Syndrome asthénovégétatif chez les enfants après des maladies infectieuses

Dans le développement d'une maladie infectieuse, quatre périodes sont généralement distinguées: latente (incubation), prodromique, la hauteur de la maladie et son issue. La période de latence dure du moment de l'exposition du facteur étiologique à l'apparition du premier

Dans le développement d'une maladie infectieuse, quatre périodes sont généralement distinguées: latente (incubation), prodromique, la hauteur de la maladie et son issue. La période de latence dure du moment de l'exposition au facteur étiologique jusqu'à l'apparition des premiers signes cliniques de la maladie. Pendant cette période, les défenses de l'organisme sont mobilisées, visant à compenser d'éventuelles violations, à détruire les agents pathogènes et à les éliminer du corps. La période prodromique est l'intervalle de temps entre les premiers symptômes de la maladie et la manifestation complète. La période de manifestations prononcées de la maladie est caractérisée par le développement complet du tableau clinique. Avec diverses maladies infectieuses, le système nerveux de l'enfant peut souffrir, ce qui se manifeste cliniquement par le syndrome de neurotoxicose. La neurotoxicose est une réponse non spécifique du corps de l'enfant aux effets de la flore virale, bactérienne ou viro-bactérienne, caractérisée par une lésion prédominante des systèmes nerveux central (SNC) et autonome. Avec l'épuisement des capacités fonctionnelles des organes et des systèmes en raison de la maladie transférée, en particulier du système nerveux avec sa surcharge, ainsi qu'en raison de l'auto-intoxication ou de la toxicose exogène, la survenue d'un syndrome asthénique est associée. Il s'agit de la manifestation clinique la plus courante de la période de récupération. La fatigue prolongée, qui n'est pas compensée par une récupération complète, provoque un syndrome de surcharge, suivi d'un état d'épuisement. La sensation de fatigue subjectivement ressentie est tout d'abord un signal de surcharge des systèmes de régulation centraux, d'un état insatisfaisant des ressources énergétiques du corps et d'auto-intoxication par les produits métaboliques. La fatigue prolongée menant à l'épuisement, en substance, est le résultat d'un effet stressant sur le corps, qui provoque un dysfonctionnement des systèmes de régulation - autonome, endocrinien et immunitaire. Si les facteurs de stress agissent pendant une longue période, une réaction du corps peut se développer, dans laquelle des changements fonctionnels sous forme de dysfonctionnement autonome sont possibles [1, 6]. Le syndrome de dysfonctionnement autonome (SDV) comprend la manifestation de toutes les formes de dysfonctionnement autonome. En plus des manifestations somatiques: étourdissements, maux de tête, palpitations, essoufflement, soif, boulimie, vomissements après avoir mangé, intolérance à certains types d'aliments, état subfébrile d'origine inconnue, éruptions cutanées, etc., chez les patients atteints de SVD, des troubles émotionnels de gravité variable sous forme d'anxiété sont révélés, troubles du sommeil, pleurs déraisonnables, ainsi que troubles du comportement, en particulier impulsivité, augmentation de l'activité motrice et de l'excitabilité, déficit de l'attention, qui est cliniquement défini comme un syndrome asthénovégétatif ou psychovégétatif [Wayne A.M., 1981].

L'intérêt et la complexité du problème du syndrome asthénovégétatif réside dans le fait qu'il est complexe: médical, psychologique et pédagogique. Cependant, tous les experts conviennent qu'une telle condition existe, elle doit être diagnostiquée et correctement corrigée..

Objectifs de recherche

Cette étude est consacrée à l'étude de la dynamique de l'état du système nerveux autonome des enfants atteints du syndrome asthénovégétatif après des maladies infectieuses, ainsi qu'à l'évaluation de l'efficacité du médicament Tenoten pour les enfants dans cette pathologie.

Tenoten pour enfants contient des doses ultra-faibles d'anticorps dirigés contre la protéine S-100 spécifique au cerveau, créée à l'aide d'une technologie spéciale spécifiquement pour les enfants, a un effet calmant et normalisant l'humeur et le comportement, ainsi qu'un effet stabilisant végétatif prononcé [3, 5].

Critères d'inclusion des patients dans l'étude:

Critères d'exclusion des patients de l'étude:

Matériel de recherche

Au MUZ «5 Children's Infectious Diseases Hospital of Saratov», 50 enfants âgés de 3 à 8 ans (4,54 ± 0,18 ans) ont été observés, dont 52% étaient des garçons, 48% étaient des filles qui avaient des complications respiratoires virales et autres. infections au goutte-à-goutte, survenant principalement avec le syndrome de neurotoxicose, ainsi que les enfants fréquemment malades qui sont sous surveillance dispensaire dans une polyclinique.

Pour l'étude par échantillonnage aléatoire, les enfants ont été divisés en deux groupes. Dans le groupe principal (30 personnes), les enfants en période de convalescence, avec une thérapie vitaminique symptomatique, ont reçu Tenoten pour enfants, 1 comprimé 3 fois par jour pendant 4 semaines en association avec un traitement standard. Le groupe témoin (20 personnes) comprenait des enfants ayant reçu une thérapie vitaminique standard et une thérapie symptomatique, à l'exception des médicaments à activité végétotrope.

Il n'y avait pas de différences significatives dans les paramètres d'âge et de sexe entre les groupes d'enfants principaux et témoins..

En ce qui concerne le spectre des maladies subies, leur gravité, la nature des complications, les groupes d'enfants sélectionnés ne différaient pas non plus de manière significative. Le spectre des maladies comprenait des infections virales et virales-bactériennes des voies respiratoires (formes étiologiquement confirmées de grippe et autres infections virales respiratoires, formes sévères de bronchite et de pneumonie, etc.), otite moyenne aiguë, formes sévères et compliquées de mononucléose infectieuse, formes viscérales de varicelle survenant avec neurotoxicose et éruptions vésiculaires sur les organes internes. Les données sur les maladies sont données dans le tableau.

L'examen diagnostique comprenait une évaluation clinique des manifestations de dysfonctionnement autonome, un examen psychologique, un examen neurologique, une électrocardiographie (ECG).

L'état du système nerveux autonome a été déterminé par le tonus autonome initial, la réactivité autonome et le soutien autonome de l'activité. Le tonus végétatif initial, qui caractérise la direction du fonctionnement du système nerveux autonome au repos, a été évalué par l'analyse des plaintes subjectives et des paramètres objectifs. Le degré de gravité des manifestations psychopathologiques a été évalué: fatigue, anxiété, instabilité émotionnelle, etc. (questionnaire modifié de A.M. Wein). Le tonus végétatif intrasystémique a été déterminé par l'indice de Kerdo et le tonus végétatif intersystémique par le coefficient de Hildebrant. Pour évaluer le support végétatif de l'activité, qui reflète principalement l'état du système autonome de régulation, un test clinoorthostatique (KOP) a été réalisé. L'état fonctionnel du système cardiovasculaire a également été pris en compte sur la base de données électrocardiographiques..

Le niveau d'attention a été évalué à l'aide de l'échelle SNAP-IV, tableaux de Schulte, selon les résultats de la méthode modifiée de Pieron - Ruserapo. L'identification des troubles de la mémoire à court et à long terme, reflétant indirectement la gravité de l'asthénie, a été réalisée à l'aide de la méthode des 10 mots et d'un pictogramme.

Les tests achromatiques et de couleur de Luscher ont été utilisés pour déterminer l'état de la sphère émotionnelle des sujets (anxiété, dépression).

Après la fin du traitement, tous les enfants ont subi un examen complet répété pour évaluer l'efficacité du traitement. De plus, les parents d'enfants ont été invités à évaluer les résultats du traitement en utilisant une échelle analogique-visuelle à dix points, où 0 est une très mauvaise note, 10 est très bonne..

Résultats de recherche

Avant le début de l'étude, chez tous les enfants examinés (sans différences significatives dans les deux groupes), à l'aide du questionnaire A.M. Wein, des troubles psychopathologiques modérément sévères ont été déterminés sous forme d'instabilité du fond émotionnel (84%), d'anxiété accrue (34%), de fatigue (38%). ), distraction (86%), troubles du sommeil (74%), perte de mémoire, ainsi que diverses manifestations somatiques sous forme de maux de tête périodiques (52%), vertiges (24%), dépendance météorologique (12%), perte d'appétit (64% ), troubles dyspeptiques sous forme de nausées, vomissements, ballonnements (44%).

L'indice Kerdo a permis de déterminer la présence d'une dystonie intra-systémique chez les enfants ayant subi des maladies infectieuses sévères, il était en moyenne de 32,89 ± 0,99 dans les deux groupes étudiés, ce qui indiquait la prévalence des influences sympathiques sur le corps au repos.

Le tonus végétatif intersystème, évalué à l'aide du coefficient d'Hildebrant (les valeurs moyennes étaient de 3,98 ± 0,03), était principalement de nature eutonique.

Le COP, qui détermine la fourniture autonome du système autonome de régulation, ainsi que la variante sympathicotonique normale du COP, reflétant la stabilité de l'hémodynamique en orthostase (14% des cas), a révélé des variantes pathologiques. La variante hypersympathicotonique de la COP, caractérisée par une forte augmentation de la pression artérielle systolique (SBP), de la pression artérielle diastolique (DBP) et de la fréquence cardiaque (FC) et causée par une inclusion excessive du système sympathico-surrénalien, a été retrouvée dans le nombre prédominant de cas - chez 58% des enfants. Une variante asymétrique de la COP, causée par une connexion insuffisante de la division sympathique du système nerveux autonome, dans laquelle la SBP et la DBP ne changent pas ou ne diminuent pas, la fréquence cardiaque reste normale ou augmente de manière compensatoire, a été trouvée chez 28% des enfants atteints de SVD. Une variante asthénosympathique de COP avec une baisse de la SBP et de la DBP et une forte augmentation de la fréquence cardiaque dans les premières minutes de l'orthostase, suivie d'une réaction hypersympathicotonique a été détectée dans 2% des cas..

L'état fonctionnel du système cardiovasculaire a également été considéré sur la base des données ECG. Selon les données ECG, une tachycardie sinusale a été retrouvée chez l'enfant dans 70% des cas, apparemment à la suite d'influences extracardiaques (augmentation de l'innervation sympathique du cœur ou affaiblissement du vagal sur fond d'excitation psycho-émotionnelle) en l'absence de pathologie organique du cœur, la soi-disant «tachycardie nerveuse».

Les principales manifestations psychopathologiques de la SVD étaient l'inattention, l'hyperactivité, l'impulsivité. Leur évaluation a été réalisée à l'aide de l'échelle du questionnaire SNAP-IV (Swanson J., 1992). L'indicateur d'inattention dans les deux groupes de cette échelle ne différait pas de manière significative et se situait en moyenne à 53,33% (norme (Swanson J., 1992) - 0,40-1,82), l'indicateur moyen d'hyperactivité - 1,96 ± 0,32 ( norme (Swanson J., 1992) - 0,27-1,59) et impulsivité 2,13 ± 0,37 (norme (Swanson J., 1992) - 0,26-1,52) (p

E.V. Mikhailova, docteur en sciences médicales, professeur
T. Ilyicheva
Hôpital clinique régional des maladies infectieuses des enfants de Saratov,
Université médicale d'État de Saratov, Saratov

Syndrome asthénique chez les enfants: traits caractéristiques

Le syndrome asthénique chez les enfants est une condition dans laquelle un mineur souffre de fatigue chronique, qui ne disparaît pas même après le repos. À cause de cela, les performances sont considérablement réduites, ainsi que l'activité physique..

Une maladie similaire survient non seulement chez les mineurs, mais également chez les adultes. Dans le même temps, de nombreux facteurs conduisent à une telle maladie, par exemple un stress constant, une situation de conflit dans la famille, une surcharge nerveuse et d'autres facteurs négatifs..

En conséquence, l'enfant commence à développer un état asthénique, qu'il est important de remarquer et d'éliminer..

Caractéristique

Les enfants ont un corps fragile, ainsi qu'un système nerveux faible, c'est pourquoi il est important de les protéger du surmenage. Étant donné que les enfants modernes doivent beaucoup étudier et tout faire, une fatigue chronique peut souvent survenir. Les parents peuvent remarquer que l'enfant a commencé à se fatiguer plus rapidement, se souvient plus mal des informations et a également diminué ses performances..

Dans le même temps, c'est dans l'enfance que peut s'ajouter une cause d'asthénie telle que des maladies infectieuses fréquentes, dont un mineur commencera à souffrir..

L'immunité du bébé commencera à diminuer constamment, à cause de cela, le bien-être général s'aggravera. Cela est dû au fait que l'enfant subit une tension nerveuse importante, il souffre également d'une forte anxiété. C'est pourquoi les parents doivent veiller non seulement au bien-être émotionnel de l'enfant, mais également à sa santé physique..

Si un enfant souffre d'un état asthénique, il se sentira faible, déprimé et dépassé. Une apathie persistante peut survenir, en raison de laquelle il montrera de l'indifférence au monde qui l'entoure. Il y a souvent des difficultés à s'endormir, le sommeil et l'éveil sont considérablement perturbés, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Si un mineur ne peut pas bien dormir, cela affecte considérablement sa santé..

L'asthénie est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants en âge de fréquenter l'école primaire. Cela peut s'expliquer par le fait que l'horaire quotidien et les activités évoluent considérablement et que la charge de travail dans l'établissement d'enseignement est considérablement augmentée. Ils commencent à exiger plus de l'enfant, alors qu'il n'a jamais rencontré une telle chose auparavant. En conséquence, il peut ressentir une tension nerveuse importante..

