Asthénie chez les enfants et les adultes: causes, symptômes et traitement

Probablement, chacun de nous doit faire l'expérience d'un état où il n'y a absolument aucune envie de faire quelque chose, tout tombe hors de contrôle, le corps est épuisé. Cela se produit avec un stress physique et psychologique prolongé, une violation de l'horaire de la journée, un changement de fuseau horaire.

Si vous ressentez de tels symptômes, une fatigue constante, une irritation, une indifférence, demandez l'aide d'un spécialiste. Il peut s'agir d'une affection asthénique nécessitant un traitement. Vous ne pouvez pas le surmonter seul.

État asthénique chez les adultes

On sait que de nombreuses maladies s'accompagnent de faiblesse, de malaise général, de léthargie et d'indifférence. Mais avec la guérison, ces manifestations disparaissent d'elles-mêmes..

De nombreux patients ne se plaignent que d'irritabilité, de faiblesse et de fatigue. Cela rend difficile la détection de la maladie et l'établissement d'un diagnostic précis. Ainsi, un syndrome asthénique peut apparaître.

Il se caractérise par:

  • fatigue accrue;
  • fatigue avec peu d'activité physique;
  • nervosité;
  • irritation;
  • sautes d'humeur fréquentes.

Souvent, ces signes augmentent le soir. Un bon sommeil et un bon repos n'améliorent pas la condition.

Classification de l'asthénie

Pour que le traitement soit correct, la maladie est classée selon plusieurs critères..

La cause de la maladie

Il est divisé en organique et fonctionnel:

  1. Organique - se développe après avoir souffert de maladies infectieuses, somatiques, de blessures. Cela se produit dans près de 48% de tous les cas.
  2. Fonctionnel - survient comme une réaction protectrice du corps au stress, à la dépression, à un fort stress physique et mental.

Durée de la maladie

Subdivisé en:

  1. aigu - passe après le traitement, mais le développement d'une évolution chronique est possible
  2. chronique - pendant une longue période, une personne ne peut pas sortir de cet état

Manifestations cliniques

Allouer:

  1. Forme hypersthénique - caractérisée par une excitabilité et une irritation accrues, une personne ne tolère pas les sons forts, la lumière vive, le sommeil est perturbé.
  2. Hyposthénique - réactions réduites ou absentes aux agents pathogènes externes, troubles du sommeil, léthargie, larmoiement, mauvaise mémoire.

Raisons de développement

Pour des raisons de développement, l'asthénie est divisée:

  1. la période après la naissance de l'enfant;
  2. post-infectieux;
  3. somatogène;
  4. après une blessure

Dans tous les cas, l'asthénie se caractérise par une diminution de l'activité sociale..

Les experts classent l'état d'asthénie:

  • Épuisement du système nerveux - se produit avec un surmenage sévère, un manque constant de sommeil, un stress émotionnel, un stress.
  • Syndrome asthéno-dépressif. Cela se produit avec un stress mental constant, se traduit par une violation du sommeil et de l'éveil. Dans la journée, vous voulez toujours dormir, dormir la nuit peu profonde, avec des visions dérangeantes.
  • Asthénie somatogène. Développer en raison de certaines maladies.
  • Asthénie organique. Détecté en cas de lésions cérébrales (traumatisme, circulation sanguine altérée, infections).
  • Panne à l'adolescence.
  • Asthénie qui survient lors de la prise d'autres médicaments psychoactifs.

Diagnostic d'état

Sur la base des signes cliniques et d'une enquête, une échelle de l'état asthénique a été compilée, qui comprend 30 questions.

Le patient doit lire attentivement chaque point, y répondre, en mettant la note nécessaire:

  1. score - "non, mal"
  2. points - "oui"
  3. points - "vrai"
  4. points - "tout à fait raison".

Échelle de l'état asthénique:

DéclarationNon c'est fauxAlorsDroiteTout à fait raison
Je travaille avec beaucoup de stress1234
J'ai du mal à me concentrer1234
Ma vie sexuelle ne me satisfait pas1234
Attendre me rend nerveux1234
Je souffre de faiblesse musculaire1234
Je n'ai aucune envie d'aller au cinéma ou au théâtre1234
J'oublie souvent1234
Je suis vraiment fatigué1234
Si je lis depuis longtemps, mes yeux se fatiguent vite1234
Je peux sentir mes mains trembler1234
Je n'ai pas du tout envie de manger1234
J'essaye d'éviter les fêtes et les entreprises bruyantes1234
J'ai du mal à lire le texte1234
Mes membres sont froids1234
C'est facile de me blesser1234
J'ai souvent des maux de tête1234
Je me réveille fatigué et pas reposé1234
Les étourdissements souffrent souvent1234
J'ai des contractions musculaires1234
Je suis inquiet des acouphènes1234
Je suis préoccupé par les problèmes sexuels1234
Je sens un poids dans ma tête1234
Je ressens de la douleur au sommet de ma tête1234
J'ai une faiblesse générale1234
La vie est stressante pour moi1234
J'ai le sentiment que ma tête est attachée avec un cerceau1234
Le sommeil est léger, je me réveille facilement du moindre bruit1234
Je me lasse vite des gens1234
Je transpire beaucoup quand je suis excité1234
Les pensées troublées me tiennent éveillé1234

Raisons de développement

De nombreuses circonstances peuvent provoquer une névrose et le développement du syndrome, surtout s'il existe une telle tendance psychique chez une personne.

L'asthénie est favorisée par:

  • conditions de travail insatisfaisantes;
  • surmenage prolongé (mental, physique, psychologique);
  • sommeil et repos perturbés, manque de sommeil régulier;
  • changement de chemin de vie;
  • en surpoids;
  • abus d'alcool, consommation de grandes quantités de chocolat, café;
  • respect de régimes alimentaires stricts, apport hydrique insuffisant;
  • exposition à des substances toxiques, médicaments;
  • la présence d'une maladie infectieuse, somatique et endocrinienne chez une personne;
  • dommages à l'immunité humaine par des virus (herpès, Epstein, entérovirus).

Symptômes

Cette condition présente divers symptômes. Les principaux signes cliniques de la maladie comprennent:

  • faiblesse constante;
  • fatigue, même lorsque la personne ne travaillait pas physiquement;
  • altération de la mémoire, de l'attention;
  • il y a une difficulté à prendre une décision;
  • difficile de se réveiller le matin, mauvais sommeil;
  • somnolence pendant la journée;
  • maux de tête, douleurs musculaires, douleurs articulaires.

La personne comprend que quelque chose ne va pas avec elle. Par conséquent, il y a des accès d'agressivité, des sautes d'humeur fréquentes et la peur de nouvelles choses. La dépression et la neurasthénie se développent.

