patient à localiser correctement les objets dans trois coordonnées spatiales, en particulier en profondeur, et également à reconnaître des paramètres plus ou plus près..

    Il existe également des types d'agnosie tels que l'agnosie spatiale unilatérale - l'incapacité de reconnaître l'une des moitiés de l'espace (généralement la gauche) et l'agnosie spatiale, exprimée par une perturbation de l'orientation topographique, dans laquelle le patient peut ne pas reconnaître les lieux familiers, mais en même temps, il n'a pas de troubles de la mémoire.

    L'un des types les plus rares d'agnosie est une violation de la perception du temps et du mouvement - une condition dans laquelle une personne ne peut pas évaluer la vitesse du passage du temps et percevoir le mouvement des objets. La dernière violation (incapacité à percevoir les objets en mouvement) est appelée akinetopsie.

    Diagnostique

    L'agnosie n'est pas une affection courante. Cette condition peut être due à un très large éventail de raisons et, dans chaque cas individuel, elle se manifeste de différentes manières. Ces facteurs peuvent compliquer sérieusement le diagnostic: il nécessite souvent un examen neurologique complet..

    Le diagnostic utilise les symptômes cliniques, l'imagerie cérébrale (IRM, TDM), l'examen neuropsychologique et physique. En règle générale, au premier stade du diagnostic, le médecin demande au patient d'identifier tous les objets ordinaires, en utilisant divers sens. Ensuite, les méthodes d'examen neuropsychologique sont appliquées, un certain nombre de tests spéciaux sont effectués, au cours desquels le médecin détermine les violations existantes de divers types de sensibilité, et analyse également la capacité du patient à utiliser les sens et à identifier correctement les informations obtenues avec leur aide..

    Traitement

    Il n'y a pas de traitements spécifiques pour l'agnosie. En règle générale, l'objectif principal est de traiter le trouble sous-jacent qui a entraîné des lésions cérébrales et une agnosie. Dans le même temps, les neuropsychologues, les orthophonistes et les ergothérapeutes sont souvent utilisés pour compenser les manifestations de l'agnosie..

    Comme le montre la pratique, le traitement de l'agnosie est le plus souvent effectué dans un délai de trois mois - dans les cas normaux, ce temps est suffisant pour que le patient se rétablisse. Cependant, le processus de récupération peut être retardé pendant une période plus longue (un an ou plus). Le succès du traitement dépend en grande partie de l'âge du patient, ainsi que de la nature et de la gravité des lésions..

    Cet article est publié à des fins éducatives uniquement et ne constitue pas un matériel scientifique ou un avis médical professionnel..

    Agnosie

    L'agnosie est une maladie secondaire qui se développe à la suite de lésions cérébrales. En fonction de la localisation de la zone endommagée et de ses fonctions, divers symptômes se développent - troubles de la vision, de l'audition, du développement, tandis que les organes sont absolument sains et répondent parfaitement à leur objectif. Le traitement de la maladie dépend des causes de son développement, de la forme et de la gravité de la maladie. Les médecins disent qu'avec un traitement opportun et correct, un résultat favorable et une élimination complète des symptômes sont possibles. Quels types d'agnosie existent, ce qui contribue à son développement et comment se débarrasser de la maladie, vous pouvez le découvrir en lisant les informations ci-dessous.

    Qu'est-ce que l'Agnosie?

    L'agnosie est une maladie, un ensemble de symptômes qui se caractérisent par une perturbation de la perception du monde environnant à la suite de dommages au cortex cérébral et directement à ses cellules. En règle générale, il s'agit d'une affection secondaire due à des maladies ayant un impact négatif sur le cerveau. En fonction de la zone touchée, diverses perturbations de la perception (auditive, visuelle, tactile et autres) se produisent. Avec le développement de la maladie, tous les organes fonctionnent normalement, mais le cerveau n'est pas capable de traiter l'information et de la comprendre.

    Les raisons du développement de la maladie

    Le développement de l'agnosie est facilité par des lésions cérébrales consécutives à la maladie. Une nuance importante est que chez les droitiers, la maladie se développe lorsque l'hémisphère gauche est endommagé, chez les gauchers, au contraire. Les principaux changements pathologiques qui provoquent le développement de l'agnosie sont:

    • La maladie d'Alzheimer.
    • Trouble circulatoire, tel qu'un accident vasculaire cérébral.
    • Encéphalopathie.
    • Maladies néoplasiques du cerveau.
    • Lésion cérébrale traumatique.
    • la maladie de Parkinson.

    Types d'agnosie

    Il existe plusieurs types d'agnosie. Afin de découvrir en quoi ils diffèrent et comment ils se manifestent, chacun.
    Agnosie auditive. Cette forme de la maladie se développe à la suite de lésions de la zone du cerveau responsable de l'audition et de la reconnaissance de la parole étrangère. En cas de lésion de l'hémisphère droit, le patient n'est pas en mesure de reconnaître les sons externes. Si l'hémisphère gauche (lobe temporal) est endommagé, il y a une violation de l'audition phonétique, une personne ne peut pas distinguer la parole humaine, ce qui conduit à un trouble de la fonction de la parole.

    Lorsque les zones antérieures (frontales) du cerveau sont affectées, le patient peut entendre et parler, mais n'est pas capable de percevoir correctement les informations, de les analyser et de les comprendre. Cela se produit généralement avec le développement de maladies ou de troubles mentaux..


    Agnosie visuelle. Avec ce type de maladie, la capacité de reconnaître les objets et de leur donner un nom est altérée. Dans le même temps, la vision est absolument normale et il n'y a pas de lésions oculaires. Cette forme se développe avec des lésions du cortex occipital. À son tour, l'agnosie visuelle est subdivisée en plusieurs sous-espèces:

    • L'agnosie des couleurs est une perturbation de la perception et de la distinction des couleurs..
    • L'agnosie simultanée est l'incapacité de percevoir un groupe d'images dans son ensemble. Dans le même temps, le patient conserve la capacité de distinguer les objets et les images séparément. Cette forme se développe lorsque les régions pariétale, temporale et occipitale du cerveau sont touchées..
    • L'agnosie des lettres est une violation de la capacité du patient à reconnaître les lettres, respectivement, la personne perd ses compétences en lecture et en écriture. Cette maladie est communément appelée «analphabétisme acquis». La maladie se développe lorsque la région occipitale de l'hémisphère dominant du cerveau est affectée.

    Symptômes typiques de cette forme:

    • Le patient décrit facilement les caractéristiques de l'objet devant lui (forme, but, matière, couleur), mais ne peut pas le nommer. Par exemple, lorsqu'il montre une bouilloire électrique blanche à un patient, il peut dire qu'il s'agit d'un attribut pour chauffer l'eau, nommer sa couleur, mais ne peut pas lui donner de nom.
    • Une personne peut reconnaître un objet par des sensations sonores ou tactiles.
    • Le patient est incapable de nommer un objet s'il n'y a pas de partie (par exemple, un vélo sans roue).
    • Difficultés à dessiner une image entière, un objet à partir de parties séparées.

    Agnosie tactile. Il s'agit d'une violation de la perception, caractérisée par l'incapacité de reconnaître les objets au toucher. Cela se produit lorsque la région pariétale du cerveau de l'hémisphère gauche ou droit est endommagée. Il existe plusieurs variétés de cette forme:

    • Somatoagnosie - une violation de la capacité d'une personne à reconnaître des parties du corps et à déterminer leur emplacement les unes par rapport aux autres.
    • Agnosie tactile - l'incapacité de reconnaître les lettres et les chiffres dessinés sur la main du patient.
    • Agnosie des doigts - l'incapacité de déterminer le nom des doigts lorsque vous les touchez avec les yeux du patient fermés.
    • L'agnosie d'objet est un trouble de la perception dans lequel le patient ne peut pas sentir la forme, la taille d'un objet ou le matériau à partir duquel il est fabriqué au toucher.

    Agnosie spatiale. Forme de la maladie dans laquelle le patient est incapable de naviguer sur le terrain et de reconnaître les images spatiales. Une maladie apparaît lorsque le lobe pariéto-occipital du cerveau est affecté. Avec le développement de l'agnosie spatiale, le patient ne peut pas faire la distinction entre la gauche et la droite, échange les lettres dans les mots et les mots dans les phrases. Lors du dessin, le patient ne peut représenter qu'une partie du dessin, affirmant que la deuxième partie n'existe pas a priori.
    Symptômes de l'agnosie spatiale:

    • Le patient peut se perdre dans son propre appartement, dans sa ville natale.
    • Le patient confond la perception de «haut-bas», «gauche-droite».
    • Une personne ne peut pas peindre une image complète (elle est capable de représenter des parties individuelles d'un objet, mais elle n'est pas capable de tout comparer ensemble).
    • Difficulté à naviguer par l'horloge.