Certains enfants parviennent à faire face à de telles charges. D'autres peuvent développer un syndrome asthénique, qui est à la fois un épuisement émotionnel et physique. Le bébé développe de l'anxiété, il y a une dépression importante et le tonus musculaire s'aggrave. Vous pouvez remarquer que la nutrition cellulaire s'aggrave, tandis que le patient s'affaiblit et qu'il commence à s'atrophier.

Il convient de noter que l'asthénie chez les enfants est de types différents, il est donc assez difficile de déterminer indépendamment à quoi il faut faire face. Il sera utile de considérer les types et leurs caractéristiques, puis vous pourrez approximativement comprendre quelle option vous devez traiter.

Types principaux:

  • Neurocirculatoire. Les symptômes sont assez similaires à ceux des maladies cardiovasculaires. Dans le même temps, lors des examens, le bébé ne présente aucune perturbation de l'activité de ces organes. Un état négatif se développe en raison du fait qu'un mineur doit souvent s'inquiéter et se surcharger physiquement. Il arrive également qu'une perturbation hormonale ou une intoxication prolongée du corps entraîne une maladie.
  • Mental. Dans une telle situation, il y a une violation des processus mentaux qui se produisent dans le corps humain. Vous pouvez voir qu'ils récupèrent extrêmement lentement. La pathologie apparaît principalement en raison de la présence de maladies infectieuses pouvant affecter le cerveau.
  • Fonctionnel. Apparaît souvent après que l'enfant a transféré des infections. Cela peut également se produire en raison de surcharges prolongées, ainsi que de violations régulières de la routine quotidienne. Les symptômes sont souvent observés même chez les personnes en bonne santé et la maladie elle-même est réversible. Si le facteur provoquant est éliminé à temps, il sera alors possible de normaliser l'état émotionnel de l'enfant..
  • Névrosé. L'activité mentale d'une personne est perturbée, ce qui entraîne un changement de comportement pour le pire. La maladie apparaît principalement en raison de blessures reçues, ainsi que d'un stress sévère et d'une exposition prolongée à des facteurs négatifs.
  • Cérébral. Cela se produit chez l'homme parce que le cerveau est blessé. De plus, cela peut se produire en raison d'infections, de problèmes d'approvisionnement en sang dans la tête, ainsi que d'une intoxication prolongée..
  • Biologique. Il est observé chez les enfants dans le contexte de maladies infectieuses, ainsi que de lésions chroniques des organes internes. Le patient a une anxiété et une agressivité accrues. Dans le même temps, l'enfant se plaint de maux de tête et de faiblesse..
  • Cardiaque. Le patient a des problèmes avec le travail du système cardiovasculaire. Une arythmie, des anomalies de la fonction respiratoire peuvent être observées. Souvent, le bébé a des crises qui durent environ 10 minutes puis disparaissent.
  • Physique. Il apparaît chez un enfant en raison du fait que le corps est surchargé pendant une longue période. À cet égard, l'activité physique diminue, la fatigue est observée même après une activité mineure.
  • Post-infectieux. Comme son nom l'indique, il est observé chez les enfants en raison du fait qu'ils ont souffert de maladies infectieuses, par exemple, des maux de gorge, la grippe et le SRAS. L'apparition du problème peut s'expliquer par le fait que même après la récupération dans le corps d'un mineur, certains processus sont perturbés. Pour cette raison, il y a une faiblesse, une détérioration du bien-être général. En conséquence, l'enfant devient plus irritable et agressif..

Thérapies

Avant de commencer le traitement, il est important de reconnaître la maladie. Cela peut être fait si vous vous concentrez sur des symptômes spécifiques. Les jeunes enfants peuvent avoir peur de la lumière vive, se plaindre de maux de tête et d'acouphènes. Chez les adolescents, une fatigue rapide est observée sur fond d'irritabilité importante. Si l'enfant commence à se comporter différemment, vous devez absolument consulter un médecin. Par exemple, pendant l'adolescence, des crises de colère incontrôlables, de mauvais résultats scolaires et des problèmes d'attention peuvent survenir..

Les parents doivent contacter un thérapeute pour leur dire exactement à quoi ils doivent faire face. Il arrive qu'il suffit que l'enfant donne plus de temps pour se reposer, puis la maladie elle-même disparaîtra. Si après 2-3 mois la situation ne s'améliore pas, il vaut la peine de montrer le mineur à un psychologue et à un neurologue.

Le traitement consiste en l'utilisation de divers médicaments. Par exemple, des sédatifs peuvent être prescrits pour soulager l'anxiété et l'irritabilité. L'enfant bénéficiera de nootropiques qui activent l'activité cérébrale. Des antidépresseurs ou des tranquillisants peuvent être nécessaires pour soulager la tension nerveuse qui en résulte.

Dans certaines situations, des adaptogènes sont recommandés à l'enfant, ils augmentent l'énergie et l'activité. En outre, les médecins recommandent des antipsychotiques, qui combattent les manifestations de la psychose. Les complexes de vitamines seront utiles pour le renforcement général du corps. Seul un médecin pourra dire sans équivoque quels remèdes aideront à améliorer le bien-être.

Il est recommandé de revoir la routine quotidienne et de laisser à l'enfant suffisamment de temps pour se reposer. L'enfant doit dormir suffisamment, tandis que l'atmosphère de la maison doit être calme et favorable. Il est important de protéger votre bébé du stress et des conflits afin qu'il se sente mieux. Naturellement, il sera nécessaire de revoir le régime alimentaire, car des aliments sains doivent y être présents..

Syndrome asthénique chez les enfants après la grippe

Syndrome asthénique chez les enfants - causes, signes, traitement

Syndrome asthénique: qu'est-ce que c'est

Le syndrome asthénique est un état pathologique exprimé en malaise constant, fatigue, qui a une nature d'origine somatique et neuropsychologique.

Syndrome asthénique chez les enfants

Selon les experts, le syndrome asthénique est provoqué par des troubles de l'activité cérébrale de l'enfant, une diminution des fonctions métaboliques du cerveau..

  • nervosité;
  • isolement;
  • difficultés de communication, en particulier avec des personnes inconnues;
  • difficulté à se concentrer;
  • mauvaise digestibilité des informations;
  • plaintes de maux de tête avec des sons durs et forts;
  • augmentation de la transpiration;
  • vertiges;
  • rythme cardiaque perturbé;
  • faiblesse, manque de force;
  • perte d'appétit.

Si plusieurs signes coïncident, il est recommandé de demander immédiatement l'aide d'un neurologue pédiatrique. Dans certains cas, les parents annulent ces signes en fonction des caractéristiques du tempérament et du comportement de l'enfant..

Le syndrome asthénique chez les enfants se traduit par une poussée de force le matin, une diminution complète et une perte de performance et d'activité le soir. La différence entre la pathologie et la fatigue ordinaire est le manque de récupération de force et de performance après le sommeil ou le repos.

Causes de la maladie

La détérioration après avoir souffert de maladies respiratoires se produit en raison de dommages au système somatique de l'enfant par l'action de micro-organismes pathogènes et d'agents pathogènes.

  • immunité affaiblie;
  • manque de vitamines dans le corps;
  • les dommages toxiques causés par les agents pathogènes des ARVI;
  • effets secondaires de l'utilisation de certains groupes de médicaments;
  • manque de liquide dans le corps.

Les micro-organismes pathogènes provoquent une intoxication, ce qui entraîne un effet négatif sur le système nerveux central de l'enfant. La condition s'aggrave considérablement avec des lésions cérébrales toxiques, qui s'accompagnent de troubles du sommeil, de maux de tête et d'une suppression partielle des fonctions de la mémoire.

Les symptômes sous forme de fatigue et de malaise général sont causés par un gaspillage des forces de réserve du corps visant à lutter contre une infection virale.

Syndrome asthénique chez les nouveau-nés

La pathologie chez les nouveau-nés en l'absence de signes de lésions cérébrales ou d'autres troubles somatiques est causée, selon les experts, par des facteurs héréditaires. Les troubles du sommeil sont considérés comme le principal symptôme du trouble..

  • manque d'appétit et de force;
  • une perte de poids est observée avec une alimentation régulière;
  • saignement dans la région du cordon ombilical;
  • contractions incontrôlables;
  • accumulation de mucus dans la bouche;
  • constipation;
  • jaunissement du visage;
  • pleurs déraisonnables;
  • peur des sons durs et forts.

L'état du nourrisson s'aggrave l'après-midi et vers minuit.

Il est interdit d'effectuer un traitement médicamenteux de la maladie à cet âge.

Traitement sans utilisation de médicaments

Le traitement non médicamenteux chez les nourrissons est développé par le médecin traitant en fonction de la forme et de la nature de l'évolution de la maladie. La principale technique thérapeutique est l'organisation du régime de jour de l'enfant et des exercices spéciaux - gymnastique aquatique. Les actions de soutien comprennent le massage de tous les groupes musculaires.

Il est conseillé aux enfants plus âgés de consommer beaucoup de liquides, en particulier les tisanes, les jus naturels et les décoctions riches en vitamine C.Il est permis de boire de l'eau minérale sans gaz.

Peut-être la nomination de complexes de vitamines et de minéraux pour restaurer l'immunité.

Les promenades en plein air et divers types d'exercices permettent au corps de l'enfant de se détendre et de se remettre d'une maladie. De plus, des procédures d'eau ou de durcissement sont indiquées.

Syndrome asthénique chez les enfants après une maladie

Traitement médical

Afin d'augmenter l'apport d'énergie et de reconstituer la force, des médicaments appartenant au groupe des substances adaptogènes sont prescrits. Les vitamines et les complexes minéraux sont utilisés pour restaurer et renforcer le système immunitaire de l'enfant.

Avec une irritabilité accrue, les sédatifs sont indiqués. Lors des crises de psychose aiguë, divers types d'antipsychotiques peuvent être prescrits. Pour augmenter l'activité cérébrale, des médicaments appartenant au groupe des médicaments nootropes sont utilisés.

Dans des conditions sévères et négligées, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits.

Il est interdit de prescrire indépendamment des médicaments à un enfant. Pour diagnostiquer et prescrire un traitement, vous devez contacter le spécialiste approprié.

Nutrition et prévention

Lorsqu'un enfant est malade, il est nécessaire de sélectionner les produits avec soin. Les produits contenant une quantité accrue d'acides aminés et de protéines sont considérés comme irremplaçables..

Les types de produits suivants sont utilisés pour stimuler l'activité cérébrale:

  • Fruit de mer;
  • viande de volaille, foie;
  • viande de boeuf;
  • céréales, en particulier sarrasin et gruau de riz;
  • produits laitiers et produits à base de lait aigre;
  • feuilles d'épinards fraîches;
  • graines de citrouille;
  • œufs de poule;
  • betterave;
  • amandes, arachides;
  • bananes.

On pense que pour la production de sérotonine - la soi-disant hormone du bonheur - vous devriez manger du pain de grains entiers, des fromages à pâte dure, des bananes, ainsi que de la viande de dinde contenant du tryptophane - l'acide aminé à partir duquel la sérotonine est synthétisée.

Les céréales, les légumes à la citrouille, les pommes de terre et le chou aident à maintenir la glycémie requise après une maladie. À partir de baies, il est recommandé d'utiliser des framboises, des raisins de différentes variétés, des pastèques et des cerises.

Aliments interdits pour le syndrome asthénique

Les produits contenant de la caféine en grande quantité ne doivent pas être consommés par les enfants. Ils doivent être remplacés par des tisanes, des infusions enrichies, des jus naturels de légumes.

Les aliments doivent être sans gras et cuits à la vapeur, cuits à l'étouffée, bouillis.

Il est interdit d'utiliser des produits en conserve, y compris des confitures et des cornichons. La catégorie des produits interdits comprend également la confiserie d'usine, la restauration rapide, l'eau gazeuse, les jus artificiels.

Un traitement intempestif des maladies respiratoires peut provoquer le développement d'un syndrome asthénique. Les sautes d'humeur, la diminution des performances et l'apathie peuvent être causées par des changements pathologiques dans le corps. Avec ces signes, il est recommandé de consulter un neurologue pour la nomination d'un traitement adéquat. Une bonne nutrition et le respect d'une routine quotidienne aideront à prévenir le développement ultérieur de la maladie..

Principes modernes de traitement des conditions asthéniques post-infectieuses chez les enfants

* Facteur d'impact pour 2017 selon le RSCI

La revue est incluse dans la liste des publications scientifiques évaluées par des pairs de la Commission supérieure d'attestation.

L'article présente les principes modernes de traitement des états asthéniques post-infectieux chez les enfants.

Pour citation. S.A. Nemkova Principes modernes de traitement des conditions asthéniques post-infectieuses chez les enfants // BC. 2016. No 6. P. 368–372.

Une fatigue accrue est la plainte la plus courante lorsque les patients consultent un médecin. L'une des raisons de ce symptôme peut être les troubles asthéniques, qui, selon divers chercheurs, affectent 15 à 45% des personnes [1, 2]. Avec une fatigue accrue et une instabilité mentale chez les patients souffrant d'asthénie, de l'irritabilité, de l'hyperesthésie, des troubles autonomes et des troubles du sommeil sont observés [3, 4]. Si une simple fatigue après la mobilisation des forces mentales et physiques du corps peut être caractérisée comme un état physiologique temporaire qui passe rapidement après le repos, alors l'asthénie implique des changements pathologiques plus profonds qui durent des mois et des années, difficiles à gérer sans aide médicale [4].

