Amnésie: symptômes, types et traitement de la maladie

L'amnésie est un trouble de la mémoire. Il existe de nombreuses formes de cette pathologie qui surviennent dans différentes catégories d'âge de patients. Chez les personnes âgées, les maladies vasculaires et dégénératives du cerveau influencent la formation de l'amnésie. Diverses blessures du crâne et du cerveau, les traumatismes psychologiques sont souvent les causes de cette affection chez les jeunes patients.

Un neurologue est responsable du diagnostic et du traitement de l'amnésie. Parfois, ils ont recours à l'aide d'un psychiatre, d'un chirurgien et d'autres spécialistes étroits.

  • 1. Amnésie: une description de la maladie
  • 2. Les principales manifestations et types cliniques
  • 3. Diagnostics
  • 4. Traitement
  • 5. Prévention et pronostic

L'amnésie en psychologie est appelée un trouble de la mémoire, qui se caractérise par la perte de souvenirs des circonstances actuelles ou passées de sa vie. Cette maladie survient chez les enfants et les adultes et survient soudainement.

Il existe deux groupes de facteurs de développement de l'amnésie: organiques et psychologiques (traumatismes psychologiques et maladies mentales telles que schizophrénie, hystérie, délire). Les causes organiques de l'amnésie comprennent:

  • commotion cérébrale, ecchymoses;
  • tumeurs (malignes et bénignes);
  • hypoxie;
  • neuroinfections (neurosyphilis, neuro SIDA, encéphalite et méningite);
  • intoxication du corps lors de la consommation d'alcool, de drogues, de solvants ménagers et de médicaments;
  • les maladies dégénératives qui surviennent à un âge avancé (maladie d'Alzheimer, Pick, démence);
  • pathologies neurologiques (épilepsie, migraine).

Le principal symptôme de la maladie est l'incapacité de se souvenir des événements qui se sont produits. La perte de mémoire affecte une certaine période de la vie du patient. Il y a une séquence spécifique d'oubli (selon la loi de Ribot): d'abord, les événements récents sont oubliés, puis le passé le plus proche, à la fin - des moments de la vie plus éloignés dans le temps.

La séquence de rappel de la mémoire se déroule dans l'ordre inverse (à partir des moments les plus anciens de la vie). Des confabulations sont souvent observées (souvenirs inventés, avec lesquels le patient essaie de combler les lacunes). Il existe plusieurs groupes d'amnésie, selon les critères de la cause, l'étendue des troubles, les caractéristiques temporelles des souvenirs perdus et le développement des dysfonctionnements survenus..

Selon l'exhaustivité de la perte de mémoire, trois types de pathologie sont distingués..

TypesCaractéristique
PleinPerte totale de souvenirs d'une certaine période de la vie
PartielDes fragments de souvenirs sont présents
LocalLa perte de mémoire est sélective. Ce type se trouve dans les causes psychogènes de la formation de la maladie

En fonction de l'heure des informations et des événements oubliés, il existe les types d'amnésie suivants:

  • rétrograde (pertes de mémoire pour les événements survenus à une personne avant la survenue d'une violation);
  • antérograde (perte de souvenirs survenue après le début de la maladie);
  • antéro-rétrograde (combinaison des deux premières formes);
  • fixation (incapacité à court terme de conserver les informations présentées au patient pour le moment);
  • se calmer (caractérisé par une perte de mémoire pendant une période de maladie mentale).

L'amnésie régressive, stationnaire et progressive se distingue par le type de cours..

TypesCaractéristique
RégressifRécupération lente
StationnaireManque de dynamique, début de la dépression
ProgressiveDétérioration des dynamiques, les événements du présent et du passé disparaissent de la mémoire. On constate une perte de capacité de travail, les compétences, connaissances et compétences acquises plus tôt disparaissent. Il y a une violation de l'orientation dans le temps, l'espace et le soi. Nécessite une surveillance constante et des soins aux patients

En outre, une forme hystérique d'amnésie est distinguée, dans laquelle des pertes de mémoire apparaissent dans le contexte de situations stressantes. Ce type se produit chez les personnes ayant des traits de personnalité hystériques..

L'amnésie globale transitoire se développe jusqu'à la désorientation du patient.

Il existe un type de maladie comme le syndrome de Korsakov, qui se caractérise par un mélange des formes décrites ci-dessus de troubles de la mémoire.

Amnésie: types, causes, symptômes, diagnostic, traitement

L'amnésie est une perte partielle ou totale de la mémoire d'événements passés ou présents, et parfois une violation de la capacité de se souvenir de nouvelles informations.

Puisque la mémoire fait référence aux processus de pensée de la vie d'une personne, souvent, ces types de symptômes sont comparés aux troubles cognitifs..

Il n'y a pas de maladie distincte associée à une altération de la mémoire, en règle générale, il s'agit d'un symptôme résultant de maladies neurologiques ou mentales.

Causes de l'amnésie

Maladie mentale

Une personne qui souffre d'une maladie mentale a souvent des problèmes de mémoire épisodiques. Ci-dessous, nous examinerons chaque pathologie.

  • Épilepsie (une perte de mémoire survient lors d'une crise).
  • Trouble dissociatif (trouble de la personnalité multiple). Puisque 2 personnalités «vivent» dans le corps et que le contrôle va à l'une ou à l'autre, la période de répression de l'une est perçue par le cerveau comme un rêve.

Lorsque la «partie» contrôlée de la personne a dormi, c'est cette période dont le patient ne se souvient plus.

  • Une fugue dissociative est une amnésie causée par un traumatisme. Face à un événement émotionnel extrême, une personne s'oublie pendant des jours, des mois et quitte souvent son lieu de résidence.

Pendant cette période, il oublie complètement des informations sur lui-même: anniversaire, nom, adresse, mais peut se rappeler comment faire du vélo, jouer du violon. De plus, lorsque le choc passe, les détails sont rappelés.

  • L'hystérie survient également sur la base d'événements désagréables: accidents de voiture, perte d'êtres chers. La personne est entourée d'émotions négatives fortes qui évincent les informations sur elle-même.
  • La schizophrénie s'accompagne d'hallucinations, le patient entend clairement ses pensées, les perçoit comme des voix, propose des idées ridicules. Si vous ne suivez pas de traitement, le patient oubliera qui il est, ne se souviendra pas de ses parents et ne pourra même pas répondre à des questions simples.
  • La maladie d'Alzheimer commence par un léger oubli, puis progresse de plus en plus et affecte la mémoire à court terme. Une personne ne peut pas raisonnablement raisonner, se confond dans ses déclarations, devient agressive et conflictuelle.

Autres facteurs d'amnésie

  • Blessure à la tête contondante ou pénétrante. Une plaie pénétrante s'accompagne toujours de lésions du tissu cérébral, ce qui provoque une perte de mémoire. Même une petite commotion cérébrale peut effacer les souvenirs.
  • Lésions infectieuses du système nerveux ou du cerveau (hépatite, VIH / SIDA, tuberculose, méningite, syphilis).
  • Empoisonnement par des substances toxiques, utilisation de la pharmacologie. L'abus d'alcool et de drogues à long terme entraîne des lésions irréversibles du tissu cérébral.

L'utilisation d'antidépresseurs, de tranquillisants, de sédatifs peut provoquer une amnésie à court terme.

Des cas ont été enregistrés lorsque cette maladie est survenue en raison d'une asphyxie avec du monoxyde de carbone, des vapeurs de pesticides, des peintures et des vernis.

  • Manque de vitamine B1, thiamine, glucose, anorexie. Ils se trouvent, en règle générale, chez les femmes qui adhèrent à un régime strict, à jeun.

