Qu'est-ce qu'une crise existentielle, ou pourquoi tout le monde n'aime pas un week-end

Existence (de Lat. Existentia) - existence humaine, perception et perception de soi à un niveau rationnel et émotionnel. Une crise existentielle se réfère à un état dans lequel une personne formule des problèmes de vie insolubles, ressent son «inutilité». Souvent accompagné de sentiments d'anxiété et de désespoir au milieu d'un inconfort psychologique persistant.

Qu'est-ce qu'une crise existentielle?

Toute crise psychologique signifie un changement d'attitudes cognitives (pensée) et émotionnelles habituelles qui forment un nouveau modèle de comportement. À la suite de la crise existentielle, il y a une «révision» de ses propres objectifs et des possibilités de les atteindre, de nouvelles incitations pratiques apparaissent.

La base d'une telle crise est indiquée par diverses peurs de nature physiologique et sociale, tandis qu'une personne y fait face, elle est capable d'avancer et de se construire une vie confortable. Dès qu'il se rend compte qu'il ne peut pas faire face à la pression actuelle des difficultés, qu'il n'a pas assez de moyens de subsistance, qu'il y a un court segment de sa vie, il commence à expérimenter et à inventer douloureusement un «plan de salut».

Les causes de la crise

Selon les observations de spécialistes, ce phénomène est caractéristique des personnes dans une société développée, éduquées, créatives, capables de se rapporter de manière critique à la réalité. De l'avis des citadins, de telles personnalités sont «folles de graisse», ce qui traduit la signification pratique du phénomène. Lorsque les principaux problèmes de survie et de survie sont résolus, des sujets «étrangers» de réalisation de soi et de signification sociale apparaissent.

Se produit généralement pour les raisons suivantes:

  • crise d'âge, réévaluation des croyances personnelles;
  • une pause dans le développement, lorsqu'une personne a atteint un certain sommet et se rend compte que de nouveaux progrès sont difficilement possibles;
  • traumatisme psychologique, conflits dans la famille et dans l'équipe, incapacité à surmonter les situations problématiques.

Symptômes

Pendant cette période, des signes caractéristiques de toute crise, état transitoire de la psyché apparaissent:

  • nervosité, sautes d'humeur,
  • pensées obsessionnelles,
  • l'incertitude sur l'action,
  • tentatives chaotiques de changer votre vie.

Dans le même temps, les symptômes typiques d'une crise existentielle sont aggravés: un sentiment de solitude profonde, un manque de sens de la vie, un mécontentement de soi et une peur dévorante de demain..

Comment surmonter la crise

Avec l'âge, une personne "se détache" progressivement de ses parents et comprend qu'elle doit continuer à exister de manière indépendante. Même en présence d'une famille, il y a souvent un sentiment de solitude, d'abandon, de désespoir, des pensées surgissent que «personne ne me comprend».

À la suite de la crise, des mécanismes d'adaptation mis à jour dans les conditions changeantes d'existence et les principaux objectifs du développement personnel sont déterminés. Les principales techniques psychothérapeutiques visent à ramener une personne au «goût de la vie», l'intérêt pour le moment présent.

Important! En ce qui concerne la crise existentielle, le philosophe norvégien Peter Wessel Zapfe a soutenu que les personnes intelligentes sont capables de faire face de manière indépendante à leurs craintes d'une signification absurde de l'existence..

Différentes méthodes peuvent être utilisées pour montrer comment surmonter une crise existentielle..

  • Isolement - distance des pensées et des sentiments agités, une personne essaie de remplir sa vie de «questions urgentes» et de ne pas penser à des «bagatelles»;
  • Fixation - une personne fixe dans sa conscience certains dogmes et principes (moraux, éthiques, philosophiques, religieux et autres), des vérités universelles qui aident dans n'importe quelle situation, traite divers événements avec fatalisme;
  • Distraction - une tentative de s'engager dans des «affaires utiles» qui n'a pas beaucoup de sens, mais qui crée l'apparence d'actions implacables, tandis que divers passe-temps et passe-temps peuvent apparaître pour aider à l'identification personnelle;
  • La sublimation est l'utilisation de l'énergie accumulée pour de nouveaux projets, la créativité, les relations. Un moyen très pertinent de surmonter la crise de notre temps, lorsque vos propres expériences et réalisations créatives peuvent être diffusées à d'autres dans le blog ou sur les réseaux sociaux et recevoir des commentaires rapides.

L'individu n'a pas de sens objectif d'existence, de but particulier ou de mission, il n'y a pas de juge qui en conséquence donne des notes. Par conséquent, il est inutile de tourmenter ou de se sentir coupable d'un «mauvais» comportement ou d'occasions manquées..

Conséquences possibles de la crise

Dans les cas avancés, il est possible de développer une dépression, des névroses et d'autres troubles cliniques difficiles à surmonter seuls. Une personne essaie en vain de prouver à elle-même et à son entourage son destin, de déterminer la place exacte dans la hiérarchie sociale et parvient à des conclusions décevantes que tout effort est dénué de sens..

Mais si vous regardez l'histoire de la culture et de l'art, de la littérature, de la psychologie, de la philosophie, vous pouvez voir que ce phénomène sous la forme d'une crise existentielle est un motif de «formation de ville» dans de nombreuses œuvres, ainsi que dans les biographies de grands personnages. C'est la crise, la reconsidération totale du chemin de la vie qui nous a apporté les «fruits de la créativité» mûrs de nombreux écrivains, artistes et même scientifiques.

Aux origines de la connaissance philosophique! Le philosophe danois Kierkegaard a formulé le concept de «vérité existentielle», qui, contrairement aux faits objectifs, est le résultat d'expériences subjectives et reflète l'état de la structure sociale au moment actuel.

De nombreuses écoles de psychologie modernes s'appuient dans leurs guides théoriques et pratiques sur la recherche de philosophes et d'écrivains existentialistes, qui formulent les principales questions de l'existence humaine à travers l'existence d'un individu. Contrairement aux principes du rationalisme, les partisans de l'existentialisme considèrent les relations sujet-objet non pas individuellement, mais dans leur ensemble, comme une réalité transcendante dans laquelle on peut sans cesse connaître l'environnement et améliorer ses compétences..

