Le syndrome d'asperger. test d'autisme chez l'enfant.

nous avons passé. Résultat 40. Pas d'autisme. Et je suis en bonne santé mais avec un niveau d'anxiété accru. heureux.

  • # Paralysie cérébrale et troubles du système musculo-squelettique
  • # Fonction mentale altérée
  • # Troubles de la parole
  • #Bébés prématurés
  • # Maladies oncologiques
  • # Syndrome de Down
  • # Syndrome d'autisme de la petite enfance
  • #Épilepsie
  • * Règles communautaires
  • De

Commentaires des utilisateurs

et à quel âge les enfants doivent-ils passer?)

43 pas d'autisme) Mais le test lui-même a réussi http://www.aspergers.ru/raads - une échelle d'identification des troubles du spectre autistique, où le score moyen pour les personnes sans TSA est de 26 points, pour les personnes autistes - 134 points. Un score de 65 ou plus indique une forte probabilité d'avoir un trouble du spectre autistique..

J'ai déjà réussi ce test, maintenant j'ai aussi un "autisme inexprimé". mais tous les points sont sur la parole. et il n'est généralement pas clair, s'il n'y a pas de discours, comment répondre aux questions de toute la section sur la parole ((

Et ma fille va bien))

P. avec une note sur ma porte d'entrée avec un rappel))

ça c'est sûr. Une fille en santé physique a des problèmes, c'est très difficile ((((

oui, j'éteins toujours tout, j'ai mes propres bizarreries d'enfance, mais je lutte avec elles))

Test en ligne pour l'autisme chez les enfants

Sélectionnez un test en fonction de l'âge de votre enfant et répondez aux questions. Pour une réponse affirmative, faites glisser la plaque vers la droite en cliquant dessus.

Vérifiez votre score en utilisant le tableau en bas de chaque test en fonction de votre score.

Réponse négative

Une réponse positive

jusqu'à 1 an
1 à 2 ans
2-3 ans
4 ans et plus

Votre enfant ne vous regarde pas (dès la première semaine de vie)?

Votre bébé ne sourit pas en réponse à votre sourire (à partir de 3 mois)?

Votre enfant n'aime pas les câlins?

Votre enfant évite le contact tactile (n'aime pas être touché ou mis à genoux)?

Les sons de votre enfant sont monotones?

Votre bébé ne répond pas à son nom (après 6 mois avec une audition normale?)

Votre enfant n'utilise pas de gestes pour communiquer (ne fait pas de signe de la main depuis 12 mois)?

Votre enfant n'a-t-il pas de babillage? (âgés de 8 à 12 mois)

Votre enfant ne réagit pas à votre apparence avec des mouvements corporels et des expressions faciales?

Nombre de points

Voir le résultat dans le tableau ci-dessous

Tableau de décodage des résultats des tests

Faible risque d'autisme

Risque moyen d'autisme

Risque élevé d'autisme

Votre enfant n'utilise-t-il pas des mots simples? (âge 16 mois)

L'enfant ne comprend-il pas votre discours qui lui est adressé? (mots, phrases courtes, instructions, explications)

Votre enfant ne comprend-il pas les gestes? (main agitant, geste de pointage)

Votre enfant ne montre-t-il pas des objets pour attirer votre attention sur eux? (à partir de 18 mois)

Votre enfant n'est pas content de vous?

Votre enfant ne montre aucun intérêt pour les autres enfants?

Votre enfant ne regarde-t-il pas où vous pointez? (attention conjointe à partir de 18 mois)

Votre enfant ne regarde pas l'objet qui lui est offert et ne le prend pas?

Votre enfant a des réponses inhabituelles aux stimuli sensoriels (aversion pour la lumière, recherche d'effets lumineux, fermeture des oreilles à certains sons)?

Nombre de points

Voir le résultat dans le tableau ci-dessous

Tableau de décodage des résultats des tests

Faible risque d'autisme

Risque moyen d'autisme

Risque élevé d'autisme

À 2 ans, votre enfant ne prononce pas de phrases d'au moins 2 mots?

Y a-t-il une écholalie? (répétitions constantes précises et dénuées de sens)

Votre enfant ne regarde pas dans la bonne direction lorsque quelqu'un appelle, montre du doigt ou entre dans la pièce?

Votre enfant manque d'imitation spontanée?

Votre enfant ne parvient-il pas à reproduire certaines actions en jouant? (tâches ménagères, parler au téléphone, jouer avec des poupées)

Le jeu de l'enfant est-il répétitif et stéréotypé? (par exemple, aligner des cubes ou des voitures, ou quelque chose de similaire)

Nombre de points

Voir le résultat dans le tableau ci-dessous

Tableau de décodage des résultats des tests

Faible risque d'autisme

Risque moyen d'autisme

Risque élevé d'autisme

Votre enfant prend-il la parole et les blagues à la lettre? Son discours semble étrange?

Votre enfant confond toujours les pronoms personnels (je-vous-il-elle)?

Votre enfant n'a pas d'amis et ne peut pas entretenir de relations amicales?

Un enfant est-il trop têtu? (rigidité de la pensée)

Votre enfant ne joue-t-il pas à des jeux d'histoire avec d'autres enfants? (à l'école, chez le médecin, au magasin?)

Nombre de points

Voir le résultat dans le tableau ci-dessous

Tableau de décodage des résultats des tests

Faible risque d'autisme

Risque moyen d'autisme

Risque élevé d'autisme

Si le résultat du test indique que tout est en ordre - félicitations! Si les résultats vous indiquent qu'il y a des problèmes, vous devez alors prendre des mesures décisives. Tout d'abord, c'est bien que vous ayez réussi ce test aujourd'hui, et pas quelques années plus tard..

Plus tôt le spécialiste se familiarise avec les résultats du test, plus il y a de chances de corriger la situation avec succès.

Vous pouvez nous appeler par téléphone, commander une consultation en ligne via Skype ou prendre rendez-vous en utilisant le formulaire ci-dessous. Un spécialiste répondra à toutes vos questions et vous conseillera ce qui doit être fait dans une situation spécifique.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Examen neurologique
Essai
Diagnostics fonctionnels
Travail correctionnel
Orthophonie
Techniques matérielles
Massage
Physiothérapie
Formations pour les parents
Traitement médical
Nous sommes en contact

Nous travaillons du lundi au vendredi: 10-19; Sam: 10-17; Soleil: 10-16.

Test d'autisme

Test EQ - une échelle pour évaluer le niveau d'empathie ou le coefficient d'empathie

Je suis presque autiste - 26 points :)

Caractéristiques de niveau d'empathie

82 à 90 points est un très haut niveau d'empathie. Votre empathie est douloureusement développée. En communication, vous, en tant que baromètre, réagissez subtilement à l'humeur de l'interlocuteur, qui n'a pas encore eu le temps de dire un mot. Il est difficile pour vous que les autres vous utilisent comme un paratonnerre, réduisant leur état émotionnel sur vous. Vous ne vous sentez pas bien en présence de personnes "lourdes". Les adultes et les enfants vous confient volontiers leurs secrets et demandent conseil. Souvent, vous ressentez un complexe de culpabilité de peur de causer des problèmes aux gens; non seulement avec un mot, mais même avec un regard ont peur de leur faire du mal. Le souci de votre famille et de vos amis ne vous quitte pas. En même temps, vous êtes vous-même très vulnérable. Vous pouvez souffrir à la vue d'un animal estropié, ou vous pouvez ne pas trouver de place pour vous-même après une salutation froide accidentelle de votre patron. Votre impressionnabilité vous tient parfois éveillé pendant longtemps. Lorsque vous êtes bouleversé, vous avez besoin d'un soutien émotionnel de l'extérieur. Avec cette attitude envers la vie, vous êtes au bord des pannes névrotiques. Prenez soin de votre santé mentale.