Le glucose est très important pour le cerveau et son manque conduit d'abord à la fatigue, à la perte de conscience, puis à la mémoire. Bien sûr, ces symptômes apparaîtront sur une période assez longue..

  • L'hypoxie du cerveau (manque d'oxygène) se manifeste par une asphyxie, un traumatisme thoracique, des poumons, une bronchite, une pneumonie, des maladies cardiovasculaires.
  • La perturbation de la circulation sanguine dans les tissus cérébraux peut entraîner une perte temporaire.
  • Néoplasmes bénins ou malins.
  • Circonstances procédurales, chirurgicales ou autres circonstances physiques. L'endoscopie, la coloscopie et la neurochirurgie peuvent entraîner une perte de mémoire à court terme.

Les patients à risque sont souvent des personnes de plus de 50 ans. Une amnésie partielle a été enregistrée par des médecins lors d'un effet stressant inattendu sur le corps humain (eau froide, viol, électricien).

Types d'amnésie

Différentes structures sont responsables de chaque type de mémoire dans le cerveau humain. Les types d'amnésie sont classés en fonction des symptômes et de la durée pendant laquelle le patient ne se souvient pas..

  • Amnésie rétrograde. La situation psycho-traumatique a laissé une marque dans la mémoire à court terme, la patiente est incapable de se souvenir des événements qui l'ont précédée. Des heures, des jours, parfois des semaines «tombent» de la vie.

En même temps, le client de l'hôpital décrit clairement l'anniversaire, le mariage, la remise des diplômes ou d'autres événements importants d'un enfant. La personne est complètement désorientée, ne sait pas comment elle est arrivée à l'hôpital, ce qui lui est arrivé.
Les scientifiques expliquent cela par le fait que les souvenirs frais n'ont pas eu le temps d'être déposés dans la mémoire à long terme, par conséquent, ils ont été effacés de manière irrévocable. Les informations qui ont réussi à être enregistrées n'apparaissent pas si souvent.

  • Amnésie antérograde. Les événements survenus après la blessure sont oubliés. Après la restauration de la conscience, le patient répond pleinement aux questions du médecin, connaît des informations sur lui-même, peut décrire le traitement, mais au fil du temps, ces faits sont effacés.
  • Amnésie congestive. Contrairement aux précédents, le patient ne se souviendra pas du pic de la maladie. Elle peut être comparée à une fièvre aiguë ou au coma, lorsque le patient est incapable de percevoir les informations du monde extérieur..
  • Amnésie de fixation. Dans la plupart des cas, une perte de mémoire rétrograde est due à une lésion cérébrale traumatique. Pendant l'athérograde, le patient ne peut pas reproduire les événements qui se produisent dans le présent.

Cette pathologie se transforme en fixation, car les souvenirs qui surgissent dans le temps actuel ne sont pas déposés dans la mémoire..

  • L'amnésie régressive et progressive sont des types de maladies caractérisées par un taux de perte de mémoire.

L'amnésie progressive diffère de toutes les précédentes en ce que, en plus de la perte de la mémoire actuelle, une amnésie complète se produit plus tard pour des événements du passé. Ce sont les noms des enfants, des petits-enfants, à quelle école ils sont allés, quelle éducation ils ont reçue.

On la trouve souvent chez les personnes âgées et peut être appelée amnésie sénile ou sénile. Régressif, au contraire - récupération complète des souvenirs.

  • L'amnésie post-traumatique est divers troubles de la mémoire qui surviennent à la suite d'une lésion cérébrale traumatique ou d'une chirurgie cérébrale.
  • Les troubles de la mémoire alcoolique sont causés par le fait que le corps manque de vitamines et de minéraux utiles pour son bon fonctionnement. Au début, la maladie semble inoffensive, la personne a traversé les vacances et ne se souvient de rien.

Puis la situation empire et subit des pertes matérielles: perte d'argent, de bijoux.

Avec une exposition prolongée à cette boisson sur le tissu cérébral (et parfois c'est la seule chose que la personne dépendante mange), les structures tissulaires sont perturbées, la personne peut ne pas se souvenir du crime qu'elle a commis la veille.

Le syndrome de Korsakov décrit une forme complexe d'amnésie rétrograde et athérograde, provoquée par un manque de vitamine B1, B12 et de thiamine en cas de malnutrition.

  • Perte de mémoire dissociée. Une personne amnésique ne se souvient pas uniquement des informations personnelles la concernant. Ce type d'amnésie est divisé en plusieurs sous-types:
  1. localisé - les détails des situations survenues il y a quelques minutes ou quelques heures sont oubliés;
  2. généralisée - perte d'informations sur vous-même: âge, nom;
  3. continu - la mémoire se perd progressivement, fait par fait;
  4. sélectif - perte de faits isolés.
  • La fugue dissociative est plus sévère que la précédente. La différence est qu'il se produit une amnésie totale, dans laquelle tous les souvenirs de soi sont oubliés..

Dans un nouveau lieu de résidence avec un nouveau nom, un nouveau travail et une nouvelle vie, une personne peut vivre un an avant que la mémoire ne soit restaurée.

  • Une perte de mémoire globale transitoire survient souvent chez les personnes d'âge moyen et âgées. Ce sont des attaques brusques et brèves qui s'accompagnent d'une perte de mémoire à court terme..

Le patient est attentif, peut penser raisonnablement, mais ne comprend pas ce qui lui arrive maintenant.

  • La perte de mémoire post-hypnotique est une conséquence de l'exposition à l'hypnose, après quoi une personne ne se souvient plus de ce qu'elle a fait pendant la séance..
  • Les souvenirs d'enfance, lorsque l'enfant a déjà appris à aimer, la jalousie, la haine et la peur sont perdus. Ce concept est appelé amnésie infantile..

Même Z. Freud a noté le fait que ce qui nous est arrivé jusqu'à un an est souvent oublié, mais laisse une grande marque sur toute la vie d'une personne. Ebbinghaus prouve que les adultes conservent un minimum de données pendant 0 à 7 ans.

Dans ses recherches, il a été prouvé qu'il ne s'agit pas simplement d'oublier, mais de perte de mémoire. L'amnésie infantile n'est pas particulièrement grave. De nombreuses personnes ont tendance à oublier leurs souvenirs d'enfance en raison de fonctions cérébrales totalement sous-développées pendant cette période..

  • L'amnésie psychogène ou amnésie hystérique est causée par la répression de la mémoire autobiographique due à de forts facteurs mentaux négatifs: perte d'un être cher, d'un enfant.

En outre, ce type de perte de mémoire peut se manifester chez les personnes souffrant de schizophrénie, d'alcoolisme, d'intoxication par des médicaments chimiques, pharmaceutiques ou toxiques..

L'amnésie psychogène prend un caractère à long terme avec des fugues hystériques et un stress émotionnel.

Tout au long de la maladie, le patient peut subir plusieurs types de perte de mémoire. Tout dépend des raisons des dommages corporels et de la gravité des dommages.

Symptômes d'amnésie

Bien sûr, les principaux signes d'amnésie sont la perte de souvenirs du passé ou des événements actuels. La perte de mémoire n'étant pas une maladie, il est important de prêter attention au tableau clinique du corps dans son ensemble. Les principaux symptômes sont:

  • agressivité (particulièrement typique des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer);
  • attaques de haine envers les proches, qui ne sont pas typiques du patient;
  • impulsivité;
  • irritabilité;
  • inattention;
  • trouble du mouvement;
  • le patient ne reconnaît pas les objets qui lui appartiennent ou qui lui appartiennent;
  • neuropathie;
  • souvenirs erronés de vous-même et des autres;
  • une personne s'identifie à une autre personne.

