Quelles sont les principales causes de la démence?

La démence est un trouble du système nerveux central, qui se manifeste par la suppression des fonctions cognitives humaines.

Le développement de cette maladie est accompagné de nombreux facteurs différents, par conséquent, le terme «démence» est souvent généralisé, car ce trouble peut se manifester en cours de route avec d'autres maladies.

Quelles sont les causes de la démence

Quelles sont les causes de la démence? Malgré la variété des raisons du développement de la démence, la violation provient d'une détérioration progressive du travail de certaines zones du cerveau.

Le processus de perte de cellules nerveuses cérébrales dans le corps humain commence à l'âge de 20 ans, donc les plaintes d'oubli chez les personnes âgées sont compréhensibles, mais si de tels changements liés à l'âge entraînent une gêne dans la vie quotidienne, c'est peut-être le début de la manifestation des symptômes de la démence..

La pratique médicale a plus de 200 conditions pathologiques qui provoquent la mort des neurones et la destruction des connexions entre eux, conduisant à la démence.

L'une des principales sources de démence acquise est la maladie d'Alzheimer, elle couvre plus de la moitié des cas et est son type spécifique, dans lequel des lésions importantes du cortex cérébral sont indépendantes du mécanisme général de la maladie.

Un groupe à risque particulier doit inclure les personnes qui présentent des dysfonctionnements du système circulatoire (athérosclérose, hypertension, ischémie cérébrale) en raison d'une mauvaise circulation sanguine et d'une saturation en oxygène du cerveau..

La probabilité d'apparition d'une démence vasculaire augmente plusieurs fois chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral, ce qui se traduit par un blocage des vaisseaux sanguins par un caillot sanguin ou un thrombus, à la suite de quoi la circulation sanguine dans le cerveau est significativement affectée et, si des mesures urgentes ne sont pas prises, conduit à une hypoxie.

Chez ces patients, la manifestation d'un tel trouble est environ dix fois plus élevée dans les premiers mois après un AVC que chez les personnes en bonne santé, en particulier pour le groupe de patients âgés de 60 ans et plus..

La démence peut-elle se développer après un AVC? Sur la prévention de la démence après un AVC dans la vidéo:

Pourquoi les personnes âgées ont la folie

Quelles sont les causes de la démence chez les personnes âgées? La démence sénile est un concept composite qui ne comprend aucune cause unique.

La plupart des pathologies qui donnent lieu à des modifications du cortex cérébral peuvent contribuer à son apparition chez le sujet âgé, cependant, selon le plus grand nombre de cas, on peut distinguer:

  1. Maladie d'Alzheimer, causée par des dépôts de plaques séniles à l'intérieur du cerveau, qui contribuent au dysfonctionnement du cerveau. Cette maladie est irréversible et réduit l'espérance de vie à 10 ans après le début du malaise.
  2. La démence vasculaire, qui se forme également en raison du dépôt de plaques, mais déjà à l'intérieur des vaisseaux du cerveau, entraînant une augmentation de la pression intracrânienne et, par conséquent, une diminution du flux sanguin vers le cerveau. Dans certains cas, il peut être complètement perturbé dans l'une des parties du cerveau - un accident vasculaire cérébral.
  3. La maladie de Parkinson, exprimée par un manque de dopamine dans la structure du cerveau, qui conduit à une dépression des fonctions cognitives et rend difficile l'acquisition de nouvelles compétences.
Parmi les autres possibilités de formation d'une démence ancienne, citons un indicateur génétique, qui augmente cinq fois la probabilité de démence chez les personnes âgées, la présence de stress dans la vie du patient et d'autres affections somatiques..

