L'auteur de la théorie de la perception sociale est

Perception sociale - (lat. Perceptio perception et socialis public) perception, compréhension et évaluation par les gens des objets sociaux (autres personnes, eux-mêmes, groupes, communautés sociales, etc.). Le terme P. avec., A été introduit par le psychologue américain J. Bruner (1947) pour désigner... Psychologie de la communication. Dictionnaire encyclopédique

Perception sociale - [lat. perceptio perception et socialis public] perception, compréhension et appréciation par les personnes des objets sociaux (autres personnes, elles-mêmes, groupes, communautés sociales, etc.). Le mandat de P. avec. introduit par le psychologue américain J. Bruner (1947) pour...... vocabulaire psychologique

La perception sociale est un processus et un résultat de la perception interpersonnelle et intergroupe, ainsi que la perception qu'une personne se fait d'elle-même lorsqu'elle interagit avec les autres. Il existe, respectivement, trois types de perception sociale, selon les participants à l'interaction:...... Processus éducatif moderne: concepts et termes de base

Perception sociale - perception, compréhension et évaluation des objets sociaux par les gens (autres personnes, eux-mêmes, groupes, communautés sociales, etc.). * * * perception, étude, compréhension, évaluation des personnes, des objets sociaux (autres personnes, eux-mêmes, groupes, sociaux...... Dictionnaire encyclopédique de psychologie et de pédagogie

PERCEPTION SOCIALE - perception, compréhension et évaluation des objets sociaux par les gens (autres personnes, eux-mêmes, groupes, communautés sociales, etc.); le fait du conditionnement social de la perception... Dictionnaire d'orientation professionnelle et d'accompagnement psychologique

PERCEPTION SOCIALE (PERCEPTION SOCIALE) - (de Lat. Socialis perception sociale et perceptio, représentation) le processus et le rez t de la réflexion d'une personne sur le social. objets: d'autres personnes, groupes et communautés différents. espèces, eux-mêmes. Le terme V.S. introduite par J. Bruner en 1947 pour énoncer la...... Encyclopédie sociologique russe

perception sociale - Auteur. J. Bruner (1947). Catégorie. Le phénomène de la perception. Spécificité. Influence sur le processus de perception des facteurs sociaux ou personnels, qui peuvent inclure la motivation, les attitudes, les attentes, l'influence du groupe, etc. Littérature. (Ed.) Andreeva G... Grande encyclopédie psychologique

La perception sociale est un phénomène de perception, par J. Bruner (1947). Influence sur le processus de perception des facteurs sociaux ou personnels, qui peuvent inclure la motivation, les attitudes, les attentes, l'influence du groupe, etc. Littérature. (Ed.) Andreeva G.M., Dontsov A.I....... Dictionnaire psychologique

La PSYCHOLOGIE SOCIALE est une science qui étudie les modèles de comportement et d'activités des personnes, en raison de leur inclusion dans des groupes sociaux, ainsi que psychologiques. caractéristiques de ces groupes. S. de l'article est apparu au milieu. 19ème siècle à la jonction de la psychologie et de la sociologie. Au 2ème...... Encyclopédie philosophique

Perception sociale dans les prisons - Le processus et le résultat de la formation de l'image perceptive d'une personne d'une autre personne, procédant sous l'influence de stéréotypes sous-culturels et comprenant un certain nombre d'étapes interdépendantes: à partir d'une perception indivise (fusion d'éléments et d'aspects,...... Encyclopédie de la psychologie juridique moderne

Concept de perception sociale

Le concept et la signification du processus de perception sociale

L'homme est une créature qui ne peut vivre et se développer que dans un environnement social. Il ne durera pas longtemps sans la société. La formation sociale d'une personne est nécessaire à la formation de ses principales caractéristiques personnelles.

Tout au long de sa vie, une personne entre dans diverses connexions de communication. Ils aident à développer des relations interpersonnelles de nature complètement différente et dans des directions différentes. Dans ces relations, une personne est un sujet qui perçoit et évalue ses interlocuteurs. Ce processus de perception est appelé «perception sociale».

La perception sociale est un processus assez complexe qui reflète la relation des personnes et le système de leur interaction. La perception englobe des processus tels que la perception humaine, l'évaluation des personnes, les personnes qui étudient leurs partenaires de communication. Le processus de perception sociale se termine par l'analyse de divers objets sociaux. Il comprend les éléments suivants:

  • d'autres représentants de la race humaine;
  • propre personnalité dans une situation particulière;
  • d'autres groupes sociaux participant à des relations de communication.

Travaux finis sur un sujet similaire

  • Coursework Concept de perception sociale 400 roubles.
  • Concept abstrait de perception sociale 220 roubles.
  • Examen Le concept de perception sociale 240 roubles.

L'arrangement structurel du processus de perception sociale a une structure et un contenu complexes. Il a une signification sociale importante, qui se manifeste dans la formation consciente par l'individu de modèles d'objets sociaux et de sujets et le fait qu'en raison de la perception, la perception humaine des autres personnes est réalisée, la connaissance de leur comportement, de leurs motifs, de leurs actions et d'indicateurs conscients du développement se produit..

La perception sociale est un processus de perception sociale, basé sur l'expérience existante des activités du sujet, ses lignes directrices cibles, une attitude consciente face au problème et l'importance de la situation.

Dans la perception sociale, une composante obligatoire est l'évaluation d'une autre personnalité, son apparence externe et interne. L'évaluation externe a priorité.

Le processus de perception sociale s'accompagne de la formation d'une attitude, du sujet percevant, d'une autre personne, basée sur l'humeur émotionnelle et le développement d'une ligne de comportement de réponse.

Posez une question aux spécialistes et obtenez
réponse en 15 minutes!

Le processus de connaissance d'un individu d'un autre est caractérisé par ses propres caractéristiques. Ici, l'attention est attirée par le sujet de la perception et l'objet sur lequel elle est focalisée non sur les paramètres physiques du développement, c'est-à-dire facteurs externes, à savoir sur les critères de comportement, les réactions, les actions.

Au cours de l'interaction sociale des individus, non seulement les impressions d'une autre personne sont ajoutées, mais également une opinion se forme sur ses compétences, ses capacités, son côté sensoriel et émotionnel, ses intentions..