Traitement et thérapie

Si la maladie est temporaire, associée à une situation de la vie, le traitement suivant est prescrit:

  1. Exercice physique. Dans tous les cas, vous devez vous forcer à commencer à bouger. L'entraînement ne devrait pas être très dur, mais au contraire, vous devriez ressentir une poussée de force après..
  2. Un problème de colonne vertébrale peut provoquer un syndrome asthénique. Par conséquent, vous devez faire des exercices qui soulageront la tension des vertèbres..
  3. Organisez correctement votre journée, votre travail et vos loisirs
  4. Dormir. Vous devez dormir au moins 8 heures par jour, dans un silence complet et dans un endroit sombre. Rien ne devrait vous gêner!
  5. Mange bien. Inclure dans le régime des aliments contenant des protéines de treptophane - fromage, œufs, dinde, plus de baies et de fruits.
  6. Éliminer le contact avec des substances nocives, refuser de boire de l'alcool

Drogues

Pour le traitement, des antidépresseurs sont utilisés:

  • Si le syndrome n'est pas prononcé, le médecin prescrit des médicaments doux: Azafen, Gelarium
  • En présence de peurs, d'anxiété, de mauvais sommeil, utilisez Lerivon, Valirana, Novo-passit
  • Si la condition sous-jacente est accompagnée de crises de colère, les antipsychotiques sont inclus dans le traitement

État asthénique après une pneumonie

La pneumonie est stressante pour le corps:

  • Avec une maladie, toutes les défenses sont tendues et le système nerveux est épuisé.
  • Le patient devient irritable, inactif, se fatigue rapidement.
  • L'humeur change souvent, la personne est capricieuse, pleure, plaintes de maux de tête, insomnie.

Pour se débarrasser de cette condition:

  • Après avoir pris des agents antibactériens, le patient prend des vitamines.
  • Il n'est pas recommandé d'aller travailler immédiatement.
  • Restez à la maison pendant un moment, en observant un régime doux.
  • Mangez plus de fruits et légumes, d'aliments protéinés.
  • Soyez plus souvent à l'extérieur.

État émotionnel asthénique chez les enfants

L'asthénie est dangereuse pour les enfants:

  • Cela peut avoir un impact sur la santé et le développement de l'enfant.
  • La condition peut se manifester même dans l'enfance.
  • Ces enfants pleurent généralement longtemps et sans raison, s'ils sont pleins et que rien ne fait mal, le petit s'endort mieux tout seul, a peur des sons.
  • Lorsqu'il communique avec des inconnus, il se fatigue rapidement, devient capricieux.
  • Les enfants plus âgés deviennent nerveux, peu communicatifs, se fatiguent rapidement, peuvent pleurer pour une raison insignifiante.
  • Les écoliers réussissent mal à l'école, deviennent distraits, inattentifs.

Asthénie

L'asthénie (syndrome asthénique) est un syndrome psychopathologique qui se forme progressivement dans le contexte de maladies graves ou d'autres conditions, qui se caractérise par une faiblesse générale, une léthargie ou une irritabilité, une détérioration des performances physiques et mentales, des troubles du sommeil, une labilité émotionnelle, des troubles autonomes.

L'asthénie est le syndrome médical le plus courant. Dans la pratique quotidienne, des médecins de presque toutes les spécialités le rencontrent: thérapeutes, infectiologues, cardiologues, gastro-entérologues, pédiatres, psychiatres, traumatologues, chirurgiens.

L'asthénie peut être un symptôme précurseur d'une maladie naissante, se produire en son sein ou se développer pendant la période de convalescence.

L'asthénie doit être distinguée de la fatigue normale. Cette dernière résulte du non-respect du régime d'alternance travail et repos, de changement de climat ou de fuseau horaire, de stress mental ou physique. En cas de fatigue habituelle après un bon repos, l'état de la personne s'améliore, la capacité de travail est rétablie. Les symptômes de l'asthénie sont associés à une maladie antérieure et se développent progressivement. Même un long repos ne conduit pas à leur disparition, par conséquent, incapables de faire face à eux-mêmes, les patients sont obligés de consulter un médecin.

Les raisons

L'asthénie se développe dans le contexte de nombreuses maladies et conditions pathologiques. Le plus souvent, la formation de ce syndrome est observée dans les cas suivants:

  • maladies infectieuses (tuberculose, hépatite virale, maladies d'origine alimentaire, ARVI);
  • maladies somatiques (dystonie neurocirculatoire, glomérulonéphrite, hypertension artérielle, arythmie, pneumonie, entérocolite, ulcère duodénal, gastrite aiguë et chronique);
  • période postopératoire, post-traumatique ou post-partum;
  • conditions psychopathologiques.

La plupart des experts estiment que le mécanisme pathologique du développement de l'asthénie est basé sur l'épuisement de l'activité nerveuse supérieure associée à un surmenage, et que la cause immédiate est des troubles métaboliques associés à une consommation excessive d'énergie par le corps du patient ou à un apport insuffisant de nutriments de l'extérieur..

L'asthénie est le syndrome médical le plus courant. Dans la pratique quotidienne, les médecins de presque toutes les spécialités le rencontrent..

Selon le facteur étiologique, l'asthénie est divisée en organique et fonctionnelle. L'asthénie fonctionnelle est observée dans environ 55% des cas et est une affection temporaire réversible qui se développe en réaction du corps à une maladie aiguë, une fatigue physique et une situation stressante. Par conséquent, ce type d'asthénie est également appelé réactif.

Le développement de l'asthénie organique est associé à une pathologie organique progressive ou à des maladies chroniques somatiques. Souvent, ce syndrome psychopathologique est observé chez des patients souffrant de maladies du système nerveux central:

  • processus dégénératifs (chorée sénile, maladie de Parkinson, maladie d'Alzheimer);
  • troubles vasculaires (accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique, ischémie cérébrale chronique);
  • maladies démyélinisantes (sclérose en plaques, encéphalomyélite multiple);
  • lésion cérébrale traumatique grave;
  • maladies organiques infectieuses du cerveau (tumeur, abcès, encéphalite).

En outre, en tenant compte de la cause du développement, on distingue l'asthénie post-infectieuse, post-partum, post-traumatique et somatogène..

Selon les caractéristiques du tableau clinique, l'asthénie est divisée en deux formes:

  1. Hypersthénique. Il se caractérise par une irritabilité sévère, à cause de laquelle les patients ne tolèrent pas la lumière vive, le bruit, les sons forts.
  2. Hyposthénique. Il y a une diminution de la sensibilité à tout stimuli externe, à la suite de laquelle le patient développe une somnolence, une léthargie, une apathie.

La forme hypersthénique est considérée comme une variante plus facile de l'évolution de l'asthénie. Lorsque l'état du patient s'aggrave, il peut être remplacé par une forme hyposthénique.

Selon la durée du cours, l'asthénie est divisée en aiguë et chronique. L'asthénie aiguë survient généralement après des maladies somatiques aiguës (gastrite, pyélonéphrite, pneumonie, bronchite), des maladies infectieuses (dysenterie, mononucléose infectieuse, rubéole, grippe, rougeole) ou un stress sévère, c'est-à-dire qu'elle est essentiellement fonctionnelle.

L'asthénie chronique est caractérisée par une longue évolution. Le plus souvent, il est d'origine biologique. Une variante de l'asthénie chronique est le syndrome de fatigue chronique (syndrome d'épuisement professionnel, syndrome du manager).

La neurasthénie est considérée comme une forme distincte d'asthénie, dont le développement est dû à une déplétion significative de l'activité nerveuse centrale..

Symptômes d'asthénie

Les symptômes de l'asthénie le matin sont absents ou très légers. Mais au cours de la journée, ils augmentent progressivement et atteignent leur maximum le soir. Cela devient la raison pour laquelle une personne ne peut pas terminer son travail ou ses tâches ménagères..

