Forum sur la phobie sociale

L'apathie est un état psychotique caractérisé par une absence totale ou une forte diminution des aspirations et des intérêts, une dépression des émotions, une indifférence à l'actualité et aux personnes qui les entourent. Cette condition n'est pas une maladie indépendante, mais se développe comme un symptôme de certaines maladies mentales (dépression, schizophrénie), ainsi que de lésions cérébrales organiques. L'apathie peut également se développer chez les patients souffrant de maladies somatiques sévères (néoplasmes malins, infarctus du myocarde) ou chez ceux qui ont subi un stress émotionnel sévère.

L'apathie est souvent confondue avec la paresse. À première vue, ces deux conditions sont très similaires, mais il existe encore de sérieuses différences entre elles. La paresse est une mauvaise habitude qui est devenue un trait du caractère d'une personne et se manifeste par un manque de motivation. Une personne ne fait pas d'affaires, parce qu'elle ne s'y intéresse pas, et elle préfère plutôt se promener avec des amis ou faire une sieste sur le canapé. Autrement dit, si une personne préfère effectuer certaines actions plutôt que d'autres, cet état est considéré comme une paresse banale. Avec l'apathie, le désir d'effectuer toutes les actions en général disparaît. Par exemple, une personne comprend qu'il est nécessaire de nettoyer la maison. Il n'aime pas le désordre et le processus de nettoyage lui-même n'est pas désagréable. Cependant, en raison d'un manque de force et de motivation, d'indifférence exprimée, une personne ne peut pas se forcer à commencer le nettoyage..

Synonymes: atimia, aphimia, anormia, attimia.

Causes de l'apathie et facteurs de risque

Les causes les plus courantes d'apathie sont:

  • l'état de convalescence après de graves maladies infectieuses ou somatiques;
  • hypovitaminose (en particulier un manque de vitamines B);
  • épuisement mental, émotionnel et / ou physique;
  • stress chronique;
  • travail qui exige une concentration élevée d'attention, la responsabilité de la vie et de la sécurité des personnes autour;
  • stress psychologique aigu sévère, qui peut être causé, par exemple, par le décès d'un être cher, une catastrophe;
  • syndrome prémenstruel chez la femme;
  • lésions cérébrales (en particulier certaines zones des lobes frontaux);
  • effet secondaire de la prise de médicaments du groupe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine.

Des formes sévères d'apathie en l'absence de traitement adéquat peuvent entraîner le développement d'un état affectif chez le patient, une dépression, des tentatives de suicide.

Certaines maladies mentales peuvent également provoquer de l'apathie. Le plus souvent, l'apathie apparaît comme un symptôme de dépression ou de schizophrénie. Par conséquent, si l'indifférence totale à la réalité environnante persiste pendant longtemps, et plus encore est combinée à d'autres signes avant-coureurs de maladie mentale (diminution de la concentration, pertes de mémoire, insomnie, hallucinations auditives, visuelles ou tactiles), vous devez absolument contacter un neuropsychiatre..

Dans certains cas, l'apathie peut être considérée comme une variante de la réaction normale du système nerveux au surmenage, c'est-à-dire qu'il s'agit d'une sorte de signal qui signale la nécessité d'un bon repos. Dans ce cas, les signes d'apathie sont généralement insignifiants et persistent pendant une courte période. Leur apparence appelle à changer la situation environnante ou l'attitude à son égard, votre mode de vie. Il faut comprendre qu'avec la mauvaise perception d'une telle apathie «normale» et l'absence de réaction à celle-ci, elle peut s'intensifier. Dans ce cas, il sera presque impossible d'y faire face sans l'aide d'un spécialiste. Ce résultat est généralement observé chez les personnes au caractère très fort ou, au contraire, trop faible. Une personne ayant le caractère d'un leader, avec de l'ambition, une forte volonté et de fortes convictions, au lieu de se reposer, ainsi que son système nerveux, commence à combattre activement les symptômes de l'apathie, se chargeant de tâches supplémentaires, le forçant à les remplir. En conséquence, son état s'aggrave. Après un certain temps, une gêne psychologique, accompagnée de la formation d'un complexe d'autodérision, rejoint l'inconfort physique et émotionnel causé par les manifestations d'apathie. Une personne se gronde mentalement pour sa faiblesse, sa réticence et son incapacité à remplir ses devoirs, une indifférence croissante non seulement envers ses proches, mais aussi envers elle-même. En conséquence, les signes d'apathie progressent encore plus jusqu'au développement de la dépression. Il faut se rappeler qu'en cas d'apathie, en aucun cas vous ne devez augmenter le stress mental et physique! En même temps, on ne peut pas se détendre complètement, s'abandonner au pouvoir d'un trouble psychotique et attendre qu'il disparaisse de lui-même..

Les personnes de faible caractère, lorsque des symptômes d'apathie apparaissent, commencent à les combattre avec des drogues, des boissons alcoolisées et parfois des drogues. Une telle approche non seulement n'élimine pas, mais renforce encore les manifestations d'apathie, et en plus, elle peut créer des problèmes supplémentaires (formation de toxicomanie, alcoolisme, toxicomanie).