Ainsi, la perception sociale se concentre sur la perception primaire des propriétés externes de la personnalité et leur relation avec les paramètres internes de son développement. Ces jugements aident à former des prédictions sur les relations futures avec une personne. En d'autres termes, sur la base de la perception sociale, une personne décide de la relation future avec l'objet de perception et d'évaluation, choisit le degré de développement de sa relation, sa nécessité et sa dynamique, se fait des idées sur la confiance en une personne, compte sur elle, détermine ses aspirations et ses motivations de comportement..

Le rôle de la perception sociale et ses principaux modes de mise en œuvre

Avec le développement du processus de perception sociale, il y a une évaluation obligatoire d'une autre personne. Ce processus est inévitable et nécessaire. Cela permet à une personne de comprendre quelles propriétés physiques, morales et spirituelles lui sont inhérentes. À la suite de l'évaluation, une impression se forme, qui sert de base au développement d'une attitude particulière envers une personne donnée..

Nous connaissons tous l'expression "Vous ne pouvez pas faire une première impression deux fois". La première impression est impossible à répéter et très difficile à changer. S'il y a eu initialement une impression négative, il est presque impossible de la corriger..

Le rôle de la perception sociale se manifeste dans ses fonctions. Les fonctions suivantes sont distinguées: la connaissance de son propre «je», la connaissance de son partenaire communicatif et la construction d'activités conjointes visant quelque chose de significatif pour les deux partenaires.

Construire des activités communes n'a pas de sens sans la prise de conscience et la formation d'une connexion sensuelle et émotionnelle. Une telle connexion permet de comprendre et de faire connaissance avec votre partenaire, de comprendre à nouveau les objectifs de votre coopération et l'importance de leur réalisation, si nécessaire, de changer d'objectifs et de domaines d'activité. Cette interaction aura le plus grand effet.

Dans le processus de construction d'un système d'interaction, il y a un développement de la compréhension mutuelle entre les partenaires. C'est un paramètre spécifique de la perception sociale dont le point clé est l'empathie..

L'empathie est la capacité d'une personne à faire preuve de compassion et d'empathie envers une autre personne. Elle reflète le désir de se mettre à la place d'une autre personne, afin de comprendre à quel point elle se sent bien ou mal physiquement et émotionnellement dans une période de temps donnée et, dans les circonstances données.

La mise en œuvre de la perception sociale dans la pratique se fait de plusieurs manières. Ce sont les mécanismes de perception et aident à comprendre et à connaître votre partenaire, à interpréter son comportement et à analyser ses activités sous différents angles: ses propres principes moraux, normes et règles de la société, ses croyances et ses valeurs.

Les mécanismes de perception sociale comprennent:

  1. La première impression est la perception de l'apparence du partenaire et de sa ligne de comportement. Cela inclut la toute première impression qu'il est impossible de répéter et il est difficile de changer la perception de lui-même faite par lui. Ici, seule la perception de ces paramètres de personnalité qu'une personne voit visuellement, c'est-à-dire il remarque son apparence, ses expressions faciales, ses émotions, son humeur, certains traits de caractère, ses croyances. En outre, une personne peut faire attention à la façon dont son partenaire traite les autres, à la façon dont il communique et montre de l'intérêt pour la personne. Voici une sorte d'observation de l'extérieur.
  2. Perception des propriétés internes d'une personne. A ce stade, une évaluation des paramètres sociaux et psychologiques de l'individu a lieu. Ici, une connaissance plus profonde d'une personne a lieu, l'empathie est appliquée pour la rapprocher de lui-même. Aussi, à ce stade, la réflexion, l'attribution, l'identification et le stéréotypage sont utilisés, qui permettent d'évaluer et d'analyser des paramètres personnels..

Dans la perception sociale, souvent, une personne est dotée dans sa conscience des propriétés et qualités qu'elle ne possède pas. Cela se fait en appliquant l'identification, c'est-à-dire transfert de leurs propriétés et de leur comportement à l'objet de l'évaluation. Il est également possible d'appliquer l'expérience sociale et les stéréotypes de comportement dans diverses situations. Ce processus est appelé stéréotypage et implique l'accrochage d'un certain type de comportement de la personnalité, caractérisé par des paramètres et des conditions de développement spécifiques.

Ainsi, la connaissance d'une autre personne et l'évaluation de ses actions, ainsi que de sa personnalité, dépendent directement du niveau de développement des idées d'une personne sur elle-même (le soi-disant «concept-je»), sur un partenaire de communication («vous-concept»), ainsi que sur le groupe auquel appartient l'individu ("Nous sommes le concept").

Une personne peut se connaître à travers la perception d'une autre personne. Ainsi, il se compare avec lui, ses traits de caractère et ses qualités personnelles avec les siens, compare les lignes de comportement. Si une personne est capable de se rapporter consciemment à sa personnalité, elle peut alors évaluer une autre personne de manière adéquate et compétente, comprendre son comportement et ses réactions. Ce processus reflète la réflexion.

Je n'ai pas trouvé la réponse
à ta question?

Écrivez juste avec ce que vous
de l'aide est nécessaire

Mécanismes psychologiques de la perception sociale

Perception est un mot latin signifiant perception, utilisé pour décrire des processus cognitifs étroitement liés à l'affichage de diverses situations, phénomènes ou objets de la vie. Dans le cas où une telle perception est dirigée vers les sphères sociales, le terme «perception sociale» est utilisé pour caractériser ce phénomène. Chaque personne est confrontée quotidiennement à des manifestations de perception sociale. Jetons un coup d'œil aux différents mécanismes psychologiques de la perception sociale..

Perception, traduit du latin (perceptio), signifie «perception»

  1. Qu'est-ce que la perception sociale
  2. Influence des facteurs perceptifs
  3. L'influence de la perception psychologique sur l'interaction avec la société
  4. Le mécanisme de la perception sociale
  5. L'importance des premières impressions
  6. Méthodologie pour le développement de la perception perceptive

Qu'est-ce que la perception sociale

Le concept de perception sociale remonte à l'époque du monde antique. De nombreux philosophes et artistes de cette époque ont apporté une contribution significative à la formation de cette sphère. Il convient également de noter que ce concept est important dans le domaine de la psychologie..