Le symptôme le plus courant de l'asthénie est une fatigue intense. Lorsqu'ils font les choses habituelles, les patients se fatiguent beaucoup plus rapidement qu'avant, en outre, leur capacité de travail n'est pas complètement rétablie même après un long repos. La fatigue dans l'asthénie se manifeste par une réticence ou une incapacité à effectuer un travail physique en raison d'une faiblesse grave. Les patients impliqués dans le travail mental se plaignent qu'il leur est devenu difficile de concentrer leurs pensées, de se concentrer sur la tâche à accomplir, ainsi que d'une diminution de l'intelligence et de l'attention, des difficultés à former et à exprimer verbalement leurs propres pensées. Lorsqu'ils font leur travail habituel, ils sont obligés de prendre systématiquement de courtes pauses, de diviser le problème à résoudre en petites parties et de résoudre chacun d'eux séparément. Cependant, cette approche ne conduit pas à une augmentation de la capacité de travail, mais au contraire augmente encore la sensation de fatigue. En conséquence, le patient développe de l'anxiété, l'anxiété grandit et le doute de soi se forme..

Les troubles psycho-émotionnels sont un autre symptôme de l'asthénie. Une diminution de la capacité de travail conduit inévitablement à l'apparition de problèmes dans l'activité professionnelle et, à leur tour, affectent négativement l'état psycho-émotionnel du patient. En conséquence, il devient encore plus tendu, irritable, colérique, pointilleux, perdant rapidement son sang-froid. L'humeur change rapidement (labilité psycho-émotionnelle). Dans l'évaluation de ce qui se passe, il y a des extrêmes (optimisme ou pessimisme déraisonnables). La progression des troubles psycho-émotionnels peut entraîner une névrose hypocondriaque ou dépressive, une neurasthénie.

Un cours prolongé d'asthénie peut être compliqué par le développement d'une neurasthénie, d'une névrose hypocondriaque ou dépressive, d'une dépression.

L'asthénie s'accompagne toujours de symptômes végétatifs sévères, dont les manifestations comprennent:

  • douleur le long des intestins;
  • constipation;
  • diminution de l'appétit;
  • hyperhidrose généralisée ou locale;
  • sensation de chaleur ou, au contraire, frissons;
  • baisse de la pression artérielle;
  • labilité du pouls;
  • tachycardie.

Avec l'asthénie, des plaintes de sensation de lourdeur dans la tête ou de maux de tête persistants surviennent souvent. Diminution de la libido, les hommes ont souvent un dysfonctionnement érectile.

Avec la forme hypersthénique d'asthénie, il est difficile de s'endormir. Le sommeil devient agité, accompagné de rêves troublants vifs. Des réveils nocturnes fréquents et des réveils précoces sont notés. En se réveillant le matin, le patient ne se sent pas complètement reposé, il reste faible, somnolent et fatigué, augmentant au cours de la journée.

Avec la variante hyposthénique de l'asthénie, il existe également des problèmes d'endormissement, une mauvaise qualité de sommeil nocturne. Mais pendant la journée, les patients ont parfois du mal à faire face à la somnolence..

Asthénie neurocirculatoire

L'asthénie neurocirculatoire (dystonie vasculaire végétative) est un complexe de symptômes causés par une dérégulation des fonctions des organes et systèmes internes par la partie végétative du système nerveux.

Le diagnostic d'asthénie neurocirculatoire est posé dans les cas où le patient présente des signes de dysfonctionnement du système nerveux autonome, mais il n'y a pas de maladies organiques des organes internes, de névroses ou de maladies mentales, dont la présence pourrait expliquer les symptômes existants.

Le développement de l'asthénie neurocirculatoire est le plus souvent causé par des lésions de la colonne vertébrale et du cerveau, du stress, de la dépression, des changements des niveaux hormonaux (grossesse, ménopause), des maladies métaboliques. Une prédisposition héréditaire joue un certain rôle dans la formation de la pathologie..

Le tableau clinique de l'asthénie neurocirculatoire est très variable. Plus de 150 symptômes ont été décrits pouvant survenir avec cette pathologie. Ils sont tous combinés en plusieurs syndromes:

  1. Cardialgic (cardiaque). Il est observé chez plus de 90% des patients. Elle se caractérise par des plaintes de douleur dans la région thoracique et dans la moitié gauche de la poitrine, qui peuvent être de nature différente. L'apparition de ces douleurs n'est pas associée à une surcharge émotionnelle, un stress mental ou physique, ce qui les distingue de la cardialgie, qui se produit dans le contexte d'une maladie coronarienne.
  2. Sympathicotonique. Elle se caractérise par une tachycardie (plus de 90 battements par minute), une augmentation périodique de la pression artérielle, une agitation motrice, une pâleur de la peau, des maux de tête, des palpitations. Certains patients peuvent ressentir une augmentation de la température corporelle à des valeurs subfébriles.
  3. Vagotonique. Elle se manifeste par une bradycardie (fréquence cardiaque inférieure à 60 battements par minute), souvent associée à une extrasystole ou à d'autres types de troubles du rythme cardiaque paroxystiques. La pression artérielle est généralement réduite à 90–80 / 60–50 mm Hg. Art. Les patients se plaignent d'étourdissements sévères, de maux de tête, de nausées, d'une transpiration accrue, d'une augmentation du péristaltisme intestinal, de selles instables.
  4. Mental. Les plaintes de peur, les sautes d'humeur non motivées, les troubles du sommeil sont caractéristiques. Certains patients croient souffrir d'une maladie incurable et mortelle.
  5. Asthénique. Ses symptômes sont: dépendance météorologique, fatigue rapide, faiblesse générale.
  6. Respiratoire. Plaintes d'essoufflement, de manque d'air, d'incapacité de rester dans une pièce étouffante ou de voyager dans les transports en commun pendant la saison chaude en raison de la peur de la suffocation.

Chez les patients souffrant d'asthénie neurocirculatoire, deux ou plusieurs des syndromes décrits ci-dessus peuvent être observés simultanément. Il est également intéressant de noter que la nature des plaintes chez de nombreux patients change constamment..

Diagnostique

L'asthénie, qui se développe comme le premier symptôme d'une maladie ou est la conséquence d'une maladie aiguë, d'une blessure ou d'un stress, a généralement des manifestations prononcées, son diagnostic n'est donc pas difficile.

L'asthénie peut être un symptôme précurseur d'une maladie naissante, se produire en son sein ou se développer pendant la période de convalescence.

Si l'asthénie se développe au plus fort de la maladie sous-jacente, ses symptômes peuvent être subtils dans son contexte. Ils ne peuvent être identifiés que par une analyse approfondie des plaintes du patient. Lors d'une conversation avec un patient, une attention particulière est portée aux questions sur la qualité du sommeil, l'humeur, l'état de la capacité de travail. Certains patients asthéniques ont tendance à exagérer leurs plaintes, tandis que d'autres, au contraire, ne leur attachent pas l'importance qui leur est due. Pour obtenir une image objective, il faut enquêter sur la sphère mnésique du patient, évaluer l'état psycho-émotionnel, ainsi que les caractéristiques de la réaction à divers stimuli externes..

Dans certains cas, l'asthénie doit être différenciée de la névrose dépressive, de l'hypersomnie, de la névrose hypocondriaque.

Un examen est effectué pour établir la cause du développement d'un état asthénique. Pour cela, le patient est référé pour des consultations à des spécialistes restreints (infectiologue, endocrinologue, traumatologue, oncologue, phthisiatre, néphrologue, pneumologue, gynécologue, cardiologue, gastro-entérologue). Les séries suivantes de tests de laboratoire sont effectuées:

En cas de suspicion de maladie infectieuse, un diagnostic par PCR ou un examen bactériologique du sang, de l'urine et des matières fécales est effectué afin d'identifier un agent infectieux.

Un examen instrumental du patient est effectué, qui, selon les indications, peut inclure:

  • Échographie des organes pelviens;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • imagerie par résonance magnétique du cerveau;
  • Échographie des reins;
  • Radiographie des poumons (ou fluorographie);
  • Échographie du cœur;
  • électrocardiographie;
  • intubation duodénale;
  • fibroesophagogastroduodénoscopie (FEGDS).