Peut-il apparaître chez les enfants et les jeunes

Quelles maladies peuvent conduire à la démence? À un âge jeune et moyen, des symptômes de démence acquise peuvent également être observés et il peut y avoir de nombreuses raisons à cela:

  • La toxicomanie et l'alcoolisme augmentent le risque de démence prématurée.
  • La présence de traumatismes cranio-cérébraux, de tumeurs bénignes et malignes.
  • La possibilité de développer une démence précoce est également due à la présence de maladies infectieuses: méningite chronique, encéphalite virale, sida, neurosyphilis.
  • Des cas similaires ont également touché des patients atteints de maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, sclérose en plaques), de troubles importants du travail des organes internes, de pathologie endocrinienne (dysfonctionnement hormonal de la glande thyroïde, syndrome de Cushing).
  • En outre, le développement de la maladie peut être une complication de l'hémodialyse, des complications en cas d'insuffisance rénale et hépatique sévère, et le groupe à risque comprend également les patients atteints de démence à corps de Lewy, maladie de Pick.

    Le développement de la démence chez les enfants et les adolescents est généralement observé sous la forme de l'un des symptômes de troubles tels que la schizophrénie de l'enfant et de l'adolescent, le retard mental, divers troubles mentaux..

    En règle générale, le développement de la maladie se traduit par une diminution des capacités mentales, une détérioration de la mémorisation parfois même des informations les plus simples, des difficultés à se souvenir de votre nom, des troubles de la parole et la perte des compétences précédemment acquises.

    • ses symptômes chez les personnes âgées, ses manifestations chez les hommes et les femmes;
    • méthodes de traitement de la démence chez les personnes âgées, médicaments utilisés;
    • stades de la maladie, mesures préventives, espérance de vie du patient;
    • si le handicap est donné en présence de cette condition, comment se comporter avec une personne malade envers sa famille, si des soins spéciaux sont nécessaires et en quoi consistent-ils.

    Facteurs de risque

    Les principaux facteurs de risque aujourd'hui sont:

    • l'âge (plus l'âge est avancé, plus le risque de maladie est élevé);
    • facteur héréditaire (la possibilité de développer une démence augmente plusieurs fois si l'un des membres de la famille est atteint de la maladie d'Alzheimer, la chorée de Huntington);
    • la présence de diabète sucré;

  • être en surpoids;
  • la présence de maux dus à une hypoxie chronique lente;
  • mode de vie sédentaire et manque d'activité physique minimale.
  • Selon les statistiques, chaque année, le nombre de patients atteints de démence est d'environ sept millions et le pronostic ultérieur est décevant: un nombre croissant de personnes présentent des signes de cette maladie..

    Dans la plupart des cas, la démence est un processus irréversible..

    Par conséquent, aujourd'hui, la clé de la lutte contre un tel diagnostic est le diagnostic et le traitement opportuns et compétents des maladies susceptibles de provoquer l'apparition de la démence, ainsi qu'une approche professionnelle du traitement des patients atteints d'une maladie déjà acquise qui peut la ralentir et restaurer l'ancienne joie de vivre..

    Quelles sont les causes de la démence? Apprenez de la vidéo:

    10 premiers symptômes de démence à ne pas ignorer

    Si vous oubliez régulièrement le mot juste ou sentez que vous êtes devenu trop méfiant, c'est une raison de consulter le médecin..

    La démence est souvent confondue avec la perte de mémoire. Mais l'oubli, même au stade clinique, n'est qu'un des symptômes de la démence sénile. De plus, la démence n'est pas obligatoire.

    Dans la démence, les cellules cérébrales sont endommagées ou détruites. Et d'abord dans différentes parties des premiers stades de la démence. Pour certains, la première chose qui souffre vraiment, ce sont les zones associées au stockage des souvenirs. Dans un autre cas, les fonctions comportementales sont à risque. Dans le troisième, la destruction cellulaire affecte la vitesse de la pensée, la capacité de parler ou de naviguer dans l'espace..

    Plus la maladie progresse, plus elle affecte de zones du cerveau. Et ne s'arrête pas jusqu'à ce que cela efface complètement la personnalité de la personne.

    La fiche d'information sur la démence touche aujourd'hui environ 50 millions de personnes dans le monde. Chaque année, ce chiffre est complété par un nouveau 10 millions.

