Conseils du psychologue Comment aider
à un être cher
déprimé

Le psychothérapeute explique comment se comporter dans une situation difficile

  • Olga Strakhovskaya, 17 novembre 2015
  • 82686
  • 13

Texte: Olga Miloradova

La dépression est l'une des maladies mentales les plus courantes de notre époque, mais les attitudes à son égard restent controversées. Nous vivons dans une société axée sur le succès et la prospérité, où il n'est pas habituel de parler ouvertement de ce qui est mauvais pour vous, et aussi de demander de l'aide, en admettant votre «défaite». En même temps, la dépression a un voile non pas d'une maladie grave, mais de caprice et de posture: comme l'a montré l'expérience récente de nos collègues, même les adultes et les personnes cultivées croient le plus souvent qu'une personne «normale» ne souffrira pas de dépression si elle «s'accorde au positif». et ce problème peut et doit être traité par nous-mêmes (ce n'est pas le cas).

Pendant ce temps, une attitude compétente et compréhensive des autres est importante pour le diagnostic et le soutien opportuns des patients souffrant de dépression, tout autant que leur propre désir d'être guéri. Il est peu probable que ce processus soit rapide et indolore, mais il peut être facilité si vous agissez de manière planifiée et consciente. La psychothérapeute Olga Miloradova explique à quoi vous devez vous préparer si votre parent, ami ou être cher souffre de dépression.

La dépression est «ennoblie» par la culture pop: il semble qu'en parler, ou admettre que vous êtes malade, est beaucoup moins effrayant que, par exemple, la schizophrénie. Mais en même temps, ce «beaucoup moins» fonctionne déjà après coup, quand une personne est guérie ou en rémission: alors seulement peut-elle avec humour, et peut-être sans, mais toujours «raisonnablement» discuter et analyser l'expérience. Mais pas au moment où vous le trouvez en pyjama rassis au lit à trois heures de l'après-midi en larmes ou en apathie silencieuse..

Le fait est que la plupart d’entre nous n’ont pas fait face à de telles situations et peuvent être assurés qu’une personne déprimée a juste besoin d’un peu de soleil ou de quelques voyages au gymnase. Toute la joie de la révélation va aux êtres chers, et même la personne la plus dévouée peut ne pas la supporter et se confondre, commencer à ignorer la situation ou même se rendre. Tout le monde aime les gens joyeux, mais un véritable ami est connu quand. L'ampleur des difficultés à venir est difficile à évaluer à l'avance, mais pour y survivre, il est important de calculer correctement vos actions et de comprendre à quoi vous êtes confronté.

Souvent, le suicide d'un partenaire, d'un enfant, d'un ami ou d'une sœur est une surprise totale pour les autres.

Cela vaut la peine de commencer par être généralement plus attentifs les uns aux autres. Paradoxalement, le suicide d'un partenaire, d'un enfant, d'un ami ou d'une sœur surprend souvent les autres. Et c'est le pire: malgré le fait que le problème était très probablement en vue, personne ne l'a remarqué ou n'y a pas attaché d'importance. Cette cécité émotionnelle et sociale est le plus grand danger. Maintenant, ils ont commencé à parler de surmonter conjointement des maladies graves et même à consacrer des blogs entiers à cette lutte - cela aide à éliminer la stigmatisation du sujet tout aussi effrayant de l'oncologie et à montrer l'importance du soutien mutuel. C'est un processus très important, et la dépression ne mérite pas une attitude moins réfléchie et attentive: en fait, peu se rendent compte que cette maladie est potentiellement mortelle et se termine souvent par le suicide..

Le plus souvent, les proches voient des changements: ils ne peuvent être négligés. La situation est compliquée par le fait que ces changements peuvent être complètement différents: quelqu'un devient plus pleurnichard ou silencieux, presque toujours triste, peut-être irritable. Le plus souvent, il ne veut pas se lever le matin, manque l'école ou le travail, commence peut-être à consommer plus d'alcool, quelqu'un perd l'appétit, quelqu'un, au contraire, «saisit» sa mélancolie. Dans un monde idéal, je vous conseillerais de simplement parler à une personne et de lui demander ce qui lui arrive, mais dans le monde réel, beaucoup peuvent être mariés pendant des décennies et ne peuvent pas discuter de problèmes de sentiments et d'émotions. Alors, voici un conseil pour vous de loin: apprenez à vous parler. Apprenez à exprimer ce que vous pensez et ressentez. Soyez capable d'admettre que vous avez peur et que vous êtes anxieux et que vous ne comprenez pas ce qui se passe, mais que vous aimeriez vraiment aider. Ne blâmez pas.

Pour une personne déprimée, il est particulièrement important d'être aimée non pas pour quelque chose, mais juste comme ça. Si vous insistez sur le fait que vous voyez une "perte" de ses mérites, mentionnez qu'en fait, il a toujours été l'âme joyeuse de la fête et que vous manquez d'énergie et de rire contagieux, alors il lui sera beaucoup plus difficile, voire presque impossible, d'admettre la profondeur de sa dépression. De plus, il est nécessaire de comprendre et d'accepter une chose importante: le plus souvent, la dépression revient. Bien sûr, il y a des moments où quelque chose de terrible s'est produit et une personne sous le poids de cet événement est simplement tombée en panne, ne pouvait pas le supporter et a développé une dépression. De tels cas sont généralement plus favorables, en ce sens qu'un tel épisode peut être vraiment isolé et que toute votre vie future ensemble ne sera plus assombrie par la douleur et l'angoisse de votre bien-aimé. Si la dépression s'est développée à l'improviste, les chances de son retour sont assez élevées, voire cent pour cent.

D'un autre côté, si une personne a déjà subi le premier épisode et s'est rétablie avec succès, ou plutôt est encore entrée en rémission, alors, premièrement, elle et vous avez déjà l'expérience et la compréhension de ce qui lui arrive, l'expérience de la guérison. Il est très important. En fait, votre fonction très importante est de lui rappeler que tout est guérissable. Après tout, assis dans son trou noir, il peut l'oublier, eh bien, ou en quelque sorte pas vraiment croire.

Mais quoi qu'il en soit, c'est le premier épisode, le deuxième ou le cinquième, vous n'avez pas besoin de vous fier à votre force ou au fait que le corps s'est "entraîné" et que cette fois il se débrouillera tout seul. Même si vous n'êtes pas sûr que la situation soit mauvaise, ne tardez pas, faites de votre mieux et consultez un psychiatre. Attrapez la personne si nécessaire. Souvent, les pensées sur la mort naissent chez une personne en dépression, non pas parce qu'elle veut vraiment mourir, mais parce qu'il lui est insupportablement douloureux de vivre (soit une insensibilité insupportable, soit un sentiment d'angoisse écrasant - c'est aussi chanceux que n'importe qui). Le patient souffrant de dépression ne croit pas que cette terrible condition insupportable puisse être en quelque sorte arrêtée, sauf pour cesser d'exister en principe. Et il est très important qu'il y ait quelqu'un à proximité, qui rappelle que ce n'est pas le cas, et qu'il y a quelque chose pour quoi se battre..