Traitement de l'asthénie

Le traitement non médicamenteux de l'asthénie comprend:

  • un régime alimentaire conforme à la maladie sous-jacente;
  • activité physique récréative (marche, natation, exercices de physiothérapie);
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • respect du régime optimal d'alternance travail et repos.

Un patient souffrant de manifestations d'asthénie est recommandé, si possible, de changer d'environnement et de bien se reposer à long terme (voyage touristique, cure thermale, vacances).

Une bonne nutrition n'est pas une mince affaire. Le régime alimentaire doit inclure des aliments riches en tryptophane (pain complet, fromage, viande de dinde, bananes), des vitamines B (œufs, foie), ainsi que d'autres vitamines et minéraux (jus de fruits frais, salades de fruits et légumes, pommes, agrumes, fraises), kiwi, argousier, cassis, infusion d'églantier).

Le confort psychologique de la famille et une atmosphère calme au travail jouent un rôle important dans la thérapie de l'asthénie..

Le traitement médical de l'asthénie consiste principalement à prendre des adaptogènes: pantocrine, éleuthérocoque, vigne de magnolia chinois, Rhodiola rosea, ginseng.

Actuellement, les experts américains traitent l'asthénie avec des doses élevées du groupe B. Mais dans d'autres pays, cette technique ne s'est pas généralisée, car son utilisation s'accompagne d'un risque élevé de développer des réactions allergiques, y compris sévères. Par conséquent, la plupart des experts préfèrent une thérapie vitaminique complexe, qui comprend non seulement des vitamines B, mais également du PP et de l'acide ascorbique. En plus d'eux, la composition de préparations complexes de multivitamines doit nécessairement inclure des oligo-éléments nécessaires au métabolisme normal des vitamines (calcium, magnésium, zinc).

L'efficacité du traitement de l'asthénie est largement déterminée par le succès du traitement de la maladie sous-jacente. S'il est guéri, les symptômes de l'asthénie s'affaibliront rapidement ou disparaîtront complètement..

En présence d'indications dans la thérapie complexe de l'asthénie, des neuroprotecteurs et des nootropiques (acide hopanténique, Picamilon, Piracetam, Cinnarizine, acide gamma-aminobutyrique, extrait de ginkgo biloba) sont souvent utilisés. Cependant, il convient de garder à l'esprit que l'efficacité de ces médicaments pour le traitement de l'asthénie n'est pas confirmée par les résultats d'études scientifiques..

Souvent, avec l'asthénie, une thérapie avec des médicaments psychotropes (antidépresseurs, neuroleptiques, tranquillisants) est nécessaire, mais ils sont utilisés strictement selon la prescription d'un spécialiste - un psychiatre ou un neuropathologiste.

Conséquences et complications potentielles

Un cours prolongé d'asthénie peut être compliqué par le développement d'une neurasthénie, d'une névrose hypocondriaque ou dépressive, d'une dépression.

Prévoir

L'efficacité du traitement de l'asthénie est largement déterminée par le succès du traitement de la maladie sous-jacente. S'il est guéri, les symptômes de l'asthénie disparaîtront rapidement ou disparaîtront complètement. Les manifestations de l'asthénie chronique sont également réduites à une gravité minimale en cas de rémission à long terme de la maladie chronique sous-jacente.

La prévention

La prévention de l'asthénie repose sur la prévention de l'apparition de ses causes. Il comprend des mesures visant à augmenter la résistance du corps aux effets des facteurs environnementaux négatifs:

  • une nutrition rationnelle et appropriée;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • séjour régulier au grand air;
  • Exercice modéré;
  • respect du régime de travail et de repos.

En outre, il est nécessaire d'identifier et de traiter en temps opportun les maladies pouvant entraîner le développement de l'asthénie..

Syndrome asthénique (névrosé)

Le syndrome asthénique est un trouble psychopathologique qui se caractérise par un développement progressif et accompagne la plupart des maladies du corps. Les principales manifestations du syndrome asthénique sont la fatigue, les troubles du sommeil, la diminution des performances physiques et mentales, l'irritabilité, la léthargie, les troubles autonomes.

L'asthénie est le syndrome le plus courant en médecine. Il accompagne les maladies infectieuses et somatiques, les troubles du système mental et nerveux, survient dans la période post-partum, postopératoire, post-traumatique.

Le syndrome asthénique ne doit pas être confondu avec la fatigue ordinaire, qui est un état naturel du corps de toute personne après un stress mental ou physique prononcé, après un changement de fuseau horaire, etc. L'asthénie ne survient pas soudainement, elle se développe progressivement et reste avec une personne pendant de nombreuses années. Le syndrome asthénique ne peut être traité simplement en dormant suffisamment la nuit. Sa thérapie est de la compétence du médecin.

Le plus souvent, les personnes en âge de travailler de 20 à 40 ans souffrent du syndrome asthénique. Les personnes qui font un travail physique dur, celles qui se reposent rarement, sont régulièrement exposées à un stress, les conflits dans la famille et au travail peuvent faire partie d'un groupe à risque. Les médecins reconnaissent l'asthénie comme un désastre de notre temps, car elle affecte imperceptiblement les capacités intellectuelles d'une personne, sa condition physique et réduit la qualité de vie. Dans la pratique clinique de tout médecin, la part des plaintes de symptômes d'asthénie peut atteindre 60%

Symptômes du syndrome asthénique

Les symptômes du syndrome asthénique sont trois manifestations fondamentales:

Les symptômes de l'asthénie elle-même;

Symptômes de la pathologie qui a conduit à l'asthénie;

Symptômes de la réaction psychologique d'une personne au syndrome existant.

Les symptômes de l'asthénie sont le plus souvent subtils le matin. Ils ont tendance à s'accumuler tout au long de la journée. Les signes cliniques de l'asthénie atteignent leur apogée le soir, ce qui oblige une personne à interrompre son travail et à se reposer.

Ainsi, les principaux symptômes du syndrome asthénique sont:

Fatigue. C'est la fatigue dont se plaignent tous les patients. Ils constatent qu'ils commencent à se fatiguer davantage que les années précédentes et que cette sensation ne disparaît pas même après un long repos. Dans le contexte du travail physique, cela se manifeste dans le manque de désir de faire leur travail, dans la croissance de la faiblesse générale. Quant à l'activité intellectuelle, il y a des difficultés de concentration, de mémoire, d'attention et d'intelligence. Les patients sujets au syndrome asthénique indiquent qu'il est devenu plus difficile pour eux d'exprimer leurs propres pensées, de les formuler en phrases. Il est difficile pour une personne de trouver les mots pour exprimer une idée, la décision est prise avec une certaine inhibition. Pour faire face au travail auparavant réalisable, il doit prendre un temps d'arrêt pour se reposer. Dans le même temps, les interruptions de travail n'apportent pas de résultats, la sensation de fatigue ne recule pas, ce qui provoque de l'anxiété, forme un doute sur soi, provoque un inconfort interne dû à sa propre incompétence intellectuelle.