Formes de la maladie

Les psychothérapeutes distinguent trois types d'apathie:

  1. Apathie passive. Ses principaux symptômes sont le détachement, la léthargie, le manque d'intérêt pour la vie. Ils sont assez bien exprimés et perceptibles pour les autres..
  2. Apathie active. Les changements dans la psyché humaine sont pratiquement invisibles pour ceux qui l'entourent. Au fil du temps, la pathologie détruit tellement la psyché qu'elle conduit à l'apparition d'une maladie mentale ou de tentatives suicidaires.
  3. Apathie traumatique. La cause de son développement est des lésions cérébrales organiques causées par des blessures, des tumeurs et des accidents vasculaires cérébraux. L'élimination du facteur étiologique dans ce cas conduit également à l'élimination des signes d'apathie.

Symptômes d'apathie

Les principaux symptômes de l'apathie sont la perte d'aspirations et de désirs, l'insensibilité et l'indifférence, une perte d'intérêt pour les affaires et les choses qui étaient auparavant intéressantes pour une personne. D'autres signes d'apathie comprennent:

  • limitation significative des contacts sociaux;
  • diminution de l'intérêt pour l'activité professionnelle;
  • refus d'accomplir des tâches courantes;
  • un état de fatigue chronique qui ne disparaît pas même après un long repos;
  • manque ou une forte diminution de l'appétit;
  • lenteur des réactions physiques et mentales;
  • humeur dépressive;
  • discours brouillé et flou;
  • manque d'initiative;
  • concentration altérée.

Une personne apathique se distingue par le détachement de la réalité et des personnes environnantes, la passivité et l'indifférence, l'absence d'un besoin naturel d'être aimé et de s'aimer soi-même. Les émotions sont préservées, mais cachées au plus profond du royaume de l'inconscient. C'est pourquoi une personne souffrant d'apathie est perçue par les autres comme insensible, sans vie, sans émotions, sans aspirations, sans pulsions ou sans désirs..

Avec une apathie sévère, à la limite de l'état d'aboulie, les patients ont un manque d'initiative prononcé, une taciturnité, une inactivité, des troubles de la pensée, des pertes de mémoire. Le discours est indistinct, flou. Le mouvement est indistinct, lent, parfois mal coordonné.

L'apathie peut survenir avec des symptômes cliniques bien marqués, mais parfois elle se développe progressivement. Dans ce cas, la destruction de la psyché humaine se produit de manière endogène, et une personne extérieurement saine et active peut soudainement tenter de se suicider pour tout le monde..

L'irritabilité et la tension ne sont jamais des signes d'apathie. Chez une personne, au contraire, tout désir de faire quelque chose, d'essayer de satisfaire son désir disparaît. Il y a une atrophie et une dévalorisation des expériences émotionnelles personnelles, à la suite desquelles aucune émotion positive ou négative ne survient.

Diagnostique

Il est possible de supposer qu'un patient est apathique s'il présente 4-5 symptômes parmi la liste ci-dessous:

  • Récemment vécu un stress sévère;
  • manque de communication avec les amis et les parents pendant une longue période, fort inconfort lors de la réflexion sur un contact à venir avec eux;
  • pensées sombres régulièrement récurrentes;
  • négligence dans les vêtements, refus de prendre soin de soi;
  • sensation constante de tension;
  • diminution de la capacité de travail;
  • troubles du sommeil, en particulier somnolence pendant la journée et insomnie la nuit;
  • perception de la réalité environnante au ralenti;
  • manque d'émotions joyeuses;
  • diminution de la confiance en soi.

L'apathie n'est pas une maladie indépendante, mais se développe comme un symptôme de certaines maladies mentales (dépression, schizophrénie), ainsi que de lésions cérébrales organiques.

Pour identifier la cause sous-jacente au développement de l'apathie, le patient consulte un neuropsychiatre, neuropathologiste, thérapeute, endocrinologue.

Traitement de l'apathie

Le choix du traitement de l'apathie est déterminé par la forme du trouble psychopathique, ainsi que par l'intensité des manifestations cliniques.

Le traitement des degrés légers d'apathie est effectué sans l'utilisation de médicaments. Il est recommandé aux patients de modérer l'activité physique, des promenades régulières au grand air, le respect du régime d'alternance travail et repos. Les voyages, la communication avec les amis et la famille aident à faire face à l'apathie dans ce cas..

En cas d'apathie sévère, le traitement est effectué par un neuropsychiatre. Le schéma thérapeutique comprend des agents pharmacologiques dans un ou plusieurs cours, ainsi que des séances de psychothérapie.

Conséquences et complications potentielles

Des formes sévères d'apathie en l'absence de traitement adéquat peuvent entraîner le développement d'un état affectif chez le patient, une dépression, des tentatives de suicide.

