Accentuation des caractères
Questionnaire Shmishek

Selon la théorie des «personnalités accentuées», il existe des traits de personnalité qui ne sont pas pathologiques en eux-mêmes, mais qui, dans certaines conditions, peuvent se développer dans une direction positive ou négative. Ces traits sont, pour ainsi dire, un affûtage de certaines propriétés individuelles inhérentes à chaque personne. Chez les psychopathes, ces traits sont particulièrement prononcés..

    Il existe dix principaux types d'accentuation (classification de Leonhard).
  1. Hypertensive - personnes ayant une tendance à une humeur élevée.
  2. Coincé - avec une tendance à «l'effet bloqué» et des réactions délirantes.
  3. Émotif, affectivement labile.
  4. Pédantique, avec une prédominance de caractéristiques de rigidité, de pédantisme.
  5. Inquiétant.
  6. Cyclothymique, avec une tendance à réagir de manière dépressive.
  7. Démonstratif, avec des traits hystériques.
  8. Excitable, avec tendance à augmenter, réactivité impulsive dans le domaine des pulsions.
  9. Dysthymique, avec une tendance aux troubles de l'humeur.
  10. Exalté, enclin à l'exaltation affective.

Tous ces groupes de «personnalités accentuées» se combinent selon le principe de l'accentuation des traits de caractère ou du tempérament. L'accentuation des traits de caractère comprend:

  • démonstrativité (en pathologie: psychopathie du cercle hystérique);
  • pédanterie (en pathologie: psychopathie anankastique);
  • excitabilité (en pathologie: psychopathes épileptoïdes);
  • se coincer (en pathologie: psychopathes paranoïdes).

D'autres types d'accentuation sont liés aux caractéristiques du tempérament et reflètent le rythme et la profondeur des réactions efficaces.

Questions du questionnaire

  1. Votre humeur est généralement claire et dégagée.?
  2. Êtes-vous sensible aux insultes, au ressentiment?
  3. Pleure-tu facilement?
  4. Avez-vous des doutes sur la qualité de ses performances à l'issue de tout travail et recourez-vous à vérifier si tout a été fait correctement??
  5. Étiez-vous aussi courageux que vos pairs comme un enfant??
  6. À quelle fréquence avez-vous des sautes d'humeur soudaines (juste en planant dans les nuages ​​avec bonheur, et tout à coup cela devient très triste)?
  7. Êtes-vous généralement le centre d'attention pendant le plaisir??
  8. Avez-vous des jours où vous êtes grincheux et irritable sans raison particulière et que tout le monde pense qu'il vaut mieux ne pas vous toucher??
  9. Répondez-vous toujours aux e-mails immédiatement après la lecture?
  10. Tu es une personne sérieuse?
  11. Êtes-vous capable de vous laisser emporter temporairement par quelque chose à tel point que tout le reste ne vous importe plus??
  12. Es-tu entreprenant?
  13. Oubliez-vous rapidement les griefs et les insultes??
  14. Etes-vous généreux?
  15. Lorsque vous déposez une lettre dans la boîte aux lettres, vérifiez-vous si elle y est tombée ou non?
  16. Votre ambition vous oblige-t-elle à être l'un des premiers à travailler (étudier)??
  17. Aviez-vous peur dans l'enfance des orages et des chiens?
  18. Riez-vous parfois des blagues indécentes?
  19. Y a-t-il des gens parmi vos connaissances qui vous considèrent pédant?
  20. Votre humeur dépend-elle beaucoup de circonstances et d'événements extérieurs??
  21. Est-ce que vos amis vous aiment?
  22. Êtes-vous souvent à la merci de fortes impulsions et impulsions intérieures??
  23. Votre humeur est généralement quelque peu déprimée.?
  24. Avez-vous sangloté lors d'un choc nerveux sévère?
  25. Est-il difficile pour vous de rester assis au même endroit pendant longtemps?
  26. Défendez-vous vos intérêts lorsque l'injustice est tolérée?
  27. Vous vantez-vous parfois?
  28. Avez-vous pu abattre un animal domestique ou un oiseau si nécessaire?
  29. Est-ce gênant si le rideau ou la nappe est suspendu de manière inégale, essayez-vous de le réparer?
  30. Aviez-vous peur, enfant, d'être seul à la maison?
  31. Combien de fois votre humeur se gâte sans raison apparente?
  32. Avez-vous déjà été l'un des meilleurs de votre carrière professionnelle ou universitaire??
  33. Tombez-vous facilement en colère?
  34. Êtes-vous capable d'être ludique et amusant?
  35. Avez-vous des états où vous êtes submergé de bonheur??
  36. Seriez-vous capable de jouer le rôle d'artiste dans des performances amusantes?
  37. As-tu déjà menti dans ta vie?
  38. Dites aux gens votre opinion sur eux directement dans leurs yeux?
  39. Pouvez-vous regarder le sang calmement?
  40. Aimez-vous un travail lorsque vous en êtes seul responsable??
  41. Défendez-vous les personnes contre lesquelles des injustices ont été commises??
  42. Êtes-vous inquiet de descendre dans une cave sombre, d'entrer dans une pièce vide et sombre?
  43. Préférez-vous une activité qui doit être effectuée longtemps et avec précision, une activité qui ne nécessite pas beaucoup de travail et qui se fait rapidement?
  44. Vous êtes une personne très sociable?
  45. Avez-vous facilement récité de la poésie à l'école?
  46. Vous êtes-vous enfui de chez vous quand vous étiez enfant?
  47. Vous n’hésitez généralement pas à céder votre place dans le bus aux passagers âgés?
  48. Combien de fois la vie te semble difficile?
  49. Avez-vous déjà été si bouleversé par un conflit que vous vous êtes senti incapable de travailler par la suite??
  50. Est-il juste de dire que si vous échouez, vous gardez le sens de l'humour??
  51. Essayez-vous de vous réconcilier si vous blessez quelqu'un?
  52. Faites-vous les premiers pas vers la réconciliation?
  53. Aimes-tu vraiment les animaux?
  54. Êtes-vous revenu en quittant la maison pour vérifier si quelque chose s'était passé??
  55. Avez-vous déjà été dérangé par l'idée que quelque chose allait vous arriver ou arriver à votre famille??
  56. Votre humeur dépend-elle beaucoup de la météo??
  57. Est-il difficile pour vous de vous produire devant un large public?
  58. Pouvez-vous, quand vous êtes en colère contre quelqu'un, utiliser vos mains?
  59. Aimes-tu vraiment t'amuser?
  60. Tu dis toujours ce que tu penses?
  61. Pouvez-vous désespérer sous l'influence de la frustration??
  62. Êtes-vous attiré par le rôle d'organisateur dans une entreprise?
  63. Vous persistez sur la voie de la réalisation de l'objectif si un obstacle est rencontré??
  64. Vous êtes-vous déjà senti satisfait des échecs des gens et qui vous sont désagréables??
  65. Un film tragique peut-il vous faire vibrer de telle manière que les larmes vous viennent aux yeux??
  66. Les pensées sur les problèmes du passé ou du futur vous empêchent-elles souvent de vous endormir??
  67. Était-ce typique de vous pendant vos années d'école d'inciter ou de laisser vos camarades tricher?
  68. Seriez-vous capable de marcher seul à travers le cimetière dans le noir?
  69. Vous n'hésiteriez pas à rendre de l'argent supplémentaire à la caissière si vous constatez que vous en avez reçu trop?
  70. Attachez-vous une grande importance au fait que chaque chose de votre maison soit à sa place?
  71. Vous vous couchez de bonne humeur et le lendemain matin vous vous levez de mauvaise humeur qui dure plusieurs heures??
  72. Vous adaptez-vous facilement à une nouvelle situation??
  73. Avez-vous souvent des vertiges??
  74. Riez-vous souvent?
  75. Serez-vous capable de traiter une personne sur laquelle vous avez une mauvaise opinion, si amicale que personne ne connaît votre attitude réelle à son égard??
  76. Vous êtes une personne vivante et agile?
  77. Souffrez-vous beaucoup lorsque l'injustice est commise??
  78. Vous êtes un amoureux de la nature passionné?
  79. En quittant la maison ou en allant au lit, vérifiez-vous si les robinets sont fermés, si les lumières sont éteintes partout, si les portes sont verrouillées?
  80. Es-tu timide?
  81. La consommation d'alcool peut-elle changer votre humeur?
  82. Participez-vous volontiers aux cercles d'art amateur?
  83. Cela vous éloigne-t-il parfois de chez vous?
  84. Êtes-vous un peu pessimiste quant à l'avenir??
  85. Avez-vous des transitions d'une humeur joyeuse à une mélancolie?
  86. Pouvez-vous divertir la société, être l'âme de l'entreprise?
  87. Combien de temps gardez-vous le sentiment de colère, d'agacement?
  88. Avez-vous des chagrins à long terme d'autres personnes??
  89. Êtes-vous toujours d'accord avec les commentaires qui vous sont adressés, dont vous comprenez l'exactitude?
  90. Pourrait, pendant les années scolaires, réécrire une page dans un cahier en raison de taches?
  91. Vous êtes plus prudent et méfiant envers les gens que crédule?
  92. Avez-vous souvent de mauvais rêves??
  93. Avez-vous parfois des pensées tellement obsessionnelles que si vous êtes debout sur le quai, vous pouvez, contre votre gré, vous jeter sous un train qui approche ou vous pouvez vous jeter par la fenêtre de l'étage supérieur d'une grande maison?
  94. Devenez-vous plus amusant avec des gens joyeux??
  95. Vous êtes une personne qui ne pense pas aux problèmes difficiles, et si vous les traitez, alors pas longtemps.
  96. Faites-vous des actes impulsifs soudains sous l'influence de l'alcool??
  97. Dans les conversations, vous êtes plus silencieux que vous ne parlez.?
  98. Pourriez-vous, en incarnant quelqu'un, vous laisser tellement emporter que pendant un moment vous oubliez qui vous êtes vraiment?