Sur cette base, un système moderne d'éducation et d'éducation est en cours de construction: les problèmes et les échecs sont perçus comme la prochaine étape du développement, comme un indicateur d'une erreur qui doit être corrigée afin d'obtenir l'approbation des autres..

Les anciens systèmes d'évaluation sont en train d'être effacés, maintenant ils vérifient non pas la quantité de connaissances, mais la capacité à résoudre le problème pour le moment. De nombreuses transgressions même des adultes deviennent «compréhension de la vie».

L'expérience personnelle et l'autodétermination contredisent les critères médicaux et sociaux, un homme peut être conscient de lui-même en tant que femme, un Européen blanc déclare qu'il se sent comme un Nègre et reçoit des subventions pour cela, un grand-père épouse un navet et une grand-mère déclare qu'elle est de la planète Nibiru et demande de corriger le lieu de naissance. dans le passeport.

Par conséquent, la principale mesure de la liberté personnelle et du choix existentiel n'est que la responsabilité personnelle, la volonté de contrôler vos paroles et vos actions..

Développement personnel

La psychologie au quotidien

Les céphalées de tension surviennent dans un contexte de stress, aigu ou chronique, ainsi que d'autres problèmes mentaux, tels que la dépression. Les maux de tête avec dystonie végétative-vasculaire sont également, en règle générale, des douleurs...

Que faire en cas de conflit avec mon mari: conseils pratiques et recommandations Posez-vous une question - pourquoi mon mari est-il idiot? Comme le montre la pratique, les filles appellent des mots aussi impartiaux...

Article mis à jour le 02.02.2018 Un psychopathe est toujours un psychopathe. Non seulement lui-même souffre de ses traits de caractère anormaux, mais aussi des gens autour de lui. D'accord, si une personne ayant un trouble de la personnalité...

"Tout le monde ment" - la phrase la plus célèbre du célèbre Dr. House est sur toutes les lèvres depuis longtemps. Mais encore, tout le monde ne sait pas comment le faire adroitement et sans aucun...

Première réaction Malgré le fait que votre conjoint ait une liaison, il vous en voudra probablement. Faites attention de ne pas acheter dans ses frais. Même…

La nécessité du film "9th Company" Il est difficile pour les hommes en bonne santé de se passer de femmes pendant 15 mois. Besoin, cependant! Film "Shopaholic" Underwear de Mark Jeffes - est-ce un besoin humain urgent?...

. Une personne passe la plupart de son temps au travail. Là, il satisfait le plus souvent le besoin de communication. En interagissant avec ses collègues, il profite non seulement d'une conversation agréable,...

La formation et le conseil psychologiques se concentrent sur les processus de connaissance de soi, de réflexion et d'introspection. Les psychologues modernes disent qu'il est beaucoup plus productif et plus facile pour une personne de fournir une aide correctionnelle en petits groupes....

Qu'est-ce que la spiritualité humaine? Si vous posez cette question, alors vous sentez que le monde est plus qu'une collection chaotique d'atomes. Vous vous sentez probablement plus large qu'imposé...

Lutte pour la survie Nous entendons souvent des histoires sur la façon dont les enfants plus âgés réagissent négativement à l'apparition d'un frère ou d'une sœur plus jeune dans la famille. Les aînés peuvent arrêter de parler à leurs parents...

Crise existentielle: qu'est-ce que c'est et comment la surmonter

Beaucoup sont familiers avec un concept de crise existentielle, qui est en termes simples: anxiété, tristesse, inconfort dû au fait que la vie semble dénuée de sens. Le mot existence signifie «vie, existence» en traduction du latin. En d'autres termes, c'est une crise de la vie..

Ce phénomène est plus courant dans une société prospère. Avec une «bonne vie», quand il n'y a pas lieu de s'inquiéter de leur pain quotidien, de la façon de survivre, une telle crise peut apparaître chez n'importe quel adulte, et même à un jeune âge. C'est le signe d'une autre période de transition dans la psyché qui mûrit..

Une crise existentielle peut se dérouler assez péniblement, car la plupart des questions urgentes sont rhétoriques et elles n'ont pas de réponse. Il existe de nombreuses façons de gérer votre obsession du désespoir. Certaines personnes ferment simplement ce sujet pour elles-mêmes et arrêtent d'essayer de trouver la vérité. D'autres trouvent du réconfort dans la pensée que seul le moment est important et que vous devez prêter attention au temps présent afin que plus tard, il n'y ait plus de regrets sur les occasions manquées..

Crise existentielle - qu'est-ce que c'est

En termes simples, il s’agit d’un problème commun aux personnes riches des pays prospères. En raison du fait qu'il y a beaucoup de temps libre, les gens réfléchissent au sens de leur propre vie. Le résultat de telles réflexions devient le plus souvent un état d'esprit déprimé et déprimé..

La crise existentielle de la psychologie est née de la doctrine philosophique du siècle dernier, appelée irrationnalisme. Il a prêté attention à l'intuition et a cru qu'une personne peut connaître la réalité à l'aide de l'intuition. Les gens s'efforcent de trouver le sens de leur vie, une mission, tout en se rendant compte qu'ils n'ont ni l'un ni l'autre. C'est une crise de personnalité existentielle. Il peut être accompagné de:

✔️ manque de sommeil;

✔️ sentiment de solitude;

✔️ conscience de votre mort;

✔️ croyance en l'absence de sens de la vie;

✔️ épuisement nerveux;

✔️ l'illusion de comprendre la structure de l'univers.

Crise existentielle: symptômes

Le désir de développement personnel est inhérent au mécanisme de survie de toute créature, chez l'homme il est plus développé et contribue à une amélioration du niveau de vie. Cependant, lorsque la prospérité est atteinte, les gens tournent leur regard vers la partie spirituelle, ce qui conduit parfois à de tristes conséquences. Le salut de ces conditions est la religion ou tout autre ensemble de règles établies depuis l'enfance..