63 à 81 points - grande empathie. Vous êtes sensible aux besoins et aux problèmes des autres, vous êtes généreux, enclin à leur pardonner beaucoup. Ayez un réel intérêt pour les gens. Vous aimez «lire» leurs visages et «jeter un coup d'œil» dans leur avenir. Vous êtes émotionnellement réactif, sociable, connectez-vous rapidement et trouvez un terrain d'entente. Les enfants doivent être attirés par vous. Les gens autour de vous apprécient votre âme. Vous essayez d'éviter les conflits et de trouver des solutions de compromis. Transférez bien la critique. En évaluant les événements, vous faites davantage confiance à vos sentiments et à votre intuition qu'à des conclusions analytiques. Vous préférez travailler avec des gens plutôt que seul. Besoin constant d'approbation sociale pour vos actions. Avec toutes ces qualités, vous n'êtes pas toujours précis dans un travail précis et minutieux. Il est facile de vous déséquilibrer..

37 à 62 points est un niveau normal d'empathie inhérent à la grande majorité des gens. Les gens autour de vous ne peuvent pas vous appeler «à peau épaisse», mais en même temps vous n'êtes pas l'une des personnes les plus sensibles. Dans les relations interpersonnelles, ils sont plus susceptibles de juger les autres par leurs actions que de se fier à leurs impressions personnelles. Les manifestations émotionnelles ne vous sont pas étrangères, mais le plus souvent vous les gardez sous contrôle. Dans la communication, ils sont attentifs, essaient de comprendre plus que ce qui est dit avec des mots, mais avec une effusion excessive des sentiments de l'interlocuteur, vous perdez patience. Vous préférez ne pas exprimer délicatement votre point de vue, n'étant pas sûr qu'il sera accepté. Lorsque vous lisez de la fiction et regardez des films, suivez l'action plus souvent que les sentiments des personnages. Vous avez du mal à prédire le développement des relations entre les personnes, leurs actions s'avèrent donc parfois inattendues pour vous. Vous n'êtes pas distingué par des sentiments détendus, et cela interfère avec votre pleine perception des gens.

12-36 points - un faible niveau d'empathie. Vous avez du mal à établir des contacts avec les gens, vous vous sentez mal à l'aise dans une entreprise bruyante. Les manifestations émotionnelles dans les actions des autres vous semblent parfois incompréhensibles et dénuées de sens. Vous privilégiez les activités solitaires d'une entreprise spécifique, plutôt que de travailler avec des gens. Vous êtes partisan de formulations précises et de décisions rationnelles. Vous avez probablement peu d'amis, et ceux qui le font, vous appréciez davantage les qualités professionnelles et l'esprit clair que la sensibilité et la réactivité. Les gens vous paient la même chose: il y a des moments où vous vous sentez aliéné; les gens autour de vous ne vous favorisent pas trop avec leur attention. Mais cela peut être réparé si vous ouvrez votre coque et commencez à regarder de plus près le comportement de vos proches et à accepter leurs besoins comme les vôtres..

11 points ou moins - un très faible niveau d'empathie. Les tendances de la personnalité empathique ne sont pas développées. Vous avez du mal à être le premier à engager une conversation, à rester à l'écart entre collègues. Les contacts avec des enfants et des personnes beaucoup plus âgés que vous sont particulièrement difficiles pour vous. Dans les relations interpersonnelles, vous vous trouvez souvent dans une position délicate. À bien des égards, vous ne trouvez pas de compréhension mutuelle avec les autres. Aimez le frisson, préférez le sport à l'art. Ils sont trop égocentriques dans les activités. Vous pouvez être très productif dans le travail individuel, mais en interaction avec les autres, vous n'êtes pas toujours à votre meilleur. Traitez les expressions sentimentales avec ironie. Transférez douloureusement les critiques sur vous-même, même si vous ne pouvez pas y réagir violemment. Vous avez besoin de gymnastique des sens.

Diagnostic de l'autisme chez l'enfant et l'adulte (tests)

Quelle est la cause de la maladie?

La maladie est basée sur un trouble du développement du cerveau, qui se traduit par l'isolement d'une personne, ses intérêts limités et la répétition des actions. Tous ces symptômes sont détectés chez un enfant de moins de 3 ans. La maladie a une base génétique. Il y a des adeptes de la théorie liant l'apparition de la maladie à la vaccination dans l'enfance. Cependant, cette hypothèse n'a pas reçu de confirmation appropriée de la part des scientifiques..

Selon les données mondiales sur la santé, chaque 88ème enfant de la planète en a été diagnostiqué. Il est à noter que le taux d'incidence chez les garçons est beaucoup plus élevé (environ 4 fois). Le nombre de personnes atteintes d'autisme a augmenté depuis les années 1980. Cela est dû aux nouvelles approches de diagnostic de la maladie. Dans le même temps, il n'est pas clair dans quelle mesure la prévalence de ce trouble a augmenté..

Comment diagnostiquer l'autisme en vous-même?

  • Quelle est la cause de la maladie?
  • Comment diagnostiquer l'autisme en vous-même?
  • Les premiers signes de la maladie

Beaucoup de gens se demandent comment diagnostiquer l'autisme en eux-mêmes? Avec un tel diagnostic, il y a des signes clairs affectant de nombreux paiements sociaux et domestiques dans le comportement. Ces patients répètent les mêmes actions, ont tendance à effectuer des rituels, ont recours à une certaine séquence lorsqu'ils s'habillent, organisent les choses dans leur chambre, en s'appuyant sur leurs propres idées. Mais ce comportement caractérise parfois des personnes absolument en bonne santé..

Alors, comment reconnaissez-vous vous-même les symptômes de l'autisme? Pour une définition plus précise de la maladie, il est proposé de faire un test d'autisme chez l'adulte. Il convient de noter qu'il existe de nombreux tests de ce type et qu'ils ont tous leur propre principe. Vous pouvez passer n'importe quel test d'autisme en ligne.

Listons les plus courants:

  • Aspie Quiz - Identifie les traits de l'autisme dans la génération adulte. Il comprend 150 questions.
  • Le test RAADS-R est une échelle de calcul des traits douloureux. Il est inutile de procéder en présence de peur de la société, de schizophrénie, de troubles dépressifs, de trouble obsessionnel-compulsif, de psychopathies, de troubles anxieux, d'anorexie et de toxicomanie.
  • Échelle d'alexithymie de Toronto - peut identifier les troubles cognitifs-affectifs lors de la description d'expériences personnelles et de sensations corporelles, la présence d'un faible niveau de symbolisation.
  • TAS20 - alexithymie. Le patient est incapable de décrire l'émotion d'une autre personne ou la sienne. L'absence de plan verbal est révélée. Le fait de ne pas transmettre ses sentiments est inhérent à 85% des personnes autistes.
  • Le test AQ est le test de Simon Baron-Cohen. Grâce à lui, il est possible d'identifier le coefficient de la maladie.
  • Test EQ - une échelle qui aide à identifier le niveau d'empathie.
  • Test SQ - évaluation du niveau de classification.
  • Test SPQ - test pour le niveau des traits schizoïdes.