Traitement des résultats et interprétation

Le nombre de réponses correspondant à la clé est multiplié par la valeur du coefficient du type d'accentuation correspondant; si la valeur obtenue dépasse 18, cela indique la gravité de ce type d'accentuation.

Traits de caractèreCoefficient"OUI"
# De questions
"NE PAS"
# De questions
Hyperthymique31, 12, 25, 36, 50, 61, 75, 85-
Dysthymicité310, 23, 48, 83, 9634, 58, 73
Cyclothymicité36, 20, 31, 44, 55, 70, 80, 93-
Émotivité33, 14, 52, 64, 77, 8728, 39
Démonstration27, 21, 24, 32, 45, 49, 71, 74, 81, 94, 9756
Brouillage22, 16, 26, 38, 41, 62, 76, 86, 9013, 51
Pédantisme24, 15, 19, 29, 43, 53, 65, 69, 78, 89, 9240
Anxiété317, 30, 42, 54, 79, 915, 67
Excitabilité38, 22, 33, 46, 57, 72, 82, 95-
Exaltation611, 35, 60, 84-
Faux19, 47, 59, 68, 8318, 27, 37, 63

Un signe d'accentuation est un indicateur sur 18 points.

Accentuations 1. Hypertimalité. Des personnes enclines à la bonne humeur, optimistes, passent rapidement d'un cas à l'autre, ne finissent pas ce qu'elles ont commencé, indisciplinées, tombent facilement sous l'influence d'entreprises dysfonctionnelles. Les adolescents sont enclins à l'aventure, à la romance. Ils ne tolèrent pas le pouvoir sur eux-mêmes, ils n'aiment pas qu'on s'occupe d'eux. La tendance à dominer, à diriger. Une humeur excessivement élevée peut conduire à un comportement inadéquat - «chanceux pathologique». En pathologie - trouble obsessionnel-compulsif.
2. Rester coincé - une tendance à "bloquer l'affect", à des réactions délirantes. Les gens sont pédants, vindicatifs, se souviennent longtemps des insultes, en colère, offensés. Des obsessions peuvent souvent surgir sur cette base. Fortement obsédé par une idée. Trop ambitieux, "coincé dans un", "hors échelle". Émotionnellement rigide. Parfois, ils peuvent donner des explosions affectives, ils peuvent montrer de l'agressivité. En pathologie, un psychopathe paranoïaque.
3. Émotion. Les personnes dont la sensibilité émotionnelle est exagérée, leur humeur change radicalement pour une raison insignifiante pour les autres. Tout dépend de l'humeur: efficacité et bien-être. La sphère émotionnelle est finement organisée: ils sont capables de ressentir et d'expérimenter profondément. Ils ont tendance à avoir de bonnes relations avec les autres. En amour, ils sont vulnérables comme aucun autre. Ils sont extrêmement douloureux à percevoir la grossièreté, l'impolitesse, le désespoir, la dépression, en cas de rupture ou de détérioration des relations avec leurs proches.
4. Pédanterie. La prédominance des traits de rigidité et de pédantisme. Les gens sont rigides, il leur est difficile de passer d'une émotion à une autre. Ils aiment que tout soit à sa place, de sorte que les gens formulent clairement leurs pensées - un pédantisme extrême. L'idée d'ordre et de propreté devient le sens principal de la vie. Périodes d'humeur mélancolique méchante, tout les agace. En pathologie - psychopathie épileptoïde. Peut être agressif.
5. Anxiété. Les personnes de caractère mélancolique (ou colérique) avec un niveau très élevé d'anxiété constitutionnelle ne sont pas sûres d'elles-mêmes. Ils sous-estiment, sous-estiment leurs capacités. Ils ont peur de la responsabilité, craignent toutes sortes de problèmes pour eux-mêmes et leurs familles, ne peuvent pas calmer leurs peurs et leur anxiété, «attirant» vers eux-mêmes et leurs proches la réalisation de leurs peurs et peurs.
6. Cyclothymicité. Changements d'humeur soudains. La bonne humeur est courte, la mauvaise dure longtemps. Lorsqu'ils sont déprimés, ils se comportent comme anxieux, se fatiguent rapidement, désespèrent des ennuis, jusqu'aux tentatives de suicide. Avec une bonne structure, ils se comportent comme des hyperthymiques.
7. Démonétativité. En pathologie - psychopathie de type hystérique. Des gens qui ont un fort égocentrisme, le désir d'être constamment sous les projecteurs («qu'ils haïssent, tant qu'ils ne sont pas indifférents»). Il y en a beaucoup parmi les artistes. S'il n'y a pas de capacité à se démarquer, ils attirent l'attention avec des actions antisociales. Tromperie pathologique - pour embellir votre personne. Ils ont tendance à porter des vêtements brillants et extravagants - peuvent être identifiés de manière purement externe.
8. Excitabilité, tendance à augmenter la réactivité impulsive dans le domaine de l'attraction. En pathologie - psychopathie épileptoïde.
9. Dysthymicité. Propension aux troubles de l'humeur. Le contraire de l'hyperthymique. Mauvaise humeur, pessimisme, vision sombre des choses, fatigue. Sèche rapidement dans les contacts et préfère la solitude.
10. Exaltation. Une tendance à l'exaltation affective (proche de la démonstrativité, mais là à cause du caractère). Voici les mêmes manifestations, mais au niveau des émotions (tout vient du tempérament). Extase religieuse.

Test d'accentuation des caractères (questionnaire Shmishek)

Nous vous proposons de passer un test d'accentuation des caractères, ou le questionnaire Shmishek, et de découvrir quels types d'accentuation sont les plus prononcés chez vous.

Comme le nom du test l'indique, le questionnaire a été développé par Shmishek sur la base des traits de caractère dominants identifiés par Leonhard pour un type ou un autre. Ce test d'accentuation se compose de 97 questions concernant 10 types d'accentuations (le questionnaire ne couvre pas les types extravertis et introvertis).

88 questions concernent directement les accents, et 9 autres déterminent l'honnêteté (fiabilité) des réponses que vous donnez. Cet indicateur est indiqué dans la colonne «Faux». S'il est suffisamment élevé, cela suggère que vous n'étiez probablement pas complètement honnête avec vous-même..

Questionnaire Shmishek (version en ligne du test d'accentuation des caractères)

En général, l'accentuation est considérée comme le trait (ou les traits) pour lesquels vous avez obtenu plus de 19 points (fort). Faites également attention à l'ajout au décodage des résultats du questionnaire Shmishek, présenté sous le test.

Supplément à la transcription, ou combien d'accentuations vous avez exprimées?

Contrairement au tempérament, où un type, en règle générale, prévaut sur les autres, les accentuations d'une personne peuvent être exprimées plusieurs, plusieurs, un - ou il n'y a rien du tout prononcé. Considérons différentes options plus en détail.

  • Une accentuation est exprimée - le comportement, le caractère, la pensée et / ou les sentiments d'une telle personne, en règle générale, sont les plus cohérents avec ceux donnés dans la description de ce type.
  • Beaucoup ou la plupart des accentuations reçues au-dessus de 19 points - cela indique une personnalité polyvalente, bien que dans une certaine mesure, contradictoire avec un caractère complexe (souvent ces personnes ont des problèmes de communication).
  • Pas une seule accentuation n'est prononcée (toutes ou la plupart des accentuations montrent un résultat inférieur à 7) - cela peut indiquer que la personne a essayé de donner les réponses «correctes» à son avis afin de se conformer aux normes et aux canons acceptés dans la société. De tels résultats peuvent être pour ceux qui s'efforcent de ne se démarquer en rien, ne défendent pas leur point de vue et essaient de se comporter plus calmement que l'eau sous l'herbe. Des résultats similaires peuvent être observés chez ceux qui, au contraire, ont tendance à s'exalter, démontrent leur propre supériorité, revêtant une sorte de masque de personne idéale..
  • 2-3 accentuations sont exprimées et le reste est moyen ou faible. Dans ce cas, il est important de prêter attention à la combinaison de certaines accentuations. Ainsi, selon l'interprétation du questionnaire Shmishek, si une personne a de faibles résultats sur les échelles de démonstrativité, d'hyperthymicité et de cyclothymicité, cela indique un manque d'énergie (y compris pour résoudre des problèmes, une activité vigoureuse, etc.). Au contraire, des scores élevés sur ces échelles indiquent une personnalité active, toujours pleine d'énergie..
  • Une autre combinaison intéressante est une combinaison d'accentuations associées à la zone des sentiments: types coincés, excitables, anxieux-craintifs, exaltés et émotifs. Un sujet avec des scores faibles sur toutes ces échelles ne montre généralement pas de sentiments vifs dans la plupart des situations. En conséquence, pour les détenteurs de scores élevés, la situation est inverse - une explosion de sentiments différents pour divers événements, même pas très significatifs. Il est intéressant de noter que les représentants des deux groupes peuvent avoir des problèmes de communication: les premiers semblent aux autres être froids, trop immergés en eux-mêmes, et les seconds - trop impulsifs et ne réagissent pas toujours de manière adéquate à ce qui se passe.

Questionnaire Leonhard-Schmishek (accentuation des caractères)

Le test-questionnaire de G. Shmishek, K. Leonhard est conçu pour diagnostiquer le type d'accentuation de la personnalité, publié par G. Shmishek en 1970 et est une modification de la "Méthodologie pour l'étude des accentuations de personnalité de K. Leonhard". La technique est conçue pour diagnostiquer les accentuations de caractère et de tempérament. Selon K. Leonhard, l'accentuation est "l'aiguisage" de certaines propriétés individuelles inhérentes à chaque personne.

Les personnalités accentuées ne sont pas pathologiques, en d'autres termes, elles sont normales. Ils contiennent potentiellement à la fois des possibilités de réalisations socialement positives et une charge socialement négative..

Les 10 types de personnalités accentuées identifiées par Leonhard se répartissent en deux groupes: les accentuations de caractères (démonstratives, pédantes, bloquées, excitables) et les accentuations de tempérament (hyperthymiques, dysthymiques, anxieuses-craintives, cyclothymiques, affectives, émotives).

