Imbeciles - qui sont-ils? Définition du concept. Causes, symptômes et diagnostic d'imbécilité

Le retard mental est une pathologie qui se développe chez un enfant même avant la naissance ou dans les premières années après la naissance. Il existe plusieurs formes de retard mental. La maladie peut être légère, modérée ou sévère. Les imbéciles sont des personnes qui ont reçu un diagnostic de retard mental modéré. L'article traite des causes de cette pathologie, de ses symptômes, du diagnostic et des méthodes de traitement..

Caractéristiques générales de la maladie

Parfois, les gens utilisent des concepts liés à la science médicale dans le discours quotidien, mais ne comprennent pas pleinement leur signification. Par exemple, le mot «imbécile» est souvent utilisé comme une insulte. Donc, ils disent à propos d'un individu qui se comporte de manière absurde, viole les normes généralement acceptées. Cependant, ce concept n'est pas tout à fait correct à utiliser pour les personnes qui n'ont pas de handicap mental. Que signifie imbécile? C'est ainsi que les psychiatres appellent les personnes avec un faible niveau d'intelligence, pratiquement incapables d'apprendre..

Les personnes atteintes de cette pathologie ont une mémoire et une pensée peu développées, des instincts simples prévalent. En raison de leurs horizons très limités, ces individus tombent souvent sous l'influence d'autres personnes. Le concept d '«imbécile», le sens du mot implique la présence d'un diagnostic posé par un psychiatre sur la base d'un examen.

Facteurs provoquant le développement de la déviation

La formation de la pathologie commence dans l'utérus. Parfois, les personnes atteintes de cette maladie présentent des anomalies génétiques (syndrome de Down ou syndrome d'Angelman). Une déviation peut également se développer si une femme enceinte a été infectée par la rubéole, la syphilis, le virus de l'herpès.

Souvent, les imbéciles sont des enfants dont les mères sont sujettes à des dépendances (abus de produits contenant de l'alcool, de drogues).

Un autre facteur contribuant au développement de l'oligophrénie peut être une forte dose de rayonnement pendant la gestation..

Le manque d'iode et de vitamines dans l'alimentation d'une femme affecte également l'état du système nerveux du bébé..

La pathologie survient également après un accouchement difficile, si l'enfant a un manque d'oxygène ou des dommages mécaniques.

Étant donné que les imbéciles sont, en règle générale, des personnes appartenant à des groupes défavorisés de la population, on peut soutenir que le manque de communication et d'activités de développement à un âge précoce contribue à la formation du retard..

Manifestations externes de la maladie

Les personnes avec cette déviation sont assez faciles à reconnaître. Ils sont très différents des individus en bonne santé..

La pathologie se manifeste par une expression faciale qui semble cireuse. Les imbéciles sont des personnes qui n'ont presque pas d'expressions faciales. Le clignement des yeux est très rare. La plupart des patients avec un diagnostic similaire ont des défauts dans le crâne, une malocclusion. Les oreilles semblent trop proéminentes. Chez ces patients, des troubles moteurs et des dysfonctionnements moteurs sont observés. Ils sont courbés, maladroits. Lorsqu'ils parlent, ils agitent souvent la main, secouent la tête. Les imbéciles sont des gens négligés. Ils sont dominés par les besoins primitifs. Les patients atteints de cette pathologie se caractérisent par un désir sexuel accru, mangent beaucoup.

Anomalies dans le développement de l'intelligence

Les troubles mentaux deviennent perceptibles à un âge précoce. Un tel bébé apprend à s'asseoir, à se tenir debout et à marcher tard. Son mouvement est maladroit. À l'avenir, il y a un retard dans la maîtrise des compétences en libre-service. L'enfant ne peut pas utiliser la vaisselle, s'habiller, se laver. Il ne maîtrise pas bien la parole. Ces patients parlent en phrases simples. Ils ne comptent que sur les doigts. Les symptômes caractéristiques des imbéciles sont une faible capacité à mémoriser des informations, l'incapacité de regrouper des objets présentant des signes similaires.

Ils sont incapables de reproduire le contenu du texte, de réciter un poème ou de répondre à la question de savoir ce que la pêche et la pomme ont en commun. Les patients, cependant, apprennent des techniques de comptage simples, lisent des syllabes. Ces patients peuvent apprendre à effectuer des actions simples par imitation..

Caractéristiques de la sphère émotionnelle

Ces personnes se distinguent par une volonté non développée et une suggestibilité accrue. En conséquence, ils se retrouvent souvent en compagnie de toxicomanes, commettent des actes illégaux et asociaux. Quant au caractère, certains patients sont caractérisés par l'innocence, la gaieté, d'autres se distinguent par l'agressivité et l'excitabilité, d'autres sont craintifs, passifs et timides. Ces personnes sont très attachées à leurs proches, elles les appellent par leurs prénoms..

Ils réagissent violemment aux critiques et reçoivent des éloges avec une grande joie. Souvent incapable de reconnaître des connaissances ou des membres de la famille. Lorsque la situation change, ils sont perdus et craintifs. Ils peuvent volontiers faire le ménage (faire le ménage, laver la vaisselle), mais si vous ne contrôlez pas ces patients, ils sont rapidement distraits des affaires. En raison du fait que les patients ne sont pas en mesure de se servir eux-mêmes, ils ne vivent pas de manière indépendante.

Identification de la pathologie

Pour les imbéciles, le diagnostic consiste à découvrir les aspects suivants:

  1. La femme enceinte a-t-elle eu une infection pendant la période de gestation? A-t-elle pris de la drogue? Avez-vous consommé des boissons alcoolisées? Y avait-il une carence nutritionnelle?
  2. À quel âge le bébé a-t-il commencé à montrer des signes de déviation??
  3. À quelle fréquence l'enfant a-t-il rencontré des maladies infectieuses?
  4. Quel était son régime?

En outre, pour identifier la pathologie, divers types de tomographie (ordinateur, résonance magnétique) sont utilisés, évaluation des capacités mentales à l'aide de la conversation et de techniques spéciales.

Thérapie

Le sens du mot «imbécile» implique des anomalies dans le développement du cerveau. Cette condition ne peut pas être complètement éliminée. Cependant, il existe des remèdes pour combattre ses symptômes. Les types de médicaments suivants sont recommandés comme méthodes de traitement:

  1. Médicaments qui améliorent l'activité cérébrale.
  2. Médicaments sédatifs utilisés pour les accès de colère.
  3. Médicaments du groupe des antipsychotiques.

Les enfants atteints de ce diagnostic doivent être scolarisés dans des établissements d'enseignement spécialisés ou à domicile dans des programmes spéciaux. Ils ont besoin de cours avec des orthophonistes pour améliorer leurs compétences vocales.

En outre, les enseignants doivent prêter attention au développement des compétences sociales, des processus mentaux.

Comment prévenir l'apparition de violations chez un enfant?

L'état du bébé est largement déterminé par l'état de santé de la femme enceinte pendant la période de gestation. Pour protéger le bébé du développement d'un tel écart, les recommandations suivantes doivent être suivies pendant la grossesse:

  1. Consultez régulièrement un médecin.
  2. Éliminer les addictions néfastes (consommation de produits contenant de l'alcool, des drogues et du tabac).
  3. Négocier en temps opportun avec un spécialiste sur la gestion de la grossesse.
  4. Marcher au grand air tous les jours.
  5. Dormez bien.
  6. Mangez une quantité suffisante de légumes, de fruits, d'herbes, refusez les conserves, les aliments épicés.
  7. Évitez d'utiliser des forceps pendant le travail.

Qui est imbécile - signes de la maladie et méthodes de traitement

Peu de gens savent qui est un imbécile. La débilité, l'imbécillité et l'idiotie sont trois étapes du retard mental, l'oligophrénie. Le retard mental se manifeste même dans l'enfance, le niveau d'intelligence correspondant à un certain âge n'est jamais atteint. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une conséquence d'anomalies génétiques, d'autres raisons de retard:

  • la naissance prématurée d'un enfant;
  • traumatisme à la naissance;
  • intoxication du fœtus;
  • dommages au système nerveux.

Que signifie imbécile?

Les imbéciles sont des personnes souffrant d'oligophrénie modérée. Leur âge mental varie en fonction de la gravité de la maladie:

  • 6-9 ans - retard mental modéré;
  • 3-6 ans - sévère.

Imbécile - signes

À quoi ressemble un imbécile - ces personnes ont des écarts notables dans le développement physique:

  • déformation de la tête, du visage;
  • trouble du développement des membres;
  • parésie jusqu'à paralysie;
  • hypogénitalisme.

Des signes d'imbécilité dans le comportement et le développement mental apparaissent dès la petite enfance. Ces enfants ont un vocabulaire extrêmement limité, composé principalement de verbes et de noms; former des phrases courtes et grammaticalement incorrectes. Les processus de pensée des imbéciles sont simples, il n'y a pas d'imagination, la quantité d'informations sur le monde qui l'entoure est très limitée.

Pour comprendre qui est un imbécile, il faut garder à l'esprit qu'il peut être formé au niveau initial d'écriture, de comptage et de lecture et aux compétences de base en libre-service. Dans le comportement, ceux qui souffrent d'imbécillité sont à la fois agressifs et bon enfant. Selon l'état émotionnel, les patients sont divisés en deux types:

  • torpide - lent, indifférent à la réalité environnante;
  • érectile - actif, mobile.

Quelle est la différence entre un crétin et un imbécile?

En termes de gravité de la maladie, l'imbécillité est un précurseur de la débilité et un stade plus sévère. Ils diffèrent fondamentalement de plusieurs manières:

  1. Moron (pour le moment, ce terme n'est pas recommandé pour une utilisation en médecine en raison de sa coloration négative prononcée) est capable de bien maîtriser la spécialité du travail et de vivre de manière autonome, ayant parfois besoin de soutien. Un imbécile, au mieux, peut étudier les débuts d'une activité simple, guidé uniquement par le principe de l'imitation, est incapable de vivre de manière indépendante.
  2. Le niveau et la gravité des déviations physiques chez les personnes souffrant d'imbécillité sont nettement plus élevés que chez les abrutis.
  3. Les émotions des crétins sont mieux développées et plus variées que celles des imbéciles.
  4. Les intérêts des crétins sont axés sur la satisfaction des instincts alimentaires et sexuels et sur le soin de leur apparence. Imbecile ne peut s'efforcer que de répondre aux besoins de base.

Les étapes de l'imbécillité

Une fois le diagnostic d'imbécilité posé, le niveau de QI du patient et le stade correspondant de la maladie sont déterminés.

  1. Le QI 35-49, l'âge mental de 6-9 ans correspond à un stade léger d'imbécillité. Des déviations physiques sont présentes, mais dans des formes légères, il n'y a pas d'imagination et de pensée abstraite, le patient peut effectuer des actions simples de soins personnels.
  2. QI 20-34, âge mental 3-6 ans - caractéristiques du stade sévère. Les patients sont pratiquement incapables de prendre soin d'eux-mêmes en raison d'une motricité fine peu développée, ils ont le vocabulaire d'un enfant de six ans, mais ils ont du mal à mettre des mots dans des phrases. Les troubles physiques associés à l'imbécilité sont plus prononcés et plus graves.

Comment traiter l'imbécillité?

Les méthodes de traitement des imbéciles découlent logiquement de la réponse à la question de savoir ce qu'est l'imbécillité. Le rétablissement complet du patient est inaccessible, tous les effets thérapeutiques visent à réduire la gravité des symptômes qui l'accompagnent et la socialisation maximale possible. Le traitement médical des imbéciles est effectué dans les domaines suivants:

  1. Neurométaboliques - médicaments qui nourrissent le tissu cérébral.
  2. Les déshydratés sont des produits pharmaceutiques qui réduisent les crises. À cette fin, des régimes sont également utilisés: sans sel et à faible teneur en eau.
  3. Tranquillisants pour corriger les écarts de comportement.
  4. Agents fortifiants, y compris les teintures à base de plantes.
  5. Les antidépresseurs sont indiqués dans certains cas.

Pour une personne souffrant d'une maladie telle que l'imbécillité, des soins appropriés sont très importants pour prévenir l'apparition de maladies infectieuses; trois fois par an dans un hôpital est indiqué. De plus, les familles dans lesquelles un imbécile est élevé doivent travailler avec un psychologue pour améliorer l'adaptation de la salle..

Combien d'imbéciles vivent?

La maladie de l'imbécillité, comme d'autres types de retard mental, réduit considérablement la vie d'une personne qui en souffre. Si nous écartons les cas de décès survenus en raison de l'incapacité du patient à évaluer sobrement le niveau de danger, et considérons les données médicales, nous obtenons une période moyenne de 30 à 40 ans..