Les premiers signes de la maladie

Habituellement, les premiers signes d'autisme sont détectés à l'âge de 2 ans. Jusqu'à cet âge, tout écart par rapport à la norme peut être atténué et modifié pour le mieux. Mais à 2 ans, le bébé doit avoir les compétences les plus simples et comprendre le discours d'un adulte. Cela peut être jugé par ses réponses..

Essayons de noter toutes les déviations dans le comportement du bébé qui devraient alerter les parents:

  • L'enfant ne veut pas te regarder dans les yeux.
  • Parlant de lui-même, utilise la 2ème ou 3ème personne.
  • Répéter à plusieurs reprises les mêmes mots.
  • Commencé à parler, mais une perte progressive de la parole a été notée.
  • Mooing noté.
  • Manque d'intérêt pour les jeux.
  • Aliénation des pairs.
  • Ignorer les parents.
  • Secoue constamment la tête et se balance.
  • Se tient sur des chaussettes.
  • Ronge les doigts et les mains.
  • Agressif et hystérique.
  • Se frappe au visage.
  • Les étrangers lui font peur.
  • Peur des sons, frissonne d'eux.

Il est à noter que si vous remarquez certains de ces signes chez votre enfant, cela ne signifie pas que l'autisme est obligatoire. Mais quand même, faites attention à l'enfant et montrez-le à un spécialiste.

De nombreux parents souhaitent savoir comment définir eux-mêmes l'autisme chez un enfant. Il existe un petit test de diagnostic basé sur trois questions:

  • Votre enfant préfère-t-il regarder un point, même si vous essayez de lui montrer quelque chose d'intéressant?
  • Votre bébé montre-t-il un objet non dans le but de l'obtenir, mais dans le but de partager avec vous un intérêt pour celui-ci?
  • Aime-t-il jouer avec des jouets, répéter des gestes et des répliques d'adultes?

Si vous répondez non aux trois questions, alors c'est un motif sérieux de suspicion. Si vous avez répondu oui, il est fort probable que vous ayez affaire à un retard de langage courant, mais pas à l'autisme. Il existe également une pratique américaine d'identification de l'autisme chez les enfants. Aux États-Unis, les tests d'autisme sont effectués avant l'âge de 15 ans. Il a été nommé "Test d'autisme pour les tout-petits".

Première partie du test.

  • Votre enfant aime-t-il s'asseoir sur ses genoux ou être dans ses bras.
  • À quel point il est passionné par les jeux.
  • A des contacts avec d'autres enfants.
  • Est-ce que l'imitation des actions dans le jeu.
  • Est-ce qu'il pointe avec son index.
  • Est-ce que quelque chose apporte un objet à montrer aux parents.

Deuxième partie du test.

  • Pointez votre index vers votre enfant et surveillez attentivement ses réactions. Le regard de votre bébé ne doit pas s'arrêter sur votre doigt. L'enfant doit regarder le sujet.
  • Observez si votre bébé vous regarde dans les yeux.
  • Demandez à votre enfant de vous préparer du thé dans un bol jouet. Combien cette leçon a suscité l'intérêt en lui.
  • Donnez à l'enfant des cubes et demandez-lui de construire une tour.

Si sur la plupart des tâches vous obtenez un résultat négatif, le niveau d'autisme est assez élevé.

Il existe un certain nombre de tests d'image intéressants.

Test d'autisme ATEC (ATEC) chez les enfants en ligne en ligne. Décodage

10-15 enfant non autiste, enfant tout à fait normal et bien développé
16-30 enfants non autistes, légers écarts vers un retard de développement
31-40 autisme léger à modéré
41-60 autisme modéré
61 ans et plus autisme sévère

Le test ATEC n'est pas un test de diagnostic

Il sert à évaluer la dynamique du traitement ou de la thérapie.
Ce test n'a pas pour but de confirmer un diagnostic d'autisme..
Pour poser un diagnostic précis, consultez un spécialiste.

En savoir plus sur les programmes de rééducation pour l'autisme, la paralysie cérébrale et l'épilepsie basés sur les principes de la biomédecine avec des produits naturels Tentorium
Plan du séminaire ICI

Les produits apicoles Tentorium restaurent chaque cellule du corps de manière naturelle selon les principes de la naturopathie ou de la correction biomédicale du corps
Ils saturent le corps avec les enzymes, vitamines et oligo-éléments nécessaires.
Il existe également des produits à l'aide desquels les toxines après un traitement médicamenteux sont éliminées du corps sans problème.

Test d'autisme chez l'enfant - classification des troubles autistiques et leur diagnostic

Le syndrome de l'autisme de la petite enfance est un trouble du développement mental d'un enfant, dont la principale manifestation est le manque d'interaction sociale et la difficulté de contact avec les gens autour. Les patients autistes ont des difficultés prononcées à comprendre les émotions des autres, les caractéristiques spécifiques du développement verbal et cognitif.

Les principaux symptômes de la maladie apparaissent entre 0 et 3 ans. Il peut s'agir de violations de la sphère émotionnelle-volitive, de caractéristiques spécifiques des fonctions motrices (stéréotypes moteurs, irrégularité des mouvements), ainsi que d'un retard du développement cognitif et de la parole..

Les mécanismes pathogènes de la RDA restent encore insuffisamment étudiés. Dans certains cas, les troubles sont combinés et peuvent être causés par certaines anomalies médicales, telles que la sclérose tubéreuse, la rubéole congénitale, les spasmes infantiles, etc..

La base du diagnostic doit être la présence de facteurs caractéristiques, indépendamment de la présence ou de l'absence des écarts ci-dessus. Néanmoins, chacune de ces conditions doit être déterminée séparément, ainsi que la présence d'un retard mental dans la pathogenèse..

Diagnostic de l'autisme de la petite enfance (syndrome de Kanner)


Pour identifier l'autisme classique de Kanner, un certain nombre de techniques sont utilisées, développées et testées principalement dans des pays étrangers et utilisées dans la recherche scientifique et expérimentale..

Techniques de diagnostic:

  1. ADOS, échelle d'observation pour le diagnostic;
  2. Questionnaire comportemental ABC;
  3. ADI-R, interrogation adaptée pour le diagnostic;
  4. Échelle de notation RDA CARS.
  5. Échelle d'observation ADOS-G - Option générale.

Lors du diagnostic, dans ce cas, les données d'anamnèse, les résultats de l'observation dynamique de l'enfant, la conformité des manifestations de la maladie avec les principaux signes diagnostiques sont utilisés:

  1. Pathologies qualitatives de l'interaction sociale - incapacité à établir des liens sociaux avec les autres, incapacité à modéliser le comportement en fonction de la situation sociale.
  2. Anomalies qualitatives de la communication - difficultés à établir un contact émotionnel et manque de parole spontanée, incapacité à dialoguer et à maintenir une conversation, difficultés à différencier les objets vivants et les objets inanimés.
  3. Comportement répétitif, stéréotypes - l'enfant est absorbé par des intérêts et des passe-temps monotones, adhère à des rituels de comportement spécifiques.

Le syndrome classique de cette maladie est caractérisé par la manifestation du tableau clinique de la pathologie à un âge précoce - jusqu'à 3 ans. Des symptômes supplémentaires apparaissent avec l'âge:

  • phénomènes psychopathologiques - comme peurs et phobies, parfois inexplicables et illogiques;
  • agression et auto-agression prononcées;
  • perturbations dans le processus de sommeil et de prise de nourriture;
  • excitabilité excessive.