    Il existe de nombreux types de démence - de la maladie d'Alzheimer bien connue à divers troubles vasculaires. La mauvaise nouvelle est qu'il n'y a pas de remède. Mais il y en a aussi une bonne: le développement de la démence peut être arrêté et certains de ses signes avant-coureurs de la démence peuvent être atténués presque jusqu'à la disparition complète. L'essentiel est de remarquer à temps.

    Quels sont les premiers symptômes de la démence

    1. Difficulté à trouver le bon mot

    "Il tourne sur la langue, mais je ne m'en souviens plus!" - presque tout le monde a été dans de telles situations, même une personne jeune et en parfaite santé. Mais c'est une chose si ces cas sont ponctuels ou peu fréquents, et une autre s'ils commencent à se reproduire de jour en jour. La détérioration de la capacité de choisir les mots est l'un des signes les plus précoces et les plus importants de la démence imminente.

    2. Augmentation de l'oubli

    Il est normal d'oublier de temps en temps où se trouvent vos clés ou votre téléphone. Mais si une personne commence à perdre des choses régulièrement, ne peut pas se souvenir de ce qu'elle a mangé au petit-déjeuner ou de ce dont elle a parlé hier avec un collègue, cela indique le développement de troubles cognitifs..

    3. Anxiété, méfiance

    L'optimisme naïf est une caractéristique de la jeunesse. Avec l'âge, nous devenons tous un peu cyniques, pessimistes et cessons de croire aux poneys roses. C'est normal. C'est mal si hier une personne joyeuse commence soudainement à ne pas faire confiance aux gens et au monde, à chercher un piège dans tout. «Bon rabais? Les marchandises sont sûrement périmées! "," Le voisin vous a-t-il offert une tarte? Veut probablement m'empoisonner! »,« Ils ont proposé de se lancer dans un nouveau projet? Seulement parce que tous les gens normaux l'ont abandonné! "

    Une telle anxiété et méfiance, surtout si elles se manifestent assez fortement dans le personnage, sont également un mauvais symptôme..

    4. Changements d'humeur constants, dépression

    Les dommages aux cellules cérébrales peuvent affecter la production d'hormones importantes, y compris celles qui régulent l'humeur. De nombreuses personnes atteintes de démence souffrent de dépression au début de leur maladie..

    5. Changements de personnalité

    Peu importe la direction qu'ils empruntent. Peut-être que le joyeux extraverti d'hier est soudainement devenu grincheux. Ou, à l'inverse, une personne récemment timide est soudainement devenue trop sociable. Tout changement de caractère, de tempérament, de communication est un signal alarmant.

    6. Troubles de l'orientation dans le temps et dans l'espace

    Vous ne vous souvenez pas régulièrement de la date ou du jour de la semaine d'aujourd'hui? Ou ont soudainement constaté qu'ils ont oublié le court trajet jusqu'à l'arrêt de bus, ne savent pas où se trouve la porte du bureau souhaité, même si vous y êtes allé plus d'une fois? Quelque part, votre cerveau fonctionne mal. Cela vaut la peine de savoir où. Et n'est-ce pas dangereux.

    7. Perte d'intérêt pour les loisirs

    L'apathie, la diminution de l'intérêt pour les activités dans lesquelles vous êtes impliqué depuis de nombreuses années (que ce soit le sport, la collection, le perlage), les tentatives d'éviter la communication - même avec des amis proches - sont un autre symptôme de la démence sournoise..

    8. Sans but

    L'homme prend le sac et semble aller au magasin, mais revient sans achats. Il arrive qu'il erre dans la maison ou le bureau sans but apparent. Il pose les mêmes questions encore et encore, bien qu'il ait déjà reçu des réponses. De telles difficultés de comportement indiquent une perte de planification et de concentration. Ce qui est aussi un mauvais signe.