Ayant une «feuille de triche» prête à l'emploi expliquant tout phénomène, une personne n'a pas besoin de plonger dans le monde de ses propres pensées. Par conséquent, les gens ont tellement besoin de la foi - cela sert comme une sorte de protection pour la psyché. Cependant, même la religion est impuissante lorsque la désillusion à l'égard des idéaux s'installe. Une personne perd confiance et confiance dans l'inviolabilité des règles qu'elle a suivies. Les victimes de cet état sont souvent des personnes créatives, créatives, de par leur profession, plus détachées du monde physique que les autres..

Quelques causes possibles de la crise existentielle:

✔️ l'utilisation de substances psychotropes;

✔️ perte d'inspiration;

✔️ isolement à long terme;

✔️ séparation de la famille.

En pensant à la vie, une personne est confrontée à une contradiction: elle se considère comme le centre du monde, ce qui est naturel, et en même temps elle ressent sa propre insignifiance. L'incapacité à trouver un compromis entraîne le découragement, l'apathie, la dépression.

Dans ce segment de la vie, nous questionnons tout le mode de vie habituel, en nous posant des questions exprimées par les classiques: "Qui suis-je?", "Quel est le sens de ma vie?", "Comment trouver la liberté?" Le plus souvent, les affaires de routine habituelles et les événements brillants, les divertissements sauvent de ces réflexions, car les réflexions inspirées par la crise créent un sentiment de sans défense, de solitude, de peur..

Pensées, phénomènes qui apparaissent avec la crise:

✔️ Les anciennes relations sont détruites, mais de nouvelles ne sont pas créées;

✔️ Le corps est décrépit - le futur semble effrayant;

✔️ Les réalisations perdent leur sens et leur valeur à leurs propres yeux;

✔️ Les parents quittent le monde, nous les suivrons.

Il existe une crise ponctuelle - la soi-disant névrose dominicale. Il se manifeste dans le contexte du repos des activités quotidiennes, lorsqu'un week-end ou une pause arrive. Les pensées sont libérées, le corps se détend et la personne souffre d'une sensation de vide. Les crises existentielles peuvent survenir plus d'une fois - à l'adolescence et à l'âge adulte. De plus, cela arrive à tout le monde, mais seuls quelques-uns le remarquent. Cela est particulièrement bien compris par les personnes qui n'ont pas besoin de survivre par elles-mêmes et de faire vivre leur famille..

Comment surmonter une crise existentielle

Si vous comprenez que vous êtes dépassé par une crise existentielle, comment la surmonter est la seconde pensée qui visite une personne intelligente. La sortie de la crise existentielle se fait de quatre manières:

1. Vous pouvez fermer ce sujet pour vous-même, interdire la pensée de la futilité de l'existence, vous isoler des réflexions dérangeantes.

2. Désactivez la pensée critique en vous fixant sur les règles et les croyances (morales, religieuses, sociales). Vous pouvez choisir ceux qui vous conviennent.

3. La distraction fonctionne parfois. Dans ce cas, les gens se plongent dans le divertissement, les voyages, se concentrent sur différentes tâches. Cela peut être un passe-temps, le jeu, les sports extrêmes.

4. Les créatifs canalisent leur désespoir et leur peur dans une direction créative.

Surmonter une crise existentielle est possible lorsqu'une personne se rend compte qu'elle peut contrôler sa vie. Il ne veut plus faire ce qui est prescrit et décidé à l'avance. Il acquiert la liberté à laquelle il s'est efforcé prêt à en accepter la responsabilité. En définissant des tâches, en s'appuyant sur l'intuition, en évaluant les résultats. Une telle crise signifie la maturation et la maturation de la personnalité..

Recommandations des psychologues

Les situations de crise existentielle sont assez courantes, elles sont associées à des phénomènes tels que: la mort, la liberté, la solitude. Ils affectent les fondements les plus profonds de la vie, peuvent survenir comme une continuation des problèmes psychologiques de l'individu, lorsque les troubles de la vie provoquent un «auto-creusage».

Selon les psychologues, leur apparition est associée à une réalisation insuffisante de soi d'une personne. Par exemple, une crise de la quarantaine découle également de la prise de conscience que la vie n'a pas de sens. Une personne ressent un vague inconfort, ne comprenant pas clairement d'où il vient. À la recherche de se débarrasser de lui, les gens font des tentatives drastiques pour changer leur vie - ils quittent leur emploi, se séparent de leurs partenaires, se précipitent vers «tout mauvais».

"Cheveux gris dans une barbe - un diable dans une côte", la formulation qui s'est développée parmi les gens ordinaires. Mais elle illustre très clairement le sens de ce qui se passe. Peu importe comment une personne change son environnement, elle ne peut pas fuir. Les situations de crise sont également provoquées par des circonstances extérieures. Toutes sortes d'événements tragiques et de chocs laissent une marque sur la psyché humaine, affectent sa vision du monde.

La crise existentielle permanente que vivent certaines personnes dure longtemps et ne s'arrête pas. Les luttes internes peuvent durer des années ou des décennies. La personne est constamment à la recherche de réponses et ne les trouve pas. Cependant, cela ne signifie pas qu'une personne réfléchit à la signification d'être vigilant et 24 heures sur 24. Il est toujours distrait par les événements qui se déroulent autour.

Une crise peut disparaître pendant des mois et des années, prenant un fond mental. Périodiquement, une personne revient à ses pensées, en utilisant de nouvelles informations sur elle-même et le monde qui l'entoure, qu'elle a reçues pendant l'accalmie. Si l'immersion est si grande qu'elle se transforme en dépression, l'aide de spécialistes est nécessaire..

Le fait est que les doutes qui n'ont pas reçu de résolution naturelle conduisent à une dépression, ce qui, à son tour, provoque des pensées suicidaires. Par conséquent, dans les pays développés prospères, les gens sont beaucoup plus susceptibles d'éprouver des inclinations similaires..

Ils ne sont pas tellement préoccupés par la survie, le travail physique et ils ont suffisamment de temps libre pour une réflexion oisive. On pense que ces conditions sont traitées avec le travail. L'activité physique, associée aux efforts quotidiens, fatigue tellement le corps qu'une personne n'a pas la force de réfléchir à son existence. Après le travail, il «tombe» dans le sommeil, et le cerveau à ce moment se repose et «redémarre», ne laissant aucune chance à une crise.

