Traits de caractère accentués

Le nombre de traits de caractère enregistrés par l'expérience humaine et les désignations reçues dans la langue est extrêmement important. La variabilité des traits de caractère se manifeste non seulement dans leur diversité qualitative et leur originalité, mais aussi dans la mesure quantitative. Lorsque l'indicateur quantitatif d'un trait de caractère particulier atteint la limite finale de la norme, la soi-disant accentuation de caractère se produit..

L'accentuation du caractère est des variantes limites de la norme en raison du renforcement de ses caractéristiques individuelles. Lors de l'accentuation, l'individu présente une vulnérabilité accrue à certains facteurs de stress avec une résistance relative à d'autres. La présence d'accentuations chez une personne n'interfère généralement pas avec une adaptation sociale satisfaisante, mais ce sont le «talon d'Achille», les lieux sensibles de moindre résistance. Une influence psychogène accrue sur ces aspects non protégés de la personnalité des éléments défavorables de l'environnement conduit à un traumatisme mental.

K. Leonhard identifie les types d'accentuation de caractères suivants:

1. Type hypertensif. Les personnes de ce type se caractérisent par un contact excessif, une bavardage, une expressivité des gestes, des expressions faciales, une pantomime. Ils s'écartent souvent du sujet de conversation original. Une telle personne a des conflits épisodiques avec les autres en raison d'une attitude insuffisamment sérieuse à l'égard de sa fonction et de ses responsabilités familiales. Les personnes de ce type sont souvent elles-mêmes les initiateurs de conflits et sont offensées si quelqu'un leur fait des commentaires à ce sujet. Du côté positif, les personnes de ce type sont caractérisées par l'énergie, le besoin d'activité, l'optimisme, l'initiative. Ils ont aussi des traits négatifs: crédulité, tendance aux actes immoraux, excitabilité accrue, attitude insuffisamment sérieuse envers leurs devoirs. Ils peuvent difficilement tolérer les conditions d'une discipline stricte, d'une activité monotone, d'une solitude forcée.

2. type de disthymnoe. Il se caractérise par un contact faible, un manque de richesse. Ces personnes aiment rester chez elles, n'aiment pas les entreprises bruyantes, entrent rarement en conflit avec les autres, mènent une vie isolée. Ils apprécient grandement ceux qui sont amis avec eux et sont prêts à leur obéir. Parmi les traits positifs, ils se caractérisent par le sérieux, la conscience et un sens accru de la justice. Parmi les caractéristiques qui interfèrent avec la communication, on trouve la passivité, la lenteur de la pensée, la lenteur, l'individualisme..

3. Type cycloïde. Ce type est caractérisé par des changements d'humeur périodiques assez fréquents, ce qui entraîne souvent une modification du mode de communication avec les autres. Dans une période de bonne humeur, ils sont très sociables et se comportent comme des personnes avec une accentuation hyperthymique de caractère, et dans une période de dépression, ils sont retirés, et le mode de communication correspond au type distyme..

4. Type excitable. Ce type se caractérise par un faible contact dans la communication, des réactions verbales et non verbales plus lentes. Souvent, ils sont sombres, sujets aux abus, aux conflits qu'ils provoquent eux-mêmes activement. Dans un état de calme émotionnel, les personnes de ce type sont assez souvent consciencieuses, soignées, aiment les animaux et les petits enfants. En état d'excitation émotionnelle, ils sont irrités, inflammatoires, maîtrisant mal leur comportement.

5. type coincé. Il se caractérise par une sociabilité modérée, de l'ennui, une tendance à la moralisation, la taciturnité. Dans les conflits, ce sont des initiateurs, une partie active. Ils essaient d'atteindre des performances élevées dans n'importe quelle entreprise qu'ils entreprennent. Exigez-vous d'eux-mêmes. Les gens de ce type sont sensibles à la justice sociale, à la fois méfiants, vulnérables, vengeurs. Parfois trop auto-réalisateurs, ambitieux, jaloux, imposent des exigences exorbitantes à leurs proches et à leurs subordonnés au travail.

6. Type pédant. Il entre rarement dans les conflits, agissant plus comme un passif que comme une partie active. Au travail, il se comporte comme un bureaucrate, soumettant de nombreuses exigences formelles aux autres. En même temps, il cède facilement la place à un leader. Parfois, cela dérange le ménage avec des revendications excessives d'exactitude. Ses caractéristiques positives sont la conscience, la précision, le sérieux, la fiabilité dans les affaires et les caractéristiques peu attrayantes sont le formalisme, ennuyeux.

7. Type anxieux. Les représentants de ce type se caractérisent par un faible contact, un doute de soi et une humeur mineure. Ils entrent rarement en conflit avec les autres, jouant en eux un rôle essentiellement passif. Dans les situations de conflit, ils recherchent soutien et soutien. leurs traits positifs sont la gentillesse, l'autocritique et la discipline. Ils peuvent également être la cible de blagues en raison de leur vulnérabilité..

8. Type émotionnel. Ces personnes préfèrent la communication dans un cercle étroit de l'élite, avec qui de bons contacts sont établis, ils comprennent «en un coup d'œil». Ils entrent eux-mêmes très rarement dans des conflits et y jouent un rôle passif. Les images se cachent en elles-mêmes. Traits positifs: gentillesse, empathie, joie pour les succès des autres, sens accru du devoir, discipline. Traits: hypersensibilité, larmoiement.

9. Type démonstratif. Les représentants de ce type établissent facilement des contacts, s'efforcent de faire preuve de leadership, de pouvoir et d'éloges. Ils savent bien s'adapter aux gens et sont en même temps enclins à l'intrigue (avec la douceur extérieure de la manière de communiquer). Ces personnes agacent les autres avec confiance en soi et une ambition excessive, provoquent systématiquement des conflits elles-mêmes, mais se défendent en même temps activement. Ils ont de telles caractéristiques positives: l'art, la capacité de capturer les autres, l'originalité de la pensée et des actions. Traits: égoïsme, hypocrisie, vantardise, évitement du travail.

10. Type exalté. Ce type est caractérisé par un contact élevé, une bavardage, un zakokhuvanisme. Ces personnes contredisent souvent, mais ne conduisent pas à des conflits ouverts. Dans les situations de conflit, ils sont à la fois actifs et passifs. En même temps, ils sont attentifs aux amis et aux parents, altruistes, sympathiques, ont bon goût, font preuve de luminosité et de sincérité des sentiments. Traits: céder à la panique et aux humeurs momentanées.