    9. Perte de capacité à suivre la logique de la conversation ou la verbosité

    Une fonction cérébrale altérée empêche une personne de se concentrer sur le sujet de la conversation. Il se perd constamment sur des choses étrangères. Par exemple, dans une conversation sur les bienfaits des pommes, on peut soudainement tomber sur des souvenirs qui sont pratiquement sans rapport avec l'intrigue principale: «Oh, quelles pommes délicieuses j'ai mangé au village avec mon arrière-grand-mère! Elle avait un immense jardin. Et son grand-père a construit une maison, tout le monde aurait de tels maris! "

    En raison de la capacité perdue à formuler des pensées de manière claire et concise, une personne doit se livrer à de longs raisonnements. Et dans le processus, il oublie souvent ce qu'il voulait dire en fait.

    10. La tendance à constamment déplacer, cacher, accumuler des objets

    Cachez vos lunettes pour qu'elles ne se perdent pas, puis passez une demi-journée à les chercher dans la maison. Refuser de jeter votre ancien équipement ou vos meubles cassés - «et si cela vous était utile». Avec la démence progressive, ces incidents deviennent plus prononcés et plus réguliers..

    Que faire si vous remarquez des symptômes précoces de démence

    L'option idéale est de se souvenir (de préférence même de noter) tous les signes qui vous dérangent et de contacter un thérapeute ou un neuropathologiste. Le médecin vous écoutera, vous posera des questions sur votre style de vie, examinera votre carte personnelle et vous proposera éventuellement des tests. Par exemple, pour faire des analyses d'urine et de sang: pour les niveaux de sucre, les hormones thyroïdiennes. Vous devrez peut-être faire un ECG ou une IRM du cerveau.

    Le fait est que divers facteurs affectent l'état du cerveau: troubles endocriniens, troubles métaboliques, anémie, carence en vitamines, troubles circulatoires, effets secondaires de la prise de médicaments. Avant de parler des perspectives de démence, le médecin doit exclure ces conditions..

    Si, néanmoins, vos soupçons sont confirmés, le spécialiste vous dira quoi faire. Prescrire des médicaments au besoin pour soutenir les cellules cérébrales et les protéger des dommages.

    De plus, vous devrez ajuster votre style de vie. À propos, ces mêmes activités sur la démence sont efficaces pour prévenir la démence..

    1. Bougez plus

    L'activité physique fournit un bon apport sanguin au cerveau et l'aide à guérir. Marchez plus, faites du vélo et essayez de consacrer au moins 150 minutes par semaine à l'entraînement.

    2. Communiquez

    Même par manque de volonté. Le cerveau a besoin d'une activité sociale comme l'air. Cela l'aide à rester jeune et en bonne santé plus longtemps..

    3. Entraînez votre cerveau

    Lisez, résolvez des énigmes et des mots croisés, apprenez le chinois, suivez l'actualité, essayez d'apprendre quelque chose de nouveau chaque jour.

    4. Arrêtez de fumer

    Le tabagisme est associé à un risque accru de démence: une méta-analyse d'études de cohorte prospectives avec enquête sur les modificateurs d'effets potentiels que la nicotine peut augmenter le risque de démence et de maladie cérébrovasculaire. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui continuent de fumer après l'âge de 45 ans.

    5. Dormez suffisamment

    Obtenez au moins 7 à 8 heures de sommeil de qualité par nuit. Assurez-vous de demander conseil et aide à un thérapeute si vous souffrez d'insomnie, de ronflements ou de cas suspects d'apnée.

    6. Surveillez votre alimentation

    Une alimentation riche en légumes, fruits, poisson, noix et huile d'olive est la meilleure pour la santé du cerveau. Régime méditerranéen idéal.

    7. Ne pas permettre une carence en vitamines

    Plusieurs études montrent la vitamine D et le risque de démence: l'étude de Rotterdam que les personnes ayant de faibles taux sanguins de vitamine D sont plus susceptibles de développer la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence. En outre, les experts de l'organisation de recherche américaine Mayo Clinic recommandent de surveiller de près le niveau de consommation de vitamines B et C.