Classification des conditions asthéniques

1. Forme organique
Elle survient chez 45% des patients et est associée à des maladies somatiques chroniques ou à des pathologies évolutives (neurologiques, endocriniennes, hématologiques, néoplasiques, infectieuses, hépatologiques, auto-immunes, etc.).

2. Forme fonctionnelle
Elle survient chez 55% des patients et est considérée comme une affection temporaire réversible. Un tel trouble est également appelé réactif, car il s'agit de la réponse du corps au stress, au surmenage ou à une maladie aiguë (y compris ARVI, grippe) [1].
Séparément, on distingue l'asthénie mentale, dans laquelle, avec les troubles fonctionnels limites (anxiété, dépression, insomnie), un complexe de symptômes asthéniques est révélé [1].
Lorsqu'elle est classée en fonction de la gravité du processus, on distingue l'asthénie aiguë, qui est une réaction au stress ou à une surcharge mineure, et l'asthénie chronique qui survient après des maladies infectieuses, un accouchement, etc..
Par type, on distingue l'asthénie hypersthénique, caractérisée par une surexcitabilité de la perception sensorielle et une asthénie hyposthénique - avec un seuil réduit d'excitabilité et de sensibilité aux stimuli externes, avec léthargie et somnolence diurne [1].
Dans la CIM-10, les états asthéniques sont présentés en plusieurs sections: asthénie SAI (R53), état d'épuisement de la vitalité (Z73.0), malaise et fatigue (R53), psychasthénie (F48.8), neurasthénie (F48.0) et faiblesse - congénitale (P96.9), sénile (R54), épuisement et fatigue dus à la démobilisation nerveuse (F43.0), effort excessif (T73.3), exposition prolongée à des conditions défavorables (T73.2), exposition à la chaleur (T67.5), grossesse (O26.8), syndrome de fatigue (F48.0), syndrome de fatigue post-virale (G93.3).

Syndrome asthénique post-infectieux [5-7]:
- survient à la suite d'une maladie infectieuse (ARVI, grippe, amygdalite, hépatite, etc.), survient chez 30% des patients qui se plaignent de fatigue physique;
- les premiers symptômes apparaissent après 1 à 2 semaines. après une maladie infectieuse et persistent pendant 1 à 2 mois, tandis que si la cause profonde était d'origine virale, des périodes de fluctuations de température sont possibles;
- fatigue générale, fatigue, aggravée par l'effort physique, faiblesse, irritabilité, troubles du sommeil, anxiété, tension, difficulté à se concentrer, instabilité émotionnelle, ressentiment, larmoiement, irascibilité, sautes d'humeur, impressionnabilité, perte d'appétit, transpiration, sensation d'insuffisance cardiaque, manque d'air, réduisant le seuil de tolérance de divers stimuli: sons forts, lumière vive, charges vestibulaires [7].
Cela est dû au fait qu'après la guérison de la maladie sous-jacente, de petites perturbations de l'énergie et des processus métaboliques restent dans le corps, ce qui provoque le développement d'un malaise. Si le syndrome asthénique est laissé sans surveillance, sa progression peut provoquer une infection secondaire, ce qui altérera considérablement le fonctionnement du système immunitaire et l'état du patient dans son ensemble [7, 8].
Il existe deux principaux types d'asthénie post-grippale:
- nature hypersthénique: ce type d'asthénie survient aux premiers stades avec des formes bénignes de la grippe, les principaux symptômes sont une gêne interne, une irritabilité accrue, un doute de soi, une performance réduite, une agitation et un manque de concentration;
- nature hyposthénique: ce type d'asthénie est typique des formes sévères de grippe, alors que, tout d'abord, l'activité diminue, la somnolence et la faiblesse musculaire apparaissent, des poussées d'irritabilité à court terme sont possibles, le patient ne ressent pas la force d'une activité vigoureuse [2, 5].

Manifestations cliniques de l'asthénie post-infectieuse [8-11]
- Épuisement accru des fonctions mentales et physiques, tandis que les principaux symptômes sont une augmentation de la fatigue, de la fatigue et de la faiblesse, une incapacité à se reposer complètement, ce qui entraîne un stress mental et physique prolongé.

Manifestations concomitantes d'asthénie
- Instabilité émotionnelle, qui se traduit le plus souvent par des sautes d'humeur fréquentes, de l'impatience, de l'agitation, de l'anxiété, de l'irritabilité, de l'anxiété, des tensions internes, de l'incapacité à se détendre.
- Troubles végétatifs ou fonctionnels sous forme de maux de tête fréquents, transpiration, perte d'appétit, insuffisance cardiaque, essoufflement.
- Déficience cognitive sous forme de diminution de la mémoire et de l'attention.
- Hypersensibilité aux stimuli externes, tels que le grincement d'une porte, le bruit d'une télévision ou d'un lave-linge.
- Troubles du sommeil (difficulté à s'endormir la nuit, manque de vigilance après une nuit de sommeil, somnolence diurne).
Les observations de suivi des enfants atteints de grippe et d'infections virales respiratoires aiguës avec lésions du système nerveux ont révélé que le principal trouble qui survient chez les enfants après la grippe est l'asthénie, qui a ses propres caractéristiques en fonction de l'âge [3, 12-14]. Chez les jeunes enfants, l'asthénie se manifeste plus souvent par un syndrome asthéno-hyperdynamique, chez les enfants plus âgés - asthéno-apathique. Il a été montré que pour l'asthénie cérébrale chez l'enfant, l'épuisement, l'irritabilité, se manifestant par des explosions affectives, ainsi que la désinhibition motrice, l'agitation, la mobilité sont caractéristiques; dans le même temps, les conditions asthéniques à long terme qui se développent chez les enfants après la grippe peuvent entraîner des troubles de la mémoire, un retard mental et une diminution des capacités mentales, ainsi qu'une anorexie, une transpiration accrue, une labilité vasculaire, une condition subfébrile prolongée, des troubles du sommeil, ce qui a permis aux chercheurs de parler des dommages à la région diencéphalique [15, 16]. La pathologie diencéphalique chez les enfants après la grippe survient le plus souvent sous la forme de symptômes neuroendocriniens et végétatifs-vasculaires, d'épilepsie diencéphalique, de syndromes neuromusculaires et neurodystrophiques. Dans une large mesure, la sphère émotionnelle de l'enfant souffre après la grippe. D.N. Isaev (1983) a noté chez les enfants des complications post-grippales sous forme de psychoses, dans lesquelles des troubles émotionnels sont apparus. Ceci est démontré par les données d'autres chercheurs qui ont décrit un trouble de l'humeur avec une prédominance de dépression chez les enfants après la grippe [15]. Le développement d'un syndrome amentif-délirant, des changements psychosensoriels, une perception altérée de l'environnement avec une orientation insuffisante a été noté. En plus des changements mentaux, après la grippe, des troubles neurologiques se manifestent sous la forme de troubles de l'audition, de la vision, de la parole, des mouvements et des convulsions [16, 17].
Une étude consacrée à l'étude des troubles psycho-émotionnels chez les patients atteints d'une maladie causée par le virus d'Epstein-Barr, la mononucléose virale infectieuse et l'infection d'oreillons avec méningite séreuse a montré que les troubles se présentent sous la forme de trois principaux syndromes: asthénique, asthénique-hypocondriaque et asthéno-dépressif, tandis que la variété et la fréquence d'apparition des troubles psycho-émotionnels dépendent de la durée et de la gravité du syndrome d'asthénie post-virale et de l'état de régulation autonome [14].
Un certain nombre d'études consacrées à l'étude de la catamnèse chez les patients présentant des lésions du système nerveux avec grippe et infection à entérovirus ont révélé des troubles fonctionnels sous forme d'asthénie, de léthargie, de diminution de l'appétit, de distraction, de labilité autonome (sous forme de dysfonctionnement cardiovasculaire et de modifications de l'électrocardiogramme) et de déséquilibre émotionnel, avec De plus, l'incidence de ces syndromes était directement proportionnelle à la gravité de la maladie pendant la période aiguë et aux caractéristiques prémorbides de l'organisme [14, 16, 18]. L'état prémorbide de l'enfant dans le développement des effets résiduels post-grippaux sur la partie du système nerveux est très significatif [14]. Le rôle important de l'état prémorbide dans le développement de la période aiguë de la maladie, dans l'issue de la maladie et, enfin, dans la formation de phénomènes résiduels a été établi [14]. L'évolution défavorable de la période de réparation post-grippale est aggravée par une insuffisance cérébrale précoce de l'anamnèse (convulsions, rachitisme, hydrocéphalie, hyperexcitabilité, traumatisme crânien), ainsi que par la charge héréditaire. Afin d'étudier l'état fonctionnel du système nerveux central (SNC) chez des patients présentant des complications post-grippales, certains auteurs ont mené des études électroencéphalographiques, les résultats obtenus dans ce cas indiquaient le plus souvent des phénomènes d'inhibition dans le système nerveux central chez des patients souffrant d'asthénie postinfectieuse [5, 14].
La plus grande étude de suivi sur l'état de santé et les caractéristiques développementales de 200 enfants qui avaient eu une infection grippale et adénovirale pendant 1 à 7 ans après leur sortie de l'hôpital [2] a montré que 63% des patients se développaient normalement à l'avenir et 37% avaient des troubles fonctionnels. caractère sous forme d'asthénie, de labilité émotionnelle et végétative, de syndromes neurologiques légers (réflexes tendineux élevés, clonus des pieds, etc.), tandis que la fréquence et la gravité des changements pathologiques dépendaient de la gravité des lésions du système nerveux pendant la phase aiguë de la maladie, ainsi que de la charge prémorbide... La nature des troubles neuropsychiatriques dans le suivi était différente, l'asthénie cérébrale était le plus souvent notée (chez 49 enfants sur 74 avec des symptômes résiduels), qui se manifestait par divers symptômes (épuisement sévère, léthargie, fatigue facile, incapacité à se concentrer sur le long terme, caprices sans cause, distraction, changement comportement). Les écoliers ont montré une diminution de leurs performances scolaires, une lenteur dans la préparation des cours et une mauvaise mémorisation de ce qu'ils lisent. Les enfants de moins de 3 à 5 ans présentaient certaines caractéristiques dans la manifestation de ce syndrome (irritabilité accrue, excitabilité, mobilité excessive, caprices fréquents). Le deuxième syndrome le plus fréquent était les troubles émotionnels, qui consistaient en un changement rapide d'humeur, du ressentiment, une impressionnabilité excessive, des accès d'agression, de colère, suivis de dépression et de larmes. En troisième lieu, des troubles autonomes prononcés (labilité du pouls, fluctuations de la pression artérielle, pâleur, hyperhidrose, extrémités froides, état subfébrile prolongé en l'absence de tout processus inflammatoire), ainsi qu'un manque d'appétit, une tendance à vomir pendant le gavage [2]. Tous ces symptômes indiquaient indirectement une lésion dans la région diencéphalique, tandis que la durée de ces troubles était de 1 à 3 mois, moins souvent de 4 à 6 mois. L'incidence des événements résiduels était significativement plus faible dans le groupe d'enfants qui suivaient le bon régime à la maison et suivaient toutes les instructions données à leurs parents avant la sortie. En cas d'asthénie cérébrale, une grande importance a été attachée à la création du régime nécessaire, ce qui implique: allongement du sommeil nocturne et diurne, exposition prolongée à l'air, réduction de la charge scolaire (jour libre supplémentaire par semaine), soulagement temporaire de l'éducation physique intensive (avec la recommandation d'exercices quotidiens du matin), prescription de vitamines, en particulier du groupe B, préparations contenant du phosphore, améliorées, bonne nutrition. Avec une labilité émotionnelle prononcée et un déséquilibre autonome, en plus d'un traitement de renforcement général, des préparations de valériane et de brome ont été administrées. Tous les enfants qui ont eu la grippe et d'autres infections virales respiratoires avec troubles neurologiques pendant 6 mois. exemptés de vaccinations prophylactiques. La question a également été soulevée de l’opportunité de créer des sanatoriums, des écoles forestières spéciales et des établissements préscolaires pour les enfants qui ont souffert de maladies respiratoires virales et autres avec des lésions du système nerveux central [2].