Perception - est l'une des fonctions importantes de la perception mentale, qui se manifeste sous la forme d'un processus avec une structure complexe. Grâce à ce processus, une personne reçoit non seulement diverses informations des sens, mais les transforme également. L'impact sur divers analyseurs conduit à la formation d'images intégrales dans la conscience de l'individu. Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que la perception est caractérisée comme l'une des formes de reproduction sensorielle..

La perception est basée sur la caractérisation de caractéristiques individuelles qui aident à former des informations basées sur des images sensorielles précises.

La fonction cognitive considérée est étroitement liée à des compétences telles que la mémoire, la pensée logique et la concentration. Ce concept dépend de la force de l'influence des stimuli de la vie, qui sont dotés d'une couleur émotionnelle. La perception se compose de structures telles que la signification et le contexte..

La perception est activement étudiée par des représentants de divers domaines, y compris des psychologues, des cybernéticiens et des physiologistes. Les expériences différentielles utilisent une variété de techniques, y compris la simulation de différentes situations, l'expérimentation et l'analyse empirique. Comprendre le fonctionnement de la perception sociale est essentiel dans le domaine de la psychologie pratique. C'est cet outil qui sert de base au développement de divers systèmes affectant la sphère de l'activité humaine..

La perception sociale étudie les comportements entre individus avec différents niveaux de développement

Influence des facteurs perceptifs

Les facteurs perceptifs se divisent en deux catégories: les influences externes et internes. Parmi les facteurs externes, il convient de distinguer des critères tels que le mouvement, le nombre de répétitions, le contraste, la taille et la profondeur de manifestation. Parmi les facteurs internes, les experts identifient les éléments suivants:

  1. Stimulus - motivation pour atteindre des objectifs d'une grande importance pour l'individu.
  2. Définir la perception d'un individu - entrer dans certaines situations de la vie, une personne est basée sur une expérience précédemment reçue.
  3. Expérience - diverses difficultés de la vie rencontrées affectent la perception du monde qui l'entoure.
  4. Caractéristiques individuelles de la perception - selon le type de personnalité (optimisme ou pessimisme), une personne perçoit les mêmes difficultés de vie sous un jour positif ou négatif.
  5. Perception de son propre «je» - tous les événements qui se produisent dans la vie d'une personne sont évalués sur la base du prisme personnel de la perception.

L'influence de la perception psychologique sur l'interaction avec la société

La perception sociale en psychologie est un terme utilisé pour décrire le processus d'évaluation et de compréhension d'un individu autour de personnes, de sa propre personnalité ou d'objets sociaux. Ces objets sont composés de sociétés sociales et de divers groupes. Le terme en question a commencé à être utilisé en psychologie dans les années quarante du siècle dernier. Ce concept a été utilisé pour la première fois par le psychologue américain Jerome Bruner. Grâce aux travaux de ce scientifique, les chercheurs ont pu envisager divers problèmes liés à la perception du monde environnant sous un angle différent..

La socialité est inhérente à chaque personne. Tout au long de sa vie, une personne construit des liens de communication avec les gens qui l'entourent. La formation de relations interpersonnelles conduit à la formation de groupes séparés, qui sont liés par la même vision du monde ou des intérêts similaires. Sur cette base, nous pouvons dire qu'une personne en tant que personne est impliquée dans divers types de relations entre les personnes. La nature de la relation à la société dépend du degré de perception personnelle et de la manière dont une personne évalue les gens qui l'entourent. Au stade initial de l'établissement d'une connexion communicative, les qualités externes sont évaluées. Suite à l'apparition, le modèle de comportement de l'interlocuteur est évalué, ce qui permet de former un certain niveau de relation.

C'est sur la base des qualités ci-dessus que l'image de la perception des gens autour est compilée. La perception sociale a de nombreuses formes de manifestation. Dans la plupart des cas, ce terme est utilisé pour caractériser la perception personnelle. Chaque personne perçoit non seulement sa propre personnalité, mais également le groupe social auquel il appartient. En outre, il existe une forme de perception qui n'est caractéristique que des membres de ces groupes. C'est la perception basée sur le cadre d'un groupe social qui est la deuxième forme de manifestation de la perception. La dernière forme de perception est la perception de groupe. Chaque groupe perçoit à la fois ses propres membres et les membres d'autres groupes.

Les réactions comportementales se forment sur la base de stéréotypes sociaux dont la connaissance explique les modèles de communication

La fonction de la perception sociale est d'évaluer les activités des gens autour. Chaque individu soumet à une analyse approfondie les caractéristiques individuelles du tempérament des autres, leur attractivité externe, leur style de vie et leurs actions. Sur la base de cette analyse, une idée se forme sur les personnes qui les entourent et leur comportement..

Le mécanisme de la perception sociale

La perception sociale est un processus sur la base duquel une prévision d'un modèle de comportement et d'une réaction de la société dans diverses conditions de vie est réalisée. Les mécanismes de perception interpersonnelle présentés ci-dessous nous permettent d'étudier les subtilités de ce processus:

  1. L'attraction est l'étude des personnes autour de vous, qui repose sur une perception positive. Grâce à ce mécanisme, les gens acquièrent la capacité d'interagir étroitement avec les autres, ce qui a un effet positif sur la formation de relations sensorielles. Un exemple frappant de cette fonction est la manifestation de l'amour, de la sympathie et de l'amitié..
  2. Identification - ce mécanisme est utilisé comme une étude intuitive de la personnalité basée sur la modélisation de diverses situations. Sur la base de ses propres croyances, une personne analyse l'état interne des autres. Exemple: lorsqu'elle émet des hypothèses sur l'état de l'interlocuteur, il est courant qu'une personne s'imagine mentalement à sa place.
  3. L'attribution occasionnelle est un mécanisme pour créer une prévision du comportement des autres, basée sur les caractéristiques de sa propre personnalité. Lorsqu'une personne est confrontée à un manque de compréhension des motivations des actions des autres, elle commence à prédire le modèle de comportement des autres, en fonction de ses propres sentiments, motivations et autres propriétés individuelles..
  4. La réflexion est un mécanisme de connaissance de soi basé sur l'interaction dans la société. Cet «outil» repose sur la capacité de présenter sa propre personnalité, «à travers les yeux» de l'interlocuteur. A titre d'exemple, il faut imaginer le dialogue entre Vasya et Pacha. Au moins six «personnalités» participent à ce type de communication: la personnalité de Vasya, son idée de sa propre personnalité et la représentation de la personnalité de Vasya à travers les yeux de Pacha. Exactement les mêmes images sont recréées dans l'esprit de Pacha.
  5. Le stéréotypage est un mécanisme permettant de créer une image stable des personnes et des phénomènes qui les entourent. Il est important de noter que ces images ont des caractéristiques dépendant de facteurs sociaux. À titre d'exemple de stéréotypes, nous pouvons citer l'idée persistante selon laquelle la majorité des personnes attirées par l'extérieur sont sujettes au narcissisme, les représentants de l'Allemagne sont pédants et les responsables de l'application de la loi pensent simplement..
  6. L'empathie est la capacité de compassion émotionnelle, fournissant un soutien psychologique et une participation à la vie de ceux qui vous entourent. Ce mécanisme est une compétence clé dans le travail des spécialistes dans le domaine de la psychologie, de la médecine et de la pédagogie..

Les outils utilisés par la perception sociale permettent la communication entre les individus

Les types ci-dessus de cognition de la personnalité des autres sont basés non seulement sur les caractéristiques physiques d'une personne, mais également sur les nuances du modèle de comportement. L'établissement de liens de communication étroits est facilité par la participation à la conversation des deux partenaires. La perception sociale dépend des stimuli, des sentiments et du style de vie de chacun des participants aux relations interpersonnelles. Une composante importante de cette fonction cognitive est l'analyse subjective des individus environnants..

L'importance des premières impressions

Une étude approfondie de la perception sociale a permis d'identifier les facteurs clés qui affectent la force des impressions sur une personne. Selon les experts, lors de leur connaissance, la plupart des gens accordent une attention accrue à leurs cheveux, leurs yeux et leurs expressions faciales. Sur cette base, on peut dire qu'un sourire amical lors d'une rencontre est perçu comme un signe de cordialité et une attitude positive..

Il y a trois points principaux qui sont décisifs dans le processus de formation des premières impressions d'une nouvelle personnalité. Ces facteurs comprennent le degré de supériorité, d'attrait et d'attitude.

  1. La «supériorité» s'exprime le plus nettement dans une situation où la personnalité d'un individu particulier est d'une certaine manière supérieure, est perçue comme dominante dans d'autres sphères. Dans ce contexte, il y a un changement global dans l'évaluation de leurs propres qualités. Il est important de noter que les personnes ayant une faible estime de soi sont plus sensibles à l'influence de «la supériorité des autres». Cela explique le fait que dans des conditions critiques, les gens expriment leur confiance en ceux qui ont été précédemment traités négativement..
  2. L '«attractivité», qui est une caractéristique de la perception sociale, est un facteur sur la base duquel le degré d'attractivité des autres est analysé. L'erreur principale de cette perception est qu'en accordant une attention accrue aux qualités externes, une personne oublie l'analyse des caractéristiques psychologiques et sociales des autres..
  3. «Attitude» est basée sur la perception d'une personne, en fonction de l'attitude envers sa personnalité. L'effet négatif d'une telle perception est basé sur le fait qu'avec une bonne attitude et le partage d'une position de vie, une personne commence à surestimer les qualités positives des autres.

L'effet de primauté dans la perception sociale se manifeste dès la première rencontre

Méthodologie pour le développement de la perception perceptive

Selon le célèbre psychologue Dale Carnegie, un simple sourire suffit à susciter la sympathie des autres. C'est pourquoi, souhaitant établir une forte connexion communicative avec les autres, vous devez apprendre le sourire correct. Aujourd'hui, il existe de nombreuses techniques psychologiques pour le développement des gestes du visage qui contribuent à améliorer la transmission des émotions vécues. Le contrôle de vos propres expressions faciales vous permet non seulement d'améliorer la qualité de la perception sociale, mais aussi d'avoir l'opportunité de mieux comprendre les autres.

L'une des méthodes les plus efficaces pour développer les compétences de perception sociale est la pratique d'Ekman. La base de cette méthode est de se concentrer sur trois zones du visage humain. Ces zones comprennent le front, le menton et le nez. Ce sont les zones qui reflètent le mieux les états émotionnels tels que les sentiments de colère, de peur, de dégoût ou de tristesse..

La capacité d'analyser les gestes du visage permet de déchiffrer les sentiments que ressent l'interlocuteur. Cette pratique s'est généralisée dans le domaine de la psychologie, grâce à laquelle le spécialiste est capable de construire une connexion communicative avec des personnes atteintes de troubles mentaux..

La perception est un mécanisme complexe de la perception mentale humaine. Les performances de ce système dépendent de nombreux facteurs externes et internes. Ces facteurs comprennent les caractéristiques d'âge, l'expérience existante et les traits de personnalité individuels..

Concept de perception sociale;

Le site Web de STUDOPEDIA effectue un SONDAGE! Participez :) - votre opinion est importante pour nous.

Perception sociale

La communication en tant que perception des gens les uns des autres (perception)

Vous n'avez jamais une seconde chance de faire une première impression..

Le processus de perception d'une personne d'une autre fait partie intégrante de la communication. Communication efficace impossible sans le droit perception, évaluation, compréhension des partenaires.

La perception interpersonnelle ou la perception sociale est un processus complexe de perception des signes extérieurs d'une personne, de les corréler avec des caractéristiques personnelles et d'interpréter les actions et le comportement sur cette base.

Terme "Perception sociale" présenté par un psychologue américain J. Bruner (1947) pour désigner le fait de la perception sociale et sa dépendance non seulement sur la nature du stimulus - l'objet, mais aussi sur l'expérience passée du sujet, ses objectifs, ses intentions, sa conscience de l'importance de la situation.

Plus tard, la perception sociale a commencé à être comprise comme la perception intégrale du sujet non seulement des objets du monde matériel, mais des objets dits sociaux (autres personnes, groupes, classes, nationalités), des situations sociales.