Le test est conçu pour identifier les traits de caractère et le tempérament accentués des adolescents, des adolescents et des adultes. Le test caractérologique Shmishek est adapté pour prendre en compte les accentuations de caractères dans le processus d'apprentissage, la sélection professionnelle, le conseil psychologique, l'orientation professionnelle.

L'indicateur maximum pour chaque type d'accentuation (pour chaque échelle du questionnaire) est de 24 points.

Selon certaines sources, un signe d'accentuation est considéré comme une valeur supérieure à 12 points. D'autres raisons de l'application pratique du questionnaire indiquent que la somme des points de l'ordre de 15 à 18 ne parle que d'une tendance vers l'un ou l'autre type d'accentuation. Et seulement en cas de dépassement de 19 points, la personnalité est accentuée.

Ainsi, la conclusion sur la sévérité de l'accentuation se fait sur la base des indicateurs suivants sur les échelles:

0-12 - la propriété n'est pas exprimée,
13-18 - le degré moyen de gravité de la propriété (une tendance à l'un ou l'autre type d'accentuation de la personnalité),
19-24 - un signe d'accentuation.

Description des types d'accentuation de la personnalité selon K. Leonhard:

Stotestov.ru

La version originale du questionnaire a été développée par Shmishek sur la base de la classification des personnalités accentuées de Leonhard et est utilisée pour identifier des types d'individus (adultes). Le questionnaire a été modifié et adapté par le psychologue domestique I. V. Kruk pour la détection précoce des accentuations de caractère chez les enfants d'âge préscolaire et primaire..
Il vous permet d'identifier des types spécifiques d'accentuation de caractères chez les adolescents conformément à la classification adoptée dans notre pays (qui a été proposée par A.E. Lichko).

Tranche d'âge d'application: 12-18 ans.

Restriction d'utilisation:

  • Adolescents avec une intelligence normale;
  • Les résultats obtenus lors de l'utilisation du questionnaire doivent être corrélés avec les données d'observation et les informations objectives obtenues lors des entretiens avec des parents et amis, en étudiant l'histoire du développement et la situation de vie réelle dans laquelle se trouve l'adolescent. Ce n'est qu'à partir de toutes ces données que l'on peut tirer des conclusions sur la présence de telle ou telle accentuation et appliquer telle ou telle méthode de prévention et de correction..

Instructions:

Le questionnaire proposé se compose de 88 questions liées à divers aspects de votre vie. Chaque question doit recevoir une réponse «oui» ou «non». Ne réfléchissez pas longtemps à la réponse, répondez rapidement en essayant de donner la première réponse qui vous vient à l'esprit.

Traitement et interprétation des résultats:

Le nombre de réponses significatives pour chaque type d'accentuation est calculé. Les indicateurs obtenus sont multipliés par les coefficients correspondant à chaque type - ceci est fait pour comparer les indicateurs.

Type d'accentuationOuine pasCoefficient
Hyperthymique1, 11, 23, 33, 45, 55, 67, 773
Cycloïde3, 18, 28, 43, 50, 62, 72, 763
Labile (émotif + exalté)3, 10, 13, 21, 32, 35, 47, 54, 57, 69, 75,792
Sensible (anxieux)16, 27, 38, 49, 60, 71, 82cinq3
Psychasthénique (pédant)4, 14, 17, 26, 39, 48, 58, 61, 70, 80, 83362
Schizoïde51, 68, 74, 81, 8740, 53, 653
Épileptoïde2, 12, 20, 24, 34, 37, 52, 56, 59, 64, 78462
Hystérique (démonstratif)7, 15, 19, 22, 29, 41, 44, 63, 66, 73, 85, 882
Instable8, 25, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 84, 86neuf3

Un indicateur dépassant 12 points est considéré comme un signe d'accentuation des caractères. Si plusieurs indicateurs supérieurs à 12 points sont détectés, l'indicateur d'accentuation moyenne est calculé. Dans ce cas, les indicateurs dépassant le nombre moyen peuvent être considérés comme un signe d'accentuation..

Caractéristiques de fond des types d'accentuation de caractères:

Vous trouverez ci-dessous une description des types d'accentuation des caractères chez les adolescents (selon A.E. Lichko), en mettant en évidence les points clés les plus importants, sur la base desquels un travailleur social, un enseignant ou un psychologue peut donner une évaluation objective des caractéristiques caractéristiques, reconnaître la présence d'accentuation et développer des techniques et des méthodes de prévention individuelle. ou une action corrective. Le schéma de description contient:

• les principaux signes d'accentuation du caractère, manifestés dès l'enfance;

• la cause la plus fréquente d'inadaptation, «point faible», facteurs provoquant la survenue de troubles du comportement ou émotionnels;

• les formes les plus fréquentes d'inadaptation ou de décompensation;

• réactions comportementales typiques liées à l'âge et formes possibles de troubles du comportement inhérents à ce type d'accentuation;

• une approche différenciée individuellement appliquée à ce type de personnalité accentuée.

Type hyperthymique

Les principaux signes. Presque toujours une très bonne humeur. De la petite enfance, mobilité, sociabilité, indépendance excessive, tendance au méfait, facilité de communication et rapidité d'assimilation du matériel pédagogique.

Facteurs provoquants, "point faible". Limiter les possibilités de contacter les autres à son propre choix. Tente de diriger strictement les activités de l'adolescent et de choisir ses contacts. Régime strictement réglementé. Un type d'éducation défavorable est l'hyperprotection dominante avec un contrôle strict, qui améliore la réponse de l'adolescent à l'émancipation. Dans le même temps, l'éducation par le type de rejet émotionnel provoque l'apparition de troubles du comportement.

La forme de manifestation de l'inadaptation. Dès les premières années de scolarité, agitation, distraction, indiscipline. Absentéisme, conflits avec les parents et les enseignants.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Ce type a une réaction d'émancipation prononcée, qui se manifeste par des conflits avec les parents et les enseignants et est particulièrement intensifiée avec la surprotection et un style autoritaire de traitement d'un adolescent. La réaction du groupement est exprimée et, dans le groupe, les adolescents de ce type deviennent souvent des leaders. Les loisirs sont instables, ils changent souvent. Les personnes de ce type commencent tôt une activité sexuelle en raison d'une accélération physiologique, elles peuvent avoir des relations sexuelles promiscuité. Le comportement délinquant se manifeste sous la forme d'actes et de délits antisociaux mineurs, généralement pour montrer à leurs pairs leur courage. En conséquence de la réaction d'émancipation, pour éviter un contrôle excessif et pour l'affirmation de soi, des pousses peuvent se produire, le plus souvent sous la forme d'absences non autorisées. Il y a une tendance à boire de l'alcool et la consommation fréquente en groupe est courante à des fins de divertissement. Le véritable alcoolisme à l'adolescence ne se forme pas.

Approche différenciée individuellement. Les adolescents de ce type établissent facilement des contacts en raison de leur sociabilité. Un adolescent peut être influencé par un enseignant qui est une personne indépendante et le traite avec respect, intérêt et bienveillance. Il est recommandé de fournir une opportunité pour de larges contacts; le placement dans un groupe de jeunes, un peu plus âgés, fonctionne bien. L'environnement doit être diversifié, offrir de riches opportunités à l'adolescent de montrer sa propre activité. L'activité éducative ou professionnelle doit être réalisée en équipe, avec la possibilité de changer la situation, la nature du travail n'est pas monotone, variée, avec un changement d'activités.

Type cycloïde

Les principaux signes. Le plus souvent, il s'agit d'un type caché. Dans l'enfance, cela n'apparaît généralement pas. Ses traits distinctifs sont: de légères sautes d'humeur: les périodes de récupération sont suivies de périodes de déclin, jusqu'à la dépression. De bonne humeur, ils ressemblent à des adolescents avec une accentuation hyperthymique. La première phase sous-dépressive coïncide généralement avec le début de la crise de l'adolescence, se manifeste par une diminution de l'humeur, de la fatigue, de la léthargie.

Facteurs provoquants, "point faible". Les facteurs provoquant une inadaptation pendant la période d'élévation de l'humeur sont les mêmes que dans les hyperthymes. La phase dépressive est affectée négativement par la rupture radicale du stéréotype testé, c'est-à-dire l'ordre connu des activités, des relations ou des obligations. Ce type d'adolescent est sensible au travail d'équipe en réunion..

La forme de manifestation de l'inadaptation. Sous-dépression ou dépression avec irritabilité et pointilleux non seulement envers les aînés, mais aussi envers les pairs, avec fatigue, léthargie, plaintes hypocondriaques, envie de «rester à la maison», sentiment de leur propre échec et insécurité. Cet état peut être remplacé par un soulèvement émotionnel, rappelant l'hyperthymique, avec augmentation de l'activité, de l'agitation, de l'excitabilité. Avec les surcharges, une fatigue accrue se produit, ainsi que des idées d'auto-responsabilité.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Les réactions d'émancipation et de regroupement se produisent généralement pendant les périodes de bonne humeur. Les loisirs sont instables, surviennent pendant la période de récupération et pendant la période de récession, l'humeur est temporairement abandonnée. Ce type n'est pas caractérisé par des formes grossières de troubles du comportement. Un comportement délinquant peut apparaître pendant les périodes de bonne humeur. La tendance à prendre de l'alcool se manifeste également pendant la période de récupération et est absente pendant la phase dépressive. En période de récession d'humeur, sous l'influence d'idées d'auto-accusation, des tentatives de suicide peuvent être faites qui sont de nature affective.

Approche différenciée individuellement. Le contact nécessite des tactiques flexibles en fonction de la phase dans laquelle se trouve l'adolescent. Lors du levage - comme avec hyperthymique; pendant une récession - une attitude égale et chaleureuse, il faut éviter les critiques et les punitions, ne pas fixer l'attention sur les échecs. Un rappel que l'élévation de l'humeur arrive bientôt peut soulager la condition.