11. Le type extraverti est très communicatif. Ces personnes ont un grand nombre d'amis, de connaissances, elles sont bavardes, ouvertes à toute information. Ils entrent rarement en conflit avec les autres et y jouent généralement un rôle passif. En communiquant avec des amis, au travail et en famille, ils cèdent souvent la place à des positions de leadership au profit des autres, il vaut mieux pour eux d'obéir et d'être dans l'ombre. Ils ont de telles caractéristiques positives: la volonté d'écouter attentivement les autres, de faire ce qu'ils demandent, de bons interprètes. Traits: influencé, frivole, enclin aux actes téméraires, passion pour le divertissement, participer à la diffusion de ragots et de rumeurs.

12. Type introverti. Ces personnes se caractérisent par un faible contact, un isolement, un isolement de la réalité et une tendance à la philosophie. Ces personnes aiment la solitude, n'entrent en conflit avec les autres que lorsqu'elles essaient d'interférer sans cérémonie dans leur vie personnelle. Souvent émotionnellement froid et dissidents, relativement faiblement attachés aux gens. Ils présentent les caractéristiques positives suivantes: diligence, fortes convictions, adhésion aux principes.

Parmi les traits négatifs figurent l'entêtement, la rigidité de la pensée, la défense obstinée de leurs idées. Ils ont tous leur propre opinion, ce qui peut être faux, mais ils continuent à la défendre, quoi qu'il arrive.

Dans un contexte d'accentuation, divers troubles peuvent survenir - déviation du comportement, réactions affectives aiguës, névroses, etc..

K. Jung a introduit le concept d'extraversion et d'introversion pour désigner deux types de personnalité opposés. Il a appelé le premier type de personnes extraverties, le second - introvertis. L'extraversion exclut l'introversion et vice versa, mais aucun des deux types n'a d'avantages par rapport à l'autre. Jung a identifié quatre fonctions mentales principales: la pensée, le sentiment, la sensation et l'intuition..

Il existe une attitude humaine intuitive typique qui pense, ressent et sens. A ces types d'attitudes purement psychologiques s'ajoutent des attitudes sociales, c'est-à-dire porteuses de l'empreinte de la perception collective primaire. Ces attitudes déterminées collectivement sont parfois plus importantes que l'individu.

Classification, facteurs de formation et traitement avec accentuation du caractère

Les accentuations sont des traits de caractère trop prononcés liés à la version extrême de la norme, à la limite de la psychopathie. Avec cette caractéristique, certains traits du caractère d'une personne sont pointus, disproportionnés par rapport à la disposition générale de la personnalité, conduisant à une certaine disharmonie.

Le terme «accentuation de la personnalité» a été introduit en 1968 par un psychiatre allemand K. Leonhard, qui a décrit ce phénomène comme des traits de personnalité individuels surexprimés qui tendaient à entrer dans un état pathologique sous l'influence de facteurs défavorables. Plus tard, cette question a été examinée par AE Lichko, qui, sur la base des travaux de Leongrad, a développé sa propre classification et a introduit le terme «accentuation de caractère»..

Et bien que le caractère accentué ne soit en aucun cas identifié à une maladie mentale, il est important de comprendre qu'il peut contribuer à la formation de psychopathologies (névroses, psychoses, etc.). En pratique, il est très difficile de trouver la ligne pour séparer les individus «normaux» des individus accentués. Cependant, les psychologues recommandent d'identifier ces personnes en équipe, car l'accentuation détermine presque toujours les capacités spéciales et la disposition psychologique à des activités spécifiques..

Classifications

Les accentuations de caractère en termes de gravité peuvent être explicites et masquées. L'accentuation explicite est une version extrême de la norme, lorsque certains traits de caractère sont exprimés tout au long de la vie. La manifestation d'accentuations cachées est généralement associée à certaines circonstances traumatiques, qui, en principe, sont une variante courante de la norme. Au cours de la vie d'une personne, les formes d'accentuation peuvent se transformer l'une en l'autre sous l'influence de divers facteurs externes et internes.

Classement Lichko

Les classifications les plus courantes et comprises des types de caractères sont les systèmes susmentionnés développés par Leonhard et Lichko. Lichko a étudié davantage les accentuations de caractères, qui peuvent être observées à l'adolescence, et les types suivants se distinguent dans sa classification:

VueCaractéristiques
HyperthymiqueCe type est caractérisé comme "hyperactif", avec sa vitalité et son humeur accrues caractéristiques. Les personnes avec de telles accentuations ne peuvent tolérer aucune monotonie et solitude, soif de communication, sont sujettes à de fréquents changements de passe-temps et d'activités, de sorte qu'elles terminent rarement ce qu'elles ont commencé.
CycloïdeL'hyperthymie alterne avec une phase sous-dépressive avec des changements d'humeur cycliques caractéristiques
LabileLa labilité émotionnelle se traduit par des sautes d'humeur fréquentes et déraisonnables. Les personnes ayant ce trait de caractère sont extrêmement sensibles, ont tendance à manifester ouvertement des émotions positives par rapport aux autres, sont socialement réactives et sociables.
SensibleSouvent, les accentuations sensibles se manifestent par un complexe d'infériorité, une timidité et une impressionabilité accrue. Les intérêts de ces personnes résident souvent dans la sphère intellectuelle et esthétique.
Asthéno-névroséIl se manifeste par des sautes d'humeur, de la méfiance, une irritabilité accrue, une fatigue rapide dans tout travail mental
SchizoïdeLes personnes de type schizoïde sont généralement très fermées, préfèrent la solitude. Si nous parlons d'adolescents, alors ils peuvent ne pas du tout tendre la main à leurs pairs, préférant être en compagnie d'adultes. Avec l'indifférence extérieure, le monde intérieur de ces individus est souvent rempli d'une variété de fantasmes et de passe-temps.
PsychasthéniqueLes personnes avec une accentuation de type psychasthénique sont sujettes à l'introspection, aux hésitations prolongées lorsqu'il est nécessaire de prendre une décision, à la peur des responsabilités, à l'autocritique
ÉpileptoïdeLes traits caractéristiques de l'individu sont déterminés par l'autoritarisme, l'excitabilité accrue, la tension, l'irritabilité avec des accès de colère
HystéroïdeLes personnalités hystériques veulent toujours être au centre de l'attention, elles sont égocentriques, ont peur de devenir un objet de ridicule, sujettes au suicide démonstratif
ConformeL'individu est enclin à obéir sans réfléchir à toute personne plus autoritaire, s'efforce de ne différer d'aucune façon des autres, en fait, étant un opportuniste
InstableLes personnes de ce type ont souvent envie de divertissements variés, de paresse, de manque de réflexion sur l'avenir et d'intérêts professionnels

Classification de Leongrad

À bien des égards, la classification des types de caractères proposée par Leongrad est similaire, qui a étudié les accentuations de caractères principalement chez les adultes et a identifié les types suivants:

VueCaractéristique
HyperthymiqueBavardage, volonté de toujours prendre contact, expressions faciales et gestes prononcés, énergie et initiative, parfois conflit, frivolité et irritabilité
DistyLe contraire du type précédent, caractérisé par un faible contact et une humeur et une passivité généralement pessimistes
CycloïdeChangements fréquents d'humeur, dont dépendent le comportement et la manière de communiquer avec les gens autour
Excitable.Il se caractérise par des réactions non verbales et verbales retardées, cependant, dans un état d'excitation émotionnelle, de l'irritabilité et même de l'agressivité peuvent apparaître
Coincé.Ennui, édifiant, plein de ressentiment et parfois même vengeur
PédantDans les conflits, un tel individu participe généralement en tant qu'observateur passif, se distingue par sa conscience et sa précision, mais il est enclin au formalisme et à l'ennui.
AnxieuxDépression, doute de soi, diligence
SensibleCes personnalités ne se sentent à l'aise que dans le cercle d'êtres chers sélectionnés, sont capables de faire preuve d'empathie et de se réjouir sincèrement du bonheur de quelqu'un d'autre, se distinguent par des larmes et une sensibilité accrue
DémonstratifIl y a un désir prononcé de leadership, d'art, de pensée atypique, d'égoïsme, d'hypocrisie, une tendance à se vanter
ExaltéBavardage, altruisme, tendance à commettre des actes impulsifs
ExtravertiLes personnalités de ce type établissent généralement facilement des contacts, ont de nombreux amis, se distinguent par l'absence de conflit, mais elles succombent assez facilement à l'influence des autres, commettent parfois des actions téméraires, ont tendance à répandre des ragots
IntrovertiCe type diffère du précédent en contact bas. Les individus introvertis montrent une tendance à philosopher, à la solitude, au respect des principes, à la retenue, à l'entêtement

L'une des modifications de la classification de Leongarad est le système Shmishek, qui a proposé de diviser les types d'accentuation en accentuations de tempérament et de caractère. Ainsi, il a classé hyperthymique, dysthymique, cyclothymique, anxiété, exaltation et émotivité parmi les accentuations du tempérament. Mais l'auteur a attribué l'excitabilité, le collant, la démonstrativité et le pédantisme directement aux accentuations de caractère.

Exemples de

Les exemples les plus frappants des types d'accentuation de caractères peuvent être des héros populaires de films d'animation et d'œuvres littéraires modernes, dotés de caractéristiques personnelles prononcées. Par exemple, un type de personnalité instable ou dysthymique est bien illustré dans le héros de la célèbre œuvre pour enfants "Les Aventures de Buratino" Pierrot, dont l'humeur est généralement sombre et déprimée, et son attitude à l'égard des événements environnants est pessimiste.

L'âne bourriquet du dessin animé sur Winnie l'Ourson est le mieux adapté au type asthénique ou pédant. Ce personnage se distingue par son insociabilité, la peur de la déception, le souci de sa propre santé. Mais le chevalier blanc de la célèbre œuvre "Alice au pays des merveilles" peut être attribué en toute sécurité au type schizoïde extraverti, caractérisé par le développement intellectuel et l'insociabilité. Alice elle-même est plutôt du type cycloïde, qui se caractérise par une alternance d'activité accrue et diminuée avec des sautes d'humeur correspondantes. Le personnage de Don Quichotte Cervantes se révèle de la même manière..

L'accentuation du type de personnage démonstratif se manifeste clairement chez Carlson - un personnage narcissique qui aime se vanter, s'efforçant de toujours être l'objet de l'attention de tous. Winnie l'ourson du travail pour enfants du même nom et le chat de Matroskin peuvent être attribués en toute sécurité au type excitable. Ces deux personnages sont similaires à bien des égards, car tous deux se distinguent par un état d'esprit optimiste, une activité et une immunité à la critique. Un personnage exalté peut être observé dans le héros du dessin animé moderne "Madagascar" King Julian - il est excentrique, enclin à exagérer ses propres émotions, ne tolère pas l'inattention envers lui-même.

L'accentuation du caractère labile (émotionnel) est révélée dans la princesse Nesmeyana, mais le pêcheur du conte de A.S. «Sur le pêcheur et le poisson» de Pouchkine est un représentant caractéristique du type conforme (extraverti), qui est plus facile à adapter à l'opinion des autres qu'à défendre son point de vue. Le type paranoïaque (coincé) est caractéristique de la plupart des super-héros motivés et confiants (Spiderman, Superman, etc.), dont la vie est une lutte constante.

Facteurs de formation

Le caractère accentué se forme, en règle générale, sous l'influence d'une combinaison de divers facteurs. Il ne fait aucun doute que l'un des rôles clés dans tout cela est joué par l'hérédité, c'est-à-dire certains traits de personnalité innés. De plus, les circonstances suivantes peuvent affecter l'apparence des accentuations:

  • Environnement social approprié. Le caractère étant formé dès la petite enfance, les personnes autour de l'enfant ont la plus grande influence sur le développement de la personnalité. Il copie inconsciemment leur comportement et adopte leurs caractéristiques;
  • Une éducation déformante. Manque d'attention de la part des parents et des autres personnes autour d'eux, garde ou sévérité excessive, manque de proximité émotionnelle avec l'enfant, demandes excessives ou conflictuelles, etc.
  • Ne pas répondre aux besoins personnels. Avec un type de gouvernement autoritaire dans une famille ou une école;
  • Manque de communication pendant l'adolescence;
  • Un complexe d'infériorité, une estime de soi surestimée ou d'autres formes d'image de soi disharmonieuse;
  • Maladies chroniques, en particulier celles affectant le système nerveux, incapacités physiques;
  • Profession. Selon les statistiques, les accentuations de caractère sont plus souvent observées chez les représentants de professions telles que les acteurs, les enseignants, les travailleurs médicaux, les militaires, etc..

Selon les scientifiques, l'accentuation du caractère se manifeste souvent à la puberté, mais à mesure qu'ils grandissent, elle se transforme en une forme latente. Quant à la genèse du phénomène considéré, un certain nombre d'études antérieures montrent que, en général, l'éducation elle-même ne peut pas créer les conditions dans lesquelles, par exemple, un type de personnalité schizoïde ou cycloïde pourrait se former. Cependant, dans certaines relations familiales (indulgence excessive de l'enfant, etc.), il est fort possible que l'enfant développe une accentuation hystérique de caractère, etc. Très souvent, les personnes ayant une prédisposition héréditaire ont des types d'accentuations mixtes.