Imbécile est un homme

imbécile - a, m. imbécile. Idiot. est-il < Klyushnikov> il devient en quelque sorte imbécile: il parle de certains moments, tout le monde s'ennuie, tout le monde le regarde comme s'il était fou. 14. 3. 1842. Belinsky à V. P. Botkin. // B. PSS 12 82. C'est qui <Prussiens>...... Dictionnaire historique des gallicismes russes

imbecil - imbets silt, and... dictionnaire d'orthographe russe

imbécile - (lat.imbecillus) personne mentalement ou physiquement faible, faible d'esprit, tapoglavets... Dictionnaire macédonien

IMBÉCILITÉ - un degré sévère de retard mental, caractérisé par l'incapacité mentale d'un individu à utiliser et à comprendre l'écriture et à prendre soin de lui-même. Contrairement à un idiot, un imbécile peut parler, mais ne peut toujours pas écrire. Pour son développement mental...... Dictionnaire philosophique

démence congénitale - (retard mental) sous-développement mental mental Les principales gradations sont crétin, imbécile, idiot. Source: Encyclopédie médicale populaire... Termes médicaux

embesil - Voir Imbesil, Imbecil... Dictionnaire historique des gallicismes russes

retard mental - développement mental: sous-développement partiel (partiel) retardé des fonctions du mental supérieur, qui, contrairement à l'oligophrénie, peut être temporaire et compenser les actions correctives à l'âge de l'enfance ou de l'adolescence....... Grande encyclopédie psychologique

Idiotie - Idiotie ♦ Idiotie Déficit d'intelligence extrême. Dans la psychopathologie traditionnelle, le mot «idiot» servait à désigner une personne souffrant de ce qu'on appelle aujourd'hui une forme sévère de moronisme (contrairement à l'imbécile touché par sa douceur...... Dictionnaire philosophique de Sponville

Imbeciles - qui sont-ils? Définition du concept. Causes, symptômes et diagnostic d'imbécilité

Le retard mental est une pathologie qui se développe chez un enfant même avant la naissance ou dans les premières années après la naissance. Il existe plusieurs formes de retard mental. La maladie peut être légère, modérée ou sévère. Les imbéciles sont des personnes qui ont reçu un diagnostic de retard mental modéré. L'article traite des causes de cette pathologie, de ses symptômes, du diagnostic et des méthodes de traitement..

Caractéristiques générales de la maladie

Parfois, les gens utilisent des concepts liés à la science médicale dans le discours quotidien, mais ne comprennent pas pleinement leur signification. Par exemple, le mot «imbécile» est souvent utilisé comme une insulte. Donc, ils disent à propos d'un individu qui se comporte de manière absurde, viole les normes généralement acceptées. Cependant, ce concept n'est pas tout à fait correct à utiliser pour les personnes qui n'ont pas de handicap mental. Que signifie imbécile? C'est ainsi que les psychiatres appellent les personnes avec un faible niveau d'intelligence, pratiquement incapables d'apprendre..

Les personnes atteintes de cette pathologie ont une mémoire et une pensée peu développées, des instincts simples prévalent. En raison de leurs horizons très limités, ces individus tombent souvent sous l'influence d'autres personnes. Le concept d '«imbécile», le sens du mot implique la présence d'un diagnostic posé par un psychiatre sur la base d'un examen.

Facteurs provoquant le développement de la déviation

La formation de la pathologie commence dans l'utérus. Parfois, les personnes atteintes de cette maladie présentent des anomalies génétiques (syndrome de Down ou syndrome d'Angelman). Une déviation peut également se développer si une femme enceinte a été infectée par la rubéole, la syphilis, le virus de l'herpès.

Souvent, les imbéciles sont des enfants dont les mères sont sujettes à des dépendances (abus de produits contenant de l'alcool, de drogues).

Un autre facteur contribuant au développement de l'oligophrénie peut être une forte dose de rayonnement pendant la gestation..

Le manque d'iode et de vitamines dans l'alimentation d'une femme affecte également l'état du système nerveux du bébé..

La pathologie survient également après un accouchement difficile, si l'enfant a un manque d'oxygène ou des dommages mécaniques.

Étant donné que les imbéciles sont, en règle générale, des personnes appartenant à des groupes défavorisés de la population, on peut soutenir que le manque de communication et d'activités de développement à un âge précoce contribue à la formation du retard..

Manifestations externes de la maladie

Les personnes avec cette déviation sont assez faciles à reconnaître. Ils sont très différents des individus en bonne santé..

La pathologie se manifeste par une expression faciale qui semble cireuse. Les imbéciles sont des personnes qui n'ont presque pas d'expressions faciales. Le clignement des yeux est très rare. La plupart des patients avec un diagnostic similaire ont des défauts dans le crâne, une malocclusion. Les oreilles semblent trop proéminentes. Chez ces patients, des troubles moteurs et des dysfonctionnements moteurs sont observés. Ils sont courbés, maladroits. Lorsqu'ils parlent, ils agitent souvent la main, secouent la tête. Les imbéciles sont des gens négligés. Ils sont dominés par les besoins primitifs. Les patients atteints de cette pathologie se caractérisent par un désir sexuel accru, mangent beaucoup.

Anomalies dans le développement de l'intelligence

Les troubles mentaux deviennent perceptibles à un âge précoce. Un tel bébé apprend à s'asseoir, à se tenir debout et à marcher tard. Son mouvement est maladroit. À l'avenir, il y a un retard dans la maîtrise des compétences en libre-service. L'enfant ne peut pas utiliser la vaisselle, s'habiller, se laver. Il ne maîtrise pas bien la parole. Ces patients parlent en phrases simples. Ils ne comptent que sur les doigts. Les symptômes caractéristiques des imbéciles sont une faible capacité à mémoriser des informations, l'incapacité de regrouper des objets présentant des signes similaires.

Ils sont incapables de reproduire le contenu du texte, de réciter un poème ou de répondre à la question de savoir ce que la pêche et la pomme ont en commun. Les patients, cependant, apprennent des techniques de comptage simples, lisent des syllabes. Ces patients peuvent apprendre à effectuer des actions simples par imitation..

Caractéristiques de la sphère émotionnelle

Ces personnes se distinguent par une volonté non développée et une suggestibilité accrue. En conséquence, ils se retrouvent souvent en compagnie de toxicomanes, commettent des actes illégaux et asociaux. Quant au caractère, certains patients sont caractérisés par l'innocence, la gaieté, d'autres se distinguent par l'agressivité et l'excitabilité, d'autres sont craintifs, passifs et timides. Ces personnes sont très attachées à leurs proches, elles les appellent par leurs prénoms..

Ils réagissent violemment aux critiques et reçoivent des éloges avec une grande joie. Souvent incapable de reconnaître des connaissances ou des membres de la famille. Lorsque la situation change, ils sont perdus et craintifs. Ils peuvent volontiers faire le ménage (faire le ménage, laver la vaisselle), mais si vous ne contrôlez pas ces patients, ils sont rapidement distraits des affaires. En raison du fait que les patients ne sont pas en mesure de se servir eux-mêmes, ils ne vivent pas de manière indépendante.

Identification de la pathologie

Pour les imbéciles, le diagnostic consiste à découvrir les aspects suivants:

  • La femme enceinte a-t-elle eu une infection pendant la période de gestation? A-t-elle pris de la drogue? Avez-vous consommé des boissons alcoolisées? Y avait-il une carence nutritionnelle?
  • À quel âge le bébé a-t-il commencé à montrer des signes de déviation??
  • À quelle fréquence l'enfant a-t-il rencontré des maladies infectieuses?
  • Quel était son régime?

    En outre, pour identifier la pathologie, divers types de tomographie (ordinateur, résonance magnétique) sont utilisés, évaluation des capacités mentales à l'aide de la conversation et de techniques spéciales.

    Thérapie

    Le sens du mot «imbécile» implique des anomalies dans le développement du cerveau. Cette condition ne peut pas être complètement éliminée. Cependant, il existe des remèdes pour combattre ses symptômes. Les types de médicaments suivants sont recommandés comme méthodes de traitement:

  • Médicaments qui améliorent l'activité cérébrale.
  • Médicaments sédatifs utilisés pour les accès de colère.
  • Médicaments du groupe des antipsychotiques.

    Les enfants atteints de ce diagnostic doivent être scolarisés dans des établissements d'enseignement spécialisés ou à domicile dans des programmes spéciaux. Ils ont besoin de cours avec des orthophonistes pour améliorer leurs compétences vocales.

    En outre, les enseignants doivent prêter attention au développement des compétences sociales, des processus mentaux.

    Comment prévenir l'apparition de violations chez un enfant?

    L'état du bébé est largement déterminé par l'état de santé de la femme enceinte pendant la période de gestation. Pour protéger le bébé du développement d'un tel écart, les recommandations suivantes doivent être suivies pendant la grossesse:

  • Consultez régulièrement un médecin.
  • Éliminer les addictions néfastes (consommation de produits contenant de l'alcool, des drogues et du tabac).
  • Négocier en temps opportun avec un spécialiste sur la gestion de la grossesse.
  • Marcher au grand air tous les jours.
  • Dormez bien.
  • Mangez une quantité suffisante de légumes, de fruits, d'herbes, refusez les conserves, les aliments épicés.
  • Évitez d'utiliser des forceps pendant le travail.

    Développement personnel

    La psychologie au quotidien

    Les céphalées de tension surviennent dans un contexte de stress, aigu ou chronique, ainsi que d'autres problèmes mentaux, tels que la dépression. Les maux de tête avec dystonie végétative-vasculaire sont également, en règle générale, des douleurs...

    Que faire en cas de conflit avec mon mari: conseils pratiques et recommandations Posez-vous une question - pourquoi mon mari est-il idiot? Comme le montre la pratique, les filles appellent des mots aussi impartiaux...

    Article mis à jour le 02.02.2018 Un psychopathe est toujours un psychopathe. Non seulement lui-même souffre de ses traits de caractère anormaux, mais aussi des gens autour de lui. D'accord, si une personne ayant un trouble de la personnalité...

    "Tout le monde ment" - la phrase la plus célèbre du célèbre Dr. House est sur toutes les lèvres depuis longtemps. Mais encore, tout le monde ne sait pas comment le faire adroitement et sans aucun...

    Première réaction Malgré le fait que votre conjoint ait une liaison, il vous en voudra probablement. Faites attention de ne pas acheter dans ses frais. Même…

    La nécessité du film "9th Company" Il est difficile pour les hommes en bonne santé de se passer de femmes pendant 15 mois. Besoin, cependant! Film "Shopaholic" Underwear de Mark Jeffes - est-ce un besoin humain urgent?...

    . Une personne passe la plupart de son temps au travail. Là, il satisfait le plus souvent le besoin de communication. En interagissant avec ses collègues, il profite non seulement d'une conversation agréable,...

    La formation et le conseil psychologiques se concentrent sur les processus de connaissance de soi, de réflexion et d'introspection. Les psychologues modernes disent qu'il est beaucoup plus productif et plus facile pour une personne de fournir une aide correctionnelle en petits groupes....

    Qu'est-ce que la spiritualité humaine? Si vous posez cette question, alors vous sentez que le monde est plus qu'une collection chaotique d'atomes. Vous vous sentez probablement plus large qu'imposé...

    Lutte pour la survie Nous entendons souvent des histoires sur la façon dont les enfants plus âgés réagissent négativement à l'apparition d'un frère ou d'une sœur plus jeune dans la famille. Les aînés peuvent arrêter de parler à leurs parents...

    Imbécillité

    L'imbécilité est la démence, qui est un degré modéré de retard mental, exprimé dans le sous-développement intellectuel. La maladie est causée par un retard dans le développement du cerveau du fœtus ou du nourrisson au cours des premières années de vie.

    L'imbécilité est apparente extérieurement sous la forme de déviations physiques et mentales. La capacité d'apprentissage des imbéciles se limite à la lecture par syllabes, à compter les objets et l'argent. Les émotions et la pensée chez les patients sont inertes et raides. Les imbéciles, grâce à un entraînement constant et à l'imitation, sont habitués au travail le plus simple. Un changement de décor pour ceux qui souffrent d'imbécillité est difficile. L'imitation aveugle et une suggestibilité accrue peuvent entraîner un comportement antisocial.

    L'imbécilité représente jusqu'à 20% du nombre total de cas d'oligophrénie et la prévalence de la maladie atteint 4 cas pour 10000.

    Imbécilité causes et symptômes

    Les causes de l'imbécilité résident dans des facteurs héréditaires (microcéphalie, syndrome de Down, lésions fœtales intra-utérines, maladies infectieuses portées par la mère, rubéole, toxoplasmose, syphilis), incompatibilité immunologique du sang du fœtus et de la mère, divers effets néfastes sur le fœtus, traumatisme à la naissance.

    Chez ceux qui souffrent d'imbécillité, la motricité est peu développée, les mouvements sont anguleux et non coordonnés. Les petits mouvements manuels précis et manuels ne leur sont pas accessibles. Leur démarche est souvent raide, maladroite, penchée.

    Le visage des imbéciles n'a pas de jeu mimique, il est figé, terne, le clignement des yeux est très rare. De nombreux patients présentent des stigmates congénitaux prononcés (oreilles saillantes, lobes adhérents, morsure défectueuse, structure rugueuse du crâne facial, crâne microcéphalique ou hydrocéphalique). Les personnes souffrant d'imbéciles présentent des symptômes neurologiques focaux. Il est difficile pour de tels patients de maîtriser les compétences de propreté, cependant, ils sont heureux d'accepter un travail réalisable, sont fiers de leurs succès et expriment leur mécontentement, leur colère, si quelqu'un se jette à l'endroit où ils ont nettoyé. Dans le même temps, les patients révèlent une faible commutabilité et une dépendance extrême.

