Accentuation des caractères selon la table de leongard

1. Type démonstratif. Elle se caractérise par une capacité accrue de répression, un comportement démonstratif, de la vivacité, de la mobilité, une facilité à établir des contacts. Il est enclin à la fantaisie, à la tromperie et à la feinte, visant à embellir sa personne, à l'aventurisme, à l'art et à la posture. Il est animé par le désir de leadership, le besoin de reconnaissance, la soif d'attention constante à sa personne, la soif de pouvoir, la louange; la perspective de passer inaperçu le pèse. Il fait preuve d'une grande adaptabilité aux personnes, d'une labilité émotionnelle (changement d'humeur facile) en l'absence de sentiments vraiment profonds, d'une tendance à l'intrigue (avec une communication externe douce). On note l'égocentrisme infini, la soif d'admiration, la sympathie, le respect, la surprise. Habituellement, féliciter les autres en sa présence le rend particulièrement désagréable, il ne peut pas le supporter. La recherche d'une entreprise est généralement associée au besoin de se sentir leader, de prendre une position exceptionnelle. L'estime de soi est loin d'être objective. Il peut irriter avec sa confiance en soi et ses revendications élevées, il provoque lui-même systématiquement des conflits, mais en même temps se défend activement. Avec une capacité pathologique de répression, il peut complètement oublier ce qu'il ne veut pas savoir. Cela le déchaîne dans un mensonge. Habituellement, il ment avec un visage innocent, car ce dont il parle en ce moment est vrai pour lui; apparemment, intérieurement, il n'est pas conscient de son mensonge, ou très superficiellement, sans remords visibles. Est capable de captiver les autres avec l'excentricité de la pensée et des actions.

2. Type coincé. Il se caractérise par une sociabilité modérée, un ennui, une tendance à la moralisation, la taciturnité. Souffre souvent d'une prétendue injustice à son égard. À cet égard, il se méfie et se méfie des gens, sensible au ressentiment et au chagrin, vulnérable, méfiant, vindicatif, survit à ce qui s'est passé pendant longtemps, n'est pas capable de «se soustraire facilement» aux infractions. Il se caractérise par l'arrogance, initie souvent des conflits. L'arrogance, la rigidité des attitudes et des vues, l'ambition très développée conduisent souvent à l'affirmation persistante de ses intérêts, qu'il défend avec une vigueur particulière. Il s'efforce d'atteindre des performances élevées dans toute entreprise, qu'il entreprend et fait preuve d'une grande persévérance dans la réalisation de ses objectifs. La caractéristique principale est une tendance à l'affect (amour de la vérité, la sensibilité, la jalousie, la suspicion), l'inertie dans la manifestation des affects, dans la pensée, dans la motricité.

3. Type pédant. Il se caractérise par la rigidité, l'inertie des processus mentaux, la difficulté à se lever, une longue expérience d'événements traumatisants. Il entre rarement dans des conflits, agissant plus comme un passif que comme une partie active. En même temps, il réagit très fortement à toute manifestation de trouble. Dans le service, il se comporte comme un bureaucrate, présentant de nombreuses exigences formelles aux autres. Ponctuel, précis, accorde une attention particulière à la propreté et à l'ordre, scrupuleux, consciencieux, enclin à suivre strictement le plan, à effectuer des actions sans hâte, persévérant, axé sur un travail de haute qualité et une précision particulière, sujet à de fréquents autocontrôles, doutes sur l'exactitude du travail effectué, grognements, formalisme... Cède avec empressement le leadership à d'autres personnes.

4. Type excitable. Une contrôlabilité insuffisante, un affaiblissement du contrôle des entraînements et des impulsions se combinent chez les personnes de ce type avec la puissance des pulsions physiologiques. Il se caractérise par une impulsivité accrue, un instinct, une grossièreté, un ennui, une tristesse, une colère, une tendance à la grossièreté et aux abus, aux frictions et aux conflits, dans lesquels il est lui-même une partie active et provocante. Irritable, colérique, change souvent de lieu de travail, querelleur en équipe. Il y a un faible niveau de contact dans la communication, la lenteur des réactions verbales et non verbales, la lourdeur des actions. Pour lui, aucun travail ne devient attrayant, ne fonctionne qu'au besoin, montre la même réticence à apprendre. Il est indifférent à l'avenir, vit entièrement dans le présent, voulant en tirer beaucoup de divertissement. Une impulsivité accrue ou la réponse d'excitation qui en résulte est atténuée avec difficulté et peut être dangereuse pour les autres. Il peut être dominateur, choisissant le plus faible pour la communication..

5. Type hyperthymique. Les personnes de ce type se distinguent par une grande mobilité, sociabilité, bavardage, sévérité des gestes, expressions faciales, pantomimes, indépendance excessive, tendance à la sottise, manque de sens de la distance dans les relations avec les autres. Ils s'écartent souvent spontanément du sujet de conversation original. Partout où ils font beaucoup de bruit, ils aiment les entreprises de leurs pairs, ils cherchent à leur commander. Ils ont presque toujours une très bonne humeur, un bien-être, une vitalité élevée, une apparence souvent épanouie, un bon appétit, un sommeil sain, une tendance à la gourmandise et autres joies de la vie. Ce sont des personnes avec une grande estime de soi, des interlocuteurs joyeux, frivoles, superficiels et, en même temps, professionnels, inventifs et brillants; des gens qui savent divertir les autres, énergiques, actifs, proactifs. Un grand désir d'indépendance peut être source de conflit. Ils se caractérisent par des accès de colère, d'irritation, surtout lorsqu'ils rencontrent une forte opposition, échouent. Ils sont sujets aux actes immoraux, à l'irritabilité accrue, à la projection. Ne sont pas assez sérieux au sujet de leurs devoirs. Ils ont du mal à endurer les conditions de discipline stricte, d'activités monotones, de solitude forcée.

6. Type dysthymique Les personnes de ce type se distinguent par la gravité, voire la dépression de l'humeur, la lenteur, la faiblesse des efforts volontaires. Ils se caractérisent par une attitude pessimiste envers l'avenir, une faible estime de soi, ainsi qu'un faible contact, une réticence dans la conversation, voire le silence. Ces personnes sont des patates douces, des individualistes; société, les entreprises bruyantes sont généralement évitées, mènent une vie isolée. Ils sont souvent maussades, inhibés, ont tendance à se fixer sur les côtés ombragés de la vie. Ils sont consciencieux, apprécient ceux qui sont amis avec eux et sont prêts à leur obéir, ils ont un sens aigu de la justice et une réflexion lente.

7. Type anxieux. Les personnes de ce type se caractérisent par un faible contact, une humeur mineure, une timidité, une peur, un doute de soi. Les enfants anxieux ont souvent peur du noir, les animaux, ils ont peur d'être seuls. Ils évitent les pairs bruyants et vifs, n'aiment pas les jeux trop bruyants, ressentent un sentiment de timidité et de timidité, ont du mal à passer des tests, des examens, des tests. Ils sont souvent gênés de répondre à la classe. Ils obéissent volontiers à la tutelle de leurs aînés, les notations des adultes peuvent leur causer des remords, de la culpabilité, des larmes et du désespoir. Ils développent dès le début un sens du devoir, des responsabilités, des exigences morales et éthiques élevées. Ils essaient de masquer le sentiment de leur propre infériorité dans l'affirmation de soi à travers ces types d'activités où ils peuvent révéler plus pleinement leurs capacités. La sensibilité, la sensibilité, la timidité qui les caractérisent depuis l'enfance les empêchent de se rapprocher de ceux avec qui ils veulent, un maillon particulièrement faible est la réaction à l'attitude des autres à leur égard. L'intolérance au ridicule, les soupçons s'accompagnent d'une incapacité à se défendre, à défendre la vérité face à des accusations injustes. Ils entrent rarement en conflit avec les autres, jouant un rôle essentiellement passif en eux; dans les situations de conflit, ils recherchent soutien et soutien. Ils ont de la gentillesse, de l'autocritique, de la diligence. En raison de leur absence de défense, ils servent souvent de «boucs émissaires», cibles de blagues.