Type labile (émotif + exalté)

Les principaux signes. Sautes d'humeur fréquentes et apparemment non motivées plusieurs fois par jour. Sensibilité à l'opinion de quelqu'un d'autre sur vous-même, vulnérabilité accrue. Sur "insignifiant", du point de vue d'une autre personne, les stimuli peuvent réagir fortement de manière inappropriée. L'accentuation du type labile survient chez 20% des adolescents.

Facteurs provoquants, "point faible". Ils peuvent être une blague maladroite, une remarque sur un adolescent, une impolitesse en présence de pairs, un échec, même un bouton qui s'est détaché du costume. Le rejet de personnes proches et importantes, la séparation et la perte d'êtres chers sont particulièrement importants pour les adolescents de ce type..

La forme de manifestation de l'inadaptation. Expériences de la nature la plus pessimiste lors d'occasions mineures, une humeur terne et sombre en réponse à une blague maladroite que les adultes oublient instantanément. Des réactions affectives aiguës, des dépressions, des névroses sont possibles. Un adolescent labile est capable de sentiments forts et profonds, il est sincèrement attaché à sa famille et à ses amis et est ami avec eux. Sur la base d'expériences émotionnelles dans un état affectif, il est possible de se suicider.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Les réactions d'émancipation et de regroupement sont instables, sujettes à des sautes d'humeur. Les loisirs sont principalement informatifs et communicatifs: musique, communication en entreprise, prise en charge des animaux. Les loisirs peuvent aussi être de nature égocentrique, se manifestant par le désir de plaire aux autres, de gagner l'approbation des aînés et des pairs. Les violations flagrantes de comportement de ce type sont inhabituelles. Ces adolescents peuvent consommer de l'alcool en entreprise, à petites doses. Les évasions se font principalement pour éviter une situation difficile ou en raison d'un rejet émotionnel; en s’échappant, ils ne commettent généralement pas d’infractions. Parfois, les tournages peuvent être démonstratifs. L'activité sexuelle se manifeste, en règle générale, sous la forme de flirt et de fréquentation. Étant donné que la libido est généralement mal différenciée à l'adolescence, ces enfants peuvent être impliqués par des enfants plus âgés dans une homosexualité adolescente passagère..

Approche différenciée individuellement. Besoin d'un soutien émotionnel, d'un ami réconfortant proche. Cela peut être un psychologue, un enseignant, un travailleur social. L'environnement et l'activité de travail doivent être fluides et ne pas créer de stress émotionnel excessif. Lorsque vous traitez avec ce type d'adolescent, vous devez éviter le ridicule, en insistant sur les défauts et les échecs. Au contraire, vous devez souvent les féliciter, les encourager.

Type sensible (anxieux)

Les principaux signes. Dans l'enfance, la peur, la peur de l'obscurité ou des animaux sont caractéristiques, fuyant généralement le danger sous la protection des adultes. Les enfants évitent leurs pairs, préfèrent jouer à des jeux tranquilles avec les plus jeunes. Trop attachés aux parents, les camarades de classe ont du mal à communiquer avec de nouvelles personnes. Ils ressentent constamment leur infériorité. L'insécurité interne et l'autodérision peuvent être compensées par des bravades extérieures à l'âge de 15-18 ans.

La raison de l'inadaptation, "point faible". Ceux-ci peuvent être: un nouvel environnement ou une nouvelle équipe, des visages inconnus, un changement de classe, d'école, de lieu de résidence, une mauvaise attitude des autres, le ridicule, la suspicion d'actions inconvenantes. Pour ce type, les relations avec les proches, le type d'éducation familiale sont essentiels. Un type d'éducation défavorable est une hyperprotection dominante avec un contrôle constant et une privation d'indépendance, ce qui aggrave leur sentiment de doute de soi et un sentiment d'échec. L'éducation avec rejet émotionnel exacerbe également les sentiments d'infériorité chez ces adolescents, et l'éducation avec une responsabilité morale accrue améliore les traits de sensibilité et d'impressionnabilité..

La forme de manifestation de l'inadaptation. Éloigner les pairs, éviter la communication avec de nouvelles personnes dans l'enfance. À 16-19 ans, le personnage peut être transformé, les filles timides et rougissantes se transforment en acclamations dans les discothèques, les garçons peuvent afficher leurs défauts devant les enseignants et les parents afin de surmonter leurs sentiments intérieurs d'infériorité. Ils peuvent aspirer à devenir chefs ou rédacteurs de journaux muraux, mais ils sont inadaptés, ayant échoué, car ils ne peuvent pas confirmer leurs ambitions en raison d'une faible estime de soi et de l'incapacité de s'affirmer..

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Ce type n'est pas typique des réactions d'émancipation et de regroupement des adolescents. Dans le même temps, les réactions de compensation et de surcompensation sont fréquentes. Ces adolescents peuvent entrer dans des conflits et des combats pour surmonter l'insécurité intérieure et la timidité. Les loisirs sont principalement de nature intellectuelle et esthétique: musique (y compris classique), lecture, dessin. Des loisirs de nature hypercompensatoire sont possibles - corporels-manuels (arts martiaux, musculation, mise en forme, etc.). Les troubles du comportement tels que la fuite sont le plus souvent le résultat d'un traumatisme mental. Les caractéristiques du comportement sexuel consistent en des sentiments exprimés et des auto-accusations concernant la masturbation, des sentiments d'infériorité sexuelle. Ce type a tendance à commettre des tentatives suicidaires sous l'influence d'expériences infructueuses prolongées, des sentiments d'infériorité.

Approche différenciée individuellement. L'adolescent a besoin d'une persuasion longue et constante pour réfuter son infériorité. Des situations peuvent être créées dans lesquelles l'adolescent se sent «nécessaire aux autres», comme faire du service communautaire.

Type psychasthénique

Les principaux signes. Ces enfants sont timides, souvent craintifs et manifestent généralement des intérêts «intellectuels». À l'adolescence - indécision constante. Prendre une décision ou faire un choix est la tâche la plus difficile, et après avoir pris une décision, de longues réflexions et des doutes sur l'exactitude de la mesure prise à nouveau suivent. Les gens de ce type sont nés pessimistes, ils ont peur de l'avenir et s'attendent constamment à l'échec. Ce sont des littéralistes et des pédants qui s'efforcent de se protéger par une réflexion préliminaire et une planification minutieuse..

Facteurs provoquants, "point faible". Les situations les plus difficiles pour les adolescents de ce type sont les situations de responsabilité accrue et la nécessité de prendre des décisions rapides. L'éducation familiale par le type d'hyperprotection dominante renforce leur manque d'indépendance et d'indécision.

Élever avec une responsabilité morale accrue conduit à une augmentation des traits psychasthéniques et peut conduire à une névrose avec obsessions et peurs.

La forme de manifestation de l'inadaptation. La décompensation se manifeste rarement, car les peurs anxieuses portent sur l'avenir, tandis que les difficultés et les épreuves réelles se supportent facilement, avec un calme enviable. Un mauvais ajustement peut se manifester par des maladies névrotiques.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Les réactions d'émancipation et de regroupement liées à l'âge sont inhabituelles chez ces adolescents. Au contraire, ils montrent souvent un attachement pathologique à leurs parents, en particulier à la mère. Réactions possibles de surcompensation sous forme de sport ou apparition d'une détermination exagérée et de jugements catégoriques. Les loisirs sont généralement de nature intellectuelle et esthétique. La collecte est également possible, en règle générale, pour la satisfaction des intérêts intellectuels et non pour la thésaurisation. Les troubles du comportement chez les adolescents de ce type ne surviennent généralement pas..

Approche différenciée individuellement. Ce type d'adolescent se prête bien à la persuasion rationnelle. Cependant, la tendance à l'auto-illusion peut nier cette méthode, car elle ne fera qu'exacerber le raisonnement vide. Il est nécessaire d'encourager une perception vivante, une activité réelle. Des activités sportives peuvent être recommandées (ski, course à pied, cyclisme), mais ne pas participer à des compétitions.

Type schizoïde

Les principaux signes. Ces enfants préfèrent jouer seuls. Ils sont attirés par les adultes avec lesquels il est plus facile de se taire et d'être seul avec eux-mêmes. Il y a des difficultés à comprendre les joies et les peines des autres. Les adolescents sont fermés, ne savent pas comment entrer dans des contacts informels, leur monde intérieur est fermé et incompréhensible pour les autres.

Facteurs provoquants, "point faible". Le placement dans un groupe de pairs, comme un camp d'été ou une maison de vacances, peut conduire à une inadaptation. Une réaction négative est également possible sur le désir de s'impliquer dans la conversation, le désir actif des autres de parler «cœur à cœur». La parentalité en tant qu'hyperprotection dominante peut augmenter le sentiment d'isolement vis-à-vis des pairs et d'excentricité. Un adolescent de type schizoïde réagit au rejet émotionnel de ses proches en se repliant sur lui-même, en s'isolant encore plus des gens et en augmentant la méfiance à leur égard..

La forme de manifestation de l'inadaptation. Isolement complet sur soi-même, sensation de solitude accrue. Parfois, les actions excentriques sont caractéristiques.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. La réaction d'émancipation s'exprime d'une manière particulière - sous forme d'inconfort social, de critique des règles et des normes existantes. Les loisirs se manifestent de manière très lumineuse, ils sont souvent très inhabituels et fantaisistes. Les loisirs intellectuels ou esthétiques prévalent, il existe également des loisirs corporels-manuels, par exemple la gymnastique, le yoga.

Les comportements délinquants chez ces adolescents sont extrêmement rares, mais ils peuvent commettre des actions antisociales pour «lutter pour la justice» ou au nom d'une idée. L'alcoolisme est rare; ils prennent généralement de l'alcool pour faciliter les contacts avec leurs pairs, cependant, ils sont enclins à prendre d'autres substances toxiques, car ils, à leur avis, améliorent leur capacité à être créatifs et à fantasmer. L '«asexualité» externe est combinée avec la masturbation, la fantaisie sexuelle. L'incapacité de s'occuper et d'entrer en contact peut conduire à des perversions - regarder des organes génitaux nus, exhibitionnisme, etc..