Prévoir

La prévision est favorable. Dans la plupart des cas, cet état psychotique est bien servi par la thérapie. Dans les cas où l'apathie se développe comme un symptôme de maladie mentale (schizophrénie, dépression), le pronostic est déterminé par l'évolution de la pathologie sous-jacente.

La prévention

La prévention de l'apathie vise à prévenir le surmenage physique et mental et comprend:

  • respect de la routine quotidienne;
  • sports réguliers;
  • nutrition adéquat;
  • éviter les situations stressantes.

Afin de ne pas tomber dans un état d'apathie, les psychologues recommandent:

  1. Ne retenez pas vos émotions. S'il y a un état de tristesse et un désir de pleurer, vous ne devriez pas le combattre. Le stress s'en va avec les larmes.
  2. Prendre des pauses. Lorsque vous ressentez une fatigue croissante, vous devez trouver une occasion d'arrêter le flux des affaires et de vous permettre de vous reposer. Le mieux est de prendre des vacances et de partir en voyage, pas nécessairement lointain. En l'absence d'une telle opportunité, il vaut la peine de se promener dans le parc, de visiter un musée, d'aller au cinéma, c'est-à-dire d'essayer de changer l'environnement de quelque manière que ce soit.
  3. Obtenez un chien. Cette recommandation est particulièrement pertinente pour les célibataires. L'animal doit être régulièrement soigné, chaque matin et soir, faire de longues promenades avec lui. Il stimule le sens des responsabilités et prévient l'apathie..

Apathie

L'apathie est un état psychotique, qui est compris comme une attitude indifférente et indifférente envers la vie et tout ce qui l'entoure. Si nous touchons aux origines de l'origine de ce concept, alors on sait que depuis l'antiquité, l'apathie a été attribuée à un mouvement déraisonnable de l'âme, qui se caractérise par un écart par rapport à la justesse du jugement du bien et du mal..

Apathie de la dépression

L'apathie conduit souvent à la dépression. Le traiter ou non intéresse de nombreuses personnes. Si la maladie a traîné et que vous ne savez pas comment vous en débarrasser, n'hésitez pas et demandez l'aide d'un médecin.

Les signes qui devraient vous alerter tout d'abord sont les troubles émotionnels, la lenteur de la réflexion, la mauvaise humeur, la diminution de l'activité physique. Il est important que ces signes soient observés pendant une longue période. La dépression-apathie est souvent confondue avec le syndrome de fatigue chronique. Dans le second cas, la cause de la maladie est la fatigue physique et non des causes externes..

Dépression - l'apathie a une variété de manifestations cliniques. C'est une perte d'intérêt pour le monde qui nous entoure, des manifestations somatiques d'inconfort physique, des troubles intestinaux, des maux de tête. Une caractéristique de la dépression et de l'apathie est que les patients peuvent être examinés par divers spécialistes pendant très longtemps, mais seuls les psychiatres peuvent prescrire un traitement efficace..

Dépression - l'apathie survient en raison de situations stressantes, de psychotraumatismes. Cependant, il arrive que ces signes apparaissent pour des raisons endogènes: des troubles surviennent en raison d'un manque de production de sérotonine dans le cerveau. Le traitement comprend des antidépresseurs et une psychothérapie.

Apathie de la cause

Causes de l'apathie: hérédité, dysfonctionnement endocrinien, stress (conflit, perte d'emploi, retraite, catastrophes naturelles, décès d'un être cher, problèmes avec la justice), médicaments, dépression légère.

L'apathie et ses autres causes possibles: maladies chroniques (crise cardiaque, paralysie, diabète, cancer), syndrome prémenstruel chez la femme, manque de créativité, alcoolisme, toxicomanie, vieillesse.

Un état apathique peut être déclenché par des pilules contraceptives, des médicaments pour le cœur et des médicaments qui abaissent la tension artérielle, ainsi que des somnifères, des antibiotiques, des stéroïdes.

Les raisons de l'apathie peuvent être des activités professionnelles qui ont provoqué un épuisement émotionnel..

L'apathie chez les jeunes est souvent causée par une baisse d'énergie, une maladie grave, une carence en vitamines, un manque de soleil, un stress émotionnel et physique.

Signes d'apathie

Il s'agit d'une condition douloureuse caractérisée par l'indifférence, l'absence de manifestations externes. Vous pouvez même appliquer un concept tel que la paralysie émotionnelle. Souvent, l'état apathique s'accompagne d'aboulie, qui se manifeste par une diminution générale de l'activité mentale. Les signes d'apathie de ces patients se manifestent par l'inactivité, la taciturnité, le manque d'initiative. Les mouvements et la parole de la personne malade sont souvent inhibés, avec des pertes de mémoire et des échecs de réflexion.

Les signes d'apathie apparaissent de deux manières. Dans le premier cas, l'apathie est capable d'attirer l'attention, se révélant comme une indifférence à tout ce qui l'entoure. Dans le second cas, l'apathie n'interfère pas avec l'activité d'une personne, cependant, de manière inattendue pour tout le monde, une personne peut mourir en se suicidant. Dans le second cas, une personne se détruit de manière endogène. Une humeur sombre et dépressive est familière à tout le monde, cependant, si la dépression, le désespoir, le désespoir, la tristesse profonde, la perte d'intérêt pour une vie active sont constamment présents, alors c'est une raison pour demander de l'aide médicale..