Une personne souffrant de dépression ne croit pas que
cet état insupportable peut être en quelque sorte arrêté

N'oubliez pas que la première visite chez le médecin n'est pas une séance magique et que tout ne reviendra pas à sa place, comme par magie. Souvent, au contraire, cette période peut être encore plus dangereuse, car, par exemple, lorsque des antidépresseurs sont prescrits, l'activité apparaît plus tôt que la dépression passe. Et, par exemple, si auparavant une personne était incapable de se lever et de ramper jusqu'au balcon pour sauter de là, alors elle pourrait très bien avoir de tels pouvoirs. C'est pourquoi, s'il existe de réels soupçons d'intention suicidaire, le médecin peut insister sur l'hospitalisation. Dans un tel cas, il ne faut pas avoir peur de la psychiatrie punitive et de la protestation. À moins, bien sûr, que vous n'ayez pas la possibilité d'être autour de 24 heures par jour: vous n'avez aucune idée du peu de temps qu'il faut pour se suicider.

Cela semble être la règle la plus simple et la plus évidente: apporter un soutien à votre proche. Mais c'est très difficile et vous devez être prêt pour cela. Le soutien consiste principalement à marcher sur la gorge de vos désirs et à être le minimum irritant qui est toujours là. Et, peut-être, étreignez-vous silencieusement ou enveloppez-vous dans une couverture, ou allez vous promener, sans vous soucier des tentatives de remonter le moral avec les joies habituelles. À un moment donné, cela devient également nécessaire, mais il est très important d'apprendre à ressentir l'humeur d'une personne et à demander à nouveau ce qui est le plus confortable pour lui maintenant, sans le déranger. Vous aurez peut-être également besoin du soutien d'un psychothérapeute en cours de route, et il n'y a rien à craindre. Oui, tout cela semble compliqué, mais c'est pourquoi c'est "à la fois dans la joie et dans le chagrin".

Images: 1, 2, 3, 4, 5 via Shutterstock

Comment aider une personne souffrant de dépression avec les outils de la psychologie pratique

Bonjour, aujourd'hui, nous allons parler de la façon d'aider une personne souffrant de dépression à l'aide des outils de la méthode sans journal. Je parlerai de la façon de reconnaître un état dépressif, de ce que c'est et des phrases à ne pas dire à une personne en dépression..

Ce qui est écrit ici:

Une histoire d'expérience personnelle.

Mon client dit:

«Le fait que mon mari bien-aimé soit déprimé, je n'ai pas tout de suite compris. Je luttais avec mon post-partum et je n'ai pas remarqué que celui qui est à proximité présente également des symptômes similaires.

Un incident m'a aidé à comprendre. C'était une belle journée de printemps. Mon mari m'a acheté une voiture et nous sommes allés l'enregistrer auprès de la police de la circulation. J'ai dû retirer les anciennes plaques d'immatriculation, j'ai terminé mes papiers et j'ai marché rapidement vers la voiture. Et ce que je vois: mon mari se bat littéralement avec un boulon rouillé. Les mains dans le sang, la colère sur le visage, les coups de pied d'impuissance sont déjà partis. Et savez-vous ce qui était très proche? A 15 métres de la voiture en grosses lettres - l'inscription: "Car service". Mais il ne la remarqua pas. Vision tunnel. Je me suis concentré sur un seul problème, qui ne fonctionne toujours pas. Il n'était tout simplement pas capable de résoudre ce problème d'une autre manière, et il suffisait de lever les yeux. J'ai seulement réalisé que tu ne peux pas jurer et le blâmer maintenant.

Lors de ma prochaine séance avec un psychologue, j'ai parlé de ce cas, et seul un spécialiste m'a dit que c'était une dépression. Puis tout s'est mis en place. À ma question - comment aider un être cher à sortir de la dépression? J'ai reçu une réponse que je n'aimais pas vraiment: aidez-vous d'abord. Mais je n'ai pas écouté.

Puis une longue opération de sauvetage a commencé. J'ai dépensé beaucoup d'énergie pour essayer de sortir mon mari de la dépression. Je l'ai emmené chez un psychologue, j'ai suivi le nombre de cours qu'il avait quitté. Dès que j'ai affaibli le contrôle, il a immédiatement renoncé à lutter contre sa dépression. Ensuite, je lui ai acheté un cours en ligne sur le maintien de soi dans un état de ressources. Et qu'en penses-tu? Il ne l'a même pas commencé.

En même temps, je me suis séparé de ma dépression en utilisant la méthode logique et j'ai immédiatement amené mon mari à étudier. Donc il ne l'utilise pas, même s'il voit parfaitement mon propre résultat! En fin de compte, tout cela s'est avéré être une perte de temps, d'efforts et d'argent... Je veux aider, mais je comprends déjà: alors que lui-même n'a aucune envie de sortir de cet état ».

Signes de dépression: comment elle se manifeste

Je vais énumérer brièvement les principaux signes de dépression, afin que vous ayez la possibilité de «comparer» l'état de votre proche et les manifestations habituelles de la dépression.

  • État dépressif, perception de ce qui se passe exclusivement de manière pessimiste;
  • perte de plaisir dans la vie;
  • fatigue chronique constante, se manifestant même le matin après huit heures de sommeil;
  • perte de confiance en soi et d'estime de soi;
  • autocritique excessive, autocritique et sentiments de culpabilité souvent infondés;
  • pensées sur la difficulté et / ou l'injustice de la vie, pensées sur la mort et même sur le suicide;
  • capacité réduite à se concentrer et à se concentrer.

Si vous observez ces signes chez un être cher pendant une période assez longue et qu'il n'y a pas de raison évidente à cette condition, il est très probablement confronté à la dépression.

Il est important de comprendre que la dépression est basée sur la réticence à vivre, des revendications sur le monde en général et des attitudes négatives destructrices..

Bien sûr, une question logique se pose: comment aider une personne à faire face à la dépression? Après tout, vous voyez qu'il se sent mal, que la personne a besoin d'aide, que lui-même ne peut pas faire face et veut vraiment l'aider.

La chose la plus importante que vous devez savoir et partager est que la dépression est guérissable, gérable, surmontée avec l'aide d'un spécialiste ou même par vous-même. Mais sous une condition importante!

Vous pouvez vous débarrasser de la dépression à 100%, mais UNIQUEMENT SI LA PERSONNE DÉSIRE AIDER.

Ne gaspillez pas votre énergie en vain. Gardez votre sang-froid.

Vous pouvez demander à la personne comment elle compte sortir de cet état. S'il n'a aucune envie de sortir de sa dépression, convainquez-le qu'il a besoin d'aide. Discutez avec lui de diverses options pour vaincre la dépression: traitement hospitalier, pharmacothérapie, consultations régulières avec un psychologue, etc..

Dites-lui que la méthode logique de l'académicien Losev peut se débarrasser de la dépression pour toujours en quelques semaines sans médicaments et sans hôpital. Dans le même temps, il est important de savoir comment vous présentez ces informations..

Que dire et ne pas dire à une personne souffrant de dépression

N'oubliez pas qu'il est impossible d'aider une personne en l'encourageant à se rétablir, en la divertissant ou en lui reprochant son manque de volonté. Ce qu'il est important de retenir:

  1. Ne poussez pas. Laisse la personne être dans cet état.

Vous n'avez pas besoin de vous précipiter pour amuser une personne lorsque vous remarquez les premiers signes de tristesse. Les phrases: «Nous devons avancer», «N'y pensez pas» n'aident pas du tout. Ils sont plus susceptibles de provoquer une irritation. La tristesse en elle-même n'est pas si grave, cela aide à basculer après la course, qui était avant, à repenser quelque chose, à récupérer. Laisse faire.