8. Type cyclothymique. Elle se caractérise par une modification des états hyperthymiques et dysthymiques. Ils sont caractérisés par de fréquentes sautes d'humeur périodiques, ainsi que par une dépendance aux événements externes. Les événements joyeux provoquent chez eux des images d'hyperthymie: soif d'activité, bavardage accru, saut d'idées; triste - dépression, lenteur des réactions et de la réflexion, tout aussi souvent leur manière de communiquer avec les gens qui les entourent change. À l'adolescence, deux variantes d'accentuation cyclothymique peuvent être trouvées: les cycloïdes typiques et labiles. Les cycloïdes typiques de l'enfance donnent généralement l'impression d'hyperthymie, mais une léthargie, une perte de force apparaît, ce qui était auparavant facile, nécessite maintenant des efforts exorbitants. Auparavant bruyantes et vives, elles deviennent des patates de canapé léthargiques, il y a une baisse d'appétit, de l'insomnie ou, au contraire, de la somnolence. Ils réagissent aux commentaires avec irritation, voire impolitesse et colère, au plus profond de leur âme, cependant, sombrant dans le découragement, la dépression profonde, les tentatives suicidaires ne sont pas exclues. Ils étudient de manière inégale, les omissions qui se sont produites sont difficilement comblées, donnent lieu à une aversion pour les cours. Chez les cycloïdes labiles, les sautes d'humeur sont généralement plus courtes que chez les cycloïdes typiques. Les «mauvaises» journées sont marquées par plus de mauvaise humeur que de léthargie. Pendant la période de récupération, le désir d'avoir des amis, d'être en compagnie s'exprime. L'humeur affecte l'estime de soi.

9. Type exalté. Une caractéristique frappante de ce type est la capacité d'admirer, d'admirer, ainsi que de sourire, un sentiment de bonheur, de joie, de plaisir. Ces sentiments peuvent souvent surgir en eux pour une raison qui ne suscite pas beaucoup d'enthousiasme chez les autres, ils se réjouissent facilement des événements joyeux et du désespoir complet - des événements tristes. Ils se caractérisent par un contact élevé, une bavardage, un amour. Ces personnes se disputent souvent, mais n'amènent pas les choses à ouvrir des conflits. Dans les situations de conflit, ils sont à la fois actifs et passifs. Ils sont attachés aux amis et à la famille, sont altruistes, ont un sens de la compassion, du bon goût, font preuve de luminosité et de sincérité dans leurs sentiments. Ils peuvent être alarmistes, sensibles aux humeurs momentanées, impulsifs, passer facilement d'un état de plaisir à un état de tristesse, avoir une labilité mentale.

10. Type émotionnel. Ce type est lié à l'exalté, mais ses manifestations ne sont pas si violentes. Ils sont caractérisés par l'émotivité, la sensibilité, l'anxiété, la bavardage, la peur, des réactions profondes dans le domaine des sentiments subtils. Le trait le plus prononcé est l'humanité, l'empathie avec les autres ou les animaux, la réactivité, la gentillesse, la compassion pour les succès des autres. Ils sont impressionnables, larmoyants, ils prennent tous les événements de la vie plus au sérieux que les autres. Les adolescents réagissent brusquement aux scènes de films où quelqu'un est en danger, de telles scènes peuvent leur causer un fort choc qui ne sera pas oublié pendant longtemps et peuvent perturber le sommeil. Entrer rarement dans des conflits, porter des ressentiments en eux-mêmes, ne pas «déborder». Ils se caractérisent par un sens aigu du devoir, de la diligence. Ils respectent la nature, ils aiment faire pousser des plantes, prendre soin des animaux.

Section: tests de psychologie avec réponses

Tests de psychologie de la personnalité.

Test - questionnaire de G. Shmishek, K. Leonhard. Technique d'accentuation du caractère et du tempérament de la personnalité.

1. Maklakov A.G. Psychologie générale. SPb.: 2008 - 583 s

2. Maksimenko S.D. Psychologie générale Editeur: Refl-book, -2004.

3. Nemov RS Psychology: En 3 livres. - Livre 1.- M., 1994.

4. Psychologie générale / Ed. V.V.Bogoslovsky, A.G. Kovalev, V.V. Stepanov. - M., 1981.

5. Psychologie générale / А.V. Petrovsky, A.V. Brushlinsky, V.P. Zinchenko et coll. - M., 1986.

Accentuation par Leonhard

En 1964, le célèbre scientifique allemand Karl Leonhard, engagé dans l'étude des méthodes de diagnostic de la personnalité, a publié la monographie «Personnalités normales et pathologiques», dans laquelle une classification des accentuations, ou une typologie des caractères et des tempéraments, a été développée, illustrée en détail à l'aide d'exemples de héros littéraires célèbres.

Qu'est-ce que l'accentuation des caractères?

Un psychiatre exceptionnel a compris l'accentuation comme des traits de personnalité prononcés. Des spécialistes de différents pays étudient activement les accentuations en raison du fait que divers traits de caractère et de tempérament, exprimés fortement, au-delà de toute mesure, créent les conditions du développement de certains troubles mentaux ou psychosomatiques. La technique de Leonhard est utilisée à des fins diagnostiques et psychocorrectionnelles. Aussi, la typologie de personnalité proposée par Leonhard intéresse de nombreuses personnes intéressées par la psychologie..

Connaissant la méthodologie pour diagnostiquer le caractère et les caractéristiques d'une personne d'un type particulier, vous pouvez déterminer votre type d'accentuation, ainsi que les types d'accentuation des autres. Il ne faut pas oublier que certains traits se manifestent le plus clairement lorsqu'une personne est «instable», lorsque sa vie ne se déroule pas comme elle le souhaitait, pas comme prévu. "Un ami est connu dans le besoin" - sous une forme modifiée, ce dicton est également applicable à l'analyse des accentuations.

Types d'accentuations de caractères

Leonhard a identifié 12 types d'accentuations de personnalité, mais maintenant l'accent principal est généralement mis sur les dix premiers. Quatre types composent un groupe conditionnel, qui comprend des accentuations de caractères:

Six types supplémentaires appartiennent à un autre groupe conditionnel, composé d'accentuations de tempérament:

Deux autres types sont les accentuations de personnalité: les types extravertis et introvertis. De plus, la compréhension de ces termes selon Leonhard diffère de la compréhension d'autres psychologues.

K. Leonhard note dans son livre qu'une personne, en particulier un jeune âge, peut combiner certaines caractéristiques qui sont caractéristiques d'individus de types différents. En revanche, la même qualité peut signifier différents types de signes. Par exemple, une personne appartenant au type coincé et une personne hypertimale peuvent dépenser de l'énergie pour atteindre un objectif fixé..

Questionnaire Leonhard-Schmishek (accentuation des caractères)

Questionnaire Leonhard-Schmishek (accentuation des caractères)


Le test-questionnaire de G. Shmishek, K. Leonhard est conçu pour diagnostiquer le type d'accentuation de la personnalité, publié par G. Shmishek en 1970 et est une modification de la "Méthodologie pour l'étude des accentuations de personnalité de K. Leonhard". La technique est conçue pour diagnostiquer les accentuations de caractère et de tempérament. Selon K. Leonhard, l'accentuation est un "aiguisage" de certaines propriétés individuelles inhérentes à chaque personne.
Les personnalités accentuées ne sont pas pathologiques, en d'autres termes, elles sont normales. Ils contiennent potentiellement à la fois des possibilités de réalisations socialement positives et une charge socialement négative..

Les 10 types de personnalités accentuées identifiées par Leonhard se répartissent en deux groupes: les accentuations de caractères (démonstratives, pédantes, bloquées, excitables) et les accentuations de tempérament (hyperthymiques, dysthymiques, anxieuses-craintives, cyclothymiques, affectives, émotives).

Le test est conçu pour identifier les traits de caractère et le tempérament accentués des adolescents, des adolescents et des adultes. Le test caractérologique Shmishek est adapté pour prendre en compte les accentuations de caractères dans le processus d'apprentissage, la sélection professionnelle, le conseil psychologique, l'orientation professionnelle.

L'indicateur maximum pour chaque type d'accentuation (pour chaque échelle du questionnaire) est de 24 points.

Selon certaines sources, un signe d'accentuation est considéré comme une valeur supérieure à 12 points. D'autres raisons de l'application pratique du questionnaire indiquent que la somme des points de l'ordre de 15 à 18 ne parle que d'une tendance vers l'un ou l'autre type d'accentuation. Et seulement en cas de dépassement de 19 points, la personnalité est accentuée.

Ainsi, la conclusion sur la sévérité de l'accentuation se fait sur la base des indicateurs suivants sur les échelles:

0-12 - la propriété n'est pas exprimée, 13-18 - le degré moyen de la gravité de la propriété (une tendance à l'un ou l'autre type d'accentuation de la personnalité), 19-24 - un signe d'accentuation.