Troubles végétatifs. Le système nerveux autonome souffre toujours du syndrome asthénique. Ces troubles se traduisent par une tachycardie, des chutes de tension artérielle, une hyperhidrose et une labilité du pouls. Peut-être l'apparition d'une sensation de chaleur dans le corps ou, au contraire, une personne ressent une sensation de frisson. L'appétit en souffre, des troubles des selles apparaissent, ce qui se traduit par une constipation. Les douleurs intestinales sont fréquentes. Les patients se plaignent souvent de maux de tête, de lourdeur dans la tête, les hommes souffrent d'une diminution de la puissance. (lire aussi: Dystonie végétale vasculaire - causes et symptômes)

Troubles psycho-émotionnels. Diminution des performances, difficultés en termes d'activité professionnelle provoquent l'apparition d'émotions négatives. Il s'agit d'une réaction humaine tout à fait naturelle à un problème qui s'est posé. Dans le même temps, les gens deviennent colériques, pointilleux, déséquilibrés, constamment en tension, incapables de contrôler leurs propres émotions et de se quitter rapidement. De nombreux patients atteints du syndrome asthénique ont tendance à augmenter l'anxiété, évaluent ce qui se passe avec un pessimisme manifestement infondé ou, au contraire, avec un optimisme insuffisant. Si une personne ne reçoit pas d'aide qualifiée, les troubles de la sphère psycho-émotionnelle sont aggravés et peuvent entraîner une dépression, une névrose, une neurasthénie.

Problèmes de repos nocturne. Les troubles du sommeil dépendent de la forme de syndrome asthénique dont souffre une personne. Avec le syndrome hypersthénique, il est difficile pour une personne de s'endormir, lorsqu'elle réussit à voir des rêves vifs et saturés, elle peut se réveiller plusieurs fois la nuit, se lever tôt le matin et ne pas se sentir complètement reposée. Le syndrome asthénique hyposthénique se traduit par une somnolence, qui suit le patient pendant la journée et la nuit, il lui est difficile de s'endormir. La qualité du sommeil en souffre également. Parfois, les gens pensent qu'ils ne dorment pratiquement pas la nuit, bien qu'en fait le sommeil soit présent, mais il est gravement perturbé.

Les patients sont caractérisés par une sensibilité accrue. Ainsi, une lumière faible leur semble trop brillante, un son calme est très fort.

Le développement de phobies est souvent inhérent aux personnes atteintes du syndrome asthénique..

Souvent, les patients trouvent en eux-mêmes les symptômes de diverses maladies, qu'ils n'ont en fait pas. Il peut s'agir à la fois de maladies mineures et de pathologies mortelles. Par conséquent, ces personnes visitent fréquemment des médecins de diverses spécialités..

Il est également possible de considérer les symptômes du syndrome asthénique dans le contexte de deux formes de la maladie - il s'agit d'un type hypersthénique et hyposthénique de la maladie. La forme hypersthénique de la maladie se caractérise par une excitabilité accrue d'une personne, à la suite de laquelle il lui est difficile de supporter les bruits forts, les cris d'enfants, la lumière vive, etc. Cela irrite le patient, le forçant à éviter de telles situations. Une personne est hantée par des maux de tête fréquents et d'autres troubles végétatifs-vasculaires.

La forme hyposthénique de la maladie se traduit par une faible sensibilité à tout stimuli externe. Le patient est déprimé tout le temps. Il est léthargique et somnolent, passif. Souvent, les personnes atteintes de ce type de syndrome asthénique éprouvent de l'apathie, une anxiété non motivée, de la tristesse.

Causes du syndrome asthénique

La plupart des scientifiques sont d'avis que les causes du syndrome asthénique résident dans la surmenage et l'épuisement de l'activité nerveuse supérieure. Le syndrome peut survenir chez des personnes en parfaite santé qui ont été exposées à certains facteurs.

Un certain nombre de scientifiques comparent le syndrome asthénique à un frein d'urgence, qui ne permet pas de perdre complètement le potentiel de capacité de travail inhérent à une personne. Les symptômes de l'asthénie signalent à une personne une surcharge, que le corps a du mal à faire face aux ressources dont il dispose. C'est une condition alarmante indiquant que l'activité mentale et physique doit être suspendue. Ainsi, les causes du syndrome asthénique, selon sa forme, peuvent varier..

Causes du syndrome asthénique fonctionnel.

L'asthénie fonctionnelle aiguë survient en raison d'une exposition à des facteurs de stress sur le corps, lors d'une surcharge au travail, à la suite d'un changement de fuseau horaire ou des conditions climatiques de résidence.

L'asthénie fonctionnelle chronique survient après des infections, après le travail, après une chirurgie et une perte de poids. L'impulsion peut être transférée ARVI, grippe, tuberculose, hépatite, etc. Maladies somatiques dangereuses telles que pneumonie, maladies gastro-intestinales, glomérulonéphrite, etc..

L'asthénie fonctionnelle psychiatrique se développe dans le contexte de troubles dépressifs, avec une anxiété accrue et à la suite d'une insomnie.

L'asthénie fonctionnelle est un processus réversible, il est temporaire et touche 55% des patients atteints du syndrome asthénique. L'asthénie fonctionnelle est également appelée réactive, car c'est la réaction du corps à tel ou tel effet.

Les causes du syndrome asthénique organique. Par ailleurs, il convient de noter l'asthénie organique, qui survient dans 45% des cas. Ce type d'asthénie est provoqué soit par une maladie organique chronique, soit par un trouble somatique..

À cet égard, les raisons suivantes sont distinguées conduisant au développement du syndrome asthénique:

Les lésions cérébrales d'origine organique infectieuse sont divers néoplasmes, encéphalites et abcès.

Lésion cérébrale traumatique sévère.

Les pathologies démyélinisantes sont l'encéphalomyélite multiple, la sclérose en plaques.

Les maladies dégénératives sont la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, la chorée sénile.

Pathologies vasculaires - ischémie cérébrale chronique, accidents vasculaires cérébraux (ischémiques et hémorragiques).

Facteurs provocants qui ont un effet potentiel sur le développement du syndrome asthénique:

Travail sédentaire monotone;

Privation chronique de sommeil;

Situations de conflit régulières dans la famille et au travail;

Travail mental ou physique prolongé qui n'alterne pas avec le repos ultérieur.

Diagnostic du syndrome asthénique

Le diagnostic du syndrome asthénique ne pose pas de difficultés aux médecins de toute spécialité. Si le syndrome est la conséquence d'une blessure ou se développe dans le contexte d'une situation stressante ou après une maladie, le tableau clinique est assez prononcé.

Si la cause du syndrome asthénique est une maladie, ses symptômes peuvent être voilés par les symptômes de la pathologie sous-jacente. Par conséquent, il est important d'interroger le patient et de clarifier ses plaintes..

Il est important de porter une attention maximale à l'humeur de la personne qui s'est présentée à la réception, de connaître les caractéristiques de sa nuit de repos, de clarifier son attitude vis-à-vis des tâches professionnelles, etc. Cela doit être fait, car chaque patient ne peut pas décrire indépendamment tous ses problèmes et formuler ses plaintes.

Lors des entretiens, il est important de tenir compte du fait que de nombreux patients ont tendance à exagérer leurs déficiences intellectuelles et autres. Par conséquent, non seulement l'examen neurologique est très important, mais également l'étude de la sphère intellectuelle et mnésique d'une personne, pour laquelle il existe des tests de questionnaire spéciaux. Il est tout aussi important d'évaluer les antécédents émotionnels du patient et sa réaction à certains stimuli externes..

Le syndrome asthénique présente un tableau clinique similaire avec une névrose de type dépressif et de type hypocondriaque, et avec une hypersomnie. Par conséquent, il est important d'effectuer un diagnostic différentiel avec ces types de troubles..