Il semblerait que ce phénomène devrait provoquer une attitude négative, car il prive de nombreuses personnes de la paix. Mais si vous regardez l'histoire humaine, vous pouvez observer que cet état est devenu la cause de l'apparition de nombreuses œuvres d'art des actions fondamentales de personnalités iconiques. C'est la refonte globale de la vie qui a donné naissance aux magnifiques fruits du travail d'artistes, d'écrivains, de musiciens et de scientifiques..

Cependant, pour l'humanité dans son ensemble, une crise existentielle en tant que phénomène est nécessaire à son développement général. De plus, le système éducatif moderne est basé sur ses principes. Tous les échecs et problèmes sont considérés comme la prochaine étape du développement et un indicateur des erreurs qui nécessitent une correction..

A propos de l'auteur: Bonjour! Je suis Karolina Korableva. J'habite en banlieue, dans la ville d'Odintsovo. J'aime la vie et les gens. J'essaye d'être réaliste et optimiste sur la vie.
Chez les gens, j'apprécie la capacité de se comporter. J'aime particulièrement la psychologie - la gestion des conflits. Diplômé de l'Université sociale d'État russe, Faculté de psychologie du travail et psychologie spéciale.

Crise existentielle: qu'est-ce que c'est, symptômes, comment la surmonter, à quel âge elle survient

En termes simples, une crise existentielle signifie qu'il s'agit d'un état psycho-émotionnel caractérisé par un inconfort moral, qui s'accompagne d'une anxiété quant à ce qui se passe en raison d'un raisonnement profond sur l'existence. Les résidents des pays développés sont prédisposés à un problème mental similaire, où leurs besoins fondamentaux sont pleinement satisfaits. Il arrive à l'adolescence ou à la maturité, le plus souvent au tournant des dix prochaines années qu'il a vécues, lorsque vient le bilan du temps perdu et la maturation de la personnalité. Il est très difficile de faire face seul à une période difficile, car il n'y a pas de réponses aux questions posées. De nombreuses personnes surmontent le trouble par elles-mêmes, s'imprégnant pleinement de la résolution des tâches quotidiennes qui nécessitent une participation. D'autres, pour ne pas tomber dans une fosse anxieuse-dépressive, auront besoin de l'aide d'un spécialiste..

Ce que c'est

Un phénomène similaire est typique pour un être intelligent qui a été soulagé du besoin de se soucier de sa survie. Une telle personne a beaucoup de temps libre, qu'elle commence involontairement à consacrer à la méditation. Le plus souvent, de telles pensées conduisent à des conclusions déplorables..

Ainsi, l'existentialisme est une crise, qui est une direction irrationnelle de la philosophie moderne, où l'être de l'individu est placé au centre et l'intuition est affirmée comme la principale manière d'appréhender la réalité. Bien que le concept ait considérablement influencé le développement de la culture des siècles passés, il ne s'est pas démarqué en tant que direction philosophique. En d'autres termes, le sujet croyait que son existence avait une grande signification, puis, se regardant de l'extérieur, se rendit soudainement compte que la vie n'avait pas de but..

Le concept porte les signes suivants:

  • manque de sommeil;
  • insatisfaction constante;
  • Traumatisme psychologique;
  • se sentir seul;
  • isolement du monde et dépression;
  • compréhension de l'inévitabilité de la mort (surtout lorsqu'une maladie est détectée);
  • conscience de la complexité de la structure de l'univers;
  • recherche de sens et d’expérience;
  • mal comprendre le fonctionnement de la réalité.

Crise existentielle en psychologie

Pour le moment, le terme est encore à l'étude par les psychologues, mais a déjà été identifié comme un concept indépendant qui provoque la dépression et, dans certains cas, conduit à des méthodes suicidaires. Par conséquent, pour aider une personne, vous devez vous plonger soigneusement dans son problème spécifique et seulement ensuite sélectionner des moyens de se débarrasser d'un trouble psychologique..

Il a été scientifiquement prouvé que sur le chemin de la vie, une période anxieuse se produit plusieurs fois et coïncide fondamentalement avec une étape de transition. La plus courante est une crise de la quarantaine de 40 à 50 ans, quand il devient déjà clair que la fin de la vie n'est pas si loin. Le compte à rebours ne s'appelle plus "du jour de la naissance", mais "jusqu'au jour du décès".

Un psychothérapeute bien connu, décrivant les symptômes, a distingué un syndrome de tous les cas, qu'il a appelé «névrose du dimanche». Selon lui, la plus grande oppression de l'individu tombe le week-end, quand il n'y a pas besoin de courir au travail, et à la maison tout est refait, le vide et un sentiment d'inutilité et de solitude viennent. Le monde est plein de divertissements - piscine, jeux actifs, profiter de la nature, nourriture, musique, créativité. Cependant, la personne ne veut rien, et toutes les propositions semblent dénuées de sens et inutiles. Au lieu de se lancer dans l'aventure, il préfère rester chez lui au lit devant la télé avec une bouteille de bière..

Quand et pourquoi une crise existentielle survient

Dans de nombreuses cultures, le sens de l'existence n'est pas déterminé par nous-mêmes, mais nous suivons des préceptes spirituels et croyons que si la vie est représentée par des forces supérieures, il vous suffit de suivre les règles et d'accomplir votre destin..

Dans une société traditionnelle, chacun a aussi un modèle développé, un ensemble comportemental particulier, qui se situe le plus souvent dans la gamme de la survie et de la satisfaction des besoins de base..

Crise existentielle - qu'est-ce que cela signifie

Dans la vie de toute personne mentalement normale, il arrive un moment où l'individu commence à expérimenter intensément la recherche du sens de la vie. Ensuite, il peut sembler que la vie est dans une impasse et n'a pas de sens. L'essentiel est de ne pas paniquer et de comprendre qu'à certains moments une telle vision du monde est la norme. Toute crise, par définition, est le début de la croissance personnelle et une nouvelle étape dans la vie d'une personne..