Principes de base de la thérapie pour les conditions asthéniques
Le traitement de l'asthénie implique une période de récupération complète après une infection, tout en renforçant le système immunitaire, une bonne nutrition, un sommeil et un repos sains, une pharmacothérapie rationnelle est obligatoire [2, 18, 19].
L'utilisation de psychostimulants pour le traitement des patients souffrant d'asthénie post-infectieuse n'est pas souhaitable. L'obtention d'un effet psychostimulant pour ces patients est possible à l'aide de médicaments neurométaboliques, les nootropiques, qui sont actuellement classés dans le groupe des médicaments antiasthéniques (Nooclerin, éthylthiobenzimidazole, acide hopanténique), ainsi que des adaptogènes.
L'un des médicaments antiasthéniques les plus modernes est le deanola acéglumate (Nooclerin, PIK-Pharma, Russie) - un médicament nootropique moderne d'action complexe, qui présente une similitude structurelle avec les acides gamma-aminobutyrique et glutamique, recommandé pour une utilisation chez les enfants à partir de 10 ans [20 –23]. La nooclérine, étant un activateur indirect des récepteurs métabotropiques du glutamate (type 3), un précurseur de la choline et de l'acétylcholine, affecte l'échange de neurotransmetteurs dans le système nerveux central, a une activité neuroprotectrice, augmente l'apport énergétique du cerveau et la résistance à l'hypoxie, améliore l'absorption du glucose par les neurones, module la fonction détoxifiante du foie 20 –22].
Le médicament a fait l'objet d'une étude large et multiforme dans de grands centres médicaux en Russie (8 cliniques pour 800 patients), et les résultats obtenus en même temps ont indiqué un effet positif significatif de Nooclerin sur les troubles asthéniques (léthargie, faiblesse, épuisement, distraction, oubli) et adynamiques [23-26 ].
Il a été démontré que la nooclérine a l'efficacité thérapeutique la plus prononcée dans l'asthénie (dans 100% des cas), les états asthénodépressifs (75%) et les troubles dépressifs adynamiques (88%), augmentant l'activité du comportement en général et améliorant le tonus et l'humeur généraux [23]. L'étude de l'efficacité de l'utilisation de Nooclerin dans l'asthénie fonctionnelle de nature psychogène chez 30 adolescents âgés de 13 à 17 ans (avec la détermination de l'état du patient selon l'échelle d'évaluation subjective de l'asthénie MFI-20 et l'échelle visuelle analogique de l'asthénie) a montré que le médicament est un agent antiasthénique efficace et sûr dans le traitement de cette maladie. le contingent de patients [24]. Il a été constaté que l'efficacité de Nooclerin ne dépend pas du sexe, de l'âge et du statut social du patient. Après le cours de Nooclerin, sur l'échelle MFI-20, le score total moyen est passé de 70,4 à 48,3 points, et sur les échelles reflétant l'asthénie générale - de 14,8 à 7,7 points, tandis que sur 27 patients, 20 étaient répondeurs. personnes (74,1%). Les non-répondeurs étaient 25,9% des adolescents, parmi lesquels les patients présentant des manifestations asthéniques prédominaient dans un contexte de troubles névrotiques à long terme (plus de 2 ans). Aucun autre facteur n'a influencé l'efficacité de Nooclerin chez les adolescents étudiés. Les résultats de l'étude ont également indiqué la nécessité de prendre Nooclerin pendant au moins 4 semaines, tandis que l'effet antiasthénique le plus prononcé a été noté lors de la dernière visite (28e jour) et était absent lors de la 2e visite (7e jour), à l'exception des poumons. manifestations d'insomnie (chez 4 patients), ont disparu sans médicament. Aucun effet secondaire n'a été noté [24].
Il a été montré que l'utilisation de Nooclerin chez les enfants de 7 à 9 ans souffrant de retard mental, d'encéphalopathie (avec des symptômes prononcés d'asthénie et de comportement psychopathique) contribuait à une diminution des manifestations asthéniques, une amélioration de la mémoire, des performances, la capacité de maintenir une attention active, un vocabulaire élargi, tandis que les maux de tête étaient nivelés, ainsi que des manifestations de cinétose (les enfants tolèrent mieux le transport) [25]. Lors de la réalisation d'une étude sur l'efficacité et la tolérabilité de Nooclerin dans les troubles neuropsychiatriques borderline, formée dans le contexte d'une insuffisance organique résiduelle du système nerveux central du spectre asthénique et névrotique, chez 52 enfants âgés de 7 à 16 ans, un effet nootrope distinct positif et stimulant léger de Nooclerin a été révélé: une diminution de l'asthénie, de l'anxiété, une diminution de la labilité émotionnelle, un renforcement du sommeil, un affaiblissement de l'énurésie - chez 83% des enfants, une amélioration de l'attention - chez 80%, la mémoire verbale auditive - chez 45,8%, la mémoire figurative visuelle - chez 67%, la mémorisation - chez 36%, tandis que l'effet antiasthénique et psychostimulant n'était pas accompagné des phénomènes de désinhibition psychomotrice et d'excitabilité affective [26]. Dans une autre étude clinique, avec la participation de 64 adolescents âgés de 14 à 17 ans, souffrant de neurasthénie sur fond d'inadaptation scolaire, après traitement par Nooclerin, une diminution significative de la fatigue et de l'asthénie a été notée [27]. Deanola aceglumate est inclus dans les normes de soins médicaux spécialisés de la Fédération de Russie et peut être utilisé pour les troubles organiques, y compris les troubles symptomatiques, mentaux, dépressifs et anxieux liés à l'épilepsie. Il a également été révélé que la nooclérine avait un effet positif sur l'analyseur visuel sous la forme d'une augmentation de son activité fonctionnelle [28]. Ainsi, les résultats de nombreuses études indiquent que Nooclerin est un médicament efficace et sûr pour le traitement des états asthéniques et asthénodépressifs, ainsi que des troubles cognitifs et comportementaux d'origines diverses chez les enfants..
Une efficacité thérapeutique élevée de Nooclerin a été démontrée pour la méningite séreuse chez les enfants [29]. Un examen clinique et biologique de 50 patients atteints de méningite séreuse âgés de 10 à 18 ans a été effectué, tandis que chez 64% des patients l'étiologie entérovirale de la maladie a été établie et 36% souffraient de méningite séreuse d'étiologie inconnue. Au cours de l'étude, le groupe 1 (principal), associé au traitement de base de la méningite séreuse, a reçu le médicament Nooclerin à partir du 5ème jour d'hospitalisation, le groupe 2 (groupe de comparaison) n'a reçu qu'un traitement de base (antiviral, déshydratation, médicaments de désintoxication). Le degré d'asthénie a été évalué selon l'échelle des symptômes d'asthénie chez l'enfant et l'échelle de Schatz Asthenia, la qualité de vie à l'aide du questionnaire PedsQL 4.0, ainsi que la dynamique EEG. Les résultats ont montré que dans la période de convalescence après 2 mois. après la sortie de l'hôpital, les manifestations du syndrome cérébrasthénique dans le groupe témoin ont été révélées beaucoup plus souvent que chez les enfants recevant Nooclerin. Tests réalisés sur des patients atteints de méningite séreuse sur deux échelles (Questionnaire pour identifier le niveau d'asthénie par I.K.Shatz et l'échelle des symptômes de l'asthénie chez l'enfant) pour déterminer le niveau d'asthénie dans la période aiguë de la maladie et dans le suivi après 2 mois. après la sortie dans divers groupes a révélé un niveau de développement significativement plus faible des manifestations asthéniques chez les enfants recevant Nooclerin au moment de la sortie de l'hôpital, ainsi qu'une diminution significative des manifestations d'asthénie après 2 mois. prendre le médicament, par rapport au groupe témoin. Les données obtenues confirment le fait que Nooclerin a non seulement un effet psychostimulant, mais aussi cérébroprotecteur. Lors de l'évaluation des changements dans la qualité de vie de ces patients, l'étude a révélé une diminution de la qualité de vie après 2 mois. après avoir souffert de méningite séreuse chez les enfants qui n'ont reçu qu'un traitement de base pendant la période aiguë de la maladie, tandis que chez les enfants qui ont reçu une méningite séreuse avec un traitement de base pendant 2 mois. Nooclerin, la qualité de vie est restée au niveau d'origine. Les données obtenues lors de l'examen EEG dans la période aiguë de la maladie et dans le suivi après 2 mois. après la sortie de l'hôpital, entièrement corrélée avec les observations cliniques et les données obtenues à partir des questionnaires des patients. Les auteurs ont fait l'hypothèse que Nooclerin en tant que médicament, dans sa structure chimique proche des substances naturelles qui optimisent l'activité cérébrale (acides gamma-aminobutyrique et glutamique), lorsqu'il est utilisé chez les enfants atteints de méningite séreuse, facilitant le processus de transmission de l'influx nerveux, améliorant la fixation, la consolidation et la reproduction des traces de mémoire, stimulant le métabolisme tissulaire, aide à optimiser les processus neurométaboliques, ce qui empêche la formation de carences organiques. L'utilisation de Nooclerin dans le traitement complexe de la méningite séreuse atténue les différences interhémisphériques dans le fonctionnement du cerveau, ce qui contribue également à la protection du développement de l'épilepsie symptomatique en période de convalescence tardive. De manière générale, les résultats obtenus dans l'étude ont montré une efficacité thérapeutique élevée de Nooclerin, et ont également confirmé ses effets psychostimulants, neurométaboliques et cérébroprotecteurs ainsi qu'une bonne tolérance, ce qui a permis de recommander son inclusion dans le standard de prise en charge des enfants atteints de méningite séreuse pour la prévention et le traitement de l'asthénie post-infectieuse des améliorer les résultats de la maladie [29].
Ainsi, les études menées indiquent que Nooclerin est un agent hautement efficace et sûr pour le traitement d'un large éventail d'affections accompagnées de symptômes d'asthénie. Ces conditions incluent une fatigue chronique accrue, une faiblesse, des maladies chroniques organiques neurologiques, mentales et somatiques (infectieuses, endocriniennes, hématologiques, hépatologiques, schizophrénie, dépendance aux substances psychoactives, etc.). Le médicament Nooclerin provoque une diminution assez rapide des troubles asthéniques chez la plupart des patients, tandis que l'avantage du médicament est l'absence de propriétés négatives et de complications caractéristiques d'autres psychostimulants. Tout ce qui précède nous permet de recommander Nooclerin comme un agent efficace et sûr dans le traitement des conditions asthéniques chez les enfants, y compris l'asthénie post-infectieuse..
Dans le traitement de l'asthénie après la grippe et les infections virales respiratoires aiguës, des préparations à base de plantes fortifiantes sont également largement utilisées - extrait d'Eleutherococci (Extractum Eleutherococci), teinture de schisandra (Tinctura fructuum Schizandrae), teinture de ginseng (Tinctura Ginseng). Si la fatigue est associée à une irritabilité accrue, des sédatifs à base de plantes ou de composition combinée sont recommandés - teintures de valériane, agripaume, extrait de passiflore, etc. La prise de multivitamines et de produits contenant du magnésium est également indiquée..

Comment le syndrome asthénique se manifeste chez les enfants et les adolescents?

Dans les conditions modernes, un enfant subit de nombreux stress. Le programme scolaire intense à l'école, une charge de travail élevée, des conflits dans la famille et dans l'équipe entraînent une surcharge nerveuse persistante, qui se traduit par le développement d'un état asthénique.

Cette condition est de plus en plus diagnostiquée non seulement dans la population adulte, comme c'était le cas auparavant, mais aussi chez les enfants..

Les raisons du développement du syndrome asthénique chez les enfants comprennent non seulement une fatigue accrue, une fatigue chronique, mais également des maladies infectieuses fréquentes, accompagnées d'une diminution persistante de l'immunité, une détérioration du bien-être général de l'enfant..

Et ce n'est pas surprenant, car dans une telle situation, le bébé éprouve une grande tension nerveuse, une anxiété accrue. Par conséquent, les parents doivent prendre soin non seulement de la santé émotionnelle, mais aussi de la santé physique du bébé..

Syndrome asthénique - symptômes, traitement chez les enfants

L'asthénie chez les enfants n'est pas une phrase!

Le syndrome asthénique est une condition dans laquelle un enfant a une fatigue accrue et une faiblesse constante. L'enfant est en tension nerveuse, ou plutôt: tout l'irrite, il est facile de faire pleurer, dans de rares cas, une apathie totale. Si le traitement de la maladie n'est pas commencé à temps, l'enfant peut alors ressentir un épuisement émotionnel, des problèmes de transmission de l'influx nerveux et d'autres maladies du système nerveux. Cette condition est dangereuse pour les jeunes enfants, interfère avec le développement complet de l'enfant et nuit à la santé..

Symptômes

Certains symptômes apparaissent même dans l'enfance en raison du fait que cette condition est transmise au niveau du gène. Un bébé malade jusqu'à un an est souvent dans un état d'excitation: une fatigue rapide lorsqu'il est tenu sur les bras ou en lui parlant. Les troubles du sommeil sont fréquents.

Enfants de moins d'un an

Selon les statistiques, le plus grand pourcentage d'asthénie chez les enfants survient chez les bébés jusqu'à un an. Symptômes d'asthénie chez un enfant de moins d'un an:

  • Des larmes déraisonnables chez le bébé (assurez-vous que le bébé n'a pas faim et n'a pas de douleur);
  • Pour s'endormir, l'enfant doit être laissé seul;
  • L'enfant a peur de tout bruissement;
  • Les étrangers fatiguent rapidement le bébé, il se met à pleurer et crier.

Symptômes avant l'âge de dix ans

Plus l'enfant vieillit, plus l'asthénie se manifeste chez les enfants. Maintenant, l'enfant est souvent nerveux, se replie sur lui-même et se plaint de fatigue. Il lui est difficile d'être seul avec des inconnus à cause d'un sentiment de peur, l'adaptation en équipe est difficile.

À la maternelle, l'enseignant peut noter que le bébé pleure sans raison, a du mal à s'endormir, rarement, mais est agressif envers les autres enfants.

À dix ans, les enfants peuvent présenter les symptômes suivants:

  • Douleur musculaire qui se produit avec de fortes odeurs;
  • L'apparition d'un mal de tête avec des sons forts;
  • Douleur oculaire sous une lumière vive.

Il est très difficile de diagnostiquer l'asthénie chez un petit enfant. Et c'est tout parce que les symptômes indiquant l'asthénie sont indirects.