Fonctionnalités:

Les accentuations de caractère se trouvent non seulement sous leur forme «pure», facilement classifiable, mais sous une forme mixte. Ce sont les types dits intermédiaires, qui sont le résultat du développement simultané de plusieurs caractères différents. La prise en compte de ces traits de personnalité est très importante pour élever des enfants et développer la communication avec les adolescents. Il est également nécessaire de prendre en compte les caractéristiques d'un caractère accentué lors du choix d'une profession, lors de l'identification d'une prédisposition à un type d'activité particulier.

Très souvent, un caractère accentué est comparé à une psychopathie. Il est important de prendre en compte la différence évidente - la manifestation des accentuations n'est pas constante, car avec le temps, elles peuvent changer le degré de gravité, s'estomper ou disparaître complètement. Dans des circonstances de vie favorables, les individus au caractère accentué sont même capables de révéler des capacités et des talents spéciaux en eux-mêmes. Par exemple, une personne de type exalté peut découvrir le talent d'un artiste, d'un acteur, etc..

Quant aux manifestations d'accentuation à l'adolescence, le problème posé est actuellement très pertinent. Selon les statistiques, près de 80% des adolescents ont des accentuations de caractère. Et bien que ces caractéristiques soient considérées comme temporaires, les psychologues parlent de l'importance de leur reconnaissance et de leur correction en temps opportun. Le fait est que certaines des accentuations prononcées sous l'influence de certains facteurs défavorables peuvent transformer la maladie mentale déjà à l'âge adulte.

Traitement

Une accentuation trop prononcée du caractère, conduisant à une disharmonie évidente de la personnalité, peut en effet nécessiter un traitement. Il est important de souligner que le traitement du problème considéré doit être inextricablement lié à la maladie sous-jacente. Par exemple, il a été prouvé qu'avec des lésions cérébrales traumatiques répétées sur fond de caractère accentué, la formation de troubles psychopathiques est possible. Bien que les accentuations de caractère en elles-mêmes ne soient pas considérées comme des pathologies en psychologie, elles sont assez proches des troubles mentaux à bien des égards. En particulier, un caractère accentué est l'un des problèmes psychologiques dans lesquels il n'est pas toujours possible de maintenir un comportement normal dans la société..

Les accentuations de caractères explicites et latents sont diagnostiquées lors de tests psychologiques spéciaux à l'aide de questionnaires appropriés. Le traitement est toujours prescrit individuellement, en fonction du type spécifique d'accentuation, de ses causes, etc. En règle générale, la correction est effectuée à l'aide d'une psychothérapie sous forme individuelle, familiale ou de groupe, mais un traitement médicamenteux supplémentaire peut parfois être prescrit.

Traits de personnalité accentués

Caractéristiques de la communication et du comportement: haute sociabilité, bavardage à bavard, a tendance à être comme tout le monde, désorganisé, n'a pas sa propre opinion ou la change souvent.

Traits attractifs pour l'interlocuteur: Volonté d'écouter la confession d'autrui, diligence.

Traits répugnants et propices au conflit: exposition à l'influence de quelqu'un d'autre, manque de réflexion dans les actions, crédulité, passion pour le divertissement.

Situations dans lesquelles un conflit est possible: les situations de solitude forcée, de manque de contrôle et de vie non réglementée sont contre-indiquées. Tendance hypomaniaque.

Activité préférée: Adaptabilité facile aux nouveaux travaux. Lorsque les tâches et les règles sont clairement définies peuvent être de bons exécutants.

Avec l'extraversion, le monde de la perception prévaut dans les pensées et le comportement. L'adulte extraverti a une joie intense de la prise de décision, car il est plus concentré sur le monde extérieur qui l'entoure et donc dans une large mesure pense moins, pèse diverses possibilités. Une personne extravertie est caractérisée par une manifestation d'une activité purement externe, c'est-à-dire grand comportement impulsif. Une telle personne vit de stimuli extérieurs. Il se sent bien dans une société vivante, où il obtient à la fois beaucoup d'impressions et de riches informations. Cependant, l'extraverti est plus concentré sur les impressions extérieures et accorde peu d'attention à son monde intérieur..

Une grande partie de ce qui vient de l'extérieur n'est pas soumise à l'analyse, cela entraîne une exposition à l'influence de quelqu'un d'autre. Tout message dans un ton catégorique pour un extraverti est un fait incontestable, même s'il suffit de réfléchir un peu et de comparer les faits pour soulever des doutes sur la fiabilité de l'information. Leurs opinions ne sont pas persistantes, car elles ne sont pas traitées en interne. Par conséquent, un nouveau message peut facilement tout renverser dans leur esprit. Les événements qui attirent l'attention sur le moment deviennent facilement dominants et conduisent à des actions manifestées par une situation purement extérieure. Il n'y a aucune pensée qui pourrait ralentir une telle imprudence. Par conséquent, les actions sont impulsives..

L'extraversion et l'introversion ne dépendent pas du niveau intellectuel. Cependant, il y a des extravertis qui ont un contact minimal avec les gens. Cela se produit dans les cas où l'extraversion n'est pas projetée sur des personnes, mais sur des choses et sur diverses impressions extérieures..

Nous appelons le plus souvent une personne calme et sérieuse une personne introvertie. Cependant, il n'est pas rare qu'un tempérament subdépressif soit associé à un comportement extraverti. La tendance contemplative inhérente aux tempéraments dépressifs est atténuée, mais l'extraversion est moins gaie..

  1. Type introverti (schizoïde, autiste)

Caractéristiques de la communication et du comportement: Peu de sociabilité, fermée, en dehors de tout le monde, la communication par nécessité, immergée en soi, ne dit rien sur lui-même, ne révèle pas ses sentiments, bien qu'une vulnérabilité accrue soit caractéristique. Il est sobrement froid envers les autres, même les proches. Le comportement et la logique sont souvent incompréhensibles pour les autres. Ils aiment la solitude. Ils entrent rarement en conflit - lorsqu'ils tentent d'envahir leur monde intérieur. Choix dans le choix d'un conjoint, recherche de l'idéal. Froid émotionnel et faible affection pour les êtres chers.

Traits attrayants pour l'interlocuteur: retenue, gravité, délibération d'actions, présence de croyances fortes.

Traits contribuant au conflit: persister dans vos vues irréalistes. Sur tout a son propre point de vue, souvent très différent de l'opinion de la majorité.

Situations dans lesquelles un conflit est possible: la privation de loisirs, le travail favori sont contre-indiqués. La solitude, l'obsession, l'impudence, la grossièreté des autres renforcent l'isolement.

Activité préférée: Travail ne nécessitant pas un large cercle de contacts, intérêts pour les sciences théoriques, réflexions philosophiques, collection, échecs, musique, science-fiction.