Description des types d'accentuation de la personnalité selon K. Leonhard

1. Type démonstratif.

Elle se caractérise par une capacité accrue de répression, un comportement démonstratif, de la vivacité, de la mobilité, une facilité à établir des contacts. Il est enclin à la fantaisie, à la tromperie et à la feinte, visant à embellir sa personne, à l'aventurisme, à l'art et à la posture. Il est animé par le désir de leadership, le besoin de reconnaissance, la soif d'attention constante à sa personne, la soif de pouvoir, la louange; la perspective de passer inaperçu le pèse. Il fait preuve d'une grande adaptabilité aux personnes, d'une labilité émotionnelle (changement d'humeur facile) en l'absence de sentiments vraiment profonds, d'une tendance à l'intrigue (avec une communication externe douce). On note l'égocentrisme infini, la soif d'admiration, la sympathie, le respect, la surprise. Habituellement, féliciter les autres en sa présence le rend particulièrement désagréable, il ne peut pas le supporter. La recherche d'une entreprise est généralement associée au besoin de se sentir leader, de prendre une position exceptionnelle. L'estime de soi est loin d'être objective. Il peut irriter avec sa confiance en soi et ses revendications élevées, il provoque lui-même systématiquement des conflits, mais en même temps se défend activement. Avec une capacité pathologique de répression, il peut complètement oublier ce qu'il ne veut pas savoir. Cela le déchaîne dans un mensonge. Habituellement, il ment avec un visage innocent, car ce dont il parle en ce moment est vrai pour lui; apparemment, intérieurement, il n'est pas conscient de son mensonge, ou très superficiellement, sans remords visibles. Est capable de captiver les autres avec l'excentricité de la pensée et des actions.

2. Type pédant

Il se caractérise par la rigidité, l'inertie des processus mentaux, la difficulté à se lever, une longue expérience d'événements traumatisants. Il entre rarement dans des conflits, agissant plus comme un passif que comme une partie active. En même temps, il réagit très fortement à toute manifestation de trouble. Dans le service, il se comporte comme un bureaucrate, présentant de nombreuses exigences formelles aux autres. Ponctuel, précis, accorde une attention particulière à la propreté et à l'ordre, scrupuleux, consciencieux, enclin à suivre strictement le plan, à effectuer des actions sans hâte, persévérant, axé sur un travail de haute qualité et une précision particulière, sujet à de fréquents autocontrôles, doutes sur l'exactitude du travail effectué, grognements, formalisme... Cède avec empressement le leadership à d'autres personnes.

3. Type coincé.

Il se caractérise par une sociabilité modérée, un ennui, une tendance à la moralisation, la taciturnité. Souffre souvent d'une prétendue injustice à son égard. À cet égard, il se méfie et se méfie des gens, sensible au ressentiment et au chagrin, vulnérable, méfiant, vindicatif, survit à ce qui s'est passé pendant longtemps, n'est pas capable de «se soustraire facilement» aux infractions. Il se caractérise par l'arrogance, initie souvent des conflits. L'arrogance, la rigidité des attitudes et des vues, l'ambition très développée conduisent souvent à l'affirmation persistante de ses intérêts, qu'il défend avec une vigueur particulière. Il s'efforce d'atteindre des performances élevées dans toute entreprise, qu'il entreprend et fait preuve d'une grande persévérance dans la réalisation de ses objectifs. La caractéristique principale est une tendance à l'affect (amour de la vérité, la sensibilité, la jalousie, la suspicion), l'inertie dans la manifestation des affects, dans la pensée, dans la motricité.

4. Type excitable.

Une contrôlabilité insuffisante, un affaiblissement du contrôle des entraînements et des impulsions se combinent chez les personnes de ce type avec la puissance des pulsions physiologiques. Il se caractérise par une impulsivité accrue, un instinct, une grossièreté, un ennui, une tristesse, une colère, une tendance à la grossièreté et aux abus, aux frictions et aux conflits, dans lesquels il est lui-même une partie active et provocante. Irritable, colérique, change souvent de lieu de travail, querelleur en équipe. Il y a un faible niveau de contact dans la communication, la lenteur des réactions verbales et non verbales, la lourdeur des actions. Pour lui, aucun travail ne devient attrayant, ne fonctionne qu'au besoin, montre la même réticence à apprendre. Il est indifférent à l'avenir, vit entièrement dans le présent, voulant en tirer beaucoup de divertissement. Une impulsivité accrue ou la réponse d'excitation qui en résulte est atténuée avec difficulté et peut être dangereuse pour les autres. Il peut être dominateur, choisissant le plus faible pour la communication..

5. Type hyperthymique.

Les personnes de ce type se distinguent par une grande mobilité, sociabilité, bavardage, sévérité des gestes, expressions faciales, pantomimes, indépendance excessive, tendance à la sottise, manque de sens de la distance dans les relations avec les autres. Ils s'écartent souvent spontanément du sujet de conversation original. Partout où ils font beaucoup de bruit, ils aiment les entreprises de leurs pairs, ils cherchent à leur commander. Ils ont presque toujours une très bonne humeur, un bien-être, une vitalité élevée, une apparence souvent épanouie, un bon appétit, un sommeil sain, une tendance à la gourmandise et autres joies de la vie. Ce sont des personnes avec une grande estime de soi, des interlocuteurs joyeux, frivoles, superficiels et, en même temps, professionnels, inventifs et brillants; des gens qui savent divertir les autres, énergiques, actifs, proactifs. Un grand désir d'indépendance peut être source de conflit. Ils se caractérisent par des accès de colère, d'irritation, surtout lorsqu'ils rencontrent une forte opposition, échouent. Ils sont sujets aux actes immoraux, à l'irritabilité accrue, à la projection. Ne sont pas assez sérieux au sujet de leurs devoirs. Ils ont du mal à endurer les conditions de discipline stricte, d'activités monotones, de solitude forcée.

6. Type dysthymique.

Les personnes de ce type se distinguent par leur gravité, voire la dépression de l'humeur, la lenteur, la faiblesse des efforts volontaires. Ils se caractérisent par une attitude pessimiste envers l'avenir, une faible estime de soi, ainsi qu'un faible contact, une réticence dans la conversation, voire le silence. Ces personnes sont des patates douces, des individualistes; société, les entreprises bruyantes sont généralement évitées, mènent une vie isolée. Ils sont souvent maussades, inhibés, ont tendance à se fixer sur les côtés ombragés de la vie. Ils sont consciencieux, apprécient ceux qui sont amis avec eux et sont prêts à leur obéir, ils ont un sens aigu de la justice et une réflexion lente.

7. Type anxieux.

Les personnes de ce type se caractérisent par un faible contact, une humeur mineure, une timidité, une peur, un doute de soi. Les enfants anxieux ont souvent peur du noir, les animaux, ils ont peur d'être seuls. Ils évitent les pairs bruyants et vifs, n'aiment pas les jeux trop bruyants, ressentent un sentiment de timidité et de timidité, ont du mal à passer des tests, des examens, des tests. Ils sont souvent gênés de répondre à la classe. Ils obéissent volontiers à la tutelle de leurs aînés, les notations des adultes peuvent leur causer des remords, de la culpabilité, des larmes et du désespoir. Ils développent dès le début un sens du devoir, des responsabilités, des exigences morales et éthiques élevées. Ils essaient de masquer le sentiment de leur propre infériorité dans l'affirmation de soi à travers ces types d'activités où ils peuvent révéler plus pleinement leurs capacités. La sensibilité, la sensibilité, la timidité qui les caractérisent depuis l'enfance les empêchent de se rapprocher de ceux avec qui ils veulent, un maillon particulièrement faible est la réaction à l'attitude des autres à leur égard. L'intolérance au ridicule, les soupçons s'accompagnent d'une incapacité à se défendre, à défendre la vérité face à des accusations injustes. Ils entrent rarement en conflit avec les autres, jouant un rôle essentiellement passif en eux; dans les situations de conflit, ils recherchent soutien et soutien. Ils ont de la gentillesse, de l'autocritique, de la diligence. En raison de leur absence de défense, ils servent souvent de «boucs émissaires», cibles de blagues.

8. Type cyclothymique.

Elle se caractérise par une modification des états hyperthymiques et dysthymiques. Ils sont caractérisés par de fréquentes sautes d'humeur périodiques, ainsi que par une dépendance aux événements externes. Les événements joyeux provoquent chez eux des images d'hyperthymie: soif d'activité, bavardage accru, saut d'idées; triste - dépression, lenteur des réactions et de la réflexion, tout aussi souvent leur manière de communiquer avec les gens qui les entourent change. À l'adolescence, deux variantes d'accentuation cyclothymique peuvent être trouvées: les cycloïdes typiques et labiles. Les cycloïdes typiques de l'enfance donnent généralement l'impression d'hyperthymie, mais une léthargie, une perte de force apparaît, ce qui était auparavant facile, nécessite maintenant des efforts exorbitants. Auparavant bruyantes et vives, elles deviennent des patates de canapé léthargiques, il y a une baisse d'appétit, de l'insomnie ou, au contraire, de la somnolence. Ils réagissent aux commentaires avec irritation, voire impolitesse et colère, au plus profond de leur âme, cependant, sombrant dans le découragement, la dépression profonde, les tentatives suicidaires ne sont pas exclues. Ils étudient de manière inégale, les omissions qui se sont produites sont difficilement comblées, donnent lieu à une aversion pour les cours. Chez les cycloïdes labiles, les sautes d'humeur sont généralement plus courtes que chez les cycloïdes typiques. Les «mauvaises» journées sont marquées par une mauvaise humeur plus intense que la léthargie. Pendant la période de récupération, le désir d'avoir des amis, d'être en compagnie s'exprime. L'humeur affecte l'estime de soi.