Les crises de colère et la peur sans fin sont attribuées à un trait de caractère et des sensations douloureuses au développement de maladies ou de fatigue. N'ignorez pas les symptômes de la maladie, qui indiquent la présence possible d'un syndrome asthénique chez un enfant, car un traitement retardé entraîne des conséquences désagréables, par exemple une miction incontrôlée ou un bégaiement.

Asthénie chez les adolescents

Les principaux symptômes de la maladie à l'adolescence sont la fatigue chronique et la nervosité. Les adolescents asthéniques se disputent toujours avec leurs parents, sont impolis, impolis avec eux. Il est difficile pour une personne qui ne comprend pas la complexité d'une telle période de parler à un patient.

Un enfant malade a de faibles performances scolaires, de la distraction, de l'inattention, des erreurs dans les choses élémentaires. La relation avec les gens autour devient «comme des cordes tendues»: situations de conflit, colère, agressivité, insultes, etc..

L'essentiel n'est pas de confondre syndrome asthénique et fatigue, mais de commencer à traiter la maladie à temps. L'asthénie diffère de la fatigue en ce qu'un état cassé est observé dans tout type d'activité.

Pourquoi l'enfant a-t-il le syndrome asthénique?

Il est impossible de nommer la cause exacte de la pathologie dans l'enfance. Cependant, vous pouvez énumérer les facteurs menant à la maladie:

  • Routine quotidienne irrégulière. Stress physique, mental et émotionnel. Environnement familial défavorable pour l'enfant;
  • Traitement médicamenteux visant à supprimer le système nerveux;
  • Épuisement du système nerveux. Morale - pression psychologique. Si un enfant fréquente une école maternelle ou une école, des sections ou des cours supplémentaires, il a besoin d'un bon repos. Par exemple, marcher avec des amis, faire ce que vous aimez;
  • Maladies virales qui affaiblissent l'immunité des enfants. Souvent après des maladies virales, une fatigue chronique commence à se développer;
  • Il n'y a pas assez d'oxygène pour une activité cérébrale normale;
  • Maladies après lesquelles une perturbation hormonale survient;
  • Hérédité. Si l'un des parents souffre d'asthénie, il y a de fortes chances que la violation apparaisse chez l'enfant..

Causes plus graves d'asthénie:

  • Dépression sévère, trouble du système nerveux;
  • Encéphalite à tiques, mauvaise circulation dans le cerveau;
  • Formations malignes, leucémie, cancer;
  • Hypertension et hypotension, maladies du système cardiaque;
  • Schizophrénie.

Traitement correct

Le traitement de l'asthénie est plus psychothérapeutique, puisque la maladie apparaît dans la plupart des cas après une surcharge corporelle, une maladie récente, des situations stressantes, etc..

Une visite chez un psychiatre est recommandée. Ils prescriront également des thérapies médicamenteuses: nootropiques, antidépresseurs, psychostimulants et vitamine B.

Que devrais tu faire:

  • Changer l'environnement de l'enfant;
  • Si la maladie est apparue après une situation stressante, l'enfant doit être diverti, avec lui pour surmonter les difficultés et les difficultés;
  • Si la fatigue est le résultat d'une maladie, guérir la source et renforcer le système immunitaire;
  • C'est tout le traitement que vous pouvez donner vous-même à votre enfant. Si tout le reste échoue, il est préférable de consulter un spécialiste - un pédiatre et un psychologue. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même;
  • Des médecins certifiés examineront l'enfant, le feront subir des tests, seront en mesure de diagnostiquer et de prescrire le traitement nécessaire.

Aussi, le traitement consiste à normaliser le repos, à rester prolongé à l'air frais, à faire du sport.

Complications et prévention

Les complications après asthénie sont difficiles à prévoir. L'asthénie peut partir sans laisser de trace, ou elle peut laisser des problèmes psychologiques, par exemple, la schizophrénie, la neurasthénie. Donnez à vos enfants le plus de temps possible, fournissez-leur une nutrition adéquate, des vitamines, des fruits et vous n'aurez aucun problème!

Syndrome asthénique

Le syndrome asthénique (asthénie, réaction asthénique, état asthénique, syndrome de fatigue chronique) est un état pathologique dans lequel le patient éprouve une fatigue constante qui ne disparaît pas après le repos et conduit progressivement à une diminution des performances mentales et physiques.

Le syndrome asthénique fait référence aux manifestations non spécifiques de nombreux processus pathologiques, alors qu'il peut précéder une autre maladie, l'accompagner ou accompagner la période de récupération.

Ces dernières années, les experts ont noté une augmentation de la fréquence du syndrome asthénique, notamment en raison de son lien avec le surmenage psychoémotionnel inhérent aux habitants des grandes villes. Le syndrome asthénique est enregistré chez des personnes de différents groupes d'âge, le plus souvent observé chez les patients âgés de 20 à 40 ans. Les femmes y sont plus sensibles.

Les principales caractéristiques distinctives du syndrome asthénique par rapport à la fatigue ordinaire, qui est causée par un stress physique et / ou mental, une routine quotidienne irrationnelle, des conditions climatiques et / ou un fuseau horaire changeants, sont une augmentation progressive des symptômes, une longue évolution et la nécessité d'une correction médicale de cette condition.

Causes et facteurs de risque

Les principales causes du syndrome asthénique sont les troubles métaboliques, un apport insuffisant en nutriments, ainsi qu'une consommation excessive d'énergie, qui peut survenir dans le contexte de tout facteur qui provoque l'épuisement du corps..

Les facteurs de risque comprennent une prédisposition génétique, un stress fréquent, des troubles psycho-émotionnels, des circonstances de vie défavorables, une alimentation déséquilibrée. De plus, le syndrome asthénique est inclus dans le tableau clinique de nombreux processus pathologiques, en particulier:

  • maladies du tube digestif (gastrite aiguë et chronique, ulcère gastrique et ulcère duodénal, entérocolite):
  • maladies infectieuses (infections virales respiratoires aiguës, grippe, hépatite virale, tuberculose, maladies d'origine alimentaire, etc.);
  • pathologie cardiovasculaire;
  • maladies du sang;
  • Troubles endocriniens;
  • lésions organiques du cerveau (traumatisme cranio-cérébral, maladies démyélinisantes, altération de la circulation cérébrale);
  • la période de récupération après les blessures, les opérations, l'accouchement, les maladies graves.

Le développement du syndrome asthénique chez les enfants peut être facilité par un environnement inconfortable dans la famille, la pression psychologique des autres enfants et d'autres facteurs défavorables dans l'environnement immédiat de l'enfant.

De plus, le syndrome asthénique est souvent diagnostiqué chez les personnes vivant dans une zone écologiquement défavorable (niveau élevé de pollution de l'environnement, augmentation du rayonnement de fond, etc.).

Le syndrome asthénique est enregistré chez des personnes de différents groupes d'âge, le plus souvent observé chez les patients âgés de 20 à 40 ans. Les femmes y sont plus sensibles.

Formes de la maladie

Distinguer le syndrome asthénique organique (associé à une pathologie somatique) et fonctionnel (qui est la réponse du corps à un stress mental ou physique excessif, à des situations stressantes, etc.).

En fonction du facteur étiologique qui a provoqué le développement du syndrome asthénique, ses principales formes se distinguent:

  • somatogène;
  • post-traumatique;
  • post-infectieux;
  • post-partum.

En fonction des caractéristiques du tableau clinique, on distingue les formes suivantes de syndrome asthénique:

  • hyposthénique - accompagné d'une diminution de la sensibilité aux stimuli externes;
  • hypersthénique - accompagné d'une sensibilité accrue aux stimuli externes.

Selon la durée du syndrome asthénique, il est classé comme aigu et chronique.

Symptômes du syndrome asthénique

Le tableau clinique du syndrome asthénique dépend du facteur étiologique qui a provoqué son développement, ainsi que des caractéristiques individuelles du patient..

La fatigue, l'un des principaux signes du syndrome asthénique, s'accompagne d'une diminution de la productivité du travail, notamment avec les activités intellectuelles, l'oubli, la diminution de l'attention, l'irritabilité, les sautes d'humeur rapides, la tension et l'anxiété. Les patients perdent facilement leur sang-froid, l'anxiété, la dépression, l'humeur pessimiste, la dépression périodique, l'intolérance et l'irritabilité envers les gens autour se produisent. Il peut également être difficile pour les patients de se concentrer et de trouver les bons mots. Après un court repos, l'état des patients ne s'améliore pas.

Dans le tableau clinique du syndrome asthénique, des troubles végétatifs sont souvent présents: tachycardie, inconfort et douleur dans la région du cœur, fluctuations de la pression artérielle, hyperémie ou pâleur de la peau, sensation de chaleur ou de frissons à température corporelle normale, transpiration accrue (locale ou généralisée). Souvent, les patients se plaignent de troubles dyspeptiques (douleurs abdominales, perte d'appétit, constipation spastique), d'une lourdeur et de douleurs à la tête, d'une diminution de la libido.

Les troubles du sommeil se manifestent par des difficultés à s'endormir, des rêves dérangeants, un réveil au milieu de la nuit, après quoi il est difficile de s'endormir, ainsi qu'un réveil précoce. Après le sommeil, le patient ne se sent pas reposé et au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, une somnolence apparaît dans la journée, augmentant dans un contexte de stress mental et physique. Parfois, il semble aux patients qu'ils ne dorment pratiquement pas la nuit, mais en réalité ce n'est pas le cas.

Habituellement, les symptômes du syndrome asthénique s'intensifient l'après-midi, le matin, l'état général du patient peut être satisfaisant..

Avec le syndrome asthénique, une douleur musculaire diffuse est souvent notée, le plus souvent elle a un caractère douloureux ou tirant et est presque constante, une faiblesse musculaire apparaît souvent. Des douleurs dans les grosses articulations peuvent survenir. Parfois, il y a une augmentation des ganglions lymphatiques et de la douleur.

Les jeunes ont souvent une indication d'antécédents de rhumes fréquents, ainsi que des antécédents d'amygdalite chronique ou au moment d'aller chez le médecin pour asthénie. Dans le même temps, la rééducation des amygdales palatines n'a pas d'effet positif, même après, les patients restent faibles et à faible température corporelle.

Dans certains cas, les patients atteints du syndrome asthénique présentent une diminution significative du poids corporel, accompagnée d'une diminution de la turgescence cutanée.

Le syndrome asthénique chez l'enfant s'accompagne généralement de léthargie, ainsi que de changements de comportement (irritabilité, ressentiment, indécision, peur et timidité) et de labilité émotionnelle.

Diagnostique

Au cours du diagnostic du syndrome asthénique, tout d'abord, ils recueillent les plaintes et l'anamnèse du patient. Dans ce cas, il est nécessaire d'établir la correspondance ou l'incohérence des signes objectifs et subjectifs de la maladie, de déterminer les caractéristiques du sommeil nocturne, de retracer le comportement du patient lors de l'examen, son adhésion au traitement. L'anamnèse doit rechercher des raisons pouvant servir d'explication à la présence d'un syndrome asthénique (troubles métaboliques, néoplasmes malins, radio et / ou chimiothérapie, états d'immunodéficience, abus d'alcool, toxicomanie, etc.).

Le syndrome asthénique n'étant pas une maladie indépendante, lors de son examen, il est nécessaire de diriger les efforts pour détecter la pathologie qui l'a causé. A cet effet, un examen de laboratoire et instrumental est effectué..

Le syndrome asthénique fait référence aux manifestations non spécifiques de nombreux processus pathologiques, alors qu'il peut précéder une autre maladie, l'accompagner ou accompagner la période de récupération.

L'examen de laboratoire comprend: un test sanguin général et biochimique, un test urinaire général, un coprogramme. La détermination d'un possible pathogène infectieux est effectuée par la méthode de culture, ainsi que par la réaction en chaîne par polymérase. Si nécessaire, un immunodiagnostic est effectué pour détecter une diminution de l'immunité cellulaire par des tests intradermiques avec des antigènes infectieux, une diminution du nombre de lymphocytes T et de leur activité proliférative, une violation du rapport de l'indice immunorégulateur et une diminution de la fonction des cellules NK (cellules tueuses naturelles). Dans certains cas, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic..

Diagnostic instrumental: échographie des organes de la cavité abdominale, ECG, gastroscopie, intubation duodénale, examen aux rayons X des organes thoraciques, imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie, etc..

Le diagnostic différentiel est réalisé avec la névrose hypocondriaque ou dépressive, ainsi qu'avec l'hypersomnie.

Traitement du syndrome asthénique

Le traitement du syndrome asthénique nécessite principalement un traitement de la pathologie sous-jacente et dépend de l'évolution de la maladie sous-jacente. Une condition importante est la modification du mode de vie: organisation adéquate du travail et du repos, récupération du sommeil, activité physique modérée régulière, promenades au grand air. Il est nécessaire de minimiser l'impact sur l'ensemble des facteurs défavorables, de normaliser la situation à la maison et au travail et / ou dans un établissement d'enseignement. Montré sont des soins de spa, des voyages touristiques. Le régime est choisi en fonction de la maladie sous-jacente.

La nomination de médicaments fortifiants et de complexes vitaminiques est montrée, si nécessaire, la pharmacothérapie pour le syndrome asthénique comprend des médicaments nootropes, des antidépresseurs, des sédatifs, des neuroleptiques stimulants, des psychostimulants. Dans certains cas, les préparations à base de plantes ayant un effet immunostimulant et tonique (citronnelle chinoise, ginseng, racine de réglisse, Echinacea purpurea, Eleutherococcus, Rhodiola rosea, etc.) ont un effet positif..