Une personne introvertie ne vit pas tant par ses perceptions et ses sensations que par ses idées. Par conséquent, les événements externes en tant que tels affectent relativement peu la vie d'une telle personne. Ce qu'il pense d'eux est bien plus important..

Les personnes introverties sont souvent lentes.

Une introversion sévère conduit à l'isolement des autres personnes.

  1. Combinaison de personnalité introvertie et de tempérament hypomaniaque.

C'est une personne sociable et enjouée qui sait organiser les gens en société, lors d'une fête. Et pourtant, ses pensées ne sont généralement pas dirigées vers l'extérieur de la vie, il est occupé par divers problèmes. Souvent, il est emporté vers des distances inconnues, s'éloignant des tâches urgentes de la vie..

Cependant, il convient de distinguer clairement les cas où une personne est tournée vers des manifestations externes en raison de son tempérament, des cas où cela se produit en relation avec une accentuation extravertie, c'est-à-dire quand il vit dans le monde de la perception. Ces deux traits peuvent coexister chez une même personne en parallèle. Par exemple, «exagérer» des professions est une caractéristique du tempérament hyperthymique, et «pointilleux» dans le choix d'une épouse en raison d'un manque de confiance dans l'exactitude du choix fait est le résultat d'une accentuation introvertie.

  1. Une combinaison d'introversion et de traits de caractère pédant.

De nombreuses pensées d'introverti donnent lieu à des problèmes qui nécessitent une réponse, une solution. Si une solution ne peut être trouvée, la personne introvertie se résigne à cela, les problèmes non résolus ne deviennent pas la cause d'un tourment constant pour lui. Un pédant ne peut écarter de lui-même ni un problème ni une pensée douloureuse, il doit tout peser jusqu'au bout. Il ne parvient pas à se libérer des questions sur lesquelles se concentre son attention. Il essaie de trouver une réponse même à ces questions philosophiques qui n'ont pas encore été résolues par la science mondiale. Dans ces cas, nous sommes confrontés à une image de philosophe obsessionnelle.

Des difficultés à communiquer avec le sexe opposé peuvent survenir: en raison de l'introversion, des contacts difficiles avec les personnes; le caractère pédant provoque une inhibition là où l'hésitation et la nervosité sont présentes.

  1. Combinaison d'introversion et de traits de caractère bloqués.

Les conditions préalables au développement d'idées «surévaluées» peuvent apparaître, alors que la surévaluation est enracinée dans des traits paranoïaques, les «idées» proviennent de l'introversion. Mais de telles manifestations ne sont pas nécessaires..

Si tous les traits de tempérament et de caractère échouent dans une certaine mesure dès l'enfance, ce n'est pas toujours le cas de l'introversion. Pendant la puberté, une personne vit une période de transition de l'extraversion à l'introversion. L'introversion peut être masquée par un certain tempérament. Mais l'activité est essentielle. Les introvertis manquent toujours d'activité.

  1. Une combinaison d'accentuation introvertie et démonstrative.

Il stimule la poésie. Des pensées douloureuses et ennuyeuses peuvent être «rejetées», forcées de quitter la conscience. Mais en même temps, une personne n'a pas une attitude neutre et calme face à la vie, elle pense activement à ce qu'elle a vu et lu. Tendance aux «rêves éveillés». Les personnalités démonstratives ont tendance à avoir une pensée figurative détendue. Si l'introversion s'ajoute à cette inclination, alors le rôle de l'imagination, de la fantaisie dans la perception de la vie est encore plus accentué. Cela contribue au développement des données artistiques, direction créative.

  • Vous pouvez en savoir plus sur les types d'accentuations dans le livre

K. Leonhard "Personnalités accentuées".

Traits de caractère accentués

Catégorie: Psychologie

Date de publication: 28.01.2019 2019-01-28

Article vu: 1189 fois

Description bibliographique:

Moiseeva, T. A. Traits de caractère accentués / T. A. Moiseeva, Yu. O. Yurtaeva. - Texte: direct // Jeune scientifique. - 2019. - N ° 4 (242). - S. 161-164. - URL: https://moluch.ru/archive/242/56019/ (date de consultation: 04.06.2020).

Cet article traite du concept d'accentuation, de leurs types et de leurs principales manifestations. Il fournit également les résultats d'une étude des traits de caractère accentués chez les étudiants universitaires.

Mots clés: accentuation, traits de caractère, étudiants.

Le caractère est ces traits d'une personne qui peuvent être prononcés et passer à la version extrême de la norme et être vulnérable aux influences psychogènes. Le résultat est une disharmonie de personnalité. Par conséquent, nous parlons déjà d'accentuation de caractère. Ce sont des traits de caractère aiguisés qui posent certains problèmes à la composition de la personnalité. Les accentuations occupent également une place à part en psychologie, depuis plusieurs années une large base de connaissances théoriques et pratiques s'est accumulée.

Les accentuations ont la propriété d'avoir une forme latente et si les signes ne sont pas révélés dans la communication, alors la personnalité elle-même éprouve certaines difficultés. Actuellement, il existe de nombreux programmes et techniques thérapeutiques sur ce sujet, qui visent à exprimer des traits de personnalité accentués..

Accentuation - mise en évidence, mise en valeur d'une certaine propriété ou caractéristique par rapport à d'autres, son développement particulier. En psychologie, c'est un peu exagéré, mais dans le cadre de la norme psychologique, le développement de certains traits psychologiques ou caractéristiques du sujet [1]. Pour la première fois, le terme «accentus», qui se traduit par stress et par renforcement, a été introduit par le psychiatre allemand K. Leonhard, qui l'a à son tour défini comme «un affûtage excessif de certains traits de personnalité» [4, p. 37].

Il est possible de juger de la présence ou de l'absence d'accentuation chez une personne uniquement par les actes qu'elle a commis, et non par des intentions et des plans. Selon Leonhard, les accentuations de personnalité se manifestent d'abord dans la communication avec d'autres personnes. Par conséquent, en évaluant les styles de communication, il est possible d'identifier certains types d'accentuation. La classification proposée par K. Leonhard comprend les types suivants: 1) type hyperthymique; 2) type dysthymique; 3) type cycloïde; 4) type excitable; 5) type coincé; 6) type pédant; 7) type anxieux; 8) type émotif; 9) type démonstratif; 10) type exalté; 11) type extraverti; 12) type introverti.

Proche de la typologie de K. Leonhard se trouve la classification d'AE Lichko, elle a la forme suivante: 1) type hyperthymique; 2) type cycloïde; 3) type labile; 4) type asthénoneurotique; 5) type sensible; 6) type psychasthénique; 7) type schizoïde; 8) type épileptoïde; 9) type hystérique; 10) type instable; 11) type conforme.