La recherche du sens de la vie est un état normal pour toute personne raisonnable

Concept de crise existentielle

Une crise existentielle est un phénomène lorsqu'une personne commence à sombrer dans la dépression du fait qu'elle perçoit la vie comme une perte de temps (existentielle se traduit par «existence»). Ce phénomène coïncide souvent avec une crise de la quarantaine. Les principales caractéristiques d'une situation critique:

  • Une personne quitte les anciens idéaux, mais ne peut pas en trouver de nouveaux;
  • Il y a un désir de changer complètement votre vie, de recommencer à zéro, avant qu'il ne soit trop tard;
  • Ce qui plaisait à une personne perd désormais tout son sens;
  • L'individu commence à réfléchir à ce qui lui arrivera après la mort ou dans un avenir lointain (par exemple, dans une extrême vieillesse).

Pour les personnes constamment engagées dans un dur labeur physique et fatiguées de la lutte quotidienne pour leur survie, un tel état n'est pas typique. Il n'apparaît que si l'individu a beaucoup de temps libre pour réfléchir au sens de l'existence. Le plus souvent, la crise dépasse les personnes créatives, les travailleurs du savoir ou les femmes au foyer riches sans emploi, surtout après que les enfants ont grandi..

Intéressant. En règle générale, ce phénomène est typique des personnes vivant dans les pays économiquement développés. Il existe un schéma intéressant: plus une personne est riche et prospère, plus elle commence souvent à réfléchir au sens de l'existence..

Les raisons pour lesquelles il y a

La cause principale de la crise est le conflit existentiel. Cela peut prendre plusieurs formes. En règle générale, les situations traumatiques suivantes peuvent agir comme un provocateur:

  • Maladie ou blessure grave;
  • Maladie ou décès d'un être cher;
  • La croissance des enfants et leur départ du domicile parental;
  • Situation de conflit au travail;
  • Rétrogradation ou retraite prématurée.

Dans certains cas, le problème est exacerbé par l'utilisation de substances psychoactives ou d'alcool. Il y a des cas où des personnes créatives, saisies par une crise existentielle, se sont littéralement ivres. Aussi, un état de crise de la personnalité vécu par l'un des partenaires, dans les cas graves, peut conduire à l'éclatement de la famille ou à la séparation d'un homme d'une fille.

La crise se manifeste de différentes manières pour différentes personnes.

Problèmes existentiels humains

Selon les célèbres philosophes européens, les principaux problèmes existentiels d'une personne sont:

  • Peur de la mort;
  • Peur de la solitude;
  • Culpabilité;
  • Sentiment d'impuissance (une personne se sent comme un grain de sable sur fond d'un vaste univers).

La réflexion sur ces questions est l'un des symptômes les plus caractéristiques d'une crise. L'essentiel est qu'une personne ne reste pas bloquée à ce stade, mais trouve la force de bouger et de se développer davantage. Ce n'est que dans ce cas que nous pouvons parler de surmonter la crise.

Solitude

Dans le sens philosophique, l'existentialisme, une crise est avant tout une expérience difficile et douloureuse de la solitude humaine dans l'Univers. La mort de parents ou la séparation prolongée d'eux, le départ des enfants du nid parental, la trahison d'amis - tout cela conduit progressivement l'individu à l'idée qu'il est seul dans ce vaste monde et qu'il n'est vraiment nécessaire à personne. Donc la solitude est une cause de dépression.

Peur

La peur du conflit existentiel est avant tout la peur de la mort. Le problème est aggravé par le fait que dans la société moderne, contrairement à l'Antiquité, il n'est pas d'usage de parler ouvertement de la transition vers un autre monde. Ce sujet n'est pas discuté dans les conversations, la mort n'est pas considérée comme un processus naturel, mais quelque chose de mauvais, de terrible. Par conséquent, une personne en crise commence à craindre la mort et parfois même éprouve de l'anxiété et de la panique à toute mention de la mort..

Le compagnon constant de l'état critique provoqué par la recherche du sens de la vie est le sentiment de culpabilité pour les occasions manquées et les années qui ont été vécues en vain. Pendant cette période, une personne commence à ressentir de manière particulièrement aiguë ses défaites et ses échecs passés. Il se rend compte qu'il aurait pu faire beaucoup de choses utiles, mais pour une raison quelconque, il ne l'a pas fait. C'est peut-être l'une des expériences les plus douloureuses caractéristiques d'une période de crise. Pour sortir d'une période difficile de la vie, vous devez surmonter les sentiments de culpabilité.

Signes de crise

Le signe principal de l'apparition d'une crise existentielle est l'état opprimé d'une personne, qui peut se manifester sous différentes formes. Les symptômes les plus courants d'une condition critique chez les hommes et les femmes sont:

  • Dépression;
  • Lutter pour l'isolement social de l'individu;
  • Perte d'intérêt pour ce qui plaisait auparavant à une personne;
  • Intérêt pour le mysticisme et la religion (typique pour 85% des personnes en crise).

On sait que les grandes sectes religieuses spéculent activement sur les gens à la recherche du sens de la vie et les attirent de toutes les manières possibles dans leurs réseaux. Par conséquent, pendant cette période, une personne est particulièrement à risque de devenir victime de pseudo-gourous et de "maîtres spirituels".

Le découragement existentiel est un compagnon constant d'un état de crise

Comment sortir d'une crise existentielle

Vous pouvez faire face aux phénomènes négatifs accompagnant un état de crise et surmonter la dépression comme suit:

  • Mettez simplement les problèmes existentiels hors de votre tête et passez à quelque chose de plus important;
  • Apprenez à «vivre pour aujourd'hui», en expérimentant la joie de chaque instant vécu;
  • Trouvez-vous un passe-temps intéressant et facile à comprendre, changez complètement votre cercle social, faites-vous de nouveaux amis, trouvez de nouvelles sources de joie;
  • Consulter un psychothérapeute pour surmonter la dépression.

Si, en train de vivre une crise, une personne développe des humeurs suicidaires, on ne peut pas se passer de l'aide d'un spécialiste en psychologie.