Diagnostiquer et traiter l'amnésie

Souvent, les crises qui durent de quelques minutes à une heure peuvent disparaître d'elles-mêmes et ne nécessitent pas de traitement. Les souvenirs d'enfance, la mémoire des noms, en règle générale, ne sont pas traités et sont considérés comme une caractéristique de la psyché.

Mais si les dommages sont graves, l'aide de spécialistes est absolument nécessaire. Étant donné que le patient est souvent incapable d'évaluer raisonnablement sa santé, les proches doivent contacter la clinique pour obtenir des conseils. L'examen initial est recommandé par un psychiatre et un neurologue.

Les médecins diagnostiqueront le client en fonction de la cause de la maladie.

Vous devez d'abord éliminer les causes. Si la maladie est survenue en raison de l'abus d'alcool, je prescris des complexes vitaminiques au patient, je peins un régime alimentaire. L'amnésie psychogène est accompagnée de médicaments antidépresseurs.

Pour l'amnésie sénile ou transitoire, le traitement avec des médicaments neurotropes et anticholinestérases est optimal. Les antioxydants, les biostimulants seront efficaces pour lutter contre divers types d'amnésie et se retrouvent souvent dans les prescriptions des patients.

La psychothérapie est une partie importante de la réadaptation. Différentes techniques seront utilisées dans les séances chez le client: thérapie créative, cognitivo-comportementale, psychanalyse, hypnose et autres..

La thérapie par la couleur gagne en popularité lorsque des nuances chaudes ou froides sont appliquées aux structures neurales..

Le traitement de l'amnésie est un processus complexe et pour qu'il soit efficace, une personne doit changer complètement son mode de vie. Et puis la bonne nutrition, la routine quotidienne, la formation de la mémoire, le traitement médicamenteux apporteront des résultats..

Il est important de se rappeler qu'un traitement à long terme à domicile, sans aller chez un spécialiste, ne fera que retarder et compliquer les étapes de rétablissement d'un être cher.

Amnésie

Types et symptômes d'amnésie

Il existe différents types d'amnésie.

Ainsi, selon la période de temps passée hors de mémoire, ils distinguent:

  • amnésie rétrograde. Ce type d'amnésie est associé à la perte de souvenirs d'événements qui ont précédé la maladie;
  • amnésie antérograde. Dans ce cas, les souvenirs de la période après la sortie de l'inconscience sont perdus. Dans ce cas, le patient ne se souvient pas des événements récents, il ne peut pas assimiler de nouvelles informations;
  • l'amnésie antirétrograde, qui est une combinaison des deux types d'amnésie ci-dessus;
  • amnésie retardée, lorsque les souvenirs sont perdus quelque temps après une période de perte de conscience.

De par la nature du développement, il existe:

  • régression de l'amnésie - amnésie, qui se caractérise par la restauration de souvenirs perdus.
  • amnésie progressive. Dans ce cas, il y a un effacement progressif des souvenirs du moment présent vers les événements passés. La capacité de se souvenir de nouveaux événements est perturbée, les souvenirs se confondent dans le temps et se perdent, la coloration émotionnelle des événements passés s'estompe et ils se perdent avec le temps. Dans le même temps, les événements de l'enfance et de l'adolescence, ainsi que les compétences et capacités professionnelles sont clairement rappelés.
  • amnésie stationnaire - perte de mémoire constante et persistante pour certains événements de la vie.

Il existe également des types d'amnésie tels que:

  • amnésie fixative, qui se traduit par une violation de la mémoire pour des événements survenus il y a quelques minutes. Ce type d'amnésie est fréquent chez les patients atteints du syndrome de Korsakoff. En même temps, l'état du patient n'est pas perturbé, mais il ne s'oriente pas dans l'espace et sa personnalité, il peut demander aux autres qui il est, où il est, ce qui est avec lui. La manifestation de symptômes d'amnésie peut être paroxystique, tandis que ce qui s'est passé lors de l'attaque, le patient ne se souvient pas. La maladie peut être accompagnée de maux de tête, de troubles sensoriels, d'une mauvaise coordination des mouvements, d'une arythmie de l'activité cardiaque;
  • l'amnésie post-hypnotique survient après des séances d'hypnose. Les patients ne se souviennent pas de ce qui leur est arrivé pendant la séance;
  • L'amnésie post-traumatique est causée par une commotion cérébrale, un traumatisme crânien et disparaît le plus souvent après un traitement approprié. Les symptômes de l'amnésie post-traumatique sont associés à une altération de la mémoire à court terme. Le patient ne se souvient pas des événements qui ont immédiatement précédé la blessure. La mémoire du patient est restaurée à mesure qu'il se rétablit;
  • Syndrome de Korsakov - amnésie rétrograde et antérograde sévère résultant d'un manque de vitamine B1 dans le cerveau;
  • amnésie infantile. Chaque personne souffre de ce type d'amnésie. Cela est dû à l'immaturité de certaines zones du cerveau chez les enfants;
  • amnésie initiale. Dans ce cas, ayant des informations, la personne ne se souvient pas de quelle source elle les a reçues;
  • l'amnésie dissociative est associée au fait qu'une personne oublie des périodes de la vie ou certains événements, peut cesser de reconnaître des mots et des modèles de discours familiers (aphasie), des circuits moteurs (apraxie), des objets (agnosie);

Ce type d'amnésie est divisé en:

amnésie localisée - violation d'une seule modalité de mémoire;

sélectif - lorsque le patient se souvient de certaines connaissances universelles et oublie certains événements survenus dans une période de temps limitée;

généralisé - lorsque le patient oublie tout ce qui se passe dans un laps de temps limité;

continu - lorsque le patient cesse de se souvenir de nouveaux événements;

  • une fugue dissociative est associée au fait que le patient oublie complètement son nom, sa biographie, ses informations personnelles. Ce type d'amnésie peut durer plusieurs minutes ou plusieurs jours. Dans ce cas, le patient oublie qui il est ou s'associe à une personne complètement différente;
  • prosopamnésie - faible capacité à se souvenir des visages des gens.

La condition après une commotion cérébrale est caractérisée par le développement d'une amnésie rétrograde. Pour les blessures plus graves - amnésie antétrograde.

Le syndrome de Korsakoff est généralement caractérisé par une amnésie rétrograde et fixative. Des confabulations sont possibles. Cette condition est typique des tumeurs malignes, de l'alcoolisme, du SIDA, de la carence en vitamine B1, de la démence dégénérative, de l'encéphalite herpétique..

En cas d'intoxication, les événements survenus lors d'une intoxication par des médicaments, des pesticides, de l'alcool, des barbituriques, du monoxyde de carbone, des benzodiazépines sont à jamais effacés de la mémoire.

Dans le cas de l'épilepsie, la mémoire est perdue pour les événements survenus pendant la crise d'épilepsie.

Traitement amnésique

Le mécanisme de la mémoire est très complexe. Récupérer des souvenirs effacés est un défi majeur.

Les principaux domaines de traitement de l'amnésie sont:

  • traitement de la maladie sous-jacente;
  • rééducation neuropsychologique.

Dans le traitement médicamenteux de l'amnésie, des agents qui activent les processus cholinergiques dans le cerveau sont utilisés, tels que le piracétam, la gliatiline, l'encéphabol et la cérébrolysine..

La posologie des médicaments et le schéma thérapeutique sont choisis par le médecin en fonction de la gravité de l'amnésie.

Dans le traitement de l'amnésie, une thérapie hypno-suggestive est également utilisée, qui consiste en ce que le patient est mis dans un état d'hypnose, au cours duquel il restaure les faits et événements oubliés dans sa mémoire. Parfois, des barbituriques peuvent être administrés pour aider le patient à se souvenir plus rapidement de certains faits.