9. Type exalté affectif.

Une caractéristique frappante de ce type est la capacité d'admirer, d'admirer, ainsi que de sourire, un sentiment de bonheur, de joie, de plaisir. Ces sentiments peuvent souvent surgir en eux pour une raison qui ne suscite pas beaucoup d'enthousiasme chez les autres, ils se réjouissent facilement des événements joyeux et du désespoir complet - des événements tristes. Ils se caractérisent par un contact élevé, une bavardage, un amour. Ces personnes se disputent souvent, mais n'amènent pas les choses à ouvrir des conflits. Dans les situations de conflit, ils sont à la fois actifs et passifs. Ils sont attachés aux amis et à la famille, sont altruistes, ont un sens de la compassion, du bon goût, font preuve de luminosité et de sincérité dans leurs sentiments. Ils peuvent être alarmistes, sensibles aux humeurs momentanées, impulsifs, passer facilement d'un état de plaisir à un état de tristesse, avoir une labilité mentale.

10. Type émotionnel.

Ce type est lié à l'exalté, mais ses manifestations ne sont pas si violentes. Ils sont caractérisés par l'émotivité, la sensibilité, l'anxiété, la bavardage, la peur, des réactions profondes dans le domaine des sentiments subtils. Le trait le plus prononcé est l'humanité, l'empathie avec les autres ou les animaux, la réactivité, la gentillesse, la compassion pour les succès des autres. Ils sont impressionnables, larmoyants, ils prennent tous les événements de la vie plus au sérieux que les autres. Les adolescents réagissent brusquement aux scènes de films où quelqu'un est en danger, de telles scènes peuvent leur causer un fort choc qui ne sera pas oublié pendant longtemps et peuvent perturber le sommeil. Rarement entrer en conflit, porter des ressentiments en soi, ne pas «éclabousser». Ils se caractérisent par un sens aigu du devoir, de la diligence. Ils respectent la nature, ils aiment faire pousser des plantes, prendre soin des animaux.

3.1. Traits de personnalité caractéristiques

Le caractère est compris comme un ensemble de traits de personnalité individuels stables, qui se forment et se manifestent dans l'activité et la communication, déterminant les modes de comportement typiques d'une personne. La formation du caractère est largement déterminée par le mode de vie d'une personne. Au fur et à mesure que le style de vie d'une personne se forme, son caractère correspondant se forme également. Cela se produit à différents niveaux de développement des groupes sociaux (famille, école, équipe sportive, collectif de travail, etc.). Cela dépend beaucoup des groupes sociaux qui font référence à une personne. Le caractère se manifeste par des comportements, des habitudes, des actes et des actions.

Une caractéristique importante du personnage est son lien étroit avec les propriétés psychologiques de la personnalité, qui constituent ensemble le sujet de la psychologie des différences individuelles. Tout d'abord, il convient de noter le lien entre le caractère et le tempérament.

Le tempérament est compris comme les propriétés individuelles de la psyché qui déterminent la dynamique de l'activité mentale d'une personne, les caractéristiques comportementales et le degré d'équilibre des réactions aux influences de la vie. Le caractère et le tempérament dépendent des caractéristiques physiologiques de la personnalité, des types d'activité nerveuse supérieure. Si le tempérament est principalement une éducation à vie, il est génétiquement fixé, alors le personnage se forme tout au long de la vie d'une personne.

Le caractère et le tempérament d'une personne déterminent les réactions typiques aux situations de vie pertinentes. Le tempérament ne détermine que les caractéristiques dynamiques du comportement de l'individu (le niveau d'activité mentale générale, la vitesse des réactions, le rythme du travail, etc.), tandis que le personnage détermine les actions conscientes des personnes conformément à leurs normes morales, éthiques et éthiques, leurs valeurs sociales, leurs besoins et leurs intérêts.

Les propriétés tempéramentales sont héréditaires, donc extrêmement difficiles à modifier. À partir de là, les efforts d'une personne ne devraient pas être dirigés vers le changement, mais vers l'identification et la compréhension des caractéristiques de son tempérament. Cela permettra d'identifier les propriétés caractéristiques inhérentes à l'un ou l'autre type d'activité nerveuse supérieure (VNI).

Voilà pour les forts, équilibrés,type mobile VND (tempera sanguine-
flic), les traits caractéristiques sont probablement les suivants:
PositifNégatif
- hautemobilité- actifsujet à un cas intéressant
- hauteadaptabilité (facile- fardeauxmonotonie
-adaptabilité)- a peu de tendance
-sociabilitéà l'approfondissement de soi
- bienveillance- les actions sont dures
- gaieté- manque de persévérance
- l'expressivité des expressions faciales et de la pantomime: Persistance insuffisante

Concept

Le concept de «personnalité accentuée» a été introduit par le psychiatre allemand, psychopathologiste Karl Leonhard. Sa classification des personnalités avait beaucoup en commun avec le concept de «psychopathies latentes» proposé plus tôt par le scientifique soviétique Peter Gannushkin. Cependant, il a été développé par Leonhard en une théorie indépendante.

Le scientifique a présenté ses réflexions sur la typologie du caractère dans l'ouvrage «Personnalités accentuées». Dans la première partie de la monographie, une classification et une analyse de diverses accentuations sont données, dans la seconde, des types accentués sont considérés sur l'exemple des héros d'œuvres classiques de la littérature mondiale..

À première vue, les accentuations de caractère de Leonhard sont similaires aux troubles de la personnalité, ce qui laisse supposer qu'il existe un lien entre eux. Cependant, le scientifique a seulement cherché à identifier les traits de personnalité qui posent des difficultés à leurs propriétaires dans la vie. En décrivant les accentuations, Leonhard s'est tourné vers les manifestations négatives de certains traits de caractère sous une forme extrême et prononcée au maximum. Par conséquent, sa caractérisation des types psychologiques est perçue comme une illustration des défauts humains, des schémas de comportement douloureux. Cependant, les accentuations selon Leonhard sont toujours une manifestation de la norme clinique, bien que sous une forme aiguisée, elles ne peuvent donc pas être utilisées comme diagnostic psychiatrique..

Les psychologues et psychothérapeutes du monde entier s'intéressent activement aux problèmes d'accentuation, car le développement disproportionné de certains traits de personnalité crée les conditions de la formation des troubles mentaux ou psychosomatiques correspondants..

Dans la psychologie russe, la typologie de Leonhard a été développée et complétée par le scientifique Andrei Lichko, qui a changé le terme original «personnalité accentuée» en «accentuation du caractère». Après tout, la personnalité accentuée, selon le psychiatre soviétique, est un concept trop complexe, plus conforme à l'idée de psychopathie.

Table de correspondance des accentuations selon Leonhard et Lichko.

Non.
p / p
K.Leongard
(questionnaire H. Smishek)
A.E. Lichko
(Questionnaire AOP)
1.-Asthéno-névrosé
2.Dysthymique-
3.DémonstratifHystéroïde
4.-Instable
cinq.Coincé-
6.PédantPsychasthénique
7.-Schizoïde
8.HyperthymiqueHyperthymique
neuf.--
Dix.ExcitableÉpileptoïde
Onze.Anxieux-craintifSensible
12.CyclothymiqueCycloïde
13.Affectif-exaltéHystéroïde labile
Quatorze.SensibleLabile
15.-Conforme
TotalDix12

Précautions d'utilisation de la technique

Un autre danger est lié à la facilité de mise à disposition des matériels d'essai et des monographies de Karl Leonhard. Les personnes sujettes à l'autodiagnostic peuvent s'attribuer à tort une accentuation de caractère en raison de plusieurs manifestations similaires ou en fonction des résultats des tests

Il est important de se rappeler qu'il n'est possible de confirmer la présence d'accentuation qu'après un examen approfondi de l'histoire et une étude de la personnalité.

Une mauvaise attribution d'une accentuation inexistante peut être très nocive. Une personne mal diagnostiquée ajustera son comportement à une accentuation imaginaire, choisira un travail et un passe-temps appropriés. Une adhésion prolongée à un modèle de comportement inhabituel causera des dommages profonds à la psyché, conduira à de graves maladies psychosomatiques et de type névrose.

N'oubliez pas que chaque personne a des caractéristiques de plusieurs accentuations qui apparaissent dans des situations différentes. Plus de la moitié de la population n'a pas d'accentuation prononcée. Suivez vos envies et restez une personne à part entière.