    Les symptômes courants de l'agnosie comprennent:

    • Déni par le patient de la présence d'une maladie ou d'une pathologie, malgré la présence de signes évidents.
    • Indifférence aux symptômes existants, le patient ne fait pas attention aux défauts et ne leur accorde pas une importance particulière.

    Diagnostic de la maladie

    Pour diagnostiquer la maladie, il est extrêmement important de demander l'avis d'un spécialiste - un neurologue. Pour un diagnostic précis, un certain nombre de techniques de diagnostic et d'études neurologiques sont effectuées. L'objectif principal de toutes les recherches est d'établir la cause profonde, la principale maladie qui a provoqué des lésions cérébrales..


    Méthodes de diagnostic utilisées pour établir le diagnostic:

    • Examen approfondi du patient, prise d'anamnèse et clarification de la présence de maladies héréditaires. Le plus souvent, au cours de l'étude, des maladies néoplasiques, des blessures, les conséquences d'un accident vasculaire cérébral et d'autres maladies sont détectées..
    • De plus, une consultation de spécialistes étroitement spécialisés est effectuée afin d'exclure d'autres causes de symptômes. En règle générale, l'aide d'un ophtalmologiste, d'un oncologue, d'un cardiologue, d'un psychiatre et d'autres est requise.
    • Réalisation de divers tests permettant de déterminer le degré d'altération de la perception afin de différencier la maladie des autres possibles.
    • Réalisation de tomographie calculée et magnétique. En utilisant ces procédures, vous pouvez identifier les zones endommagées du cerveau.

    Traitement de la maladie

    En médecine, il n'y a pas de protocole unique pour le traitement de l'agnosie, car cela dépend de la cause profonde de la maladie, de son type et de son degré de négligence. Parallèlement au traitement de la maladie principale, des travaux sont menés avec un psychiatre, un orthophoniste, un neuropsychologue. Cela est nécessaire pour aider une personne à s'adapter à la vie en présence de telles pathologies. Il y a des cas où le traitement a donné des résultats instantanés et quand il a duré de nombreuses années. L'effet dépend de la rapidité avec laquelle le patient sollicite l'aide d'un professionnel. Le plus souvent, des médicaments de ces groupes sont utilisés: médicaments vasculaires, neuroprotecteurs et nootropiques, vitamines B.


    L'agnosie est une condition désagréable et dangereuse qui peut menacer la santé et interférer avec une vie normale et épanouissante. Avec une assistance rapide, vous pouvez vous débarrasser des symptômes et améliorer la condition. Il est strictement interdit de s'automédiquer, d'utiliser la médecine traditionnelle ou d'autres méthodes non traditionnelles sans consulter au préalable un spécialiste.

    Causes, diagnostic et adaptation sociale du patient dans le traitement de l'agnosie

    L'agnosie est une maladie neurologique qui se manifeste par une violation de divers types de perception, une personne a préservé sa conscience et sa sensibilité. Avec cette maladie, l'adaptation sociale du patient est altérée..

    Une condition pathologique survient à la suite de dommages aux systèmes analytiques corticaux et sous-corticaux du cerveau. Il existe trois principaux types d'agnosie: tactile, visuelle et auditive..

    Étiologie

    • Tumeurs cérébrales;
    • Maladies vasculaires du cerveau (accidents vasculaires cérébraux, hématomes);
    • Sclérose en plaques;
    • Maladie mentale (schizophrénie, maniaco-dépression);
    • Traumatisme cérébral;
    • Lésions périnatales du système nerveux chez les enfants (traumatisme et hémorragie).

    Variétés

    Il existe plusieurs types d'agnosie, qui dépendent de la localisation de la zone touchée par le cerveau..

    Déficience visuelle

    • Agnosie visuelle ou «cécité mentale». La personne ne perçoit aucune information visuelle;
    • Agnosie des objets. Le patient ne reconnaît pas les objets précédemment familiers;
    • Lettre agnosie. Le patient ne sait ni lire ni écrire;
    • Agnosie faciale. Une personne ne reconnaît pas les visages de personnes proches et chères et lui-même dans le miroir;
    • Agnosie de couleur. La personne ne perçoit ni les couleurs ni les nuances;
    • Violation des représentations optiques. Le patient ne peut pas imaginer ou décrire verbalement le sujet;
    • Agnosie simultanée. Ne voit qu'un seul objet sur plusieurs, en raison du rétrécissement du champ visuel;
    • Troubles opto-moteurs. Une personne ne peut pas diriger son regard dans une certaine direction. Avec ce trouble de la perception, il lui est difficile d'écrire et de lire.

    L'agnosie du sujet peut avoir divers degrés de gravité. Les manifestations maximales de cette maladie s'expriment dans l'incapacité de distinguer un objet et de le classer comme «vivant - non vivant», «nu - pelucheux», «grand - petit». Les symptômes minimaux d'une violation de cette gnose se manifestent chez une personne par l'incapacité de reconnaître un objet par des contours ou des contours. L'agnosie d'objet survient chez les personnes ayant une bonne vision périphérique et une sensibilité tactile conservée..

    Symptômes de violation de la définition de l'espace

    L'agnosie optique-spatiale est causée par une perception altérée des paramètres spatiaux.

    Une personne ne peut pas identifier correctement les objets dans l'espace. À la demande du médecin, il a du mal à positionner le livre à gauche ou à droite de lui-même. Avec cette maladie, la vision stéréoscopique est altérée. Certaines personnes subissent une agnosie spatiale unilatérale, qui se manifeste sous la forme de la perte de l'un des côtés de l'espace.

    L'agnosie du sujet peut avoir divers degrés de gravité. Les manifestations maximales de cette maladie s'expriment dans l'incapacité de distinguer un objet et de le classer comme «vivant - non vivant», «nu - pelucheux», «grand - petit». Les symptômes minimaux de la gnose d'un sujet altéré se manifestent dans l'incapacité de reconnaître un objet par ses contours ou ses contours. L'agnosie d'objet survient chez une personne qui a une bonne vision périphérique et une sensibilité tactile préservée..

    Avec l'agnosie topographique, le patient ne peut pas trouver dans sa ville la rue dans laquelle il habite ou la maison. Le patient se perd facilement dans des endroits familiers, ne peut pas trouver le chemin de son domicile ou de l'arrêt de bus. La mémoire ne souffre pas de l'agnosie topographique.

    Symptômes des troubles du temps et des mouvements

    Une personne ne «ressent» pas le temps et ne voit pas d'objets en mouvement.

    Le patient ne peut pas traverser la route ni entrer dans le métro. Ces personnes courent un risque élevé d'être heurtées par une voiture. Avec cette maladie chez une personne, le temps passe très vite, imperceptiblement pour lui. Il lui semble qu'il s'est réveillé le matin et s'est brossé les dents, car il faisait noir et la nuit tombait.

    Symptômes d'une perception altérée des sons et de la parole

    L'agnosie auditive (acoustique) survient chez les adultes et les enfants. Avec cette maladie, une personne ne souffre pas d'audition, mais elle ne fait pas de distinction entre les sons non musicaux et musicaux. Frapper, craquer, bruisser, siffler il entend de la même manière. L'agnosie acoustique est caractérisée par le fait que les patients ne distinguent pas les sons de la nature des autres (par exemple, produits par divers objets). Ils ne perçoivent pas la musique, ils ne s'en souviennent pas. Chez certains patients, l'agnosie auditive se manifeste sous la forme d'une sensibilité accrue à divers sons, ce qui leur donne beaucoup de sensations désagréables et d'inconfort dans la vie. L'agnosie auditive est causée par la pathologie de la perception de la parole. Il n'entend que des sons isolés. Avec l'agnosie tonale, le patient ne fait pas la distinction entre le timbre de la voix, sa coloration émotionnelle, le volume des sons individuels, mais le discours lui-même est compréhensible pour lui. Pour une telle personne, tout le monde parle d'une seule voix (hommes, femmes et enfants). Ces personnes ne distinguent pas les voix à la télévision ou au téléphone.