En outre, des méthodes psychothérapeutiques sont utilisées dans le traitement de l'amnésie, par exemple la chromothérapie, qui dans certains cas donne de très bons résultats. L'essence de cette technique psychothérapeutique se résume au fait que chaque type constitutionnel a sa propre couleur. Pour les patients avec une constitution «froide», des couleurs chaudes sont utilisées, pour les patients avec un type de constitution «chaude» - des couleurs froides. L'effet de couleur est réalisé soit sur tout le corps d'un patient amnésique, soit uniquement sur les yeux.

Cet article ou cette section fournit une liste de sources ou de références externes, mais les sources des allégations individuelles ne sont pas claires en raison du manque de notes de bas de page. Les déclarations non prises en charge par les sources peuvent être remises en question et supprimées. Vous pouvez améliorer l'article en ajoutant des sources d'informations plus précises..

780.9, 780.93 et ​​294.0

Ce terme a d'autres significations, voir Amnesia (homonymie).

L'amnésie (du grec ancien ἀ- particule négative + μνήμη «mémoire» - oubli) est une maladie avec des symptômes de perte de mémoire, en particulier pour les événements importants récents ou des souvenirs incomplets des événements qui se sont produits.

L'amnésie peut être spontanée et est souvent temporaire. Les souvenirs sont renvoyés dans l'ordre chronologique, en commençant par les plus anciens. Les souvenirs d'événements récents menant à l'amnésie ne reviennent souvent jamais.

La onzième révision de la Classification internationale des maladies (CIM-11) distingue l'amnésie en tant que symptôme (MB21.1MB21.1) et le trouble amnésique (6D726D72).

Types d'amnésie

  1. Amnésie rétrograde - le patient ne se souvient pas des événements survenus avant le début de l'amnésie.
  2. Amnésie antérograde - le patient perd la capacité de se souvenir des événements qui se produisent après le début de la maladie (provoqués, par exemple, par un traumatisme ou un stress). En même temps, il peut se souvenir de tout ce qui s'est passé auparavant..
  3. L'amnésie antéro-rétrograde est une combinaison d'amnésie antérograde et d'amnésie rétrograde. Le patient peut souffrir d'amnésie rétrograde et antérograde due à des lésions des zones temporales moyennes et en particulier de l'hippocampe.
  4. Amnésie de fixation - troubles de la mémoire pour les événements actuels (plus de quelques minutes). Composante du syndrome de Korsakov.
  5. Amnésie congestive - amnésie complète ou partielle, qui se limite uniquement aux événements de la période aiguë de la maladie. Se produit avec le syndrome onéroïde, certaines formes de délire, le coma, la stupeur.
  6. Le syndrome de Korsakoff est une fixation sévère, une amnésie antérograde et rétrograde due à un manque de vitamine B1 dans le cerveau, associée à d'autres symptômes. La cause la plus fréquente est l'alcoolisme, bien que d'autres causes, comme la malnutrition sévère, puissent conduire au même syndrome.
  7. Amnésie dissociative - amnésie, dans laquelle les faits de la vie personnelle sont oubliés, mais la mémoire de la connaissance universelle est conservée. L'amnésie dissociée est généralement le résultat d'un traumatisme.
    • Amnésie localisée - troubles de la mémoire d'une seule modalité, toutes les autres restent intactes. De telles violations surviennent à la suite de lésions de la partie correspondante du cerveau. Par exemple, avec l'agnosie, la reconnaissance d'objets précédemment familiers est altérée, avec l'apraxie, les capacités motrices précédemment acquises sont altérées, avec l'aphasie, la mémoire des mots et la parole..
    • Amnésie sélective - le patient oublie certains des événements qui se sont produits dans un laps de temps limité, mais conserve la mémoire de la connaissance universelle. En règle générale, de tels cas sont associés à un traumatisme mental subi à la suite de ces événements..
    • Amnésie généralisée (globulaire) - le patient oublie tout ce qui s'est passé dans une certaine période de temps limitée et certains événements qui se sont produits avant.
    • Amnésie continue - le patient cesse de se souvenir des nouveaux événements et oublie également certains des anciens. Ceci est extrêmement rare avec une amnésie dissociative..
  8. La fugue dissociative est une maladie plus grave que l'amnésie dissociative. Les patients atteints de fugue dissociative partent soudainement pour un autre endroit et y oublient complètement leur biographie et leurs données personnelles, jusqu'à leur nom. Parfois, ils prennent un nouveau nom et un nouveau travail. Une fugue dissociative dure de plusieurs heures à plusieurs mois, parfois plus longtemps, après quoi les patients se rappellent tout aussi soudainement leur passé. Cependant, ils peuvent oublier tout ce qui s'est passé pendant la fugue..
  9. L'amnésie infantile est l'incapacité de se souvenir des événements de la petite enfance et de la petite enfance qui sont communs à tous. Les raisons sont probablement dans le sous-développement des zones correspondantes du cerveau.
  10. Amnésie post-hypnotique - l'incapacité de se souvenir de ce qui s'est passé pendant l'hypnose.
  11. Amnésie catatimique - le patient n'oublie que certaines personnes et événements associés à des expériences spéciales.
  12. Amnésie progressive - amnésie qui se propage des événements plus récents aux événements antérieurs.
  13. Amnésie retardée - amnésie «retardée», lorsque les événements qui ont eu lieu ne tombent pas instantanément, mais seulement quelque temps après la maladie.
  14. Amnésie stationnaire - perte de mémoire permanente qui ne change pas avec le temps.

Amnésie psychogène

Ils n'ont pas de base organique et résultent de l'action de mécanismes de protection.

  • Amnésie post-hypnotique.
  • Amnésie hystérique - le développement du concept d'amnésie hystérique est associé aux noms de Jean-Martin Charcot, Pierre Janet, Joseph Breuer et Sigmund Freud. Il faut distinguer l'hystérie de la genèse traumatique (causée par un traumatisme mental ou des expériences de stress extrême) et l'hystérie comme névrose de transfert associée, selon les premiers concepts psychanalytiques, à un conflit structurel interne et à une régression de la libido vers les objets de la phase œdipienne du développement. L'amnésie hystérique de nature traumatique est provoquée par l'action du mécanisme protecteur de dissociation. L'amnésie dans la névrose hystérique de transfert est due à l'action de répression dirigée contre les représentants et dérivés de la pulsion de conflit.

Selon le concept de Charcot et Breuer, lorsqu'elles vivent une situation traumatique, certaines personnes développent un état dit hypnoïde - un état d'auto-hypnose. Dans cet état de conscience altéré, le codage des éléments de mémoire correspondant à l'expérience d'une situation donnée se produit. Dans certains cas, par la suite, ces mémoires, qui forment une structure indépendante dépourvue de connexions associatives avec le reste du système de mémoires autobiographiques, ne peuvent pas être reproduites arbitrairement. L'accès à eux n'est possible que dans un état de conscience altéré, qui est obtenu à l'aide de techniques hypnotiques et de transe..

L'amnésie causée par l'action de la répression peut être surmontée, selon les concepts psychanalytiques, par la prise de conscience du matériau refoulé. Ce dernier est réalisé grâce à l'utilisation de la méthode d'association libre dans le travail analytique..