    Caractéristique de l'imbécillité

    Le quotient intellectuel (QI) est déterminé chez les imbéciles entre 20 et 50. La classification internationale des maladies distingue l'imbécillité comme prononcée, dans laquelle (le QI est de 20 à 35), ainsi que modérément prononcé, dans lequel (le QI est de 35 à 50).

    Les malades imbéciles comprennent bien le discours qui leur est adressé, sont capables de prononcer des phrases courtes, mais leur discours est pauvre et comporte également des inexactitudes. Un dictionnaire actif se compose de 200 à 300 mots. La pensée chez les patients est cohérente, concrète, primitive, les distractions ne leur sont pas disponibles, le stock d'informations est extrêmement restreint. Ces personnes sont caractérisées par un sous-développement aigu de la mémoire, de l'attention, de la volonté.

    La caractéristique de l'imbécillité comprend les signes suivants: manque d'initiative, inertie, suggestibilité et se perdre dans un nouvel environnement. Il est possible pour ceux qui souffrent d'imbécillité d'inculquer les compétences professionnelles les plus simples, d'enseigner à compter, lire, écrire. Les individus sont capables d'apprendre à effectuer des opérations de comptage simples, d'acquérir des compétences de travail simples et de se servir eux-mêmes. Ils sont capables de rembobiner les fils, de nettoyer la cour ou les locaux, d'effectuer une opération (par exemple, coller des boîtes, laver la vaisselle).

    Les émotions des patients sont plus variées que celles des idiots. Ils répondent adéquatement à la censure et aux louanges et ont une forte affection pour les membres de la famille. Les malades imbéciles sont privés de toute initiative, inertes, suggestibles, facilement perdus dans un environnement changé. Ces personnes ont constamment besoin de surveillance et de soins, et un environnement défavorable peut rendre les imbéciles asociaux. Les personnes souffrant d'imbéciles n'ont pas la capacité de généraliser, de penser abstrait.

    Degrés d'imbécillité

    Avec cette maladie, trois degrés d'imbécillité sont notés: sévère, moyen et léger. Tous sont exprimés à différents niveaux de sous-développement mental. L'assimilation de nouveau matériel est donnée aux patients avec de grandes difficultés. Cela se passe dans le cadre de concepts spécifiques et sans aucune généralisation. Les imbéciles sont incapables de penser de manière indépendante. L'adaptation au monde qui les entoure ne se fait que dans un environnement familier et bien connu. Un léger changement de situation conduit le patient à des moments difficiles, et il a besoin de conseils constants.

    Les personnes souffrant d'imbéciles sont hautement suggestibles. Leurs intérêts personnels sont très primitifs et se réduisent principalement à la mise en œuvre de besoins physiologiques. Ils montrent souvent de la voracité et de la négligence dans leur nourriture. Leur comportement sexuel est caractérisé par des fluctuations avec une augmentation de la libido et de la promiscuité..

    Selon son comportement, l'oligophrénie au degré d'imbécillité est divisée en deux groupes. Le premier comprend les personnes vivantes, actives, mobiles et la seconde comprend les personnes lentes et apathiques, indifférentes qui ne réagissent à rien. Par traits de caractère, ils se distinguent parmi les imbéciles comme amicaux, bon enfant, flexibles, sociables et agressifs, méchants. Ceux qui souffrent d'imbécillité ne peuvent pas vivre de manière autonome, ils ont besoin d'une supervision constante et qualifiée. Pour ce faire, ils sont affectés à des écoles spéciales, à des institutions telles que des ateliers de travail médical..

    Traitement des imbécilités

    Le traitement est axé sur l'éducation et l'orientation des patients. Les médecins prescrivent des médicaments nootropes, des neuroleptiques, des tranquillisants; cours dans le système avec un orthophoniste, un neuropsychiatre est recommandé, une formation à domicile est présentée.

    L'environnement scolaire normal est hors de portée de ces patients. Les enfants peuvent avoir des troubles de la parole (bégaiement, bégaiement, langue liée), ce qui nécessite une correction. Les imbéciles peuvent apprendre à compter, lire, écrire, mais les opérations arithmétiques complexes sont au-delà de leur pouvoir.

    L'environnement asocial a un effet néfaste sur les imbéciles, pour cette raison, les personnes malades constituent une menace pour la société. Avec le développement de situations pathologiques incontrôlées, les patients sont hospitalisés dans un hôpital psychiatrique.

    Le traitement de l'imbécilité est classiquement divisé en spécifique (causal) et symptomatique. Un traitement spécifique est effectué pour la phénylcétonurie, ainsi que pour d'autres enzymopathies. L'hypothyroïdie est traitée par une hormonothérapie compensatoire (thyroïdine); la syphilis congénitale, la toxoplasmose est traitée avec des antibiotiques, de l'arsenic, de la chloridine; les infections cérébrales chez les enfants sont traitées avec des antibiotiques, des sulfamides.

    Le traitement précoce est efficace, plus il réussit. L'importance des mesures correctionnelles médicales et pédagogiques est grande.

    Le pronostic dépend directement de la profondeur du retard mental. La prévention primaire comprend le conseil génétique. Ce conseil est effectué sur le territoire des établissements de médecine génétique.

    La thérapie symptomatique utilise des médicaments qui stimulent le métabolisme cérébral, notamment (Cerebrolysin, Nootropil, Aminalon); Vitamines B; les psychostimulants (Fenamin, Sydnocarb); agents déshydratants (Lasix, sulfate de magnésium, diacarbe); préparations à effet de résorption (iodure de potassium, biyoquinol); stimulants biogènes. Le syndrome convulsif est éliminé par la prise systématique d'antiépileptiques.

    Auteur: Psychoneurologue N.N. Hartman.

    Docteur du Centre Médical et Psychologique PsychoMed

    Imbicisme: qu'est-ce que c'est en psychologie

    L'oligophrénie est un retard mental, qui a trois degrés de gravité. En plus de la débilité et de l'idiotie, il y a l'imbécilité, qui est une gravité modérée de l'oligophrénie. Le diagnostic d'imbécilité - implique l'enregistrement, car un enfant handicapé mental est handicapé. Les personnes ayant des problèmes similaires ont besoin d'une surveillance et de soins constants. Dans cet article, nous proposons de considérer la question de savoir ce qu'est l'imbécillité en psychologie.

    L'imbécilité est un retard mental (oligophrénie) de gravité modérée

    1. La nature de la pathologie
    2. Types de maladie et causes de son apparition
    3. La gravité de la pathologie
    4. Méthodes de diagnostic et tests
    5. Méthodes de traitement et correction psychothérapeutique

    La nature de la pathologie

    Les perturbations des fonctions supérieures de l'activité cérébrale conduisent à des pathologies dans le développement de la personnalité humaine. Une caractéristique distinctive de cette maladie congénitale est l'image d'un «enfant éternel». En règle générale, les imbéciles ne maîtrisent que les compétences de vie primitives. Beaucoup d'enfants atteints de cette maladie entrent facilement en contact avec les autres et manifestent des réactions différentes lorsqu'ils leur sont adressés..

    Les problèmes liés à la pathologie de l'activité cérébrale rendent difficile la maîtrise de sciences complexes. Cette caractéristique peut être clairement vue en mathématiques. Une personne souffrant de cette maladie ne peut ajouter que des objets qui ont certaines spécificités. Ajouter ou soustraire des nombres premiers dans l'esprit est une tâche écrasante pour les enfants imbéciles. En outre, les enfants atteints de maladies cérébrales congénitales ont des problèmes de développement de l'alphabétisation. Même à l'âge adulte, la plupart des gens ne lisent que des syllabes. Les compétences en écriture sont généralement limitées aux phrases monosyllabiques.

    La plupart des patients éprouvent des difficultés à maîtriser les compétences sociales et quotidiennes. De nombreux imbéciles ne peuvent ni s'habiller ni manger seuls. Afin d'apprendre à un enfant à effectuer diverses actions, elles doivent être répétées au fil du temps..

    Le diagnostic «imbécile» laisse une sorte d'empreinte sur l'apparence d'une personne. Selon les statistiques, chez la plupart des patients, une violation des proportions de la taille de la tête est enregistrée. Il peut considérablement dépasser ou abaisser la norme. Les signes externes de l'imbécile comprennent des os du visage déformés, un aspect «pétrifié», des lobes d'oreille adhérant à la tête et une malocclusion. Les lésions neurologiques focales entraînent des problèmes de motricité fine. La plupart des personnes atteintes d'imbecilia ont des problèmes avec le travail du système musculo-squelettique, qui se manifestent par une mauvaise coordination des mouvements. Pour évaluer l'ampleur du problème, imaginez que vous ne pouvez pas faire face à une action aussi habituelle que celle de nouer des lacets..

    L'imbécilité est caractérisée par un défaut mental congénital ou acquis dans la petite enfance, qui n'augmente pas au cours de la vie (mais peut être partiellement corrigé)

    En termes simples, cette maladie est qualifiée de "gelée" à l'âge de sept ans. Les parents de personnes ayant ce problème sont perçus par ces derniers comme un objet d'amour inépuisable. Les imbéciles n'ont leur propre famille que dans des cas isolés. En règle générale, leur cercle social est limité uniquement aux parents proches et aux membres de groupes de réadaptation..

    Le vocabulaire des personnes incrédules est limité à quelques centaines de mots simples, qui sont utilisés exclusivement lorsque cela est nécessaire. Dans le discours, seules des phrases monosyllabiques sont utilisées, composées de plusieurs phrases. Le développement de la pensée s'arrête à un niveau primitif, qui se reflète dans les manifestations émotionnelles. La plupart des personnes atteintes de cette pathologie ont une absence totale de facteur volontaire. En cas de changement des conditions de vie habituelles, le patient peut éprouver un sentiment de peur intense. Le manque d'initiative, la passivité et un degré élevé de suggestibilité contribuent à la forte influence des opinions des autres sur le modèle comportemental. Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que tout au long de la vie du patient, le patient a besoin d'une surveillance et d'un contrôle constants de la part de ses proches..

    Les perspectives du patient ont un cadre rigide et ne dépassent presque jamais le cadre de la satisfaction des instincts simples. Les médecins disent que de nombreux patients manquent de sensation de satiété, ce qui les oblige à manger des portions doubles.

    Une personne avec ce problème doit constamment apprendre les règles élémentaires de comportement..

    En l'absence de surveillance parentale et médicale, les imbéciles peuvent devenir un danger pour eux-mêmes et pour leur entourage. Chaque propriétaire de ce diagnostic éprouve des difficultés liées à la désinhibition sexuelle, qui se traduisent par un manque de maîtrise de soi du désir sexuel. Les violations dans ce domaine peuvent entraîner un comportement antisocial, le harcèlement du beau sexe et des crimes avec un rein sexuel.

    Types de maladie et causes de son apparition

    Imbécile, qu'est-ce que c'est? En analysant ce problème, il faut dire que la maladie en question est divisée en quatre types, qui diffèrent par les raisons qui ont provoqué le développement de la pathologie. Le type héréditaire de la maladie est associé à la présence de gènes défectueux obtenus des parents. Le type de pathologie intra-utérine se développe dans le contexte de lésions bactériennes ou virales du fœtus, au cours du développement intra-utérin. Il existe également une forme particulière de retard de développement intellectuel, provoqué par des pathologies du travail du cerveau ou du système endocrinien..

    En plus des signes extérieurs de sous-développement intellectuel, des discours primitifs, des capacités d'apprentissage sous-développées sont observées

    De plus, il existe un type d'imbécillité causé par l'asphyxie, l'hypoxie cérébrale ou un traumatisme à la naissance. Cette forme de pathologie peut survenir dans le contexte du transfert d'un traumatisme cranio-cérébral ou de maladies infectieuses graves chez l'enfant..
    Selon les experts, de nombreux facteurs différents provoquent des perturbations du développement mental. Ces facteurs se répartissent en trois catégories:

    1. La première catégorie concerne les facteurs internes, qui comprennent une faible hérédité, des troubles génétiques et des anomalies chromosomiques..
    2. La deuxième catégorie concerne les facteurs externes, parmi lesquels la présence de maladies infectieuses aiguës au cours de la gestation ou l'utilisation prolongée de stupéfiants par les parents de l'enfant doivent être soulignées. La même catégorie de facteurs comprend les lésions cérébrales traumatiques subies au moment de la naissance..
    3. La troisième catégorie est une combinaison de l'influence de facteurs externes et internes, qui augmentent considérablement le risque de développer une imbécillité.

    La gravité de la pathologie

    L'oligophrénie est divisée en trois formes de gravité, chacune étant déterminée par le degré de retard mental. L'imbécillisme, qui est une sévérité modérée du retard mental, a également plusieurs subdivisions. Cette pathologie est subdivisée en formes modérées et sévères. Examinons chacun d'eux plus en détail..

