Alexithymie en tant que problème psychologique: causes, symptômes, traitement

La sphère sensible de perception de ses propres émotions et des manifestations émotionnelles de la part des personnes environnantes est une forme de sensation purement individuelle. Pour chaque personne spécifique, le niveau de sensibilité émotionnelle, ainsi que les particularités du fonctionnement de ces mécanismes psychologiques, se manifesteront de manière complètement différente et avec une intensité différente. Les statistiques indiquent que dans la société de 10 à 20% des personnes ont un degré ou un autre de gravité de l'alexithymie, qui se manifeste par l'incapacité de montrer des émotions et de les ressentir des autres.

Certificat médical

Qu'est-ce que l'alexithymie? Le terme alexithymie est utilisé dans la pratique psychiatrique et signifie, traduit du grec, «sans mots pour les sentiments». L'alexithymie est une caractéristique ou une déviation de la personnalité spécifique, qui se manifeste par la difficulté de compréhension et de reproduction verbale des manifestations émotionnelles d'une personne souffrant de cette maladie. De plus, les patients ne savent pas comment percevoir, analyser et interpréter correctement la composante émotionnelle des informations provenant des personnes autour du patient. En un mot, un individu souffrant d'alexithymie est une personne sans émotions..

Dans un certain nombre de cas d'alexithymie, les symptômes suivants apparaissent également:

  • Perception altérée et différenciation des sensations somatiques;
  • Violation des sphères d'activité synthétiques et cognitives du système nerveux supérieur. Il se manifeste sous la forme d'un manque d'opportunité pour les patients de symboliser l'information, de fantasmer, de concentrer l'activité mentale sur une pensée particulière.
  • L'impossibilité de former des expériences internes.

Ces patients ont tendance à penser utilitariste. Le type concret-logique d'activité mentale rend une telle personne littéralement sans âme, vue de l'extérieur. Une telle personne peut être comparée à l'intelligence artificielle, qui n'est pas capable de manifester et de percevoir diverses émotions..

Il est important de noter que l'alexithymie n'est pas une maladie psychiatrique au sens direct du terme, c'est plutôt un trait de caractère, un trait de personnalité manifesté chez certaines personnes. La gravité de l'alexithymie peut varier considérablement, allant de traits de caractère presque imperceptibles sous la forme d'une sorte de rigidité dans la communication avec une telle personne, à une accentuation prononcée de la personnalité, dans laquelle il n'est pas possible d'obtenir même une légère réponse émotionnelle d'une telle personne. Dans la pratique psychiatrique, l'alexithymie est considérée comme un problème psychologique.

Les raisons

Dans la pratique psychiatrique, l'alexithymie est étiologiquement divisée en deux types:

  1. Congénital. Une telle alexithymie a un caractère primaire et se forme déjà au cours du développement intra-utérin de l'enfant, en tant que trait de personnalité caractéristique unique. La forme primaire donne ses premières manifestations immédiatement après la naissance, même dans l'enfance. La plupart des experts sont enclins à penser que dans ce cas, la cause est une prédisposition génétique, car souvent un tel trait de personnalité est révélé dans une famille de plusieurs parents..
  2. Alexithymie acquise ou secondaire. Il survient sous l'influence d'un certain nombre de facteurs, à la fois de l'environnement externe et interne. L'alexithymie secondaire joue le rôle d'un mécanisme psycho-émotionnel protecteur et se forme en réponse à tout traumatisme psychologique ou à des situations de stress sévères.

Malgré les différentes options pour la formation et l'origine de l'alexithymie, cette condition elle-même n'a pas de caractéristiques distinctives en fonction du facteur étiologique..

Un certain nombre de psychiatres et de psychologues adhèrent à un concept différent, qui consiste en l'apparition de signes d'alexithymie chez des personnes de faible statut social, qui s'éloignent de la société, c'est-à-dire avoir l'isolement social. Le concept d'alexithymie, qui considère cette caractéristique dans le cadre du statut social d'une personne, a beaucoup en commun avec la théorie de l'activation des mécanismes psychologiques protecteurs adaptatifs lors de la formation de l'alexithymie secondaire..

Symptômes

Si une personne a des formes prononcées d'alexithymie, une clinique caractéristique de cette accentuation peut apparaître, qui se forme à partir de certains signes. Voici les signes caractéristiques de l'alexithymie:

  • La tendance à remplacer le manque d'activité émotionnelle par diverses actions, par exemple, le mouvement inconscient des membres supérieurs ou l'activation de la motricité fine;
  • Incapacité à faire la distinction entre la sensibilité émotionnelle et physique;
  • Peu ou pas de rêves;
  • Peu ou pas d'imagination. Ces personnes essaient de se distancer de l'art et de ses autres constituants;
  • Une cohérence accrue, un caractère concret des processus de pensée, une structuration dans la présentation de toute pensée;
  • Une tendance prononcée à l'isolement social et à la solitude;
  • Ne pas décrire rationnellement les sentiments.

Il est important de noter que la présence d'alexithymie est bien reconnue de la part de la personne qui la possède, mais encore une fois ne provoque aucune émotion ou intérêt de sa part. C'est l'autocritique et la conscience de ses propres caractéristiques qui ne donnent pas le droit de considérer l'alexithymie comme une pathologie à part entière..

Diagnostique

Bien que les manifestations de l'alexithymie dans la plupart des cas deviennent évidentes dès la première communication avec une personne ayant ce trait de caractère, cette caractéristique nécessite une analyse détaillée et des méthodes de recherche diagnostiques. Les psychologues utilisent un outil de diagnostic spécial appelé l'échelle alexithymique de Toronto..

L'échelle d'alexithymie de Toronto est un test psychologique spécialisé qui vous permet d'évaluer la gravité de l'alexithymie chez une personne en particulier.

L'échelle alexithymique de Toronto a été développée au Bekhterev Institute et est un outil de diagnostic informatif, en particulier pour la détection des formes mineures d'alexithymie..

Traitement

Les tactiques thérapeutiques pour corriger les manifestations de l'alexithymie ne diffèrent pratiquement pas en fonction de la gravité de cette accentuation du caractère, cependant, en psychologie pratique, il a été noté que le traitement des formes primaires d'alexithymie est beaucoup moins sensible à la correction et que les résultats n'ont pas une telle efficacité par rapport à la thérapie chez les patients avec une forme secondaire alexithymie. Très probablement, ces résultats sont associés aux particularités du fonctionnement des parties du système nerveux central responsables de la composante émotionnelle, de l'imagination et de l'interprétation des sentiments..

Dans la plupart des cas, les tactiques thérapeutiques pour identifier les traits de personnalité caractéristiques de l'alexithymie sont un effet non médicamenteux, par exemple, l'utilisation d'une psychothérapie. Pour le moment, le traitement de cette accentuation avec une méthode médicamenteuse n'a pas été développé, respectivement, et l'efficacité de cette méthode n'a pas été prouvée..

L'objectif principal de l'approche psychothérapeutique chez les personnes souffrant de manifestations d'alexithymie est la formation progressive de la conscience du spectre des sensations émotionnelles. Cela nécessite l'utilisation systématique d'exercices spéciaux que le psychothérapeute effectue dans ses séances. Le lien principal dans la formation d'une attitude motivationnelle pour compenser le déficit de sentiments est la prise de conscience que la vie sans émotions prive une personne alexithymique d'un large éventail de sensations et d'expériences de vie.

Sous réserve du désir d'une personne et de l'utilisation systématique d'exercices spécialisés inclus dans le cours de la psychothérapie, il est possible d'obtenir une correction stable des manifestations de l'alexithymie et même une adaptation complète d'une personne dans une société ordinaire.