  1. Ne pas réduire.

La dépression peut être causée par la perte d'un être cher, la perte d'un emploi, l'échec - ne négligez pas leur importance. «Oubliez ça», «Cela ne vaut pas la peine de s'inquiéter», «Tout est dans votre tête» provoquera la résistance de votre être cher et, éventuellement, une aggravation de son état. L'autocritique et l'auto-flagellation dans un état dépressif sont une chose courante. Ne poussez pas.

  1. N'essaye pas de blâmer.

Il existe un mythe selon lequel vous pouvez faire face à la dépression par vous-même si vous avez de la volonté. Parfois, vous pouvez avoir de telles affirmations: «Si je le voulais, j'aurais arrêté de me comporter de cette façon depuis longtemps», «Vous n'avez pas de volonté», «Pouvez-vous enfin vous ressaisir?!»

En fait, il est incroyablement difficile d'entrer dans un état positif avec une dépression prolongée. Une personne se balance sur un swing émotionnel d'un état d'impuissance totale à la rage contre elle-même et les autres.

Il ne peut pas sortir tout seul, car il est difficile de se rendre compte où l'on se trouve. Tout ce que vous pouvez faire, c'est être là et dire que vous pouvez le gérer. Soyez prêt à aider si une personne demande de l'aide.

  1. Rappelez-vous - vous ne pouvez pas forcer à guérir.

Très souvent, les personnes souffrant de dépression bénéficient d'avantages secondaires qu'il est difficile pour une personne de refuser. Par exemple, vous pouvez continuer à ne pas quitter la pièce, à ne pas travailler - les proches soutiennent. La pitié d'amis et de connaissances peut également être agréable - toute cette attention.

La dépression est une condition qui doit être libérée et non nourrie. Si vous voulez comprendre comment aider une personne souffrant de dépression - soyez à distance, ne vous adonnez pas à ces avantages secondaires.

Ne regrettez pas, ne vous laissez pas entraîner dans le négatif, n'acceptez pas ses accusations sur les gens autour, les événements, le monde et la vie en général. Ne soutenez pas la conversation si le but de la conversation est simplement de pleurnicher et de se plaindre de la vie..

Adoptez une position dans laquelle vous savez comment l'aider et êtes prêt à lui dire s'il veut vraiment sortir de cet état. Dites que vous êtes prêt à le soutenir et à lui donner des outils lorsque la personne est prête..

S'il y a une personne souffrant de dépression dans votre environnement proche, il est important pour vous de maintenir votre état stable et de ne pas céder au découragement. Ci-dessous, je vais vous donner un outil pour vous aider à retrouver vos forces. Après tout, ce n'est un secret pour personne qu'après avoir parlé à une personne déprimée, vous vous sentez épuisé et «évincé».

Dépression chez un être cher - comment s'aider soi-même

La dépression chez un être cher peut être un défi pour vous: les sentiments de solitude et d'impuissance, ainsi que l'anxiété pour un être cher peuvent être très pénibles..

N'oubliez pas de ne pas suivre l'humeur de la personne déprimée. N'essayez pas de trouver une solution à chaque problème troublant..

Souvent, de l'extérieur, cela peut sembler de la cruauté. Mais la pitié, la participation excessive et l'immersion dans un état de dépression à la suite d'un être cher par désir d'aider vont travailler exactement dans le sens opposé. Il est important pour vous d'être proche, fort, capable de prendre des décisions éclairées..

La première étape. Ramenez le négatif.

Si vous vous sentez faible et fatigué à côté d'une personne déprimée, faites une inversion avec lui.

Cet outil vous aidera à redémarrer votre relation, vous redonnera votre force. Et cela ne vous donnera pas l'opportunité de plonger vous-même dans le gouffre de la dépression avec votre proche.

Asseyez-vous confortablement, fermez les yeux, prononcez l'entrée dans la pratique «Inversion» (j'ai écrit en détail sur cet outil dans la section «outils de méthode» de mon blog). Mettez mentalement votre proche devant vous et, à l'aide de la respiration, déconnectez-vous de lui avec toutes les émotions lourdes.

Concentrez-vous sur votre respiration. A chaque inspiration, donnez-lui son négatif, et à l'expiration, présentez-lui vos réclamations. Et remplissez votre relation de lumière. Vous devez travailler au moins une heure.

Vous vous sentirez plein d'énergie après la pratique. Vous vous sentirez rafraîchi, votre humeur s'améliorera. Il est très important de pouvoir vivre sa vie, de maintenir son équilibre et son cœur. Prendre soin de votre propre bien-être ne signifie pas que vous avez cessé de fumer et n'aidez pas votre proche à sortir de la dépression..

Au contraire, vous êtes prêt à l'aider, vous savez comment, vous attendez juste qu'il le veuille lui-même - agir par la force et contre sa volonté n'est pas tout à fait juste. Laissez-le décider par lui-même comment vivre sa vie et comment la remplir - c'est sa vie, ses leçons, son choix.

Deuxième étape. Reste positif.

Il existe un outil simple de méthode sans journal pour vous aider à rester de bonne humeur. Même si vous êtes provoqué dans la négativité, ils essaient de provoquer la pitié ou de vous entraîner dans une querelle. Cet outil s'appelle la gomme.

L'outil est basé sur le simple fait que les émotions négatives ne vous submergeront pas si vous pensez à quelque chose de positif. Mais il y a quelques nuances ici..

Asseyez-vous confortablement, fermez les yeux et essayez de vous souvenir du moment où vous et votre être cher avez vécu des émotions très positives, ou quand il a fait quelque chose d'incroyablement agréable, doux et sincère pour vous.

Cela peut être une situation, une phrase ou une image spécifique. Vous avez besoin d'un vrai moment de bonheur lorsque vous étiez en joie et en harmonie avec le monde et les uns avec les autres.

La sincérité est très importante. C'est le point clé de cet outil.

Parfois, il peut être difficile de trouver une gomme, surtout en cas de problème. Mais faites un effort, triez soigneusement les événements en mémoire. Souvenez-vous d'un événement joyeux et transformez-le en une phrase volumineuse qui reflète fidèlement cet événement. Ce sera votre gomme. Un épisode - une gomme.

Commençons par quelques gommes. Écrivez-les sur un morceau de papier et accrochez-les à un endroit bien en vue..

La gomme doit être un souvenir vivant, sincère et positif de votre relation..

Utilisez-le chaque fois que vous sentez que vous ne pouvez pas faire face à la situation, que vous êtes prêt à succomber au découragement ou à avoir pitié de l'être cher..

Commencez à prononcer mentalement une gomme dans votre tête. Constamment et continuellement: par exemple, "il m'a lu de la poésie dans le parc" ou "il m'a appelé avec tendresse..." ou l'image du premier bouquet de son mari, quelque chose d'agréable.

Faites tourner votre gomme mentalement, accordez-vous dessus et elle vous protégera de la négativité. Comme une luciole, elle mènera à la piste souhaitée (pour plus d'informations sur cet outil, voir la section «Outils de méthode»).

Dépression sénile

Par ailleurs, j'aimerais parler de la façon d'aider une personne âgée à sortir de la dépression. La dépression chez une personne âgée est beaucoup plus difficile à remarquer. Ses symptômes habituels sont:

  • trouble du sommeil;
  • fatigue;
  • diminution de l'appétit;
  • isolement;
  • douleurs vagues.