Symptômes d'apathie

Parfois, l'apathie se manifeste par une diminution de l'activité volontaire. De nombreuses maladies présentent l'apathie parmi leurs symptômes, en particulier la schizophrénie. Souvent, cette condition est également observée avec des lésions organiques dans le cerveau. De plus, l'apathie est présente dans diverses dépressions..

L'apathie et ses symptômes: manque de joie dans les choses ordinaires et attirant la souffrance. Les symptômes externes de l'apathie comprennent le détachement des gens, du monde entier, la présence d'indifférence, de passivité, le manque de besoin d'aimer et aussi d'être aimé. Cela ne veut pas du tout dire qu'une personne apathique est irrévocablement privée de toutes émotions et sentiments. Dans la plupart des cas, les émotions sont cachées dans les profondeurs de l'inconscient et persistent comme inconscient jusqu'à des temps meilleurs. Mais en général, cela ressemble à ceci: une personne est une personne sans émotion, sans vie, sans sens; sans désirs, ainsi que des lecteurs.

Cette condition ne se manifeste pas par la tension et l'irritabilité. Au contraire, l'indifférence complète prend le dessus sur l'individu. Une personne apathique perd non seulement du sens pour toute activité, elle n'a même pas de désirs pour quoi que ce soit, et plus encore le désir de les satisfaire. Le plaisir ou le mécontentement est incompréhensible pour une personne apathique et n'évoque donc pas en elle des émotions (positives ou négatives). Un état apathique dévalorise tout et les expériences émotionnelles personnelles d'une personne s'atrophient.

Certains chercheurs pensent que la capacité de tomber dans un état apathique est caractéristique dès les premiers stades de la vie d'un nourrisson. L'apathie agit comme un mécanisme de protection qui provoque la présence de besoins non satisfaits. Dans un état d'apathie, tous les besoins non satisfaits subsistent, diminuant. D'autres auteurs pensent que l'apathie devient une caractéristique de la personne moderne. Le contraire de l'amour devient l'apathie et le contraire de la volonté est l'indifférence et le détachement..

L'apathie conduit à l'élimination de la volonté, de l'amour et conduit à la violence. Cette condition fait partie de la maladie mentale. Si l'on considère l'apathie du point de vue de la psychanalyse, alors on peut noter que cet état est le résultat de mécanismes protecteurs du Je, qui aident à neutraliser diverses expériences douloureuses et à résoudre les conflits intrapsychiques..

Une forte apathie est marquée par le manque de projets d'avenir chez une personne. Le patient se referme sur lui-même, ne fait pas de connaissances, ne rêve pas. De l'extérieur, la vie d'une personne apathique semble terne et grise. Si vous présentez les symptômes suivants, vous pouvez vous référer en toute sécurité à une personne apathique - indifférence, discours inexpressif, paresse, isolement, manque d'initiative, recherche de la solitude, tristesse sans raison.

Apathie et paresse

Le moyen de sortir de l'apathie dépend de la personne malade. Si une personne est ambitieuse, exigeante envers elle-même, active, elle peut lutter de manière indépendante contre la paresse et l'apathie. Pour ce faire, vous devez faire des efforts volontaires et tout fonctionnera. Si vous ne faites pas d'efforts volontaires, cela risque de tomber dans les griffes de la dépression..

L'apathie et la paresse peuvent fixer une personne sur ces sensations pendant longtemps. Par conséquent, vous ne devriez pas les laisser entrer dans votre vie pendant longtemps. Après les avoir pris comme un répit pendant une courte période, sortez de l'État, ne le traînez pas. Décidez d'un calendrier pour vos vacances. Que ce soit des vacances jusqu'à sept jours, changez d'environnement, reposez-vous, mais ne prenez pas d'antidépresseurs sans ordonnance d'un médecin et ne vous laissez pas emporter par l'alcool. La chose la plus optimale qui puisse être faite est de dormir suffisamment, grâce à quoi la force et l'énergie seront restaurées..

L'apathie et la paresse sont des états naturels qui signalent que vous avez besoin de repos à cause d'un mauvais style de vie. Analysez la situation, ce qui vous y a conduit exactement. Consulter un médecin si nécessaire si l'état persiste.

État d'apathie

Jetons un coup d'œil au mécanisme de cette condition pour l'élimination réussie de ses manifestations à l'avenir. Un état indifférent est pris d'un excès d'émotions ou d'un manque d'elles. Une personne ne peut pas émotionnellement avec joie sans fin, ses émotions s'émoussent avec le temps, sa force s'arrête et vice versa, vivre sans émotions positives se termine par une rupture. Lorsque les émotions sont éclaboussées, le corps forme un déficit énergétique et une pause est nécessaire pour se reconstituer. A ces moments, un état d'apathie, de léthargie, de faiblesse, de somnolence apparaît..