Conclusion

L'alexithymie n'est pas une maladie, bien que des techniques psychothérapeutiques aient été développées pour traiter les manifestations individuelles de ce trait de caractère. Si une personne a une alexithymie secondaire, son évolution est considérée comme plus favorable et plus susceptible de faire l'objet de mesures psychothérapeutiques correctives. En général, ce trait de personnalité n'interfère pas avec la vie d'une personne et reste dans la société, cependant, si vous le souhaitez, il peut être ajusté.

Alexithymie: définition, signes, traitement

L'alexithymie est un phénomène de reconnaissance altérée de son propre état émotionnel. Parfois, cette pathologie est appelée surdité émotionnelle et une personne souffrant d'alexithymie est appelée calleuse et insensible. L'alexithymie n'est pas classée selon la CIM-10, car ce n'est pas une maladie d'un point de vue médical. Mais en même temps, cela ne permet pas à une personne de prendre des décisions éclairées et de se contrôler complètement..

L'essence du concept

L'alexithymie en psychologie est le manque de capacité d'une personne à exprimer de manière adéquate ses propres expériences émotionnelles et à interpréter correctement la manifestation de sentiments par d'autres personnes. Cette définition nous permet de conclure qu'avec l'alexithymie, une personne n'est pas consciente des changements de sa psychologie. Cependant, les émotions n'en disparaissent pas, elles continuent d'exister et influencent l'état général de l'individu, l'incitant à effectuer certaines actions.

Cette maladie est plus fréquente chez les hommes..

Concept

Le terme «alexithymie» a été introduit en psychiatrie par P. Sifneos. Aujourd'hui, la définition de l'alexithymie est passée de la psychiatrie à la psychanalyse et à la psychologie cognitivo-comportementale. Dans le concept scientifique de ce trouble, il est d'usage de distinguer 2 types: l'alexithymie primaire et secondaire. Quelles sont ces deux formes d'alexithymie, quels signes elles ont, je décrirai ci-dessous.

Signes de pathologie

P. Sifneos a dressé un tableau clinique de l'alexithymie, dont les principales caractéristiques étaient:

  • la difficulté d'une personne à identifier et à différencier ses sentiments;
  • difficultés à séparer les sensations physiologiques et les expériences émotionnelles;
  • imagination mal développée et manque de créativité;
  • pensée intuitive peu développée;
  • haut niveau de développement de la pensée logique, de la mentalité analytique;
  • concentrez-vous sur les événements du monde extérieur, pas sur les événements internes;
  • prédisposition à l'apparition de maladies psychosomatiques;
  • pensée stéréotypée.
  • la tendance d'une personne à raisonner et tente de trouver une explication rationnelle à tout;
  • résistance élevée au stress basée sur l'habitude d'ignorer les chocs émotionnels forts;
  • tendance à la solitude;
  • manque de capacité d'empathie;
  • compétences insuffisamment développées d'autorégulation et de maîtrise de soi;
  • prédisposition au développement d'un comportement addictif;
  • échec récurrent amoureux.

Après avoir répertorié les principaux signes de l'alexithymie, je vais continuer à en décrire les causes.

Les raisons

Les causes de l'alexithymie ne sont pas encore entièrement comprises..

Avec la variété primaire

Qu'est-ce que l'alexithymie primaire? Il s'agit d'une anomalie congénitale causée par le dysfonctionnement de certaines structures cérébrales. Certaines sources se réfèrent aux troubles du spectre autistique comme alexithymie primaire. Les causes de cette maladie peuvent être:

  • prédisposition génétique;
  • infection du fœtus par des maladies infectieuses au cours du développement intra-utérin;
  • pathologies intra-utérines du développement du cerveau et du système nerveux;
  • traumatisme à la naissance.

L'alexithymie primaire en tant que problème psychologique est très difficile à corriger en raison de la nature organique de son apparition. Cette forme d'alexithymie se manifeste dans la sphère sensorielle. Une variante de sa correction est la formation de mécanismes compensatoires chez une personne qui aident à aplanir une intelligence émotionnelle peu développée. En psychologie, on pense que les enfants atteints de cette variante de la maladie ont besoin de cours visant à développer la capacité d'interpréter correctement les intonations, de naviguer dans les expressions faciales et les gestes..

Avec une variété secondaire

L'alexithymie secondaire survient dans des circonstances défavorables et est un trouble de la personnalité acquise. Elle se développe à la suite d'une dépression ou d'un stress prolongé, d'un traumatisme, de la schizophrénie, de la névrose et est un déni de la présence d'émotions. De plus, l'alexithymie secondaire et le comportement addictif peuvent être la conséquence d'erreurs dans l'éducation de l'enfant..

Le désordre repose sur les mécanismes de défense psychologique: déni, suppression, répression, dissociation. Les expériences dans ce cas se transforment en symptômes psychosomatiques et en troubles mentaux.

Il est difficile de faire face à ce type d'alexithymie seul, mais un psychothérapeute peut choisir un traitement efficace.

Impact sur le corps et la qualité de vie

Après avoir identifié les signes qui incluent le concept d'alexithymie, il devient évident l'impact négatif de ce phénomène sur la vie humaine. S'il n'y a pas de traitement des émotions (et pour ce trouble ce n'est pas le cas), il convient alors de parler de stress chronique.

L'influence de la maladie sur une personne et la qualité de sa vie se révèle sous de nombreux aspects..

  1. Tension musculaire constante, entraînant une posture déformée et des changements dans le travail des organes internes.
  2. Changement des niveaux hormonaux. Le système endocrinien continue de réagir aux événements de la réalité environnante en libérant certaines hormones dans la circulation sanguine, que la personne soit consciente de son état émotionnel ou non. La concentration de l'hormone dans le sang pendant une situation stressante augmente et il n'y a pas de réaction du cerveau - le système nerveux est épuisé, le corps ne se repose pas.
  3. Déviations dans la psyché. La maladie conduit souvent à l'anorexie ou la boulimie, l'insomnie, la dépression et une augmentation de l'anxiété personnelle, de la schizophrénie et de la psychopathie, un comportement addictif.
  4. La pathologie interfère avec une communication efficace et la formation de relations interpersonnelles saines chez une personne. Les contacts sociaux d'un individu atteint de ce trouble deviennent rares et de courte durée. Les partenaires de communication ont l'impression de personnes comme froides, indifférentes, détachées.

La vie d'un individu avec un tel diagnostic est assombrie par le fait qu'il réalise l'imperfection de sa psyché, il veut éprouver des émotions, exprimer des sentiments, mais il ne peut pas le faire. Cela devient souvent la raison du développement de complexes de personnalité..

Traitement

La première étape est le diagnostic de l'alexithymie. Le traitement de l'alexithymie doit commencer par déterminer son type. Comme outil de diagnostic, les psychologues utilisent le test court TAS avec des questions fermées développé par la Toronto School of Alexithymia..

Le traitement quantitatif des résultats du test permet de juger assez précisément la présence ou l'absence de ce trouble mental chez le client. Cette méthode de diagnostic de l'alexite a une version simplifiée pour les enfants.

La thérapie de la surdité émotionnelle nécessite une approche globale. Pour consolider l'effet des exercices psychocorrectionnels, un cours complémentaire de pharmacothérapie est nécessaire. Le but d'un psychologue est d'apprendre à un client à traiter ses émotions et à gérer ses sentiments. Cela réduit la probabilité de conséquences psychosomatiques. Dans certains cas, une personne parvient à se débarrasser de l'alexithymie dès qu'elle se permet de se mettre en colère, de pleurer et de dire: "Non".

Lorsqu'un psychologue ou un psychothérapeute réfléchit à la manière de traiter l'alexithymie, ils partent principalement de l'âge du patient. Les méthodes de travail avec l'alexithymie chez les enfants sont l'art-thérapie et la thérapie par le sable. Dans le travail avec des adultes, l'hypnose et la thérapie gestaltique peuvent être utilisées. L'efficacité du traitement dépend du rapport d'hormones dans le corps, par conséquent, des médicaments hormonaux sont également prescrits.