Type sensible

Diffère par une sensibilité élevée aux événements joyeux et effrayants ou tristes. Les adolescents n'aiment pas les jeux actifs en plein air, ne font pas de farces, évitent les grandes entreprises. Avec les étrangers, ils sont craintifs et timides, donnent l'impression d'être en retrait. Ils peuvent être de bons compagnons avec des amis proches. Ils préfèrent communiquer avec des personnes plus jeunes ou plus âgées qu'eux. Obéissant, j'aime leurs parents.

Peut-être le développement d'un complexe d'infériorité ou une difficulté d'adaptation dans une équipe. Ils ont des exigences morales élevées envers eux-mêmes et l'équipe. Avoir un sens développé des responsabilités. Ils sont assidus, préfèrent les activités complexes. Ils sont très prudents dans le choix des amis, préfèrent les plus âgés.

Type épileptoïde

À un âge précoce, ces enfants pleurnichent souvent. Chez les seniors, ils offensent les plus jeunes, torturent les animaux et se moquent de ceux qui ne peuvent pas riposter. Ils sont caractérisés par l'autorité, la cruauté, la fierté. En compagnie d'autres enfants, ils s'efforcent d'être non seulement le principal, mais le dirigeant. Les groupes qu'ils contrôlent établissent un ordre brutal et autocratique. Cependant, leur pouvoir repose en grande partie sur la soumission volontaire d'autres enfants. Ils préfèrent les conditions d'une discipline stricte, ils savent plaire à la direction, prendre possession de postes prestigieux qui permettent d'exercer le pouvoir, établir leurs propres règles.

Techniques de diagnostic de la personnalité

Leonhard considérait que l'observation et la conversation étaient les méthodes de diagnostic les plus fiables.

Dans une conversation personnelle, le scientifique ne doit pas étudier les informations verbales provenant du patient, mais se concentrer sur ses expressions faciales, les changements d'intonation de sa voix. L'étude du comportement du patient au travail, dans un environnement familial détendu, en communication avec d'autres personnes, selon Leonhard, fournit des informations complètes sur les caractéristiques de sa personnalité

Cependant, il n'est pas toujours possible de suivre de près les patients, même en milieu hospitalier. Dans ce cas, le travail avec le questionnaire de G. Shmishek viendra à la rescousse.

Le texte du questionnaire, la clé de traitement des réponses, une description détaillée des différentes échelles et combinaisons se trouvent dans le livre de Yu.V. Kortneva «Diagnostics of the actual problem. Méthodologie de Leonhard-Shmishek ".

Au fur et à mesure qu'une personne grandit et que sa personnalité se développe, les traits lumineux et accentués sont atténués. En s'adaptant aux exigences de l'environnement social, l'individu apprend à maîtriser son tempérament naturel. En règle générale, la typologie des personnages de Leonhard est utilisée pour travailler avec des adolescents dont le personnage n'est pas encore complètement installé..

Type hystéroïde

Les hystéroïdes se distinguent par un besoin élevé d'attention à eux-mêmes, l'égocentrisme. Démonstratif, artistique

Ils n'aiment pas quand, en leur présence, ils prêtent attention à quelqu'un d'autre ou félicitent les autres. Il y a un grand besoin d'admiration des autres

Les adolescents hystériques s'efforcent d'occuper une position exceptionnelle parmi leurs pairs, d'attirer l'attention sur eux-mêmes, d'influencer les autres. Souvent, ils deviennent les initiateurs de divers événements. Dans le même temps, les hystériques sont incapables d'organiser leur entourage, ils ne peuvent pas devenir un leader informel, ils ne peuvent pas gagner en crédibilité auprès de leurs pairs..

Traitement des résultats

Les réponses sont comptées qui coïncident avec la clé sur chaque échelle caractérisant le trait accentué, et séparément - selon l'indicateur de sincérité.

Échelle du questionnaire Réponses «oui» Réponses «non» Coefficient

Classification des accentuations de caractères par Karl Leonhard

Chaque personne est une personne distincte. Il est assez difficile de trouver des individus complètement identiques, et maintenant nous ne parlons pas du tout d'apparence, mais des personnages des personnes. Chacun a ses propres caractéristiques particulières, acquises avec l'expérience et les impressions que l'individu rencontre tout au long de sa vie..

  • Que signifie «accentuation»??
    • Accentuation et troubles mentaux
    • Un peu de l'histoire du concept
  • Classification des accentuations de caractères selon Leonhard
    • Types d'accentuations
  • Définition des accentuations selon Leonhard

Tous les traits humains pris ensemble forment son caractère. Les personnages sont différents et chaque personne est porteuse de tel ou tel type de personnage. L'individualité d'une personne se manifeste dans l'expression de ses traits caractéristiques et des traits de son type caractéristique.

En outre, les gens peuvent être divisés non seulement par le type de personnage, mais également par le type de tempérament. Un rôle énorme en tant que critère de différenciation des individus est joué par la définition et la prise en compte des caractéristiques du caractère humain ou des traits de personnalité.

Les classifications des accentuations de caractères sont d'un grand intérêt. L'une des classifications les plus élémentaires est celle de Karl Leonhard. Ce que signifie le terme «accentuation de caractère», ce qu'est la classification des accentuations de caractère, ainsi que l'essence de la classification d'accentuation de Leonhard, seront discutés dans cet article.

Que signifie «accentuation»??

Pour commencer, donnez la définition du terme «accentuation». Dans cet article, ce sera l'un des termes les plus importants et les plus fréquemment utilisés, vous devez donc y prêter une attention particulière. De plus, en comprenant ce terme, on peut plus facilement comprendre le principe de différenciation en types.

L'accentuation (les phrases suivantes peuvent être trouvées: accentuation de la personnalité, accentuation du caractère, trait de personnalité accentué) est un trait de caractère qui s'inscrit dans la norme clinique. Dans le même temps, certaines caractéristiques d'une telle nature particulière sont trop mises en valeur, ce qui conduit à l'émergence d'une vulnérabilité sélective par rapport à certaines influences psychogènes, mais dans des conditions de maintien d'une bonne résistance à d'autres..

Accentuation et troubles mentaux

Vous ne devez pas attribuer d'accentuation aux troubles mentaux, car en général, ils ne le sont pas. Dans le même temps, il convient de noter que les accentuations de certaines propriétés sont similaires aux troubles de la personnalité. Cette circonstance sous-tend l'hypothèse qu'il existe un certain lien entre eux..

Un peu de l'histoire du concept

Le terme a été inventé par le psychiatre allemand Karl Leonhard en 1968. C'est sa classification qui sera considérée dans cet article. Leonhard a caractérisé les accentuations comme certains traits de personnalité améliorés qui ne dépassent pas les limites de la norme admissible, mais si l'individu se trouve dans des conditions défavorables, elles peuvent évoluer en pathologie..

Leonhard a ensuite développé une classification des accentuations de caractères. C'est sa classification qui a servi de base à d'autres classifications plus modernes de ce genre. À propos, il convient de noter que la classification de Leonhard est toujours considérée comme l'une des plus actualisées et pertinentes..

Classification des accentuations de caractères selon Leonhard

Quelle est la classification des accentuations? Avant de considérer directement la classification même des accentuations de caractères selon Leonhard, il convient de donner la définition de ce terme.

La classification des accentuations est une typologie psychologique qui se développe sur la base d'une idée des traits d'accentuation d'un personnage ou d'une personnalité. Depuis l'apparition du terme «accentuation» en psychologie, plusieurs classifications ont été créées. Comme mentionné ci-dessus, la première classification a été inventée en 1968 par Karl Leonhard.

Types d'accentuations

Karl Leonhard a divisé les espèces qu'il a identifiées selon plusieurs principes. Pour commencer, il a identifié trois groupes de types d'accentuation selon leur origine:

  • Tempérament Leonhard désigné comme une formation naturelle, et lui a attribué les types suivants:
    • Hypertendu;
    • Dysthymique;
    • Affectivement exalté;
    • Affectivement labile;
    • Sensible;
    • Anxieux;
  • En outre, le caractère a été mis en évidence comme une formation socialement conditionnée, à laquelle les types suivants ont été attribués:
    • Pédant;
    • Démonstratif;
    • Excitable;
    • Coincé;
  • Le niveau de personnalité comprenait les deux types suivants:
    • Introverti;
    • Extraverti.

Il est à noter que les deux derniers types sont, par définition, assez proches de ceux de Jung. Si nous prenons la définition de l'extraversion selon Leonhard, alors un extraverti est une personne qui se concentre principalement sur les stimuli externes et est extrêmement sensible aux manifestations de l'environnement. Un introverti selon Leonhard, au contraire, est immunisé contre l'influence du destin et est guidé par ses idées intérieures. On ne peut pas soutenir que ces définitions d'extraversion et d'introversion sont les seules correctes. En psychologie, vous pouvez trouver d'autres définitions de ces concepts - par exemple, dans Eysenck.