  • L'amnésie fugale est une amnésie de nature dissociative. Ce type d'amnésie psychogène survient lors d'une fugue dissociative - une réaction de fuite dans une situation de traumatisme mental ou de stress extrême. La principale caractéristique de la fugue dissociative est le départ soudain et imprévu. La dynamique de la fugue dissociative est caractérisée par le passage à travers la double barrière de l'amnésie. La première barrière amnésique survient immédiatement après le début de la fugue, des informations personnelles importantes et des souvenirs de la vie passée de l'individu restant derrière la barrière. La première barrière amnésique correspond à un changement d'identité personnelle de l'individu. La deuxième barrière amnésique survient après la cessation de l'état de fugue, lorsque les souvenirs qui sont restés derrière la première barrière amnésique reviennent et les souvenirs des événements qui se produisent pendant l'état de fugue sont dissociés. Au franchissement de la deuxième barrière amnésique, l'identité personnelle «fugue» est perdue et l'identité antérieure de l'individu revient.
  • Le trouble de la personnalité multiple est un trouble dissociatif dans lequel le traumatisme chronique de l'enfance dans le contexte d'une relation avec un autre significatif (généralement un parent ou un soignant) est le principal facteur causal. Le trouble de la personnalité multiple (ou trouble dissociatif de l'identité DSM-IV) est parfois diagnostiqué à tort comme une schizophrénie. Le trouble de la personnalité multiple se caractérise par de multiples épisodes d'amnésie à la fois pour un certain nombre de situations traumatisantes de l'enfance et pour des événements survenus pendant les soi-disant commutations, c'est-à-dire lorsqu'une personnalité altérée a perdu le contrôle du comportement de l'individu à une autre personnalité altérée. Comme pour la fugue dissociative, les amnésies dans le trouble de la personnalité multiple ont tendance à être de nature dissociative. Les amnésies dissociatives dans la très grande majorité des cas (si, par exemple, elles ne s'accompagnent pas d'un dysfonctionnement des parties correspondantes du cerveau) sont réversibles. La récupération du matériel dissocié est généralement complète et se produit soit spontanément, soit avec l'utilisation de techniques hypnotiques et de transe.

Diagnostique

Le diagnostic de l'amnésie hystérique repose sur les manifestations cliniques et diverses données. Le médecin a également le droit d'effectuer divers tests afin de comprendre le fonctionnement de la mémoire et de la conscience du patient. En outre, il existe une enquête auprès des parents et amis les plus proches du patient.

Les diagnostics directement médicaux sont réalisés par des spécialistes de différents profils, notamment un psychiatre et un neurologue.

Dans certaines situations, il peut être nécessaire de consulter d'autres médecins, mais dans le cas de cette maladie, c'est extrêmement rare..

  • Analyse des plaintes du patient (quand la violation s'est produite, combien de temps a-t-elle duré, quel événement pourrait la causer, si elle s'est produite avant, etc.).
  • Examen par un neurologue: un contrôle approfondi, une recherche d'éventuels troubles du système nerveux, qui d'une manière ou d'une autre peuvent affecter une maladie émergente récemment (consommation excessive d'alcool ou d'autres substances nocives / narcotiques, étourdissements, douleurs dans différentes zones, etc.).
  • Examen psychiatrique: identification de divers troubles émotionnels et psychologiques. Pour cela, différents questionnaires et tests spécialement conçus sont utilisés..
  • EEG (électroencéphalographie): une évaluation de l'activité électrique du cerveau dans différentes parties du cortex cérébral, qui peut changer dans certaines maladies.
  • TDM (tomodensitométrie) et IRM (imagerie par résonance magnétique): permettent à un spécialiste d'étudier attentivement la structure du tissu cérébral, d'identifier divers troubles tissulaires qui contribuent à l'apparition de l'amnésie.
  • La prévention

    L'hystérique est un type d'amnésie psychogène. Il survient directement à la suite d'un traumatisme psychologique, et une personne ne peut jamais savoir où elle l'attend.

    En cas de situation traumatique pour la psyché, il est nécessaire de consulter au préalable un psychologue, psychothérapeute, sans attendre le développement de l'amnésie.

    De tels conseils ne seront pas superflus:

  • Cesser de mauvaises habitudes (alcool, tabac, etc.).
  • Mener un mode de vie sain (marches quotidiennes de 2 heures ou plus, éducation physique, respect du régime quotidien, bon sommeil, etc.).
  • Une alimentation équilibrée et rationnelle (elle doit inclure le taux quotidien de protéines, de graisses et de glucides, nécessaires au fonctionnement normal de l'organisme; refus des aliments gras, de la restauration rapide, etc.).
  • Repas plusieurs fois par jour (la norme est toutes les 3 heures, de 5 à 6 fois par jour).
  • Tous les six mois (ou au moins une fois par an) à contrôler par des médecins.
  • Consulter un médecin si vous présentez des symptômes.
  • Ainsi, une amnésie hystérique peut survenir de manière inattendue et dans des situations complètement différentes, sous l'influence de facteurs psychologiques. Mais il convient de rappeler qu'il ne s'agit pas d'une maladie mortelle et qu'il existe actuellement de nombreux moyens qui aident à identifier les violations et à guérir, ou à prévenir complètement l'apparition de la maladie..

    L'amnésie est une condition pathologique dans laquelle il y a une perte de mémoire d'événements actuels ou passés. Pour comprendre à quel point cette manifestation est dangereuse et comment elle peut être traitée, il est nécessaire d'étudier les causes profondes et les caractéristiques.

    Qu'est-ce que l'amnésie?

    Selon la définition médicale, le syndrome amnésique n'est pas une maladie à part entière. Cela ne devient qu'une manifestation de changements pathologiques dans la sphère neurologique ou mentale. Lorsqu'ils décrivent les symptômes de troubles de la mémoire, les médecins utilisent souvent le terme «troubles cognitifs». Cela s'explique par le fait que l'attention et la mémoire sont considérées comme une composante de la sphère cognitive de la vie humaine..

    Grâce aux statistiques médicales, il a été possible de découvrir qu'environ 25% de la population totale souffre de tels troubles à un degré ou à un autre..

    Dans le même temps, les patients avec un tel diagnostic peuvent être une personne de n'importe quelle catégorie d'âge: les personnes âgées, les hommes et les femmes d'âge moyen, et même les adolescents. La différence réside uniquement dans les causes et les types de maladie..

    Une caractéristique distinctive de cette pathologie est la difficulté d'étudier cette condition. Cela s'explique par le fait que toute interférence avec le cerveau peut entraîner de graves conséquences irréversibles..

    Il existe des dizaines de raisons au développement de dysfonctionnements cérébraux pouvant entraîner des troubles de la mémoire..

    Pour plus de commodité, ils sont généralement divisés en organique et psychologique.

    De plus, chaque espèce nécessite un examen plus détaillé, car différentes méthodes de thérapie sont également nécessaires.

    Causes organiques de la perte de mémoire

    Par des causes organiques, il est courant de comprendre les changements structurels qui se sont produits dans les tissus du cerveau. Ils peuvent être causés par:

    • panne électrique;
    • manque régulier de sommeil (troubles du sommeil);
    • blessures à la tête;
    • métabolisme altéré, manque d'un mode de vie sain;
    • manque d'activité physique, mode de vie sédentaire;
    • pathologies du système circulatoire.

    De plus, le syndrome amnésique accompagne diverses maladies..

    1. Diabète. Dans cette maladie, les petits vaisseaux du corps sont affectés, y compris ceux localisés dans le cerveau. La réduction du flux sanguin provoque des infarctus locaux et l'apparition de zones ischémiques.
    2. Hypertension. Dans certains cas, il y a une perte de mémoire partielle à haute pression. Cela s'explique par le fait que l'hypertension provoque une crise hypertensive et, par conséquent, une hypoxie des tissus corporels.
    3. Athérosclérose, qui affecte les petits vaisseaux du cerveau. Une mauvaise circulation cérébrale provoque une hypoxie tissulaire (privation d'oxygène). En conséquence, la mort cellulaire se produit..
    4. Épilepsie. Les crises d'épilepsie entraînent un œdème du tissu cérébral et des lésions neuronales. Pour cette raison, la mémoire est affaiblie..
    5. Commotion cérébrale résultant d'un traumatisme à un hématome. Les blessures peuvent endommager les structures cérébrales du cerveau, entraînant une perte soudaine de mémoire..