    Symptômes d'une reconnaissance altérée de parties de son propre corps

    VueCaractéristique
    AnosoagnosieCette maladie se manifeste sous la forme du refus du patient de la présence de toute pathologie ou maladie. Certaines personnes atteintes de parésie et de paralysie nient avoir une pathologie neurologique grave. Ils peuvent soudainement sortir du lit sur les jambes paralysées et tomber immédiatement. Les aveugles peuvent se considérer comme voyants et les images visuelles confubulaires sont perçues par eux comme réelles. Les patients souffrant de troubles de la parole ne remarquent pas d'erreurs de prononciation des sons et des syllabes
    AutotopagnosieIl s'agit d'une maladie dans laquelle une personne ne perçoit pas ses différentes parties du corps ni même la moitié de celui-ci. Une personne semble oublier environ la moitié de son corps et ne l'utilise pas du tout. Il montre tout avec une seule main, repose sur une seule jambe, ne ment que d'un certain côté
    SomatoparagnosieIl survient chez une personne sous la forme d'une pathologie de la perception de ses parties du corps comme des objets étrangers ou appartenant à une personne complètement différente. Le patient peut percevoir son membre comme un bâton ou un manche de pelle. Certains patients prouvent aux médecins que leur jambe appartient à une autre personne. Avec cette maladie, certains patients sentent leur corps divisé en deux moitiés qui ne communiquent pas entre elles. Certains patients perçoivent la moitié de leur corps comme réduite ou agrandie. Le patient se plaint: «Ma main gauche est deux fois plus petite que la droite», «La taille d'une jambe que j'ai est de 41 et l'autre de 36». Le patient peut ressentir de la légèreté ou une lourdeur importante dans l'une des moitiés de son corps. Il lui semble qu'une main est très lourde, il ne peut pas la soulever, il lui est difficile et douloureux de la bouger. Il perçoit toutes ces sensations pathologiques comme réelles et s'en inquiète beaucoup.
    Agnosie des doigtsLe patient ne peut pas se présenter à la demande du médecin 2, 3 ou 4 doigts
    Agnosie tactileLe patient ne peut pas sentir l'objet ou son matériau au toucher. Une personne aux yeux fermés ne peut pas distinguer, par exemple, un morceau de papier d'un morceau de suède. L'agnosie tactile peut se manifester par l'incapacité de déterminer la taille et la forme d'un objet. Il ne trouve pas de clé, de peigne ou de pièces dans sa poche. Certains patients ont une agnosie de texture tactile. Les patients ne séparent pas la surface lisse de la table de la surface rugueuse de l'asphalte. Une personne atteinte de cette maladie ne comprend pas les lettres et les chiffres dessinés sur sa peau par un médecin..

    Thérapie

    Le traitement de l'agnosie dépend de la cause sous-jacente. Si la maladie est survenue à la suite de processus volumétriques dans le cerveau, le patient subit un traitement chirurgical. Les blessures et les maladies vasculaires du cerveau sont traitées dans un service neurologique ou neurochirurgical d'un hôpital. Si l'agnosie est une conséquence de la schizophrénie ou de la maniaco-dépression, un traitement psychiatrique à long terme est nécessaire. Avec cette maladie, le patient doit compenser les fonctions perdues, un neuropsychologue devrait l'aider dans ce domaine..

    Agnosie du développement chez les enfants qu'est-ce que c'est: Agnosie - Wikipedia - Agnosie du développement chez les enfants qu'est-ce que c'est

    Agnosie du développement chez les enfants qu'est-ce que c'est

    Agnosie

    L'agnosie est une violation de la reconnaissance des sensations visuelles, auditives ou tactiles lors du fonctionnement normal de l'appareil de perception. En conséquence, la localisation de la lésion du cortex cérébral, l'état se caractérise par une incompréhension de ce qui a été vu et entendu, la non-reconnaissance des objets lors de la sensation, un trouble de la perception de son propre corps. Il est diagnostiqué en fonction de l'étude de l'état neuropsychiatrique, des résultats de la neuroimagerie (TDM, IRM, MSCT du cerveau). Le traitement est effectué avec des produits pharmaceutiques étiotropiques, vasculaires, neurométaboliques, cholinestérases en association avec une psychothérapie, des séances d'orthophonie.

    Gnose en traduction du grec signifie «connaissance». C'est la fonction nerveuse la plus élevée qui assure la reconnaissance des objets, des phénomènes et de son propre corps. L'agnosie est un concept complexe qui inclut toutes les violations de la fonction gnostique. Les troubles de la gnose accompagnent souvent les processus dégénératifs du système nerveux central, sont observés dans de nombreuses lésions cérébrales organiques résultant de traumatismes, d'accidents vasculaires cérébraux, de maladies infectieuses et tumorales. L'agnosie classique est rarement diagnostiquée chez les jeunes enfants, car leur activité nerveuse supérieure est au stade de développement et la différenciation des centres corticaux n'est pas complète. Les troubles gnotiques surviennent plus souvent chez les enfants de plus de 7 ans et chez les adultes. Les femmes et les hommes tombent malades aussi souvent.

    Les troubles gnostiques sont causés par des changements pathologiques dans les champs associatifs de projection secondaire du cortex cérébral. Les étiofacteurs d'endommagement de ces zones sont:

    • Troubles aigus de la circulation cérébrale. L'agnosie survient à la suite de la mort de neurones dans les champs secondaires dans le domaine de l'AVC ischémique ou hémorragique.
    • Ischémie cérébrale chronique. L'échec progressif de la circulation cérébrale conduit à la démence, y compris les troubles gnostiques.
    • Tumeurs cérébrales. La défaite des champs corticaux secondaires est une conséquence de la croissance tumorale, conduisant à la compression et à la destruction des neurones environnants.

    Le cortex cérébral comprend trois groupes principaux de champs associatifs qui fournissent une analyse à plusieurs niveaux des informations entrant dans le cerveau. Les champs primaires sont associés à des récepteurs périphériques, reçoivent des impulsions afférentes venant d'eux. Les zones associatives secondaires du cortex sont responsables de l'analyse et de la généralisation des informations issues des champs primaires. En outre, les informations sont transmises aux domaines tertiaires, où une synthèse et un développement supérieurs de tâches comportementales sont effectués. Le dysfonctionnement des champs secondaires conduit à une perturbation de la chaîne spécifiée, qui se manifeste cliniquement par la perte de la capacité à reconnaître des stimuli externes, à percevoir des images intégrales. Dans ce cas, la fonction des analyseurs (auditifs, visuels, etc.) n'est pas altérée.

    En fonction de la zone de la lésion en neurologie clinique, l'agnosie est classée dans les groupes principaux suivants:

    • Visuel - le manque de reconnaissance des objets, des images tout en maintenant la fonction visuelle. Se développe avec la pathologie des parties occipitales, pariétales postérieures du cortex.
    • Auditif - perte de la capacité à reconnaître les sons et les phonèmes, à percevoir la parole. Se produit lorsque le cortex du gyrus temporal supérieur est affecté.
    • Sensible - perception altérée de son propre corps et reconnaissance des sensations tactiles. Elle est causée par un dysfonctionnement des champs secondaires des régions pariétales.
    • L'olfactif est un trouble de la reconnaissance des odeurs. Observé avec des dommages aux zones médiobasales du lobe temporal.
    • Goût - l'incapacité à identifier les sensations gustatives tout en conservant la capacité de les percevoir. Associé à la pathologie dans les mêmes domaines que l'agnosie olfactive.

    Il y a aussi une violation de toutes les formes de gnose. Cette pathologie est désignée par le terme «agnosie totale».

    Le symptôme de base de la maladie est l'incapacité de reconnaître les sensations perçues tout en conservant la capacité de les ressentir. En termes simples, le patient ne comprend pas ce qu'il voit, entend, ressent. Une agnosie différenciée est souvent notée, en raison de la perte de fonction d'une partie affectée distincte du cortex. L'agnosie de nature totale accompagne les processus pathologiques qui se propagent de manière diffuse dans les tissus cérébraux.

    L'agnosie visuelle se manifeste par la confusion des objets, l'incapacité de nommer l'objet en question, de l'esquisser, de dessiner de mémoire ou le dessin a commencé. Lorsqu'il représente un objet, le patient n'en dessine que des parties. La forme visuelle a de nombreuses options: couleur, agnosie sélective des visages (prosopagnosie), aperceptive - la reconnaissance des attributs de l'objet (forme, couleur, taille) est préservée, associative - le patient est capable de décrire l'objet entier, mais ne peut pas le nommer, simultanément - l'incapacité à reconnaître l'intrigue de plusieurs objets tout en maintenant la reconnaissance de chaque objet séparément, visuel-spatial - une violation de la gnose de l'arrangement mutuel des objets. Le trouble de la reconnaissance des lettres et des symboles entraîne une dyslexie, une dysgraphie, une perte de la capacité de faire des calculs arithmétiques.

    L'agnosie auditive avec lésion de l'hémisphère dominant conduit à une incompréhension partielle ou complète de la parole (aphasie sensorielle). Le patient perçoit les phonèmes comme un bruit dénué de sens. La condition est accompagnée d'une polyphonie compensatoire avec répétitions, insertion de sons aléatoires et de syllabes. Lors de l'écriture, des lacunes, des permutations peuvent être notées. Lecture enregistrée. La défaite de l'hémisphère sous-dominant peut entraîner une perte d'audition musicale, la capacité à reconnaître des sons précédemment familiers (bruit de pluie, aboiements de chiens), à comprendre les caractéristiques intonationales de la parole.