Cependant, ces signes sont souvent confondus avec des changements naturels liés à l'âge qui se produisent dans la vieillesse. Non seulement la condition mentale, mais même la condition physique d'une personne âgée peuvent s'améliorer considérablement après l'identification de la dépression et son dépassement.

Soyez là, gardez votre état stable, soutenez-vous d'un cœur pur, mais ne vous laissez pas aller à la dépression. Utilisez de bons souvenirs comme gommes.

Je veux répéter une fois de plus: il faut que la personne elle-même désire sortir de cet état. La première chose que vous pouvez faire est de dire à la personne qu'elle est déprimée et que vous savez comment la surmonter..

Résumons

Dans cet article, nous avons expliqué comment aider une personne souffrant de dépression - laissez-la vivre, ressentez-la et voulez vous en débarrasser. Il est important de surveiller sa propre condition, d'être proche, de soutenir, de dire que vous connaissez la sortie de ce «cercle vicieux».

Soutenez-vous, faites une inversion avec quelqu'un qui est déprimé, quand une autre partie de la négativité est "déchargée" sur vous. Et tournez les gommes sur cette personne aussi souvent que possible..

Vous serez surpris de voir à quel point ces deux outils simples peuvent changer votre vie. De plus, ils renvoient le négatif à la personne déprimée, et elle commencera bientôt à comprendre qu'elle n'agit pas correctement par rapport à vous. Il commencera à chercher une issue et s'efforcera de guérir..

Surtout, rappelez-vous: vous pouvez vous débarrasser d'un état dépressif rapidement et efficacement en utilisant la méthode Losev en quelques semaines. Mais une personne doit d'abord travailler elle-même sur sa condition.

J'espère que vous comprenez maintenant comment aider votre proche à faire face à la dépression. Si vous avez des questions sur les outils de la méthode sans journal ou si quelque chose vous reste incompréhensible, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires.

De bonnes pratiques productives pour vous! Lumière et amour pour vous et vos proches! Abonnez-vous aux mises à jour du blog «La méthode de Losev avec Natasha Netrebenko» pour ne pas manquer les nouveaux articles du blog.

Ce que vous ne pouvez pas dire à une personne déprimée. 5 erreurs les plus courantes

De nombreuses personnes souffrant de dépression préfèrent être traitées à l'hôpital. L'une des raisons est que les autres n'interfèrent pas avec votre rétablissement. Un mot dur d'une femme (mari), d'un fils, d'un voisin et même d'un passant dans la rue peut conduire une personne déprimée à l'idée de se suicider.

Professeur du Département de psychologie clinique et du counseling, Institut de psychologie, BSPU nommé d'après M. Tanka, psychiatre et psychothérapeute Sergey Igumnov a parlé à GO.TUT.BY des 5 erreurs de communication les plus courantes commises par les proches d'une personne déprimée. Des exemples d'expressions inappropriées sont tirés de l'expérience clinique de Sergei Igumnov et de ses collègues.

Sergey Igumnov. Photo: Elena Kleschenok, TUT.BY

Erreur n ° 1. Encourager une action décisive

Phrases typiques: "Ne vas-tu pas arrêter ces pleurnicheries?", "Êtes-vous toujours fatigué de ce... euh... non-sens"? "Si vous essayiez d'être plus strict envers vous-même, vous ne seriez pas couché dans votre lit!", "Ressaisissez-vous!".

De l'avis des gens ordinaires, c'est un «coup de pied» qui vous poussera immédiatement à sortir du bourbier du découragement. Hélas, les appels et les stimuli agissent sur une personne déprimée de la même manière qu'un fouet sur un cheval conduit. Il est difficile pour une personne en bonne santé de comprendre que quelqu'un qui souffre de dépression ne prétend pas du tout: il ressent vraiment une impuissance mentale, et parfois même physique, parfois telle qu'il est difficile de lever la main. Au sens figuré, la batterie dans le corps est déchargée. Voulez-vous "recharger"? Alors au lieu d'insister, il vaut mieux dire: "Je sympathise avec toi, je comprends ta douleur", "Je suis désolé que tu souffres tant".

Pour une personne déprimée, désexcitée par un sentiment douloureux de culpabilité, il est important de s'assurer que son état ne complique la vie de personne. Le plus insupportable pour lui est de savoir qu'il est une source de souffrance. Alors dépêchez-vous de m'en dissuader: "Je m'inquiète pour vous, mais ne vous inquiétez pas de me traumatiser par votre souffrance.".

Des mots simples "Je t'aime!", Selon Sergei Igumnov, travaillent également pour la guérison. C'est vrai, à une condition - quand vous aimez vraiment. Sinon, le médecin recommande de se limiter à des mots de sympathie..

Erreur n ° 2. Comparez

Phrases typiques: "Eh, j'aurais vos problèmes!", "Regardez autour de vous combien de personnes handicapées (patients cancéreux, familles qui peuvent à peine joindre les deux bouts...), ils sont bien pires!", "Une personne de votre âge devrait vivre normalement, une vie bien remplie! "," Je pensais que vous étiez plus fort que les autres... "," Les enfants en Afrique souffrent de malnutrition, et vous... ".

La personne déprimée perçoit tout virage comparatif comme une autre preuve de son échec. En entendant cela, une personne s'efforcera encore plus de s'isoler complètement. Croyez-moi, il aimerait aider les enfants en Afrique, mais s'il a un problème interne personnel non résolu, il est tout simplement incapable de le faire. Si le verre est vide, qui en boira??

Avant de rappeler à la personne déprimée les difficultés des autres, Igumnov conseille à ses proches de décider eux-mêmes de ce qui les préoccupe le plus - les normes d'âge, les problèmes des familles des autres ou l'état d'esprit de leur propre mari (épouse...). N'est-ce pas par hasard qu'un être cher se sent "par dessus bord"?

Erreur numéro 3. Essayer de faire un diagnostic "par le visage" et donner une recette merveilleuse

Phrases typiques: «Vous n'attirez l'attention que sur vous-même!», «Vous avez tout pris sur vous!», «Vous voulez juste vous allonger et ne rien faire!», «Vous attirez vous-même des problèmes!», «Je pense c'est une punition pour votre comportement ".

Ceci est généralement suivi d'une suite avec des instructions précieuses: «Avez-vous essayé le thé à la camomille? Je me sens toujours mieux! »,« Sortez au grand air! Grandissez "," Obtenez un mec (fille), le sexe ravivera qui vous voulez! "," Aidez les autres, il n'y aura pas le temps de tourner au vinaigre! ".

Une personne qui prétend être un médecin expert qui «comprend par son visage» et «sait immédiatement quoi faire», selon Sergei Igumnov, doit d'abord recueillir les antécédents d'un patient déprimé, tout d'abord pour savoir quel type d'aide il attend de ses proches. C'est la condition la plus importante pour établir un contact émotionnel avec lui..