La prévention

La prévention de l'alexithymie doit être débutée pendant l'enfance. Il est basé sur une éducation correcte: les parents ne doivent pas mettre un enfant d'inhibitions sur l'expression des sentiments. Les moyens et méthodes de travail avec l'alexithymie ne permettent pas toujours de corriger les structures profondes de la psyché.

Conclusion

L'alexithymie est le résultat d'un faible développement de la composante émotionnelle dans la structure de la personnalité. Cette maladie devient souvent la cause profonde de troubles mentaux graves. Les personnes atteintes de ce phénomène mental ont des difficultés à construire des relations interpersonnelles efficaces. Ils ont le sentiment que leur vie pourrait être meilleure, mais ils ne savent pas quoi faire. Les psychologues et les psychothérapeutes sont capables d'aider à retrouver la capacité perdue de profiter de la vie. N'hésitez pas à demander de l'aide.

Qui est à risque d'alexithymie? À propos des larmes inexpliquées de notre corps

Admettez-le, est-ce que quelqu'un en fuite, ou même après de longues délibérations, peut décrire avec précision et brièvement l'odeur du foin, comment l'aube se lève, comment la vague fait du bruit? Probablement, même les maîtres du mot ne parviennent pas toujours à trouver rapidement les bons mots pour décrire leur perception, ont vécu des sensations et des sentiments complexes!

Que pouvons-nous dire de ceux qui se retrouvent, par exemple, lors d'un rendez-vous chez le médecin, où vous devez parler brièvement de votre état difficile, mais la pression monte de l'excitation et les mots nécessaires sont oubliés? Il n'est pas toujours possible de décrire rapidement et précisément ce qui se passe dans l'âme et dans le corps. Si vous n'y parvenez pas très facilement, pas très rapidement, pas très précisément - ne vous fâchez pas: les traits alexithymiques se retrouvent souvent chez de nombreuses personnes.

Alors, qu'est-ce que l'alexithymie? Ce terme, signifiant l'absence de mots pour désigner les sentiments (traduit du grec), est utilisé par les psychologues depuis les années 70 du siècle dernier. Pour la première fois, ce terme a été appliqué par P. Sifneos, qui, observant des patients souffrant de troubles psychosomatiques, a remarqué que la majorité de ces patients ne peuvent pas du tout décrire leurs émotions, ou ils le font verbeux, mais pas exactement.

  • Alexithymie n'est pas une maladie, ce terme désigne une caractéristique d'un symptôme, à savoir: pauvreté d'imagination, incapacité d'une personne à décrire avec précision ses propres sentiments (ou difficultés à le faire), à ​​déterminer les différences entre les sentiments et les sensations corporelles, à comprendre les expériences émotionnelles d'une autre personne.
Photo: Depositphotos

Les traits de personnalité énumérés ne dépendent pas de l'intelligence et peuvent se manifester de manière égale, ou l'un d'eux peut prévaloir.

Selon diverses études, le nombre d'alexithymiques varie de 5 à 23% de la population. Cette dispersion des résultats s'explique par le fait que certains chercheurs ne classent dans cette catégorie que les personnes atteintes de troubles autistiques, celles chez qui l'alexithymie s'exprime totalement, d'autres - toutes les personnes qui ont au moins quelques traits alexithymiques..

Alexithymie chez les personnes mentalement normales ne signifie pas insensibilité. Ils ont juste du mal à décrire verbalement leurs émotions et leurs sentiments. Le déficit de manifestations externes de réactions émotionnelles en alexithymique se traduit par des réactions corporelles-végétatives, c'est-à-dire que des sensations et des sentiments pas toujours conscients sont présents, mais ils sont supprimés et, sans issue, se transforment dans les organes internes en phénomènes douloureux, provoquant ainsi des maladies psychosomatiques. Et chez les personnes atteintes de troubles autistiques, l'accès de l'intellect aux sentiments peut être complètement bloqué, parfois à tel point que certains d'entre eux perçoivent les verbes «penser» et «ressentir» comme des synonymes. Photo: Conseil, pixabay.com

Des études expérimentales ont expliqué la nature de cette difficulté d'accès à la prise de conscience des sentiments et à la description verbale des sensations principalement pour 3 raisons:

  1. Le premier est la suppression des impulsions du système limbique, responsable des émotions, vers le cortex cérébral..
  2. Le second est une violation de l'interaction entre l'hémisphère droit et gauche, à la suite de laquelle l'hémisphère gauche ne reconnaît pas les signaux d'expériences émotionnelles qui surviennent dans l'hémisphère droit.
  3. La troisième raison est les défauts de développement du cerveau, transmis génétiquement.

Les manifestations alexithymiques sont souvent causées par une anxiété personnelle accrue. Sous la forte influence des émotions, les alexithymiques agissent, en particulier dans les situations critiques, de manière impulsive, incapables d'évaluer et de suivre les émotions avec l'esprit, perdant la capacité d'analyser et de critiquer. Cela rend encore plus difficile d'être conscient et capable de décrire ses propres émotions et de comprendre les émotions d'une autre personne, de déterminer les différences entre les sensations et les sentiments..

En plus d'une anxiété personnelle accrue, l'alexithymie est facilitée par les particularités de la perception du monde. La plupart des alexithymiques ont tendance à percevoir le monde à travers les sensations, leurs systèmes visuel et auditif sont moins développés, et s'ils sont développés, alors les expériences négatives sont fixées précisément dans les sensations et ne sont pas réalisées. Photo: Depositphotos

C'est précisément le blocage sur les sensations négatives qui contribue à la somatisation de l'anxiété, c'est-à-dire à la transformation de l'anxiété interne en affections corporelles (maladies psychosomatiques et auto-immunes, néoplasmes malins et autres maladies). On a remarqué que les personnes ayant des traits alexithymiques sont plus sujettes aux addictions (alcool, drogues, jeux, nourriture, etc.). Dans une combinaison étroite de maladies psychosomatiques, d'anxiété accrue et d'alexithymie, cette dernière peut être à la fois une cause et un effet. De plus, selon les observations des chercheurs, les personnes ayant des problèmes alexithymiques sont moins réactives au traitement..

Attribuer l'alexithymie primaire et secondaire.

  • L'alexithymie primaire s'explique par des anomalies du développement du cerveau au cours du développement intra-utérin, les conséquences d'un traumatisme à la naissance, des complications post-partum et se manifeste dès la petite enfance.
  • L'alexithymie secondaire se développe à la suite de psychotraumatismes, mais le plus souvent dans le contexte de troubles neurologiques légers ou de dysfonctionnements cérébraux minimes. Cela peut être une manifestation de dépression latente, d'anxiété accrue, de trouble de stress post-traumatique..

Le développement de l'alexithymie secondaire est influencé par une mauvaise éducation (rejet, contradictoire, surprotecteur, hypocrite). Photo: Depositphotos

On pense que l'alexithymie primaire ne se prête pratiquement pas à une correction. La psychothérapie de l'alexithymie secondaire peut dans la plupart des cas réussir, cependant, un traitement médicamenteux est également souhaitable pour consolider les résultats positifs..

En ce qui concerne les alexithymiques - à la fois pour la dépression et pour le trouble de stress post-traumatique - une psychothérapie vise à réduire le niveau d'anxiété et de stress psycho-émotionnel. En outre, il est nécessaire d'utiliser des techniques spéciales qui aident le patient à apprendre à reconnaître et à décrire ses émotions avec des mots, à surmonter le déficit de réactions émotionnelles, à développer des connexions interhémisphériques et à activer l'imagination..

Alexithymie: types et causes du phénomène

Chaque jour, les gens éprouvent des dizaines d'émotions et leurs nuances, et il n'est souvent pas si facile d'expliquer aux autres ce que vous vivez exactement. Et si pour la majorité, c'est une tâche difficile, mais toujours résoluble, une personne souffrant d'alexithymie ne peut pas la terminer..