Diagnostic du trouble de la personnalité autistique (syndrome d'Asperger)


Le syndrome d'Asperger se caractérise par une disharmonie générale dans le développement et se caractérise par la préservation relative de la fonction sociale par rapport à l'autisme classique. En règle générale, les troubles du syndrome d'Asperger apparaissent à l'âge préscolaire..

Les enfants se distinguent par des difficultés spécifiques de socialisation, des capacités motrices inhibées et un discours stéréotypé, ils sont enclins à un comportement monotone, ainsi qu'à la formation d'intérêts hautement spécialisés et souvent très profonds.

Lorsqu'il est affecté par le syndrome d'Asperger, le développement précoce de la parole est caractéristique - l'enfant commence souvent à parler avant de maîtriser l'habileté de marcher.

Cependant, malgré la richesse du vocabulaire, la parole est spontanée, stéréotypée, dans certains cas, il y a une tendance à la formation de mots originaux.

Le développement intellectuel correspond généralement à la norme, mais en même temps, il y a un niveau insuffisant de pensée abstraite, une faible concentration d'attention. Les troubles du comportement social se manifestent le plus clairement chez le patient: incapacité à exprimer ses propres sentiments, manque de compréhension des manifestations émotionnelles des autres, difficultés à communiquer avec ses pairs.

Pour déterminer le syndrome d'Asperger, les méthodes d'observation, les entretiens avec les parents et les enseignants et les tests neuropsychologiques sont largement utilisés. L'Organisation mondiale de la santé a développé des critères de diagnostic pour ce trouble afin de déterminer la capacité du patient à divers types d'interactions sociales..

Diagnostiquer l'autisme atypique

L'autisme atypique (trouble envahissant non spécifique) est une variante du trouble du spectre autistique général caractérisé par:

  1. Manifestation à un âge atypique (après 3 ans), alors que tous les autres critères de détermination de la maladie correspondent à l'AJR sous forme classique.
  2. L'absence de l'un des principaux facteurs diagnostiques est des symptômes atypiques. Ce type de trouble atypique survient souvent chez des patients présentant un sous-développement cognitif sévère en combinaison avec des troubles spécifiques des fonctions de la parole, et principalement un trouble de la compréhension de la parole..

Tests pour diagnostiquer l'autisme

La détection précoce et l'initiation en temps opportun d'un ensemble de mesures correctives chez un patient autiste réduiront la gravité des symptômes pathologiques et révéleront plus efficacement le potentiel de l'enfant. Pour détecter cette maladie, un large éventail de méthodes et de tests sont utilisés, qui seront discutés plus en détail ci-dessous..

Auto-test de développement de l'enfant
Lorsque le bébé présente des signes de la maladie en question, vous devez immédiatement contacter un pédopsychiatre ou un psychologue clinicien. Le signal de demander conseil est si le patient présente les manifestations suivantes. Tous ces signes caractéristiques apparaissent au tout début du développement de l'enfant - de 0 à 1 an.

  1. Absence de complexe de revitalisation - l'enfant ne sourit pas, ne réagit pas à l'approche de la mère, ne regarde pas les gens dans les yeux. Caractérisé par un regard distrait passé, transformé en vide ou fixation sur des objets lumineux.
  2. Réponse excessive, parfois inadéquate aux stimuli externes - couleurs vives, certains sons.
  3. Le bébé évite le contact tactile, le toucher, ressent une gêne dans les bras de la mère.
  4. La motricité angulaire, des mouvements obsessionnels stéréotypés apparaissent: l'enfant peut faire des mouvements fleuris avec ses doigts, ses mains, en se balançant dans différentes directions.
  5. Réaction inadéquate à la mère - attachement excessif, réticence à abandonner un pas, ou au contraire - froideur émotionnelle.
  6. Faible intérêt pour les jouets, utilisation d'objets non ludiques pour le divertissement.
  7. L'enfant ne copie pas le comportement des adultes, n'essaye pas de répéter les mouvements et les mots.

Test d'électroencéphalographe

La mesure du potentiel électrique de l'activité du cortex cérébral à l'aide d'un équipement médical spécial pour la détection du RDA a été proposée par des scientifiques américains de Boston. L'expérience comptait 1 000 participants âgés de deux à douze ans..

Ont été étudiés deux catégories - un groupe témoin d'enfants en bonne santé et un groupe d'enfants présentant des manifestations autistiques à des degrés divers. En conséquence, trente-trois séquences associées à la présence de RDA ont été découvertes et étudiées. Selon des données expérimentales, il a été constaté que les enfants autistes ont des schémas EEG similaires, démontrant une connexion réduite entre les parties du cerveau. La fiabilité de l'étude lors de l'utilisation de ce type de test atteint 90%.

Tests de dépistage

Comme méthode supplémentaire pour classer cette maladie, un groupe de tests de dépistage peut être utilisé pour détecter la présence de manifestations autistiques chez un adulte ou un enfant. Les tests de dépistage ne sont pas la base pour approuver le diagnostic final, mais ils peuvent faire un diagnostic plus objectif à domicile et fournir une raison efficace de contacter un médecin spécialiste..

  1. L'échelle Simon Baron-Kogan (coefficient AQ) pour déterminer les symptômes autistiques chez les adultes - comprend 50 questions. Si AQ> = 26 - le niveau de traits autistiques est augmenté, AQ> = 32 indique une forte probabilité d'autisme.
  2. Les tests visant l'étude des caractéristiques cognitives révèlent les qualités de la pensée, la capacité de contrôler le comportement et la capacité de répondre aux émotions des autres.
  3. Tests conçus pour détecter les troubles comorbides secondaires dans le syndrome d'Asperger.
  4. M-CHAT, un test modifié pour les jeunes enfants, est complété par les parents.
  5. VOITURES. Est un outil assez largement utilisé pour identifier les traits autistiques. Cette échelle est basée sur des observations cliniques du comportement de l'enfant et peut servir de méthode pour le dépistage primaire des symptômes de la maladie. Le test est destiné à l'étude des enfants âgés de deux à quatre ans.
  6. Test ASSQ pour le diagnostic des enfants et adolescents de 6 à 16 ans.

Pour identifier les signes de la maladie en question chez l'adulte, vous pouvez utiliser la méthode d'observation. La manifestation des signes suivants peut indiquer un diagnostic possible:

  • éviter le contact visuel, l'absence ou des expressions faciales et des gestes faibles et inexpressifs;
  • discours monotone, sans expression, vocabulaire limité;
  • un faible développement des compétences en communication;
  • incapacité à reconnaître les états émotionnels des gens autour;
  • incapacité à exprimer ses propres émotions et sentiments, difficulté à exprimer et à comprendre des concepts abstraits;
  • mal comprendre ou ignorer les règles élémentaires de communication;
  • manque d'initiative dans la conversation, incapacité à mener un dialogue;
  • l'adhésion à des stéréotypes, des actions monotones et des rituels du même type, qui souvent n'ont pas de sens précis;
  • une réaction aiguë au moindre changement dans la vie ou dans l'environnement immédiat.

Il est également pertinent d'utiliser un test appelé "Lire l'esprit dans les yeux", dont le but est de détecter une diminution de la compréhension chez un adulte avec un niveau normal d'intelligence..