Un état d'apathie avec des signes temporaires de léthargie, de faiblesse et de somnolence n'est pas dangereux pour une personne. Souvent, un état apathique se produit même chez ceux dont la vie est prospère. Dans ces cas, cela commence par l'ennui ordinaire et se termine par une indifférence totale à tout. Personne n'est à l'abri de cette maladie.

Un état d'apathie peut dépasser à la fois une personne réussie et heureuse, et une personne qui souffre constamment d'échecs..

L'apathie est une condition très courante et tout le monde ne sait pas comment s'aider. La situation d'un malade est souvent aggravée par le fait que l'indifférence envers le monde entier s'accompagne également d'une indifférence à sa personnalité..

Des experts vous diront comment sortir de l'état d'apathie, après avoir compris votre problème.

Apathie pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse est courante. Elle est connue pour le manque d'intérêt d'une femme enceinte pour quelque chose de nouveau, l'ennui. La cause de l'état apathique dans ce cas est des perturbations hormonales. Pour les femmes enceintes, à titre préventif, il sera utile de rester au grand air, de promenades, de gymnastique légère. Le traitement commence, tout d'abord, par une prise de conscience du problème. À cette fin, l'introspection est impliquée et la personne essaie indépendamment de comprendre son problème. Dans le traitement de l'apathie pendant la grossesse, changement de travail, cercle social, lieu de résidence, activité physique, alimentation saine, voyage, massage spécial, l'utilisation de vitamines est utilisée efficacement.

Comment gérer l'apathie

Comment surmonter l'apathie intéresse tous les patients atteints de cette maladie. Tout d'abord, vous devez souhaiter vaincre l'apathie de tout votre cœur et connecter toutes vos pensées avec cela. Il est important de comprendre ce qui a causé l'indifférence à tout ce qui se passe. Comprenez ce qui vous a conduit à l'apathie. Votre subconscient vous dira ce dont vous avez besoin pour revenir à l'état d'origine, lorsque vous étiez heureux, harmonieux et que tout ce qui s'est passé vous a poussé à l'action, et non à la contemplation indifférente de la vie de côté, en tant qu'observateur extérieur, qui ne veut rien personnellement pour lui-même. Les pattes d'un état apathique sont insidieuses et elles se resserrent de plus en plus profondément. Au départ, c'est un état inconfortable, mais avec le temps une personne s'y habitue et il lui semble que ce n'est pas du tout mauvais d'être apathique et de suivre le courant. Vous ne voulez rien, mais vous voulez seulement être laissé seul. Les jours passent allongés sur le canapé, les vivant du matin au soir et ne changeant rien à leur vie.

Les gens apathiques pensent qu'il ne vaut rien changer, rien ne changera de toute façon. Il est important de réaliser que se contenter de peu et ne pas vouloir une vie meilleure pour soi-même est le lot des personnes faibles et désillusionnées dans la vie, qui ont échoué et ont oublié la simple vérité que l'échec est une expérience pour laquelle vous devez remercier le destin et passer à autre chose sans regarder en arrière. Tout dépend uniquement de vous et de votre désir de vous débarrasser une fois pour toutes de l'apathie. Tout d'abord, dormez et commencez à penser d'une nouvelle manière, enlevez la négativité, la paresse, la léthargie et l'indifférence de votre vie.

Comment gérer l'apathie? Vous devez trouver la raison et admettre que votre apathie est causée, par exemple, par l'échec, le stress, le non-respect de vos désirs et aspirations ou, au contraire, vous êtes fortement dévoué au travail et au «burn out». En comprenant votre problème à la racine et en changeant votre attitude à son égard, ce n'est qu'alors que des changements se produiront et vous pourrez surmonter l'apathie..

Vous ne savez toujours pas comment gérer l'apathie? Il faut se souvenir de soi dans l'enfance, l'adolescence, quand l'état d'apathie ne vous était pas familier, quand vous ne connaissiez pas les déceptions, ne vous offensiez pas, mais saviez vous réjouir de petites choses et que vos aspirations à la vie n'étaient pas si élevées. Pouvoir profiter de petites choses est un art et le plus important est de le faire vivre toute sa vie. Il est très important de ne rien attendre, car lorsque les attentes ne sont pas satisfaites, la personne tombe dans le désespoir. Laissez les attentes, n'attendez rien de ce qui se passe, et cela ne fera que vous ravir dans le futur. N'oubliez pas que l'échec est remplacé par le succès, c'est naturel et il n'y a rien à craindre si l'inverse se produit. Acceptez votre état d'apathie, soyez triste, puis réveillez-vous et passez à autre chose avec le sourire à travers la vie. Il existe un sourire intérieur. Souriez avec votre âme et vous vous sentirez joyeux et les autres liront votre sourire sur votre visage. Traitez votre échec comme une autre étape de votre vie et croyez en vous. Dites-vous: je peux tout faire, je vais tout faire, je lutte déjà contre la paresse et je fais ce qu'on attend de moi. Par cela, tout d'abord, vous vous prouverez que vous avez de la volonté et de la force intérieure..