    L'imbécillité modérée est une condition dans laquelle le QI varie de trente-quatre à quarante-huit. Dans cet état, on observe une capacité intellectuelle limitée, associée à certaines situations. Les personnes atteintes de cette forme de maladie manquent de pensée analytique et associative..

    La rareté du vocabulaire et la construction incorrecte des phrases obligent le patient à appliquer les compétences vocales uniquement en cas de besoin urgent. L'expression de la perception émotionnelle est extrêmement faible. La grande majorité des patients souffrent de troubles neurologiques et psychomoteurs. Les lésions organiques de certaines parties du cerveau provoquent le développement de crises d'épilepsie et de symptômes d'autisme.

    Avec une imbécillité prononcée, les indices de QI varient de vingt à trente-quatre points. Il convient de noter que dans cette forme de maladie, les symptômes neurologiques sont prononcés. De nombreux patients souffrent de paralysie et de troubles importants des fonctions psychomotrices. Le degré de développement personnel et intellectuel peut être comparé à un enfant de cinq ans. La même chose peut être dite pour le vocabulaire. Les personnes atteintes de cette forme de pathologie ont besoin d'une surveillance constante et d'une aide pour prendre soin d'eux-mêmes.

    Le diagnostic est établi sur la base du tableau clinique, de l'évaluation du développement intellectuel et psychomoteur

    Méthodes de diagnostic et tests

    Afin de comprendre qui est un imbécile, vous devez vous familiariser avec les méthodes de diagnostic de cette pathologie. Selon les experts, des troubles dans le domaine du développement cérébral peuvent être diagnostiqués à certains stades de la grossesse. La technique de dépistage vous permet de déterminer la pathologie dans les premiers mois. Le diagnostic du niveau de développement intellectuel est réalisé à l'aide de différents tests et de l'échelle de Wechsler. Selon les normes établies, le QI pour cette maladie varie de vingt à soixante points, en tenant compte de la gravité de la maladie.

    Si, à la suite des études, le patient gagne moins de cinquante-cinq points, il peut être diagnostiqué imbécilisme. En outre, des tests similaires menés par un neuropsychiatre aident à évaluer le potentiel intellectuel. Lors de l'examen diagnostique, le médecin mène une conversation avec le patient afin de connaître le niveau de développement de l'appareil de parole, l'ampleur du cercle d'intérêt et l'adaptation sociale. Il est possible de déterminer les causes du développement de la maladie en utilisant des procédures telles que la tomographie par résonance magnétique et par ordinateur. Un électroencéphalogramme peut être utilisé comme méthode de diagnostic supplémentaire. En cas d'anomalies vasculaires suspectées, la technique de l'angiographie est utilisée.

    Les photos des imbéciles données dans l'article vous permettent de vous familiariser visuellement avec les anomalies dans le développement du corps humain. Il convient de noter que l'imbécillité présente de nombreuses similitudes avec d'autres maladies mentales. La pathologie en question présente les mêmes manifestations cliniques avec des maladies telles que la démence, la schizophrénie juvénile et l'épilepsie..

    Méthodes de traitement et correction psychothérapeutique

    Comme de nombreuses maladies psychiatriques congénitales, l'imbécillité ne répond pas au traitement. Dans ce cas, la thérapie aide à éliminer uniquement les symptômes prononcés de cette maladie. Toutes les méthodes utilisées sont divisées en thérapie symptomatique et spécifique..

    Les changements mentaux avec imbécillité sont plus prononcés et la capacité d'apprentissage dans une moindre mesure qu'avec la débilité

    L'utilisation d'agents spécifiques est nécessaire chez les patients présentant des défauts enzymatiques et des pathologies associées au métabolisme. Dans le cas de l'hypothyroïdie, qui se caractérise par un manque aigu d'hormones, la «lévothyroxine» est utilisée. La stratégie de traitement est considérée individuellement par un spécialiste. Avec la toxoplasmose, de puissants médicaments antibactériens sont utilisés, parmi lesquels il convient de distinguer «chloridine» et «Diraprim». Les maladies infectieuses du cerveau sont éliminées avec un mélange de sulfamides et d'antibiotiques. Parmi les médicaments de ce groupe, "Bacterial" et "Sulfaton" sont plus efficaces..

    Avec la phénylcétonurie, les patients se voient prescrire un régime strict. Tous les aliments contenant des protéines doivent être exclus de l'alimentation quotidienne. Avec cette pathologie, dans le corps du patient, il y a des perturbations dans la production d'une enzyme responsable de leur clivage. Ces problèmes sont étroitement liés au dysfonctionnement de la glande thyroïde. Afin de compenser le manque de nutriments, les patients se voient prescrire de la «carnitine».

    La thérapie symptomatique consiste en l'utilisation d'agents pharmacologiques visant à stimuler l'activité cérébrale. Le plus souvent, des biostimulants et des médicaments psychotropes sont utilisés, dont l'action vise à accélérer le métabolisme, ainsi qu'à stimuler l'activité physique et intellectuelle. Le traitement complexe comprend l'utilisation de diurétiques pour aider à débarrasser le corps de l'excès de liquide. Pour réduire l'excitation du système nerveux et contrôler le comportement du patient, des antipsychotiques et des tranquillisants sont utilisés. Les médicaments anticonvulsivants peuvent être utilisés comme thérapie supplémentaire..

    En l'absence de surveillance médicale par des parents ou des spécialistes, un patient imbécile peut constituer un danger pour les autres. Dans cette situation, une intervention médicale urgente est nécessaire, car il existe un risque de conséquences catastrophiques pour la vie humaine..

    Santé humaine

    Neuf dixièmes de notre bonheur sont basés sur la santé

    • Accueil
    • Plan du site

    Imbitsilka

    Traitement des imbécilités

    Cette pathologie fait référence à la démence, dont le nom correct est oligophrénie. Les imbéciles sont des personnes atteintes d'un degré modéré de cette maladie. Ce terme est traduit du latin par «faible» ou «faible». L'état du patient est caractérisé par le fait qu'il est en retard non seulement dans le développement mental, mais aussi dans le développement physique.

    Leur démence réside dans la pensée primitive, un petit vocabulaire limité à quelques phrases ou mots. Néanmoins, les imbéciles comprennent le sens des mots qui leur sont adressés et se prêtent à la formation. La mémoire et l'attention de ces patients sont faibles, il est donc insensé de les surcharger.

    Les patients reconnaissent leurs proches et comprennent s'ils les félicitent ou, au contraire, les grondent. Si vous apportez de bons soins à un imbécile et que vous traitez constamment avec lui, vous pouvez l'habituer à un travail physique simple et lui inculquer des compétences en libre-service. Il est nécessaire d'avoir beaucoup de patience et de diligence, car le patient a besoin d'une surveillance et de soins constants.

    Souvent, la maladie se forme pendant la période prénatale. Ceci est facilité par une prédisposition héréditaire, des anomalies génétiques et chromosomiques (trisomie 21, syndrome d'Angelman, etc.). Une imbécilité peut se développer après une maladie infectieuse subie par la femme enceinte (syphilis, rubéole, cytomégalovirus, toxoplasmose, etc.) ou lors d'un conflit Rh entre la mère et l'enfant (incompatibilité immunologique du sang).

    Les produits chimiques (principalement les drogues et l'alcool), ainsi que les doses accrues de divers types de rayonnement (radiographies fréquentes d'une femme enceinte) agissent comme un facteur dommageable conduisant au développement d'un processus pathologique. L'imbécilité du bébé peut être le résultat d'un manque d'iode dans le corps d'une femme enceinte. C'est ce micro-élément qui joue un rôle important dans la formation du système nerveux fœtal. Une nutrition insuffisante, pauvre en vitamines, macro et micro-éléments, augmente également le risque de développer la maladie.

    À un âge précoce, l'imbécilité peut être provoquée par un accouchement sévère avec asphyxie et traumatisme du fœtus, une lésion cérébrale traumatique et des infections infantiles. L'imbécilité se développe également avec un manque de communication avec les adultes. Habituellement, ce facteur, associé à une nutrition insuffisante (manque du même iode), est observé dans les familles dysfonctionnelles. Dans le développement de l'imbécilité, non seulement les anomalies physiques du système nerveux jouent un rôle, mais également le manque de développement intellectuel après la naissance (facteur social).

    En fonction de la gravité du sous-développement mental (le degré de diminution du QI), on distingue une imbécillité modérée (la gravité des symptômes est minime, QI - 35-50), prononcée (QI - 25-34) et profonde (l'apprentissage est presque impossible, QI - 20-25).

    Selon les principaux traits de caractère, les patients peuvent être de bonne humeur, timides, agressifs et vicieux. La réponse comportementale à l'imbécillité est également double. Certains patients sont apathiques et indifférents. D'autres, en revanche, sont très mobiles. L'expression faciale n'est pas alourdie par une réaction mimique (visage figé ou "marionnette"). Caractérisé par un clignement des yeux réduit. Chez la plupart des patients, une structure assez rugueuse du crâne, souvent associée à des malformations (morsure défectueuse, crâne hydrocéphalique ou microcéphalique, distance prononcée entre les oreilles et le crâne).

    L'imbécilité s'accompagne d'une coordination altérée et de capacités motrices sous-développées. Les mouvements de ces patients sont anguleux et contraints, et la démarche est maladroite, souvent voûtée. Les petites actions de la main qui nécessitent de la précision sont impossibles. Les patients se concentrent principalement sur leurs propres besoins, faisant souvent preuve de voracité et de promiscuité sexuelle. Apparence bâclée.

    La pensée est plutôt primitive, la généralisation n'est pas disponible. Cependant, ces patients pensent de manière cohérente. L'imbécilité se caractérise par une vision extrêmement étroite, un manque d'attention et de volonté, un sous-développement de la mémoire. La pensée indépendante est absente, les patients pensent avec des schémas assimilés de l'extérieur. Ils comprennent bien la parole, mais leurs propres capacités se limitent à des phrases simples. Le vocabulaire est pauvre: seulement 200 à 300 mots. Dans le même temps, les patients peuvent faire des inexactitudes dans la description de quelque chose. Bien que l'apprentissage soit difficile, dans un environnement calme et familier, ces patients peuvent apprendre à compter, lire des syllabes..

    Selon le principe de la répétition, les imbéciles apprennent les règles élémentaires du libre-service et des actions de travail simples (enrouler les fils, laver la vaisselle, nettoyer la pièce, etc.), mais ils ne font pas preuve de leur propre initiative, s'inspirent facilement.

    L'imbécilité se limite à subvenir à ses propres besoins (sommeil, nourriture, etc.). De nombreux patients ont une bonne audition. Dans un environnement inconnu, ils sont confus, souvent le comportement devient asocial. Le fond émotionnel est plus développé qu'avec l'idiotie. Les imbéciles sont fortement attachés aux personnes qui prennent soin d'eux et les traitent bien. Les patients réagissent particulièrement chaleureusement aux louanges, la censure leur cause une réaction négative. Ils ont une forte affection (amour) pour leurs parents, les appellent par leurs prénoms, mais souvent ne reconnaissent pas et effraient les personnes qu'ils connaissent.

    L'imbécilité cause des problèmes d'adaptation dans la société. Certains patients se sentent nettement inférieurs à eux par rapport à d'autres personnes. L'attirance pour le travail est également problématique, les imbéciles ne travaillent que selon des schémas appris, dont le changement les confond. Les patients actifs au caractère agressif commettent souvent des actes dangereux pour eux-mêmes et la société. Il y a une tendance à s'échapper.

    L'imbécilité peut être déterminée en fonction du niveau de QI. Un historique détaillé permet de confirmer le diagnostic (évolution de la grossesse, maladies passées, conditions de vie, termes spécifiés des premières manifestations de la pathologie). À l'aide de tests et d'échelles spéciales (échelle de Wechsler - moins de 55 points), le neuropsychiatre évalue le niveau des capacités mentales. Au cours de la conversation, les attachements de la personne, la performance scolaire, le niveau d'élocution et l'adaptation sociale sont clarifiés.

    L'imbécilité génétique du fœtus est déterminée par dépistage. Pour identifier la cause de la maladie, des méthodes de recherche instrumentales peuvent être utilisées: TDM du cerveau et IRM du cerveau. L'examen tomographique permet d'obtenir une image couche par couche du cerveau (avec tomodensitométrie, couches plus minces) et de déterminer la nature de ses dommages. La pathologie vasculaire est déterminée à l'aide de l'angiographie du cerveau et de la rhéoencéphalographie (une méthode sûre pour étudier la résistance électrique des tissus). L'EEG (électroencéphalogramme), ainsi que les méthodes ci-dessus, vous permet d'identifier les troubles fonctionnels de l'activité du cerveau, ainsi que d'en effectuer une surveillance dynamique.

    L'imbécilité doit être différenciée de la schizophrénie précoce, de certaines formes d'épilepsie congénitale et de démence acquise, accompagnées également d'une diminution de l'intelligence. Pour cela, le neurologue traitant peut prescrire des consultations avec un épileptologue, un neurochirurgien, un psychiatre.