En fait, à partir de ce qui précède, il devient à peu près clair ce qu'est l'alexithymie: c'est ainsi que la psychologie appelle l'incapacité à exprimer en mots ses propres expériences..

Origine du terme et du concept

En général, le phénomène de cette «stupidité émotionnelle» est devenu un objet d'étude par les chercheurs relativement récemment - à partir des années soixante-dix du siècle dernier. Le terme «alexithymie» (traduit littéralement du grec par «sans mots pour sentiments») a été introduit et expliqué par le scientifique américain d'origine grecque Peter Sifneos.

Communiquant avec les patients lors des réceptions, il a remarqué et décrit les difficultés évidentes observées chez certains d'entre eux pour distinguer et exprimer les émotions, une prédominance notable de la pensée rationnelle et utilitaire sur la pensée sensuelle et abstraite. Bien que le terme introduit par Siphneos ait été critiqué à plusieurs reprises, il a cependant occupé une niche stable dans la science. Dans le même temps, le concept existant d'alexithymie laisse encore beaucoup de questions.

Ainsi, par exemple, on ne sait toujours pas avec quelle clarté ces symptômes devraient se manifester dans le caractère d'une personne afin que l'alexithymie puisse être diagnostiquée avec confiance. Les méthodes elles-mêmes diffèrent considérablement (par conséquent, les données obtenues avec leur aide seront également différentes), conçues pour identifier ce problème..

Certains médecins signalent un certain nombre d'inexactitudes, même dans le questionnaire psychologique le plus célèbre et le plus fiable conçu pour détecter l'alexithymie (l'échelle alexithymique de Toronto, ou TAS). L'interprétation des résultats présente certaines difficultés..

En outre, il y a débat sur la question de savoir si cet état est une caractéristique stable de la personnalité, inhérente partout et toujours, ou si l'alexithymie ne peut se manifester que dans des situations spécifiques. Par exemple, dans la solitude, tout est normal: une personne est capable d'expliquer clairement ce qu'elle ressent dans une certaine situation. Si vous devez dire la même chose à un autre, il y a des obstacles insurmontables. Et, ce qui est particulièrement important, il existe encore très peu de données sur les moyens de lutter contre l'alexithymie et leur efficacité..

Nous utilisons délibérément les mots «particularité» et «phénomène» sans dire «maladie» ou «désordre». Malgré de nombreux désaccords sur d'autres aspects du problème, les scientifiques sont unanimes sur ce point: il n'y a pas de maladie telle que l'alexithymie, c'est une caractéristique du fonctionnement de la psyché de la personnalité, et non une maladie..

Cependant, les principaux symptômes alexithymiques ont été mis en évidence, car l'incapacité de parler de leurs expériences est la principale, mais loin d'être la seule manifestation de l'état qui nous intéresse. Ces symptômes peuvent se manifester à la fois de manière complexe et séparée, et ont également des degrés de gravité variables..

  • Difficulté à faire la distinction entre les émotions et les sensations physiques. «Penser» et «ressentir» deviennent presque synonymes: si vous essayez d'interroger l'alexithymique sur ses émotions, vous pouvez entendre «chaud», «à l'étroit», «inconfortable», etc..
  • Difficulté à reconnaître vos propres émotions et à les décrire aux autres.
  • La domination de la pensée rationnelle sur le fantasme figuratif peu développé.
  • L'accent est mis sur la manifestation externe des événements et non sur les expériences internes.
  • Rareté des rêves, manque de rêves colorés avec des intrigues insolites.

Il faut dire que l'alexithymie n'affecte pas les capacités intellectuelles; il existe de nombreux exemples où l'alexithymie a démontré une intelligence même au-dessus de la moyenne.

Types et causes d'occurrence

Il est d'usage de distinguer deux formes d'alexithymie: primaire et secondaire, respectivement, les raisons qui ont donné lieu à chacun de ces types seront également différentes.

Commençons par l'alexithymie primaire, ou, comme on peut parfois l'appeler, congénitale. En fait, tout devient déjà clair dans l'ensemble quand on regarde la définition elle-même. En effet, l'alexithymie primaire est causée par des complications pendant la grossesse ou l'accouchement, ainsi que par des maladies subies pendant la petite enfance. Cette forme est extrêmement difficile à corriger..

Il est un peu plus facile de traiter l'alexithymie secondaire. Ses signes ne deviennent plus perceptibles à un âge aussi précoce et sont le plus souvent le résultat d'un traumatisme ou d'une sorte de trouble, à la fois physique et psychologique. Par exemple, l'alexithymie survient chez la grande majorité des patients autistes. Il n'est pas rare non plus qu'il accompagne la schizophrénie..

Quels types de troubles du travail cérébral les symptômes de l'alexithymie indiquent-ils? Bien qu'il n'ait pas encore été possible de répondre sans équivoque à cette question, les scientifiques sont enclins à croire que l'essence du problème réside dans le soi-disant conflit interhémisphérique..

Comme vous le savez, le cerveau humain se compose des hémisphères droit et gauche. L'hémisphère droit est responsable du traitement des informations non verbales, des émotions, de l'imagination, de la créativité, tandis que la gauche vous permet d'analyser les faits, de penser logiquement, de reconnaître les nombres et les signes mathématiques. Relie les deux hémisphères du corps calleux.

Chez une personne souffrant d'alexithymie, l'hémisphère gauche domine et supprime le travail de la droite, et la raison en est, selon toute vraisemblance, juste un dommage (même au niveau micro) du corps calleux..

Cependant, l'alexithymie peut également se développer comme réaction acquise, comme modèle d'imitation du comportement parental appris par l'enfant. La société moderne décourage l'expression ouverte des émotions, encourageant la retenue. "Rire fort ou pleurer en public est indécent" - cette règle nous est inculquée depuis l'enfance.

Les hommes sont particulièrement vulnérables dans une telle situation, car si la société permet toujours à une femme de montrer des sentiments, alors les hommes, comme vous le savez, ne pleurent pas, à moins qu'ils ne veuillent ressembler à des créatures à la volonté faible. Sans surprise, les cas d'alexithymie sont plus fréquents chez les hommes que chez les femmes..

En outre, de nombreux psychothérapeutes pensent que l'alexithymie peut être causée non seulement par l'interdiction de la manifestation d'émotions, mais aussi par une mauvaise attitude envers le contact corporel dans la famille, car les expériences émotionnelles sont inextricablement liées aux expériences physiques. Un enfant peut ressentir à la fois un manque d'affection de la part des parents et son excès, une violation des limites de son espace personnel - ces deux extrêmes sont pleins d'apparition de problèmes psychologiques.

Que menace-t-il

Il est important de comprendre: l'alexithymie ne signifie pas qu'une personne ne ressent rien. Se sent! Mais il n'est pas capable d'exprimer ses sentiments comme les autres.

Et bien que, à première vue, cette caractéristique puisse ne pas sembler un problème aussi grave, elle peut néanmoins compliquer considérablement la vie d'un individu, en particulier dans le domaine des relations interpersonnelles. Après tout, l'incapacité de déterminer les émotions que vous vivez vous-même conduit à une mauvaise compréhension de ce que les autres vivent à un moment ou à un autre..

Du point de vue des autres, le comportement d'une personne atteinte d'alexithymie semble souvent indifférente et indifférente et, naturellement, l'interaction avec une personne qui se comporte de cette manière sera appréciée par peu de gens. Ainsi, une personne se referme sur elle-même, s'éloigne de la société et devient progressivement un solitaire.

La prise de conscience d'émotions spécifiques est également importante du point de vue du confort de la personne elle-même. En effet, souvent, ce n'est qu'après avoir compris ce que vous ressentez par rapport à un environnement, une situation, une personne spécifique, que vous pouvez comprendre comment aller plus loin et comment ne pas.