Fixez-vous des objectifs, petits au début, puis ambitieux. En atteignant des objectifs mineurs, vous passerez à autre chose et vous vous sentirez plus confiant. La confiance vous donnera force, activité et vous comprendrez que vous êtes sur la bonne voie. Il n'y aura pas de place pour la paresse dans votre vie, car l'activité vous poussera à l'action. Vous voudrez gagner et doubler toutes vos réalisations. Vous serez fier de vous et les autres remarqueront vos changements. Le plus important est de ne pas s'arrêter et de continuer à avancer vers vos objectifs. Il peut être nécessaire d'ajuster le plan d'action à mesure que vous vous rapprochez de vos objectifs..

Traitement de l'apathie

Le traitement de l'apathie comprend des psychostimulants de l'activité nerveuse. Cependant, toutes les mesures thérapeutiques sont effectuées par un médecin. Il est également important de noter l'opportunité de procédures non spécifiques qui amélioreront l'humeur, ainsi que soulageront l'état apathique, léthargique et la somnolence. Observez le régime de travail, reposez-vous, faites du sport, évitez les communications désagréables et l'alcool, trouvez un passe-temps.

Dans un premier temps, vous devrez faire un effort volontaire pour éliminer les signes apathiques, et à l'avenir, la condition se normalisera et la joie de vivre reviendra. Souvent, les gens ne sont pas capables de se réconcilier avec l'état d'apathie et de se faire des demandes excessives. Vivre selon le principe «pas un jour sans pause» n'est pas juste. Il est important de planifier correctement votre quotidien sans le surcharger. Limitez-vous à ce dont vous avez vraiment besoin. Écoutez votre corps et prenez le week-end plus souvent.

Auteur: Psychoneurologue N.N. Hartman.

Docteur du Centre Médical et Psychologique PsychoMed

Les informations fournies dans cet article sont destinées à des fins d'information uniquement et ne peuvent remplacer les conseils professionnels et l'assistance médicale qualifiée. Si vous souffrez d'apathie, assurez-vous de consulter votre médecin!

Qu'est-ce que l'apathie: 7 principaux symptômes, moyens de s'en débarrasser

Salutations amis!

Chacun de nous a été confronté au moins une fois à un tel état alors qu'il ne voulait absolument rien. Il n'y a ni joie ni tristesse, il n'y a tout simplement pas d'humeur, et toute bonne ou mauvaise nouvelle est presque sans émotion. Cette condition s'appelle l'apathie. Parfois, il disparaît sans laisser de trace après un bon repos, et parfois il peut persister pendant des mois, empêchant une personne de vivre et de travailler normalement. Aujourd'hui, nous allons examiner de plus près ce qu'est l'apathie, pourquoi elle se produit, par quels symptômes elle peut être déterminée et comment s'en débarrasser. Commençons.

Qu'est-ce que l'apathie?

L'apathie est un état qui se manifeste dans une indifférence totale à tout et une absence totale de motivation. Une personne immergée dans cet état perd tout intérêt pour le travail, les divertissements, les loisirs et même la communication avec des amis. Le terme «apathie» est dérivé du mot grec ancien «apatheia», traduit par «impartialité» (de manière plus significative, il peut être traduit par «manque de passion pour la vie»).

La caractéristique clé de l'apathie est qu'une personne devient également indifférente à tous les domaines de sa vie. Il réagit même de manière tout aussi neutre aux bonnes et aux mauvaises nouvelles. En psychologie, l'apathie n'est pas considérée comme un diagnostic indépendant, mais comme un symptôme d'un certain nombre d'autres troubles et maladies. Les causes de l'apathie sont différentes et, dans certains cas, vous pouvez vous en débarrasser vous-même, mais parfois vous pouvez avoir besoin de l'aide qualifiée d'un neuropsychiatre.

Signes d'apathie

L'apathie est assez perceptible de l'extérieur, surtout si vous connaissez la personne depuis longtemps. Après avoir plongé dans cet état, il se comporte plus détaché, passif et indifférent. Veuillez noter que chaque personne se comporte parfois plus calmement et flegmatique (qu'en est-il?) Que d'habitude. Mais dans un état d'apathie, il y a un manque d'intérêt notable pour de nombreuses choses importantes. Une personne ne cherche plus à échanger ses émotions, c'est comme si le besoin d'amour et de communication disparaissait. Les proches le prennent souvent personnellement et s'offusquent de la personne pour le fait qu'elle ait commencé à lui accorder beaucoup moins d'attention..