Définition des accentuations selon Leonhard

Maintenant, cela vaut la peine de passer à une description plus détaillée des accentuations de caractère, de tempérament et de personnalité mises en évidence par Karl Leonhard:

  • Type démonstratif. Il l'appelle ainsi parce qu'un individu qui appartient à des personnes avec une telle accentuation de caractère a un comportement démonstratif. Il convient de noter sa vivacité, sa facilité à établir des contacts avec les autres, ainsi que sa mobilité et son art. Ce type adore tisser des intrigues, être à l'honneur, s'adapte facilement aux gens. A tendance à mentir, et le fait avec succès et de manière convaincante;
  • Type pédant. Ce type est caractérisé par l'inertie des processus mentaux, il y a une longue expérience après des événements traumatiques. Les personnes appartenant à ce type entrent très rarement dans des conflits, car elles considèrent que la manifestation d'un conflit est superflue. Dans le même temps, ces personnes réagissent assez brusquement à toute manifestation de trouble. La propreté, la ponctualité et le scrupule, ainsi que la conscience et la persévérance, sont des caractéristiques typiques de ces personnes. Il convient également de noter leur tendance à s'auto-interroger fréquemment et à douter de leurs actions;
  • Type coincé, également appelé affectif-stagnant. Il doit son nom à la particularité de cette espèce - le retard élevé des affects. Cela signifie qu'une personne est capable de s'attarder sur ses pensées et ses sentiments. Il lui est difficile d'oublier les délits, et on note également une inertie motrice. Ces personnes font clairement la distinction entre leurs amis et leurs ennemis, et ont tendance à des conflits prolongés. Il convient également de noter la tendance à la vindicte et à la suspicion. En même temps, il montre la volonté d'atteindre le but;
  • Type excitable. Impulsivité accrue, manque de contrôle, contrôle très faible des impulsions et des pulsions - telles sont les caractéristiques des personnes de ce type. D'autres propriétés méritent également d'être notées: colère, tendance au conflit, intolérance. Malgré l'impulsivité et l'excitabilité, ce genre de personnes est souvent pesant dans leurs actions, et elles ne sont pas non plus très sociables. L'indifférence vis-à-vis de l'avenir est observée, ces personnes préfèrent être entièrement dans le présent. Préférant être dominateurs, ils choisissent souvent le caractère le plus faible pour communiquer;
  • Type hyperthymique. Cette espèce a une bavure accrue, ainsi qu'une humeur exaltée, qui se combine avec une soif irrépressible d'activité. Vous pouvez voir leur tendance à s'écarter souvent du sujet de la conversation. Cependant, ils font preuve d'une forte sociabilité, sont enclins au leadership et utilisent très activement des moyens de communication non verbaux. Il convient de noter la présence d'une haute estime de soi, qui se combine à une attitude frivole envers les responsabilités qui lui sont confiées. Une discipline rigide, une activité monotone ennuyeuse, ainsi que la solitude sont ce dont les représentants du type hyperthymique ont peur;
  • Type dysthymique. Les individus appartenant à ce type se distinguent par leur gravité, mais en même temps, il y a une lenteur et une faiblesse dans la manifestation des efforts volontaires. Ils souffrent souvent de dépression d'humeur, de faible estime de soi et de réticence. Toutes ces propriétés conduisent au fait que les représentants du type dysthymique développent une attitude pessimiste envers l'avenir. Un sens accru de l'équité, combiné à la conscience, peut également être noté;
  • Type affectivement labile. Tout est extrêmement simple ici. Les représentants de ce type sont caractérisés par un changement des états dysthymiques et hyperthymiques, dont l'essence est présentée ci-dessus;
  • Type exalté. Les personnes appartenant à ce type montrent très clairement leurs émotions qui surviennent en réaction aux événements qui se déroulent. Cela signifie qu'ils réagissent plus vivement si quelque chose de positif s'est produit, et vice versa - ils perçoivent les événements tristes beaucoup plus difficiles. Très souvent, la motivation pour un état exalté est des impulsions altruistes. Il y a une grande affection pour la famille et les amis. Peut montrer un amour sincère pour la nature, l'art ou les idées religieuses;
  • Type anxieux. Comme vous pouvez le deviner d'après le nom même de ce type, il se caractérise par la présence de propriétés telles que: humeur mineure, contact faible, peur, doute de soi, isolement de soi et ressentiment se manifestent souvent. Les enfants anxieux ont parfois peur d'être seuls, souvent peur du noir ou des animaux. Si nous parlons de représentants d'adultes, il convient de noter la présence d'exigences éthiques et morales élevées, ainsi qu'un sens prononcé des responsabilités et du devoir. Les personnes de ce type sont caractérisées par l'humilité, la timidité et aussi l'incapacité de défendre leur position dans le conflit;
  • Type émotif. Il se manifeste assez clairement dans le domaine des émotions subtiles. Diffère en sensibilité et manifestation de réactions profondes. On peut soutenir que, du point de vue de ses propriétés, ce psychotype est lié au type exalté, qui a été mentionné un peu plus haut. En même temps, il se distingue du type exalté par une manifestation moins violente des émotions. Les représentants du type émotif font preuve d'impressionnabilité, d'émotivité, de gentillesse, de réactivité et d'empathie envers les gens. Très rarement, ils peuvent entrer dans des situations de conflit, ils préfèrent porter des infractions en eux-mêmes, en essayant de ne pas laisser la situation empirer. Ils se caractérisent par une diligence et un sens aigu du devoir;
  • Type extraverti. Les représentants de ce type ont une prédisposition à faire appel à ce qui manifeste son influence de l'extérieur. La manifestation de leurs réactions se concentre sur des stimuli externes. Ces personnes recherchent activement de nouvelles sensations, elles aiment communiquer avec de nouvelles personnes. Il convient également de noter la présence d'impulsivité chez les extravertis dans leurs actions. Les personnes de ce type ont tendance à écouter l'opinion de quelqu'un d'autre, elles sont exposées à l'influence de quelqu'un d'autre. Votre propre opinion n'est pas persistante;
  • Type introverti. Ces personnes apprécient principalement les performances, les élevant au-dessus des sensations et des perceptions. Les événements extérieurs dans la vie des introvertis les affectent beaucoup moins que leurs propres pensées. On peut noter que l'introversion peut être raisonnable et excessive. Si dans le premier cas un représentant de ce type est capable de développer sa propre pensée, alors une introversion excessive conduit à l'existence dans ses idées irréelles. Il convient également de souligner que les introvertis sont peu communicatifs et préfèrent rester à l'écart..

Types d'accentuation des caractères

Les types d'accentuation de caractère sont plusieurs types de caractères dans lesquels des traits individuels sont passés à un état pathologique. Certains traits de caractère accentués sont souvent suffisamment compensés, mais dans des situations problématiques ou critiques, la personnalité accentuée peut afficher des violations d'un comportement adéquat. Les accentuations de caractère (ce terme vient du latin (accentus), ce qui signifie - souligner) - sont exprimées sous forme de «points faibles» dans la psyché de l'individu et se caractérisent par une vulnérabilité sélective par rapport à certaines influences avec une stabilité accrue à d'autres influences.

Le concept d '«accentuation» sur toute la période de son existence a été présenté dans l'élaboration de plusieurs typologies. Le premier a été développé par Karl Leonhard en 1968. La classification suivante a gagné en popularité en 1977, qui a été développée par Andrey Evgenievich Lichko, basée sur la classification des psychopathies par P. B. Gannushkin, réalisée en 1933.

Les types d'accentuation de caractère peuvent se manifester directement et peuvent être cachés et révélés uniquement dans les situations d'urgence, lorsque le comportement de l'individu devient le plus naturel.

Les individus de tout type d'accentuation de caractère sont plus sensibles et sensibles aux influences environnementales et, par conséquent, ont une plus grande tendance aux troubles mentaux que les autres individus. Si une situation problématique et anxieuse devient trop difficile pour une personne accentuée de la vivre, alors le comportement d'un tel individu change immédiatement de façon spectaculaire et les traits accentués dominent dans le personnage..

La théorie de l'accentuation des caractères de Leonhard a reçu l'attention qu'elle mérite car elle s'est avérée utile. Seule la spécificité de cette théorie et du questionnaire qui y était attaché pour établir le type d'accentuation des caractères était qu'ils étaient limités par l'âge des sujets. Le questionnaire a été calculé uniquement pour le caractère des adultes. Autrement dit, les enfants ou même les adolescents ne sont pas en mesure de répondre à un certain nombre de questions, car ils n'ont pas l'expérience de vie nécessaire et n'ont pas encore été dans de telles situations pour répondre aux questions posées. Par conséquent, ce questionnaire ne permettrait pas de déterminer avec vérité l'accentuation de la personnalité..