Approche différenciée individuellement. Il est difficile pour un adolescent de ce type d'entrer en contact informel. C'est plus facile de le faire si vous commencez à parler de ses passe-temps. Si un adolescent entame une conversation par lui-même, il faut soigneusement, sans l'interrompre, l'écouter, lui donner l'occasion de révéler ses expériences intérieures. Le contact individuel est beaucoup plus facile pour lui que la communication en groupe. Le placement dans un groupe doit être évité, où il peut devenir l'objet de ridicule et d'intimidation. Vous pouvez aider à trouver un ami avec des traits similaires.

Type épileptoïde

Les principaux signes. Les adolescents de ce type sont caractérisés par la viscosité, l'inertie, l'intérêt personnel et la négligence des autres. Avec les professeurs, un tel adolescent est flatteur, obséquieux, en compagnie de ses pairs - un despote. En cas de conflit, il est débridé, agressif, impoli. Sujette à des périodes prolongées d'humeur en colère et mélancolique avec un désir d'arnaquer le mal sur les autres.

De nombreux propriétaires de cette accentuation de caractère font bien le travail manuel (ils font de bons serruriers, tourneurs, sculpteurs sur bois, etc.)

Facteurs provoquants, "point faible". La désadaptation peut être causée par la violation des intérêts et privilèges égoïstes, en particulier les intérêts matériels, ainsi que par la limitation de la capacité d'exercer le pouvoir. Manque de chaleur émotionnelle dans la famille, les abus augmentent l'agressivité et les conflits, l'incapacité de retenir les accès de colère.

La forme de manifestation de l'inadaptation. En réponse à des facteurs provocateurs, un adolescent de ce type peut, dans n'importe quelle situation, tomber dans un état d'affect vicieux, faisant preuve d'agressivité à la fois verbalement et physiquement, sans tenir compte des conséquences de ses actes. Ne pardonne pas les insultes pendant longtemps.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Les adolescents de type épileptoïde se caractérisent par une réaction d'émancipation prononcée qui, dans des circonstances défavorables, conduit à des évasions et même à une rupture complète avec la famille. Le groupement entre pairs se produit lorsque le groupe donne à l'adolescent un pouvoir ou un gain personnel. Les adolescents de ce type sont les premiers à adopter le commerce. Le comportement délinquant est généralement associé à des objectifs égoïstes, une propension au jeu est prononcée. Il existe un risque de développement rapide de l'alcoolisme pendant l'adolescence. En état d'ébriété, un tel adolescent est en colère, boit jusqu'à ce qu'il s'éteigne complètement et peut commettre des actions antisociales. L'attraction sexuelle apparaît tôt, est prononcée. L'attraction s'accompagne de manifestations grossières de jalousie. Il y a une tendance aux déviations sexuelles - homosexualité, violence sexuelle.

Approche différenciée individuellement. Lors de la correction, vous pouvez vous fier aux aspects positifs de la personnalité - précision, frugalité, sobriété des calculs. Le désir de prendre soin de votre santé peut être utilisé pour vous persuader de renoncer à l'alcool. Dans les conversations, il convient d'attirer l'attention de l'adolescent sur le fait que les traits de caractère négatifs: explosivité, tendance à la colère et à l'irritation - peuvent nuire à sa santé, à sa carrière et à son bien-être matériel. Les recommandations professionnelles doivent prendre en compte les capacités existantes, privilégier les travaux qui nécessitent précision, minutie.

Type hystéroïde (démonstratif)

Les principaux signes. Dès l'enfance, les adolescents de ce type se sont habitués à être sous les projecteurs. Ils sont extrêmement égocentriques, ont une soif insatiable d'attention à leur personne, s'efforcent par tous les moyens d'obtenir l'admiration, la reconnaissance, la sympathie, alors qu'ils préfèrent parfois la haine et l'indignation à l'indifférence. Souvent, le «refuge» des hystériques sont les cercles d'art amateur dans les clubs et les maisons de la culture.

Facteurs provoquants, "point faible". Peur de perdre l'aura d'exclusivité, peur de l'exposition publique de l'insolvabilité des créances et des ambitions, tromperie et fantasme hystérique. La formation de traits de caractère démonstratifs est favorisée par l'éducation en tant qu '«idole de la famille» et par une hyperprotection complice.

La forme de manifestation de l'inadaptation. Exagération de ses capacités, histoires de «prouesses» ou capacités inexistantes, fantasmes. Toute action qui peut attirer l'attention perdue, y compris inappropriée ou extravagante.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Les réactions d'émancipation se manifestent principalement par les mots, sous la forme de vives demandes de liberté. Les manifestations externes, y compris les pousses, sont démonstratives. Il y a souvent une réaction de l'opposition exigeant le retour de l'attention perdue. La communication entre pairs chez ces adolescents est associée à des revendications de leadership ou d'exclusivité. Ils peuvent changer de groupe s'ils sont pris dans un mensonge ou dans l'insolvabilité des créances. Les adolescents de type hystérique aiment ce qui peut attirer l'attention sur eux-mêmes, ils choisissent souvent des activités originales ou des activités avec des attributs externes évidents pour cela. Il y a plus de jeu et de théâtralité dans le comportement sexuel, ces adolescents exagèrent souvent leur expérience sexuelle. La plupart des troubles du comportement, y compris l'alcoolisme et même les tentatives de suicide, sont frivoles, démonstratifs et servent à attirer l'attention.

Approche différenciée individuellement. Les adolescents de ce type sont les plus difficiles à gérer. La stratégie des mesures préventives et correctives peut être la recherche d'une sphère où les aspirations égocentriques de l'adolescent, son désir d'être au centre de l'attention, se satisfont sans douleur pour les autres. En aucun cas, le comportement démonstratif ne doit être «renforcé», il doit être accueilli avec une attitude négative, mais sans audience publique. L'hystéroïde peut être «récompensé» par l'attention pour ses actions positives.

Type instable

Les principaux signes. Les adolescents de ce type sont toujours attirés par le divertissement et ne nécessitent pas d'efforts volontaires. Le manque de volonté se manifeste dans l'attitude envers les études, les travaux ménagers et les activités sociales. Ils sont incapables d'activité active, à la fois socialement utiles et délinquants. À l'âge de 12-14 ans, ils commencent à boire, errent dans les rues et se livrent à de petits vols. Ces adolescents n'ont aucune envie d'étudier et de travailler, ils sont indifférents à l'avenir, ils ne sont pas capables d'une véritable amitié..

Facteurs provoquants, "point faible". Manque de contrôle dès le plus jeune âge, hypoprotection, manque d'attention et de contrôle, éducation ciblée et formation de qualités volitives.

La forme de manifestation de l'inadaptation. L'impossibilité d'assimiler des normes morales et éthiques, diverses formes de troubles du comportement, l'incapacité de sortir d'un établissement d'enseignement en raison de l'absentéisme et du manque d'intérêt pour l'apprentissage.

Réactions liées à l'âge et formes de troubles du comportement. Ils s'impliquent facilement dans des groupes, y compris asociaux, où ils imitent tout ce qui est mauvais. Allez facilement commettre de la délinquance dans un groupe. Ils aiment la musique pop et regardent des films de divertissement. Ils aiment imiter les artistes, les héros de cinéma et choisissent plus souvent des personnages négatifs pour cela. Ils sont très enclins à des comportements délinquants - vol, vol qualifié, hooliganisme. Envie élevée d'alcool et d'autres substances intoxicantes. Tôt, déjà à l'adolescence, l'alcoolisme ou la toxicomanie peuvent survenir. Les évasions de domicile sont fréquentes, la raison étant le désir d'éviter les punitions ou les difficultés; en s'échappant, elles entrent dans des sociétés asociales.

Approche différenciée individuellement. La prévention de ce type de trouble chez les adolescents nécessite un leadership fort, voire dominateur. C'est ce cas rare où un régime strict, une discipline, la peur de la punition sont montrés. Peut-être le placement dans un groupe déjà formé avec des attitudes positives.

Révéler la présence de telle ou telle accentuation de caractère peut servir de base à un travail préventif et correctif auprès d'adolescents difficiles dans les écoles et autres établissements d'enseignement, centres de conseil, institutions d'assistance sociale aux adolescents. Compte tenu du rôle des facteurs sociaux et familiaux dans la provocation de l'inadaptation des adolescents avec des accentuations de caractère, pour une prévention et une correction efficaces, il est souvent nécessaire de travailler non seulement avec l'adolescent lui-même, mais principalement avec son environnement social le plus proche, sa famille. Le travail avec les adolescents devrait inclure la psychothérapie, la thérapie familiale, le soutien social et psychologique des adolescents et de leurs parents.

Source: Sécurité psychologique: un guide d'étude. V.P. Solomin, O. V. Shatrova, L.A. Mikhailov, T.V. Malikov. M.: Outarde, 2008.

5 commentaires sur «Le questionnaire adapté à l'adolescent Shmishek. "

Le test est conçu pour identifier les traits de caractère et le tempérament accentués des adolescents, des adolescents et des adultes. Le test caractérologique Shmishek est adapté pour prendre en compte les accentuations de caractères dans le processus d'apprentissage, la sélection professionnelle, le conseil psychologique, l'orientation professionnelle.

comment prendre en compte le type "instable", dans la clé une sorte d'erreur, sur toutes les échelles le score maximum est de 24, et sur le maximum "instable" 54 !! comment ça se passe. quel que soit le diagnostic, l'accentuation du type instable disparaîtra

Lyudmila, bonjour. Merci pour votre attitude attentive au matériel. En effet, quelque chose n'est pas logique. Peut-être qu'une erreur s'est glissée dans le didacticiel lui-même. J'essaierai de chercher la clé du test dans une autre source.