Dans la perception sociale d'une personne en général, il y a toujours une évaluation des autres personnes et des attitudes à leur égard en termes émotionnels et comportementaux.

Basé sur la perception d'une personne par une personne, une idée de

- paramètres du partenaire de communication

et définit votre propre comportement.

En général, au cours de la perception sociale,:

Ø évaluation émotionnelle d'un autre,

Ø une tentative de comprendre les raisons de ses actions et de prédire son comportement,

Ø créer votre propre stratégie comportementale.

Vous pouvez également mettre en évidence les quatre principales fonctions de la perception sociale:

1. se connaître,

2. reconnaissance du partenaire de communication,

3. organisation d'activités conjointes fondées sur la compréhension mutuelle,

4. établissement de relations émotionnelles.

Lorsqu'ils étudient les processus de perception interpersonnelle, ils distinguent deux aspects principaux:

1) les caractéristiques psychologiques et sociales du sujet et de l'objet de perception;

2) mécanismes et effets de la réflexion interpersonnelle.

Il existe des différences individuelles, de sexe, d'âge, professionnelles dans la perception et l'évaluation des personnes les unes des autres..

Mais les plus importants dans la formation de l'évaluation du partenaire de communication sont qualités psychologiques d'une personne et son système d'attitudes existant.

Les attitudes psychologiques et sociales internes du sujet de la perception «déclenchent» un certain schéma de perception sociale.

Le travail de telles attitudes est particulièrement important lors de la formation de la première impression sur un étranger..

Au plus essentiel les propriétés de la personne observée peut être attribué:

Ø expression du visage,

Ø moyens d'expression (sentiments),

Ø gestes et postures, démarche,

Ø apparence (vêtements, coiffure),

Ø caractéristiques de la voix et de la parole.

En grandissant dans un certain environnement culturel et national, l'enfant apprend un ensemble de moyens expressifs, à l'aide desquels il est habituel chez les adultes d'exprimer leurs états et leurs désirs, et en même temps apprend à "lire" à partir du comportement et de l'apparence d'autres personnes les signes à l'aide desquels ils peuvent être compris et évalués.

En même temps, on peut mettre en évidence un certain nombre de mécanismes psychologiques universels, fournir le processus même de perception et d'évaluation d'une autre personne, permettant la transition de la perception externe à l'évaluation, l'attitude et les prévisions.

Mécanismes de perception interpersonnelle

Les processus de perception sociale sont différents de la perception des objets extérieurs.

Cette différence réside principalement dans le fait que les objets sociaux ne sont pas passifs et indifférents par rapport au sujet de la perception, et les représentations sociales ont toujours des interprétations sémantiques et évaluatives.

Attribuer les mécanismes de perception sociale - la manière dont les gens interprètent les actions, comprennent et valorisent une autre personne.

Les mécanismes de la cognition et de la compréhension sont principalement identification, empathie.

v Identification est une manière d'en connaître un autre, dans laquelle l'hypothèse de son état interne repose sur une tentative de se mettre à la place d'un interlocuteur.

Autrement dit, il y a assimilation de soi-même à un autre.

Lorsqu'il s'identifie à un autre, il est assimilé normes, valeurs, comportements, goûts et habitudes.

Une personne se comporte comme, à son avis, cette personne construirait son comportement dans cette situation.

L'identification a une signification personnelle particulière à un certain âge, approximativement à l'adolescence et à l'adolescence plus âgées, lorsqu'elle détermine en grande partie la nature de la relation entre un jeune homme et des adultes ou des pairs importants (par exemple, l'attitude envers une idole).

v L'empathie peut être définie comme empathie émotionnelle ou empathie pour autrui.

Grâce à une réponse émotionnelle, une personne atteint comprendre l'état intérieur d'un autre.

Empathie basé sur la capacité d'imaginer correctement ce qui se passe à l'intérieur d'une autre personne, ce qu'il vit, comment il évalue le monde qui l'entoure.

Mieux une personne est capable d'imaginer comment le même événement sera perçu par différentes personnes, et combien il admet le droit à l'existence de ces différents points de vue, plus son empathie est élevée..

Empathie, empathie dans une relation avec un partenaire de communication peut être considérée comme l'une des qualités professionnelles les plus importantes d'un travailleur médical.

Dans un certain nombre de cas, le développement de la capacité d'empathie semble être une tâche particulière pour les personnes associées à ce type d'activité et est résolu à l'aide d'une auto-éducation active, de la participation à divers groupes de développement professionnel..

v L'attraction (littéralement - l'attraction) peut être considérée comme une forme particulière de connaissance d'une autre personne, basée sur la formation d'un sentiment positif stable à son égard.

Dans ce cas, la compréhension du partenaire de communication se fait grâce à la formation d'un attachement à lui, une relation intime-personnelle amicale voire plus profonde.

Mécanisme de connaissance de soi dans le processus de communication a obtenu le nom réflexion sociale.

Réflexion sociale - c'est la capacité d'une personne à imaginer comment elle est perçue par un partenaire de communication.

En d'autres termes, c'est savoir comment l'autre me connaît.

Il est important de souligner que l'exhaustivité des idées d'une personne sur elle-même est largement déterminée par la richesse de ses idées sur les autres, l'étendue et la variété de ses contacts sociaux, qui permettent d'analyser l'attitude envers soi-même de la part des différents partenaires de communication..

Un mécanisme universel pour interpréter les motifs et les raisons des actions d'une autre personne - est le mécanisme d'attribution causale.

Il existe trois types d'attribution causale:

1. personnel - la raison est attribuée à celui qui commet l'acte;

2. objectif - la raison est attribuée à l'objet vers lequel l'action est dirigée;

3. publicité - la raison est attribuée à des circonstances externes.

Les gens n'attribuent pas toujours correctement la personnalité aux autres..

Un exemple intéressant: la même photo a été montrée à deux groupes de personnes, le premier a été informé que la personne sur la photo était un criminel, le second était qu'il était un scientifique majeur. Chaque groupe a été invité à faire un portrait verbal de cette personne. Dans le premier cas, des traits de personnalité négatifs lui ont été attribués, dans le second - positifs.