Les typologies de A.E. Lichko et K. Leonhard permettent de retracer le comportement d'individus accentués et de voir leur cadre. La base de l'accentuation est basée sur le caractère et le tempérament, et l'ensemble de leurs tenants et aboutissants sur le comportement.

Après avoir étudié la littérature, il a été suggéré que les accentuations de caractères étaient lissées à l'âge de l'élève et il a été décidé de mener une étude. Cette étude a été menée auprès d'étudiants de l'Université d'État de l'Amour. Il a été suivi par des étudiants âgés de 18 à 19 ans au nombre de 10 personnes. Des diagnostics ont été réalisés en un jour, ce qui a permis d'exclure l'influence de facteurs situationnels temporaires. Ces mesures organisationnelles ont permis d'augmenter la fiabilité des résultats obtenus..

En utilisant l'échelle de K. Leonhard (modifiée par S. Shmishek), les types d'accentuation de personnalité ont été identifiés (comme un ensemble de traits de personnalité stables qui déterminent l'attitude d'une personne envers les gens et le monde qui l'entoure). La durée de l'étude était de 20 minutes. Ce test est un moyen informatif d'identifier les accentuations de personnalité et de caractère. La distribution à une espèce particulière est un indicateur de l'attitude envers le monde environnant et de l'adaptation sociale. Les questions sont formulées de manière à réduire au maximum l'impact de l'approbation publique de la réponse à la question..

Les sujets ont reçu leur propre numéro de 1 à 10. Les résultats suivants ont été obtenus:

Figure: 1. Valeurs moyennes des accentuations de caractère des élèves

En analysant la figure 1, on voit clairement que la manifestation de types d'accentuation exaltée et cyclothymique au cours de l'étude a été exprimée de manière égale chez les sujets. L'accentuation excitable est la plus faible chez les étudiants.

Répartition en pourcentage des accentuations de caractère des élèves

Qu'est-ce que l'accentuation des caractères?

MedPsy.World - un site pour tous ceux qui s'intéressent à la psychologie et à son aspect médical.

Qu'est-ce que l'accentuation des caractères?

L'accentuation est une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation du caractère est l'aiguisage de certains traits de personnalité, c'est-à-dire le renforcement de toutes les qualités humaines, la discorde de caractère.

Par exemple, quelqu'un s'efforce d'être constamment au centre de l'attention et panique terriblement lorsqu'il échoue, alors qu'il est important pour un autre de suivre la mode et de répondre aux attentes des autres..

Avec les accentuations, seuls certains traits de caractère sont excessivement améliorés, en raison de cette accentuation, une vulnérabilité sélective à certaines influences stressantes et une excellente résistance des autres sont trouvées.

L'accentuation est une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation n'est pas une déviation ou un trouble mental, mais une expression extrême de la norme, qui n'indique que quelques manifestations vives de caractère.

Le renforcement des traits de personnalité détermine les actions d'une personne et son comportement en général, affecte l'attitude envers lui-même et les autres, se reflète dans toute activité.

Les accentuations de caractère apparaissent généralement lorsqu'une personne vit une situation traumatique, mais elles peuvent être notées sans stress, c'est-à-dire qu'elles peuvent être exprimées tout au long de la vie. Surtout souvent (selon certaines sources, jusqu'à 95%), des accentuations sont trouvées chez les adolescents, avec l'âge, les traits de caractère indésirables sont lissés et ne sont notés que chez 50 à 60% des personnes.

Bien qu'une accentuation prononcée soit une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation du caractère peut ressembler à un trouble de la personnalité, il existe des différences claires entre elles.

Contrairement aux troubles de la personnalité, l'accentuation est une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation ne se distingue jamais par la présence simultanée d'une inadaptation sociale, c'est-à-dire d'une rigidité du comportement, d'une stabilité dans le temps et d'une influence sur toutes les sphères de la vie d'une personne. C'est-à-dire que dans les troubles de la personnalité, des réactions spécifiques sont absolument observées sur toutes les influences psychogènes, et avec accentuation - pas toujours et pas partout, mais seulement sur certaines situations, seulement dans des conditions spéciales.

L'accentuation est une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation peut être plus prononcée à une certaine période de la vie et, en règle générale, s'estompe au fil des ans. Et les troubles de la personnalité sont généralement stables, c'est-à-dire qu'ils apparaissent dans les premières années, les manifestations ne disparaissent pas, elles peuvent même s'intensifier.

Avec l'accentuation, l'inadaptation sociale ne se produit souvent pas ou est temporaire. Dans les troubles de la personnalité, l'adaptation sociale est clairement altérée.

L'accentuation est une manifestation lumineuse des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation peut être explicite ou cachée. Des accentuations explicites apparaissent presque toujours, dans toutes les situations de la vie, et des accentuations cachées - seulement dans des conditions extrêmes, alors l'aiguisage des traits de caractère devient perceptible.

Dans des conditions défavorables, dans lesquelles une personne s'adapte à peine à une situation changeante, avec un stress prolongé, dans des périodes de vie difficiles, par exemple, à l'adolescence ou à l'âge de l'école primaire, l'accentuation est une expression prononcée des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation peut se transformer en psychopathie..

Que sont les accentuations de caractères?

Le psychiatre soviétique Lichko a identifié les types d'accentuation suivants:

  • Le type hypertensif se distingue par une activité, une énergie et une humeur accrues, une soif insatiable de communication et une incapacité à mettre fin aux choses. L'accentuation hypertensive est une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation est caractérisée par le fait qu'une personne est accablée par un environnement monotone, évite le travail monotone, ne tolère pas la solitude et l'oisiveté, prend volontiers des risques, change facilement ses loisirs. Une bonne humeur ne dépend presque pas de l'environnement..
Anatoly Kontsub
  • Le type labile se caractérise par un changement d'humeur prononcé, ainsi qu'une sensibilité profonde. Il est particulièrement difficile pour ces personnes de supporter la froideur émotionnelle de la part de parents et d'amis, la séparation des personnes auxquelles elles sont fortement attachées. Les personnes avec une accentuation labile se distinguent par leur bonne nature, leur réactivité et leur volonté de communiquer..
  • L'accentuation cycloïde est une manifestation brillante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation est caractérisée par une hypertension (humeur élevée) et une hypothymie (dépression). Ces changements d'humeur ne sont pas prononcés, ils durent assez peu de temps, environ 1 à 2 semaines. Pendant les périodes de mauvaise humeur, ces personnes sont sensibles, ne tolèrent pas les reproches et les reproches. Habituellement, leurs loisirs sont de nature temporaire, car ils sont souvent abandonnés lors d'une humeur dépressive.
  • Le type d'accentuation sensible est caractérisé par l'impressionnabilité, qui est combinée à des sentiments d'infériorité, de timidité et de timidité. Ces personnes sont généralement calmes et gentilles avec les autres, prêtes à aider. Ils aspirent à la reconnaissance, passionnés par les matières des domaines intellectuels et esthétiques.
  • Le type psychasthénique est caractérisé par une tendance à la réflexion et à l'introspection. Ces personnes éprouvent souvent des difficultés à prendre des décisions, essaient d'éviter la responsabilité. Ils se caractérisent par l'exactitude, la prudence, l'autocritique. Les personnes ayant une accentuation psychasthénique de caractère sont, en règle générale, d'humeur égale, sans explosions émotionnelles.
  • L'accentuation de type asthéno-névrotique se caractérise par une irritabilité et une fatigabilité rapide, l'hypocondrie, la précision, la discipline, les explosions émotionnelles sont également caractéristiques (en particulier dans les situations où il est impossible d'accomplir les tâches prévues).
  • Le type schizoïde est caractérisé par l'isolement, le laconicisme, l'immersion dans leurs expériences intérieures et leurs fantasmes. Les personnes avec une accentuation schizoïde ont généralement une intuition et une empathie peu développées, elles ont du mal à établir des contacts émotionnels. Leurs intérêts sont généralement stables.
Mur de Joséphine
  • L'accentuation hystéroïde est une expression vivante des traits de personnalité d'une personne. "> L'accentuation se distingue par l'égocentrisme et une soif d'attention insatiable. Ces personnes ont plus peur d'être ridiculisées, exposées. Elles sont caractérisées par l'entêtement, l'initiative, la sociabilité. Leurs passe-temps sont changeants et dépendent directement de la popularité et de la mode..
    • Le type épileptoïde est caractérisé par l'explosivité, la tension, l'excitabilité. En règle générale, il y a des périodes d'humeur morne et d'irritation malveillante, de scrupule, de pédantisme, de mesquinerie, de respect inconditionnel des instructions et des règles, de ponctualité. De telles personnes ne sont pas prêtes à supporter l'insubordination de leur entourage, elles aspirent à la domination, sont extrêmement jalouses.
    • Le type conforme se distingue par la tendance humaine à «penser comme tout le monde». Les personnes avec une accentuation conforme détestent les changements et les changements dans leur façon de vivre. Ils sont amicaux, bienveillants, sans conflit et disciplinés. Ils dépendent des opinions de la famille et des amis, ce qui façonne leurs valeurs et leurs croyances.
    • Les personnes avec une accentuation instable sont caractérisées par une paresse écrasante, qui interfère avec le travail et les études. Un désir constant de divertissement, de farniente et de farniente est caractéristique. Ces personnes sont sociables, agréables à parler, bavardes.

    Ajouter un commentaire Annuler la réponse

    Pour publier un commentaire, vous devez vous connecter..

    Caractéristiques et types d'accentuation des caractères

    L'accentuation est comprise comme un trait de caractère trop exprimé. Normalement, elle ne se manifeste pas, mais dans une situation qui y est propice, elle s'exprime violemment. Le type d'accentuation est déterminé par les points vulnérables du personnage et est une composante importante de la personnalité. Il laisse une empreinte sur le sort d'une personne et, s'il est affecté négativement, il peut complètement détruire la structure de la personnalité. L'accentuation du caractère en psychologie est une vaste question qui permet d'étudier plus en profondeur les conditions préalables au développement des pathologies et de développer des moyens de les prévenir..

    Rôle et gravité

    Le caractère est un complexe de traits qui déterminent le comportement et l'attitude d'une personne envers elle-même et les autres. Le personnage se développe sur la base du type d'activité nerveuse, il est relativement stable, mais susceptible de changer. Son développement est déterminé par l'environnement extérieur: les caractéristiques initialement inhérentes sont hyperbolisées et peuvent prendre des formes dangereuses.

    L'accentuation est l'orientation du caractère. Normalement, cela est à peine perceptible et n'empêche pas une personne d'établir des relations normales avec les autres. Mais l'accentuation peut prendre une forme pathologique, subjuguant toute la personnalité. Lichko identifie deux options pour la gravité de l'accentuation:

    1. Latent - forme normale, non exagérée. Les traits apparaissent après une détresse émotionnelle sévère, mais ils peuvent être contrôlés et progressivement réduits..
    2. Explicite - le degré extrême de la norme, précédant la pathologie. Le trait de caractère clé se manifeste tout au long de la vie, il ne peut être compensé.

    Le caractère comprend tous les traits de personnalité possibles, mais seuls certains d'entre eux peuvent se manifester activement. Ils déterminent le type d'accentuation, définissant la voie du développement, de l'adaptation et de la santé mentale de l'individu..

    Formation et développement de la direction

    L'auteur du terme «accentuation» est K. Leonhard, un psychiatre allemand qui étudie les traits de personnalité individuels. Il l'a défini comme un renforcement excessif d'un trait distinct qui peut se transformer en pathologie. Selon Leonhard, l'accentuation est un écart par rapport à la norme, mais avec l'aide de la maîtrise de soi et d'une influence externe favorable, son influence peut être supprimée.

    En enquêtant sur les types de caractères de ses patients, Leonhard a créé sa propre classification des traits pathologiques. Son idée de la structure du personnage a été fortement influencée par son domaine d'activité.

    La classification de Leonhard est devenue la base des développements d'A. Lichko. Il pensait qu'il était impossible de réduire une personnalité à un seul trait, elle est plus multiforme et change tout au long de la vie, ce qui signifie que les accentuations peuvent également changer..

    La psychologie moderne considère les accentuations comme des troubles de la personnalité, en se concentrant sur la classification présentée dans la CIM. Les psychanalystes sont libres sous forme d'interprétation, car aucune des classifications n'est reconnue comme officielle.

    La frontière entre norme et désordre

    La psyché dans un état normal n'a pas de caractéristiques prononcées. L'apparition d'accentuation peut se transformer en pathologie, car le processus de développement est le même pour eux. La différence entre la norme limite et l'écart est le degré de gravité. Pour classer correctement la forme d'accentuation, il faut prendre en compte les éléments de base de la psyché d'une personne en particulier.