    Psychologique

    Parfois, une perte de mémoire temporaire se produit sans raison apparente, dans ce cas, nous parlons de facteurs psychologiques. Cette pathologie peut être causée par:

    • stress constant;
    • le choc a souffert;
    • violence physique ou psychologique (dans de tels cas, une amnésie hystérique est souvent diagnostiquée);
    • manque d'attention;
    • maladie mentale;
    • augmentation de la charge sur le corps, surexcitation;
    • réaction aux changements dans la vie (trouble de l'adaptation).

    Types d'amnésie

    Pour plus de commodité, tous les types d'amnésie existants sont généralement divisés en plusieurs catégories. Cela prend en compte la prévalence, les événements qui ont été effacés de la mémoire, la durée de l'état, les capacités perdues. Plusieurs types de pathologie doivent être distingués..

    Rétrograde

    Rétrograde s'accompagne d'une perte de mémoire de ce qui a précédé l'événement qui a causé les lésions cérébrales. Cette pathologie peut survenir lorsque:

    • traumatisme cérébral;
    • La maladie d'Alzheimer;
    • encéphalopathie toxique.

    En cas de violation rétrograde, différents intervalles de temps peuvent être "effacés" - de 2-3 heures à plusieurs années.

    Parfois, les lacunes sont très persistantes, mais dans la plupart des cas, la mémoire revient progressivement.

    Cela est particulièrement vrai des cas de perte de mémoire chez les jeunes à la suite d'un traumatisme crânien..

    Antérograde

    Ce type de pathologie est relativement rare. Elle se caractérise par une amnésie partielle et les souvenirs associés aux incidents consécutifs à un traumatisme crânien sont effacés. Les événements qui l'ont précédé restent dans la mémoire d'une personne. Les médecins attribuent ces symptômes à des troubles associés au transfert d'informations de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme. L'utilisation à long terme incontrôlée de certains médicaments, y compris les benzodiazépines, peut provoquer de tels changements..

    Fixation

    L'amnésie fixative est généralement comprise comme une perte de mémoire à court terme. Cela s'applique aux événements actuels. En même temps, le souvenir de ce qui s'est passé dans le passé demeure. Par exemple, un patient atteint d'un syndrome amnésique de type fixation peut poser une question, mais après avoir reçu une réponse, posez à nouveau après quelques minutes..

    Ce phénomène peut s'expliquer par une violation de la fonction de fixation.

    La pathologie peut être le résultat d'événements tels que:

    • un traumatisme crânien;
    • intoxication du corps;
    • La maladie d'Alzheimer;
    • manque aigu de vitamine B1.

    Syndrome de Korsakov

    Le syndrome de Korsakov est un type d'amnésie dans lequel, en plus des troubles quantitatifs (perte de mémoire partielle ou complète), il existe également une violation qualitative. Dans le même temps, ces manifestations se distinguent par:

    • pseudo-réminiscence - un phénomène dans lequel le patient prend des événements qui ont eu lieu dans un passé lointain pour des événements récents (par exemple, hier);
    • confabulation - une pathologie dans laquelle le patient fait passer des événements et des faits fictifs comme réels.

    Ce syndrome est souvent observé à la suite de l'alcoolisme..

    Amnésie dissociée

    Ce type comprend les cas où le patient ne peut pas se souvenir des événements récents de sa vie personnelle. Cette pathologie n'est pas associée à d'autres maladies, survient à la suite d'un choc sévère, d'un stress (souvent diagnostiqué après une violence physique ou psychologique sévère).

    Pour cette raison, cette pathologie est appelée amnésie protectrice..

    Après un événement ou une expérience difficile, la conscience de la personne essaie de se protéger des influences négatives et «efface» certains souvenirs qui peuvent causer des dommages.

    Fugue dissociative

    Un arc dissociatif est un type d'amnésie dissociative. Dans ce cas, une maladie avec perte de mémoire survient, dans laquelle une personne peut, après un stress sévère, perdre tous les souvenirs de sa vie passée. En médecine, des cas sont décrits dans lesquels des patients avec un tel diagnostic ont quitté leur domicile et ont déménagé dans une autre ville. Cependant, ils ne se souvenaient pas des faits de leur biographie..

    Amnésie progressive

    L'amnésie progressive fait référence à un type de trouble de la mémoire qui progresse (se développe) avec le temps. Le patient est confus dans la séquence des événements qui se sont produits à différents moments, la perte de la capacité de mémoriser de nouvelles données. Le plus souvent, une telle détérioration se produit à un âge avancé..

    Comment traiter?

    La méthode de traitement de cette pathologie dépend en grande partie de son type, de la cause de la maladie et de l'âge du patient. Dans la plupart des cas, une approche intégrée offre une efficacité maximale. Dans le cadre du traitement, les éléments suivants sont prescrits:

    • les médicaments;
    • élimination de la cause (si l'amnésie est causée par une hypertension, une défaillance métabolique, des maladies du système cardiovasculaire);
    • rééducation neuropsychologique;
    • hypnothérapie (cette technique donne un bon effet avec l'amnésie rétrograde);
    • entraînement à la mémoire (lecture de livres, mémorisation de la poésie, création de mots croisés, résolution d'énigmes).

    Si nous parlons du traitement de patients jeunes et d'âge moyen, dans ce cas, l'objectif de la thérapie est de restaurer la mémoire, d'éliminer la cause de la pathologie. Chez les patients âgés, une guérison complète est impossible, car des changements dégénératifs irréversibles se produisent dans le cerveau au fil du temps.

    En conséquence, la capacité de se souvenir des événements est partiellement perdue. La tâche principale dans ce cas est de ralentir la progression de la pathologie..

    La liste des médicaments les plus souvent recommandés pour ces diagnostics:

    • médicaments qui normalisent l'état des vaisseaux sanguins (y compris la pentoxifylline);
    • médicaments qui favorisent une mémoire rapide et améliorent la fonction cérébrale (y compris la glycine);
    • les neuroprotecteurs ou nooprotecteurs (les représentants de ces groupes sont Cerebrolysin et Piracetam);
    • les antioxydants;
    • vitamines.

    Tous les médicaments doivent être prescrits par le médecin traitant après le diagnostic et les tests. L'auto-administration de médicaments est fortement déconseillée..

    Amnésie rétrograde

    Cette forme d'amnésie est caractérisée par le fait que le patient perd la mémoire du passé, de ce qui s'est passé avant que cette condition ne survienne.

    Cela peut être partiel, lorsque le patient conserve des souvenirs fragmentaires, mais quand et où exactement tel ou tel événement a eu lieu, il ne se souvient pas.

    L'amnésie complète implique une perte complète de mémoire pendant un certain temps.

    Cette forme d'amnésie est causée par un traumatisme crânien (TBI), un accident vasculaire cérébral, des maladies inflammatoires du cerveau, des néoplasmes, un empoisonnement, des troubles mentaux, un traumatisme électrique, des événements traumatiques et l'alcoolisme.

    L'amnésie peut apparaître soudainement, puis on l'appelle aiguë et elle peut se développer progressivement.