Il existe des cas de guérison spontanée de patients atteints du syndrome asthénique, mais ils sont généralement associés à une amélioration du niveau de vie, des conditions de travail, au déménagement dans une région respectueuse de l'environnement, à un long repos et à une alimentation adéquate..

Complications et conséquences possibles

En l'absence de traitement adéquat, le syndrome asthénique peut persister longtemps, aggravant l'état du patient. Les complications du syndrome asthénique sont difficiles à prévoir. Il y a des cas où des patients atteints de cette maladie ont développé une neurasthénie, une dépression et même une schizophrénie.

Ces dernières années, les experts ont noté une augmentation de la fréquence du syndrome asthénique, notamment en raison de son lien avec le surmenage psychoémotionnel inhérent aux habitants des grandes villes..

Prévoir

Le pronostic dépend en grande partie de l'exactitude du traitement choisi de la maladie, contre laquelle cette pathologie est née. Lorsque le patient est guéri, les signes du syndrome asthénique disparaissent généralement. En cas de rémission prolongée d'une maladie chronique, les signes d'asthénie diminuent également de manière significative jusqu'à ce qu'ils disparaissent complètement (cependant, avec une exacerbation, une rechute peut survenir).

La prévention

Afin de prévenir le développement du syndrome asthénique, il est recommandé:

  • traitement opportun et adéquat des maladies contre lesquelles le syndrome asthénique peut se développer;
  • évitement des situations stressantes, développement de la résistance au stress;
  • évitement de la surcharge physique et mentale;
  • régime de travail et de repos rationnel;
  • une activité physique suffisante;
  • régime équilibré;
  • rejet des mauvaises habitudes.

Vidéo YouTube liée à l'article:

Conditions asthéniques chez les enfants et les adolescents. Prévention et traitement

Publié dans la revue: Pratique d'un pédiatre
Décembre 2012, p. 56-61

UN M. Pivovarova, neurologue du Département de psychoneurologie et d'épileptologie, institution budgétaire de l'État fédéral "Institut de recherche de Moscou en pédiatrie et chirurgie pédiatrique", Ph.D..

Je me sens terriblement fatigué. Je me réveille - et il me semble que je n'ai pas du tout dormi. Les deux premières leçons à l'école sont particulièrement douloureuses. Bien sûr, j'essaye d'écouter le professeur, mais je ne comprends presque rien. Les lumières semblent trop vives, la cloche de la leçon est trop forte. Les camarades de classe bruyants sont ennuyeux. Ensuite, cela devient un peu plus facile, mais après le déjeuner, la tête recommence à faire mal, s'endort irrésistiblement. Les professeurs sont perplexes et mes parents s'inquiètent pour ma santé. Je suis également inquiet - et si je suis malade avec quelque chose de grave? Ce n'était pas le cas avec moi avant.
Egor, 16 ans ("Teenage Psychology", 25/01/2011)

Dans les conditions modernes, il existe une prévalence significative de manifestations d'asthénie parmi la population. Cela est dû au rythme de vie tendu, à une diminution de la résistance au stress face au manque de temps, à une surabondance d'informations et à une urbanisation rapide [1, 2]. De plus en plus, cette condition a commencé à survenir chez les enfants et les adolescents [3-5].
Chez les enfants, cette condition est également appelée névrose asthénique. Bien que l'asthénie ne soit pas un diagnostic, ce problème affecte un très grand nombre de patients qui consultent des médecins de diverses spécialités. Il est sûr de dire que plus de la moitié de tous les résidents des pays développés présentent de temps à autre des plaintes liées à l'asthénie..
La fatigue occupe une place importante parmi les nombreux facteurs défavorables à l'origine de l'échec des élèves. L'augmentation de la fatigue et de l'épuisement chez les enfants est souvent le principal symptôme des états asthéniques. L'asthénie, ou syndrome asthénique, est l'un des syndromes les plus courants dans la pratique clinique de tout médecin..
Dans la pathogenèse de l'asthénie, l'hypoperfusion cérébrale est d'une grande importance avec la formation de troubles neurotransmetteurs et, par conséquent, un dysfonctionnement autonome, l'anxiété et la dépression, l'irritabilité et les troubles du sommeil, ainsi que l'hypoperfusion des muscles squelettiques. Elle s'accompagne d'hypoxie, d'une augmentation du taux d'ammoniac, d'une augmentation des processus de glycolyse anaérobie, de l'accumulation de lactate avec formation d'acidose et, par conséquent, d'une faiblesse musculaire [6–8]. On sait que le malate est un acide dicarboxylique qui normalise le cycle de Krebs, réduit le taux de lactate dans le sang et les tissus, prévient le développement de l'acidose lactique, améliore le métabolisme, favorise la synthèse de l'ATP et est le principal fournisseur d'énergie pour les processus métaboliques. Un produit intermédiaire du cycle de l'urée, l'acide aminé citrulline, joue un rôle important dans la normalisation des troubles métaboliques, ce qui active l'élimination des composés ammoniacaux de l'organisme. Les deux acides aminés sont normalement présents dans le corps. Ils catalysent les processus métaboliques et de synthèse d'énergie dans la cellule, et ils ne sont pas suffisants pour l'asthénie [9-11].
Les raisons du développement de l'asthénie sont différentes. Les maladies respiratoires aiguës fréquentes et particulièrement graves peuvent entraîner une perturbation du développement physique et neuropsychique des enfants, contribuer à une diminution de l'activité fonctionnelle du système immunitaire et à une perturbation des mécanismes compensatoires-adaptatifs du corps, le développement de l'asthénie.
Elle peut être à la fois une conséquence de maladies somatiques ou infectieuses et une manifestation de troubles mentaux et de pathologie psychosomatique. Les symptômes asthéniques sont inextricablement liés aux émotions négatives (dépression, dépression, peur) [12, 13].
L'asthénie est une composante du syndrome de dysfonctionnement autonome, qui est fréquent chez les adultes et les enfants. Elle est polyétiologique et causée par des violations des fonctions de régulation des parties supérieures du système nerveux autonome [4, 7, 12-17]. La principale manifestation de ce syndrome est un état de fatigue insuffisante persistante au cours de l'activité quotidienne, accompagné d'une diminution de l'énergie nécessaire pour assurer une vie normale..
De nombreux experts associent les manifestations de l'asthénie au syndrome asthénovégétatif. Ce syndrome est concomitant chez les enfants atteints de maladies infectieuses aiguës et chroniques, de foyers d'infections chroniques, plus souvent buccales et nasopharyngées, de maladies rhumatismales, d'anémie, de pathologie non infectieuse du tractus gastro-intestinal, de maladies du système endocrinien et nerveux. Elle se caractérise par une variété de troubles autonomes: palpitations cardiaques, hyperhidrose des mains et des pieds, extrémités froides, tendance à l'hypotension, etc. Des troubles sensorimoteurs, l'intolérance à la lumière vive, le bruit, l'irritabilité, les larmes et une thermorégulation altérée sont notés. On note des troubles de l'appétit, une mauvaise tolérance à l'exercice, des maux de tête et des douleurs musculaires, des étourdissements, des troubles du sommeil, une météorosensibilité..
Les principaux troubles de l'activité mentale de l'enfant dans ce syndrome doivent être attribués à une fatigue et à un épuisement accrus. La fonction de commutation d'attention est particulièrement affectée, il y a un affaiblissement des formes supérieures de mémoire, en particulier logique, une diminution de la capacité à former des séries, un stress volitif et mental. Chez la plupart des enfants, une fatigue et un épuisement accrus pendant la leçon se manifestent non pas par un simple arrêt, mais par une agitation motrice, une agitation. [3, 5-7, 18, 19].
Aujourd'hui, il existe deux types d'asthénie: réactive (fonctionnelle ou primaire) et organique (secondaire) [18].
En 2011, une tentative a été faite pour développer (Chutko L.S., Surushkina S.Yu., Rozhkova A.V., 2011) une nouvelle systématisation des troubles asthéniques chez l'enfant:

  • L'asthénie cérébrogène est une conséquence de lésions cérébrales avérées. Cette forme se caractérise par un épuisement sévère, une très faible capacité de travail..
  • L'asthénie somatogène est une conséquence ou l'une des manifestations d'une maladie somatique.
  • L'asthénie résiduelle est une conséquence d'une pathologie périnatale sévère. Ces enfants se caractérisent par: un changement d'humeur, des larmes, une transition rapide d'un état de revitalisation à l'apathie. Il y a une diminution de la mémoire, un vocabulaire pauvre, une faible expression des intérêts intellectuels. Le tableau clinique dans de tels cas est relativement constant. À l'examen neurologique, ces enfants peuvent remarquer des troubles de la motricité fine. Souvent accompagné d'énurésie, de dyslexie.
  • Asthénie dysontogénétique. Cette pathologie est basée sur des manifestations mineures d'encéphalopathie hypoxique-ischémique, caractérisée par une fatigue et une inattention modérées. Le tableau clinique, par rapport à la forme précédente, est moins sévère, est labile et la détérioration de l'état est notée le plus souvent au printemps et à l'automne. Le comportement de ces enfants peut être caractérisé par des manifestations de réactions névrotiques telles que des sautes d'humeur et de l'irritabilité. Les maladies concomitantes peuvent inclure des tics moteurs et une logonévrose..
  • Neurasthénie. Le tableau clinique est très similaire aux manifestations de la forme précédente, mais les manifestations de la maladie sont déterminées par une situation traumatique aiguë ou chronique, l'intensité des manifestations cliniques est déterminée par un changement de la situation externe. Il y a une augmentation du niveau d'anxiété, des troubles du sommeil (difficulté à s'endormir), des céphalées de tension. Les patients atteints de neurasthénie sont caractérisés par une sensibilité accrue aux sons forts, au bruit, à la lumière vive et à de nombreuses plaintes somatiques. Il n'y a pas de diminution significative de l'attention.

En fonction des manifestations dominantes, il est d'usage de distinguer deux principaux types d'asthénie:

  • asthénie hypersthénique - la fatigue est associée à une irritabilité, une sensibilité et une excitabilité accrues, des troubles du sommeil;
  • asthénie hyposthénique - faiblesse neuropsychique, apathie et manque d'initiative, diminution de la parole et de l'activité motrice, larmoiement, augmentation de la fatigue et de l'épuisement, troubles de la mémoire et de l'attention.

L'asthénie doit être distinguée de la fatigue normale. La fatigue est une réponse normale du corps au stress physique, mental ou intellectuel, qui passe après un repos normal, et donc cette condition ne nécessite pas de traitement. Le syndrome asthénique est déjà une condition pathologique ressentie par la fatigue qui survient après un travail de routine, qui ne disparaît pas après un bon repos. Dans l'asthénie, la fatigue physique et mentale survient sans égard au stress; cette fatigue ne disparaît pas même après un long repos et peut être accompagnée de symptômes somatiques: fièvre, maux de tête et douleurs musculaires, troubles du sommeil [3, 19, 20].
Les scientifiques modernes proposent la classification suivante des conditions se manifestant par l'asthénie [18, 22, 23].

  • États d'épuisement (réaction mentale au stress, surcharge émotionnelle et physique).
  • Syndrome asthéno-dépressif. Ce type de trouble dépressif se développe en relation avec l'impact de circonstances traumatiques à long terme sur fond de stress mental..
  • Asthénie somatogène. De nombreuses maladies infectieuses, gastro-intestinales, cardiovasculaires, endocriniennes, oncologiques, hématologiques et autres commencent par le syndrome asthénique..
  • Asthénie organique (cérébrosthénie). Des manifestations d'asthénie prononcées sont observées avec des lésions cérébrales organiques.
  • Asthénie vitale endogène (échec asthénique juvénile). L'insolvabilité asthénique juvénile est un complexe de symptômes asthéniques qui survient entre 14 et 20 ans (plus souvent chez les hommes jeunes). Dans la psychiatrie moderne, on pense que le syndrome d'insolvabilité asthénique de l'adolescent peut être une variante de l'apparition (apparition) d'une forme simple de schizophrénie..
  • Asthénie avec utilisation non médicale de substances psychoactives.

En plus des conditions décrites ci-dessus, certains adolescents ont une tendance constitutionnelle à développer des états d'asthénie à long terme, un type spécial de caractère se forme, appelé asthéno-névrotique.
Avec un caractère de type asthéno-névrosé, des signes de neuropathie sont souvent révélés dès l'enfance: manque de sommeil et d'appétit, sautes d'humeur, peur, larmoiement, parfois peurs nocturnes, énurésie nocturne, bégaiement. Dans d'autres cas, l'enfance se passe bien et les premiers signes du syndrome asthéno-névrotique n'apparaissent qu'à l'adolescence. En règle générale, ce sont des adolescents très impressionnables, anxieux, méfiants, capricieusement irritables. Ils ont du mal aux querelles et aux conflits, inquiets des événements importants, perdus dans un environnement inconnu. Une autre caractéristique des adolescents asthéno-névrotiques est une tendance à l'hypocondrie. Ces adolescents écoutent attentivement leurs sensations corporelles, acceptent volontiers divers examens médicaux et procédures de traitement (Ph.D. Yu. Korchagina, 2011).
Pour le diagnostic des états asthéniques, une échelle de l'état asthénique a été développée sur la base d'observations cliniques et psychologiques et du questionnaire clinique MMPI (créé par L.D. Malkova et adapté par T.G. Chertova). L'échelle se compose de 30 points-énoncés reflétant les caractéristiques de l'état asthénique [24].