- Demandez: "Que puis-je faire maintenant pour vous?", "De quoi avez-vous vraiment le plus besoin?" - le spécialiste conseille. Et il donne des exemples tirés de la pratique, lorsque les membres de la famille de ses patients, qui ont d'abord posé cette question, ont été surpris de la réponse: - Un homme d'affaires, qu'ils voulaient emmener à l'étranger pour restaurer leur psychisme, a demandé à être emmené dans un village reculé pendant quelques heures pour rester au bord du lac. Une vieille femme vivant dans une ville avec ses petits-enfants aspirait à l'odeur des pommes de terre au four, dont elle se souvient depuis son enfance, et un professeur de biologie du centre régional rêvait secrètement de se raser la tête...

Erreur numéro 4. Surveiller verbalement la récupération

Phrases typiques: "Eh bien, comment vous êtes-vous senti mieux?".

En règle générale, il est prononcé après une courte conversation, en espérant que le sujet passif se lève soudainement et commence à creuser des tranchées. Avec la dépression, il est inacceptable de forcer les événements. Il faut plusieurs mois pour se séparer de cette affection douloureuse. Vous devez surveiller l'état en silence.

Erreur n ° 5. Convaincre qu'il n'y a pas de problème

Phrases typiques: "Oui, il n'y a pas de raison d'être triste!", "Vous allez bien, pourquoi vous sentez-vous malheureux?", "Regardez quelle journée merveilleuse!", "Vous avez beaucoup de choses dont vous avez besoin merci le destin ".

Dans un état de dépression, un tel positif est perçu comme un mépris des vrais sentiments et besoins. Sergey Igumnov suggère de remplacer les expressions ci-dessus par les suivantes: «Je t'écoute en parler, mais je ne peux pas imaginer à quel point c'est difficile pour toi», «Je ne comprends vraiment pas ce que tu ressens, mais je peux t'offrir ma compassion ".

Le professeur propose également de vous armer de quelques phrases plus affirmatives et encourageantes. L'un d'eux - "Vous n'êtes pas seulement là-dedans, croyez-moi." Ainsi, mettant l'accent sur l'isolement de la maladie et la base saine de la personnalité humaine. Cette attitude rend la dépression plus facile à surmonter..

La dépression fait douter une personne de tout ce qui est bon sur elle-même, en particulier de la valeur de sa propre existence. Les phrases les plus guérissantes pour une personne dans cet état, selon Sergei Igumnov, sont «J'ai besoin de toi», «Il m'est difficile d'imaginer ma vie sans toi.» Le professeur conseille à ses proches ou amis de le réciter plusieurs fois par jour. Vous ne pouvez pas gâter la bouillie avec du beurre.

Conseils efficaces de psychologues sur la façon d'aider une personne à sortir de la dépression à la maison

Comment sortir une personne d'une dépression prolongée? Cette question est souvent posée par des personnes observant l'état de leurs proches. Il est très facile de tomber dans un piège en montrant un réel intérêt à résoudre les problèmes de quelqu'un d'autre. Après tout, l'état émotionnel réprimé d'une autre personne peut être transmis à un état complètement sain. Cependant, si vous faites preuve de fermeté et de persévérance, vous pouvez aider un être cher. Vous pouvez toujours trouver un moyen de sortir de toute situation difficile de la vie..

Comment apparaît la dépression??

L'apparition d'un état dépressif est influencée par un certain nombre de facteurs défavorables: stress fréquent, perturbations hormonales, dysfonctionnement du cerveau, mode de vie sédentaire, mauvaises habitudes. Une personne peut devenir déprimée, perdre son emploi, se séparer d'un être cher, vivre la mort d'un parent.

Un état dépressif se caractérise par les signes suivants: humeur dépressive prolongée, perception pessimiste de la vie, manque de désir de changer en quelque sorte la situation. La mémoire de l'individu se détériore, l'activité mentale ralentit. Les problèmes de santé apparaissent, au début - de nature psychologique, puis l'état s'aggrave, l'activité des organes internes est perturbée.

Lors d'une crise, un individu perçoit le monde avec des couleurs sombres, il cesse de communiquer avec des amis, il ne s'intéresse à aucune profession. La plupart du temps, une personne passe au lit à ne rien faire. Parfois, il a des pensées suicidaires. Il peut être difficile pour une personne déprimée de sortir d'elle-même de cet état. Il a besoin de l'aide d'un ami ou d'un thérapeute expérimenté.

Comment aider un ami à sortir de la dépression?

Il peut être difficile pour une personne de se sortir seule d'une dépression. Après tout, souvent déprimé commence à abuser d'alcool et de substances psychotropes. Prenant de l'alcool ou de la drogue, une personne ne se débarrasse pas des problèmes, mais se sépare seulement de la réalité, se conduisant dans une impasse. Les personnes qui souhaitent aider une personne souffrant de dépression doivent suivre les conseils d'un psychologue.

Comment sortir une personne de la dépression:

  • parlez cœur à cœur, découvrez ce qui vous inquiète, ce qui a peur;
  • proposer de demander l'aide d'un psychothérapeute;
  • emporter avec une nouvelle profession, passe-temps;
  • faire une promenade dans la ville, en excursion, dans un restaurant, un théâtre.

Il est important de «sortir» une personne de son environnement habituel, de surmonter les obstacles érigés par elle, de détruire sa zone de confort destructrice. Rien n'améliore votre humeur comme être avec des amis sincères et être physiquement actif. Il est important d'être à l'extérieur le plus de temps possible. Vous pouvez simplement faire du shopping. Il est recommandé de pratiquer tout type de sport: inscrivez-vous à la natation, dans le centre de fitness. Vous pouvez simplement faire du jogging le matin dans un stade à proximité ou chez vous.

Essayer de sauver un ami de la dépression peut vous-même tomber malade. De nombreux psychologues considèrent ce trouble mental comme contagieux. Certes, ce n'est pas un virus qui peut être attrapé, mais la perception même d'une personne malade. Les femmes sont plus susceptibles d'adopter l'état émotionnel des autres. Parfois, une personne qui aide un ami à sortir d'une crise adopte tellement sa façon de penser qu'elle tombe elle-même dans cet état d'oppression. Pour ne pas devenir victime de dépression, il faut mener une vie saine, s'amuser davantage, se réjouir, balayer tout pessimisme.

Comment aider une personne souffrant de dépression: recommandations d'un psychologue

La dépression est un trouble psychologique qui affecte la sphère émotionnelle, ainsi que l'activité mentale et physique. Cet état est caractérisé par la léthargie. Une personne ne comprend souvent pas que quelque chose ne va pas avec elle. Il ne peut pas résoudre ses problèmes tout seul.

Comment sortir une personne de la dépression - instructions de base:

  1. Trouver une solution.

Si un être cher est déprimé depuis longtemps, vous devez lui parler, écouter attentivement, offrir votre aide. Il est important d'appeler une personne pour être franc, pour montrer que ses problèmes ne sont pas indifférents aux autres.

  1. Faire preuve d'empathie et suggérer une autre façon de voir la situation.

L'histoire d'une personne déprimée doit être prise au sérieux, ne pas rire de ses peurs infondées et ne pas dire que tous ses problèmes sont artificiels. Il doit comprendre qu'il peut faire face à n'importe quelle situation, si seulement il le souhaite. Il est important d'augmenter l'estime de soi et la confiance en soi.

  1. Élaborez votre propre plan pour résoudre le problème.

Si un ami ne parvient pas à trouver un moyen de sortir seul de cette situation, vous devez lui proposer votre propre plan pour surmonter la crise. Vous pouvez le garder occupé, suggérer un nouveau passe-temps. Il est conseillé de faire du sport ou de danser. Vous pouvez rejoindre le groupe des amateurs de yoga et de méditation.