L'interprétation de «type instable» n'inclut pas les questions 32 à 41. Notez que les chiffres sont accompagnés d'une ligne. Le traitement ressemble à ceci:
Type instable
oui: 8, 25, 30, 31, 42, 84, 86;
non: 9.
Une autre erreur dans le "type cycloïde": la réponse est "oui" - au lieu de "3" devrait être "6"

Alena, merci pour votre attitude attentive. Dites-moi où (source d'information) avez-vous obtenu les données? Depuis assez longtemps, j'essaie ailleurs de trouver un questionnaire dans la même version (tel que présenté dans Sécurité psychologique: un manuel. V.P.Solomin, O.V.Shatrova, L.A. Mikhailov, T.V. Malikova. M.: Outarde, 2008.), mais je ne la trouve nulle part. Un correctif est requis.

Ajouter un commentaire Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaires sont traitées.

Méthode de diagnostic des accentuations de caractères. Description du questionnaire K. Leonhard - G. Shmishek.

Tâche pratique pour gagner des points dans la discipline "Psychologie générale"

Diagnostic du type de tempérament et accentuations de caractère.

Vous devez passer 2 tests, traiter les résultats et rédiger un avis psychologique.

Soyez prudent et respectez l'algorithme suivant:

Étape 1. Lisez la description des méthodes.

Étape 2. Imprimez le fichier "Matériel incitatif".

Étape 3. Lisez attentivement (!) Les instructions pour remplir les questionnaires et répondez aux questions.

Étape 4. Traitez les résultats du test à l'aide de la touche: saisissez les noms des échelles et les résultats du traitement dans le formulaire de traitement.

Étape 5. Créer des graphiques (Eysenck Circle / Accentuation Diagram).

Étape 6. Familiarisez-vous avec l'interprétation des résultats et rédigez une conclusion psychologique pour chaque méthode.

Étape 7. Analysez les résultats:

1. Dans quelle mesure êtes-vous d'accord avec la conclusion obtenue à la suite du traitement?

2. Dans quelle mesure voyez-vous en vous ces caractéristiques de tempérament (caractère)?

3. Quelles caractéristiques appartenant à d'autres types de tempérament (accentuations de caractère) voyez-vous en vous-même?

Étape 8. Remplissez le travail selon les exigences.

La structure de la conclusion psychologique:

1. Date et heure de la recherche

2. Nom, prénoms, date de naissance, lieu d'études (groupe)

3. Caractéristiques mesurées (buts et objectifs de l'étude) - pour chaque test.

4. Ordre de recherche (procédure expérimentale) - pour chaque test.

5. Traitement des données et présentation graphique des résultats (cercle d'Eysenck) - pour chaque test.

6. Brève description du type de tempérament dérivé (accentuation du caractère) - pour chaque test.

7. Analyse des résultats (pour chaque test) et conclusions.

Conditions d'inscription:

1. Une tâche pratique est effectuée sur des feuilles A4.

2. La conclusion psychologique peut être imprimée ou manuscrite.

3. L'ouvrage doit obligatoirement contenir les textes des questionnaires avec les réponses, les formulaires de traitement, les graphiques, une brève description du type de tempérament dérivé (accentuation des caractères) et l'analyse des résultats (voir étape 7).

Description de la technique de G.Eysenck

Le questionnaire personnel de G. Eysenck est l'un des tests les plus connus de diagnostic du tempérament, développé par le psychologue anglais G. Eysenck. Aujourd'hui, dans le monde, il existe déjà plusieurs milliers d'études consacrées à l'adaptation et à l'utilisation de ce questionnaire..

Selon la théorie de G. Aysenck, les éléments de la personnalité peuvent être organisés dans un ordre hiérarchique. L'auteur estime que chaque personne a certains super traits, ou types, qui ont une influence puissante sur le comportement. À son tour, il voit chacun de ces super traits construit à partir de plusieurs traits composites..

L'auteur a identifié deux types principaux, qu'il a appelés introversion-extraversion et névrosisme-stabilité. Ces deux dimensions de la personnalité sont orthogonales, c'est-à-dire ils sont statistiquement indépendants les uns des autres. En conséquence, les personnes peuvent être divisées en quatre groupes, chacun étant une combinaison de scores élevés ou faibles de l'ordre de deux types.

Le questionnaire personnel contient 57 questions, dont 24 visent à identifier l'extraversion-introversion, 24 autres visent à évaluer la stabilité émotionnelle-instabilité (névrosisme), les 9 autres constituent un groupe témoin de questions destinées à évaluer la sincérité du sujet, son attitude face à l'enquête et la fiabilité des résultats.

Clé
Les réponses qui correspondent à la clé valent 1 point. Pour chaque échelle, les scores sont additionnés et, par conséquent, vous obtenez une valeur pour trois échelles:

"Non" (-): 12, 18, 30, 42, 48, 54.

"Extroversion - introversion":

"Oui" (+): 1, 3, 8, 10, 13, 17, 22, 25, 27, 39, 44, 46, 49, 53, 56;

"Non" (-): 5, 15, 20, 29, 32, 34, 37, 41, 51.

"Névrosisme (stabilité émotionnelle - instabilité émotionnelle)":

"Oui" (+): 2, 4, 7, 9, 11, 14, 16, 19, 21,23, 26, 28, 31, 33, 35, 38, 40, 43, 45, 47, 50, 52, 55, 57.

Interprétation des résultats.

L'indicateur sur «l'échelle des mensonges», égale à 4-5 points, est critique, il indique la tendance du répondant à ne donner que de «bonnes» réponses aux questions. Plus l'indicateur est bas sur cette échelle, plus les résultats sont considérés comme fiables. Si le nombre de points dépasse 6, les résultats doivent être considérés comme non fiables. Dans ce cas, vous devez refaire ce test et essayer d'être plus sincère..

Extraversion - Échelle d'introversion. Note moyenne sur cette échelle: 11 - 12. Le résultat de 11 à 14 points reflète l'absence de manifestation de ce paramètre chez l'homme. Les notes faibles (de 1 à 10 points) correspondent à l'introversion, et élevées (de 15 à 24) - extraversion.
Échelle "Neuroticism (Stabilité - Lability)". Score moyen sur l'échelle du névrosisme: 12-13. Si vous avez 10 points ou moins, vous êtes mentalement stable, stable. Si 15 points ou plus, vous êtes une personne mentalement labile, émotionnellement instable. Le résultat de 11 à 14 points indique l'absence de manifestation de ce paramètre..

Maintenant, avec l'aide de "Eysenck's Circle", vous pouvez déterminer le type de tempérament. Pour ce faire, reporter les scores obtenus sur l'échelle "Extraversion - Introversion" sur l'axe horizontal du "Cercle d'Eysenck", et les scores obtenus sur l'échelle "Neuroticism (Stability - Lability)" - sur l'axe vertical.

Le point tracé le long de ces coordonnées indiquera le type de tempérament. Dans la partie supérieure droite du "Cercle d'Eysenck", il y aura mélancolique (introvertis labiles), en bas à droite - flegmatique, en bas à gauche - sanguine et en haut à gauche - colérique.

Le névrosisme caractérise la stabilité ou l'instabilité émotionnelle (stabilité ou instabilité émotionnelle). Le névrosisme, selon certains rapports, est associé à des indicateurs de la labilité du système nerveux. La stabilité émotionnelle est un trait qui exprime la préservation du comportement organisé, la détermination de la situation dans des situations ordinaires et stressantes. Il se caractérise par la maturité, une excellente adaptation, un manque de tension, une anxiété, ainsi qu'une tendance au leadership, à la sociabilité. Le névrosisme se traduit par une extrême nervosité, une instabilité, une mauvaise adaptation, une tendance à changer rapidement d'humeur (labilité), des sentiments de culpabilité et d'anxiété, de l'anxiété, des réactions dépressives, une distraction de l'attention, une instabilité dans des situations stressantes. Le névrosisme correspond à l'émotivité, à l'impulsivité; contact inégal avec les gens, variabilité des intérêts, doute de soi, sensibilité prononcée, impressionnabilité, tendance à l'irritabilité. La personnalité névrotique est caractérisée par des réactions insuffisamment fortes par rapport aux stimuli qui les provoquent. Les personnes ayant des indices élevés sur l'échelle du névrosisme peuvent développer une névrose dans des situations de stress défavorables..

G. Eysenck a décrit quatre catégories de personnes basées sur la gravité de deux paramètres indépendants. Chaque catégorie, y compris ses traits constitutifs, est le résultat d'une combinaison de niveaux élevés et faibles d'introversion et d'extraversion avec des niveaux élevés ou faibles de stabilité et de névrose..

· Introvert est stable. Calme, pondéré, fiable, contrôlé, paisible, attentif, attentionné, passif.

· Introverti - névrosé. Facile aux sautes d'humeur, anxieux, rigide, judicieux, pessimiste, renfermé, calme.

· Extraverti - stable. Leader, léger, joyeux, flexible, réactif, bavard, sympathique, sortant.

· Extraverti - névrosé. Vulnérable, agité, agressif, excitable, inconstant, impulsif, optimiste, actif.

Comme vous pouvez le voir, les gens à la fois introvertis et stables ont tendance à adhérer aux normes et aux règles, à être attentionnés et prévenants. À l'inverse, la combinaison de l'introversion et du névrosisme suggère une tendance chez l'individu à être plus anxieux, pessimiste et renfermé dans son comportement. La combinaison d'extraversion et de stabilité apporte des qualités telles que l'attention, la complaisance et la sociabilité dans le comportement..

Enfin, les personnes souffrant d'extraversion et de névrosisme élevé sont plus susceptibles d'être agressives, impulsives et excitables. Il convient de noter que G. Eysenck attache une importance particulière aux différences individuelles. Ainsi, aucune combinaison de ces types de personnalité ne peut être préférée. Le type de comportement insouciant et extraverti a à la fois des points positifs et négatifs; la même chose peut être dite pour un comportement calme et retiré. Ils sont juste différents.