TRAITEMENT
Le traitement des conditions asthéniques n'est pas une tâche facile et nécessite la supervision conjointe de spécialistes tels qu'un pédiatre, un neurologue, un psychiatre, un psychologue. Le traitement de l'asthénie doit viser principalement à identifier et éliminer les principales causes et facteurs de provocation et être complexe. La normalisation de la routine quotidienne, un sommeil adéquat, une activité physique suffisante (promenades, gymnastique), la normalisation de la nutrition, le rejet des mauvaises habitudes sont d'une grande importance.
Les stimulants tels que le café et le thé fort doivent être évités car la surutilisation des toniques peut épuiser davantage le système nerveux.
Les asthéniques ont besoin d'un mode de travail doux (ils doivent éviter le surmenage), dans le même temps, il est souhaitable de développer leur résistance au stress et la capacité de se procurer un confort psychologique. Même les succès insignifiants d'une personnalité asthéno-névrotique doivent être remarqués et consolidés, et une haute estime de soi doit être maintenue: ces personnes ont particulièrement besoin d'un sentiment de confiance.
Pour la normalisation rapide de la maladie chez les patients souffrant d'asthénie, en plus de normaliser le mode de vie, un traitement médicamenteux est utilisé.
En plus du traitement obligatoire de la maladie sous-jacente, qui a conduit à l'asthénie, des médicaments de divers groupes pharmacothérapeutiques sont traditionnellement utilisés en pharmacothérapie: vitamines, complexes minéraux, adaptogènes à base de plantes, médicaments métaboliques, nootropes, médicaments améliorant la microcirculation. Pour réduire la labilité émotionnelle, l'utilisation de sédatifs est indiquée. Les tranquillisants, antidépresseurs et antipsychotiques chez les enfants sont utilisés en tenant compte de l'âge, à des doses minimales et uniquement en l'absence d'effet d'autres méthodes de traitement. Des moyens sont utilisés qui contribuent à une élimination plus rapide de la carence énergétique et de l'hypoxie, principalement dans les cellules nerveuses (protecteurs énergétiques, tels que la cytoflavine) [3, 6, 12].
Comprendre le mécanisme de développement de l'asthénie au niveau cellulaire permet d'influencer rationnellement et délibérément ses principaux liens à l'aide de médicaments métaboliques. Les tentatives pour trouver des approches nouvelles et efficaces dans le traitement de l'asthénie et la correction des troubles métaboliques dans diverses conditions pathologiques ont conduit à la création d'un médicament agissant sur le métabolisme cellulaire - Stimol® (Biocodex, France), qui contient du malate et de la citrulline. Ce médicament a un effet générateur d'énergie, métabolique et détoxifiant, qui est obtenu en éliminant l'hyperlactate et l'hyperammoniémie. Le malate a la capacité de contourner le blocage de l'ammoniaque de la voie oxydative et de limiter l'accumulation d'acide lactique en le réorientant vers la gluconéogenèse, tandis que la citrulline améliore l'excrétion de l'ammoniac [5, 9]. De plus, Stimol ® a un effet tonique général, favorise la normalisation du métabolisme et l'activation de facteurs non spécifiques de la défense de l'organisme, ne provoque pas de dépendance mentale et physique et de syndrome de sevrage médicamenteux, est bien toléré, ne provoque pratiquement pas de réactions secondaires, il est donc sans danger lorsqu'il est utilisé chez les enfants. Un avantage important du médicament est qu'il ne contient pas de glucose et peut être utilisé pour toute maladie psychosomatique, y compris le diabète sucré [5, 25–27].
Stimol® est rapidement absorbé dans les intestins. Après avoir pris 4 g de malate de citrulline, la concentration maximale est atteinte en 45 minutes et est 6 à 15 fois plus élevée que la concentration initiale dans le plasma sanguin. Il est excrété par les reins dans les 5 à 6 heures [9, 20].
Stimol® est recommandé pour une administration orale, après dissolution du contenu du sachet dans 100 ml d'eau ou une boisson sucrée. Prendre avec ou après les repas. Adultes - 1 sachet 3 fois par jour. Enfants de plus de 6 ans - 1 sachet 2 fois par jour. La durée de traitement recommandée est de 4 semaines [25].
Ces dernières années, des périodiques pédiatriques ont publié un certain nombre d'articles consacrés à l'utilisation de Stimol® pour la correction des troubles asthénométaboliques chez les enfants atteints de syndrome néphrotique, de cardiomyopathie métabolique secondaire, d'anémie d'origines diverses, y compris anémie post-infectieuse, anémie ferriprive, dystrophies et amyotrophies musculaires, maux de tête de surmenage, chez les adolescentes pendant la formation de la période menstruelle, lorsque les manifestations de dysfonctionnement autonome sont les plus manifestes (S.S. Kazak, 2005; I.V. Kireev, 2005; A.P. Volosovets, 2006; S.L. Niankovsky, 2006; S P. Krivopustov, 2006; Yu.V. Marushko, 2008; S. A. Kramarev, 2008; S. K. Evtushenko, 2008; S. L. Nyankovsky, 2008; D. D. Ivanov, 2008, Prikhodko et al..).
Ainsi, l'utilisation de Stimol ® est l'un des points clés dans le traitement du syndrome asthénique chez l'enfant et l'adolescent. Son activité dans la correction des troubles asthénométaboliques chez l'enfant ouvre de nouveaux points de son application..

Les références sont en édition.

Syndrome asthénique chez les enfants

En fait, le concept de syndrome asthénique ou état asthénique a de nombreux autres noms que les médecins donnent pour certains symptômes. En d'autres termes, l'état asthénique d'un enfant peut être appelé névrose ou faiblesse nerveuse. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre enfant peut souffrir d'épuisement nerveux et mental, il est donc très important que vous surveilliez son état. En aucun cas, l'enfant ne doit être amené à une fatigue complète, sinon elle est lourde de conséquences..

État asthénique

Les principaux signes d'un état asthénique chez un enfant sont une faiblesse générale sévère, une fatigue accrue, une incapacité à se concentrer sur certaines tâches..

Les causes du syndrome asthénique chez les enfants sont les suivantes:

  1. Épuisement nerveux et moral et psychologique. Si votre enfant est très surchargé de travail à l'école maternelle ou à l'école, s'il est chargé de sections ou de cours supplémentaires. Il est très important que votre enfant ait le temps de bien se reposer. Laissez-le faire son truc préféré de temps en temps, jouer à divers jeux, sortir avec des amis.
  2. Maladies infectieuses, neurologiques et endocriniennes reportées qui provoquent un dysfonctionnement du corps et modifient le fond hormonal.
  3. Mauvaises habitudes de sommeil, stress physique et mental constant
    Après avoir enduré un stress sévère
    Prendre certains médicaments qui suppriment le système nerveux.
  4. Infections virales qui affaiblissent considérablement le système immunitaire de l'enfant (virus Eppsten-Barr, cytomégalovirus, virus de l'herpès et autres). Souvent, après ces maladies, les enfants développent un syndrome de fatigue chronique.
  5. Manque d'oxygène qui pénètre dans le cerveau.

Traitement

Bien sûr, tous les parents se demandent comment remettre leur enfant sur pied et quel est le traitement du syndrome asthénique. Comme déjà mentionné, l'état asthénique d'un enfant est le plus souvent le résultat d'une maladie, d'un stress ou d'un grand stress physique et mental. Par conséquent, la première chose à faire est de changer l'environnement de votre enfant. S'il a souffert de stress, il est nécessaire de divertir et d'aider à surmonter toutes les difficultés. Si la fatigue chronique est causée par des maladies, il est nécessaire de traiter la source principale et de renforcer le système immunitaire de diverses manières.

Si vous ne pouvez pas faire face à cette condition de votre enfant par vous-même, vous devez contacter un pédiatre et un psychologue. Ne devrait pas s'automédiquer.

Des médecins qualifiés procéderont à un examen, feront toutes les recherches nécessaires et prescriront le traitement approprié. Cela peut inclure la prise de certains médicaments, vitamines ou agents immunomodulateurs..

Symptômes

Les principaux symptômes du syndrome asthénique chez un enfant sont les suivants:

  • plaintes de malaise constant, fatigue, faiblesse;
  • manque de sommeil, appétit et manque d'envie de faire quoi que ce soit. L'enfant peut même abandonner ses activités préférées;
  • maux de tête récurrents;
  • courbatures, douleurs musculaires et articulaires;
  • vertiges;
  • incapacité à se concentrer sur quelque chose de grave, mémoire et attention altérées.

Si votre enfant présente au moins trois des symptômes ci-dessus, n'hésitez pas à consulter le médecin et à rechercher la cause de la maladie asthénique..

Ce que c'est

Le syndrome asthénique chez les enfants survient assez souvent, surtout si l'enfant a un système immunitaire affaibli. De plus, les enfants, qui par nature sont vulnérables et sensibles, prennent tout à cœur et sont très sensibles à l'épuisement moral, psychologique et nerveux. Malheureusement, il n'existe pas de traitement spécifique et précis. Par conséquent, il est toujours important de rechercher la cause de l'apparition d'une telle affection chez le bébé. Pour éviter l'apparition du syndrome asthénique chez votre enfant, essayez de passer plus de temps avec lui, soyez intéressé par ses affaires à l'école et dans la vie. Vous devez également vous reposer et faire vos activités préférées. Incluez dans l'alimentation de l'enfant beaucoup de légumes et de fruits frais, laissez-le boire de façon saisonnière une cure de multivitamines et de minéraux.

Nous espérons qu'après avoir lu cet article, vous avez compris et reçu des informations complètes sur ce qu'est le syndrome asthénique chez les enfants..

Syndrome asthénique chez les enfants: traits caractéristiques

Le syndrome asthénique chez les enfants est une condition dans laquelle un mineur souffre de fatigue chronique, qui ne disparaît pas même après le repos. À cause de cela, les performances sont considérablement réduites, ainsi que l'activité physique..

Une maladie similaire survient non seulement chez les mineurs, mais également chez les adultes. Dans le même temps, de nombreux facteurs conduisent à une telle maladie, par exemple un stress constant, une situation de conflit dans la famille, une surcharge nerveuse et d'autres facteurs négatifs..

En conséquence, l'enfant commence à développer un état asthénique, qu'il est important de remarquer et d'éliminer..

Caractéristique

Les enfants ont un corps fragile, ainsi qu'un système nerveux faible, c'est pourquoi il est important de les protéger du surmenage. Étant donné que les enfants modernes doivent beaucoup étudier et tout faire, une fatigue chronique peut souvent survenir. Les parents peuvent remarquer que l'enfant a commencé à se fatiguer plus rapidement, se souvient plus mal des informations et a également diminué ses performances..

Dans le même temps, c'est dans l'enfance que peut s'ajouter une cause d'asthénie telle que des maladies infectieuses fréquentes, dont un mineur commencera à souffrir..

L'immunité du bébé commencera à diminuer constamment, à cause de cela, le bien-être général s'aggravera. Cela est dû au fait que l'enfant subit une tension nerveuse importante, il souffre également d'une forte anxiété. C'est pourquoi les parents doivent veiller non seulement au bien-être émotionnel de l'enfant, mais également à sa santé physique..

Si un enfant souffre d'un état asthénique, il se sentira faible, déprimé et dépassé. Une apathie persistante peut survenir, en raison de laquelle il montrera de l'indifférence au monde qui l'entoure. Il y a souvent des difficultés à s'endormir, le sommeil et l'éveil sont considérablement perturbés, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Si un mineur ne peut pas bien dormir, cela affecte considérablement sa santé..

L'asthénie est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants en âge de fréquenter l'école primaire. Cela peut s'expliquer par le fait que l'horaire quotidien et les activités évoluent considérablement et que la charge de travail dans l'établissement d'enseignement est considérablement augmentée. Ils commencent à exiger plus de l'enfant, alors qu'il n'a jamais rencontré une telle chose auparavant. En conséquence, il peut ressentir une tension nerveuse importante..

Certains enfants parviennent à faire face à de telles charges. D'autres peuvent développer un syndrome asthénique, qui est à la fois un épuisement émotionnel et physique. Le bébé développe de l'anxiété, il y a une dépression importante et le tonus musculaire s'aggrave. Vous pouvez remarquer que la nutrition cellulaire s'aggrave, tandis que le patient s'affaiblit et qu'il commence à s'atrophier.

Il convient de noter que l'asthénie chez les enfants est de types différents, il est donc assez difficile de déterminer indépendamment à quoi il faut faire face. Il sera utile de considérer les types et leurs caractéristiques, puis vous pourrez approximativement comprendre quelle option vous devez traiter.