Afin de se remettre d'une humeur dépressive et d'une perception négative du monde, vous devez changer le mode de vie habituel. Communiquez davantage avec vos amis, soyez au grand air tous les jours. Une attention particulière doit être portée à l'alimentation. Les repas doivent être réguliers. Il est conseillé de manger plus de fruits et légumes frais, fruits de mer, viande. Rien ne vous réjouit comme le chocolat et vos bonbons préférés. Il est important de trouver du positif dans toutes les petites choses, de profiter de la vie et d'être reconnaissant pour chaque jour que vous avez vécu.

Ce qu'il ne faut pas faire lorsqu'on essaie de sortir une personne de la dépression?

Pour une personne non formée qui souhaite aider un ami déprimé, il peut être difficile de trouver un plan d'action. Cependant, la première chose que vous ne pouvez pas faire est de regretter. La manifestation d'un sentiment de pitié convaincra davantage une personne de sa propre infériorité..

Il sera encore plus difficile de sortir de cet état. Vous pouvez sincèrement sympathiser, mais ensuite expliquer à votre ami que ses affaires ne sont vraiment pas si mauvaises. S'il prend soin de lui-même et arrête de perdre du temps, sa vie peut changer pour le mieux..

Il est important de se rappeler que la dépression causée par des raisons graves, par exemple le décès d'un parent, une maladie grave, ne disparaîtra pas si facilement. La personne se tourmentera longtemps avec des souvenirs douloureux. Afin de faire face au problème, vous devez absolument demander l'aide d'un spécialiste. Par exemple, au psychologue-hypnologue Nikita Valerievich Baturin. Un spécialiste expérimenté vous aidera à sortir correctement une personne de la crise, en évitant les erreurs qui peuvent aggraver l'état de l'individu.

Une autre question à laquelle il faut prêter attention. Beaucoup de gens justifient une humeur dépressive et une attitude négative d'une personne malade par des problèmes de vie difficiles. En fait, il n'y a rien qu'il ne puisse gérer. Tout problème peut être résolu si vous comprenez les raisons de son apparition..

Combattre la dépression chez les hommes

Non seulement les femmes, mais aussi les hommes peuvent devenir déprimés. Certes, les représentants du sexe fort cachent leurs sentiments pendant longtemps. Le mécontentement à l'égard de la vie en eux se traduit par une humeur pessimiste réprimée, un abus d'alcool, un comportement agressif, des agressions.

Vous pouvez aider un homme à sortir d'une crise en discutant de cœur à cœur avec lui. Il est souhaitable que l'interlocuteur soit un homme, par exemple, son ami proche. Vous ne pouvez pas avoir une conversation franche avec des femmes. Les hommes ne parleront pas de leurs faiblesses et de leurs craintes au beau sexe.

Au cours de la conversation, vous devez découvrir les raisons de la situation, décrire les moyens de résoudre le problème. Il est conseillé d'offrir à la personne votre aide et votre soutien. Vous pouvez recommander de demander l'aide d'un psychologue.

Ceux qui veulent aider un ami à faire face à une dépression dépressive devraient être persistants. Vous pouvez inviter un homme à aller pêcher, faire une randonnée, vous inscrire à un club de fitness ou aller nager. Il est important de sortir d'une situation de crise par tous les moyens: en tournant l'attention sur des événements joyeux ou en modifiant l'environnement. Le soutien sincère d'un ami vous aidera à sortir de toute impasse dans la vie..

Comment aider une femme à surmonter la dépression?

Les femmes sont plus vulnérables, méfiantes, elles souffrent souvent de troubles dépressifs. Afin de sortir une personne d'un état triste et déprimé, vous devez lui parler et découvrir la raison de son insatisfaction face à la vie. Il est conseillé de faire preuve de patience et de persévérance. Une femme n'ouvrira pas toujours son âme et dira ce qu'il y a dans son cœur.

Parfois, la cause d'un trouble mental est exagérée, sans fondement. Dans ce cas, vous devez convaincre la femme qu'elle ne doit pas désespérer, ses peurs ne sont que le fruit de la fantaisie. Si la cause de la crise est la mort d'un être cher, vous devez convaincre la femme de fermer la porte au passé, laissant tous les souvenirs désagréables derrière une barrière mentalement érigée.

Rien n'aide plus une femme à sortir du découragement que la communication et le divertissement sincères en direct. Vous pouvez regarder un film humoristique, acheter des billets pour un concert, vous faire plaisir avec de nouveaux achats, changer radicalement d'apparence. Dans une situation de crise difficile, il est conseillé de ne pas se refermer en soi et entre quatre murs.

Comment aider un ami à traverser une rupture ou un divorce?

De nombreuses personnes vivent une séparation douloureuse de leurs proches. C'est naturel, car dans ce cas, la personne perd celui à qui il est habitué, avec qui il a partagé ses pensées joyeuses et négatives, en qui il a fait confiance et avec qui il a éprouvé des émotions positives..

Vous pouvez aider un ami déprimé à l'idée de rompre avec un être cher. Pour ce faire, il vous suffit de parler à une âme sœur. Il n'est pas nécessaire de se sentir désolé pour lui, de le maintenir déprimé ou d'exagérer trop le poids de la perte. Il est conseillé de remonter le moral d'une personne, de dire que la vie s'améliorera, bientôt il rencontrera un partenaire de vie digne.

Il est particulièrement difficile de commencer une nouvelle vie après un divorce. Après tout, une personne a déjà vécu avec sa bien-aimée sous un même toit, géré conjointement le ménage. Peut-être que le couple divorcé avait des enfants en commun. Après un divorce, les femmes qui restent avec de jeunes enfants dans leurs bras souffrent généralement de dépression. Ils devront se procurer indépendamment un morceau de pain, s'occuper d'élever les enfants.

Si vous voulez aider une femme qui a divorcé de son mari, vous devez être patient. Tout d'abord, il faut lui faire croire en ses propres forces et en attractivité extérieure. Il est important d'élever l'estime de soi. Une fois dans une situation difficile, une personne doit savoir qu'elle peut faire face à tous les problèmes et même améliorer sa vie personnelle..

Vous pouvez lui conseiller de se débarrasser des choses qui lui rappelleront le conjoint infidèle. Il est conseillé de faire des réparations dans l'appartement, de changer les meubles. L'humeur de toute femme s'améliorera si elle transforme son apparence. Par exemple, elle va se coiffer, se maquiller, perdre du poids ou, au contraire, aller mieux. Vous pouvez faire votre garde-robe. Achetez de nouveaux vêtements, des chaussures fantaisie, un parfum cher.

Une attention particulière doit être accordée au travail. Après tout, une femme divorcée devra subvenir seule à ses besoins et à ceux de ses enfants. On peut vous conseiller de faire carrière. Cependant, dans toutes les situations, un employé ne peut pas compter sur une promotion. Si pour une raison quelconque le poste ne vous convient pas, il est conseillé de rechercher un autre poste vacant approprié.

Une femme après un divorce doit s'habituer à un nouvel état. Elle n'a plus besoin de se présenter à son mari pour chaque achat ou pour arriver en retard du travail. Elle peut faire ce qu'elle veut, sortir avec n'importe qui. Peut s'inscrire à des cours de conduite, sauter avec un parachute. Si la vie ferme une porte, elle en ouvre une autre. Il est important de ne pas regretter le passé, mais d'avancer dans le futur et aussi activement que possible.