La technique détermine le niveau de capacité du sujet à se mettre à la place de l'adversaire et à s'accorder sur son état mental. Le test consiste en 36 photographies de paires d'yeux illustrant diverses émotions. Disposant d'une quantité limitée de données (regard et zone autour des yeux), le sujet doit fournir des informations sur l'état interne du propriétaire des yeux.

Lors du diagnostic, la précision du diagnostic est d'une grande importance, car le syndrome de l'autisme infantile dans certaines de ses manifestations est similaire à d'autres troubles du développement mental: un certain nombre de maladies génétiques, la paralysie cérébrale, la schizophrénie infantile, etc..

Pour poser un diagnostic définitif, une décision d'un conseil de médecins est nécessaire, comprenant un pédopsychiatre, un neurologue, un psychothérapeute, un orthophoniste-orthophoniste, un pédiatre, un psychologue et d'autres experts dont les activités visent à étudier les enfants ayant des besoins spéciaux.

Les tests abordés dans cet article ne peuvent être utilisés que pour confirmer des soupçons et non pour poser un diagnostic final..

La définition de la maladie passe par une enquête auprès des parents et des proches de l'enfant, l'organisation des observations du sujet dans diverses situations quotidiennes est pertinente. L'examen de l'enfant et son observation doivent être effectués dans ses conditions habituelles, sinon l'image diagnostique pourrait être déformée en raison d'un stress excessif.

À ce jour, aucun moyen de surmonter complètement ce trouble complexe n'a encore été découvert, mais des travaux complets de traitement, de correction et de réadaptation entrepris en temps opportun peuvent aider un enfant à réduire partiellement les symptômes négatifs et à atteindre, dans certains cas, une adaptation sociale acceptable..

Test d'autisme chez les enfants

Question # 15 sur 20.

Votre enfant essaie de copier ce que vous faites?

Matériel connexe:

Sections de test

Articles populaires

Comment une jeune mère peut-elle comprendre par où commencer à nourrir son bébé? Points à surveiller lors de l'introduction de nouveaux produits

Il existe un grand nombre de symptômes, signes, signes et toutes sortes d'indices quant à savoir si elle est enceinte

Si nous parlons de la vision d'un nouveau-né, alors finalement la vision des couleurs est déjà établie à environ quatre ans

Empire des mamans

Club de femmes avec des informations à jour pour les mères sur la grossesse et l'accouchement, la santé et la parentalité, la beauté et la santé et, bien sûr, la communication dans notre club pour les mères.

  • Rapports
  • Grossesse
  • Accouchement
  • Enfants
  • Santé
  • Secrets de beauté
  • Calendrier BT
  • Concours photo
  • Communautés
  • Trouver des copines
  • Journaux
  • Vidéo
  • Contacts
  • Visite du site
  • Aide du site

Empire des mamans | Lors de la citation et de l'utilisation de tout matériel, un hyperlien vers le site Web d'Empire of Mothers, ouvert aux moteurs de recherche, est nécessaire!

10 mythes et de nombreux faits sur l'autisme

L'autisme est un diagnostic si complexe et mal compris que même dans les communautés médicales professionnelles, il n'y a pas de réponse définitive qu'il s'agit d'une maladie ou d'une caractéristique du développement. Que dire des mères qui sont à la merci de nombreuses rumeurs et d'opinions opposées. Voici quelques-uns d'entre eux..

Mythe 1: l'autisme est une maladie mentale

Le premier à identifier et décrire les symptômes de l'autisme fut un psychiatre - professeur américain de psychiatrie Leo Kanner. De plus, pendant longtemps, l'autisme a été considéré comme un type de schizophrénie - une maladie mentale. Mais au cours du traitement des patients autistes avec des méthodes classiques de psychiatrie, il s'est avéré qu'ils étaient impuissants. Il y a des points de vue plus progressistes aujourd'hui. On pense que l'autisme n'est pas une maladie, mais un trouble du développement neurobiologique congénital ou acquis précocement. Ceci est démontré non seulement par la masse de la recherche scientifique moderne sur le problème de l'autisme, mais aussi par les histoires de vie des personnes atteintes d'autisme, leur propre compréhension toujours adéquate de leurs problèmes..

Mythe 3: l'autisme est héréditaire

Ce point est difficile à attribuer sans ambiguïté aux mythes, car il existe définitivement un lien entre l'autisme et la génétique. Mais, malheureusement, le gène ou le groupe de gènes responsables du développement de l'autisme n'a pas encore été précisément identifié, ce qui signifie qu'il est impossible de dire avec certitude si ce syndrome est héréditaire ou non. Par exemple, il y a des cas où l'un des deux jumeaux est autiste et que les jumeaux sont connus pour avoir le même ensemble de gènes. Ce fait nie le facteur héréditaire dans la transmission du syndrome. En revanche, on sait que dans une famille où il y a déjà des enfants autistes, le risque d'avoir d'autres enfants avec le diagnostic est assez élevé. De manière générale, alors que les scientifiques abordent une solution, en nommant par exemple le gène Ube3a comme gène candidat, pour le moment il vaut mieux que tout le monde laisse l'excavation des maladies de sa famille jusqu'au 14e genou, et oriente tous ses efforts pour adapter l'enfant.

Mythe 4: Les enfants autistes sont sans émotion.

Les enfants atteints de troubles du spectre autistique sont différents, comme tout le monde. Ils peuvent être émotifs, ils peuvent être retirés. Certains peuvent avoir des craintes, d'autres non. Certains sont affectueux, d'autres ne tolèrent pas le toucher. Tous seront unis par des difficultés de degrés divers de gravité dans le domaine de la communication sociale, la capacité de s'adapter aux autres, de communiquer et d'apprendre en interaction avec les autres. C'est pourquoi le terme trouble du spectre autistique est souvent utilisé..

Mythe 5: Si un enfant ne parle pas à l'âge de 3 ans, il est autiste.

Le manque d'élocution est le facteur le plus alarmant qui permet aux parents de poser un diagnostic hâtif à leur enfant. Pendant ce temps, l'absence de parole peut être à la fois dans le cadre normal (à ce moment, d'autres parties du cerveau se développent activement chez l'enfant), et un symptôme d'autres maladies: alalia sensorielle et motrice, aphasie, rhinolalie, parfois bégaiement et dysarthrie. Comme vous pouvez le voir, ce n'est pas seulement l'autisme qui inhibe le développement de la parole. À l'inverse, les personnes diagnostiquées avec autisme peuvent parler librement en exprimant librement leurs pensées. Bien sûr, si à l'âge de 3 ans, l'enfant se tait, vous devez de toute urgence commencer à vous occuper de lui, quelles que soient les raisons du sous-développement de la parole. Et plus vous commencez tôt les cours, plus il a de chances de parler.

Mythe 6: Les personnes autistes ont des capacités supra normales ou un QI élevé.

Malgré la vulgarisation de l'autisme à l'aide de films et de livres, où les personnages principaux sont des personnes inhabituelles, les statistiques suggèrent autre chose, à savoir que de 20 à 50% des personnes autistes ont un retard mental d'un degré ou d'un autre. Mais même ces statistiques en disent peu: on sait que ces indicateurs d'intelligence peuvent refléter non pas tant les capacités réelles d'une personne que le manque de volonté de coopérer avec des spécialistes effectuant des tests. Il n'y a aucune preuve qu'il y ait plus de personnes avec des capacités et des talents exceptionnels parmi les personnes atteintes d'autisme. Les exemples célèbres de réalisations élevées, de carrières mondiales réussies et de grandes découvertes faites par des personnes autistes sont plutôt l'exception. C'est un fait que les caractéristiques développementales des personnes autistes les aident à se concentrer sur une activité et à y réussir. C'est pourquoi ils peuvent faire de grands musiciens ou programmeurs..