Donc, l'attitude affecte la perception d'une personne, ce qui peut entraîner une distorsion du contenu.

le degré d'attribution dépend d'indicateurs de base tels que:

Ø degré d'unicité ou typicité de l'acte

Ø et degré de désirabilité sociale ou indésirable.

Effets de la perception interpersonnelle

Dans le processus de perception, des distorsions de l'image perçue sont possibles, qui sont dus aux effets socio-psychologiques de la perception interpersonnelle, sont objectifs et nécessitent certains efforts de la personnalité percevante.

L'information la plus importante sur quelqu'un est premier et dernier, cela s'exprime dans l'effet de la primauté et de la nouveauté.

L'effet de la primauté et de la nouveauté souligne l'importance d'un certain ordre de présentation des informations sur une personne pour se faire une idée sur elle.

Ø en cas d'informations contradictoires sur un étranger, plus de poids est accordé aux données obtenues au début,

Ø lors de la communication avec d'anciennes connaissances, nous faisons confiance aux dernières informations plus.

L'étude du processus de formation est un domaine de recherche important en perception sociale première impression d'une autre personne.

Pour ça, comment ce sera, peut être influencé par de nombreux facteurs, les plus importants d'entre eux:

§ supériorité d'un partenaire de communication,

§ l'attractivité d'un partenaire de communication,

§ et attitude envers l'observateur.

Ø Facteur de supériorité - "Lance" le schéma de perception sociale dans une situation d'inégalité des partenaires (l'observateur ressent la supériorité du partenaire dans un paramètre important pour lui - intelligence, matériel, statut social, etc.).

Ø Facteur d'attractivité - met en œuvre un schéma associé à la perception d'un partenaire comme extrêmement attractif en apparence.

Ø Facteur d'attitude envers l'observateur - rend la perception du partenaire de communication dépendante de son attitude envers l'observateur: des personnes qui nous traitent bien ou qui partagent des idées qui sont importantes pour nous, nous avons tendance à évaluer positivement.

La formation de la première impression d'une personne est d'une grande importance effet de halo positif ou négatif.

effet de halo consiste à attribuer des traits inexistants à une personne, en fonction des informations reçues.

Le psychologue australien Paul R. Wilson a mené une expérience. Il a présenté la même personne à cinq groupes d'étudiants de l'Université de Melbourne, lui attribuant à chaque fois de nouveaux titres et titres, puis a demandé aux étudiants de déterminer sa taille à l'œil nu. Les résultats étaient très similaires. Lorsqu'une personne était présentée par un étudiant, sa taille était déterminée en moyenne 171 cm, par un assistant du département - jusqu'à 176. Avec le titre de maître de conférences, on lui attribuait une taille de 180 et enfin, la taille du professeur était de 184 cm.

Donc la perception d'une autre personne est souvent influencée par le poste qu'elle occupe.

Effet de projection associés à l'attribution à l'interlocuteur de ses propres mérites ou démérites.

Par exemple. quand une personne a une humeur merveilleuse, tout le monde autour de lui semble être les personnes les plus gentilles.

Effet stéréotypé en raison de la présence d'images spécifiques disponibles dans l'expérience humaine - stéréotypes.

Il s'agit d'une généralisation excessive d'un phénomène qui se transforme en une croyance stable et affecte les relations, les jugements, les comportements, etc. d'une personne..

Ils jouent comme rôle positif et négatif:

Ø aider à prendre des décisions dans une situation typique et répétitive, en raccourcissant le temps de réponse et en accélérant le processus d'apprentissage.

Ø dans le même temps, les comportements stéréotypés entravent l'adoption de nouvelles décisions.

La capacité à surmonter les stéréotypes interférents est essentielle adaptation sociale.

À la suite de stéréotypes, attitude sociale - prédisposition, disposition d'une personne à percevoir quelque chose d'une certaine manière et à agir d'une manière ou d'une autre.

Les attitudes sociales formées sont stables et conduisent à la facilitation, à l'algorithmisation de la cognition, ainsi qu'à l'introduction de l'individu dans le système de normes et de valeurs de l'environnement social donné..

J. Godefroy identifié trois étapes principales dans la formation des attitudes sociales chez une personne en processus de socialisation:

I. La première étape - la période de l'enfance jusqu'à 12 ans. Les attitudes se développent pendant cette période, faire correspondre les modèles parents.

II. La deuxième étape, de 12 à 20 ans, prend une forme plus concrète. À ce stade la formation des attitudes est associée à l'assimilation des rôles sociaux.

III. La troisième étape couvre la période de 20 à 30 ans et se caractérise par cristallisation des attitudes sociales, formation d'un système de croyances sur leur base.

À 30 ans les attitudes humaines acquièrent stabilité et fixité.

Tout ce qui précède nous permet de conclure que la formation d'un modèle de partenaire de communication est influencée par facteurs subjectifs.

Le processus de communication et l'attitude envers le partenaire sont définis but de la communication.

Ø Si la communication nous avons besoin, ce qui se produit "Ajustement au partenaire par le bas" (en regardant de bas en haut). Très souvent, il y a une exagération des qualités d'un partenaire

Par exemple, un élève se tourne vers l'enseignant pour lui demander de repasser l'examen, estimant qu'il est juste, ce qui signifie qu'il autorisera.

Il y a un effet de halo - transfert de qualités déjà connues à l'ensemble de la personnalité, ce qui déforme la perception.

Ø Si la communication besoin d'un partenaire, puis on s'y ajuste haut (vue de haut en bas).

Dans ce cas, on suppose que celui qui doit se comporter en conséquence, c'est-à-dire nous regarder de bas en haut, une demande doit être entendue en intonation.

La formation de l'impression d'un partenaire est influencée par ratio de rôles et de statuts.

Par exemple, le rôle de l'enseignant, de l'élève, du doyen.

Plus la différence de statut est grande, plus la perception est déformée.

Au détriment de installations compléter l'image d'un partenaire et construire ses attentes.

À travers mécanismes de perception sociale (identification, empathie, attirance, stéréotypes, réflexion, attribution causale) nous interprétons les actions, comprenons et évaluons une autre personne.