    Le traitement de l'imbécillité est purement symptomatique. Les antipsychotiques, les psychostimulants et les tranquillisants sont prescrits exclusivement sous la surveillance du médecin traitant. Pour améliorer la circulation sanguine et la nutrition du cerveau, des médicaments nootropes (piracétam, hydralizat du cerveau de porc, etc.) et une thérapie vitaminique sont utilisés. Selon les indications, une déshydratation est effectuée (sulfate de magnésium, furosémide, etc.) et des anticonvulsivants sont prescrits.

    Une visite systématique chez un neuropsychiatre est obligatoire. Le médecin donnera des recommandations sur l'éducation du patient et évaluera la dynamique de la maladie. En cas de problèmes de colonne vertébrale ou de présence de troubles de la parole, une consultation de spécialistes étroits (vertébrologue, psychiatre, défectologue, orthophoniste) est désignée.

    Prévention et pronostic de l'imbécillité

    Le pronostic de l'imbécilité est directement lié au degré de démence et à la rapidité du traitement. Un stade bénin de la pathologie, détecté tôt, permet de minimiser le retard mental, et une éducation appropriée et des soins adéquats augmenteront les capacités d'adaptation du patient dans la société. Étant donné que ces patients ne peuvent pas vivre de manière autonome, ils nécessitent une surveillance médicale régulière et des soins constants. Les enfants atteints d'imbécillité devraient être enseignés à la maison selon un programme spécial ou dans des écoles spéciales.

    La prévention primaire de la maladie consiste à protéger le fœtus et la femme enceinte, la gestion de la grossesse grâce à la recherche génétique précoce (dépistage). La prévention secondaire comprend la détection précoce de la pathologie pour la correction rapide du développement mental et l'organisation de mesures d'adaptation et de réadaptation.

    L'imbécilité est le crétinisme, qui est un niveau moyen d'oligophrénie, se manifestant par un sous-développement mental.

    L'imbécilité se manifeste sous la forme d'anomalies mentales et physiques. L'habileté des imbéciles est réduite à la lecture par syllabes et à l'analyse mathématique élémentaire. L'émotivité et le raisonnement chez ces personnes sont passifs..

    Le changement de décor pour ces patients est insupportable. L'imitation et la méfiance peuvent provoquer des actions antisociales.

    Ceux qui souffrent de cette maladie perçoivent parfaitement ce qu'on leur dit, ils peuvent même dire quelques phrases, mais leur vocabulaire n'est pas très riche et comporte des défauts. Leur vocabulaire est de 250 à 350 mots.

    Les pensées des patients sont étagées, substantiellement, superficielles, l'abstraction pour le «je» est impossible, le stock d'informations est très petit. Ces personnes sont caractérisées par une sclérose évidente et un manque de concentration..

    • manque d'activité;
    • inaction;
    • faux;
    • confusion dans un nouvel endroit.

    Les personnes souffrant d'imbéciles peuvent apprendre des compétences simples telles que compter, écrire et lire. Certains d'entre eux peuvent apprendre à ne pas compliquer les calculs de comptage, et certains sont même capables d'apprendre les problèmes de travail et d'être indépendants.

    Les patients perçoivent calmement les critiques, ont un fort amour pour leurs proches. Ceux qui souffrent d'imbécillité ne sont ni proactifs, ni énergiques, méfiants, facilement perdus dans un nouvel environnement. Ces personnes ont besoin de soins constants et un environnement non confortable peut avoir un effet néfaste sur les imbéciles..

    Cette maladie est divisée en trois degrés: sévère, modérée, légère. La différence réside dans le degré de sous-développement mental. La compréhension de telle ou telle matière est donnée par «je» avec beaucoup de difficulté. Cela se produit dans les limites de certains concepts et sans aucune conclusion. Pensée libre "Et" est impuissante.

    Quelle est la différence entre un crétin et un imbécile?

    1. Moron (pour le moment, ce terme n'est pas recommandé pour une utilisation en médecine en raison de sa coloration négative prononcée) est capable de bien maîtriser la spécialité du travail et de vivre de manière autonome, ayant parfois besoin de soutien. Un imbécile, au mieux, peut étudier les débuts d'une activité simple, guidé uniquement par le principe de l'imitation, est incapable de vivre de manière indépendante.
    2. Le niveau et la gravité des déviations physiques chez les personnes souffrant d'imbécillité sont nettement plus élevés que chez les abrutis.
    3. Les émotions des crétins sont mieux développées et plus variées que celles des imbéciles.
    4. Les intérêts des crétins sont axés sur la satisfaction des instincts alimentaires et sexuels et sur le soin de leur apparence. Imbecile ne peut s'efforcer que de répondre aux besoins de base.

    Les étapes de l'imbécillité

    1. Le QI 35-49, l'âge mental de 6-9 ans correspond à un stade léger d'imbécillité. Des déviations physiques sont présentes, mais dans des formes légères, il n'y a pas d'imagination et de pensée abstraite, le patient peut effectuer des actions simples de soins personnels.
    2. QI 20-34, âge mental 3-6 ans - caractéristiques du stade sévère. Les patients sont pratiquement incapables de prendre soin d'eux-mêmes en raison d'une motricité fine peu développée, ils ont le vocabulaire d'un enfant de six ans, mais ils ont du mal à mettre des mots dans des phrases. Les troubles physiques associés à l'imbécilité sont plus prononcés et plus graves.

    Comment traiter l'imbécillité?

    1. Neurométaboliques - médicaments qui nourrissent le tissu cérébral.
    2. Les déshydratés sont des produits pharmaceutiques qui réduisent les crises. À cette fin, des régimes sont également utilisés: sans sel et à faible teneur en eau.
    3. Tranquillisants pour corriger les écarts de comportement.
    4. Agents fortifiants, y compris les teintures à base de plantes.
    5. Les antidépresseurs sont indiqués dans certains cas.

    Pour une personne souffrant d'une maladie telle que l'imbécillité, des soins appropriés sont très importants pour prévenir l'apparition de maladies infectieuses; trois fois par an dans un hôpital est indiqué. De plus, les familles dans lesquelles un imbécile est élevé doivent travailler avec un psychologue pour améliorer l'adaptation de la salle..

    Degrés d'oligophrénie

    Il est très facile pour de telles personnes de suggérer quelque chose. Leurs propres intérêts sont très maigres et leurs besoins sont dans la satisfaction des besoins physiologiques. Ils sont souvent insatiables et négligents à propos de la nourriture..

    De par sa nature, le retard mental au degré «I» est divisé en deux groupes. Le premier inclut énergique, entreprenant, et le second inclut passif et indifférent, ne répondant pas à ce qui se passe.

    Par traits de caractère, ils sont identifiés parmi les imbéciles comme gentils, affectueux, sociables et hostiles, cruels. Les personnes atteintes de cette maladie ne peuvent pas exister librement. Pour ce faire, ils sont organisés dans des établissements médicaux et des écoles spéciales..

    Les personnes souffrant d'imbéciles sont hautement suggestibles. Leurs intérêts personnels sont très primitifs et se réduisent principalement à la mise en œuvre de besoins physiologiques. Ils montrent souvent de la voracité et de la négligence dans leur nourriture. Leur comportement sexuel est caractérisé par des fluctuations avec une augmentation de la libido et de la promiscuité..

    Selon son comportement, l'oligophrénie au degré d'imbécillité est divisée en deux groupes. Le premier comprend les personnes vivantes, actives, mobiles et la seconde comprend les personnes lentes et apathiques, indifférentes qui ne réagissent à rien. Par traits de caractère, ils se distinguent parmi les imbéciles amicaux, de bonne humeur, souples, sociables et agressifs, méchants.

    L'oligophrénie est divisée en trois formes de gravité, chacune étant déterminée par le degré de retard mental. L'imbécillisme, qui est une sévérité modérée du retard mental, a également plusieurs subdivisions. Cette pathologie est subdivisée en formes modérées et sévères. Examinons chacun d'eux plus en détail..

    L'imbécillité modérée est une condition dans laquelle le QI varie de trente-quatre à quarante-huit. Dans cet état, on observe une capacité intellectuelle limitée, associée à certaines situations. Les personnes atteintes de cette forme de maladie manquent de pensée analytique et associative..

    La rareté du vocabulaire et la construction incorrecte des phrases obligent le patient à appliquer les compétences vocales uniquement en cas de besoin urgent. L'expression de la perception émotionnelle est extrêmement faible. La grande majorité des patients souffrent de troubles neurologiques et psychomoteurs. Les lésions organiques de certaines parties du cerveau provoquent le développement de crises d'épilepsie et de symptômes d'autisme.

    Avec une imbécillité prononcée, les indices de QI varient de vingt à trente-quatre points. Il convient de noter que dans cette forme de maladie, les symptômes neurologiques sont prononcés. De nombreux patients souffrent de paralysie et de troubles importants des fonctions psychomotrices..

    Le diagnostic est établi sur la base du tableau clinique, de l'évaluation du développement intellectuel et psychomoteur

    Les perturbations des fonctions supérieures de l'activité cérébrale conduisent à des pathologies dans le développement de la personnalité humaine. Une caractéristique distinctive de cette maladie congénitale est l'image d'un «enfant éternel». En règle générale, les imbéciles ne maîtrisent que les compétences de vie primitives. Beaucoup d'enfants atteints de cette maladie entrent facilement en contact avec les autres et manifestent des réactions différentes lorsqu'ils leur sont adressés..

    Les problèmes liés à la pathologie de l'activité cérébrale rendent difficile la maîtrise de sciences complexes. Cette caractéristique peut être clairement vue en mathématiques. Une personne souffrant de cette maladie ne peut ajouter que des objets qui ont certaines spécificités. Ajouter ou soustraire des nombres premiers dans l'esprit est une tâche écrasante pour les enfants imbéciles..

    La plupart des patients éprouvent des difficultés à maîtriser les compétences sociales et quotidiennes. De nombreux imbéciles ne peuvent ni s'habiller ni manger seuls. Afin d'apprendre à un enfant à effectuer diverses actions, elles doivent être répétées au fil du temps..

    Le diagnostic «imbécile» laisse une sorte d'empreinte sur l'apparence d'une personne. Selon les statistiques, chez la plupart des patients, une violation des proportions de la taille de la tête est enregistrée. Il peut considérablement dépasser ou abaisser la norme. Les signes externes de l'imbécile comprennent des os déformés du visage, un aspect «pétrifié», des lobes d'oreille adhérant à la tête et une malocclusion.

    Les lésions neurologiques focales entraînent des problèmes de motricité fine. La plupart des personnes atteintes d'imbecilia ont des problèmes avec le travail du système musculo-squelettique, qui se manifestent par une mauvaise coordination des mouvements. Pour évaluer l'ampleur du problème, imaginez que vous ne pouvez pas faire face à une action aussi habituelle que celle de nouer des lacets..

    L'imbécilité est caractérisée par un défaut mental congénital ou acquis dans la petite enfance, qui n'augmente pas au cours de la vie (mais peut être partiellement corrigé)

    En termes simples, cette maladie est qualifiée de "gelée" à l'âge de sept ans. Les parents de personnes ayant ce problème sont perçus par ces derniers comme un objet d'amour inépuisable. Les imbéciles n'ont leur propre famille que dans des cas isolés. En règle générale, leur cercle social est limité uniquement aux parents proches et aux membres de groupes de réadaptation..

    Le vocabulaire des personnes incrédules est limité à quelques centaines de mots simples, qui sont utilisés exclusivement lorsque cela est nécessaire. Dans le discours, seules des phrases monosyllabiques sont utilisées, composées de plusieurs phrases. Le développement de la pensée s'arrête à un niveau primitif, ce qui se traduit par des manifestations émotionnelles.

    La plupart des personnes atteintes de cette pathologie ont une absence totale de facteur volontaire. En cas de changement des conditions de vie habituelles, le patient peut éprouver un sentiment de peur intense. Le manque d'initiative, la passivité et un degré élevé de suggestibilité contribuent à la forte influence des opinions des autres sur le modèle comportemental.

    Les perspectives du patient ont un cadre rigide et ne dépassent presque jamais le cadre de la satisfaction des instincts simples. Les médecins disent que de nombreux patients manquent de sensation de satiété, ce qui les oblige à manger des portions doubles.

    En l'absence de surveillance parentale et médicale, les imbéciles peuvent devenir un danger pour eux-mêmes et pour leur entourage. Chaque propriétaire de ce diagnostic éprouve des difficultés liées à la désinhibition sexuelle, qui se traduisent par un manque de maîtrise de soi du désir sexuel. Les violations dans ce domaine peuvent entraîner un comportement antisocial, le harcèlement du beau sexe et des crimes avec un rein sexuel.

    Le retard cérébral peut être exprimé de différentes manières. Avec un degré léger, les patients se servent non seulement eux-mêmes, mais effectuent également librement les tâches ménagères, par exemple, vont au magasin, parlent aux autres de sujets quotidiens. Ils peuvent également fonctionner. Un degré sévère est caractérisé par un manque total de réflexion. Les oligophrènes sont divisés en 3 types:

  • Imbéciles.
  • Idiots.
  • La débilité est un degré léger d'oligophrénie, dans lequel les patients sont assez indépendants, comprennent le discours qui leur est adressé et sont capables de répondre à des questions simples. Le QI de ces patients est de 50 à 70%.