Mythe 7: L'autisme ne peut être diagnostiqué que dans l'enfance.

L'apparition de l'autisme peut être détectée après un an, lorsque les enfants commencent un comportement social, plus les manifestations sont lumineuses, plus elles frappent tôt les parents. Cependant, une personne peut vivre toute sa vie sans savoir qu'elle est autiste. Prenez, par exemple, l'histoire de la célèbre chanteuse écossaise Susan Boyle, devenue célèbre grâce à l'émission. Et seulement après être devenue célèbre, à l'âge de 50 ans, elle a été diagnostiquée avec le syndrome d'Asperger, ce qui, selon Susan, lui a apporté un énorme soulagement..

Mythe 8: Une bonne alimentation peut guérir l'autisme

Il existe une communauté assez importante de personnes qui pensent que l'autisme est causé par certains types de protéines que le corps est incapable de métaboliser. Par conséquent, en excluant certains des aliments contenant ces protéines - la caséine et le gluten, ils améliorent considérablement l'état de l'enfant et la manifestation des symptômes. Les résultats d'observation ont montré les avantages d'un régime sans gluten et sans caséine. De nombreux enfants, après avoir supprimé les produits laitiers et à base de blé de l'alimentation pendant trois mois, ont montré des améliorations significatives: un changement de regard, l'apparition de la parole. En plus de tout cela, le sommeil et les selles et l'enfant s'améliorent. Certes, chez certains enfants, il n'y a pas eu de changements notables, mais si ces protéines étaient à nouveau introduites dans l'alimentation, les enfants ont connu une détérioration évidente. De nombreux parents n'ont pas remarqué le changement jusqu'à ce que la source cachée de caséine et de gluten ait été découverte et éliminée. Bien sûr, même les adeptes de cette méthode de traitement comprennent que le régime à lui seul ne peut pas toujours résoudre tous les problèmes, surtout si nous ne parlons pas des premiers signes, mais d'un état plutôt négligé du corps, mais il peut vraiment améliorer la condition..

Mythe 9: les vaccins provoquent l'autisme

De nombreux experts (sans parler des mères!) Estiment qu'il existe une relation de cause à effet entre l'apparition de l'autisme et la vaccination préventive. Certes, selon les scientifiques, les vaccinations elles-mêmes ne sont pas la cause de l'autisme, mais si le bébé y est prédisposé, la vaccination peut devenir un mécanisme déclencheur de l'apparition de dysfonctionnements cérébraux. Autrement dit, la maladie se serait développée sans vaccination, mais la vaccination donne cet élan. En 1998, la publication médicale Lancet a publié les résultats de recherches menées par des scientifiques britanniques qui ont lié les vaccinations contre les oreillons, la rougeole et la rubéole à la vague de l'autisme. Mais ensuite, il a été signalé des erreurs possibles dans cette étude. Une équipe internationale de scientifiques a également récemment exprimé la théorie selon laquelle la présence de sel de mercure organique dans les vaccins pour bébés (en tant que conservateur) pourrait servir d'élan à l'émergence de l'autisme. Et même certains fabricants de vaccins soulignent dans les instructions que l'autisme peut être une réaction indésirable du corps au vaccin. Cependant, il est toujours incorrect de parler d'un lien à 100% entre la vaccination et l'autisme en raison du manque de recherche..

Mythe 10: Les enfants autistes ont besoin d'une éducation spéciale

Le manque de connaissances sur l'autisme fait naître la réticence des directeurs d'école à accepter les enfants diagnostiqués. Pour eux, l'autiste et le psychopathe sont une seule et même chose. En fait, les enfants autistes n'ont pas besoin de ghettos sous forme d'écoles spéciales et de jardins d'enfants. Premièrement, dans des institutions spéciales, l'enfant n'aura pas d'exemple de relation devant ses yeux, il ne pourra pas apprendre à communiquer et à établir des contacts avec d'autres personnes. Oui, les personnes autistes ont besoin de conditions et d'une approche spéciales, par exemple, la compréhension de l'enseignant que l'enfant autiste n'a pas besoin d'être appelé au tableau noir.

Il est nécessaire d'expliquer plus souvent les règles de l'école à ces enfants, car ils sont souvent illogiques, voire illogiques à première vue, et donc incompréhensibles. Malheureusement, notre système éducatif ne peut souvent pas offrir cela, une approche individuelle est un luxe. Et ici, pour l'enfant autiste, le modèle miniature des relations reproduites à l'école ne fera que profiter. L'adaptation d'un enfant autiste à l'environnement scolaire s'appelle l'apprentissage inclusif. Il est maintenant pratiqué dans certaines écoles d'enseignement général, mais ce sont des pratiques isolées. Nous espérons qu'à l'avenir la société deviendra plus tolérante et éduquée, et que les familles qui élèvent des autistes auront l'espoir que leurs enfants seront pleinement acceptés par la société..

Pour ceux qui constatent un comportement inhabituel chez un enfant ou dont les enfants ne commencent pas à parler pendant longtemps, nous suggérons de dissiper les doutes ou de réfléchir à l'aide d'un test d'autisme spécialement conçu. Le test vise à identifier les enfants qui ont besoin d'un diagnostic minutieux des difficultés de développement, y compris des diagnostics visant à identifier les symptômes de l'autisme.

Unilik

Kharkiv, avenue Pobedy 67-B

Lundi - Vendredi: 9h00 - 19h00

Samedi: 9h00 - 18h00

Dimanche: 10h00 - 15h00

Autisme

SEULEMENT 20 QUESTIONS QUI AIDERONT À IDENTIFIER LE RISQUE D'AUTISME CHEZ VOTRE BÉBÉ.

Prenez 10 minutes de votre temps!

Test des troubles du spectre autistique pour les enfants de moins de 3 ans (M-CHAT-R ™)

Veuillez répondre aux questions sur votre enfant (oui ou non). Lorsque vous répondez, considérez comment votre enfant se comporte habituellement. Si vous avez remarqué le comportement d'un enfant à plusieurs reprises, mais qu'il / elle ne se comporte généralement pas de cette façon, veuillez répondre "non".