    L'agnosie sensible est caractérisée par un trouble de la gnose des irritations perçues par la douleur, la température, les récepteurs tactiles, proprioceptifs. Il comprend l'astériosnose - l'incapacité d'identifier un objet au toucher, l'agnosie spatiale - une violation de l'orientation dans une zone familière, une chambre d'hôpital, son propre appartement, la somatognosie - un trouble de la sensation de son propre corps (proportionnalité, taille, présence de ses parties individuelles). Les formes courantes de somatognosie sont l'agnosie numérique - le patient est incapable de nommer les doigts, montrer le doigt indiqué par le médecin, l'autotopagnosie - la sensation d'absence d'une partie séparée du corps, l'hémisomatoagnosie - la sensation de seulement la moitié de son corps, l'anosognosie - l'ignorance de la présence d'une maladie ou d'un symptôme séparé (parésie).

    L'enquête vise à identifier l'agnosie et à en trouver la cause. La détermination de la forme clinique de l'agnosie permet d'établir la localisation du processus pathologique dans le cerveau. Les principales techniques de diagnostic sont:

    • Interviewer le patient et ses proches. Il vise à établir les plaintes, l'apparition de la maladie, son lien avec un traumatisme, une infection, des troubles hémodynes cérébraux

    Agnosie: types, symptômes, causes, traitement

    La maladie tire son nom du mot latin gnosis, qui signifie «connaissance», le préfixe «a» dans la terminologie médicale indique traditionnellement l'absence de tout signe ou fonction.

    L'agnosie provoque

    En règle générale, l'agnosie est une conséquence de dommages étendus aux parties du cortex cérébral qui font partie du niveau cortical des systèmes d'analyseurs. Dans le même temps, chez les gauchers, l'agnosie survient à la suite de changements pathologiques dans l'hémisphère droit, chez les droitiers - la gauche, c'est-à-dire les services responsables de la perception artistique ou imaginative.

    Les pathologies les plus courantes à l'origine de l'agnosie sont divers troubles de la circulation cérébrale, notamment post-traumatiques ou postopératoires, ainsi que la maladie d'Alzheimer et l'encéphalopathie, quel que soit son type..

    Types et symptômes de l'agnosie

    La médecine moderne distingue trois principaux types d'agnosie: visuelle, tactile et auditive.

    L'agnosie visuelle est caractérisée par l'incapacité du patient à identifier et nommer un objet spécifique ou plusieurs objets. Dans le même temps, il n'y a pas de diminution de l'acuité visuelle. Ce type d'agnosie peut prendre diverses formes, telles que l'incapacité à déterminer les coordonnées spatiales (agnosie spatiale), une altération de la capacité à classer les couleurs avec une perception des couleurs complète (agnosie des couleurs), une perte de lecture et de reconnaissance (agnosie alphabétique), une forte diminution du volume des objets (agnosie simultanée) et ainsi de suite.

    La cause de l'agnosie visuelle est une lésion du cortex occipital..

    L'agnosie tactile survient à la suite de lésions des champs corticaux du lobe pariétal d'un ou des deux hémisphères du cerveau et se manifeste par une violation de la capacité de reconnaître des objets au toucher ou, alternativement, par l'incapacité de reconnaître des parties de son propre corps.

    L'agnosie auditive se traduit par l'incapacité du patient à reconnaître les sons de la parole, c'est-à-dire en violation de la fonction phonémique de l'ouïe, des mélodies musicales familières, des bruits et des sons étrangers, comme les aboiements d'un chien ou le bruit de la pluie, avec une préservation complète de l'acuité auditive. Dans le premier cas, l'agnosie auditive conduit généralement à un trouble du développement de la parole. Ce type d'agnosie, le plus souvent, est une conséquence de dommages aux champs corticaux du lobe temporal du cerveau..

    Beaucoup moins souvent que les trois premiers types, il existe des agnosies gustatives et olfactives, dans lesquelles le patient perd la capacité de reconnaître les aliments et les objets par le goût et l'odeur, respectivement. Dans le même temps, les papilles gustatives et l'odorat conservent pleinement leurs fonctions.

    Dans certains cas, une agnosie de la douleur est notée, qui s'exprime en l'absence de réponse à la douleur. Ce type d'agnosie, le plus souvent, est le résultat de lésions cérébrales congénitales. La plupart des médecins considèrent l'agnosie de la douleur comme un type de.

    Traitement de l'agnosie

    Le traitement de l'agnosie consiste à éliminer sa cause, c'est-à-dire la maladie qui a endommagé le cortex cérébral et ses structures sous-corticales. Les médecins ne nomment aucune méthode de traitement spécifique - dans chaque cas, la méthode d'intervention médicale est déterminée individuellement, en fonction de la gravité de la maladie, de son évolution et des complications possibles. Pour reconstituer la fonction perdue, c'est-à-dire pour corriger l'agnosie elle-même, la participation obligatoire d'un neuropsychologue, ainsi que d'autres spécialistes, est requise. En cas de troubles de la parole, la participation d'un orthophoniste est nécessaire. L'ergothérapie est utilisée dans certains cas.

    La période de récupération prend généralement environ trois mois, mais en présence de troubles compliqués, elle peut atteindre un an. Si nécessaire, le traitement peut être répété. Les rechutes d'agnosie après élimination de sa cause ne se produisent généralement pas.

    qu'est-ce que c'est, types et formes de la maladie, symptômes, causes

    Les troubles mentaux

    L'agnosie est une violation de la reconnaissance d'objets et de stimuli de diverses modalités (visuelle, auditive, tactile et autres). Cette déviation se produit chez les enfants et les adultes en raison de la présence de certaines conditions pathologiques du cerveau. Le traitement est effectué en tenant compte de la maladie sous-jacente et du type d'agnosie. Les médicaments sont prescrits en fonction des caractéristiques individuelles du patient et de la gravité de la manifestation de la maladie.

    Agnosie: description de la maladie

    L'agnosie en psychologie est une violation du processus de reconnaissance d'objets ou de stimuli, généralement au sein d'un même analyseur (visuel, auditif, olfactif, etc.) tout en maintenant le fonctionnement des organes des sens. Les troubles de la gnose (reconnaissance) se manifestent principalement chez l'enfant à partir de 7 ans et chez l'adulte. L'incidence chez les hommes et les femmes a la même fréquence. Les enfants atteints de cette pathologie ont besoin de méthodes d'enseignement spéciales..

    Cette maladie est causée par des troubles pathologiques des champs secondaires de projection-associatifs du cerveau. L'agnosie se produit dans le contexte d'échecs de circulation cérébrale aiguë, d'ischémie cérébrale chronique. Les autres raisons de l'apparition de la maladie comprennent:

    • les tumeurs;
    • traumatisme cranio-cérébral, hématomes;
    • encéphalite;
    • La maladie d'Alzheimer;
    • La maladie de Pick;
    • la maladie de Parkinson.

    Qui est autiste: symptômes de la maladie, traitement des enfants et des adultes

    Types et leurs manifestations cliniques

    Il existe différentes agnosies: visuelle, tactile, optique-spatiale, auditive.

    Troubles du spectre autistique (TSA): causes, symptômes et traitement

    L'agnosie visuelle est caractérisée par un manque de capacité à reconnaître des objets et des images de la réalité en l'absence de troubles oculaires. Pour toutes les formes de déviation, le fonctionnement élémentaire du système visuel reste relativement intact. Les patients ont une bonne sensation de couleur et les champs visuels restent normaux..

    Cette forme d'agnosie est une conséquence de l'endommagement de la partie corticale de l'analyseur visuel. Le plus souvent, des violations se produisent avec des lésions de deux hémisphères. T. G. Wiesel distingue plusieurs types de troubles agnostiques visuels:

    • matière;
    • violation de la reconnaissance des couleurs;
    • agnosie sur le visage;
    • agnosie numérique.

    Forme d'objet - le manque de reconnaissance des objets, la difficulté de les reconnaître et des images. Ce type de maladie est basé sur des violations de la reconnaissance de la forme et des contours de l'objet. Chez les patients souffrant d'agnosie d'objet, le seuil de reconnaissance augmente fortement.

    Les lésions bilatérales affectent la survenue de troubles macroscopiques, qui se manifestent par le fait que les patients ne peuvent pas reconnaître de simples images d'objets utilisés dans la vie quotidienne et confondent différentes images les unes avec les autres. Avec des foyers unilatéraux, situés dans l'hémisphère droit, les défauts de reconnaissance des images d'objets se manifestent par les difficultés de reconnaissance de l'image intégrale de l'objet, y compris celle artistique. Avec les lésions unilatérales, les patients ne peuvent pas identifier les objets représentés de manière schématique et stylisée, ainsi que les objets barrés et superposés les uns aux autres..