    L'oligophrénie au degré d'imbécillité est considérée comme une condition moyenne. Le coefficient intellectuel des patients est de 20 à 50%. Les imbéciles sont des personnes capables de comprendre l'attrait le plus simple pour elles, de se servir elles-mêmes et de montrer leurs émotions.

    Un degré sévère d'oligophrénie est l'idiotie (QI inférieur à 20%). Ces patients nécessitent des soins constants, car ils sont incapables d'exister seuls. Les idiots n'ont presque pas de réflexion, ils ne comprennent pas le sens des mots qui leur sont adressés, ils devraient être servis par des proches.

    Pour les imbéciles, le diagnostic consiste à découvrir les aspects suivants:

    1. La femme enceinte a-t-elle eu une infection pendant la période de gestation? A-t-elle pris de la drogue? Avez-vous consommé des boissons alcoolisées? Y avait-il une carence nutritionnelle?
    2. À quel âge le bébé a-t-il commencé à montrer des signes de déviation??
    3. À quelle fréquence l'enfant a-t-il rencontré des maladies infectieuses?
    4. Quel était son régime?

    En outre, pour identifier la pathologie, divers types de tomographie (ordinateur, résonance magnétique) sont utilisés, évaluation des capacités mentales à l'aide de la conversation et de techniques spéciales.

    Comment prévenir l'apparition de violations chez un enfant?

    La démence peut être congénitale et acquise au cours de la vie. Le plus souvent, l'oligophrénie apparaît dans l'utérus ou dans la petite enfance. Il existe un certain nombre de facteurs affectant le développement de cette pathologie. Les causes courantes de démence sont des anomalies génétiques et chromosomiques qui surviennent même aux premiers stades de la grossesse de la mère (syndrome de Down, syndrome d'Edwards).

    En outre, les facteurs influençant l'embryogenèse d'un enfant sont la maladie hémolytique du fœtus, les infections virales et bactériennes d'une femme. Une raison importante du développement de violations peut être les mauvaises habitudes, que la mère n'a pas refusées pendant la grossesse. Un autre groupe de facteurs est le traumatisme à la naissance du bébé, un séjour prolongé sans oxygène.

    Imbécile, qu'est-ce que c'est? En analysant ce problème, il faut dire que la maladie en question est divisée en quatre types, qui diffèrent par les raisons qui ont provoqué le développement de la pathologie. Le type héréditaire de la maladie est associé à la présence de gènes défectueux obtenus des parents. Le type de pathologie intra-utérine se développe dans le contexte de lésions bactériennes ou virales du fœtus, au cours du développement intra-utérin. Il existe également une forme particulière de retard de développement intellectuel, provoqué par des pathologies du travail du cerveau ou du système endocrinien..

    En plus des signes extérieurs de sous-développement intellectuel, des discours primitifs, des capacités d'apprentissage sous-développées sont observées

    De plus, il existe un type d'imbécillité causé par l'asphyxie, l'hypoxie cérébrale ou un traumatisme à la naissance. Cette forme de pathologie peut survenir dans le contexte du transfert d'un traumatisme cranio-cérébral ou de maladies infectieuses graves dans la petite enfance.Selon les experts, de nombreux facteurs différents provoquent des perturbations mentales. Ces facteurs se répartissent en trois catégories:

    1. La première catégorie concerne les facteurs internes, qui comprennent une faible hérédité, des troubles génétiques et des anomalies chromosomiques..
    2. La deuxième catégorie concerne les facteurs externes, parmi lesquels la présence de maladies infectieuses aiguës au cours de la gestation ou l'utilisation prolongée de stupéfiants par les parents de l'enfant doivent être soulignées. La même catégorie de facteurs comprend les lésions cérébrales traumatiques subies au moment de la naissance..
    3. La troisième catégorie est une combinaison de l'influence de facteurs externes et internes, qui augmentent considérablement le risque de développer une imbécillité.

    Parfois, les gens utilisent des concepts liés à la science médicale dans le discours quotidien, mais ne comprennent pas pleinement leur signification. Par exemple, le mot «imbécile» est souvent utilisé comme une insulte. Donc, ils disent à propos d'un individu qui se comporte de manière absurde, viole les normes généralement acceptées. Cependant, ce concept n'est pas tout à fait correct à utiliser pour les personnes qui n'ont pas de handicap mental. Que signifie imbécile? C'est ainsi que les psychiatres appellent les personnes avec un faible niveau d'intelligence, pratiquement incapables d'apprendre..

    Les personnes atteintes de cette pathologie ont une mémoire et une pensée peu développées, des instincts simples prévalent. En raison de leurs horizons très limités, ces individus tombent souvent sous l'influence d'autres personnes. Le concept d '«imbécile», le sens du mot implique la présence d'un diagnostic posé par un psychiatre sur la base d'un examen.

    L'état du bébé est largement déterminé par l'état de santé de la femme enceinte pendant la période de gestation. Pour protéger le bébé du développement d'un tel écart, les recommandations suivantes doivent être suivies pendant la grossesse:

    1. Consultez régulièrement un médecin.
    2. Éliminer les addictions néfastes (consommation de produits contenant de l'alcool, des drogues et du tabac).
    3. Négocier en temps opportun avec un spécialiste sur la gestion de la grossesse.
    4. Marcher au grand air tous les jours.
    5. Dormez bien.
    6. Mangez une quantité suffisante de légumes, de fruits, d'herbes, refusez les conserves, les aliments épicés.
    7. Évitez d'utiliser des forceps pendant le travail.

    La démence peut être congénitale et acquise au cours de la vie. Le plus souvent, l'oligophrénie apparaît dans l'utérus ou dans la petite enfance. Il existe un certain nombre de facteurs affectant le développement de cette pathologie. Les causes courantes de démence sont des anomalies génétiques et chromosomiques qui commencent tôt dans la grossesse de la mère.

    Edwards). De plus, les facteurs influençant l'embryogenèse d'un enfant sont

    infections fœtales, virales et bactériennes d'une femme. Une raison importante du développement de violations peut être les mauvaises habitudes, que la mère n'a pas refusées pendant la grossesse. Un autre groupe de facteurs est le traumatisme à la naissance du bébé, un séjour prolongé sans oxygène. Dans l'enfance, les causes de la démence peuvent être des maladies du cerveau, une méningite bactérienne et virale à un stade sévère, une encéphalite, etc..

    Il n'existe actuellement aucun remède contre la démence. Les enfants qui ont été diagnostiqués avec ceci ont un groupe de handicap. Afin de leur faciliter la vie, ils sont formés dans des institutions spécialisées, où ils reçoivent une éducation primaire et maîtrisent les compétences qui leur permettront de travailler dans le futur. Un crétin et un imbécile ont tous deux cette capacité. Des photos de ces patients peuvent être vues dans notre article ou dans la littérature médicale..

    Diagnostic de démence

    L'oligophrénie associée à des causes génétiques ou embryonnaires peut être remarquée même pendant la grossesse. Pour ce faire, les femmes subissent un dépistage spécial pour détecter les changements du niveau d'hormones responsables de l'état mental du fœtus. Des écarts tels que la macrocéphalie et la microcéphalie sont déjà visibles à l'échographie.

    Si, pendant la grossesse, il n'a pas été possible d'établir la présence d'une pathologie, elle sera diagnostiquée dans les premières années de la vie de l'enfant. Ces enfants se caractérisent par un retard important du développement physique et mental, l'incapacité de soutenir indépendamment leur tête pendant plusieurs mois. Ils ne se concentrent pas sur les personnes proches, ne marchent pas ou ne parlent pas pendant longtemps, ont une mauvaise mémoire.

    Méthodes de diagnostic et tests

    Afin de comprendre qui est un imbécile, vous devez vous familiariser avec les méthodes de diagnostic de cette pathologie. Selon les experts, des troubles dans le domaine du développement cérébral peuvent être diagnostiqués à certains stades de la grossesse. La technique de dépistage vous permet de déterminer la pathologie dans les premiers mois.

    Si, à la suite des études, le patient gagne moins de cinquante-cinq points, il peut être diagnostiqué imbécilisme. En outre, des tests similaires menés par un neuropsychiatre aident à évaluer le potentiel intellectuel. Lors de l'examen diagnostique, le médecin mène une conversation avec le patient afin de connaître le niveau de développement de l'appareil de parole, l'ampleur du cercle d'intérêt et l'adaptation sociale.

    Les photos des imbéciles données dans l'article vous permettent de vous familiariser visuellement avec les anomalies dans le développement du corps humain. Il convient de noter que l'imbécillité présente de nombreuses similitudes avec d'autres maladies mentales. La pathologie en question présente les mêmes manifestations cliniques avec des maladies telles que la démence, la schizophrénie juvénile et l'épilepsie..

    Comme de nombreuses maladies psychiatriques congénitales, l'imbécillité ne répond pas au traitement. Dans ce cas, la thérapie aide à éliminer uniquement les symptômes prononcés de cette maladie. Toutes les méthodes utilisées sont divisées en thérapie symptomatique et spécifique..

    Les changements mentaux avec imbécillité sont plus prononcés et la capacité d'apprentissage dans une moindre mesure qu'avec la débilité

    L'utilisation d'agents spécifiques est nécessaire chez les patients présentant des défauts enzymatiques et des pathologies associées au métabolisme. Dans le cas de l'hypothyroïdie, qui se caractérise par un manque aigu d'hormones, la «lévothyroxine» est utilisée. Stratégie de traitement, considérée individuellement par un spécialiste.

    Avec la toxoplasmose, de puissants médicaments antibactériens sont utilisés, parmi lesquels il convient de distinguer «chloridine» et «Diraprim». Les maladies infectieuses du cerveau sont éliminées avec un mélange de sulfamides et d'antibiotiques. Parmi les médicaments de ce groupe, "Bacterial" et "Sulfaton" sont plus efficaces..

    Avec la phénylcétonurie, les patients se voient prescrire un régime strict. Tous les aliments contenant des protéines doivent être exclus de l'alimentation quotidienne. Avec cette pathologie, dans le corps du patient, il y a des perturbations dans la production d'une enzyme responsable de leur clivage. Ces problèmes sont étroitement liés au dysfonctionnement de la glande thyroïde. Afin de compenser le manque de nutriments, les patients se voient prescrire de la «carnitine».

    La thérapie symptomatique consiste en l'utilisation d'agents pharmacologiques visant à stimuler l'activité cérébrale. Le plus souvent, des biostimulants et des médicaments psychotropes sont utilisés, dont l'action vise à accélérer le métabolisme, ainsi qu'à stimuler l'activité physique et intellectuelle.

    Le traitement complexe comprend l'utilisation de diurétiques pour aider à débarrasser le corps de l'excès de liquide. Pour réduire l'excitation du système nerveux et contrôler le comportement du patient, des antipsychotiques et des tranquillisants sont utilisés. Les médicaments anticonvulsivants peuvent être utilisés comme thérapie supplémentaire..

    En l'absence de surveillance médicale par des parents ou des spécialistes, un patient imbécile peut constituer un danger pour les autres. Dans cette situation, une intervention médicale urgente est nécessaire, car il existe un risque de conséquences catastrophiques pour la vie humaine..

    Imbécilité (retard mental de gravité modérée)

    En fonction de la gravité du sous-développement mental (le degré de diminution du QI), on distingue une imbécillité modérée (la gravité des symptômes est minime, QI - 35-50), prononcée (QI - 25-34) et profonde (l'apprentissage est presque impossible, QI - 20-25).

    Selon les principaux traits de caractère, les patients peuvent être de bonne humeur, timides, agressifs et vicieux. La réponse comportementale à l'imbécillité est également double. Certains patients sont apathiques et indifférents. D'autres, en revanche, sont très mobiles. L'expression faciale n'est pas alourdie par une réaction mimique (visage figé ou "marionnette"). Caractérisé par un clignement des yeux réduit. Chez la plupart des patients, une structure assez rugueuse du crâne, souvent associée à des malformations (morsure défectueuse, crâne hydrocéphalique ou microcéphalique, distance prononcée entre les oreilles et le crâne).

    L'imbécilité s'accompagne d'une coordination altérée et de capacités motrices sous-développées. Les mouvements de ces patients sont anguleux et contraints, et la démarche est maladroite, souvent voûtée. Les petites actions de la main qui nécessitent de la précision sont impossibles. Les patients se concentrent principalement sur leurs propres besoins, faisant souvent preuve de voracité et de promiscuité sexuelle. Apparence bâclée.

    La pensée est plutôt primitive, la généralisation n'est pas disponible. Cependant, ces patients pensent de manière cohérente. L'imbécilité se caractérise par une vision extrêmement étroite, un manque d'attention et de volonté, un sous-développement de la mémoire. La pensée indépendante est absente, les patients pensent avec des schémas assimilés de l'extérieur. Ils comprennent bien la parole, mais leurs propres capacités se limitent à des phrases simples. Le vocabulaire est pauvre: seulement 200 à 300 mots. Dans le même temps, les patients peuvent faire des inexactitudes dans la description de quelque chose. Bien que l'apprentissage soit difficile, dans un environnement calme et familier, ces patients peuvent apprendre à compter, lire des syllabes..