Il existe de nombreuses méthodes pour traiter le trouble

Le moyen le plus simple et en même temps le plus difficile de faire face à la crise de l'existence est d'oublier les problèmes de l'existence humaine. Mais cette méthode ne fonctionne que si vous «remplissez» votre tête d'autres pensées, empêchant l'émergence d'un vide spirituel. L'une des meilleures options est de passer à un travail caritatif ou bénévole, en aidant ceux qui sont vraiment en difficulté. Les psychologues disent qu'aider les autres dans 99% des cas aide une personne à oublier ses propres problèmes, défaites, échecs et occasions manquées..

Attention! Vous ne pouvez aider une personne que si elle le souhaite. Vous ne devez en aucun cas imposer de l'aide si un homme ou une femme, en crise existentielle, veut être seul. Aussi, ne soyez pas ennuyé, ne comprenant pas pourquoi un être cher a soudainement changé..

On sait que les situations de crise sont plus difficiles à surmonter si une personne est seule, isolée socialement. Par conséquent, le meilleur remède aux phénomènes désagréables qui accompagnent une crise existentielle est le soutien de parents et d'amis qui aiment, sympathisent et sont prêts à aider. Pendant cette période difficile de surmonter la dépression, il est important pour une personne de communiquer le plus souvent possible avec ceux qui la soutiennent et la comprennent..

Crise existentielle

Qu'est-ce qu'une crise existentielle, ou pourquoi tout le monde n'aime pas un week-end

Les théories et les pratiques continuent d'expliquer la signification des expressions fréquemment utilisées, qui sont souvent utilisées dans le discours familier dans le mauvais sens. Dans ce numéro - Qu'est-ce que la névrose dominicale, à quel point il est important de ressentir votre individualité et pourquoi il n'y a pas d'autre destin que celui que nous nous créons.

Une "crise existentielle" est un problème typique du premier monde: un être intelligent, libéré du besoin de résoudre constamment les problèmes les plus urgents de survie, a suffisamment de temps pour réfléchir au sens de sa propre vie et arrive souvent à des conclusions décevantes. Mais avant de diagnostiquer une crise existentielle en soi, il vaut la peine d'en apprendre davantage sur la philosophie de l'existentialisme et la psychologie existentielle qui en est issue..

L'existentialisme a eu un impact énorme sur la culture du XXe siècle, mais, remarquablement, il n'a jamais existé sous sa forme pure en tant que tendance philosophique distincte. Presque aucun des philosophes, que nous appelons maintenant existentialistes, n'a pas désigné leur appartenance à ce courant - la seule exception est le philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre, qui a clairement montré sa position dans le rapport «L'existentialisme est l'humanisme». Et pourtant, Maurice Merleau-Ponty, Albert Camus, José Ortega y Gasset, Roland Barthes, Karl Jaspers, Martin Heidegger sont classés parmi les existentialistes. Il y avait quelque chose en commun dans la quête intellectuelle de ces penseurs - ils accordaient tous une attention particulière à l'unicité de l'existence humaine. Le nom même d '«existentialisme» vient du mot latin existia - «existence». Cependant, par «existence», les philosophes-existentialistes entendent non seulement l'existence en tant que telle, mais l'expérience individuelle de cette existence par une personne spécifique..

Une personne veut croire que sa vie est importante, et en même temps, en regardant son être comme de l'extérieur, elle se rend compte soudainement que l'existence humaine n'a pas de but prédéterminé ni de signification objective.

Ce concept a été introduit pour la première fois par le précurseur des existentialistes, le philosophe danois du XIXe siècle Seren Kierkegaard, qui l'a défini comme une prise de conscience de l'être intérieur d'une personne dans le monde. Une personne peut acquérir «l'existence» par un choix conscient, passant d'une existence «inauthentique», contemplative-sensuelle et orientée vers le monde extérieur à la compréhension de soi-même et de sa propre unicité.

Mais il est loin d'être toujours possible pour une personne de se réaliser comme «existence» - elle est trop distraite par les soucis quotidiens, les plaisirs momentanés et d'autres facteurs externes. Comme le croyait l'un des existentialistes, Karl Jaspers, cette connaissance lui parvient dans une situation spéciale et «limite» - comme une menace pour sa vie, la souffrance, la lutte, l'impuissance face au hasard, un profond sentiment de culpabilité. Par exemple, la quête existentielle de Hamlet - "être ou ne pas être?" - ont été provoqués par la mort de son père.

Et si, à un moment aussi critique, une personne commence à être tourmentée par des questions sur le sens de sa propre existence, auxquelles elle ne peut pas donner de réponse satisfaisante, elle traverse une crise existentielle. Une personne veut croire que sa vie a une valeur, et en même temps, en regardant son être comme de l'extérieur, elle se rend compte soudain que l'existence humaine n'a ni un but donné, ni une signification objective. Une telle découverte peut provoquer une dépression profonde ou entraîner des changements radicaux dans la vie..

Comment aborder ce problème est l'affaire personnelle de chacun. Mais, comme dans le cas de la dissonance cognitive, de nombreuses personnes essaient de faire face à une crise existentielle de la manière la plus simple - non pas par la recherche de leur vérité individuelle, mais par l'adoption d'un concept prêt à l'emploi, que ce soit la religion, la tradition ou simplement un certain système de vision du monde..

Mais puisque nous appelons cette crise «existentielle», l'une des solutions possibles au problème réside également dans le domaine de l'existentialisme. Et cette philosophie ne donne pas de réponses toutes faites, soulignant qu'une personne doit d'abord se concentrer sur elle-même et sur son expérience intérieure unique. À cet égard, la fameuse phrase de "The Terminator" - "il n'y a pas de destin, sauf celui que nous créons nous-mêmes" est quelque peu conforme au concept d'existentialisme. Et si nous paraphrasons un peu - cela ne sert à rien, sauf que nous nous définissons. Ainsi, l'existentialisme lui donne la vie de chaque personne en pleine possession, offrant une liberté d'action maximale. Mais le revers de cette liberté est la responsabilité envers soi-même et le reste du monde. Après tout, si la vie n'a pas de sens «original», sa valeur se manifeste précisément dans la façon dont une personne se réalise, dans les choix et les actions qu'elle a faits. Lui-même doit se fixer des tâches individuelles, en s'appuyant largement sur l'intuition et la connaissance de soi, et il évaluera lui-même dans quelle mesure il a réussi à y faire face..