Plus tard, G. Eysenck a décrit et introduit dans sa théorie le troisième type de mesure de la personnalité, qu'il a appelé le psychoticisme. Les personnes ayant un degré élevé de ce super trait sont égocentriques, impulsives, indifférentes aux autres et ont tendance à résister aux fondements sociaux. Ils sont souvent agités, il est difficile de contacter les gens et ne rencontrent pas leur compréhension, causant délibérément des problèmes aux autres. G.Eysenck a suggéré que le psychoticisme est une prédisposition génétique à devenir une personnalité psychotique ou psychopathique.

Ainsi, en utilisant les données d'enquête sur les échelles d'extraversion, d'introversion et de névrosisme, il est possible de dériver des indicateurs de tempérament de la personnalité selon la classification de Pavlov, qui a décrit quatre types classiques: sanguin (selon les principales propriétés du système nerveux central, il est caractérisé comme fort, équilibré, mobile), colérique (fort, déséquilibré, mobile), flegmatique (fort, équilibré, inerte), mélancolique (faible, déséquilibré, inerte).

Une personne "pure" sanguine s'adapte rapidement aux nouvelles conditions, converge rapidement avec les gens et est sociable. Les sentiments surgissent et changent facilement, les expériences émotionnelles, en règle générale, sont superficielles. Les expressions faciales sont riches, agiles, expressives. Il est un peu agité, a besoin de nouvelles impressions, ne régule pas suffisamment ses impulsions, ne sait pas adhérer strictement à la routine, à la vie, au système établi au travail. À cet égard, il ne peut pas mener à bien une tâche qui nécessite une égale dépense d'énergie, une tension prolongée et méthodique, de la persévérance, une stabilité d'attention, de la patience. En l'absence d'objectifs sérieux, des pensées profondes, une activité créative, une superficialité et une inconstance se développent.

Choleric est caractérisé par une excitabilité accrue, les actions sont intermittentes. Il se caractérise par la netteté et l'impétuosité des mouvements, la force, l'impulsivité, l'expression vivante d'expériences émotionnelles. En raison du déséquilibre, emporté par les affaires, il est enclin à agir de toutes ses forces, à être plus épuisé qu'il ne le devrait. Ayant des intérêts publics, le tempérament se montre dans l'initiative, l'énergie, l'adhésion aux principes. En l'absence de vie spirituelle, le tempérament colérique se manifeste souvent par l'irritabilité, l'efficacité, l'incontinence, l'irascibilité, l'incapacité à se maîtriser dans des circonstances émotionnelles.

Le flegmatique est caractérisé par un niveau d'activité relativement faible du comportement, dont de nouvelles formes se développent lentement, mais sont persistantes. Possède de la lenteur et du calme dans les actions, les expressions faciales et la parole, la régularité, la constance, la profondeur des sentiments et des humeurs. «Ouvrier de la vie» persévérant et têtu, il perd rarement son sang-froid, n'est pas enclin à affecter, calcule sa force, amène l'affaire au bout, est même dans les relations, moyennement sociable, n'aime pas bavarder en vain. Économise de l'énergie, ne la gaspille pas. Selon les conditions, dans certains cas, la personne flegmatique peut être caractérisée par des traits «positifs» - endurance, profondeur de pensée, constance, minutie, etc., dans d'autres - léthargie, indifférence à l'environnement, paresse et manque de volonté, pauvreté et faiblesse des émotions, tendance à remplir juste les actions habituelles.

Mélancolique. Sa réaction ne correspond souvent pas à la force du stimulus, il y a une profondeur et une stabilité des sentiments avec leur faible expression. Il lui est difficile de se concentrer sur quelque chose pendant longtemps. Des influences fortes provoquent souvent une réaction inhibitrice prolongée chez une personne mélancolique (mains tombantes). La retenue et l'étouffement de la motricité et de la parole, la timidité, la timidité, l'indécision sont caractéristiques de lui. Dans des conditions normales, un mélancolique est une personne profonde et significative, peut être un bon travailleur, faire face avec succès aux tâches de la vie. Dans des conditions défavorables, il peut se transformer en une personne fermée, craintive, anxieuse, vulnérable, sujette à des expériences intérieures difficiles de telles circonstances de la vie qui ne le méritent pas du tout..

Méthode de diagnostic des accentuations de caractères. Description du questionnaire K. Leonhard - G. Shmishek.

Objectif: identifier les types d'accentuation de caractères.

Base théorique

La base théorique du questionnaire est le concept de «personnalités accentuées» de K. Leonhard. Conformément à ce concept, tous les traits de personnalité peuvent être divisés en éléments de base et supplémentaires. Les principales caractéristiques sont le noyau de la personnalité, elles déterminent son développement, les processus d'adaptation, la santé mentale. Avec une sévérité significative, les principales caractéristiques caractérisent la personnalité dans son ensemble. En cas d'exposition à des facteurs défavorables, ils peuvent acquérir un caractère pathologique, détruisant la structure de la personnalité. Les individus dont les traits principaux sont prononcés sont appelés accentués par K. Leonhard. Les personnalités accentuées ne doivent pas être considérées comme pathologiques. Il s'agit d'un cas d '"aiguisage" de certaines particularités inhérentes à chaque personne. Selon K. Leonhard, les personnalités accentuées contiennent potentiellement à la fois des possibilités de réalisations socialement positives et une charge socialement négative..

À l'aide de cette technique, les 10 types d'accentuation de caractères suivants (selon la classification de K.Leonhard) sont déterminés: cyclothymique, exalté affectivement, émotif).

La méthodologie comprend 88 questions auxquelles il faut répondre "oui" ou "non".

Matériel: pour mener l'étude, il est nécessaire de préparer les formulaires de protocole, un stylo ou un crayon pour remplir le formulaire de test et le texte du questionnaire. Pour traiter les résultats, des "clés" sont utilisées.

Procédure pour

Lisez les instructions et vérifiez si elles sont correctement perçues. Assurez-vous que le formulaire de protocole est correctement rempli. La technique peut être utilisée à partir de 11-12 ans, à la fois en groupe et en examen individuel.

Le questionnaire se compose de 88 questions, dont les réponses sont inscrites sur le formulaire d'inscription, respectivement «+» si la réponse est oui (oui) et «moins» si la réponse est négative (non). Pour traiter les résultats, il faut faire des clés en fonction du type de pochoirs, qui se superposent à la feuille de repérage remplie par le sujet, les réponses sont comptées en fonction des clés.

Traitement des résultats (clé)

Après avoir rempli le formulaire, le nombre de points est calculé séparément pour chacun des 10 types d'accentuation dans l'ordre suivant:

Comptez le nombre de réponses «Oui» (+) à certaines des questions spécifiées et le nombre de réponses «Non» (-) à d'autres, puis multipliez la somme par le nombre correspondant à cette échelle.

"+": 1, 11, 23, 33, 45, 55, 67, 77 "-": non

Somme multipliée par 3.

"+": 2, 15, 24, 34, 37, 56, 68, 78, 81 "-": 12, 46, 59

Somme multipliée par 2.

"+": 3, 13, 35, 47, 57, 69, 79 "-": 25

Somme multipliée par 3.

"+": 4, 14, 17, 26, 39, 48, 58, 61, 70, 80, 83 "-": 36

Somme multipliée par 2.

"+" 16, 27, 38, 49, 60, 71, 82 "-": 5

Somme multipliée par 3.

Somme multipliée par 3.

"+": 7, 19, 22, 29, 41, 44, 63, 66, 73, 85, 88 "-": 51

Somme multipliée par 2.

8. Déséquilibré, excitable

"+": 8, 20, 30, 42, 52, 64, 74, 86 "-" non

Somme multipliée par 3.

"+" 9, 21, 43, 75, 87 "-": 31, 53, 65

Somme multipliée par 3.

"+": 10, 32, 54, 76. "-": ne pas

Somme multipliée par 6.

Après traitement du questionnaire, le nombre de points obtenus pour chaque type d'accentuation est enregistré. La conclusion sur la sévérité de l'accentuation est faite sur la base des indicateurs suivants sur les échelles:

0-12 - la propriété n'est pas exprimée.

13-18 - le degré moyen de gravité de la propriété (une tendance à l'un ou l'autre type d'accentuation de la personnalité).

19-24 - un signe d'accentuation.

Ensuite, construisez des diagrammes de la gravité des accentuations: marquez l'accentuation horizontalement, verticalement - le degré de leur gravité. Exemple de diagramme:

Interprétation des résultats

Type démonstratif. Elle se caractérise par une capacité accrue de répression, un comportement démonstratif, de la vivacité, de la mobilité, une facilité à établir des contacts. Il est enclin à la fantaisie, à la tromperie et à la feinte, visant à embellir sa personne, à l'aventurisme, à l'art et à la posture. Il est animé par le désir de leadership, le besoin de reconnaissance, la soif d'attention constante à sa personne, la soif de pouvoir, la louange; la perspective de passer inaperçu le pèse. Il fait preuve d'une grande adaptabilité aux personnes, d'une labilité émotionnelle (changement d'humeur facile) en l'absence de sentiments vraiment profonds, d'une tendance à l'intrigue (avec une communication externe douce). On note l'égocentrisme infini, la soif d'admiration, la sympathie, le respect, la surprise. Habituellement, féliciter les autres en sa présence le rend particulièrement désagréable, il ne peut pas le supporter. La recherche d'une entreprise est généralement associée au besoin de se sentir leader, de prendre une position exceptionnelle. L'estime de soi est loin d'être objective. Il peut irriter avec sa confiance en soi et ses revendications élevées, il provoque lui-même systématiquement des conflits, mais en même temps se défend activement. Avec une capacité pathologique de répression, il peut complètement oublier ce qu'il ne veut pas savoir. Cela le déchaîne dans un mensonge. Habituellement, il ment avec un visage innocent, car ce dont il parle en ce moment est vrai pour lui; apparemment, intérieurement, il n'est pas conscient de son mensonge, ou très superficiellement, sans remords visibles. Est capable de captiver les autres avec l'excentricité de la pensée et des actions.