    La différence entre la pathologie et l'accentuation: un complexe de caractéristiques de personnalité qui apparaissent simultanément. Ceux-ci inclus:

    1. Une réaction spécifique aux influences psychogènes. Le trouble oblige le patient à répondre à tout stimulus externe sans distinguer les sources du stimulus.
    2. Pour l'accentuation, une manifestation épisodique est typique. Il est particulièrement actif à l'adolescence. La déviation, en règle générale, se manifeste à l'âge préscolaire.
    3. Certains traits de caractère ne conduisent pas à une inadaptation sociale, et le trouble peut devenir un obstacle insurmontable.

    Distinguant les accentuations et les pathologies, la plupart des psychologues sont guidés par le degré d'influence d'un trait de caractère sur la vie d'une personne. Plus l'effet destructeur est fort, plus les traits sont proches de la manifestation pathologique..

    Développement

    À l'adolescence, des modèles de comportement typiques sont posés. L'impulsivité et l'incapacité à contrôler les émotions dues à une poussée hormonale conduisent à l'activation d'un trait de caractère majeur. Les accentuations se manifestent activement chez presque tous les adolescents: l'absence d'une caractéristique mise en évidence pour un adolescent est plus un écart qu'une norme.

    Les conditions défavorables menant au développement pathologique de traits comprennent:

    • manque de proximité émotionnelle avec les parents;
    • surprotection, contrôle excessif;
    • attitude dure;
    • conflits avec les pairs;
    • maladies, attention excessive à sa propre santé.

    Mais la surutilisation, non contrôlée par l'adolescent, conduit à des conflits avec la famille et les pairs. Dans les situations extrêmes, l'accentuation devient la cause de la délinquance.

    Typologies de base

    Seules les accentuations explicites sont soumises à la classification, par conséquent aucune des formes de classification proposées n'est complète. La présence de traits cachés pouvant devenir des accentuations potentielles ne permet pas de compiler une seule liste de psychopathies.

    Il comprend 88 questions axées sur l'identification des côtés dominants de la personnalité. Avec son aide, le degré de gravité des traits, la force de la manifestation est révélée. Pour le diagnostic des adolescents, la classification de Lichko est plus souvent utilisée, pour travailler avec des patients adultes - la classification de base de Leonhard.

    Typologie de Leonhard

    La classification de Leonhard comprend les types suivants de traits de caractère accentués:

    1. Stuck - se distingue par une longue expérience des émotions, une fixation sur une insulte. Une personne coincée aime élaborer des plans de vengeance, d'autres la considèrent vindicative et évitent.
    2. Pédantique - efforcez-vous d'ordonner tous les domaines de la vie. Peur du changement, a besoin d'une réflexion approfondie sur ses actions. Prendre des décisions provoque la panique.
    3. Démonstratif - caractérisé par la nécessité d'être à l'honneur. Pour cela, tous les moyens disponibles sont utilisés: des vêtements aux actions antisociales. L'homme embellit constamment la réalité en s'exaltant et en se glorifiant.
    4. Excitable - obéit aux impulsions internes. Guidé non par une approche rationnelle, mais par des désirs momentanés.
    5. Anxieux - caractérisé par une anxiété accrue. Souffrant de stress sévère, craint pour leur sécurité. Timide, soumis, psychologiquement dépendant, évite d'exprimer son opinion.
    6. Émotif - éprouve des émotions fortes même pour une raison mineure. A un niveau d'empathie accru, est gentil et attentionné envers les autres.
    7. Exalté - réagit violemment à tous les événements, obtenant de fortes impressions de tout phénomène, même insignifiant.
    8. Cyclothymique - dépend de l'humeur. Chez les exaltés, aspirez à une activité vigoureuse, chez les déprimés - gèle, incapable de se concentrer sur le travail.
    9. Dysthymique - concentré sur le côté négatif de la vie, sérieux et constant dans les passe-temps, le comportement, la communication.
    10. Hyperthymique - bavard, bienveillant, trouve toujours des moments positifs dans la vie.
    11. Introverti - dirigé vers l'intérieur, ne dépend pas des autres. Concentré sur ses propres pensées, à l'aise d'être seul.
    12. Extraverti - orienté vers les autres, ne peut pas être seul pendant longtemps. Besoin de nouvelles expériences, communication fréquente avec différentes personnes.

    Selon Leonhard, dans le caractère d'une personne, il peut y avoir plusieurs accentuations actives en même temps, par exemple, l'introversion est souvent associée à l'anxiété et l'extraversion à l'hypertension..

    Classement Lichko

    Lichko a utilisé 10 types d'accentuations pour décrire le caractère des adolescents qui sont en phase active de formation de la personnalité:

    1. Labile - empathique, dépendant du soutien de ses proches, bienveillant.
    2. Hypertime - sûr de lui, joyeux, devient le leader informel de l'entreprise.
    3. Cycloïde - psychologiquement instable, dépend des sautes d'humeur qui se produisent une fois tous les 1-2 mois.
    4. Psychasthénique - intellectuel, concentré sur la réflexion, sujet à la tyrannie, sujet aux obsessions.
    5. Asthéno-névrosé - concentré sur sa santé, se fatigue rapidement.
    6. Schizoïde - égocentrique, indifférent, fermé.
    7. Sensible - calme, très moral, difficile à changer.
    8. Instable - sujette à la paresse, évite les activités liées au travail, sujette à la dépendance.
    9. Épileptoïde - un leader né.
    10. Conforme - cherche à se soumettre à l'autorité, peur d'être différent des autres.

    La classification de Lichko peut également être appliquée aux patients adultes, mais à l'adolescence, les accentuations sont plus prononcées et le diagnostic est grandement simplifié..

    Quand cela devient-il un trouble?

    Le trouble de la personnalité est un trouble grave des fonctions comportementales, privant complètement le patient de la possibilité de s'adapter à la société. Les accentuations, qui ne se manifestent que dans certaines situations, n'affectent pas la vie de manière aussi destructrice. Signes annonciateurs du développement de la pathologie:

    • incapacité à établir des relations à long terme avec d'autres personnes;
    • épisodes fréquents de peur déraisonnable;
    • le temps d'accentuation est augmenté.

    Raisons individuelles de développement

    La formation d'accentuations est associée à un tempérament inné: excitable ou calme. À l'adolescence, sous l'influence de l'environnement, les traits de caractère sont renforcés et consolidés comme une ligne de comportement constante. La formation du caractère peut être influencée par:

    • concept non formé de normes de comportement;
    • une mauvaise estime de soi;
    • déformation professionnelle;
    • prédisposition héréditaire;
    • manque de capacité à répondre aux besoins de base.

    Le développement personnel est un processus dynamique influencé à la fois par des facteurs internes et externes. La combinaison d'une pression externe avec une prédisposition interne augmente considérablement les chances d'activation héréditaire des traits principaux.

    Vidéo utile

    La vidéo détaille le concept d'accentuation des caractères.