Outre les difficultés liées à la sphère émotionnelle, des maladies corporelles peuvent également survenir avec l'alexithymie. Comme cela se produit généralement avec les problèmes mentaux, le mécanisme de compensation fonctionne: les émotions accumulées qui n'ont pas reçu d'expression verbale sont libérées d'une manière différente - des anomalies physiologiques, jusqu'à des maladies graves.

  • Neurodermatite.
  • Ulcère de l'estomac.
  • L'asthme bronchique.
  • Rectocolite hémorragique.
  • Maladie hypertonique.
  • Troubles de la glande thyroïde.
  • Polyarthrite rhumatoïde.

L'obésité devient également un compagnon indésirable fréquent de l'alexithymie. Incapacité à reconnaître ses émotions, difficultés à interagir avec les gens autour, en conséquence, un intérêt progressivement affaibli pour le monde - pour que la vie apporte au moins un peu de plaisir, une personne doit se tourner vers d'autres moyens pour se remonter le moral ou se calmer, et la nourriture délicieuse peut devenir la plus accessible des leur. Et c'est bien si la nourriture, pas l'alcool ou les drogues (hélas, elles apparaissent souvent dans la vie d'une personne souffrant d'alexithymie).

Comment se battre

Comme déjà mentionné, l'alexithymie et les méthodes pour son évaluation et son traitement n'ont pas encore été étudiées de manière approfondie. La guérison est très peu probable en ce qui concerne l'alexithymie primaire, mais une personne avec une forme secondaire peut être aidée, mais le processus est long et difficile..

Le plus souvent, divers types de psychothérapie sont utilisés: art-thérapie, hypnose, thérapie gestaltique et autres. Il semble que l'art-thérapie (une méthode basée sur l'implication du patient dans divers types de créativité) puisse être particulièrement efficace dans le traitement de l'alexithymie, car la créativité et les émotions sont des choses inséparables les unes des autres..

Les perspectives de prise en charge médicale des alexithymiques sont vagues. Il existe des résultats positifs connus obtenus avec l'utilisation de médicaments visant à traiter les symptômes accompagnant l'alexithymie (dépression, anxiété, peur), mais il n'y a pas de données fiables sur l'effet des médicaments sur les manifestations directes de l'alexithymie. La plupart des psychiatres estiment que la plus efficace est une approche intégrée combinant médication et psychothérapie. Auteur: Evgeniya Bessonova

Alexithymie - qu'est-ce que c'est? Causes, symptômes et traitement

Loin d'être un fantasme de notre vie, lorsqu'il s'agit de cas cliniques d'incapacité d'une personne à vivre tout le kaléidoscope de la sphère émotionnelle et sensorielle, l'incapacité à exprimer par des mots son état d'esprit et à comprendre la force des sentiments d'une personne aimante. Et les raisons possibles sont si ambiguës que métaphoriquement cela ressemble à une "promenade" d'une émotion spécifique le long d'un pont en bois à charnières défectueux: on sait qu'il n'atteindra pas la fin et tombera, parce que le pont s'effondrera, mais quand et quelles planches tomberont est encore difficile à dire.

Terminologie, concept de maladie

L'alexithymie est un trait de personnalité psychologique dans lequel il devient difficile d'identifier ses propres états émotionnels et ceux des autres, la capacité de fantasmer, la pensée imaginative, la symbolisation et la catégorisation diminuent, ce qui complique le processus de communication avec les gens autour..

Fait: au nom de l'alexithymie, la syllabe «ti» est utilisée, du mot «thymus», car on pense que les causes possibles de son développement sont dans la pathologie de cette glande endocrine.

Alexithymie est un terme introduit en 1969 par un psychanalyste américain P. Sifneos comme facteur provoquant des troubles psychosomatiques. Il se traduit littéralement par «manque de mots pour exprimer des sentiments» et se caractérise par un ensemble stable de symptômes:

  1. Remplacer les émotions par des stimuli et des sensations corporels.
  2. Reconnaissance incorrecte et description incorrecte des états émotionnels vécus - à la fois les leurs et ceux de quelqu'un d'autre.
  3. Faible développement de la réflexion et de la conscience de soi.
  4. Faible niveau de fantaisie.

Types d'alexithymie

Les alexithimiques ne se ressemblent pas. Certains peuvent être conscients de leurs émotions, mais ne savent pas comment les traduire au niveau de la parole. D'autres seraient heureux de les exprimer, mais ne ressentent pas le spectre possible des couleurs émotionnelles. En fonction de la nature de ces difficultés, il est habituel de distinguer différentes catégories, en fonction de la nature des dysfonctionnements émotionnels:

  1. Pédagogique: vocabulaire émotionnel pauvre.
  2. Psychologique: la présence d'émotions conflictuelles ou leur répression; discordance entre les sentiments et les émotions avec le «je-concept» de la personnalité.
  3. Linguistique: descriptions verbales standard des états d'esprit intérieurs.

Comment les émotions naissent des sensations physiques?

Quelle est la principale difficulté de la «stupidité émotionnelle»? Pourquoi ne peux-tu pas ressentir d'émotions? Les émotions naissent au niveau biochimique de l'organisme. Quand une personne est en colère, elle sent une ruée de sang dans ses tempes, lorsqu'elle a peur, elle ressent un rythme cardiaque rapide et un engourdissement des membres, etc. Sur la base des sensations, une personne leur attribue une signification négative ou positive et les associe à l'image d'émotions spécifiques: tristesse, bonheur, pitié. Afin d'apporter des émotions «au monde extérieur», elles doivent être transférées de l'hémisphère droit «émotionnel» au centre de la parole situé dans l'hémisphère gauche. Lorsque ce processus de «communication» cérébrale est perturbé, une personne est confrontée au fait qu'elle ne comprend pas le sens des émotions, ne sait pas comment exprimer verbalement et transmettre à une autre personne.

Fait: le comportement émotionnel d'une personne ayant une sphère émotionnelle-sensuelle saine est perçu par les alexithymiques comme inadéquat.

Diagnostique

Ce phénomène a un tel manque de frontières claires qu'il leur est facile de remplacer d'autres maladies indépendantes ou des conditions temporaires, telles que la dépression, les traumatismes, la schizophrénie ou simplement un faible niveau de développement cognitif. Par conséquent, il est très important de disposer d'un outil de diagnostic valide. Le plus couramment utilisé est le Toronto Alexithymia Scale (TAS-20 amélioré), validé en 12 langues, composé de 20 questions, trois facteurs, reflétant les composantes clés de l'alexithymie:

  1. Difficulté d'identification des sentiments (STI).
  2. Difficulté à décrire vos sentiments (SPOT).
  3. Pensée orientée vers l'extérieur (PTO), qui reflète aussi indirectement les particularités de l'imagination.

La version russe utilise l'échelle TAS-26 (la première version imparfaite du questionnaire, composée de 4 facteurs), qui n'est pas totalement fiable, car elle n'a pas passé la validation complète.

Le problème de l'alexithymie

La science moderne est toujours à la recherche d'une réponse à savoir s'il est possible de distinguer l'alexithymie comme un phénomène pathologique indépendant ou comme un complexe de symptômes accompagnant d'autres conditions, auxquelles toute personne en bonne santé peut être confrontée dans des circonstances destructrices. L'alexithymie est un phénomène si ambigu qu'il est interprété comme:

  • La forme du mécanisme de défense.
  • Changements de développement retardés ou inversés (cognitifs et émotionnels).
  • Phénomène socioculturel.
  • Pathologie neurophysiologique.

Statistiques

Selon les statistiques, aujourd'hui, le nombre approximatif de personnes sensibles à ce trouble est de 5 à 23% de la population totale. La répartition par sexe n'est pas en faveur des hommes, ce sont eux qui sont plus enclins à souffrir de cette maladie que les femmes, car même dans l'enfance, les parents apprennent aux futurs défenseurs à être forts, fermes, à ne pas faire preuve d'une émotivité excessive..