Vous pouvez déterminer la présence d'apathie chez vous-même ou chez un ami par des signes tels que:

  1. sensation de malaise, manque de force, fatigue constante, somnolence;
  2. manque d'intérêt pour tout, réaction plutôt indifférente aux bons et mauvais événements;
  3. solitude, refus de sortir et de communiquer avec des amis;
  4. une réaction lente à un appel (une personne ne répond pas immédiatement ou ne répond pas de manière inappropriée);
  5. discours lent et monotone, presque complètement dépourvu d'émotion;
  6. manque de désir de prendre soin de soi (une personne cesse de prêter attention à l'hygiène, à l'apparence, à la santé);
  7. Habitudes «nerveuses» (piétiner avec un pied, se frotter les mains, claquer des doigts, etc.).

Causes de l'apathie

Dans la plupart des cas, les gens attribuent l'apathie à la fatigue ou à la mauvaise humeur, mais la liste des causes est beaucoup plus large. Les facteurs les plus importants sont:

1. Anxiété. La psyché humaine est fragile et vulnérable, elle a donc développé certains mécanismes de protection. Et l'un de ces mécanismes est d'ignorer les stimuli trop forts. Par conséquent, une anxiété excessive peut conduire à l'apathie simplement parce que le cerveau tente de réduire les niveaux de stress..

2. Manque de repos. Pour être énergique, vous devez vous reposer. Et même si une personne dort suffisamment et ne se sent pas fatiguée, elle peut accumuler de la fatigue du travail de routine. Par conséquent, il est important de se reposer périodiquement, en choisissant des façons actives et émotionnellement riches de passer du temps..

3. Pression des autres. Il arrive que des parents trop exigeants commencent à faire pression sur une personne et même des étrangers lui disent ce qu'il doit faire. Cela provoque des protestations internes et une réticence à faire même les choses qu'il ferait volontiers en l'absence de pression. Dans ce cas, l'apathie est une réaction défensive de la psyché qui permet à une personne de ne pas «céder» aux demandes des autres..

4. Stress. Chaque «tracas» est une lourde charge sur le système nerveux. Et si une personne est régulièrement exposée à un stress sévère, elle manque simplement d'énergie émotionnelle et tombe dans l'apathie..

5. Problèmes de santé. Il existe un large éventail de maladies qui peuvent épuiser le corps au niveau physique. Mais les maladies et les troubles du système nerveux sont encore plus dangereux, grâce auxquels même une personne en bonne santé physique peut se sentir faible et épuisée..

6. Effets secondaires des médicaments. Certains médicaments affaiblissent gravement les réactions émotionnelles d'une personne et peuvent provoquer l'apathie. Ceux-ci incluent les sédatifs, les hypnotiques, les antidépresseurs ISRS et même certains antibiotiques..

7. Épuisement émotionnel. Chacun de nous a certains passe-temps - des activités qui apportent la plus grande joie, paix et satisfaction. Cela peut être un travail favori, un passe-temps, des jeux sportifs, des loisirs en plein air, une visite à la piscine - tout ce qui fait plaisir. Parfois, nous aimons tellement ces activités que nous sommes prêts à y consacrer presque tout notre temps. Mais dans ce cas, même la chose la plus aimée et la plus agréable peut s'ennuyer, puis l'épuisement émotionnel survient, et avec lui - l'apathie.

Bien sûr, toute activité mal aimée peut entraîner un épuisement émotionnel beaucoup plus rapidement qu'un être cher. Par conséquent, les personnes qui sont obligées de faire un travail de routine ennuyeux s'épuisent beaucoup plus rapidement. Et même plongés dans l'apathie, ils continuent à travailler, épuisant encore plus leur système nerveux, mais ne voyant rien d'inhabituel dans leur état.

Comment se débarrasser de l'apathie?

Si vous avez bien compris ce qu'est l'apathie, alors vous savez déjà que c'est un état indésirable qui ne mène à rien de bon. Bien sûr, cela se produit parfois pour des raisons naturelles - c'est ainsi que le corps nous signale que nous devons juste faire une pause. Mais dans la plupart des cas, il est préférable de s'en débarrasser le plus rapidement possible. De toute évidence, le remède le plus efficace contre l'apathie induite par la fatigue est un bon repos..

Il est préférable de choisir un passe-temps modérément actif, par exemple se détendre au bord de l'étang ou dans le village. Se détendre sur le canapé n'aidera pas beaucoup ici. Des charges trop lourdes sont également inefficaces, mais 1 à 2 jours peuvent être consacrés au badminton ou au volleyball. L'essentiel est qu'après un effort physique intense, il reste au moins quelques jours en réserve pour restaurer le corps.

La règle principale pour tout le reste est de s'isoler complètement du travail et de la plupart des activités quotidiennes. Par conséquent, il vaut mieux ne pas envisager de se reposer à la maison ou près de la maison - allez au village, à la mer, au lac, à la forêt ou à tout autre endroit accessible. Vous devez passer au moins quelques jours dans un environnement «étrange», en étant pleinement conscient du fait que le travail et l'agitation quotidienne sont loin.