Faire face à la dépression après le décès d'un être cher?

De nombreuses personnes subissent le coup psychologique le plus grave après la mort d'un être cher ou d'un être cher. Le deuil paralyse parfois tellement la volonté et élimine l'ornière habituelle de la vie que les gens ne peuvent pas récupérer, récupérer, faire du travail ou ce qu'ils aiment pendant longtemps. Les pensées tristes ne permettent pas à une personne de profiter de la vie, de se réjouir, de s'amuser. Dans un état dépressif, les gens ne ressentent aucune émotion positive. Ils vivent dans le passé, pansant leurs blessures quotidiennement.

Vous pouvez aider à faire face à la crise si vous parlez sincèrement à une personne et lui expliquez que vous ne pouvez pas vous empêcher de pleurer et que vous ne retournerez rien. Le meilleur médecin est le temps. Certes, cela ne guérit pas, mais adoucit légèrement la perception d'un événement triste. Un mois plus tard, une personne s'habitue à sa perte, le souvenir du décès d'un être cher ne lui apporte pas autant de souffrance mentale que la première fois après sa mort.

De nombreux psychiatres recommandent aux personnes qui ont perdu des êtres chers de se tourner vers la religion. En fréquentant l'église, vous pouvez vous remettre de ce qui s'est passé, vous connecter au positif, ramener votre état mental à la normale.

Comment sortir de la dépression après une chirurgie ou une maladie grave?

Parfois, une maladie soudaine met fin à la vie normale et bien établie d'une personne. La cause d'une crise grave peut être un stress fréquent, une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes et une situation environnementale défavorable. Toute maladie est toujours une récompense pour un mauvais mode de vie et une réponse intempestive aux signaux émis par le corps.

Une personne qui est tombée malade d'une maladie incurable subit une crise mentale particulièrement grave. Après tout, les flèches de son horloge de vie tournent dans la direction opposée. Chaque jour, une personne disparaît, il n'est pas si facile de trouver une raison de s'amuser. Dans une telle situation, il est préférable de demander l'aide d'un psychologue..

Les gens subissent un choc mental sévère après une opération complexe. Leur corps à un tel moment est très faible, il a besoin d'apprendre à fonctionner d'une nouvelle manière. Après tout, une intervention chirurgicale affecte toujours certains organes vitaux. Le soutien sincère des amis et des parents vous aidera à vous rétablir plus rapidement et à vous remettre de la maladie..

Pendant la période de récupération, vous devez accorder plus d'attention à une bonne nutrition. Il est conseillé de manger des aliments diététiques, plus de céréales, de fruits, de légumes, de poisson et de viande maigre. Une activité physique modérée vous aidera à récupérer plus rapidement. Vous ne pouvez pas passer tout votre temps au lit. Chaque jour, vous devez marcher au moins dans la pièce. Lorsque la condition s'améliore et que la personne devient plus forte, vous pouvez vous promener, par exemple sur une place ou un parc.

Un état dépressif est une réaction involontaire du corps à une sorte d'événement indésirable. Il est naturel pour une personne de profiter de la vie et de chérir chaque instant passé sur Terre. Si une personne devient déprimée, cela signifie que des changements se sont produits dans sa vie ou son corps..

Des difficultés de communication, des problèmes avec la famille ou au travail conduisent au fait qu'une personne perd confiance en elle-même. Son psychisme "s'effondre". Il commence à percevoir le monde exclusivement dans les couleurs noires. Les problèmes externes peuvent être exacerbés par des dysfonctionnements internes du corps. Une quantité insuffisante d'hormones et d'énergie vitale entraîne une panne et plonge une personne dans l'abîme du malheur.

Vous pouvez sortir d'une dépression grave avec le soutien d'amis et de parents attentionnés. Cependant, si une personne a des pensées suicidaires, vous devez contacter un psychothérapeute. Dans les cas plus graves, un psychiatre est impliqué dans le traitement. Plus tôt une personne se tournera vers un spécialiste, plus il lui sera facile de sortir de la crise.

Comment sortir une personne de la dépression à distance?

Lorsqu'ils communiquent au téléphone ou sur Internet avec des êtres chers souffrant de dépression, les gens ont le sentiment d'avoir une humeur dépressive, un retard d'élocution. Ils hésitent à répondre aux questions sur leur vie personnelle. Est-il possible de changer la situation d'une manière ou d'une autre et d'aider un être cher en situation de crise? Les psychologues disent que vous pouvez. Il est souhaitable que la communication téléphonique ou la correspondance Internet se composent de phrases courtes. Vous devez communiquer sur de tels sujets: connaissances mutuelles, nouveaux films, météo, histoires drôles, anecdotes.

La communication doit toujours se faire de manière positive et joyeuse. Vous devez «infecter» une personne avec votre positif, la distraire de ses pensées tristes, vous connecter à une vague de joie, lui redonner foi en sa propre force. La personne déprimée doit se sentir aimée et avoir des amis prêts à l'aider..

Comment sortir une personne de la dépression à son insu?

Les personnes qui ne veulent pas changer le mode de pensée dépressif déjà habituel ne se considèrent parfois pas malades. Il est absolument impossible de forcer une telle personne à consulter un psychothérapeute. Certes, vous pouvez le faire sortir d'un état dépressif déprimé imperceptiblement, c'est-à-dire à son insu.

Il est interdit de mélanger des antidépresseurs ou des sédatifs dans les aliments. La prise de médicaments n'est prescrite que par un agent de santé sur la base du diagnostic établi. Vous pouvez inviter des amis à la maison et discuter avec la personne. La communication en direct est meilleure que n'importe quel antidépresseur. Il est conseillé d'emmener la personne en promenade, vous pouvez vous rendre au parc, au restaurant, au magasin. Il est important de ne pas être enfermé dans quatre murs, mais de bouger et de communiquer autant que possible.

Comment aider et soutenir une personne déprimée

Quand la dépression de quelqu'un d'autre nous attire

Lorsqu'un proche tombe dans la dépression, cela ne peut pas passer longtemps inaperçu. Beaucoup confrontés à une telle situation se posent des questions: comment aider une personne proche de moi en dépression, comment la soutenir?

Mais la question principale ressemble plutôt à ceci: comment dois-je traiter une personne déprimée?.

Peu importe à quel point nous le voulons, une personne déprimée, par sa simple présence, même dans nos pensées, affecte notre bien-être et notre humeur.

Et peu à peu son état triste et immobile nous capture. Nous-mêmes commençons à ressentir clairement tout le désespoir et le manque de volonté qui caractérisent une personne dépressive. Cet état nous attire, il est donc naturel que nous essayions de nous en protéger, de mettre un obstacle.

Un tel obstacle devient souvent soit une agression, soit de l'humour, soit une fuite..

L'agressivité, en règle générale, se manifeste par des mots adressés à une personne déprimée: "ressaisissez-vous, il suffit de devenir mou que vous soyez comme une infirmière".

L'humour est l'un des moyens de défense les plus efficaces contre les menaces extérieures, qui est la dépression de quelqu'un d'autre, exprimée en tentatives de raconter des blagues, d'essayer de toutes les manières possibles d'encourager une personne.