Causes de l'alexithymie

Facteurs constitutionnels: dysfonctionnements génétiques congénitaux conduisant à un dysfonctionnement des régions cérébrales responsables de la perception et de la reproduction des stimuli et des réponses émotionnels; déficit de l'hémisphère droit; traumatisme, tumeur cérébrale.

  • Perturbation de la communication émotionnelle entre une mère et un jeune enfant, suppression des émotions, interdiction de leur expression.
  • Faible niveau de développement éducatif, culturel et statutaire.
  • Certaines cultures interdisent l'expression ouverte des émotions et des sentiments, la préférence pour la retenue émotionnelle et la froideur.

Le concept psychologique de l'alexithymie: l'émergence de réactions post-traumatiques («engourdissement» émotionnel, ignorance des événements passés, mauvaise communication et prédiction des situations).

Réalité: Il a été découvert chirurgicalement que les alexithymiques ont une densité anormale de connexions neuronales, ce qui rend difficile la transmission des impulsions entre les hémisphères.

Alexithymie: un problème psychologique

Il est basé sur des défauts cognitifs, de la personnalité et affectifs. L'alexithymie est en psychologie un complexe de troubles qui compliquent le processus adéquat d'interaction avec la société. L'individu souffrant du trouble présente un certain nombre de caractéristiques destructrices:

  • Une personne ne perçoit pas, n'exprime pas adéquatement ses sentiments et ne comprend pas les autres, mais est sujette à des explosions incontrôlables d'affects; les expériences intérieures sont perçues dans des couleurs d'indignation, d'irritabilité, de fatigue, de vide.
  • L'alexithymie en tant que problème psychologique conduit au fait que la sphère cognitive d'une personne se distingue par la pauvreté de l'imagination, la prédominance de la pensée visuelle-active ainsi que l'incapacité de catégoriser et de symboliser les objets et les images du monde environnant..
  • Infantilisme de la personnalité exprimée, valeurs et besoins de la vie primitive, faible auto-réflexion.

Une telle image psychologique rend l'interaction avec les gens conflictuelle et la perception holistique de la vie - maigre, grise, pragmatique, en dehors de toute approche créative de celle-ci..

Alexithymie, psychosomatique: recherche

De nombreuses données réfutent la conviction que tous les psychosomatiques sont nécessairement des alexithymiques. Seuls 25% des patients étaient caractérisés par des changements dans la sphère affective, tandis que le reste des patients pouvait montrer leur communication émotionnelle de manière absolument normale. L'alexithymie, dont nous envisageons la définition, est simplement un accompagnement fréquent des maladies psychosomatiques. Elle n'est pas identique à eux et n'a aucune relation de cause à effet avec eux (G.Engel).

Des études sur l'alexithymie (expériences neuropsychologiques) ont montré que dans les centres du cortex responsables de la conscience de soi, il est difficile de comprendre consciemment les émotions en raison du manque de matière grise en eux (Görlich-Dobre); et dans les centres du cortex responsables de l'attention, une carence a été trouvée, à cause de laquelle le cerveau semble complètement échouer à fixer les émotions graphiques présentées (André Aleman).

Au cours de l'expérience, les alexithymistes peuvent identifier correctement les principaux groupes d'émotions (joie, bonheur, tristesse, peur, etc.), mais dans la vraie vie, ce processus est compliqué et au lieu d'émotions spécifiques, ils appellent des sensations corporelles inconfortables indéfinies (McDonald).

Lors de l'étude du niveau d'auto-réflexion et de la capacité à fantasmer, la raison socioculturelle de l'apparition de déviations émotionnelles a été confirmée: les personnes atteintes d'alexithymie avaient un faible niveau d'éducation et un statut social en général (R. Borens).

Alexithymie comme facteur de risque de développement de troubles psychosomatiques

L'idée de la relation entre l'incapacité de décrire et d'exprimer ses sentiments et l'apparition de troubles psychosomatiques, selon P. Sifneos, a une explication assez logique. Bien que l'alexithymique n'identifie pas les émotions, il les éprouve toujours, les accumule, mais ne peut pas les exprimer. Ensuite, le corps assume cette tâche et les symptômes physiologiques ("choisir" n'importe quel organe) signalent un inconfort mental.

Il existe deux points de vue sur le développement des maladies psychosomatiques (selon Neymiakh):

  1. "Déni" (inhibition de la sphère affective).
  2. «Carence»: l'absence de certaines fonctions mentales qui réduisent la capacité de réfléchir, de fantasmer et de symboliser les besoins. De tels changements ne se prêtent généralement pas à la thérapie et à la récupération inverse..

Avec l'alexithymie, seules les sensations physiques dans le corps sont constamment enregistrées et les émotions pourraient jouer le rôle d'une distraction en se concentrant sur des organes individuels, ce qui, à son tour, peut générer des douleurs et des affections psychosomatiques suggérées..

Traitement, réduction des manifestations alexithymiques

Le travail correctionnel en groupe suppose une structure par étapes, mais demeure inefficace:

  1. Relaxation (entraînement autogène, psycho-gymnastique, musicothérapie).
  2. Développer la communication non verbale.
  3. Verbalisation du discours interne ("enregistreur de parole interne", selon N. Sendifer).

Un obstacle est l'incapacité des alexithymiques à exprimer leurs sentiments et leurs émotions, à percevoir la situation correctionnelle comme un processus significatif et intéressant. Une telle tentative revient à enseigner plusieurs langues étrangères à la fois à une personne qui ne comprend un mot dans aucune d'elles..

Une version modifiée de la thérapie psychodynamique, où l'accent est mis sur la sécurité de démontrer ses émotions et ses sentiments, a pu donner des résultats progressifs clairs. En pratique, ce modèle de thérapie ressemble à une interaction mère-enfant qui explique, interprète, soutient et conduit progressivement à une augmentation de la maturité personnelle..

Les objectifs d'un tel traitement sont de guider et d'aider les patients:

  1. Transmettre et expliquer l'essence et les raisons d'une telle interaction sans émotion.
  2. Apprenez à identifier les similitudes de vos émotions avec les émotions des autres.
  3. Distinguer les sensations physiologiques et les réponses émotionnelles.
  4. Enseignez la sensibilité émotionnelle et éliminez les manières improductives de gérer votre sphère affective.

Une condition importante du traitement est l'absence d'anxiété, garantie par la position d'acceptation et de soutien du psychothérapeute.

Projections de traitement

Le traitement psychothérapeutique de l'alexithymie peut durer des années. Le fait que tous les alexithymiques ne répondent pas au traitement est décevant; il est possible que certains patients ne répondent pas à ces traitements. Un fort désir et une forte motivation du client à acquérir une sensibilité émotionnelle reste une condition importante. En dehors de la salle de thérapie, une personne doit travailler dur sur elle-même: développer ses capacités créatives, rejoindre le monde sensuel communicatif des personnes, interagir avec elles, répondre à leurs émotions.

Alexithymie dans le contexte de la psychologie elle-même

Qu'est-ce que l'alexithymie? Dois-je avoir peur d'elle?

Les émotions sont la fonction la plus importante et la plus ancienne de la psyché humaine. Ils sont également appelés un début vraiment instinctif, qui nous a été transmis par les animaux. Absolument toute personne a des émotions. Une autre question est que quelqu'un est moins sensible. Ces personnes sont souvent qualifiées de froides émotionnellement. Ils semblent incapables de comprendre une autre personne. Les principales plaintes à leur encontre sont «vous parlez, vous parlez, mais comme contre le mur de la parole, il n'y a pas de réponse». Les gens autour d'eux peuvent appeler une personne insensible, incapable d'empathie. Il semble être privé de l'opportunité d'exprimer pleinement ses sentiments, de les partager sincèrement, de comprendre ce que sont les émotions des autres..