Il est nécessaire d'identifier la principale pathologie pouvant provoquer un syndrome asthénique, pour lequel le patient doit être référé pour des consultations à des spécialistes de différents profils. La décision est prise sur la base des plaintes du patient et après son examen par un neurologue.

Traitement du syndrome asthénique

Le traitement du syndrome asthénique de toute étiologie est important pour commencer par effectuer des procédures psycho-hygiéniques.

Les recommandations générales données par les experts sont les suivantes:

Le mode de travail et de repos doit être optimisé, c'est-à-dire qu'il est logique de reconsidérer ses propres habitudes et, éventuellement, de changer d'emploi.

Vous devriez commencer à faire de l'exercice tonique.

Il est important d'exclure les effets de toute substance toxique sur le corps..

Vous devriez arrêter de boire de l'alcool, de fumer et d'autres mauvaises habitudes.

Les aliments enrichis en tryptophane sont utiles - bananes, dinde, pain complet.

Il est important d'inclure des aliments tels que la viande, le soja et les légumineuses dans votre alimentation. Ce sont d'excellentes sources de protéines.

N'oubliez pas les vitamines, qu'il est également souhaitable d'obtenir à partir des aliments. Il s'agit d'une variété de baies, de fruits et de légumes..

La meilleure option pour un patient atteint du syndrome asthénique est un long repos. Il est conseillé de changer d'environnement et de partir en vacances, ou en cure thermale. Il est important que les parents et amis soient sensibles à l'état d'un membre de leur famille, car le confort psychologique à la maison est important en termes de thérapie.

Les médicaments sont réduits à la prise des médicaments suivants:

Médicaments antiasthéniques: Salbutiamine (Enerion), Adamantylphénylamine (Ladasten).

Médicaments nootropes avec effet de psychostimulation et propriétés antiasthéniques: Demanol, Nooclerin, Noben, Neuromet, Phenotropil.

Complexes de vitamines et minéraux. Aux États-Unis, il est courant de traiter le syndrome asthénique en prescrivant de fortes doses de vitamines B. Cependant, cela menace le développement de réactions allergiques graves.

Adaptogènes à base de plantes: ginseng, citronnelle chinoise, Rhodiola rosea, pantocrine, etc..

Les antidépresseurs, les neuroleptiques, les médicaments procholinergiques peuvent être prescrits par les neurologues, les psychiatres et les psychothérapeutes. Dans ce cas, un examen complet du patient est important..

Selon le degré de perturbation du repos nocturne, des somnifères peuvent être recommandés..

Certaines procédures de physiothérapie donnent un bon effet, telles que: l'électro-sommeil, le massage, l'aromathérapie, la réflexologie.

Le succès du traitement dépend souvent de la précision de l'identification de la cause qui a conduit au développement du syndrome asthénique. En règle générale, s'il est possible de se débarrasser de la pathologie sous-jacente, les symptômes du syndrome asthénique disparaissent complètement ou deviennent moins prononcés.

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université médicale d'État I. M. Sechenov de Moscou et a obtenu un diplôme en neurologie. En 2009, a terminé des études de troisième cycle dans la spécialité «Maladies nerveuses».

Asthénie: symptômes, traitement

Le syndrome asthénique, ou asthénie (traduit du grec signifie «manque de force», «impuissance») est un complexe de symptômes, indiquant que les réserves du corps sont épuisées, et il fonctionne avec sa dernière force. Il s'agit d'une pathologie très courante: selon différents auteurs, son taux d'incidence varie de 3 à 45% dans la population. Pourquoi l'asthénie se produit, quels sont les symptômes, les principes de diagnostic et de traitement de cette condition, et seront discutés dans notre article.

Qu'est-ce que l'asthénie

L'asthénie est un trouble psychopathologique qui se développe dans le contexte de maladies et d'affections qui, d'une manière ou d'une autre, appauvrissent le corps. Certains scientifiques pensent que le syndrome asthénique est un signe avant-coureur d'autres maladies très graves du système nerveux et de la sphère mentale..

Pour une raison quelconque, de nombreuses personnes ordinaires pensent que l'asthénie et la fatigue ordinaire sont une seule et même condition, nommée différemment. Ils ont tort. La fatigue naturelle est une condition physiologique qui se développe à la suite d'une exposition au corps d'une surcharge physique ou mentale, est à court terme, disparaît complètement après un bon repos. L'asthénie est une fatigue pathologique. Dans le même temps, le corps ne subit aucune surcharge aiguë, mais il subit des charges chroniques dues à une pathologie ou à une autre.

L'asthénie ne se développe pas du jour au lendemain. Ce terme s'applique aux personnes qui présentent des symptômes du syndrome asthénique depuis longtemps. Les symptômes augmentent progressivement, la qualité de vie du patient diminue considérablement avec le temps. Un bon repos à lui seul ne suffit pas pour éliminer les symptômes de l'asthénie: un traitement complexe par un neuropathologiste est nécessaire.

Causes de l'asthénie

L'asthénie se développe lorsque, sous l'influence d'un certain nombre de facteurs, les mécanismes de formation d'énergie dans le corps sont épuisés. La surcharge, l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse plus élevée, en combinaison avec une carence en vitamines, oligo-éléments et autres nutriments importants dans les aliments et des troubles du système métabolique constituent la base du syndrome asthénique.

Nous listons les maladies et conditions contre lesquelles l'asthénie se développe habituellement:

  • maladies infectieuses (grippe et autres infections virales respiratoires aiguës, tuberculose, hépatite, maladies d'origine alimentaire, brucellose);
  • maladies du tube digestif (ulcère gastro-duodénal, dyspepsie sévère, gastrite aiguë et chronique, pancréatite, entérite, colite et autres);
  • les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (hypertension essentielle, athérosclérose, arythmies, cardiopathie ischémique, en particulier infarctus du myocarde);
  • maladies du système respiratoire (maladie pulmonaire obstructive chronique, pneumonie, asthme bronchique);
  • maladie rénale (pyélo- et glomérulonéphrite chronique);
  • maladies du système endocrinien (diabète sucré, hypo- et hyperthyroïdie);
  • les maladies du sang (en particulier l'anémie);
  • processus néoplasiques (toutes sortes de tumeurs, en particulier malignes);
  • pathologies du système nerveux (dystonie neurocirculatoire, encéphalite, sclérose en plaques et autres);
  • maladie mentale (dépression, schizophrénie);
  • traumatisme, en particulier cranio-cérébral;
  • période post-partum;
  • période postopératoire;
  • grossesse, en particulier les grossesses multiples;
  • période de lactation;
  • stress psycho-émotionnel;
  • prendre certains médicaments (principalement psychotropes), drogues;
  • chez les enfants - un environnement familial défavorable, des difficultés à communiquer avec les pairs, des exigences excessives des enseignants et des parents.

Il est à noter qu'un travail monotone prolongé, en particulier avec un éclairage artificiel dans un espace confiné (par exemple, des sous-mariniers), des quarts de nuit fréquents, des travaux qui nécessitent le traitement d'une grande quantité de nouvelles informations en peu de temps, peuvent jouer un rôle dans le développement du syndrome asthénique. Parfois, cela se produit même lorsqu'une personne passe à un nouvel emploi..

Le mécanisme de développement, ou pathogenèse, l'asthénie

L'asthénie est la réaction du corps humain à des conditions qui menacent l'épuisement de ses ressources énergétiques. Dans cette maladie, tout d'abord, l'activité de la formation réticulaire change: la structure située dans la région du tronc cérébral, qui est responsable de la motivation, de la perception, du niveau d'attention, qui assure le sommeil et l'éveil, la régulation autonome, le travail musculaire et l'activité du corps dans son ensemble..