    Selon le principe de la répétition, les imbéciles apprennent les règles élémentaires du libre-service et des actions de travail simples (enrouler les fils, laver la vaisselle, nettoyer la pièce, etc.), mais ils ne font pas preuve de leur propre initiative, s'inspirent facilement.

    L'imbécilité se limite à subvenir à ses propres besoins (sommeil, nourriture, etc.). De nombreux patients ont une bonne audition. Dans un environnement inconnu, ils sont confus, souvent le comportement devient asocial. Le fond émotionnel est plus développé qu'avec l'idiotie. Les imbéciles sont fortement attachés aux personnes qui prennent soin d'eux et les traitent bien. Les patients réagissent particulièrement chaleureusement aux louanges, la censure leur cause une réaction négative. Ils ont une forte affection (amour) pour leurs parents, les appellent par leurs prénoms, mais souvent ne reconnaissent pas et effraient les personnes qu'ils connaissent.

    L'imbécilité cause des problèmes d'adaptation dans la société. Certains patients se sentent nettement inférieurs à eux par rapport à d'autres personnes. L'attirance pour le travail est également problématique, les imbéciles ne travaillent que selon des schémas appris, dont le changement les confond. Les patients actifs au caractère agressif commettent souvent des actes dangereux pour eux-mêmes et la société. Il y a une tendance à s'échapper.

    Imbécillité

    L'imbécilité est la démence, qui est un degré modéré de retard mental, exprimé dans le sous-développement intellectuel. La maladie est causée par un retard dans le développement du cerveau du fœtus ou du nourrisson au cours des premières années de vie.

    L'imbécilité est apparente extérieurement sous la forme de déviations physiques et mentales. La capacité d'apprentissage des imbéciles se limite à la lecture par syllabes, à compter les objets et l'argent. Les émotions et la pensée chez les patients sont inertes et raides. Les imbéciles, grâce à un entraînement constant et à l'imitation, sont habitués au travail le plus simple. Un changement de décor pour ceux qui souffrent d'imbécillité est difficile. L'imitation aveugle et une suggestibilité accrue peuvent entraîner un comportement antisocial.

    L'imbécilité représente jusqu'à 20% du nombre total de cas d'oligophrénie et la prévalence de la maladie atteint 4 cas pour 10000.

    Imbécilité causes et symptômes

    Les causes de l'imbécilité résident dans des facteurs héréditaires (microcéphalie, syndrome de Down, lésions fœtales intra-utérines, maladies infectieuses portées par la mère, rubéole, toxoplasmose, syphilis), incompatibilité immunologique du sang du fœtus et de la mère, divers effets néfastes sur le fœtus, traumatisme à la naissance.

    Chez ceux qui souffrent d'imbécillité, la motricité est peu développée, les mouvements sont anguleux et non coordonnés. Les petits mouvements manuels précis et manuels ne leur sont pas accessibles. Leur démarche est souvent raide, maladroite, penchée.

    Le visage des imbéciles n'a pas de jeu mimique, il est figé, terne, le clignement des yeux est très rare. De nombreux patients présentent des stigmates congénitaux prononcés (oreilles saillantes, lobes adhérents, morsure défectueuse, structure rugueuse du crâne facial, crâne microcéphalique ou hydrocéphalique). Les personnes souffrant d'imbéciles présentent des symptômes neurologiques focaux. Il est difficile pour de tels patients de maîtriser les compétences de propreté, cependant, ils sont heureux d'accepter un travail réalisable, sont fiers de leurs succès et expriment leur mécontentement, leur colère, si quelqu'un se jette à l'endroit où ils ont nettoyé. Dans le même temps, les patients révèlent une faible commutabilité et une dépendance extrême.

    Caractéristique de l'imbécillité

    Le quotient intellectuel (QI) est déterminé chez les imbéciles entre 20 et 50. La classification internationale des maladies distingue l'imbécillité comme prononcée, dans laquelle (le QI est de 20 à 35), ainsi que modérément prononcé, dans lequel (le QI est de 35 à 50).

    Les malades imbéciles comprennent bien le discours qui leur est adressé, sont capables de prononcer des phrases courtes, mais leur discours est pauvre et comporte également des inexactitudes. Un dictionnaire actif se compose de 200 à 300 mots. La pensée chez les patients est cohérente, concrète, primitive, les distractions ne leur sont pas disponibles, le stock d'informations est extrêmement restreint. Ces personnes sont caractérisées par un sous-développement aigu de la mémoire, de l'attention, de la volonté.

    La caractéristique de l'imbécillité comprend les signes suivants: manque d'initiative, inertie, suggestibilité et se perdre dans un nouvel environnement. Il est possible pour ceux qui souffrent d'imbécillité d'inculquer les compétences professionnelles les plus simples, d'enseigner à compter, lire, écrire. Les individus sont capables d'apprendre à effectuer des opérations de comptage simples, d'acquérir des compétences de travail simples et de se servir eux-mêmes. Ils sont capables de rembobiner les fils, de nettoyer la cour ou les locaux, d'effectuer une opération (par exemple, coller des boîtes, laver la vaisselle).

    Les émotions des patients sont plus variées que celles des idiots. Ils répondent adéquatement à la censure et aux louanges et ont une forte affection pour les membres de la famille. Les malades imbéciles sont privés de toute initiative, inertes, suggestibles, facilement perdus dans un environnement changé. Ces personnes ont constamment besoin de surveillance et de soins, et un environnement défavorable peut rendre les imbéciles asociaux. Les personnes souffrant d'imbéciles n'ont pas la capacité de généraliser, de penser abstrait.

    Degrés d'imbécillité

    Avec cette maladie, trois degrés d'imbécillité sont notés: sévère, moyen et léger. Tous sont exprimés à différents niveaux de sous-développement mental. L'assimilation de nouveau matériel est donnée aux patients avec de grandes difficultés. Cela se passe dans le cadre de concepts spécifiques et sans aucune généralisation. Les imbéciles sont incapables de penser de manière indépendante. L'adaptation au monde qui les entoure ne se fait que dans un environnement familier et bien connu. Un léger changement de situation conduit le patient à des moments difficiles, et il a besoin de conseils constants.

    Les personnes souffrant d'imbéciles sont hautement suggestibles. Leurs intérêts personnels sont très primitifs et se réduisent principalement à la mise en œuvre de besoins physiologiques. Ils montrent souvent de la voracité et de la négligence dans leur nourriture. Leur comportement sexuel est caractérisé par des fluctuations avec une augmentation de la libido et de la promiscuité..

    Selon son comportement, l'oligophrénie au degré d'imbécillité est divisée en deux groupes. Le premier comprend les personnes vivantes, actives, mobiles et la seconde comprend les personnes lentes et apathiques, indifférentes qui ne réagissent à rien. Par traits de caractère, ils se distinguent parmi les imbéciles comme amicaux, bon enfant, flexibles, sociables et agressifs, méchants. Ceux qui souffrent d'imbécillité ne peuvent pas vivre de manière autonome, ils ont besoin d'une supervision constante et qualifiée. Pour ce faire, ils sont affectés à des écoles spéciales, à des institutions telles que des ateliers de travail médical..

    Le traitement est axé sur l'éducation et l'orientation des patients. Les médecins prescrivent des médicaments nootropes, des neuroleptiques, des tranquillisants; cours dans le système avec un orthophoniste, un neuropsychiatre est recommandé, une formation à domicile est présentée.

    L'environnement scolaire normal est hors de portée de ces patients. Les enfants peuvent avoir des troubles de la parole (bégaiement, bégaiement, langue liée), ce qui nécessite une correction. Les imbéciles peuvent apprendre à compter, lire, écrire, mais les opérations arithmétiques complexes sont au-delà de leur pouvoir.

    L'environnement asocial a un effet néfaste sur les imbéciles, pour cette raison, les personnes malades constituent une menace pour la société. Avec le développement de situations pathologiques incontrôlées, les patients sont hospitalisés dans un hôpital psychiatrique.

    Le traitement de l'imbécilité est classiquement divisé en spécifique (causal) et symptomatique. Un traitement spécifique est effectué pour la phénylcétonurie, ainsi que pour d'autres enzymopathies. L'hypothyroïdie est traitée par une hormonothérapie compensatoire (thyroïdine); la syphilis congénitale, la toxoplasmose est traitée avec des antibiotiques, de l'arsenic, de la chloridine; les infections cérébrales chez les enfants sont traitées avec des antibiotiques, des sulfamides.

    Le traitement précoce est efficace, plus il réussit. L'importance des mesures correctionnelles médicales et pédagogiques est grande.

    Le pronostic dépend directement de la profondeur du retard mental. La prévention primaire comprend le conseil génétique. Ce conseil est effectué sur le territoire des établissements de médecine génétique.

    La thérapie symptomatique utilise des médicaments qui stimulent le métabolisme cérébral, notamment (Cerebrolysin, Nootropil, Aminalon); Vitamines B; les psychostimulants (Fenamin, Sydnocarb); agents déshydratants (Lasix, sulfate de magnésium, diacarbe); préparations à effet de résorption (iodure de potassium, biyoquinol); stimulants biogènes. Le syndrome convulsif est éliminé par la prise systématique d'antiépileptiques.

    Imbécilité (de Lat. Imbecillus "faible, faible"; imbécile anglais) - un degré moyen de retard mental, démence, sous-développement mental, causé par un retard dans le développement du cerveau du fœtus ou de l'enfant dans les premières années de la vie. Les termes «imbécillité», «imbécile» sont dépassés et son utilisation est déconseillée, car ils ont dépassé les limites purement médicales et ont commencé à porter une connotation sociale (négative). Au lieu de cela, certaines lignes directrices suggèrent d'utiliser des termes neutres de la CIM-10, selon lesquels «imbécillité», selon la gravité, correspond aux diagnostics de «retard mental modéré» («retard mental modéré») et «retard mental sévère» (" retard mental sévère "). Néanmoins, dans la littérature psychiatrique et la littérature sur l'oligophrénopédagogie, les termes traditionnels «débilité», «imbécillité» et «idiotie».

    La description

    Avec l'imbécillité, les enfants sont à la traîne dans le développement physique, les écarts sont perceptibles de l'extérieur. Des signes de malformations corporelles peuvent être présents: troubles de la formation de la tête, sous-développement des membres, des doigts, défauts du visage, des oreilles, des yeux, hypogénitalisme, etc. Il peut également y avoir des symptômes neurologiques tels que paralysie, parésie.

    Les imbéciles comprennent ceux qui les entourent, ils peuvent eux-mêmes prononcer des mots individuels et parfois même des phrases courtes. La parole se compose uniquement de verbes et de noms, est liée à la langue et grammaticalement incorrecte. En règle générale, le discours se compose de phrases standard très courtes et le vocabulaire est limité à quelques dizaines de mots (parfois jusqu'à 200 à 300 mots). La pensée est concrète et primitive, mais systématiquement, les distractions ne sont pas disponibles, le stock d'informations est extrêmement étroit, un sous-développement aigu de l'attention, de la mémoire et de la volonté. Les imbéciles peuvent former des représentations, mais la formation des concepts, en tant qu'étape supérieure de l'activité mentale, leur est inaccessible ou est fortement entravée. Ils n'ont presque pas d'imagination.

    Les malades imbéciles parviennent à inculquer des compétences de base en matière de soins personnels (s'habiller, prendre soin d'eux-mêmes, manger) et des compétences de travail simples, principalement en formant des actions imitatives. Avec un degré d'imbécillité léger et modéré, les patients peuvent étudier dans une école auxiliaire, mais on peut leur apprendre peu: comptage élémentaire (en quelques unités), écriture de mots individuels, lecture de textes simples.

    Les émotions des imbéciles sont plus différenciées que celles des idiots, ils sont attachés à leurs proches et répondent adéquatement aux louanges ou à la censure. Les imbéciles sont dépourvus d'initiative, inertes, très suggestibles, facilement perdus lorsque la situation change, ils ont besoin d'une surveillance et de soins constants, dans un environnement défavorable, le comportement peut être asocial. Les intérêts des imbéciles sont extrêmement primitifs et se limitent principalement à la satisfaction des besoins physiologiques.

    Le désir sexuel chez les malades imbéciles est généralement diminué, mais on observe parfois une augmentation douloureuse de la libido avec un manque de restrictions morales contraignantes.

    Selon leur comportement, deux groupes d'imbéciles se distinguent: paresseux apathiques, indifférents à tout sauf à la satisfaction des besoins naturels (torpides) et vivants, mobiles, agités (érectiles). De par leur nature, ils sont également divisés en deux groupes: vicieusement agressif, têtu et sociable, bon enfant, affable, docile.

    Classification internationale des maladies

    Dans la CIM-10, l'imbécillité est divisée en retard mental modéré et sévère. Avec un QI de 35-49 et un âge mental de 6-9 ans, les adultes sont diagnostiqués avec un retard mental modéré (F7171.), Et avec un QI de 20-34 et un âge mental de 3-6 ans, un retard mental sévère (F7272.). Avec un retard mental sévère, la possibilité d'acquérir uniquement des compétences en libre-service et un développement de la parole extrêmement faible sont notés.