Par exemple: réussite à un examen de camarade de classe

§ nous pouvons l'attribuer à des capacités mentales élevées (attribution personnelle),

§ mais on peut attribuer au fait que le ticket est devenu facile (objectif

attribution),

§ ou que vous avez pu utiliser un aide-mémoire pendant l'examen (attribution adverbiale).

La connaissance des modèles de l'influence des facteurs subjectifs sur la perception d'un partenaire de communication aide à établir efficacement des relations.

la perception

La perception est une fonction cognitive de la psyché qui forme une perception individuelle du monde. Cette fonction est le reflet d'un phénomène ou d'un objet dans son ensemble avec son influence directe sur les parties de la surface du récepteur des organes sensoriels. La fonction de perception ou de perception.

La perception en psychologie est un processus de réflexion active directe par la sphère cognitive du sujet des objets internes et des objets ou phénomènes externes. Sous la forme d'un affichage sensoriel d'un objet, la perception combine l'identification d'un objet comme indivisible, la différenciation des qualités individuelles en lui, la découverte d'un contenu informatif en lui, correspondant au but de l'action, le développement d'une image sensorielle. La perception est le processus de prise de conscience de la stimulation des récepteurs sensoriels.

Perception sociale

L'émergence et le développement ultérieur réussi de l'interaction communicative interpersonnelle n'est possible que s'il existe une compréhension mutuelle entre les personnes impliquées dans ce processus. La mesure dans laquelle les sujets reflètent les sentiments et les qualités de chacun, comprennent et perçoivent ceux qui les entourent, et avec l'aide d'eux leur propre personnalité, détermine en grande partie le processus de communication, les relations qui se forment entre les participants et les méthodes par lesquelles ils mettent en œuvre des activités conjointes. Par conséquent, le processus de connaissance et de compréhension par un sujet d'un autre agit comme une composante obligatoire de la communication. Ce composant peut être appelé conditionnellement l'aspect perceptif de la communication..

La perception sociale est l'un des phénomènes les plus graves et les plus importants de la psychologie sociale. La définition de la perception sociale a été introduite pour la première fois par D. Bruner après la formation d'une vision qualitativement différente de la perception du sujet par le sujet.

La perception en psychologie est une action qui survient au cours de l'interaction des individus entre eux et combine la perception, le passage, la compréhension et l'évaluation d'objets sociaux par les individus.

Le concept de perception combine:

  • processus individuel de perception des actions observées;
  • traitement des causes perçues des actions et des conséquences attendues;
  • construire une stratégie de comportement personnel;
  • évaluation émotionnelle.

Perception sociale La perception est le processus de perception au sens social des objets sociaux. C'est un processus qui survient dans l'interaction personnelle, basée sur des communications naturelles et se déroule sous la forme de perception et de compréhension de l'individu par l'individu.

La perception interpersonnelle est caractérisée par la dépendance vis-à-vis des réponses émotionnelles, des attitudes, des attitudes, des croyances, des passe-temps et des préjugés. La nature des relations interpersonnelles diffère considérablement de l'essence des relations publiques. Puisqu'une caractéristique spécifique de l'interaction interpersonnelle est la présence d'une base émotionnelle. Par conséquent, l'interaction interpersonnelle doit être considérée comme la cause du «microclimat» psychologique de l'équipe. Le fondement émotionnel des relations interpersonnelles combine tous les types de réactions émotionnelles d'une personne, telles que les sentiments, les affects, les émotions.

Il existe certains mécanismes de perception sociale. Tout d'abord, ils devraient inclure l'identification, l'attraction et l'empathie..

Les processus de perception sociale ont une différence significative dans la perception des objets non sociaux. Cette différence réside dans le fait que les objets de nature sociale n'ont pas de traits passifs et indifférents vis-à-vis de la personne de perception. De plus, les modèles sociaux sont toujours caractérisés par la présence d'interprétations évaluatives et de jugements sémantiques. En un sens, la perception est une interprétation. Cependant, l'interprétation d'une autre personne ou d'un groupe de personnes dépend toujours de l'expérience sociale passée du sujet perceptif, des réactions comportementales de l'objet perceptif à un moment particulier, du système d'orientations de valeur de la personne perceptive et d'autres facteurs.

Il y a des fonctions fondamentales de perception, qui incluent: se connaître, un partenaire de communication, organiser des activités collectives basées sur la compréhension mutuelle et établir la relation affective nécessaire.

Les fonctions de perception sont nécessaires pour une meilleure compréhension de l'essence de la perception. Au cours des actions de communication, il est nécessaire d'avoir une compréhension mutuelle afin d'assimiler efficacement l'information. La perception du participant à la communication est appelée le côté perceptif de l'interaction communicative. Ce processus peut être présenté comme le fondement interne du processus de communication, qui a atteint un niveau de développement assez élevé..

Le phénomène de la perception sociale repose sur une compréhension mutuelle des sujets. Par conséquent, il convient de noter qu'il existe plusieurs niveaux de compréhension. Le premier niveau se produit lorsque le système de significations sociales et de significations individuelles coïncide dans la communication des individus, et qu'il n'y a pas de coïncidence dans le degré d'évaluation mutuelle des qualités personnelles.

Un exemple de ce niveau de perception est la communication professionnelle. Le niveau suivant est observé lorsque non seulement les systèmes sémantiques coïncident, mais aussi le degré d'évaluation mutuelle des qualités personnelles. On l'observe lorsque les sujets sont mutuellement satisfaits de leurs propres émotions, qui surviennent d'une personne à une autre. Le troisième niveau est celui où il existe un degré élevé de confiance mutuelle entre les individus et leur ouverture. La communication à ce niveau suppose l'absence de secrets les uns des autres, qui affectent largement les intérêts du partenaire.

Comme tout autre processus mental, la perception est caractérisée par ses propriétés.

Les propriétés de la perception incluent l'objectivité (perception des objets non comme un complexe incohérent de sensations, mais comme des images qui composent certains objets), la structure (l'objet est perçu par la conscience comme une structure modélisée, abstraite des sensations), l'aperception (le contenu de la psyché affecte), la constance (invariabilité de la perception sujet lorsque le stimulus change), la signification (l'objet est perçu par la conscience, puis appelé mentalement et se réfère à la classe) et la sélectivité (la sélection de certains objets par rapport à d'autres). Les propriétés de la perception se développent en fonction de l'âge de l'individu.