Doubles trouvés

Pfff. qui a besoin d'un message sans photos du tout?

mettre un signe plus uniquement pour les illustrations parfaitement assorties, en particulier le cadre du septième sceau à la fin ravi)

ils seraient vraiment rédigés en conséquence et signés..

au fait, quel est le film dans la dernière photo? bon sang, je voulais voir.

la vérité tardive a répondu (

La peinture avec la guitare a impressionné.

Chat existentiel

Je me souviens qu'au début des années 90, un homme vivait avec nous dans le quartier. Un homme aussi proéminent, aux larges épaules, dans son enfance, était engagé dans une sorte de sport et possédait tous les avantages positifs. Il ne buvait pas du tout, ne fumait jamais, le matin avec sa femme il faisait du jogging toute l'année, ne mangeait pas de viande ni même de saucisse, il aimait un mode de vie sain, et recommandait fortement cette image à tous les voisins. Parfois même violent.

Cela reviendrait, c'est arrivé, à la population qui boit à l'étal et commence à promouvoir un mode de vie sain, puis menace la police du district si cette image très sobre-végétarienne ne prend pas racine dans leur environnement..

Ou il amarrera chez les dames en ligne pour les rouleaux et les laissera presser consciencieusement: «Eh bien, mesdames, vous absorbez ces rouleaux avec des petits pains en kilotonnes, vous mesdames, bientôt vous ne passerez plus par la porte de ce magasin, vous devrez pousser les rouleaux par la fenêtre. "

Et puis il viendra vers les enfants, il commencera à dire qu'au lieu de polir le banc à l'entrée avec un endroit doux et de blesser les autres avec de la musique, vous devez pétrir votre misérable pensée dans la salle de sport, nouer des relations positives avec la barre horizontale et autre éducation physique dans votre environnement, augmentez sans restriction.

Les gens ont même dit qu'il avait fait irruption dans la bibliothèque locale et avait commencé à intimider tous les lecteurs avec des hémorroïdes et une perte inévitable de la vision en raison d'une habitude sédentaire de culture physique, d'un amour de livre inutile. Indomptable, il brandit des affiches sur les hémorroïdes et encouragea publiquement le jogging et le jeu actif. Mais alors, c'est sûr, les gens ont menti. Bien que.

En général, en bref, c'était un homme attentionné, il s'inquiétait pour tout le monde, il aidait avec des conseils, car tout le monde ne l'aimait pas beaucoup. Bientôt, sa femme ne pouvait pas non plus supporter cette inquiétude et elle s'est enfuie chez le directeur complètement antisportif du barbecue, Arsen Georgievich. La rumeur disait que son mari lui avait donné un chou, l'avait forcée à courir le matin et se versait de l'eau froide sur lui-même chaque soir dans un seau, comme en témoignent ses cris déchirants..

Et après le départ de sa femme, des traits de caractère complètement insupportables ont commencé à apparaître chez cet homme. Selon les rumeurs, une fois qu'il a regardé la présidente du comité du quartier Henrietta Stepanovna à la boulangerie, un rire démoniaque lui a arraché un sac de beignets et crié: «Vous me remercierez encore, femme perdue en calories. »Les a dispersés dans les décharges environnantes.

Aussi, très probablement, ils ont menti, bien que.

Et puis la situation est arrivée à un scénario complètement pessimiste.

Puisqu'après la fuite de sa femme, il fallait s'occuper de quelqu'un, l'homme s'est acheté un chien. Et ce chien avait une apparence tellement effrayante, comme si son apparence de race était spécialement conçue pour effrayer les enfants la nuit. Et en colère que ton diable. Peut-être que le paysan lui a aussi donné un chou et a versé de l'eau glacée le soir, qui sait, le chien est un bétail stupide, il ne dira rien à personne.

Et après l'apparition du chien, cet homme très attentionné a terrorisé le quartier. Tous les chats et chiens qui sont tombés, le chien fougueux s'est déchiré en lambeaux, cet homme l'a spécialement mis en place, comme il a soulagé l'environnement des porteurs de l'infection. Il détestait particulièrement les chats férocement, dit-il - ils lui rappellent son ex-femme, la même infection. Sur les ivrognes, il les a posés tranquillement, les enfants se sont dispersés des bancs, les femmes ont également commencé à acheter secrètement des rouleaux, sinon on ne sait jamais.

Et il n'y avait aucune douceur avec cet homme. Le policier de district était très favorable à ses engagements et a répondu aux plaignants que tout ce citoyen consciencieux faisait ce qu'il fallait, qu'il n'y avait rien pour promener ses chiens et ses chats dans les rues, les ivrognes n'ont rien à boire ici, les enfants devraient être honteux sur les bancs, les laisser s'asseoir à la maison et donner des cours. Et il est grand temps que les dames réfléchissent à leur apparence, mais si c'était sa volonté, il aurait interdit de vendre des petits pains aux femmes. Légalement. Émettez uniquement avec la permission écrite du conjoint, et quiconque n'a pas de conjoint - laissez-les manger du chou. Peut-être qu'un conjoint apparaîtra.

Et on ne sait pas comment cette orgie de bon cœur se serait terminée, peut-être même avec un meurtre mystérieux, mais une fois. Pendant plusieurs jours, personne n'a vu cet homme et son chien, puis tout le bloc a eu le souffle coupé. Il s'est traîné dans le magasin le soir, ivre à la poubelle, une cigarette dans la bouche, a acheté de la vodka, des petits pains, des saucisses non végétariennes et sans chien. Les femmes, par habitude, ont commencé à cacher les pains et les petits pains derrière leur dos, mais il a seulement SMIED et a dit: «Mangez, femmes, mangez pour votre santé. Ma vision du monde s'est renversée. " Puis il prit une gorgée de vodka de sa gorge, leva son index et ajouta pensivement: «Tout ce que vous pensez n'est pas le seul correct - c'est le cas! Parfois, c'est tout le contraire! " Et gauche.