    Dans la CIM-9 de 1977, seul un retard mental modéré avec un QI de 35-49 est appelé imbécillité..

    voir également

    • Quotient intellectuel (QI)
    • Moronity
    • Idiotie
    • Désordre mental
    • Crétinisme
    • Démence
    • Autisme
    • syndrome du savant

    Remarques

    1. 1 2 Mendelevich V.D. Psychiatric Propaedeutics: A Practical Guide for Physicians and Students. - 2e éd., Rév. et ajouter. - M.: Tekhlit LLP; "Medicine", 1997. - S. 444. - 496 p. - ISBN 5-900990-03-6.
    2. N.M. Trofimova, S.P. Duvanova, N. B. Trofimova, T. F. Pushkina. Fondamentaux de la pédagogie spéciale et de la psychologie (russe). - Maison d'édition "Peter". - S. 103-105. - ISBN 978-5-498-07834-2.
    3. Grand dictionnaire psychologique (non spécifié). - OLMA Media Group, 2003 - S. 558 - ISBN 978-5-93878-086-6.
    4. Romanova E.A. Diagnostic des maladies. Ouvrage de référence médicale (russe). - Club de loisirs familial. - S. 404.-- ISBN 978-966-14-8977-5.
    5. 1 2 3 YA Stoimenov, MJ Stoimenova, P.Y. Koeva et autres, Psychiatric Encyclopedic Dictionary. - K.: MAUP, 2003.-- S.358.-- 1200 s. - ISBN 966-608-306-X.
    6. 1 2 3 4 N. M. Zharikov, L. G. Ursova, D. F. Khritinin. Psychiatrie: manuel. - M.: Médecine, 1898. - S. 486-487. - 496 p. - ISBN 5-225-00278-1.
    7. 1 2 3 4 5 6 7 O. V. Kerbikov, M. V. Korkina, R. A. Nadzharov, A. V. Snezhnevsky. Psychiatrie. - 2e éd. - M.: Médecine, 1968. - S. 396-397. - 75 000 exemplaires.
    8. Guide de psychiatrie / Ed. A. V. Snezhnevsky. - M.: Médecine, 1983.-- T. 2. - S. 464.-- 544 p..
    9. Guide de psychiatrie / Ed. G.V. Morozov. - M.: Médecine, 1988.-- T. 2. - S. 350.-- 640 p. - ISBN 5-225-00236-6.
    10. Organisation Mondiale de la Santé. Manuel de la Classification statistique internationale des maladies, traumatismes et causes de décès (anglais). - Jeneva, 1977. - Vol. 1. - P. 212.

    Liens

    Wiktionnaire a un article "imbécillité"

    • Imbécilité de l'oligophrénie
    • Dictionnaire explicatif des termes psychiatriques

    Imbécilité (de Lat. Imbecillus - «faible», «insignifiant») est la gravité moyenne du sous-développement mental (retard mental, démence ou oligophrénie), qui est une conséquence de l'échec biologique des structures cérébrales, dans lequel un retard mental se produit et la formation de l'intelligence souffre, sphères émotionnelles et volitives, réactions comportementales, discours. Une adaptation sociale indépendante complète dans ce cas est impossible..

    L'oligophrénie touche environ 1 à 2,5% de la population

    La maladie peut à la fois se développer dans les premières années de la vie (lésions cérébrales organiques avant l'âge de 3 ans) et être congénitale.

    La gravité de la maladie est déterminée par l'intensité de l'impact négatif, le moment de l'acquisition de l'imbécillité (plus l'enfant est jeune qui a été exposé à des facteurs dommageables, plus le défaut mental développé est profond). La gravité de la déficience intellectuelle chez les patients atteints d'imbécillité est déterminée à l'aide de tests diagnostiques standards de QI et varie entre 35 et 49.

    La principale différence entre l'imbécilité et la démence acquise (démence) est l'absence de progression des troubles existants; souvent, l'intensité des manifestations douloureuses peut être corrigée en réduisant leur gravité.

    Synonymes: retard mental modéré, oligophrénie modérée.

    Causes et facteurs de risque

    De nombreux facteurs différents peuvent conduire au développement de l'imbécillité, qui affecte à la fois les cellules reproductrices des parents avant la fécondation ou le fœtus pendant la grossesse, et l'enfant pendant la petite enfance..

    Causes endogènes (internes) pouvant conduire à l'imbécillité:

    • mutations génétiques;
    • les maladies métaboliques héréditaires ou acquises (diabète sucré, phénylcétonurie, maladie de Gaucher, etc.);
    • l'âge des parents (principalement de la mère) est supérieur à 40-45 ans;
    • maladies chroniques graves de la mère;
    • troubles hormonaux conduisant à la surmaturation des cellules germinales; et etc.

    Causes qui ont un effet néfaste sur le fœtus pendant la grossesse:

    • rayonnement ionisant;
    • malnutrition (hypovitaminose, privation de protéines);
    • infections intra-utérines du fœtus à la suite d'infections virales aiguës ou de maladies infectieuses chroniques du système génito-urinaire subies par la mère (en particulier au cours du premier trimestre);
    • ingestion de sels de métaux lourds, de pesticides, de composés chimiques agressifs dans le corps de la mère;
    • consommation d'alcool, tabagisme pendant la grossesse;
    • stress neuro-émotionnel chronique;
    • stress aigu;
    • l'usage de certaines drogues, stupéfiants et autres substances illégales;
    • effets traumatiques mécaniques.

    Fumer et boire de l'alcool pendant la grossesse peut entraîner une imbécillité chez le bébé

    Causes exogènes (externes, acquises) d'imbécillité:

    • complications de l'accouchement et de la période postnatale;
    • traumatisme mécanique au cerveau;
    • troubles aigus de la circulation cérébrale;
    • micro- et hydrocéphalie;
    • alimentation inadéquate de l'enfant (manque d'iode et d'autres oligo-éléments, vitamines);
    • influences psychosociales négatives dans les premières années de la vie (privation sociale, alcoolisme ou toxicomanie des parents, vivre en dehors de l'environnement humain, démence des parents, refus de la mère de contacter l'enfant, etc.).

    L'étiologie de la maladie peut être établie de manière fiable dans pas plus de 35 à 40% des cas..

    Formes de la maladie

    En fonction du moment de l'apparition de la maladie, on distingue 2 formes d'imbécillité:

    • congénital;
    • acquis.

    La principale différence entre l'imbécilité et la démence acquise (démence) est l'absence de progression des troubles existants.

    Symptômes

    Malgré le manque de pensée abstraite et l'incapacité de généraliser, de formuler des concepts, les patients peuvent acquérir et développer suffisamment de compétences en libre-service, mener des activités de travail primitives.

    Pour développer leurs habiletés sociales, ces patients ont besoin de soins et d'une surveillance constants; ils sont pratiquement incapables de maîtriser indépendamment les actions quotidiennes les plus simples.

    L'éventail des manifestations douloureuses avec imbécillité est assez large; il consiste en des changements particuliers dans la pensée, la mémoire, la parole et le comportement. Il:

    • distraction de l'attention;
    • incapacité à se concentrer sur un problème spécifique, distraction facile;
    • petite quantité de mémoire;
    • mémorisation à court terme moins développée que les distorsions à long terme et fréquentes d'événements imprimés dans la mémoire;
    • violations de la mémoire logique et mécanique;
    • un stock extrêmement restreint d'idées et de données sur le monde environnant;
    • incapacité à manipuler des concepts abstraits, à comprendre leur essence («beauté de la nature», «sagesse des générations», etc.);
    • manque de capacité à analyser, comparer, tirer des conclusions (incapacité à raconter de manière cohérente ce qui a été entendu, à organiser les données les plus simples dans un certain ordre);
    • discours non développé, pratiquement sans membres secondaires de phrases, composé principalement de sujets et de prédicats;
    • vocabulaire actif limité (généralement pas plus de quelques centaines de mots);
    • la prédominance de la compréhension des gestes, des intonations, des expressions faciales sur la compréhension du sens de ce qui a été dit (l'enfant reconnaît de manière satisfaisante le message de l'intonation et des gestes, sans saisir le sens de la phrase parlée dans son ensemble);
    • discours langoureux, manque de modulations de la parole, distorsion de la structure de nombreux mots, difficultés importantes à construire des phrases à partir de plusieurs mots;
    • écholalie (répétition de mots ou de parties de phrases entendues dans le discours de quelqu'un d'autre);
    • négligence, incohérence, négligence, en conséquence - incapacité à prendre efficacement soin de soi;
    • orientation égocentrique;
    • haut niveau de suggestibilité, manque de compréhension critique des informations;
    • gamme limitée d'intérêts (nourriture, activités préférées, etc.);
    • comportement sexuel désinhibé;
    • labilité émotionnelle, sensibilité excessive, déséquilibre;
    • immaturité morale (manque d'empathie, sympathie, conscience, sens du devoir).

    L'imbécilité se caractérise par l'absence de pensée abstraite et l'incapacité à formuler des concepts

    En plus des perturbations dans le fonctionnement de la sphère mentale, les enfants imbéciles présentent des écarts de développement physique: l'enfant se lève tard, se lève et commence à marcher, rampe mal, n'est pas assez stable; une instabilité de la démarche est souvent notée. La formation des compétences vocales est également à la traîne.

    La formation des imbéciles est difficile, elle se fait sous le format d'organisations éducatives correctionnelles. À partir du programme scolaire, avec un soutien pédagogique complet, un enfant malade peut maîtriser le comptage le plus simple, l'alphabet, la lecture de petits textes par syllabes, la mémorisation de phrases individuelles.

    6 troubles mentaux dont les symptômes peuvent être considérés comme des caprices

    Prédictions des scientifiques: 8 changements de l'humain du futur

    7 signes inattendus de haute intelligence

    Diagnostique

    Avec des échographies de dépistage, des conseils génétiques pendant la grossesse, avec un degré de probabilité élevé, certaines maladies chromosomiques du fœtus sont diagnostiquées dans lesquelles une imbécillité se développe (par exemple, le syndrome de Down). Si l'oligophrénie n'est le symptôme d'aucune maladie, mais se manifeste de manière isolée, les méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales qui peuvent confirmer ou nier de manière fiable sa présence pendant cette période n'existent pas..

    Des méthodes de diagnostic instrumentales, telles que l'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie, l'échographie des structures cérébrales d'un nouveau-né, sont utilisées pour identifier divers processus pathologiques (tumeurs, thrombose, hémorragies, traumatismes) pouvant entraîner un retard mental. Néanmoins, même en présence d'un substrat pathomorphologique, les défauts intellectuels peuvent être absents, tout comme la présence d'imbécillité n'implique pas nécessairement la présence de processus pathologiques visibles..

    Un certain nombre d'études peuvent confirmer la présence d'imbécillité chez un enfant, y compris un test de QI

    Les méthodes pour confirmer objectivement la présence d'imbécillité sont:

    • tests pour déterminer le niveau d'intelligence - QI compris entre 35 et 49;
    • Échelle de Wechsler - moins de 55 points;
    • consultation psychothérapeute.

    La gravité de la déficience intellectuelle chez les patients atteints d'imbécillité est déterminée à l'aide de tests diagnostiques standards de QI et varie entre 35 et 49.

    Traitement

    Il n'y a pas de méthodes efficaces de médication ou de traitement instrumental de l'imbécillité. La correction partielle des défauts intellectuels, l'instauration de compétences en libre-service, l'enseignement de la lecture, du comptage et des manipulations de travail les plus simples ne sont possibles que sous la condition d'un soutien psychologique et pédagogique intensif constant..

    Si nécessaire (sur demande), les médicaments suivants sont prescrits:

    • les psychostimulants;
    • les antipsychotiques;
    • tranquillisants;
    • sédatifs;
    • anticonvulsivants; etc.

    Complications et conséquences possibles

    En l'absence de soins et de tutelle, les imbéciles sont socialement inadaptés.

    En raison d'un comportement instinctif, de la gravité des besoins physiologiques élémentaires, de la suggestibilité et de l'incapacité à appréhender de manière critique l'information, les patients deviennent souvent complices ou victimes d'excès criminels..

    Prévoir

    Le pronostic de guérison est défavorable, la maladie dure toute la vie. Certaines dynamiques positives (adaptation sociale et professionnelle, formation au niveau des classes primaires d'une école correctionnelle) ne sont possibles qu'avec un suivi constant.

    La prévention

    • éviter l'exposition à des facteurs agressifs sur la mère et le fœtus pendant la grossesse;
    • un conseil génétique opportun à haut risque d'avoir un enfant atteint d'oligophrénie (âge mûr des parents, antécédents héréditaires chargés, maladies chromosomiques chez les enfants de grossesses précédentes);
    • détection en temps opportun des pathologies chez un nouveau-né (consultation de spécialistes) afin de démarrer les mesures de rééducation le plus tôt possible en cas de confirmation du diagnostic;
    • développement intellectuel à part entière d'un enfant dans les premières années de sa vie;
    • une alimentation équilibrée pour la mère (pendant la grossesse) et le nouveau-né.