  1. Si vous montrez quelque chose de l'autre côté de la pièce, votre enfant le regarde-t-il? (Exemple: si vous montrez du doigt un jouet ou un animal, l'enfant regarde-t-il le jouet ou l'animal?)
  2. Avez-vous déjà soupçonné que votre enfant pourrait être sourd?
  3. Votre enfant joue-t-il à des jeux imaginaires ou à des jeux de rôle? (Exemple: faire semblant de boire dans une tasse vide, faire semblant d'être au téléphone, faire semblant de nourrir une poupée ou un animal en peluche?)
  4. Votre enfant aime-t-il grimper aux objets? (Exemple: meubles, structures de jeux, escaliers)
  5. Votre enfant fait-il des mouvements inhabituels des doigts devant ses yeux? (Exemple: votre enfant bouge-t-il ses doigts autour de ses yeux?)
  6. Votre enfant montre-t-il du doigt quelque chose pour demander quelque chose ou obtenir de l'aide? (Exemple: pointe un doigt sur une friandise ou un jouet qu'il ne peut pas atteindre)
  7. Votre enfant pointe-t-il du doigt quelque chose d'intéressant pour attirer votre attention dessus? (Exemple: pointer vers un avion dans le ciel ou un gros camion sur la route)
  8. Votre enfant s'intéresse-t-il aux autres enfants? (Exemple: votre enfant regarde-t-il les autres enfants, leur sourit, marche-t-il vers eux?)
  9. Votre enfant vous montre-t-il des objets en les apportant ou en les tenant près de vous, juste pour les partager plutôt que pour demander de l'aide? (Exemple: vous montrer une fleur, un animal en peluche ou un camion jouet)
  10. Votre enfant répond-il lorsque vous l'appelez par son nom? (Exemple: L'enfant vous regarde-t-il, parle-t-il ou babille, arrête-t-il ce qu'il fait lorsque vous l'appelez par son nom?)
  11. Lorsque vous souriez à votre enfant, il / elle vous sourit en retour.?
  12. Votre enfant est-il bouleversé par les sons quotidiens? (Exemple: votre enfant crie-t-il ou pleure-t-il à cause de sons comme un aspirateur ou de la musique forte?)
  13. Votre enfant peut marcher?
  14. Votre enfant vous regarde dans les yeux lorsque vous lui parlez, jouez avec lui ou l'habillez?
  15. Votre enfant essaie-t-il de copier ce que vous faites? (Exemple: agite sa main lors de la séparation, tape dans ses mains, fait des sons amusants en réponse à vous)
  16. Si vous vous retournez pour regarder quelque chose, votre enfant regarde autour de vous pour voir ce que vous regardez?
  17. Votre enfant essaie-t-il d'attirer votre attention? (Exemple: votre enfant vous regarde pour vous féliciter ou vous dit «regarde» ou «regarde-moi»)
  18. Votre enfant comprend-il quand vous lui dites de faire quelque chose? (Exemple: si vous ne faites pas de mouvements de pointage, l'enfant pourra-t-il comprendre «pose le livre sur la chaise» ou «apporte-moi une couverture»?)
  19. Si quelque chose d'inhabituel se produit, l'enfant regarde votre visage pour comprendre ce que vous en pensez? (Exemple: s'il entend un son étrange ou drôle ou voit un nouveau jouet, va-t-il regarder votre visage?)
  20. Votre enfant aime-t-il l'activité physique? (Exemple: encerclé ou agité sur les genoux)

Algorithme de calcul:

Répondre «NON» à tous les éléments sauf 2, 5 et 12 indique le risque de trouble du spectre autistique (TSA); répondre «OUI» aux points 2, 5 et 12 indique le risque de TSA. Il est recommandé de rechercher un diagnostic et une évaluation de la nécessité d'une intervention précoce.

C'est un diagnostic précoce et une intervention précoce qui aideront à améliorer l'état de l'enfant et à acquérir les compétences nécessaires à la communication et à la vie en société..

Si le résultat du test indique la présence de problèmes chez votre enfant, vous pouvez demander conseil à nos spécialistes expérimentés - les neurologues Vareshnyuk Elena Vasilievna, Olenich Vera Borisovna et le psychoneurologue Mikhanovskaya Natalia Gennadievna

2 avril - Journée de sensibilisation à l'autisme. Tu devrais en savoir plus!

  • Le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) «Apprenez les signes. Agir tôt »site
  • Le CDC "Apprenez les signes. Agir tôt »Programme de formation sur les cas d'autisme
  • Centre d'information sur l'autisme du CDC
  • Autism Society of America
  • Autisme parle
  • Le glossaire vidéo sur les troubles du spectre autistique, une ressource en ligne pour les parents et les prestataires de soins avec des clips vidéo montrant les premiers signaux d'alerte de l'autisme
  • La National Autistic Society du Royaume-Uni
  • Fédération pour les enfants ayant des besoins spéciaux
  • Association Asperger de la Nouvelle-Angleterre
  • Le revenu de sécurité supplémentaire
  • Trousse d'outils de dépistage de l'autisme pour les fournisseurs de soins primaires, avec des informations sur la mise en œuvre du dépistage de l'autisme dans la pratique des soins primaires

Comment diagnostiquer l'autisme chez les adultes

La plupart des publications sur les troubles du spectre autistique se concentrent spécifiquement sur les jeunes enfants, mais rares sont celles qui disent ce qu'est l'autisme adulte. Pendant ce temps, les enfants deviennent des adultes autistes avec leurs propres besoins spécifiques et ont besoin du soutien de leurs proches, car les TSA sont une maladie permanente..

Le diagnostic précoce de la pathologie est la condition principale de la socialisation et de l'adaptation des autistes à la vie en société. Bien sûr, cela ne se produit pas rapidement et facilement. La persévérance des parents, une assistance psychologique et pédagogique intensive contribuent au développement de capacités étonnantes chez un enfant ou un adolescent atteint de TSA, en tenant compte des spécificités du trouble. Pour reconnaître l'autisme chez les adultes, vous devez comprendre les causes, les symptômes et les formes de sa manifestation. Le traitement de l'autisme chez l'adulte prend plus de temps que chez l'enfant, mais les méthodes modernes vous permettent de choisir les programmes les plus efficaces.

Qu'est-ce qui cause l'autisme

L'autisme chez l'adulte est plus une variation neurologique qu'un trouble mental ou une maladie au sens conventionnel. Jusqu'à présent, c'est un mystère, tant de scientifiques ont émis des hypothèses sur les causes de la pathologie. Malheureusement, la plupart d'entre eux n'ont pas été confirmés scientifiquement..

Il est bien connu que les TSA s'accompagnent de troubles du cerveau et du système nerveux. On pense que sa pathogenèse réside dans des mutations au niveau du gène, mais de tels processus ne sont pas associés à l'hérédité et ne surviennent pas d'eux-mêmes. Il a été démontré que les anomalies génétiques sont étroitement liées aux facteurs environnementaux (facteurs de risque agissant comme un catalyseur). Un certain nombre de scientifiques pensent que cela peut inclure une grossesse à problème, en particulier dans les premiers stades, par exemple, si la mère a souffert:

  • grippe;
  • fièvre;
  • antibiothérapie;
  • intoxication.

De plus, les troubles du système immunitaire, les problèmes d'accouchement et les dommages causés au fœtus par des substances toxiques sont classés comme facteurs de risque..

Il faut savoir que le trouble du spectre autistique est exclusivement congénital (diagnostiqué dans la petite enfance) et ne peut être acquis ou partiel. Cependant, en raison de divers facteurs négatifs à l'âge adulte, une personne peut développer des maladies mentales (dépression, schizophrénie, etc.), à la suite desquelles elle se retire, perd tout intérêt pour le monde qui l'entoure. Dans ce cas, le psychiatre (celui qui diagnostique l'autisme) peut parler de la personnalité autiste, mais cela n'est pas lié au vrai TSA..

Variétés d'autisme adulte

Selon le type et la gravité du TSA, le moment où le traitement de l'autisme a été commencé et le taux de réussite, il existe cinq groupes principaux: les types d'autisme chez les adultes. Le premier comprend les patients incurables (forme sévère). Ils ne peuvent pas se passer d'une aide extérieure, car ils ne disposent pas de compétences personnelles suffisamment développées. Les patients n'interagissent pas avec leur environnement, renfermés et vivent dans leur propre monde. En règle générale, ces adultes ont un faible niveau de développement intellectuel, ne peuvent pas parler et communiquer (verbalement et non verbalement). En raison du manque d'instinct d'auto-préservation, ils ne peuvent pas être laissés seuls..