Conscient de la nécessité de déterminer le type d'accentuation du caractère chez les adolescents, le psychiatre Andrei Lichko a repris cette question. Lichko a modifié le questionnaire Leonhard. Il a réécrit les descriptions des types d'accentuation des caractères, a changé certains des noms de type et en a introduit de nouveaux..

Lichko a élargi la description des types d'accentuation des caractères, guidé par des informations sur l'expression de l'accentuation chez les enfants et les adolescents et les changements dans les manifestations au fur et à mesure que la personnalité se forme et grandit. Ainsi, il a créé un questionnaire sur les types d'accentuation du caractère des adolescents.

A. Lichko a fait valoir qu'il serait plus approprié d'étudier les types d'accentuation du caractère des adolescents, sur la base du fait que la plupart des accentuations se forment et se manifestent précisément à cette période d'âge..

Pour mieux comprendre les types d'accentuation des caractères, il convient de citer des exemples d'épisodes et de personnages familiers. La plupart des gens connaissent les personnages de dessins animés les plus populaires ou les personnages de contes de fées, ils sont délibérément décrits comme trop émotifs, actifs ou vice versa passifs. Mais l'essentiel est que c'est cette expression de variantes extrêmes des normes de caractère qui attire vers elle-même, une telle personne est intéressée, quelqu'un est imprégné de sympathie pour elle et quelqu'un attend juste ce qui lui arrivera ensuite. Dans la vie, vous pouvez trouver exactement les mêmes «héros», mais dans des circonstances différentes.

Les types d'accentuation des caractères sont des exemples. Alice du conte de fées "Alice au pays des merveilles" est une représentante du type cycloïde d'accentuation de caractère, elle avait des alternances d'activité élevée et faible, des sautes d'humeur; Carlson est un exemple frappant d'un type démonstratif d'accentuation de caractère, il aime se vanter, a une grande estime de soi, il se caractérise par un comportement prétentieux et un désir d'être au centre de l'attention.

Le type d'accentuation de caractère coincé est caractéristique des super-héros qui sont dans un état de lutte constante..

On observe chez Masha (dessin animé "Masha et l'ours") une accentuation de caractère hypertensive, elle est spontanée, active, indisciplinée et bruyante.

Types d'accentuation de caractère selon Leonhard

Karl Leonhard est le fondateur du terme «accentuation» en psychologie. Sa théorie des personnalités accentuées était basée sur l'idée de la présence de traits de personnalité principaux, expressifs et supplémentaires. Les principales caractéristiques, comme d'habitude, le sont beaucoup moins, mais elles sont très expressives et représentent toute la personnalité. Ils sont au cœur de la personnalité et sont d'une importance décisive dans son développement, son adaptation et sa santé mentale. Une expression très forte des principaux traits de personnalité est battue sur l'ensemble de la personnalité, et dans des circonstances problématiques ou défavorables, elles peuvent devenir un facteur destructeur pour la personnalité.

K. Leonhard croyait que des traits de personnalité accentués, tout d'abord, peuvent être observés lors de la communication avec d'autres personnes.

L'accentuation de la personnalité est déterminée par le style de communication. Leonhard a créé un concept dans lequel il a décrit les principaux types d'accentuation de caractère. Il est important de se rappeler que la caractérisation de l'accentuation des caractères selon Leonhard ne décrit que les types de comportement des adultes. Karl Leonhard a décrit douze types d'accentuation. Tous dans leur origine ont une localisation différente..

Les types suivants ont été attribués au tempérament en tant qu'éducation naturelle: hyperthymique, affectif-labile, dysthymique, affectif exalté, anxieux, émotif.

En tant que personnage d'éducation socialement conditionné, il a attribué les types suivants: démonstratif, coincé, pédant, excitable.

Les types de niveau de personnalité ont été identifiés comme suit: extraverti, introverti.

Les concepts d'introversion et d'extraversion utilisés par Leonhard sont les plus proches des idées de Jung.

Le type démonstratif d'accentuation de caractère a les caractéristiques suivantes: comportement démonstratif et artistique, énergie, mobilité, semblant de sentiments et d'émotions, capacité à établir rapidement des contacts dans la communication. La personne a tendance à fantasmer, à faire semblant et à faire des postures. Il est capable de déplacer rapidement des souvenirs désagréables, peut très facilement oublier ce qui le dérange ou ce qui ne veut pas se souvenir. Sait mentir, regarder droit dans les yeux et faire une grimace innocente. Très souvent, ils le croient, car une telle personne croit elle-même en ce qu'il dit et il lui faut deux minutes pour le faire croire aux autres. Il n'a pas conscience de ses mensonges et peut tricher sans remords. Il ment souvent pour ajouter de la signification à sa personne, pour embellir certains aspects de sa personnalité. Il a besoin d'attention, même s'ils disent du mal de lui, cela le rend heureux, car ils parlent de lui. Une personnalité démonstrative s'adapte très facilement aux gens et est sujette aux intrigues. Souvent, les gens ne croient pas qu'une telle personne les a trompés, car il cache très habilement ses véritables intentions.

L'accentuation de caractère de type pédant est marquée par l'inertie et la rigidité des processus mentaux. Les personnalités pédantes ont une longue et dure expérience des événements traumatisants pour leur psyché. On les voit rarement mêlés à un conflit, mais toute perturbation de l'ordre ne passe pas par leur attention. Les individus avec une accentuation pédante sont toujours ponctuels, soignés, propres et scrupuleux, ils valorisent des qualités similaires chez les autres. Une personne pédante est assez assidue, pense qu'il vaut mieux passer plus de temps au travail, mais de le faire efficacement et avec précision. La personnalité pédante est guidée par la règle «mesurer sept fois - couper une fois». Ce type est enclin au formalisme et à des doutes sur l'exactitude de toute tâche..

Le type d'accentuation de caractère coincé, également appelé affectif-stagnant, a tendance à retarder les affects. Il "reste coincé" sur les sentiments, les pensées qui l'ont saisi, à cause de cela il est trop sensible, voire rancunier. Le propriétaire de ces caractéristiques a tendance à prolonger les conflits. Dans son comportement envers les autres, il est très méfiant et rancunier. Il est très persévérant dans la réalisation des objectifs personnels..

Un type d'accentuation de caractère excitable se traduit par un contrôle faible, un contrôle insuffisant de ses propres pulsions et impulsions. Les individus excitables sont caractérisés par une impulsivité accrue et une lenteur des processus mentaux. Ce type est marqué par la colère, l'intolérance et une tendance au conflit. Il est très difficile pour ces personnes d'entrer en contact avec d'autres personnes. Les gens de ce genre ne pensent pas à l'avenir, ils vivent dans un jour présent, ils n'étudient pas du tout et tout travail est donné très dur. Une impulsivité accrue peut souvent entraîner de mauvaises conséquences, à la fois pour la personne excitable elle-même et pour son entourage. La personnalité de l'entrepôt excitable choisit très soigneusement son cercle social, s'entourant des plus faibles pour les diriger..

Le type d'accentuation de caractère hyperthymique diffère des autres par une activité accrue, une bonne humeur, des gestes et des expressions faciales prononcés, des compétences de communication élevées avec un désir constant de s'écarter de la conversation. Une personne hypertendue est très mobile, encline au leadership, sociable, il y en a beaucoup partout. C'est un homme de vacances, quelle que soit la société dans laquelle il se met, il fera beaucoup de bruit partout et sera à l'honneur. Les personnes hypertendues tombent très rarement malades, elles ont une vitalité élevée, un sommeil sain et un bon appétit. Ils sont caractérisés par une haute estime de soi, parfois ils sont trop frivoles dans leurs tâches, tout cadre ou activité monotone est très difficile à tolérer pour eux.

Le type d'accentuation du caractère dysthymique est caractérisé par la gravité, la lenteur, la dépression de l'humeur et la faiblesse des processus volitifs. Ces personnes se caractérisent par une vision pessimiste de l'avenir et une faible estime de soi. Ils hésitent à entrer en contact, ils sont laconiques. Ils ont l'air plus sombres et inhibés. Les individus dysthymiques ont un sens aigu de la justice et sont très consciencieux.

Le type d'accentuation de caractère affectif-labile est observé chez les personnes présentant un changement constant d'accentuation hyperthymique et dysthymique, parfois cela se produit sans raison.

Le type exalté d'accentuation de caractère est caractérisé par une intensité élevée du taux d'augmentation des réactions, leur intensité. Toutes les réactions sont accompagnées d'une expression violente. Si une personne exaltée est choquée par une bonne nouvelle, elle sera incroyablement ravie, si triste nouvelle, elle tombera dans le désespoir. Ces personnes ont une tendance accrue à l'altruisme. Ils sont très attachés aux proches, apprécient leurs amis. Ils se réjouissent toujours si leurs proches ont de la chance. Sont enclins à l'empathie. Ils peuvent venir à un plaisir inimaginable de la contemplation des œuvres d'art, de la nature.