    Avec un TBI léger, le patient peut ne pas se souvenir que de certains points, à tous autres égards, il est absolument adéquat. Dans ces cas, la mémoire est bientôt restaurée. Avec un traumatisme grave, l'état amnésique dure plus longtemps. Dans ce cas, le patient est mal orienté dans le temps et dans l'espace, ne peut pas répondre à des questions simples.

    L'amnésie rétrograde se manifeste parfois par de soi-disant faux souvenirs. Le patient se souvient d'un événement, mais ne peut pas le relier au moment et à l'endroit où il s'est produit.

    Titre "Types d'amnésie"

    La mémoire est responsable de la capacité de mémoriser des informations, d'accumuler des impressions et des souvenirs, des compétences et des capacités, ainsi que de reproduire tout cela. Normalement, tout le monde a tendance à oublier des choses insignifiantes, des détails sans importance, des événements d'autrefois ou des situations traumatiques.

    Mais si l'information est partiellement ou complètement effacée du cerveau, pas du tout restaurée, il y a une forte probabilité de diagnostiquer une amnésie. Ce terme décrit une perte de mémoire temporaire ou permanente.

    Une personne ne peut que pendant un certain temps perdre la capacité de se souvenir de ce qui se passe, et toutes les informations accumulées lui reviendront, mais dans un ordre complètement différent: les impressions de jeunesse seront vives et les derniers souvenirs iront dans l'ombre..

    Le plus souvent, le cerveau des personnes âgées, les femmes d'environ 50 ans, les enfants atteints de troubles infantiles sont exposés à des troubles pathologiques ou temporaires. Mais les groupes à risque comprennent des personnes d'autres âges. En bref sur les différents types d'amnésie au fur et à mesure - ci-dessous dans l'article.

    Les raisons

    L'amnésie étant une violation de l'activité cognitive, deux groupes sont attribués aux raisons qui l'induisent:

    • biologique;
    • psychologique.

    Les premiers comprennent l'amnésie traumatique - perte de mémoire lors d'un impact avec la tête, due à un traumatisme crânien (TCC), un œdème cérébral ou d'autres lésions, une hypoxie.

    L'amnésie peut être le résultat de dépendances - toxicomanie, alcoolisme; maladies passées - diabète, épilepsie, oncologie. Des échecs peuvent également survenir en raison d'une intoxication par des médicaments ou d'autres agents toxiques..

    Le deuxième groupe est un certain nombre de raisons psychologiques. Par exemple, le désir du cerveau d'oublier les circonstances du traumatisme, du stress, du choc.

    Si des informations ont été effacées en raison d'une sorte de «blocage» - le déplacement de mauvais souvenirs - alors seuls les moments qui leur sont directement liés seront effacés. Le reste des informations restera intact. Cette espèce est également appelée dissociative..

    Variétés en fonction du courant

    La classification de l'amnésie dépend de la partie de la mémoire effacée et des conditions qui l'ont précédée:

    Rétrograde. Le patient ne se souvient pas des événements qui ont immédiatement précédé la blessure. Par exemple, une heure, une journée, une semaine avant une situation stressante. Mais d'autres souvenirs restent.

    Un signe de maladie rétrograde est que le sujet ne commence pas immédiatement à naviguer - où il se trouve, ce qui lui est arrivé, où il était peu de temps auparavant, avec qui et où il allait.

    Contrairement à d'autres types de troubles, avec un tel trouble, le patient peut restaurer des souvenirs simplement en posant des questions et en se souvenant de l'histoire des autres, parfois des informations peuvent être restaurées après une séance d'hypnose. Des médicaments sont utilisés. Mais les médecins ne promettent pas le plein effet de récupération.

  • Amnésie antérograde - ce type diffère de l'amnésie rétrograde décrite ci-dessus en ce que le patient, au contraire, cesse de se souvenir des événements survenus après la situation traumatique. Il se souvient de tout ce qui s'est passé avant l'événement clé qui a conduit à une chute de la réalité, mais ne se souvient pas de ce qui se passe après, se comporte comme d'habitude, mais après un certain temps, il n'est pas capable de restaurer dans sa tête tout ce qu'il a fait et dit.
  • Amnésie congestive. C'est une perte de mémoire incomplète. Pour l'apparition de ce type de maladie, contrairement aux deux autres types, il est nécessaire d'être dans le coma, inconscient ou dans un bouchon. L'oubli de félicitations signifie l'incapacité de recevoir et de se souvenir des informations dans de tels états limites.
  • Transitoire global. La plus rare de toutes les variétés. Contrairement à toutes les autres variations, il est considéré comme un trouble temporaire, se manifestant par des crises d'épilepsie de durée variable (généralement pas plus d'un jour). Elle est diagnostiquée le plus souvent chez les personnes âgées. Le plus souvent, il s'agit d'une conséquence de pathologies cérébrales vasculaires et oncologiques. Parfois indicatif d'une tumeur cérébrale.

    Antéro-rétrograde. Cela se produit lorsque les fonctions du cerveau échouent en raison de dommages à certaines zones. En conséquence, une personne devient propriétaire de souvenirs chaotiques et fragmentaires qui ont perdu leur logique et leur structure. C'est une combinaison d'amnésie antérograde et rétrograde.

    Les médecins associent une telle violation à l'incapacité de contrôler le processus de transfert d'informations de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme..

    Mais les informations stockées dans la tête avant l'événement traumatique restent intactes. C'est une espèce rare, elle entraîne des anomalies psychologiques et est rarement complètement guérie..

    Par la nature de la perte de mémoire

    Il existe plusieurs types typiques d'amnésie:

      Syndrome de Korsakov (non alcoolique). Il s'agit d'une oppression pathopsychologique du corps due à certains facteurs. Le syndrome amnésique non alcoolique peut être causé par un TBI ou d'autres conditions médicales.

    Simultanément à l'effacement d'informations importantes dans la pathologie décrite, d'autres signes sont observés, par exemple l'apathie ou l'euphorie, la désorientation dans le temps et l'espace, l'apparition de souvenirs qui en réalité ne sont pas.

    Le syndrome de Korsakov se manifeste souvent par la répétition des mêmes actions par le patient. Les raisons qui en sont à l'origine comprennent:

  • manque de vitamine B;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • manque de thiamine;
  • opération dans la région cérébrale temporelle;
  • maladies infectieuses;
  • empoisonnement radical.
  • Fixation, qui fait partie du syndrome de Korsakov, sa forme de manifestation la plus complexe.

    C'est l'incapacité de se souvenir des événements qui se produisent en ce moment, c'est-à-dire que le patient ne se souvient pas des événements d'il y a cinq ou dix minutes.

  • Amnésie post-traumatique. C'est une complication assez courante après TBI. Peut devenir léger à sévère après un coup à la tête. La durée dépend directement de la gravité de la blessure. Dans la structure d'une telle maladie, on distingue une phase rétrograde courte et une longue phase antérograde..
  • Classification dynamique

    À en juger par la durée de la période d'oubli et à quel moment se produit, il y a:

      Amnésie progressive. Les événements et les souvenirs disparaissent progressivement et séquentiellement, un par un. Les plus récents sont effacés en premier, puis les premiers..

    Le porteur de la maladie ne peut pas se souvenir exactement de ce qu'il a fait hier, l'année dernière et comme un enfant. La carte chronologique devient confuse, la personne souffrant d'un tel trouble perd son orientation dans le temps et dans l'espace. C'est souvent une conséquence de la maladie mentale chez les personnes âgées..

    Une personne existe parmi des bribes de circonstances, de lieux, d'actions, d'impressions passés et récents. Avec un tel désordre, il est possible de ne fixer qu'une partie de la réalité. Le cortex cérébral est détruit et la maladie progresse constamment.