Le phénomène de l'alésithymie peut affecter directement la pensée et le comportement mêmes d'une personne. En même temps, les émotions semblent ne pas se réaliser, elles sont capables d'être «par-dessus bord» de la vie humaine. Bien sûr, en même temps, ils ne peuvent disparaître nulle part. Ils continuent calmement d'être dans la psyché, mais déjà à un niveau inconscient. Dans le même temps, la composante émotionnelle affecte activement le bien-être d'une personne, son état de santé physique et mentale. Une personne ne comprend pas que ce sont les émotions qui l'incitent à certaines actions, sont capables de déterminer son comportement, le chemin de vie ultérieur. Si vous ne comprenez pas, ne soyez pas conscient de vos sentiments, il n'est guère possible de prendre des décisions vraiment consciemment, de satisfaire les besoins psychologiques de base avec la formation de relations saines et étroites.

L'alexithymie est une limitation dans le travail de développement mental. Il peut évoluer vers des formes très sévères, à la suite desquelles il conduira au développement d'une grande variété de pathologies mentales.

Alexithymie dans le contexte de la psychologie elle-même

Ce terme a été introduit par un psychiatre d'Amérique P. Sifneos. Il a mené des recherches à grande échelle dans les années 70 du 20e siècle. Aujourd'hui, l'alexithymie est un sujet d'étude par des psychanalystes et des experts dans le domaine de la thérapie cognitivo-comportementale, qui appartient à l'école de psychologie. Siphneos a pu décrire les caractéristiques psychologiques d'une personne, qui peuvent être diagnostiquées..

Les symptômes décrits suggèrent qu'une personne souffre d'alexithymie:

  1. Difficulté à identifier, comprendre et exprimer vos propres sentiments, les émotions que les gens autour de vous peuvent ressentir;
  2. Absence totale ou capacité réduite à être conscient des sensations émotionnelles et physiques;
  3. Accent mis sur les événements extérieurs, les concepts abstraits que sur les réactions émotionnelles (il est plus facile pour une personne de parler d'aspects du monde politique que de consoler une autre personne);
  4. Le désir de discuter de leurs propres maladies, d'un mode de vie sain, qui peut conduire à des troubles psychosomatiques (psychosomatiques);
  5. Le désir de n'adhérer qu'à une pensée spécifique, la préférence uniquement pour les actions pratiques, dont j'ai lu plus tôt, dans les conflits et les situations de stress graves.

Depuis un demi-siècle, l'alexithymie fait l'objet de l'attention de nombreux spécialistes dans le domaine de la médecine psychosomatique et de la psychologie. De nombreuses études cliniques ont été menées, dont les résultats ont confirmé la tendance aux maladies psychosomatiques des alexithymiques.

Il est important de noter que les patients présentant des troubles psychosomatiques sont le plus souvent gravement touchés par ce diagnostic. La tendance à la somatisation même de l'émotion peut s'expliquer en ce sens que l'absence de capacités d'autorégulation émotionnelle peut conduire à une augmentation des réactions physiologiques particulières à des circonstances stressantes. On peut également noter l'apparition de maladies somatiques inconnues auparavant..

À ce jour, le concept scientifique de ce diagnostic implique la description de deux types principaux, grâce auxquels il est possible de réaliser un travail efficace de psychothérapie de cette fonctionnalité:

  1. L'alexithymie de type primaire est un déficit de réponses émotionnelles. Il est considéré comme une caractéristique constitutionnelle innée du corps, qui a un lien avec une défaillance fonctionnelle du système nerveux. Pour cette raison, les impulsions instinctives affectent le corps lui-même. Nous pouvons parler de sauter le processus direct de traitement (se réfère à la régulation et à la prise de conscience), qui se produit dans le cortex du cerveau lui-même. Le diagnostic congénital est fait pour les personnes atteintes de divers troubles autistiques. Il est important de mentionner que la présence d'alexite primaire est difficile à corriger le travail du psychothérapeute. Ce type de patient a besoin de créer des conditions de vie confortables. Il faut un effort pour réduire au minimum les situations stressantes, pour effectuer la formation des fonctions mentales, grâce auxquelles il sera possible de compenser le manque de réflexion.
  2. Le type secondaire d'alexithymie est un déni complet de l'existence des émotions. Ce type de modèle implique une énorme inhibition des réactions émotionnelles, qui peut s'expliquer par une tendance développée de la psyché à utiliser une variété de mécanismes de défense. On peut noter la fameuse négation, la répression correspondante, la dissociation, toutes sortes de suppression, l'isolement de l'effet. Dans cette situation, on peut mentionner le manque de conscience et le traitement ultérieur des émotions. Il faut trouver son expression dans les troubles mentaux et somatiques suivants. La personne évitera la possibilité d'expérimenter et d'exprimer ses propres sentiments de la manière la plus directe. Avec l'aide de travaux psychothérapeutiques, il sera possible de guérir l'alexithymie de type secondaire. La prévision est considérée comme plus que positive. On peut également citer des cas où l'isolement involontaire des émotions peut apparaître à des stades assez tardifs du développement personnel. Plus précisément, il est associé à une réaction à un traumatisme mental.

Il est tout à fait naturel que le retour de la capacité perdue de ressentir soit perçu beaucoup plus facilement que d'apprendre ce processus à partir de zéro en l'absence d'une vaste expérience de l'empathie et de la réflexion. Dans le processus de diagnostic, vous devez comprendre quel type d'alexithymie sera pris en compte dans ce cas particulier. Vous pouvez utiliser une échelle spéciale d'alexithymie, qui a été développée par une équipe de scientifiques du Canada. Sur la base d'études à grande échelle, ils ont réussi à obtenir des résultats afin de découvrir de manière fiable la présence et le degré de négligence de ce diagnostic..

Lier l'alexithymie à l'autisme

L'alexithymie de type primaire est un type associé à un fonctionnement particulier de notre système nerveux. Il peut être associé à certaines des caractéristiques du développement personnel, résumant ce qui peut entraîner des troubles liés à la nature autiste. Dans le même temps, l'autisme peut se refléter sous une forme plutôt légère. Nous pouvons mentionner les types relativement bénins du syndrome d'Asperger lui-même.

Il est important de clarifier la présence de courants pathologiques particulièrement sévères. La plupart des personnes autistes se caractérisent par une diminution significative d'un phénomène tel que l'intelligence émotionnelle. On peut mentionner le manque de capacité même à reconnaître les émotions ressenties par les gens autour. Cette caractéristique conduit au fait que le comportement d'une personne complètement différente conduit à la peur ou aux troubles de la personne autiste. Il n'a absolument aucune idée de ce que sont les actions des gens autour de lui. En même temps, on peut noter la présence d'impolitesse, d'agressivité dans le comportement. Il faut mentionner la présence d'insatisfaction des autres personnes.

Aujourd'hui, il est important de mentionner la signification de la thérapie cognitivo-comportementale, dont certains aspects compenseront le manque d'empathie à l'aide de compétences spéciales. Grâce à cet effet, les patients pourront, au niveau du développement cognitif (intonation elle-même, vocabulaire, expressions faciales, gestes), comprendre ce que ressentent absolument les autres, quelles émotions ils ressentent. Cela aidera les patients autistes à se protéger contre les réactions complètement inattendues de leur entourage. Ils pourront avoir confiance en eux, prendre leur place dans la société, où certaines règles et restrictions s'appliquent..

Facteurs de risque dans le domaine de la psychosomatique

La plupart des patients de la clinique psychosomatique peuvent constater que la capacité de reconnaître et de produire le développement de leurs propres émotions a diminué. Dans ce cas, on peut mentionner la prédominance de la réaction somatique sur l'affect lui-même. L'attention de l'individu sera dirigée vers les sensations physiques, ce qui nous permettra de parler du renforcement de l'influence de la composante somatique en termes de réaction émotionnelle directe.

Un rôle important en l'absence de lien avec les sentiments eux-mêmes peut jouer le développement de maladies psychosomatiques connues associées à l'eczéma, au psoriasis, aux ulcères d'estomac, aux maux de tête, à l'hypertension, à l'insuffisance du rythme cardiaque, à la dystonie végétative-vasculaire.