2. Type coincé. Il se caractérise par une sociabilité modérée, un ennui, une tendance à la moralisation, la taciturnité. Souffre souvent d'une prétendue injustice à son égard. À cet égard, il se méfie et se méfie des gens, sensible au ressentiment et au chagrin, vulnérable, méfiant, vindicatif, survit à ce qui s'est passé pendant longtemps, n'est pas capable de «se soustraire facilement» aux infractions. Il se caractérise par l'arrogance, initie souvent des conflits. L'arrogance, la rigidité des attitudes et des vues, l'ambition très développée conduisent souvent à l'affirmation persistante de ses intérêts, qu'il défend avec une vigueur particulière. Il s'efforce d'atteindre des performances élevées dans toute entreprise, qu'il entreprend et fait preuve d'une grande persévérance dans la réalisation de ses objectifs. La caractéristique principale est une tendance à l'affect (amour de la vérité, la sensibilité, la jalousie, la suspicion), l'inertie dans la manifestation des affects, dans la pensée, dans la motricité.

Type pédant. Il se caractérise par la rigidité, l'inertie des processus mentaux, la difficulté à se lever, une longue expérience d'événements traumatisants. Il entre rarement dans des conflits, agissant plus comme un passif que comme une partie active. En même temps, il réagit très fortement à toute manifestation de trouble. Dans le service, il se comporte comme un bureaucrate, présentant de nombreuses exigences formelles aux autres. Ponctuel, précis, accorde une attention particulière à la propreté et à l'ordre, scrupuleux, consciencieux, enclin à suivre strictement le plan, à effectuer des actions sans hâte, persévérant, axé sur un travail de haute qualité et une précision particulière, sujet à de fréquents autocontrôles, doutes sur l'exactitude du travail effectué, grognements, formalisme... Cède avec empressement le leadership à d'autres personnes.

Type excitable. Une contrôlabilité insuffisante, un affaiblissement du contrôle des entraînements et des impulsions se combinent chez les personnes de ce type avec la puissance des pulsions physiologiques. Il se caractérise par une impulsivité accrue, un instinct, une grossièreté, un ennui, une tristesse, une colère, une tendance à la grossièreté et aux abus, aux frictions et aux conflits, dans lesquels il est lui-même une partie active et provocante. Irritable, colérique, change souvent de lieu de travail, querelleur en équipe. Il y a un faible niveau de contact dans la communication, la lenteur des réactions verbales et non verbales, la lourdeur des actions. Pour lui, aucun travail ne devient attrayant, ne fonctionne qu'au besoin, montre la même réticence à apprendre. Il est indifférent à l'avenir, vit entièrement dans le présent, voulant en tirer beaucoup de divertissement. Une impulsivité accrue ou la réponse d'excitation qui en résulte est atténuée avec difficulté et peut être dangereuse pour les autres. Il peut être dominateur, choisissant le plus faible pour la communication..

Type hyperthymique. Les personnes de ce type se distinguent par une grande mobilité, sociabilité, bavardage, sévérité des gestes, expressions faciales, pantomimes, indépendance excessive, tendance à la sottise, manque de sens de la distance dans les relations avec les autres. Ils s'écartent souvent spontanément du sujet de conversation original. Partout où ils font beaucoup de bruit, ils aiment les entreprises de leurs pairs, ils cherchent à leur commander. Ils ont presque toujours une très bonne humeur, un bien-être, une vitalité élevée, une apparence souvent épanouie, un bon appétit, un sommeil sain, une tendance à la gourmandise et autres joies de la vie. Ce sont des personnes avec une grande estime de soi, des interlocuteurs joyeux, frivoles, superficiels et, en même temps, professionnels, inventifs et brillants; des gens qui savent divertir les autres, énergiques, actifs, proactifs. Un grand désir d'indépendance peut être source de conflit. Ils se caractérisent par des accès de colère, d'irritation, surtout lorsqu'ils rencontrent une forte opposition, échouent. Ils sont sujets aux actes immoraux, à l'irritabilité accrue, à la projection. Ne sont pas assez sérieux au sujet de leurs devoirs. Ils ont du mal à endurer les conditions de discipline stricte, d'activités monotones, de solitude forcée.

Type dysthymique. Les personnes de ce type se distinguent par leur gravité, voire la dépression de l'humeur, la lenteur, la faiblesse des efforts volontaires. Ils se caractérisent par une attitude pessimiste envers l'avenir, une faible estime de soi, ainsi qu'un faible contact, une réticence dans la conversation, voire le silence. Ces personnes sont des patates douces, des individualistes; société, les entreprises bruyantes sont généralement évitées, mènent une vie isolée. Ils sont souvent maussades, inhibés, ont tendance à se fixer sur les côtés ombragés de la vie. Ils sont consciencieux, apprécient ceux qui sont amis avec eux et sont prêts à leur obéir, ils ont un sens aigu de la justice et une réflexion lente.

7. Type anxieux. Les personnes de ce type se caractérisent par un faible contact, une humeur mineure, une timidité, une peur, un doute de soi. Les enfants anxieux ont souvent peur du noir, les animaux, ils ont peur d'être seuls. Ils évitent les pairs bruyants et vifs, n'aiment pas les jeux trop bruyants, ressentent un sentiment de timidité et de timidité, ont du mal à passer des tests, des examens, des tests. Ils sont souvent gênés de répondre à la classe. Ils obéissent volontiers à la tutelle de leurs aînés, les notations des adultes peuvent leur causer des remords, de la culpabilité, des larmes et du désespoir. Ils développent dès le début un sens du devoir, des responsabilités, des exigences morales et éthiques élevées. Ils essaient de masquer le sentiment de leur propre infériorité dans l'affirmation de soi à travers ces types d'activités où ils peuvent révéler plus pleinement leurs capacités. La sensibilité, la sensibilité, la timidité qui les caractérisent depuis l'enfance les empêchent de se rapprocher de ceux avec qui ils veulent, un maillon particulièrement faible est la réaction à l'attitude des autres à leur égard. L'intolérance au ridicule, les soupçons s'accompagnent d'une incapacité à se défendre, à défendre la vérité face à des accusations injustes. Ils entrent rarement en conflit avec les autres, jouant un rôle essentiellement passif en eux; dans les situations de conflit, ils recherchent soutien et soutien. Ils ont de la gentillesse, de l'autocritique, de la diligence. En raison de leur absence de défense, ils servent souvent de «boucs émissaires», cibles de blagues.

8. Type cyclothymique. Elle se caractérise par une modification des états hyperthymiques et dysthymiques. Ils sont caractérisés par de fréquentes sautes d'humeur périodiques, ainsi que par une dépendance aux événements externes. Les événements joyeux provoquent chez eux des images d'hyperthymie: soif d'activité, bavardage accru, saut d'idées; triste - dépression, lenteur des réactions et de la réflexion, tout aussi souvent leur manière de communiquer avec les gens qui les entourent change. À l'adolescence, deux variantes d'accentuation cyclothymique peuvent être trouvées: les cycloïdes typiques et labiles. Les cycloïdes typiques de l'enfance donnent généralement l'impression d'hyperthymie, mais une léthargie, une perte de force apparaît, ce qui était auparavant facile, nécessite maintenant des efforts exorbitants. Auparavant bruyantes et vives, elles deviennent des patates de canapé léthargiques, il y a une baisse d'appétit, de l'insomnie ou, au contraire, de la somnolence. Ils réagissent aux commentaires avec irritation, voire impolitesse et colère, au plus profond de leur âme, cependant, sombrant dans le découragement, la dépression profonde, les tentatives suicidaires ne sont pas exclues. Ils étudient de manière inégale, les omissions qui se sont produites sont difficilement comblées, donnent lieu à une aversion pour les cours. Chez les cycloïdes labiles, les sautes d'humeur sont généralement plus courtes que chez les cycloïdes typiques. Les «mauvaises» journées sont marquées par plus de mauvaise humeur que de léthargie. Pendant la période de récupération, le désir d'avoir des amis, d'être en compagnie s'exprime. L'humeur affecte l'estime de soi.

Type exalté. Une caractéristique frappante de ce type est la capacité d'admirer, d'admirer, ainsi que de sourire, un sentiment de bonheur, de joie, de plaisir. Ces sentiments peuvent souvent surgir en eux pour une raison qui ne suscite pas beaucoup d'enthousiasme chez les autres, ils se réjouissent facilement des événements joyeux et du désespoir complet - des événements tristes. Ils se caractérisent par un contact élevé, une bavardage, un amour. Ces personnes se disputent souvent, mais n'amènent pas les choses à ouvrir des conflits. Dans les situations de conflit, ils sont à la fois actifs et passifs. Ils sont attachés aux amis et à la famille, sont altruistes, ont un sens de la compassion, du bon goût, font preuve de luminosité et de sincérité dans leurs sentiments. Ils peuvent être alarmistes, sensibles aux humeurs momentanées, impulsifs, passer facilement d'un état de plaisir à un état de tristesse, avoir une labilité mentale.

10. Type émotionnel. Ce type est lié à l'exalté, mais ses manifestations ne sont pas si violentes. Ils sont caractérisés par l'émotivité, la sensibilité, l'anxiété, la bavardage, la peur, des réactions profondes dans le domaine des sentiments subtils. Le trait le plus prononcé est l'humanité, l'empathie avec les autres ou les animaux, la réactivité, la gentillesse, la compassion pour les succès des autres. Ils sont impressionnables, larmoyants, ils prennent tous les événements de la vie plus au sérieux que les autres. Les adolescents réagissent brusquement aux scènes de films où quelqu'un est en danger, de telles scènes peuvent leur causer un fort choc qui ne sera pas oublié pendant longtemps et peuvent perturber le sommeil. Entrer rarement dans des conflits, porter des ressentiments en eux-mêmes, ne pas «déborder». Ils se caractérisent par un sens aigu du devoir, de la diligence. Ils respectent la nature, ils aiment faire pousser des plantes, prendre soin des animaux.

Date d'ajout: 2019-01-14; vues: 1620;