Il est important de tenir compte du fait que l'apathie est un état de crise assez avancé. Cela se produit pour diverses raisons, mais nous parlons presque toujours d'un gros tas de problèmes accumulés sur plusieurs mois. Par conséquent, il est impossible de se débarrasser de l'apathie en 1 jour, même si ce seront les vacances les meilleures et les plus mouvementées de votre vie. Si la fatigue est la cause de cette condition, un congé prolongé est nécessaire. Si les causes de l'apathie sont cachées plus profondément, l'aide d'un psychothérapeute peut être nécessaire..

Bien sûr, le traitement de l'apathie doit commencer par un bon repos. Pour qu'il soit de qualité suffisante et efficace, les exigences suivantes doivent être respectées:

  1. Vous devez vous reposer suffisamment activement, mais ne pas vous épuiser avec un effort physique intense. La marche, la natation, les jeux actifs, la randonnée, les loisirs de plein air sont d'excellentes options. Si, au lieu d'un bon repos, vous allez à la campagne et déterrez un jardin, cela ne peut qu'aggraver l'état d'apathie, même si une telle activité vous procure du plaisir..
  2. Vous devez vous reposer autant que possible, idéalement dans un endroit nouveau et totalement inconnu. Votre cerveau a besoin de comprendre que le travail, les problèmes et l'agitation quotidienne sont loin et maintenant hors de portée. C'est le seul moyen de se débarrasser complètement des soucis inutiles et de se détendre pour un bon repos..
  3. Essayez de dormir au moins 8 heures par jour pendant vos vacances. Gardez à l'esprit que la privation de sommeil et le sommeil excessif sont tout aussi nocifs pour la santé et le bien-être..
  4. Essayez de minimiser la quantité d'alcool. Peut-être que parfois, cela aide vraiment à mieux se détendre et à éliminer les problèmes. Mais ses effets néfastes sur la santé finiront par dégrader gravement la qualité du repos..
  5. Oubliez le travail et les problèmes. Veillez à ce que rien ne vous fasse penser aux choses dont vous essayez de faire une pause. Au travail, tous les problèmes doivent être résolus, il ne doit pas y avoir de «queues» qui peuvent vous mettre la pression. Demandez à vos collègues ou employés de ne pas vous appeler sauf en cas de nécessité absolue.

Bien sûr, plus vous passez de temps à vous détendre, mieux c'est. Mais même s'il ne vous reste qu'une semaine, cela suffit amplement pour vous reposer et «réinitialiser» vos pensées. Mais la lutte contre l'apathie devra se poursuivre après le retour de vacances. Pour ce faire, respectez toujours les principes suivants:

  1. N'oubliez pas que le temps de sommeil optimal est de 7 à 8 heures. Moins de sommeil ne suffit pas pour un bon repos, mais si vous dormez plus de 8 heures, la qualité du sommeil est grandement altérée.
  2. Prenez votre petit déjeuner tous les matins, surveillez votre alimentation. Votre énergie dépend de la qualité de votre alimentation, ainsi que de l'apport rapide de nutriments au corps..
  3. Ayez un horaire et respectez-le. Habituellement, les personnes qui évitent les horaires et les horaires ont l'impression que cela limite la liberté personnelle et prend beaucoup de temps. En pratique, c'est le contraire: les personnes qui ont un horaire fixe ont généralement le temps d'en faire plus et disposent chaque jour de plusieurs heures de temps libre qui peuvent être consacrées à n'importe quoi..
  4. Élimine les irritants. Nous supportons constamment de petites choses désagréables, sans penser que certaines peuvent être éliminées complètement. Essayez d'exclure de votre vie tout ce qui vous déséquilibre. Le soleil brille-t-il dans vos yeux au bureau? Trouvez un moyen de la fermer (collez une affiche sur la partie désirée de la fenêtre si les patrons le veulent bien). N'oubliez pas que tout irritant peut être éliminé ou affaibli. Par exemple, si nous parlons d'une relation endommagée avec un collègue, vous pouvez vous réconcilier (par exemple, en utilisant les conseils de Dale Carnegie) ou simplement arrêter d'attacher de l'importance à cette confrontation..

Si vous êtes bien reposé et avez veillé à améliorer vos conditions de vie et de travail, mais que l'apathie persiste, vous devez contacter un neuropsychiatre. Il s'agit d'un spécialiste dont la profession implique des connaissances en psychologie et en neurologie. Sa compétence comprend les troubles de santé mentale associés à des maladies et des lésions organiques du système nerveux..

Conclusion

Beaucoup de gens comprennent mal ce qu'est l'apathie, alors ils sous-estiment le danger de cette condition. Il est important de garder à l'esprit que l'apathie, quelles que soient les causes qui l'ont provoquée, a toujours un effet extrêmement négatif sur la qualité de vie. Par conséquent, cet état ne devrait pas être autorisé à persister trop longtemps. Et pour toujours avoir un remède efficace pour un soulagement rapide de l'apathie, mémorisez ou notez les recommandations que nous avons examinées aujourd'hui. Et n'oubliez pas que la protection de votre conscience contre les émotions négatives, ainsi qu'un repos bon et opportun sont les facteurs les plus importants qui affectent la qualité de notre vie..