Une personne qui n'est pas consciente de ses sentiments peut dire lors d'émotions négatives: "Ma tête se met à battre, mes mâchoires se serrent." La sensation de peur est associée à la vocalisation des sensations suivantes "J'ai repris mon souffle, j'ai commencé à transpirer et à trembler dans les membres".

Une personne a une variété d'émotions. Si une personne comprend encore qu'elle éprouve de la peur, elle peut utiliser le soutien ou la protection d'un être cher. Dans le même temps, la peur elle-même, qui ne s'exprime que dans une réaction corporelle, continuera d'affecter le corps. Ceci, à son tour, conduit à une variété de conséquences au niveau du développement physique direct..

Quel est l'effet de l'alexithymie sur le corps?

En l'absence de traitement des émotions, nous pouvons parler d'un processus stable d'un état de stress désagréable. Dans ce cas, l'effet suivant sur absolument tous les systèmes corporels se produit:

  1. Le travail des muscles eux-mêmes. Peur, anxiété, état de colère, excitation active, crise de panique et autres réactions qui, au niveau d'un état biologique, procéderont délibérément à l'exécution des actions nécessaires (fuite, attaque et travail lui-même). Ils sont capables d'induire des tensions dans des groupes spécifiques de muscles impliqués. En l'absence de décharge motrice de cette tension (une personne n'a pas conscience de sa propre peur, peut ne pas s'enfuir du tout), on peut parler d'un état constant de tension dans les muscles. Divers troubles du squelette squelettique peuvent survenir avec une violation du fonctionnement adéquat des organes internes (on peut mentionner scoliose, douleur dans la partie explicative). Si les muscles abdominaux sont en tension constante, on peut parler de troubles digestifs.
  2. La production d'un certain groupe d'hormones. Dans le processus de stress (si l'on ne soupçonne même pas qu'il s'agit d'une situation traumatique), des hormones spécifiques peuvent être produites, dont le but est de mobiliser toutes les forces du corps afin de l'aider à faire face à des circonstances stressantes. Si une situation imprévue survient lorsque les émotions ne se prêtent pas à la prise de conscience, la production d'hormones se poursuit dans tous les cas. Une concentration saturée d'hormones s'accumule dans le sang, ce qui provoque un dysfonctionnement du système, d'autres systèmes. Ce sont les soi-disant hormones du stress qui provoquent des palpitations cardiaques, entraînent une augmentation de la température corporelle et peuvent provoquer un afflux de sang involontaire dans tout le groupe musculaire. Il faut mentionner la diminution des fonctions du système digestif, l'inhibition de la pensée, les perturbations du cycle «sommeil - éveil». Dans le même temps, le corps perd la possibilité de se reposer, de dormir et de récupérer pleinement..
  3. Caractéristiques des fonctions mentales. Alexithymie est associée aux dispositifs mentaux. Une personne souffre d'anorection ou de boulimie (la sphère émotionnelle est remplacée par une fonction alimentaire). Vous pouvez évoquer un trouble dépressif (des sentiments non réalisés peuvent plonger les gens dans un état de dépression et d'apathie sévères). Il convient de noter la présence d'un trouble anxieux (il y a une projection de conflits internes dans l'environnement externe, qui à son tour représentera une forme de menace externe peu claire). La personne souffrira d'un trouble obsessionnel compulsif courant. Dans ce cas, le centre de la vie mentale lui-même se reflète dans des rituels spéciaux, des actions obsessionnelles. Il est impossible de ne pas parler des addictions chimiques et autres. Les fonctions de régulation la plus émotionnelle sont remplacées par l'usage de substances, la nicotine, l'alcool, la dépendance au jeu.

Une approche intégrée est nécessaire pour le traitement des maladies psychosomatiques chez les patients souffrant d'alexithymie. Il est préférable de combiner correctement le travail psychologique et l'utilisation de drogues. Seul un apprentissage en douceur, associé à la reconnaissance de ses propres réactions émotionnelles, permettra au patient d'acquérir des outils liés au traitement et à la prise de conscience de ses sentiments. En conséquence, vous pouvez obtenir une augmentation de la conscience, une diminution ultérieure de la manifestation des symptômes psychosomatiques..

Il est important que les patients fassent un effort pendant la psychothérapie. Ils doivent faire un travail sérieux. Au début, ils perçoivent le symptôme comme un ennemi corporel, ce qui les rend conscients de la douleur et de la maladie, comme un signal que quelque chose de très important se passe dans l'environnement interne du corps. Un bon pronostic réside dans la prise de conscience de vos émotions. Une personne commence à comprendre qu'il vaut la peine d'écouter les sentiments, grâce auxquels il sera possible de surmonter les problèmes relationnels. N'oubliez pas que c'est le seul moyen de stabiliser le bien-être physique..

Effet de l'alexithymie sur la qualité de vie

Les personnes qui n'ont pas de problèmes de conscience des émotions comprennent parfaitement à quel point elles sont importantes pour réussir dans leur carrière et leur vie personnelle. Ils établissent avec succès des relations avec les gens qui les entourent. Il est important de vivre pleinement ses émotions, de s'efforcer de satisfaire vos besoins spirituels et psychologiques. En aucun cas, nous ne devons oublier le souci du bien-être moral..

Il convient de mentionner comment une personne diagnostiquée d'Alexithymie doit vivre:

  1. Rareté émotionnelle des contacts sociaux. Les gens ont très peu d'amis proches, de connaissances à qui on peut faire confiance. Les relations avec d'autres individus peuvent être qualifiées de trop superficielles. Une personne ne ressent pas la plénitude, la profondeur de la communication elle-même. Il n'est pas intéressé à partager sincèrement les sentiments (à la fois des autres et des siens). D'autres considèrent les alexithymiques trop détachés, des interlocuteurs sérieux
  2. Très peu ou pas d'imagination. Pour la plupart, l'homme est immergé dans le monde extérieur. Tous les rêves lui semblent une perte de temps. Il ne comprend pas pourquoi il a besoin d'être créatif, ou il reproduit des images absolument simples et dépourvues de toute profondeur..
  3. Le choix du chemin de la vie lui-même, basé sur les prérequis de l'apparence. Une personne qui n'a pas de contact productif avec elle-même peut prendre des décisions vraiment importantes, basées uniquement sur des idées sur la façon d'agir, sur la base de l'idée de bénéfice, de correction. La motivation intrinsèque «qui me convient personnellement», «je veux m'ouvrir», est ressentie comme extrêmement faible, peut ne pas être prise en compte du tout. En même temps, la vie semble être une série de décisions qui peuvent conduire à un certain succès. Il n'y aura plus de place pour la réalisation de soi si nécessaire. Une personne ressentira un vague vide, un désir constant et vague de changement. Ces signaux n'auront aucune importance..

Dans le même temps, une personne ressentira vaguement ou trop fortement l'insatisfaction face à sa vie. Il niera l'importance de la composante émotionnelle. Il est important de trouver un psychothérapeute qualifié pour devenir un allié précieux. C'est le spécialiste qui aidera à établir une connexion avec son propre monde intérieur, à apprendre une qualité aussi importante que l'empathie. Par la suite, la personne reconnaîtra avec succès les signaux des réactions émotionnelles afin de comprendre et de traiter.

Une personne peut apprendre à s'aimer. Il comprendra ses propres besoins psychologiques pour apprendre à les satisfaire. Il pourra commencer des relations productives, au cours desquelles il pourra profiter de la communication avec les gens. En même temps, la vie acquerra la profondeur, la plénitude et, surtout, le sens nécessaires..

Consultation psychologue

Si vous avez besoin d'une consultation avec un psychologue pour résoudre un problème, vous pouvez utiliser le formulaire d'inscription à ce lien.

Psychologue, hypnologue Natalia Korshunova ©