    Ils ne peuvent pas analyser les caractéristiques individuelles des objets et distinguer les formes de l'arrière-plan. Une variante des troubles optiques-gnostiques est l'agnosie simultanée (syndrome de Balint). Cette forme se caractérise par une reconnaissance visuelle altérée, lorsque le patient ne peut percevoir que des fragments individuels de l'image, ce défaut est observé même si les champs visuels sont préservés. L'agnosie sur les visages (prosopagnosie) est un trouble gnostique qui se manifeste par la difficulté à reconnaître les visages familiers et célèbres.

    Avec une forte manifestation du défaut, les patients ne reconnaissent pas leurs proches, ne peuvent pas décrire ou imaginer un visage familier, évaluer les gens par hasard, signes, voix et gestes, et ne peuvent pas non plus faire la distinction entre les visages féminins et masculins, les enfants des adultes. Parfois, les patients ont du mal à évaluer les expressions faciales, à voir des grimaces déformées.

    L'agnosie pour les couleurs (agnosie des couleurs) se développe en raison de dommages aux hémisphères gauche (dominant) et droit (sous-dominant) des régions temporale et occipitale. Avec cette forme, selon le type sous-dominant, il y a violation de l'abstraction et généralisation de la perception.

    Le concept d'oligophrénie, le degré de démence et les méthodes de traitement

    L'agnosie des lettres est une dénomination généralisée des lettres qui se produit dans le contexte des lésions des parties temporo-occipitales de l'hémisphère gauche (dominant dans la parole). Les patients subissent une perte de compétences en lecture. Avec cette forme de maladie, les patients confondent les lettres par similitude optique, localisation, perçoivent certaines d'entre elles dans une image miroir.

    En plus des agnosies décrites ci-dessus, le neuropsychologue E. D. Chomskaya distingue un autre type - l'agnosie optique-spatiale. Il apparaît lorsque deux hémisphères sont affectés dans l'occiput et la couronne. Avec cette pathologie, les patients perdent la possibilité de s'orienter dans les caractéristiques spatiales de l'environnement et les images des objets..

    Ces personnes cessent d'être conscientes du symbolisme du dessin qui reflète ses caractéristiques spatiales. Les patients atteints de ce type d'agnosie ont des difficultés à dessiner tout en conservant la capacité de copier un objet. Parfois, le schéma général du dessin est également violé..

    Avec les lésions hémisphériques droites, une agnosie optico-spatiale unilatérale est notée. En outre, chez ces patients, la possibilité d'afférentation visuelle des mouvements organisés spatialement est souvent altérée - «posture de praxis». Les patients ont du mal à copier une pose, ne savent pas positionner les membres par rapport à leur corps, effectuent des mouvements médiocres qui nécessitent une orientation visuelle-spatiale élémentaire - apraxie du pansement.

    Les combinaisons de troubles visuels et spatiaux du mouvement sont appelées apractoagnosie. Ces pathologies affectent parfois la capacité de lecture. Des difficultés surviennent lors de la lecture de lettres qui ont des caractéristiques «gauche-droite».

    Les patients se plaignent de ne pas pouvoir faire la distinction entre les lettres correctement et incorrectement écrites. La forme optique-spatiale de la maladie survient principalement lorsque les lobes pariétaux supérieurs et pariéto-occipitaux sont atteints. Ce type d'agnosiyu et T. G. Wiesel fait référence à un type de maladie indépendant.

    Il existe deux types d'agnosie tactile:

    1. 1. violation de la reconnaissance du matériau de l'objet et de sa texture;
    2. 2. violation de la reconnaissance des formes des objets (astérognose).

    Le trouble survient lorsqu'il y a une lésion dans le lobe pariétal. Les patients éprouvent des difficultés à reconnaître le matériau de l'objet et sa structure, ne distinguent pas les signaux qui pénètrent dans la peau. Les patients ont du mal à déterminer les qualités d'un objet telles que la rugosité, la douceur, la douceur, la dureté.

    Astéréognose - la difficulté de reconnaître des objets, dans la perception desquels il est nécessaire de prendre en compte certains paramètres. Ce type peut survenir à la fois avec l'intégrité d'autres analyseurs et dans le contexte de changements de sensibilité. Le patient perçoit correctement l'objet visuellement, mais ne le reconnaît pas lorsqu'il le sent les yeux fermés. Dans certains cas, les signes individuels d'un objet sont également reconnus par erreur. De plus, il existe un symptôme d'inattention tactile ou d'extinction. Elle se caractérise par le fait que lorsque deux objets sont présentés à deux mains, le patient en reconnaît un qui se trouve dans un membre sain, c'est-à-dire du côté de la lésion du même nom. Si vous retirez un objet d'une main en bonne santé, la personne distingue celui qui est dans le «malade», c'est-à-dire du côté opposé de la lésion..

    En outre, le syndrome de Gertsman est distingué - une combinaison d'alexie «pure» et d'agnosie numérique, une violation de l'orientation «droite-gauche» et des opérations de comptage. Certains auteurs distinguent l'asymbolisme tactile (aphasie amnésique tactile selon Chomskaya) - l'incapacité de nommer l'objet palpable les yeux fermés.

    Les troubles auditifs gnostiques sont associés à des lésions de la zone nucléaire de l'analyseur auditif. Une telle agnosie est de deux types: sous-dominante et de la parole. Le premier est l'incapacité à comprendre la signification des bruits non vocaux: naturels et objectifs.

    Certains enfants et adultes souffrent d'amusie - l'incapacité de se souvenir ou de reconnaître une mélodie. Parfois, les patients ont une hyperacousie - une hypersensibilité au bruit. Le trouble agnostique de la parole (auditif) se développe avec des lésions dans l'hémisphère gauche du cerveau. Les patients ont du mal à comprendre le discours de quelqu'un d'autre. Seules une perception et une reconnaissance partielles sont préservées. Si deux hémisphères sont affectés en même temps, cela entraînera une agnosie auditive totale de la parole..

    L'arythmie se développe en présence d'une lésion dans la région du temple. Cette forme est caractérisée par le fait que les patients ne peuvent pas correctement évaluer et répéter des schémas rythmiques relativement simples. L'arythmie se produit lorsque le lobe temporal est affecté dans les hémisphères droit et gauche.

    Il existe une pathologie de l'intonation de la fonction de la parole - un symptôme d'un défaut du lobe temporal du cortex dans l'hémisphère droit. Les patients atteints de ce trouble ne peuvent pas distinguer l'intonation de la parole, il y a une diminution de son expressivité, une diversité d'intonation, caractéristique d'une personne en bonne santé. Ces patients ne peuvent pas chanter. Si le patient a une lésion de la région temporale dans l'hémisphère droit, il y a alors violation de «l'ouïe émotionnelle», c'est-à-dire le manque de capacité à distinguer les intonations reflétant différents états psycho-émotionnels (joie, colère, rage, tristesse).

    Le diagnostic de l'agnosie est effectué sur la base de l'étude des informations anamnestiques - des plaintes sont révélées, ainsi que des pathologies dont le patient a souffert plus tôt. Un examen par un neurologue est nécessaire pour détecter la parésie, les troubles de la sensibilité et d'autres symptômes caractéristiques de la maladie sous-jacente. Il est recommandé de subir un examen psychiatrique, car il est connu que des troubles gnostiques surviennent dans la schizophrénie.

    En plus des examens par des spécialistes restreints, vous devez subir un examen instrumental. Dans ce cas, il est recommandé de subir une tomodensitométrie et un examen IRM. Ces méthodes peuvent détecter la présence de tumeurs, de lésions et de maladies dégénératives..

    Le traitement de l'agnosie dépend du trouble sous-jacent. Il existe plusieurs façons de traiter cette pathologie:

    • conservateur;
    • la neurochirurgie;
    • réhabilitation.

    Un traitement conservateur est utilisé pour normaliser le flux sanguin cérébral (cérébral). On utilise des médicaments qui dilatent les vaisseaux du cerveau (vinpocétine, cinnarizine) et des antiagrégants plaquettaires (pentoxifylline). Pour améliorer les processus métaboliques dans le corps et augmenter la résistance à l'hypoxie, des neurométabolites et des antioxydants (glycine, GABA, piracétam) sont utilisés.

    Des fonctions mentales plus élevées peuvent être améliorées avec des médicaments anticholinestérases (rivastigmine, ipidacrine, donépézil). En fonction du facteur d'occurrence de la pathologie, un traitement symptomatique avec des médicaments antibactériens et antiviraux est prescrit. Le rétablissement des patients dure au moins trois mois.

    Un tel traitement comprend des méthodes de psychothérapie (art-thérapie et ses types, thérapie cognitivo-comportementale), permet au patient de s'adapter à la situation de la maladie et de restaurer l'état psycho-émotionnel. Pour l'agnosie auditive, les troubles de l'écriture et de la lecture, des cours avec un orthophoniste sont utilisés.