    Amnésie retardée. On l'appelle aussi «retardé» ou «tardif», car l'oubli survient quelque temps après la perte de conscience, le stade de la psychose, de la confusion.

    Ayant repris conscience, le patient peut même partager ses impressions de ce qu'il a ressenti, et après un certain temps, oublier complètement ce qui s'est passé..

  • Stationnaire. Des événements spécifiques sont bloqués et ne peuvent pas être ressuscités. L'oubli est persistant, il ne s'applique pas à d'autres événements ou circonstances, aucune dynamique n'est observée.
  • Régressif. Assez commun en cas de stress sévère. Contrairement à l'amnésie progressive, ce type se caractérise par le retour de l'oubli. Les souvenirs perdus finissent par revenir complètement. Cela est considéré comme une perte temporaire d'informations. Les échecs peuvent arriver à des personnes de tout âge.
  • Psychogène et ses types

    Les états où il est impossible de se souvenir d'une partie des données concernant sa propre personnalité sont appelés amnésies psychogènes. Leurs variétés:

    1. Amnésie catatimique. Une personne soumise à ce trouble n'oublie que les événements, noms, personnalités, détails qui lui sont désagréables, qu'elle a rencontrés lors d'un traumatisme psychologique. Peut être diagnostiqué avec des troubles psychogènes. Tous les événements qui coïncident dans le temps avec la situation traumatique sont également oubliés..
    2. Hystérique. Contrairement à catatim, il permet au cerveau de conserver des souvenirs d'événements qui coïncident dans le temps avec des événements traumatiques, et seul le moment critique est oublié. Fait référence au syndrome psychopathique hystérique.

  • Post-hypnotique. C'est la seule causée délibérément par une perte de mémoire. Une personne oublie les événements et les actions qui lui sont arrivées lorsqu'il était sous hypnose. Cela fait partie de la suggestion post-hypnotique..
  • Amnésie dissociative. Le patient supprime de son corps les informations personnelles associées à un stress sévère, tout en préservant tous les autres souvenirs.

    C'est une sorte de mécanisme de défense qui permet au corps de sauver la psyché de la destruction. La différence par rapport aux précédents est que souvent la victime n'a pas besoin de traitement et que le processus d'oubli lui-même est le traitement, c'est-à-dire que le cerveau protège son propriétaire d'un stress inutile. Fugue dissociative. C'est aussi un certain mécanisme de défense, mais il se manifeste différemment. Une fois dans une situation stressante destructrice, le sujet veut littéralement y échapper. Cela se manifeste sous la forme d'un trouble mental, qui s'accompagne d'un mouvement inattendu et d'une incapacité totale à se souvenir de tout ce qui concerne sa propre personnalité. Quelque temps après la fugue, le patient se souvient de lui-même, mais ne se souvient pas des événements de cette période.

    La maladie est extrêmement rare, ses descriptions se trouvent dans la littérature médicale et de fiction.

    En raison de la consommation d'alcool

    Une perte de mémoire partielle se produit non seulement après avoir frappé la tête, mais un «oubli» se produit également en raison de l'utilisation de boissons enivrantes. De tels échecs «patchwork» sont parfois associés à une bonne quantité d'alcool consommée, les personnes qui y sont exposées peuvent même ne pas y prêter attention. Mais parfois, si la dépendance à l'alcool persiste, les informations sur vous-même peuvent disparaître par couches entières:

    Palimpseste alcoolique. Avec un tel oubli, le toxicomane (d'alcool ou de drogue) n'est pas capable de se souvenir des détails, des circonstances, des détails et des scènes entières de sa propre vie.

    Les moments où il a abusé sont perdus. Il ne se souvient peut-être pas pleinement des événements, mais se souvient du cours général de l'histoire.

    La prochaine étape sera une incapacité totale à se souvenir de tout ce qui s'est passé entre le moment de boire et de s'endormir..

  • Psychose alcoolique de Korsakov. Trouble mental d'origine alcoolique. Il se développe avec des abus constants et prolongés. Signes de la psychose de Korsakov (alcoolique):
    • amnésie sévère;
    • perte d'orientation dans le temps et dans l'espace;
    • polynévrite des jambes;
    • perte complète de la capacité de se souvenir et de conserver les informations actuelles dans la tête.

    Dans le même temps, les souvenirs des événements passés sont bien préservés. Contrairement au palimpseste alcoolique, le syndrome de Korsakov entraîne une désorientation sévère - le patient est incapable de se souvenir de la date, du mois, de l'année, ne sait pas où il était et de quoi il parlait il y a quelques minutes, ne peut pas lire. Le syndrome est une conséquence d'une forte frénésie.

    Autres options

    La psychologie et la médecine distinguent plusieurs autres types de troubles de la mémoire spécifiques (amnésie). Parmi eux:

  • Amnésie infantile. C'est un phénomène psychique que possèdent presque tous les habitants de la Terre. Les adultes sont incapables de se souvenir des événements de leur vie entre l'âge de la naissance et l'âge de trois à quatre ans..
  • Amnésie numérique. Une maladie du XXIe siècle qui a émergé avec le développement d'Internet. Cela réside dans le fait qu'un habitant moderne ne se souvient pas de ce qui peut être trouvé avec un clic de souris dans le navigateur.

    La capacité humaine à mémoriser dans ce cas est remplacée par des moteurs de recherche facilement accessibles. Expérimental. La violation du processus de mémorisation est causée par des médicaments ou de toute autre manière pour mener des expériences sur l'étude des fonctions cérébrales.

    Utilisez des médicaments pharmacologiques, une hypoxie, un choc électroconvulsif. Les informations restent dans la mémoire à court terme, mais ne passent pas dans la mémoire à long terme.

    Vous savez maintenant quels sont les types et types d'amnésie (perte de mémoire), quelles sont leurs caractéristiques.

    Pour diagnostiquer un type particulier de trouble, il est nécessaire de dresser un tableau clinique de la maladie. Cela est fait par des neurologues, des psychiatres, des narcologues, des spécialistes des maladies infectieuses, des neurochirurgiens..

    Sur la base de l'identification du type d'amnésie, son traitement est prescrit. Cela peut être à la fois médicamenteux et psychothérapeutique.

    L'oubli causé par un traumatisme est plus susceptible d'être complètement guéri. Les modifications du système nerveux central sont pour la plupart irréversibles. L'oubli guérit plus vite chez les jeunes que chez les personnes âgées.

    Privation artificielle de mémoire: pourquoi l'amnésie expérimentale est nécessaire?

    La perte de mémoire se produit dans une grande variété de lésions du système nerveux central (en particulier, le cerveau) et de la psyché humaine. À…

    Amnésie infantile: pourquoi nous ne nous souvenons pas de notre enfance?

    Les événements de la petite enfance sont rarement rappelés. Cela est dû à la formation insuffisante de la conscience et à l'ignorance de l'enfant de la catégorie du temps. Phénomène…

    Syndrome de Korsakov: quel est ce trouble et pourquoi se développe-t-il?

    De nombreuses personnes perçoivent encore le concept du syndrome de Korsakov comme une maladie sur fond de dépendance à l'alcool. Mais dans de nombreux cas, l'étiologie de cette maladie est basée...

    "Je me souviens ici, je ne me souviens pas ici": ce que vous devez savoir sur l'amnésie alcoolique

    Les conséquences d'une consommation excessive d'alcool affectent principalement la santé. Il y a un effet secondaire prononcé, après une fête mouvementée, qui...

    S'échapper de soi: comment se développe une fugue dissociative?

    L'intrigue dans laquelle une personne oublie complètement son passé, se crée une nouvelle personnalité et part pour un autre pays ou une autre ville, largement...