Il y a également des changements dans le travail du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui joue un rôle majeur dans la mise en œuvre du stress..

De nombreuses études ont montré que les mécanismes immunologiques jouent un rôle dans le mécanisme de développement de l'asthénie: certains troubles immunologiques ont été identifiés chez des personnes souffrant de cette pathologie. Cependant, les virus connus à ce jour n'ont pas de rôle direct dans le développement de ce syndrome..

Classification du syndrome asthénique

Selon la cause de l'asthénie, la maladie est divisée en fonctionnelle et organique. Ces deux formes se produisent à peu près à la même fréquence - 55 et 45%, respectivement.

L'asthénie fonctionnelle est une affection temporaire et réversible. C'est la conséquence d'un stress psycho-émotionnel ou post-traumatique, de maladies infectieuses aiguës ou d'un effort physique accru. Il s'agit d'une sorte de réaction du corps aux facteurs ci-dessus, donc le deuxième nom de l'asthénie fonctionnelle est réactif.

L'asthénie organique est associée à certaines maladies chroniques qui surviennent chez un patient particulier. Les maladies pouvant entraîner une asthénie sont énumérées ci-dessus dans la section «causes».

Selon une autre classification, selon le facteur étiologique, l'asthénie est:

  • somatogène;
  • post-infectieux;
  • post-partum;
  • post-traumatique.

En fonction de la durée du syndrome asthénique, il est divisé en aigu et chronique. L'asthénie aiguë survient après une maladie infectieuse aiguë récente ou un stress sévère et, en fait, est fonctionnelle. Chronique est basée sur une sorte de pathologie organique chronique et dure depuis longtemps. Séparément, on distingue la neurasthénie: l'asthénie résultant de l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse plus élevée.

Selon les manifestations cliniques, il existe 3 formes de syndrome asthénique, qui sont également trois stades consécutifs:

  • hypersthénique (stade initial de la maladie; ses symptômes sont l'impatience, l'irritabilité, l'émotivité erratique, une réaction accrue à la lumière, au son et aux stimuli tactiles);
  • une forme d'irritabilité et de faiblesse (il y a une excitabilité accrue, cependant, le patient se sent faible, épuisé; l'humeur de la personne change brusquement de bon à mauvais et vice versa, l'activité physique varie également d'une réticence accrue à totale à faire quoi que ce soit);
  • hyposthénique (c'est la dernière forme d'asthénie la plus sévère, caractérisée par des performances réduites au minimum, une faiblesse, une fatigue, une somnolence constante, une réticence totale à faire quelque chose et l'absence d'émotions; il n'y a pas non plus d'intérêt pour l'environnement).

Symptômes d'asthénie

Les patients souffrant de cette pathologie présentent une grande variété de plaintes. Tout d'abord, ils s'inquiètent de la faiblesse, ils se sentent constamment fatigués, il n'y a aucune motivation pour aucune activité, la mémoire et l'intelligence sont altérées. Ils ne peuvent pas concentrer leur attention sur quelque chose de spécifique, sont distraits, sont constamment distraits, pleurent. Pendant longtemps, ils ne se souviennent pas d'un nom de famille familier, d'un mot, de la date souhaitée. Lire mécaniquement, ne pas comprendre et ne pas se souvenir du matériel lu.

En outre, les patients s'inquiètent des symptômes du système autonome: transpiration accrue, hyperhidrose des paumes (elles sont constamment mouillées et froides au toucher), sensation de manque d'air, essoufflement, labilité du pouls, pics de pression artérielle.

Certains patients notent également divers troubles douloureux: douleurs au cœur, au dos, à l'abdomen, aux muscles.

Sur le plan émotionnel, il convient de noter le sentiment d'anxiété, de tension interne, de fréquentes sautes d'humeur, de peurs.

De nombreux patients s'inquiètent d'une diminution de l'appétit jusqu'à son absence complète, d'une perte de poids, d'une diminution de la libido, d'irrégularités menstruelles, de symptômes graves du syndrome prémenstruel, d'une sensibilité accrue à la lumière, au son, au toucher.

Les troubles du sommeil comprennent un endormissement intense, des réveils fréquents la nuit et des cauchemars. Après le sommeil, le patient ne se sent pas reposé, mais au contraire se sent à nouveau fatigué et faible. En conséquence, le bien-être d'une personne se détériore, ce qui signifie que la capacité de travail diminue..

Une personne devient excitable, irritable, impatiente, instable émotionnellement (son humeur se dégrade brusquement au moindre échec ou en cas de difficulté à réaliser une action), la communication avec les gens la fatigue, et les tâches qui lui sont confiées semblent impossibles.

Chez de nombreuses personnes souffrant d'asthénie, une augmentation de la température à des valeurs subfébriles, des maux de gorge, une augmentation de certains groupes de ganglions lymphatiques périphériques, en particulier cervicaux, occipitaux, axillaires, des douleurs à la palpation, des douleurs musculaires et articulaires sont déterminées. Autrement dit, il existe un processus infectieux et un manque de fonctions immunitaires.

L'état du patient s'aggrave considérablement le soir, ce qui se manifeste par une augmentation de la gravité de tout ou partie des symptômes ci-dessus.

En plus de tous ces symptômes directement liés à l'asthénie, une personne s'inquiète des manifestations cliniques de la maladie sous-jacente, celle contre laquelle le syndrome asthénique s'est développé.

Selon la cause qui a provoqué l'asthénie, son évolution présente certaines caractéristiques..

  • Le syndrome asthénique accompagnant la névrose se manifeste par la tension des muscles striés et une augmentation du tonus musculaire. Les patients se plaignent d'une fatigue constante: à la fois pendant le mouvement et au repos.
  • En cas d'insuffisance circulatoire chronique dans le cerveau, l'activité motrice du patient diminue au contraire. Le tonus musculaire est réduit, la personne est léthargique, n'a pas envie de bouger. Le patient éprouve la soi-disant «incontinence émotionnelle» - pleurant apparemment sans raison. De plus, il y a des difficultés et un ralentissement de la réflexion..
  • Avec les tumeurs cérébrales et l'intoxication, le patient ressent une faiblesse prononcée, une impuissance, une réticence à bouger et à faire des choses, même aimées auparavant. Son tonus musculaire est réduit. Des symptômes similaires à la myasthénie grave peuvent se développer. La faiblesse mentale, l'irritabilité, les humeurs hypocondriaques et anxieuses-craintives, ainsi que les troubles du sommeil sont typiques. Ces violations sont généralement persistantes.
  • L'asthénie, survenue après des blessures, peut être à la fois fonctionnelle - cérébrosthénie traumatique et organique - encéphalopathie traumatique. En règle générale, les symptômes de l'encéphalopathie sont prononcés: le patient éprouve une faiblesse constante, note des troubles de la mémoire; son cercle d'intérêts diminue progressivement, il y a une labilité des émotions - une personne peut être irritable, «exploser» sur des bagatelles, mais devient soudainement léthargique, indifférente à ce qui se passe. Les nouvelles compétences sont difficiles à acquérir. Les signes de dysfonctionnement du système nerveux autonome sont déterminés. Les symptômes de la cérébrosthénie ne sont pas si prononcés, mais cela peut durer longtemps, pendant des mois. Si une personne mène un style de vie correct et épargnant, mange rationnellement, se protège du stress, les symptômes de la cérébrosthénie deviennent presque invisibles, cependant, dans le contexte d'une surcharge physique ou psycho-émotionnelle, lors d'ARVI ou d'autres maladies aiguës, la cérébrosthénie est exacerbée.
  • L'asthénie post-grippale et l'asthénie après d'autres infections virales respiratoires aiguës sont initialement de nature hypersthénique. Le patient est nerveux, irritable et éprouve une sensation constante d'inconfort interne. Dans le cas d'infections sévères, une forme hyposthénique d'asthénie se développe: l'activité du patient est réduite, il se sent constamment endormi, irrité par des bagatelles. La force musculaire, la libido, la motivation diminuent. Ces symptômes persistent pendant plus d'un mois et deviennent moins prononcés avec le temps, et une diminution de la capacité de travail, une réticence à effectuer un travail physique et mental se fait jour. Au fil du temps, le processus pathologique acquiert un cours prolongé, dans lequel apparaissent des symptômes de trouble vestibulaire, des troubles de la mémoire, une incapacité à se concentrer et à percevoir de nouvelles informations.