    L'ergothérapie est utilisée pour améliorer l'adaptation sociale du patient. La thérapie neurochirurgicale est utilisée si le patient a une lésion cérébrale traumatique ou des tumeurs pendant qu'il est traité avec des médicaments.

    L'efficacité du traitement dépend de la gravité des manifestations de la maladie sous-jacente, de l'âge du patient, de ses caractéristiques individuelles et de la rapidité du traitement. Si l'agnosie survient chez des jeunes souffrant d'un traumatisme ou d'une maladie infectieuse, la pathologie disparaît dans les trois mois. Dans les cas plus graves, le rétablissement des patients peut prendre jusqu'à un an..

    Avec le développement de l'agnosie due à une tumeur, l'efficacité et la durée du traitement dépendent de la réussite de l'élimination du néoplasme.

    Dans la vieillesse, le pronostic de la maladie est défavorable. Le traitement dans ce cas peut affecter la gravité des symptômes. Les mesures de prévention comprennent des examens médicaux réguliers.

    Mon orthophoniste - Agnosie - symptômes et traitement

    Gnose - la capacité de reconnaître.
    Agnosie - trouble de la reconnaissance.

    Il est courant de distinguer différents types de gnose, qui correspondent aux récepteurs disponibles chez l'homme - les parties périphériques des analyseurs. La signification de chacun d'eux est différente..

    Pour l'homme moderne, la gnose visuelle et auditive reste la plus pertinente. Dans le visuel, on distingue le sujet, la couleur, le visage, le doigt et la simultanéité. Cependant, il convient de rappeler que dans certaines situations, d'autres types de gnose jouent également un rôle dans la vie mentale d'une personne..

    Gnose visuelle d'objet

    Le plus important pour l'orientation dans la réalité environnante. Grâce à lui, une personne distingue les objets. interagir avec les autres.

    La formation de la gnose visuelle commence par la reconnaissance d'objets réels et d'images réalistes. Un petit enfant de moins de 2 ans comprend et s'intéresse aux jouets et aux images aussi proches que possible de l'original. À partir de l'âge de 2 ans, leur gnose visuelle devient plus complexe et ils s'intéressent aux stylisations simples comme les «dessins animés». Au fil du temps, les dessins deviennent accessibles aux enfants, stylisés en grande partie: lignes, ombres, images superposées, barrées.

    Gnose des couleurs

    Il se développe également progressivement. Tout d'abord, les couleurs vives du spectre (rouge, bleu, vert) sont maîtrisées, puis les moins vives - blanc, noir, marron, orange. En même temps, les enfants, tout en dessinant, peuvent représenter l'herbe en rouge, le ciel en vert, etc. Une telle «manipulation libre» de la couleur est tout à fait acceptable. L'enfant ne doit pas être corrigé en changeant sa couleur choisie par une autre, plus réaliste. La même chose devrait être appliquée aux images des objets eux-mêmes. Le non-respect des proportions, la géométrisation accentuée du dessin d'enfants de moins de 5 ans est un phénomène tout à fait normatif..

    À l'âge de 6 à 7 ans, non seulement les couleurs du spectre sont maîtrisées, mais aussi leurs nuances. La capacité de choisir des nuances pour une couleur est acceptée, évaluée à la fois comme une preuve de la maturité de la gnose visuelle des couleurs et comme une avancée dans la réflexion, à savoir la capacité à classer les phénomènes. Les dessins, stylisés en grande partie, deviennent accessibles aux enfants: lignes, ombres, images superposées, barrées.

    Gnose faciale

    Un type particulier de gnose visuelle. La première chose que l'enfant apprend visuellement est le visage de la mère ou d'une personne proche de lui. Ensuite, la capacité de distinguer et de se souvenir d'autres visages est acquise. Inutile de dire que la mémoire faciale est essentielle pour communiquer avec les gens autour de vous tout au long de votre vie..

    Gnose simultanée

    Il s'agit de la capacité de voir des images complexes dans leur ensemble, d'adapter les détails en un seul tout, en mettant en évidence les caractéristiques essentielles et mineures. De cette manière, en particulier, l'image de l'intrigue est perçue. La gnose simultanée est le plus étroitement liée au développement de la pensée et est donc l'un de ses indicateurs importants..

    Gnose auditive

    Elle se caractérise par la nécessité de percevoir la séquence des stimuli qui se réalisent dans le temps. Cette perception est dite successive. Par conséquent, les signaux auditifs nécessitent une analyse et une synthèse successives de stimuli acoustiques arrivant successivement. Cela la distingue de la gnose tactile et visuelle, organisée non pas dans le temps, mais dans l'espace.Les stimuli spatiaux ne sont pas perçus séquentiellement (successivement), mais simultanément. La perception ponctuelle est appelée simultanée.

    La perception de l'un des fragments d'information auditive ne fournit pas sa compréhension dans son ensemble. À cet égard, il est important qu'au début de l'ontogenèse, l'enfant ait acquis la capacité de tracer diverses chaînes successives de stimuli auditifs, par exemple des mélodies, des mots..

    • Perception des sons de la parole
    • Perception des sons non vocaux

    Il est important de prendre en compte que la perception auditive, comme les autres formes supérieures de gnose, est un processus actif qui comprend:

    • Composants moteurs: imitation et chant, pour le développement des bruits non vocaux et le développement de l'oreille musicale;
    • Parler, pour le développement de l'audition de la parole.

    La perception de la parole la plus importante pour une personne est organisée en un système phonémique formé dans le système d'une langue donnée. Le phonème (une unité de perception acoustique de la parole) est la principale unité de distinction du sens de la parole..

    Gnose tactile

    C'est la capacité de reconnaître la surface, la texture du matériau au toucher; reconnaître la forme d'un objet; ainsi que recevoir des signaux de chaleur et de douleur.

    Agnosie des couleurs - Wikipédia

    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

    L'agnosie de la couleur (achromatopsie corticale) est un type de trouble agnostique visuel dans lequel la capacité de percevoir et d'utiliser la couleur comme l'une des propriétés complexes d'un objet est perdue. Les patients atteints de ce trouble distinguent correctement les couleurs individuelles et les nomment correctement, ont une perception des couleurs préservée, mais ne peuvent pas corréler la couleur avec un objet spécifique. Avec ce trouble, des difficultés surviennent dans la catégorisation et le tri des couleurs en raison du fait que les patients n'ont pas une idée généralisée de la couleur. Actuellement, ce trouble est également associé à des problèmes d'extraction des informations de couleur [1].

    Pour la première fois, un patient présentant des troubles du plus haut niveau de traitement des informations de couleur qui se sont développés après un accident vasculaire cérébral a été décrit par le neurologue allemand M. Lewandowski [2]. Lewandowski a noté des symptômes tels que l'incapacité de colorer l'image, de faire la distinction entre les objets correctement et incorrectement peints, de choisir des couleurs pour l'objet manquant. Depuis, ce trouble a été étudié par de nombreux auteurs, avec une attention particulière aux différences entre le daltonisme, l'agnosie des couleurs et l'aphasie des couleurs. Le terme «agnosie de la couleur» a été introduit par Sittig [3].

    Les symptômes de ce trouble comprennent:

    • Incapacité de faire correspondre un échantillon de couleur à une image en noir et blanc d'un objet, de nommer des objets d'une couleur spécifique
    • Difficulté à colorier une image en noir et blanc et à évaluer la qualité de la couleur d'un objet (comme un concombre rouge)
    • Incapacité à imaginer la couleur d'un objet manquant (par exemple, les patients ne peuvent pas se souvenir de la couleur d'une orange, d'une carotte, d'un arbre de Noël, etc.)
    • Difficulté à trier les éléments par couleur et les échantillons de différentes nuances en groupes de nuances d'une couleur ou d'une autre (par exemple, les nuances de bleu)
    • Violations de la reconnaissance des couleurs dans les tâches de séparation du signal du bruit, de mise en évidence et de reconnaissance d'objets sur fond de bruit ou d'objets avec des détails manquants

    L'agnosie colorée survient dans la plupart des cas avec des lésions du lobe occipital gauche qui s'étendent jusqu'au lobe temporal ou pariétal. Il existe des cas d'agnosie colorée dans les lésions occipitales bilatérales [4]. Des études fonctionnelles et de localisation indiquent que les régions V4, V8 du cortex visuel et du gyrus lingual sont impliquées dans le traitement des couleurs [5]. Ainsi, des études sur des neurones isolés ont montré un rôle possible dans le développement de ce syndrome de la région V4, responsable de la perception des couleurs [6]. Cette zone contient de nombreuses cellules sensibles à la forme et à la couleur du stimulus visuel. On suppose que les propriétés de couleur du stimulus peuvent être intégrées au système décrivant les contours et les formes, et leur lien avec le développement de l'agnosie des couleurs peut être détruit. Cependant, on ne sait pas dans quelles conditions les lésions de la région V4 conduisent au développement de l'agnosie visuelle des objets et dans quelles conditions - couleur. Probablement, l'agnosie de la couleur se produit lorsqu'une lésion se propage de la région médiale occipitale-temporale à diverses parties des lobes temporal et pariétal, qui sont impliquées dans le processus de reconnaissance d'un stimulus visuel basé sur les propriétés de forme, de contour et de relations spatiales, qui dans certaines zones spécifiques sont intégrées aux résultats du traitement. information. Cette hypothèse nécessite des recherches supplémentaires [4]. Dans les études modernes, des cas de traitement caché d'informations sur les couleurs sont signalés, lorsque des sujets souffrant d'agnosie des couleurs ont réussi à faire face aux tâches de reconnaissance implicite des couleurs. Cela a permis aux auteurs de suggérer que l'agnosie des couleurs résulte du refus d'accès et de la récupération des informations chromatiques. Cette étude confirme l'implication de multiples mécanismes neuronaux et de diverses régions neuroanatomiques dans le traitement des couleurs [1].