Types principaux:

  • Neurocirculatoire. Les symptômes sont assez similaires à ceux des maladies cardiovasculaires. Dans le même temps, lors des examens, le bébé ne présente aucune perturbation de l'activité de ces organes. Un état négatif se développe en raison du fait qu'un mineur doit souvent s'inquiéter et se surcharger physiquement. Il arrive également qu'une perturbation hormonale ou une intoxication prolongée du corps entraîne une maladie.
  • Mental. Dans une telle situation, il y a une violation des processus mentaux qui se produisent dans le corps humain. Vous pouvez voir qu'ils récupèrent extrêmement lentement. La pathologie apparaît principalement en raison de la présence de maladies infectieuses pouvant affecter le cerveau.
  • Fonctionnel. Apparaît souvent après que l'enfant a transféré des infections. Cela peut également se produire en raison de surcharges prolongées, ainsi que de violations régulières de la routine quotidienne. Les symptômes sont souvent observés même chez les personnes en bonne santé et la maladie elle-même est réversible. Si le facteur provoquant est éliminé à temps, il sera alors possible de normaliser l'état émotionnel de l'enfant..
  • Névrosé. L'activité mentale d'une personne est perturbée, ce qui entraîne un changement de comportement pour le pire. La maladie apparaît principalement en raison de blessures reçues, ainsi que d'un stress sévère et d'une exposition prolongée à des facteurs négatifs.
  • Cérébral. Cela se produit chez l'homme parce que le cerveau est blessé. De plus, cela peut se produire en raison d'infections, de problèmes d'approvisionnement en sang dans la tête, ainsi que d'une intoxication prolongée..
  • Biologique. Il est observé chez les enfants dans le contexte de maladies infectieuses, ainsi que de lésions chroniques des organes internes. Le patient a une anxiété et une agressivité accrues. Dans le même temps, l'enfant se plaint de maux de tête et de faiblesse..
  • Cardiaque. Le patient a des problèmes avec le travail du système cardiovasculaire. Une arythmie, des anomalies de la fonction respiratoire peuvent être observées. Souvent, le bébé a des crises qui durent environ 10 minutes puis disparaissent.
  • Physique. Il apparaît chez un enfant en raison du fait que le corps est surchargé pendant une longue période. À cet égard, l'activité physique diminue, la fatigue est observée même après une activité mineure.
  • Post-infectieux. Comme son nom l'indique, il est observé chez les enfants en raison du fait qu'ils ont souffert de maladies infectieuses, par exemple, des maux de gorge, la grippe et le SRAS. L'apparition du problème peut s'expliquer par le fait que même après la récupération dans le corps d'un mineur, certains processus sont perturbés. Pour cette raison, il y a une faiblesse, une détérioration du bien-être général. En conséquence, l'enfant devient plus irritable et agressif..

Thérapies

Avant de commencer le traitement, il est important de reconnaître la maladie. Cela peut être fait si vous vous concentrez sur des symptômes spécifiques. Les jeunes enfants peuvent avoir peur de la lumière vive, se plaindre de maux de tête et d'acouphènes. Chez les adolescents, une fatigue rapide est observée sur fond d'irritabilité importante. Si l'enfant commence à se comporter différemment, vous devez absolument consulter un médecin. Par exemple, pendant l'adolescence, des crises de colère incontrôlables, de mauvais résultats scolaires et des problèmes d'attention peuvent survenir..

Les parents doivent contacter un thérapeute pour leur dire exactement à quoi ils doivent faire face. Il arrive qu'il suffit que l'enfant donne plus de temps pour se reposer, puis la maladie elle-même disparaîtra. Si après 2-3 mois la situation ne s'améliore pas, il vaut la peine de montrer le mineur à un psychologue et à un neurologue.

Le traitement consiste en l'utilisation de divers médicaments. Par exemple, des sédatifs peuvent être prescrits pour soulager l'anxiété et l'irritabilité. L'enfant bénéficiera de nootropiques qui activent l'activité cérébrale. Des antidépresseurs ou des tranquillisants peuvent être nécessaires pour soulager la tension nerveuse qui en résulte.

Dans certaines situations, des adaptogènes sont recommandés à l'enfant, ils augmentent l'énergie et l'activité. En outre, les médecins recommandent des antipsychotiques, qui combattent les manifestations de la psychose. Les complexes de vitamines seront utiles pour le renforcement général du corps. Seul un médecin pourra dire sans équivoque quels remèdes aideront à améliorer le bien-être.

Il est recommandé de revoir la routine quotidienne et de laisser à l'enfant suffisamment de temps pour se reposer. L'enfant doit dormir suffisamment, tandis que l'atmosphère de la maison doit être calme et favorable. Il est important de protéger votre bébé du stress et des conflits afin qu'il se sente mieux. Naturellement, il sera nécessaire de revoir le régime alimentaire, car des aliments sains doivent y être présents..

Quelle est la différence entre le syndrome asthénique chez les enfants et les adultes: traitement de la maladie

Le syndrome asthénique chez les enfants est une condition plutôt insidieuse. Pour tous, à première vue, innocuité et même banalité - l'absence de thérapie médicale peut conduire un enfant à de graves dépressions nerveuses, à une psychose et à une inadaptation sociale complète.

Très souvent, le syndrome asthénique (SA) est comparé à tort au syndrome de fatigue chronique. Ils présentent des symptômes très similaires, mais les causes de la SA ne se limitent pas aux traumatismes, comme dans le syndrome de fatigue chronique. La cause de la SA chez un enfant peut être des lésions cérébrales organiques, des lésions cérébrales traumatiques, une intoxication chronique aux toxines, des pathologies vasculaires, l'oncologie, une hypovitaminose, des maladies gastro-intestinales et d'autres maladies somatiques qui appauvrissent également le système nerveux..

Manifestations

En règle générale, quelle que soit la cause sous-jacente, les signes de SA chez les enfants se manifestent de la même manière:

  • l'enfant est constamment dans un état nerveux, fermé;
  • a du mal à entrer en contact avec des étrangers;
  • a systématiquement des difficultés à concentrer et à assimiler de nouvelles informations;
  • se plaint d'un mal de tête avec des sons forts;
  • étourdissements fréquents, transpiration accrue;
  • diminution de l'appétit;
  • tachycardie;
  • faiblesse générale constante, grâce à laquelle il peut refuser même les jeux préférés.

RÉFÉRENCE! De nombreux parents n'attachent pas d'importance à un certain nombre de symptômes de SA, se référant aux caractéristiques du caractère ou du tempérament de l'enfant. Si parmi ces signes il y en a 2 ou 3 qui coïncident avec les symptômes de votre enfant, consultez bientôt un neurologue pédiatrique.

Symptômes de la SA chez les nourrissons

Si un nouveau-né ne présente pas de lésions cérébrales organiques ou d'autres causes sous-jacentes graves, les médecins considèrent l'asthénie infantile comme un facteur héréditaire. Les troubles du sommeil sont l'un des symptômes les plus évidents du syndrome asthénique chez les nourrissons. L'enfant peut pleurer pendant des heures et s'endormir avec beaucoup de difficulté. Longue position allongée, le mal des transports sur les mains ou en fauteuil roulant ne fait qu'aggraver la situation. Dans de tels cas, le bébé a juste besoin d'aller se coucher et de quitter la chambre..

Le reste des symptômes sont les suivants:

  1. Pendant l'allaitement, le bébé boit quelques gorgées et refuse de manger. On a l'impression qu'il n'a même pas la force de prendre le mamelon et d'avaler. En même temps, il ne s'endort pas, mais pleure et gémit.
  2. Malgré une alimentation correctement dosée (voire une suralimentation), ne prend pas de poids.
  3. Le cordon ombilical saigne.
  4. Des secousses spontanées et des mouvements des membres se produisent.
  5. Le mucus s'accumule dans la bouche, que l'enfant ne crache même pas en toussant.
  6. Souffre de constipation régulière. L'enfant est si faible qu'il n'a pas assez de force même pour excréter des excréments.
  7. Teint jaunie.
  8. L'état général s'aggrave systématiquement de la deuxième moitié de la journée jusqu'à 20h00, ainsi qu'à minuit.
  9. L'enfant pleure longtemps et sans raison.
  10. Réagit terriblement à tous les sons.

Il est inacceptable d'éliminer les symptômes de l'asthénie chez le nourrisson avec des médicaments. Par conséquent, tout ce qui peut être utilisé comme thérapie thérapeutique à ce stade est la gymnastique dans l'eau, le massage de tous les groupes musculaires et une routine quotidienne bien organisée..

AS chez un enfant après ARVI

Léthargie, faiblesse générale et apathie sont des phénomènes tout à fait naturels après ARVI chez un enfant sujet à l'asthénie. Dans la lutte contre l'infection, le corps a dépensé le maximum de sa réserve d'énergie, et dans un proche avenir, il devra être reconstitué.
Ce qui peut exactement provoquer l'UA:

  • effets secondaires des médicaments;
  • perte importante de liquide;
  • intoxication du corps avec décomposition des virus;
  • carence en vitamines aiguë.

L'apparition du syndrome asthénique chez un enfant après une maladie est indiquée par des maux de tête, des troubles du sommeil, des difficultés de concentration, une irritabilité accrue et une faiblesse constante.

Que faire? Il suffit presque toujours d'ajuster simplement l'alimentation et la routine quotidienne. Assurez-vous que la nourriture de l'enfant est enrichie au maximum et facile pour le tube digestif.

En boisson, proposez des tisanes, des jus naturels, des infusions riches en vitamine C (canneberges, framboises, églantier), de l'eau encore minérale. De plus, il est conseillé de boire des complexes de vitamines et de minéraux en comprimés.

Augmentez la durée des promenades au grand air, proposez une série d'exercices physiques que votre enfant aimera faire. Et s'il n'y a pas de contre-indications strictes, inscrivez votre enfant à la natation ou introduisez progressivement des procédures de durcissement.

Traitement médical

Si le neurologue juge nécessaire de prescrire des médicaments à l'enfant, la thérapie comprend:

  1. Pour l'activité cérébrale active - nootropiques: Nootropil, Aminalon.
  2. Agents calmants pour soulager l'irritabilité - valériane, agripaume, Novo-Passit.
  3. Dans les cas graves, les antidépresseurs et les tranquillisants.
  4. Pour les manifestations aiguës de psychose - antipsychotiques.
  5. Pour renforcer tout le corps - complexes multivitaminés.
  6. Des adaptogènes sont nécessaires pour augmenter les réserves énergétiques et l'activité globale: citronnelle chinoise, racine de ginseng.

Recommandations diététiques

Un ensemble de produits pour un enfant atteint du syndrome asthénique est sélectionné avec beaucoup de soin. Les protéines, minéraux, vitamines et acides aminés sont toujours essentiels pour l'organisme, et plus encore pour l'asthénie. Acides aminés, qui contiennent:

  • fruits de mer, poisson, bœuf, viande de volaille et foie;
  • produits laitiers et laitiers fermentés;
  • œufs de poule;
  • céréales, sarrasin, riz;
  • graines de sésame et de citrouille, soja, arachides et amandes;
  • épinards frais et persil;
  • avocat, bananes, betteraves.

Les sources de tryptophane maintiennent la stabilité de la production de sérotonine et sont responsables de la bonne humeur - bananes, fromages à pâte dure, viande de dinde, pain de grains entiers.

Maintenir l'équilibre glycémique:

Surveillez la nutrition de votre bébé

  • framboises, cerises, pastèques, raisins;
  • citrouille, pommes de terre, carottes et chou;
  • céréales et céréales.

Les tisanes enrichies et aux herbes, les boissons à base de racine d'or, de citronnelle chinoise, de racine de ginseng et de rose radiola augmentent le ton général.

Veuillez noter ce qui peut clairement nuire et interférer avec le processus de guérison:

  1. Boissons, aliments et préparations contenant de la caféine. Remplacez complètement le thé et le café traditionnels par des fruits, des jus de légumes et des tisanes.
  2. Aliments faibles en gras.
  3. Cornichons, confiture et toute nourriture en conserve.
  4. Bonbons industriels, restauration rapide, soda, jus emballés non naturels.

ATTENTION! En éliminant le problème de l'asthénie, n'oubliez pas les autres pathologies, si elles ont été diagnostiquées. Et lors de la composition d'une ration alimentaire à partir des aliments recommandés, éliminez tout d'abord leurs dommages potentiels.

Conseils aux parents

Vous pouvez remplir avec diligence toutes les prescriptions médicales du neurologue, choisir le bon régime alimentaire pour l'enfant, ne pas manquer une seule séance de massage, mais toujours pas observer le résultat attendu. Le syndrome asthénique est une névrose. Toutes les névroses surviennent sur fond de conflit interne et d'anxiété éternelle chez l'enfant. L'atmosphère au sein de la famille peut soit favoriser la récupération, soit au contraire: l'asthénie ne progressera que si vos méthodes parentales sont contraires aux normes généralement acceptées.

  1. Vous voulez mettre fin aux crises de manipulation dès que possible? Arrêtez de faire de votre enfant une idole de la famille.
  2. La surprotection est ce degré de soin qui n'est en outre que gênant. Donnez à votre enfant plus de liberté d'action. Votre confiance réduira considérablement l'hypertonicité inutile.
  3. Le rejet des enfants, le manque d'attention est l'autre extrême. Se sentir inutile est très déprimant.
  4. Les pannes émotionnelles chez un enfant, le comportement imprévisible des parents créent un stress énorme.
  5. Une éducation sévère n'a jamais été bonne pour personne. Soyez plus doux.
  6. Utilisez des récompenses, des censures et des punitions dans des combinaisons judicieuses.
  7. Oubliez toute intimidation et menaces.
  8. Cesser d'imposer à l'enfant toute activité qui ne l'intéresse pas (langues étrangères, cours de musique, danse de salon, etc.).
  9. Limitez l'utilisation de votre ordinateur, tablette ou autres gadgets à des délais stricts.

Et le conseil le plus important: ne vous comportez pas avec votre enfant comme s'il était gravement malade. Ne lui rappelez pas constamment qu'il a besoin d'être traité. Le syndrome asthénique n'est pas une maladie, mais une condition temporaire. Et tout reviendra à la normale, si vous ne dramatisez pas, ou vice versa - laissez la situation suivre son cours et suivez également toutes les recommandations raisonnables.