Le deuxième groupe est constitué de personnes autistes fermées. Ils ont des problèmes d'élocution, mais peuvent établir un contact verbal avec les autres. Ils essaient de se distancer du monde, de parler sur un éventail limité de sujets. Peut avoir un objectif fort et étroit, comme les téléviseurs, et y passer la plupart de son temps. Ces patients n'aiment pas les innovations et réagissent de manière agressive aux changements du rythme de vie habituel..

Le troisième groupe comprend les patients qui ont certaines compétences, par exemple, s'habiller et se déshabiller, manger, peuvent soutenir verbalement le dialogue, exprimer leur propre opinion. Ils sont assez indépendants, capables d'établir et d'entretenir des relations amicales. Cependant, les normes de comportement, d'éthique et d'étiquette généralement acceptées sont étrangères à ces autistes, à cause desquelles ils peuvent sembler maladroits, impolis, indifférents..

Le quatrième groupe comprend les personnes atteintes de formes légères de TSA, chez lesquelles la présence d'une pathologie ne peut être déterminée par des signes extérieurs. Ils ont de bonnes connaissances académiques et peuvent:

  • vivre séparément des parents;
  • travailler dans un emploi régulier (y compris en équipe);
  • se marier;
  • avoir des enfants;
  • comprendre les sentiments des autres grâce à des méthodes d'observation, d'analyse et de comparaison;
  • exprimez vos propres émotions;
  • maintenir la communication sur différents sujets.

Bien entendu, ces patients souffrent encore de certains troubles qui les empêchent de vivre pleinement et de percevoir le monde de la même manière que les autres. Pour identifier la pathologie dans ce cas, un test d'autisme chez l'adulte est effectué.

Seul un petit nombre de personnes autistes appartiennent au cinquième groupe. Nous parlons de personnes dont l'intelligence peut être qualifiée de haute. Selon les scientifiques, ces adultes peuvent devenir des scientifiques exceptionnels, des spécialistes talentueux et étroitement ciblés. En règle générale, ils sont les meilleurs pour se réaliser dans les sciences exactes - physique, mathématiques, chimie, programmation. Il existe également de nombreux écrivains à succès parmi les autistes..

Difficultés rencontrées par une personne autiste

Les signes d'autisme chez les adultes peuvent être partiellement ou totalement absents, mais cela ne signifie pas qu'ils ne rencontrent pas de difficultés dans la vie quotidienne. Par exemple, une violation des capacités d'élocution conduit au fait que les patients ne savent pas comment sortir des situations de conflit et, par conséquent, même à l'âge adulte, ils sont intimidés par des intimidateurs. Ils se caractérisent également par:

  • Naïveté sociale. Ils prennent tout à la lettre, sans penser que les promesses des autres, les demandes peuvent être une tromperie. Par conséquent, ils sont souvent «utilisés» à des fins égoïstes..
  • Mauvaise compréhension des normes généralement acceptées. Le TSA a différentes formes et gravité. Certains d'entre eux se manifestent sous la forme d'un manque total de compréhension de la manière de se comporter en société. Par conséquent, ils peuvent sembler sans tact, indifférents..
  • Connaissances sociales limitées. Langue des signes, indices, informations cachées entre les lignes - tout cela est étranger et non disponible pour la compréhension pour les adultes autistes. Pour cette raison, ils ne comprennent pas l'humour, le sarcasme, les aphorismes, les formalités (ils ne demandent pas "Comment vas-tu?" jouer à des jeux de rôle.

Il est à noter que les personnes autistes ne ressentent pas les limites corporelles. Ils peuvent s'approcher d'une distance indécemment proche d'un inconnu dans la rue, sans se rendre compte qu'ils font quelque chose de mal. Dans le même temps, beaucoup d'entre eux n'acceptent pas le contact corporel avec des inconnus, réagissent de manière traumatisante au toucher, en tapotant sur l'épaule. Les câlins sont souvent perçus comme une tentative de restreindre les mouvements. De plus, en raison d'une mauvaise coordination, leur démarche est souvent modifiée..

Les patients adultes recherchent souvent des relations amoureuses, mais échouent parce qu'ils n'ont pas suffisamment de connaissances dans ce domaine. Ils entendent parler d'amour, mais ne comprennent pas à quoi il ressemble et ce qu'une personne vit. Les personnes autistes n'ont rien à comparer car elles ne développent pas de sentiment d'attachement (souvent même envers leurs parents).

La même chose est observée dans la sphère sexuelle. Le manque de connaissances et l'incompréhension totale des gestes qui précèdent la romance ne leur permettent pas de vivre une vie bien remplie. En règle générale, les personnes autistes ont peu ou pas d'amis, elles n'ont donc personne à qui parler de leurs désirs sexuels ou demander des conseils. La manière de courtiser et de parler peut être empruntée aux films. Les hommes choisissent le plus souvent les mauvais modèles, ils échouent donc. Les filles admirent les héroïnes des feuilletons, sans se rendre compte que dans la vraie vie, elles ne se comportent pas de cette façon et peuvent donc devenir victimes de violence sexuelle.

Comment et comment aider une personne autiste

Les patients atteints de TSA ont besoin d'aide à tout âge, car même les symptômes de l'autisme chez l'adulte ne disparaissent pas avec le temps. Malheureusement, les patients atteints de formes sévères de pathologie ont besoin de soins quotidiens et d'une surveillance médicale tout au long de leur vie. C'est un fardeau difficile pour les parents, mais un programme de correction correctement sélectionné peut faciliter la vie des êtres chers et développer des compétences de base chez une personne autiste..

Les patients atteints d'une forme plus légère de TSA deviennent généralement assez indépendants entre 20 et 30 ans, mais ils ont toujours besoin d'une aide psychologique. En classe avec un spécialiste, ils apprennent:

  • normes sociales (dire bonjour lors d'une réunion, se comporter poliment);
  • aptitudes à la communication en équipe (emploi à part entière);
  • exprimer vos désirs et vos émotions (nouer des amitiés);
  • comprendre les sentiments des autres, etc..

L'amélioration des capacités d'adaptation facilite grandement la vie quotidienne des personnes autistes. Lorsqu'ils se comprennent bien et comprennent leur place dans la société, il leur est plus facile d'établir des contacts verbaux et non verbaux, ils commencent à vivre pleinement, même en tenant compte des spécificités du trouble. La psychothérapie comportementale fournit une assistance similaire, mais ce n'est pas seulement un spécialiste qui peut aider l'adulte autiste..

L'analyse comportementale appliquée (ABA) est une discipline scientifique qui permet d'influencer le comportement du patient, sur la base de la théorie comportementale de l'apprentissage. Il peut être facilement maîtrisé par les parents de personnes autistes, ayant reçu des recommandations et des prédictions d'un expert en analyse appliquée. Vous pouvez apprendre à votre enfant à se reconnaître sur une photo, à agir avec prudence en cas de circonstances imprévues, à faire face aux troubles sensoriels, à ne pas avoir peur d'exprimer et de défendre sa propre opinion. Ce sont des compétences communautaires essentielles qui peuvent être enseignées en sachant comment l'autisme se manifeste chez les adultes..

L'apprentissage à distance ABA pour les parents est l'occasion de mieux comprendre votre enfant spécial, d'identifier les signes de TSA les plus pénibles pour lui et de lui apprendre à les gérer. De plus, une connaissance approfondie de l'ABA vous permet de prévenir les risques de développer des maladies psychologiques concomitantes..