    • L'anomie des couleurs est un trouble du niveau sémantique, dans lequel la capacité de nommer les couleurs des objets, de leurs parties et de leurs surfaces est altérée. Il est caractérisé comme une violation de la définition de la signification verbale de la couleur. Décrit pour la première fois par Wilbrand.
    • L'aphasie des couleurs est l'incapacité d'indiquer une couleur sur une commande verbale. Dans le même temps, le patient est souvent capable de trier les nuances de couleurs ou de choisir une couleur correspondant à un objet particulier, mais a du mal à nommer les couleurs [7].

    Souvent, ces troubles sont observés chez les mêmes patients, mais des cas isolés de développement d'anomie ou d'aphasie sensorielle de couleur ont été décrits [4].

    1. ↑ 12 Traitement caché des couleurs en agnosie des couleurs (anglais) // Neuropsychologia. - 01/01/2006. - Vol. 44, iss. 8. - P. 1437-1443. - ISSN 0028-3932. - doi: 10.1016 / j.neuropsychologia.2005.12.004.
    2. ↑ Dr M. Lewandowsky. Ueber Abspaltung des Farbensinnes (anglais) // Neurologie européenne. - 1908.-- T 23, no. 6. - P. 488-510. - ISSN 0014-3022 1421-9913, 0014-3022. - doi: 10.1159 / 000210619.
    3. ↑ Otto Sittig. Störungen im Verhalten gegenüber Farben bei Aphasischen. (Schluß.) (Anglais) // Neurologie européenne. - 1921.-- T.49, no. 3. - S. 159–187. - ISSN 0014-3022 1421-9913, 0014-3022. - doi: 10.1159 / 000190637.
    4. ↑ 123Tonkonogiĭ, I. M. (Iosif Moiseevich), Tonkonogiy, I.M. (Joseph Mioseevich). Klinicheskaia neiropsikhologiia. - Moskva: Piter, 2007, 526 pages p. - ISBN 9785469012887, 5469012883.
    5. ^ Stephen A. Engel, Seth E. Bouvier. Déficits comportementaux et locus de lésions corticales dans l'achromatopsie cérébrale (anglais) // Cerebral Cortex. - 01/02/2006. - Vol. 16, iss. 2. - P. 183-191. - ISSN 1047-3211. - doi: 10.1093 / cercor / bhi096.
    6. ↑ Grüsser, Otto-Joachim. Agnosies visuelles et autres troubles de la perception visuelle et de la cognition. - Boca Raton. - xi, 610 pages p. - ISBN 0849375126, 9780849375125.
    7. ^ Joshi, R. Malatesha. Troubles du langage écrit. - Dordrecht: Springer Netherlands, 1991.-- 1 ressource en ligne (ix, 197 pages) p. - ISBN 9789401137324, 9401137323.
    • Chomskaya E. D. Neuropsychologie. - 4e éd. —Spb.: Peter, 2005. - 496 p. - ISBN 5-469-00620-4
    • Tonkonogiy I., Pointe A. Neuropsychologie clinique. - SPb.: Peter, 2007.-- 528 s: malade. - (Série. «Masters of Psychology») - ISBN 9785469012887

    Agnosie tactile et ses types - MedPsy.World

    Les agnosies sont des troubles qui surviennent avec des lésions du cortex cérébral. Selon le foyer de la lésion, il existe des agnosies visuelles, auditives et tactiles. Aujourd'hui, nous parlerons des troubles tactiles causés par des lésions des régions post-centrales inférieures et moyennes du cortex cérébral dans l'hémisphère gauche..

    Quels sont les types d'agnosie tactile et comment ils sont détectés?

    • L'agnosie des objets tactiles (ou astéréognose) est caractérisée par le fait qu'une personne aux yeux fermés n'est pas capable de reconnaître un objet au toucher, de percevoir les sensations tactiles d'un objet, mais peut en même temps nommer des paramètres individuels. S'il regarde cet objet, il peut facilement l'identifier et le nommer. La difficulté survient dans le bras opposé (par exemple, dans le bras droit si l'hémisphère gauche du cerveau est affecté).

    Le psychologue demande au patient de fermer les yeux et lui donne les objets d'usage quotidien (crayon, clé, montre-bracelet, etc.), qu'il doit nommer. Un patient atteint d'astéréognose dit qu'il a quelque chose de long, de rond, de solide dans sa main, c'est-à-dire qu'il décrit des paramètres et des signes individuels, mais il ne peut pas nommer l'objet dans son ensemble..

    • L'agnosie de la texture tactile signifie qu'une personne ne peut pas reconnaître le matériau à partir duquel l'objet est fabriqué, c'est-à-dire qu'elle ne comprend pas des qualités telles que la douceur, la rugosité, la dureté, la douceur, etc. Ce trouble se produit avec l'agnosie des objets tactiles..

    En plus de la forme et de la taille de l'objet, le psychologue demande de décrire le matériau et la texture dont est fait l'objet.

    • L'agnosie des doigts est l'incapacité, les yeux fermés, de reconnaître et de nommer vos propres doigts que le neuropsychologue touche. Des difficultés surviennent dans la main opposée à la lésion.
    Albrecht Dürer
    • L'alexie tactile se caractérise par le fait qu'une personne aux yeux fermés ne comprend pas les chiffres (lettres, chiffres) que le psychologue «écrit» sur sa main (bien sûr, le spécialiste ne peint pas la main du patient, mais dessine des lignes avec un stylo fermé avec un capuchon).

    Habituellement, un spécialiste «écrit» des nombres de 1 à 9, «dessine» des formes géométriques simples (cercle, triangle, carré). Une personne en bonne santé reconnaît presque indubitablement les nombres écrits; reconnaître les lettres peut causer de légères difficultés. L'identification tactile chez toute personne n'est pas spécialement développée, mais survient automatiquement après la maîtrise de l'alphabétisation.

    • L'asymbolisme tactile se manifeste par l'incapacité de nommer un objet les yeux fermés, de le sentir avec la main gauche, mais en même temps, la capacité de décrire ses fonctions et son objectif demeure.
    • La somatoagnosie (lésion de la région pariétale supérieure) est une violation du «schéma corporel», c'est-à-dire un trouble dans la reconnaissance des parties du corps, leur localisation les unes par rapport aux autres. En règle générale, les patients sont mal orientés dans une moitié, souvent gauche, du corps, puis le trouble s'accompagne de troubles de l'hémisphère droit du cerveau. De plus, avec la somatoagnosie, les sensations changent

    à quelle lésion se produit, symptômes, traitement

    L'agnosie visuelle est une condition dans laquelle une personne peut voir, mais est incapable de reconnaître exactement ce qu'elle voit. Le trouble se produit dans les centres visuels du cerveau, où, à l'état normal, non seulement l'image elle-même se forme, mais aussi la mémoire associative de celle-ci. Autrement dit, la maladie est caractérisée par une incapacité à reconnaître les signaux sensoriels de l'analyseur visuel à partir d'un objet familier. D'une autre manière, l'agnosie visuelle est également appelée cécité d'objet ou mentale..

    Il faut comprendre que tout l'analyseur visuel du patient fonctionne normalement, il n'y a pas de pathologie dans la réfraction des rayons lumineux, leur focalisation sur la rétine, la formation d'impulsions électriques et leur conduction vers le cerveau. En comparaison, vous pouvez vous opposer à la cécité, qui donne une atrophie du nerf optique. Avec lui, une partie ou la totalité des neurones responsables de la conduite de l'influx nerveux vers le cerveau sont perdues. En conséquence, il y a une violation de la perception des couleurs et de la lumière, une perte de zones de vision ou une cécité complète.