Depuis, le quartier a poussé un soupir de soulagement: le paysan a changé, avec des conseils et avec du chou, il a commencé à communiquer avec les paysans près du magasin le soir, il a cessé de persécuter les femmes dans le plan gastronomique, il a même réparé le magnétophone pour enfants quand il tombait en panne. Et personne d'autre n'a vu son chien.

Et un soir, les hommes ont commencé à le torturer, ce qui a néanmoins provoqué un tel changement dans son caractère moral. Pendant longtemps, l'homme n'a pas voulu le dire. Et puis, néanmoins, "se diviser" sous la pression de la curiosité populaire.

Et c'était comme ça...

Un soir, un homme est allé promener son chien avant de se coucher, prendre l'air et se débarrasser de deux dégoûtants porteurs d'infection par la queue. Il marche, il pleut, à travers les nuages ​​la pleine lune regarde d'un œil menaçant, la brise est si froide jusqu'aux os, les arbres grincent, il n'y a pas une âme dans la rue.

Il voit - sortant directement de la poubelle, sans crainte de quoi que ce soit, un si gros chat hirsute. Et il ne remarque rien autour de son insolence. Eh bien, l'homme détache tranquillement la laisse du collier et pose sa redoutable bête contre le chat. Et ce qui s'est passé ensuite a changé sa vie une fois pour toutes. Car il s'est passé quelque chose qui ne pouvait pas arriver en principe. Jamais.

Cela signifie que la lune brille, les arbres grincent, un gros chien en colère vole avec un rugissement sur l'asphalte mouillé avec un rugissement droit vers le chat. Le chat, au lieu de se lancer dans une course complètement inutile, se fige, élève sa peau, baisse la tête, mord terriblement, et quand le chien s'approche de lui, plonge instantanément sous le ventre du chien. Et puis un hurlement déchirant a littéralement fait tomber la psyché de l'homme! Le ventre du chien est déchiré en lambeaux, les intestins sont sortis de la manière la plus invincible, le sang se précipite dans des directions différentes, la vie du chien dans une douloureuse agonie s'arrête désespérément et le chat renifla d'une voix rauque et calme, pleine de dignité, se retira dans l'obscurité. Il a juste brossé ses pattes avec dégoût.

C'est ainsi que ses fondations inébranlables de vie ont été ébranlées - comment vivre correctement. Que peut-il y avoir, en général, des fondations inébranlables dans ce monde si un chat ordinaire peut déchirer le ventre d'un gros chien en une seconde?.

Il a regardé son être en ce moment et a pensé - eh bien, quelle est la signification objective dans l'existence humaine si des choses se produisent dans le monde qui ne peuvent pas du tout arriver! Peut-être que sa justesse inébranlable n'a pas du tout raison?

Et certains, entendant cette confession sur la réévaluation des valeurs philosophiques, ont souri sournoisement. Parce qu'il savait quelque chose que les autres ne savaient pas. Parce que j'ai tout de suite compris de quel genre de chat il s'agissait...

Ma grand-mère vivait dans mon quartier, une grand-mère ordinaire, seule sa petite-fille était, comme on pouvait le dire, de «nouveaux Russes», pas trop «nouveaux», mais de débutants confiants. Et les «nouveaux Russes» adoraient alors acquérir toutes sortes de merveilles pour surprendre les autres. Alors la petite-fille s'est achetée un chat. sauvage. le manul est appelé. En apparence, ce manul est un chat comme un chat, très hirsute seulement, si vous ne regardez pas de près et au crépuscule. Seules sa force et son tempérament sont beaucoup plus froids que ceux d'un chat domestique, c'est compréhensible - une bête sauvage, bien qu'un peu apprivoisée aux humains. Et d'une manière ou d'une autre, cette petite-fille a amené un chat dans une cage à sa grand-mère pendant quelques jours, alors qu'il se rendait à Moscou pour affaires. Et il a strictement ordonné à la grand-mère de ne pas ouvrir la cage. Mais où dans le monde avez-vous vu au moins une grand-mère qui fera ce qu'on lui a dit, et non selon sa propre compréhension mentale. Elle aura plus de compréhension que sa petite-fille, c'est évident. Elle a vécu sa vie! La grand-mère a regretté d'avoir torturé le "chat" dans la cage et laissé l'animal se promener "dans la cour"... Seulement il a été vu!

Oh, et pendant longtemps le lendemain avec ma petite-fille, nous avons attrapé ce "chat" avec un caban de l'armée et avons exprimé beaucoup de gentilles paroles à propos de ma grand-mère. De bonnes vestes de pois, cependant, ont été produites pour l'armée soviétique, fortes, - nous n'étions presque pas paralysés lorsque nous avons attrapé le "chat".

Apparemment, pendant son absence incontrôlée, le "chat" a rempli sa fonction existentielle - libéré les tripes du chien au visage effrayé de l'homme "attentionné".

Mais je n'ai rien dit au paysan à ce sujet. Au cas où. Pour ne pas interférer avec son établissement sur le vrai chemin de l'abîme du chou et de la peluche.

Non, je ne dis en aucun cas qu'un mode de vie d'éducation physique et des côtelettes de légumes sont le pire mal, non, bien sûr que non!

Et une activité physique accrue est une chose extrêmement bénéfique, et il n'y a rien de mal avec le chou, mais la persécution démoniaque de citoyens pacifiques avec votre opinion sur le mode de vie - oh, que c'est mauvais! Peu importe à quel point il est bien intentionné.

Et ce type, rien... est revenu à la normale, s'est rétabli avec le temps. Tout est devenu modéré avec lui - à la fois avec le jogging le matin, et avec la communauté environnante en termes de bon voisinage et de communication sincère.

Bientôt, il s'est procuré un chat - il a commencé à respecter les frères moelleux.

Et il a même commencé à lire des livres bientôt sans craindre les hémorroïdes et la perte de vision..

Seulement, ils disent que depuis lors, l'homme ne s'est jamais approché des poubelles car il faisait noir, et s'il s'avérait soudainement être à proximité, il a regardé autour de lui avec peur et a frissonné de tout son corps. Comme s'il pouvait sentir la patte existentielle griffue de l'Univers avec son ventre vulnérable - tout autour est beaucoup plus compliqué que ce que notre compréhension est capable de faire.