L'évasion consiste dans le fait que l'on essaie de passer le moins possible à côté d'une personne déprimée, comme si on essayait de l'effacer, de l'effacer de notre vie avec une gomme jusqu'à ce qu'il revienne à un état normal de notre point de vue.

Se défendre contre la dépression - on fuit la personne!

Seulement, malheureusement, cela n'aide pas une personne à sortir de la dépression, à repenser sa vie, son état. Après tout, en nous défendant, nous nous défendons non seulement de la dépression de quelqu'un d'autre, mais aussi d'une personne. Alors on le laisse à son sort.

Et il semble que ce soit comme un cercle vicieux. La personne est déprimée, nous essayons en quelque sorte de lui remonter le moral, il n'y réagit en aucune façon, nous sommes saisis de désespoir, nous commençons nous-mêmes à nous sentir mal, nous nous éloignons de la personne, la personne est encore pire de cela, nous, en conséquence, aussi.

Alors, est-ce vraiment un cercle fermé, ou pouvez-vous d'une manière ou d'une autre soutenir une personne en dépression, sans y entrer vous-même??

Bien sûr, vous pouvez, pour cela, il vous suffit de suivre quelques règles assez simples.

Je ne suggère pas que cela aidera une personne à surmonter la dépression, cela nécessite un psychologue spécialisé qui se spécialise dans l'élimination de la dépression. Mais en suivant ces règles simples, vous soutiendrez la personne en dépression et, bien sûr, contribuerez à son rétablissement..

Comment communiquer avec une personne déprimée

Il y a du pouvoir, il y a de la volonté, il n'y a pas de volonté

En aucun cas, autant que vous le voudriez, n'encouragez pas la personne déprimée à montrer sa volonté de faire face à la dépression. Prendre comme un fait qu'une personne en ce moment n'a ni force ni volonté, d'autant plus qu'elle n'a pas de volonté.

En appelant une personne à faire preuve de volonté, on parvient seulement à ce qu'elle soit à nouveau convaincue du désespoir complet et inconditionnel de sa situation. Ne finissez pas la personne!

Ne poussez pas la chute

S'il arrivait qu'une personne proche de vous et non indifférente pour le moment soit en état de dépression et que vous soyez déjà au bout de vos forces, alors ne confirmez en aucun cas ses pensées et ses humeurs les plus négatives. Essayez de lui faire allusion doucement, presque imperceptiblement, que peu importe ce que vous serez avec lui et que bientôt sa dépression prendra fin.

Ne peignez pas les images d'un avenir heureux et joyeux et ne faites pas appel au même passé. Cela ne fera que lui donner encore plus de raisons de croire que la vie, en principe, est finie..

Dis à la lumière mon miroir, mais mets toute la vérité de côté

En traitant avec une personne déprimée, ne perdez pas courage du tout, même si chaque jour, la personne réagit négativement à tous vos efforts.

Tu ne peux pas faire des clous avec de telles personnes

Toute manifestation de dépression: impuissance, somnolence, etc., ne doit pas être confondue avec de la paresse. Si une personne a besoin de les exprimer, écoutez attentivement. Évitez simplement les encouragements banaux ou la sympathie morveuse. N'appréciera pas!

En même temps, si une personne déprimée veut pleurer, encouragez-la à le faire! Laissez-le pleurer! N'oubliez pas que beaucoup de ceux qui sont déprimés ne peuvent pas pleurer! Par conséquent, si votre proche a pleuré, c'est un bon signe..

Ne te précipite pas - ne me fais pas rire

Comme mentionné ci-dessus, nous avons très souvent recours à l'humour pour nous protéger des influences négatives de l'extérieur. Et il nous semble tout à fait normal de soutenir une personne triste avec humour.

Seule une personne déprimée n'est pas triste, son vide est beaucoup plus profond que la tristesse ordinaire. Et votre état de ferveur non seulement ne peut pas aider, mais au contraire lui montrera encore plus l'abîme qui existe entre lui et vous..

Il est très courant que les gens perdent leur sens de l'humour pendant la dépression. Et la personne elle-même devient très sensible et vulnérable..

Par conséquent, évitez les anecdotes, les histoires drôles et l'hilarité en présence d'une personne déprimée. Soyez prudent - n'utilisez pas d'ironie et de sarcasme.

Choses à faire? Alors, alors...

Ne laissez pas la personne déprimée prendre des décisions importantes dans sa vie. La dépression et la dépression et la pensée ne sont pas les meilleures aides pour une vision réaliste de la vie..

Soit dit en passant, rappelez-vous que des vacances sur l'échelle du stress ne sont pas loin du divorce, et qu'un divorce n'est pas loin du décès d'un être cher, donc pas de vacances pour se reposer! La seule chose qu'une personne peut se permettre est une légère diminution de la charge de travail et des tâches ménagères. ET TOUT!

La discipline doit être

Malgré toute la sympathie et la compréhension que vous devriez avoir, ne laissez pas la personne parler de vous: regardez-la et amenez-la doucement à maintenir une vie normale normale.

L'une des conséquences de la dépression (ainsi que l'un de ses symptômes) est la perturbation du sommeil, à partir de laquelle il y a une violation de la routine quotidienne, en oubliant l'hygiène personnelle habituelle.

Par conséquent, soutenez chez une personne le désir d'un rythme de vie égal: levez-vous en même temps, ne vous allongez pas au lit, ne vous couchez pas trop tôt ou tard; prenez soin de vous: prenez un bain, brossez-vous les dents, etc..

Soyez un parent attentionné mais sensible pour lui

La dépression se caractérise par l'évasion d'une personne dans l'état d'un enfant frustré, ayant besoin de soins, même si la personne elle-même le nie. Par conséquent, devenez un parent attentionné pour lui. Mais n'en faites pas trop, sinon les bienfaits de la dépression augmenteront..

Résumons tout ce qui précède:

1. Montrez à la personne votre implication et votre compréhension de son état émotionnel et mental.

2. Libérez-le des décisions importantes

3. Se comporter avec lui calmement, uniformément et avec confiance.

4. Soutenez-le dans l'accomplissement des fonctions vitales nécessaires, conduisez-le doucement à la réalisation de la nécessité de continuer sa vie

5. En même temps, attirez son attention sur tout ce qu'il parvient à faire lui-même, mais sans intonations joyeuses inutiles. Et soyez prêt qu'il les dévalorisera parfois!

6. Si une personne commence à montrer ses inclinations créatives - encouragez-la et aidez-la si elle a un tel désir.

Bien entendu, la liste ci-dessus n'est pas complète. Beaucoup dépend de chaque cas spécifique, de chaque personne.

Ceci est juste une sorte de boussole pour une orientation préliminaire de vous dans la zone appelée Dépression.

Je ne vous ai délibérément pas donné de conseils clairs, détaillés et détaillés sur la façon de vous comporter exactement avec une personne déprimée, car toute instruction claire peut rencontrer une forte résistance de la part d'une personne déprimée, puis vous vous perdrez et reviendrez rapidement à vos réactions habituelles..

Par conséquent, prenez tout ce qui est écrit ci-dessus comme ligne directrice et pensez par vous-même comment vous pouvez les mettre en œuvre par rapport à votre proche et à la personne importante qui est déprimée..

Et tout ira bien. Crois-le au moins toi!

Meilleures salutations, Ivan Gavrilin, votre psychologue personnel!