    Avec l'agnosie visuelle, une personne peut copier un dessin, mais ne peut pas nommer ce qui est représenté

    Dans l'agnosie optique, les signaux des yeux atteignent les centres visuels du cerveau, mais ne peuvent pas être traités correctement. Il n'y a pas de synthèse d'une seule image des deux yeux, ou l'association et les images avec une image ou un concept abstrait sont rompues.

    Par conséquent, le traitement de l'agnosie est plus proche du domaine de la neuropsychologie..

    Quelles sont les causes de l'agnosie visuelle?

    On pense que les agnosies visuelles se produisent lorsque des zones du cortex cérébral sont affectées dans ses lobes pariétal et occipital-pariétal. C'est ici que les informations responsables des associations avec les objets sont analysées et synthétisées. Le cortex pariétal stocke toutes les informations sensorielles du système visuel, ainsi que les associations tactiles et spatiales, les données sensorielles de la peau sur la température, le toucher, la douleur.


    Les images visuelles se forment dans le cerveau, ses dommages provoquent une agnosie optique

    Les lésions dans ces parties du cerveau peuvent être causées par:

    • Accident vasculaire cérébral. Les dommages au cerveau sont dus à une violation de son apport sanguin à la suite d'une ischémie, d'une thrombose, d'une embolie artérielle ou d'une hémorragie. Le tissu nerveux, ne recevant pas d'oxygène, commence à mourir et certaines parties du cerveau perdent progressivement leurs fonctions.
    • Troubles neurologiques et processus tumoraux. L'agnosie visuelle se produit lorsque des dommages massifs à la région occipitale et pariéto-occipitale du cerveau.
    • Démence. Les processus neurodégénératifs qui se produisent dans le cerveau avec l'âge entraînent la perte des fonctions cognitives et de la mémoire. La maladie d'Alzheimer est la cause la plus fréquente de démence.

    Autres raisons possibles:

    • prédisposition héréditaire;
    • infection méningée;
    • dommages mécaniques aux lobes occipitaux dans les lésions cérébrales traumatiques;
    • empoisonnement au monoxyde de carbone;
    • guérison d'une cécité prolongée.

    Comment reconnaître

    La plupart des cas de cette maladie surviennent chez des personnes âgées qui ont subi un certain degré de lésions cérébrales. Mais des signes d'agnosie visuelle peuvent survenir à tout âge..

    Pour comprendre à quoi ressemble tout à la première personne, imaginez ce qui suit: vous voyez deux cercles et une barre transversale entre eux et vous ne pouvez même pas deviner ce que c'est et à quoi cela sert. Mais une personne en bonne santé, en regardant cet objet, détermine facilement qu'il s'agit de lunettes. Il «sait» immédiatement qu'ils sont portés sur le visage et aident à améliorer la vision.


    Dessin d'une personne avec agnosie visuelle simultanée

    Selon l'endroit exact où les lésions cérébrales se sont produites dans les lobes occipitaux, les caractéristiques de l'agnosie visuelle diffèrent..

    • Avec l'agnosie des objets, il n'y a pas de perception intégrale de l'objet, mais ses parties individuelles peuvent être identifiées. Une personne énumère les signes d'un objet, mais ne peut pas savoir ce que c'est.
    • L'agnosie du visage (prosopagnosie) survient lorsque des dommages se produisent dans l'hémisphère droit. Une personne ne peut pas reconnaître les personnes qu'elle connaît par le visage ou sur une photo, et dans un cas difficile, elle ne peut pas se reconnaître..
    • L'agnosie simultanée empêche le patient de voir tous les objets dans le champ de vision. La violation se manifeste par un échec, une désorientation. Dans cet état, une personne ne peut rien dessiner dans une zone donnée (par exemple, dans un cercle) ou tracer une forme autour d'un contour.
    • Agnosie visuospatiale. Ce type est également appelé agnosie unilatérale ou gauche et se caractérise par une «omission» de la vue de la moitié gauche de l'espace et même de votre corps. La lésion est située sur le côté droit du cerveau et la synthèse d'images de deux hémisphères en un ne se produit pas. Elle se manifeste par le fait qu'une personne «ne voit pas» la partie gauche du texte ou de l'image; lorsqu'on lui demande de dessiner un objet, elle ne dessine également que sa partie droite de mémoire.
    • Avec l'agnosie pour les symboles (lettres), la zone de lésion est déterminée à la frontière des lobes temporal et occipital. Le patient peut copier des lettres et des chiffres, mais ne peut pas les reconnaître et les nommer, en conséquence, la compétence de lecture est perdue.
    • Agnosie par couleur. Il se caractérise par le fait que, en principe, le patient peut nommer la couleur si elle est présentée séparément sur la carte, mais lorsqu'on lui demande de nommer la couleur d'un certain objet (par exemple, des fraises), c'est difficile. Options de violation: amnésie quant au nom des nuances, incapacité à imaginer la couleur (à l'imaginer), cécité corticale (absence totale de discrimination des couleurs).
    • Agnosie de l'espace avec lésion d'un site dans l'occiput supérieur du cerveau. Il y a un degré variable de perturbation dans la perception du système de coordonnées. Le patient n'est pas orienté en termes de gauche-droite, de haut en bas, par des points cardinaux, par la distance des objets, mais en même temps la reconnaissance normale des objets est préservée.L'agnosie spatiale est souvent combinée à une coordination altérée du mouvement, respectivement, la capacité d'écrire et de lire en souffre. Il existe également des types possibles d'agnosies visuelles en relation avec la perception spatiale: macropsie (les objets semblent plus grands) et micropsie (plus petite que dans la réalité), polymélie (perception de faux membres).

    Diagnostic et traitement

    Il est assez difficile de diagnostiquer l'agnosie visuelle, car les patients eux-mêmes ne supposent même pas qu'ils ont un trouble ou ne le compensent pas sans intervention médicale.

    Dans la plupart des cas, une agnosie optique est détectée lors d'un examen de routine par un ophtalmologiste. La confirmation du diagnostic d'agnosie commence par la recherche de tout épisode antérieur de lésions cérébrales (traumatisme, accident vasculaire cérébral), d'intoxication au monoxyde de carbone ou de la présence de la maladie chez des proches. Des études cognitives sont également menées pour identifier la démence ou d'autres maladies neurologiques..

    Ensuite, ils commencent à déterminer les champs de vision, son acuité, sa perception des couleurs, sa capacité à lire, écrire, dessiner, reconnaître des objets et des visages sous une forme réelle et sous la forme d'une image..


    Lors de l'examen, l'accent est mis sur la capacité d'une personne à reconnaître des objets, à déterminer l'objet entier par sa partie, à comparer la taille et la position dans l'espace

    La correction de divers types d'agnosie visuelle nécessite des exercices cérébraux spécifiques.

    Avec l'agnosie des objets, la restauration d'une image généralisée d'un objet à travers son analyse détaillée, la comparaison avec d'autres objets, y compris ceux dessinés, l'automatisation de la perception d'une image verbale. Le traitement de ce type d'agnosie est le principal moyen de surmonter les difficultés de lecture dans la dyslexie optique primaire..

    Avec agnosie faciale - renforcer l'association entre des personnes visuellement familières et des associations verbales, culturelles, scientifiques et autres connexes. Pour ce faire, utilisez des albums photo, des mélodies accrocheuses, des odeurs, des discussions sur l'apparence et le caractère.

    Avec l'agnosie des couleurs, l'attitude envers la couleur est formée. Cela peut être réalisé en utilisant des images stéréotypées (rouge fraise), puis en comparant d'autres objets avec eux, en colorant les contours des images données, en s'entraînant à collecter une palette de nuances.

    L'entraînement cérébral pour l'orientation dans l'espace se déroule comme suit:

    • en étudiant des objets qui tournent, zooment ou s'éloignent; en utilisant des cartes qui déterminent la direction et s'entraînent à trouver des objets par des indices verbaux;
    • travailler avec l'horloge - déterminer la position des aiguilles, leur symétrie, les mettre dans un ordre donné;
    • identifier des positions similaires d'objets dans différentes situations (par exemple, vous devez sélectionner toutes les images où l'objet se trouve sur la surface ou se tient à droite).

    Avec l'agnosie simultanée, l'orientation directe dans l'espace est principalement entraînée, en particulier les mouvements effectués sous contrôle visuel. Pour développer ces compétences, une méthode supplémentaire de soutien est utilisée, par exemple, ressentir les objets avec lesquels l'action est réalisée.

    Dans l'agnosie unilatérale, l'accent est mis sur le sujet ayant deux zones symétriques. Afin d'attirer l'attention, les objets de thérapie diffèrent généralement considérablement en couleur des côtés droit et gauche..

    Il faut comprendre que l'évolution de la maladie dure toute la vie et que le traitement vise à améliorer la qualité de vie et à accroître la sécurité des patients.