Mécanismes de perception sociale

Un individu entre toujours en interaction communicative en tant que personne, de la même manière, il est perçu par un confrère-communicateur comme une personne.

La communication en tant que perception présuppose la présence d'une perception interpersonnelle - le développement d'une impression initiale et d'une perception interpersonnelle en général. Par conséquent, il est possible de distinguer les mécanismes de la perception sociale, qui sont des moyens spécifiques qui déterminent l'interprétation, la compréhension et l'évaluation du partenaire de l'individu dans l'interaction communicative. Les mécanismes les plus courants comprennent l'attribution causale, l'identification, l'empathie, l'attraction et la réflexion sociale. Vous trouverez ci-dessous une description plus détaillée de ces mécanismes..

L'attribution causale est l'attribution des raisons d'une réponse comportementale à un sujet. Chaque individu construit par inadvertance ses propres hypothèses sur les raisons des actions de l'individu perçu, pourquoi exactement il se comporte de cette manière. Attribuant diverses raisons de comportement à un partenaire, l'observateur le fait en fonction de la similitude de ses réactions comportementales soit avec toute personne connue de lui ou avec une image de personnalité connue, soit sur la base d'une analyse de ses propres motivations qui pourraient apparaître chez l'individu dans une situation similaire..

L'attribution occasionnelle fonctionne sur le principe de l'analogie et dépend de certains aspects de la conscience de soi de la personne qui perçoit et évalue l'autre.

La méthode de compréhension d'un autre, dans laquelle se construit une hypothèse sur son état d'esprit, basée sur des tentatives de se mettre à la place d'un interlocuteur, s'appelle l'identification. En d'autres termes, il y a une comparaison de soi avec le deuxième individu. Au cours de l'identification, les normes du partenaire, ses orientations de valeurs, ses réactions comportementales, ses habitudes et ses goûts sont assimilés. L'identification a une signification particulière pour la personnalité à un stade d'âge spécifique, approximativement pendant la période de transition et l'adolescence. Car à ce stade, l'identification détermine en grande partie la nature de la relation entre un jeune et un environnement significatif.

La communication en tant que perception consiste en la compréhension mutuelle par les personnes qui communiquent et est médiée non seulement par la présence d'un système commun de cryptage ou de décryptage d'informations et d'une action dirigée conjointement, mais aussi par les caractéristiques spécifiques de la perception de l'individu par l'individu..

L'empathie est l'empathie avec un accent émotionnel sur une autre personne. À travers des réponses émotionnelles, l'individu comprend l'état intérieur du partenaire. L'empathie est basée sur la capacité d'imaginer et de comprendre correctement ce qui se passe à l'intérieur de l'autre individu, comment il évalue l'environnement, ce qu'il vit. L'empathie dans l'interaction avec le deuxième participant à la communication est souvent considérée comme l'un des traits professionnels les plus nécessaires d'un psychologue, d'un travailleur social et d'un enseignant..

L'attraction se traduit par l'attraction et peut être exprimée comme une forme particulière de compréhension d'un autre sujet, basée sur le développement d'un sentiment positif stable par rapport à lui. Dans ce cas, la compréhension d'un partenaire en interaction résulte de la formation d'un attachement à lui, d'une relation amicale ou plus profonde de nature intime-personnelle..

Par la perception et l'interprétation subséquente de l'environnement et de l'environnement social, le sujet perçoit et interprète également sa propre personnalité, ses actions et ses motivations.

La réflexion sociale fait référence au processus et aux conséquences de la perception de soi par un individu dans un contexte social. La réflexion sociale en tant qu'instrument de perception sociale signifie la compréhension par la personne de ses propres caractéristiques individuelles et de la manière dont elles sont exprimées dans la réponse externe, ainsi que la compréhension de la façon dont elle est perçue par l'environnement.

Perception interpersonnelle La perception est généralement motivée par tous les mécanismes ci-dessus.

Effets de la perception sociale

Certaines caractéristiques qui interfèrent avec la perception adéquate de l'autre par les partenaires en interaction sont appelées effets de perception sociale. Ceux-ci incluent: effet de halo, projection, primauté, nouveauté, erreur moyenne.

La perception interpersonnelle suppose une évaluation mutuelle de l'interaction communicative par les participants, mais avec le temps, il n'y a pas de changement dans les jugements de valeur des partenaires. Cela est dû à des causes naturelles et s'appelle l'effet de halo. En d'autres termes, le jugement une fois établi d'un participant sur un autre ne change pas, même si de nouvelles informations sur le sujet de la communication s'accumulent et que de nouvelles expériences surviennent..

L'effet de la perception sociale peut être observé lors de la formation de la première impression sur un individu, lorsqu'une bonne impression générale conduit à une évaluation généralement positive et, à l'inverse, une impression défavorable provoque la prédominance des évaluations négatives..

Des effets tels que la primauté et la nouveauté sont étroitement liés à cet effet social. Lors de la perception d'un individu inconnu, l'effet de primauté prévaut. Le contraire de cet effet est l'effet de nouveauté, qui consiste en ce que les dernières informations reçues sont plus significatives. L'effet de nouveauté agit sur la perception d'un individu auparavant familier.

On distingue également l'effet de projection, qui est l'attribution de ses propres mérites à un interlocuteur agréable, et de ses propres défauts à un interlocuteur désagréable, c'est-à-dire d'identifier le plus clairement chez les interlocuteurs précisément les qualités qui sont prononcées chez l'individu qui perçoit. L'effet de l'erreur moyenne s'exprime dans la tendance à ramollir l'évaluation des traits les plus prononcés du partenaire vers la moyenne.

Les effets énumérés doivent être considérés comme l'expression d'un processus spécial accompagnant la perception d'un individu par un individu. Ce processus est appelé stéréotypage..

Ainsi, le concept de perception est le reflet des choses et des situations de la réalité lors de leur impact sur les sens des personnes. Dans ce cas, un rôle important est joué par la période d'âge dans laquelle se trouve l'individu qui perçoit..

Auteur: Psychologue pratique N.A. Vedmesh.

Conférencier du Centre Médical et Psychologique "PsychoMed"