Un type d'accentuation anxieuse du caractère se manifeste par une humeur basse, de la peur et du doute de soi. De telles personnalités sont difficiles à contacter, elles sont très sensibles. Ils ont un sens prononcé du devoir, des responsabilités, ils se fixent des exigences morales et éthiques élevées. Leur comportement est timide, ne peut pas se défendre, soumis et accepte facilement l'opinion de quelqu'un d'autre.

Le type émotionnel d'accentuation du caractère est caractérisé par une hypersensibilité, une expérience profonde et forte des émotions. Ce type est similaire à l'exalté, mais ses manifestations ne sont pas si violentes. Ce type se caractérise par une forte émotivité, une tendance à l'empathie, à la réactivité, à l'impressionnabilité et à la gentillesse. De telles personnalités entrent rarement en conflit, elles gardent toutes rancunes à l'intérieur. Avoir un sens aigu du devoir.

Le type extraverti d'accentuation de caractère est caractéristique des personnes orientées vers tout ce qui se passe à l'extérieur et toutes les réactions sont également dirigées vers des stimuli externes. Pour les individus extravertis, l'impulsivité des actions, la recherche de nouvelles sensations et de hautes capacités de communication sont caractéristiques. Ils sont très sensibles à l'influence d'autrui et leurs propres jugements n'ont pas la stabilité nécessaire..

Le type introverti d'accentuation de caractère s'exprime dans le fait qu'une personne vit plus avec des idées qu'avec des sensations ou des perceptions. Les événements extérieurs n'affectent pas particulièrement l'introverti, mais il peut beaucoup réfléchir à ces événements. Une telle personne vit dans un monde fictif avec des idées fantasmées. Ces personnalités ont avancé de nombreuses idées sur le thème de la religion, de la politique, des problèmes de philosophie. Ils sont peu communicatifs, essaient de garder leurs distances, ne communiquent que lorsque cela est nécessaire, aiment le calme et la solitude. Ils n'aiment pas parler d'eux-mêmes, ils gardent pour eux toutes leurs expériences et sentiments. Lent et indécis.

Types d'accentuation des caractères selon Lichko

Les caractéristiques des types d'accentuation des caractères selon Lichko révèlent les types de comportement des adolescents.

Les accentuations exprimées dans l'adolescence forment le caractère et peuvent changer légèrement à l'avenir, mais néanmoins les caractéristiques les plus frappantes d'un certain type d'accentuation restent dans la personnalité pour la vie.

Le type d'accentuation du caractère hypertensif s'exprime dans la haute sociabilité de la personnalité, sa mobilité, son indépendance, son humeur positive, qui peuvent changer brusquement avec la colère ou la colère si une personne devient insatisfaite du comportement des autres ou de son comportement. Dans des situations stressantes, ces personnes peuvent rester joyeuses et optimistes pendant longtemps. Souvent, ces personnes font des connaissances, à cause desquelles elles tombent dans de mauvaises entreprises, ce qui, dans leur cas, peut conduire à un comportement antisocial..

L'accentuation des caractères de type cycloïde est caractérisée par une humeur cyclique. La phase hyperthymique alterne avec la phase dépressive. En présence de la phase hyperthymique, une personne ne tolère pas la monotonie et la monotonie, un travail minutieux. Il fait de nouvelles connaissances promiscueuses. Ceci est remplacé par une phase dépressive, l'apathie, l'irritabilité apparaissent et la susceptibilité est aggravée. Sous l'influence de tels sentiments dépressifs, une personne peut se trouver sous la menace de se suicider..

Le type labile d'accentuation du caractère se manifeste par la modification rapide de l'humeur et de l'état émotionnel dans son ensemble. Même lorsqu'il n'y a pas de raisons évidentes de grande joie ou de forte tristesse, une personne bascule entre ces émotions fortes, changeant tout son état. De telles expériences sont très profondes, une personne peut perdre sa capacité à travailler..

L'accentuation du caractère de type asthénoneurotique s'exprime dans la tendance de la personnalité à l'hypocondrie. Une telle personne est souvent irritable, se plaint constamment de son état et se fatigue rapidement. L'irritation peut être si forte qu'ils peuvent crier après quelqu'un sans raison et ensuite le regretter. Leur estime de soi dépend de leur humeur et de l'afflux d'hypocondrie. Si l'état de santé est bon, la personne se sent également plus sûre d'elle-même..

Le type sensible d'accentuation du caractère se traduit par une forte anxiété, une peur, un isolement. Les personnes sensibles ont du mal à établir de nouveaux contacts, mais avec des personnes qu'elles connaissent bien, elles se comportent de manière amusante et facile. Souvent en raison de leur sentiment d'infériorité, ils deviennent surcompensés. Par exemple, si une personne était auparavant trop timide, puis en grandissant, elle commence à se comporter de manière trop détendue.

Le type psychasthénique d'accentuation de caractère se manifeste dans la tendance d'une personne aux états obsessionnels, dans l'enfance, elle est soumise à diverses peurs et phobies. Ils se caractérisent par une méfiance anxieuse sur fond d'incertitude et d'incertitude quant à leur avenir. Ils sont sujets à l'introspection. Ils sont toujours accompagnés d'une sorte de rituels, du même type de mouvements obsessionnels, grâce à cela, ils se sentent beaucoup plus calmes.

Le type d'accentuation de caractère schizoïde se manifeste par l'incohérence des sentiments, des pensées et des émotions. Le schizoïde combine: isolement et bavardage, froideur et sensibilité, inactivité et détermination, antipathie et affection, etc. Les caractéristiques les plus frappantes de ce type sont un faible besoin de communication et l'évitement des autres. La capacité à faire preuve d'empathie et à montrer de l'attention n'est pas perçue comme la froideur d'une personne. Ces personnes partageront rapidement quelque chose d'intime avec un inconnu qu'avec un être cher..

L'accentuation du caractère de type épileptoïde se manifeste par une dysphorie - un état de colère malicieuse. Dans cet état, l'agressivité, l'irritabilité et la colère d'une personne s'accumulent et, après un certain temps, éclaboussent avec des accès de colère prolongés. Le type d'accentuation épileptoïde est caractérisé par l'inertie dans divers aspects de la vie - la sphère émotionnelle, les mouvements, les valeurs et les règles de la vie. Souvent, ces personnes sont très jalouses, dans une plus grande mesure leur jalousie est sans fondement. Ils essaient de vivre dans la vraie journée d'aujourd'hui et avec ce qu'ils ont, ils n'aiment pas faire de plans, fantasmer ou rêver. L'adaptation sociale est très difficile pour un type de personnalité épileptoïde..

Le type hystérique d'accentuation des caractères se caractérise par un égocentrisme accru, une soif d'amour, une reconnaissance et une attention universelles. Leur comportement est démonstratif et prétentieux, afin d'attirer l'attention. Ce sera mieux pour eux s'ils sont détestés ou traités négativement que s'ils ont été traités de manière indifférente ou neutre. Ils approuvent toute activité dans leur direction. Pour les personnalités hystériques, le plus terrible est la possibilité de passer inaperçu. Une autre caractéristique importante de ce type d'accentuation est la suggestibilité, visant à souligner les mérites ou l'admiration..

Un type instable d'accentuation des caractères se manifeste par l'incapacité d'observer des formes de comportement socialement acceptables. Depuis l'enfance, ils ont une réticence à apprendre, il leur est difficile de se concentrer sur l'apprentissage, d'effectuer des devoirs ou d'obéir à leurs aînés. En vieillissant, les personnes instables commencent à éprouver des difficultés à établir des relations, en particulier des difficultés dans les relations amoureuses. Ils ont du mal à établir des liens émotionnels profonds. Ils vivent dans le présent, un jour sans projets d'avenir et sans désirs ni aspirations..

Le type conforme d'accentuation des caractères s'exprime dans le désir de se mélanger aux autres, de ne pas différer. Ils acceptent facilement, sans hésitation, le point de vue de quelqu'un d'autre, sont guidés par des objectifs communs, adaptent leurs désirs aux désirs des autres, sans penser aux besoins personnels. Ils s'attachent très rapidement à leur environnement proche et essaient de ne pas différer des autres, s'il y a des passe-temps, des intérêts ou des idées communs, ils les reprennent également immédiatement. Dans leur vie professionnelle, ils sont inactifs, ils essaient de faire leur travail sans être actifs.

En plus des types d'accentuation de caractère décrits, Lichko met également en évidence des accentuations mixtes, car l'accentuation pure n'est pas observée si souvent. Les accentuations distinctes les plus expressives sont liées les unes aux autres, tandis que d'autres ne peuvent être simultanément caractéristiques d'une personne.

Auteur: Psychologue pratique N.A. Vedmesh.

Conférencier du Centre Médical et Psychologique "PsychoMed"