Diagnostic de l'asthénie

Souvent, les patients croient que les symptômes qu'ils éprouvent ne sont pas terribles et que tout fonctionnera de lui-même, dès que vous dormez suffisamment. Mais après le sommeil, les symptômes ne disparaissent pas et avec le temps, ils ne font qu'empirer et peuvent provoquer le développement de maladies neurologiques et psychiatriques très graves. Pour éviter que cela ne se produise, ne sous-estimez pas l'asthénie, mais si des symptômes de cette maladie apparaissent, vous devriez consulter un médecin qui établira un diagnostic précis et vous indiquera les mesures à prendre pour l'éliminer..

Le diagnostic du syndrome asthénique repose principalement sur les plaintes et les données de l'anamnèse de la maladie et de la vie. Le médecin vous demandera depuis combien de temps certains symptômes sont apparus; que vous soyez engagé dans un travail physique ou mental intense, avez-vous récemment subi une surcharge qui y est associée; si vous associez la survenue de symptômes à un stress psycho-émotionnel; ne souffrez pas de maladies chroniques (qui - voir ci-dessus, dans la section «causes»).

Ensuite, le médecin procédera à un examen objectif du patient pour détecter des changements dans la structure ou les fonctions de ses organes..

Sur la base des données reçues, afin de confirmer ou de nier une maladie particulière, le médecin prescrira un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales au patient:

  • analyse sanguine générale;
  • analyse d'urine générale;
  • test sanguin biochimique (glucose, cholestérol, électrolytes, reins, tests de la fonction hépatique et autres indicateurs requis par le médecin);
  • test sanguin pour les hormones;
  • Diagnostics PCR;
  • coprogramme;
  • ECG (électrocardiographie);
  • Échographie du cœur (échocardiographie);
  • Échographie de la cavité abdominale, de l'espace rétropéritonéal et du petit bassin;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • radiographie pulmonaire;
  • Échographie des vaisseaux du cerveau;
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée;
  • consultations de spécialistes concernés (gastro-entérologue, cardiologue, pneumologue, néphrologue, endocrinologue, neuropathologiste, psychiatre et autres).

Traitement de l'asthénie

La direction principale du traitement est la thérapie de la maladie sous-jacente, celle contre laquelle le syndrome asthénique est apparu.

Mode de vie

La modification du mode de vie est également importante:

  • mode de travail et de repos optimal;
  • sommeil nocturne de 7 à 8 heures;
  • éviter les quarts de nuit au travail;
  • atmosphère calme au travail et à la maison;
  • minimiser le stress;
  • activité physique quotidienne.

Souvent, le patient bénéficie d'un dépaysement sous forme de voyage touristique ou de repos dans un sanatorium..

Le régime alimentaire des personnes souffrant d'asthénie doit être riche en protéines (viande maigre, légumineuses, œufs), vitamines du groupe B (œufs, légumes verts), C (oseille, agrumes), acide aminé tryptophane (pain complet, bananes, fromage à pâte dure) et autres nutriments. L'alcool doit être éliminé de l'alimentation.

Pharmacothérapie

Les médicaments pour l'asthénie peuvent inclure des médicaments des groupes suivants:

  • adaptogènes (extrait d'Eleutherococcus, ginseng, citronnelle, Rhodiola rosea);
  • nootropiques (aminalon, pantogame, gingko biloba, nootropil, cavinton);
  • sédatifs (novo-passit, sedasen et autres);
  • médicaments procholinergiques (énerion);
  • antidépresseurs (azafène, imipramine, clomipramine, fluoxétine);
  • tranquillisants (phénibut, clonazépam, atarax et autres);
  • antipsychotiques (eglonil, teralen);
  • Vitamines B (neurobion, milgamma, magne-B6);
  • complexes contenant des vitamines et des minéraux (multitabs, duovit, berokka).

Comme il est apparu clairement dans la liste ci-dessus, de nombreux médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'asthénie. Cependant, cela ne signifie pas que la liste entière sera attribuée à un patient. Le traitement de l'asthénie est principalement symptomatique, c'est-à-dire que les médicaments prescrits dépendent de la prédominance de certains symptômes chez un patient particulier. Le traitement commence par l'utilisation des doses les plus faibles possibles, qui, avec une tolérance normale, peuvent ensuite être augmentées..

Traitements non médicamenteux

En plus de la pharmacothérapie, une personne souffrant d'asthénie peut recevoir les traitements suivants:

  1. L'utilisation d'infusions et de décoctions d'herbes apaisantes (racine de valériane, agripaume).
  2. Psychothérapie. Elle peut être réalisée dans trois directions:
    • impact sur l'état général du patient et sur l'individu diagnostiqué chez lui, syndromes névrotiques (auto-entraînement collectif ou individuel, auto-suggestion, suggestion, hypnose); les techniques vous permettent de renforcer la motivation pour la récupération, de réduire l'anxiété et d'augmenter l'humeur émotionnelle;
    • thérapie qui affecte les mécanismes de la pathogenèse de l'asthénie (techniques réflexes conditionnées, programmation neuro-linguistique, thérapie cognitivo-comportementale);
    • techniques affectant le facteur causal: thérapie gestaltique, thérapie psychodynamique, psychothérapie familiale; le but de l'utilisation de ces méthodes est la prise de conscience du patient du lien entre l'apparition du syndrome d'asthénie et tout problème de personnalité; au cours des séances, les conflits ou traits de caractère des enfants inhérents à la personnalité à l'âge adulte, contribuant au développement du syndrome asthénique, sont révélés.
  3. Physiothérapie:
    • Thérapie par l'exercice;
    • massage;
    • hydrothérapie (douche Charcot, douche de contraste, baignade et autres);
    • acupuncture;
    • photothérapie;
    • rester dans une capsule spéciale sous l'influence de la chaleur, de la lumière, des influences aromatiques et musicales.

À la fin de l'article, je voudrais répéter que l'asthénie ne peut être ignorée, on ne peut pas espérer «qu'elle passera d'elle-même, il suffit de dormir suffisamment». Cette pathologie peut évoluer vers d'autres maladies neuropsychiatriques beaucoup plus graves. Avec un diagnostic rapide, il est assez simple de le gérer dans la plupart des cas. L'automédication est également inacceptable: les médicaments prescrits par des analphabètes peuvent non seulement ne pas donner l'effet souhaité, mais également nuire à la santé du patient. Par conséquent, si vous vous trouvez avec des symptômes similaires à ceux décrits ci-dessus, veuillez demander l'aide d'un spécialiste, de cette manière vous apporterez considérablement le jour de votre guérison..