    Causes de la démence

    Les causes de la démence et le traitement de cette pathologie restent un problème sérieux pour la médecine moderne. La difficulté réside dans le fait qu'il est impossible d'établir avec précision le début du processus dégénératif dans le cerveau et de diagnostiquer une maladie grave à temps. Du moment de la manifestation de la mort neuronale à l'apparition des premiers signes prononcés, il s'écoule en moyenne 5 à 10 ans. La principale cause de troubles cognitifs est considérée comme la vieillesse, mais il existe d'autres facteurs de risque qui peuvent affecter négativement les fonctions supérieures du système nerveux..

    Causes de la démence sénile

    Selon la définition de l'Organisation mondiale de la santé, la démence acquise ne doit pas être considérée comme un compagnon normal et naturel de la vieillesse. Les changements biologiques liés à l'âge ne sont pas une condition naturelle et préalable aux dommages organiques irréversibles des tissus cérébraux. Les causes de la démence chez les personnes âgées sont déterminées par la condition physique générale d'une personne, son mode de vie, son niveau d'intelligence et son adaptation sociale dans la société.

    La démence n'est pas isolée en tant que maladie indépendante; elle comprend de nombreuses formes différentes qui diffèrent par la nature et le mécanisme de développement, l'emplacement du foyer pathologique, l'évolution et les symptômes cliniques. Dans la majorité des cas diagnostiqués, les causes de la démence chez les personnes âgées sont la maladie d'Alzheimer (60-80%) et les troubles vasculaires (20-50%). D'autres types d'affections moins courants comprennent la maladie à corps de Lewy, le groupe de la démence frontotemporale et la maladie de Piquet. Souvent, chez les personnes âgées, le système nerveux central souffre de plusieurs formes de démence à la fois, entre lesquelles il est difficile de distinguer des frontières claires.

    La maladie d'Alzheimer accompagne des dommages organiques progressifs aux cellules cérébrales en raison de l'accumulation de matières protéiques anormales. Des plaques amyloïdes insolubles denses et des enchevêtrements de fibres de protéines tau bloquent les connexions interneuronales et altèrent la nutrition des tissus, ce qui conduit finalement à leur mort progressive.

    Dans la démence vasculaire, les artères qui irriguent le cerveau sont endommagées. Les causes de la démence vasculaire sont directement liées à l'état du système cardiovasculaire, dont les dysfonctionnements provoquent les maladies suivantes:

    • hypertension artérielle;
    • l'athérosclérose cérébrale;
    • troubles aigus de la circulation sanguine cérébrale - accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique;
    • Diabète;
    • pathologies cardiaques congénitales et acquises.

    La maladie à corps de Lewy est à l'origine de 15 à 30% des cas de démence sénile. La protéine alpha-synucléine anormale se forme à l'intérieur des cellules nerveuses des parties du cerveau responsables du mouvement, de la pensée et du comportement. Le corps de Lewy et la maladie d'Alzheimer sont parfois associés l'un à l'autre et peuvent être une cause potentielle de démence chez un grand nombre de patients atteints du syndrome de Parkinson.

    Référence. Les causes de décès dans la démence vasculaire sont la carence en oxygène, les maladies coronariennes et l'hypertension. En Russie, ce type de démence est plus fréquent que la maladie d'Alzheimer et se développe généralement après un deuxième AVC..

    Causes de la démence chez les jeunes et les enfants

    Environ 10% des cas de démence sont diagnostiqués chez des personnes de moins de 65 ans, après quoi le risque d'être victime d'un marasme sénile augmente considérablement. Comme chez les personnes âgées, la maladie d'Alzheimer et l'insuffisance cérébrovasculaire deviennent également la cause d'une mort neuronale massive. Cependant, chez les jeunes, les processus atrophiques dégénératifs du système nerveux sont généralement causés par l'influence d'un facteur génétique. Une prédisposition héréditaire peut être retracée en présence d'isoformes des gènes APP et APOE4 dans le corps, ainsi qu'à la suite de mutations géniques dans les chromosomes 1 et 14.

    Provoque la démence ou accélère considérablement son évolution alcoolisme, toxicomanie, infection au VIH, sida, syphilis, traumatisme crânien à la tête et complications qui apparaissent dans le contexte de telles conditions:

    • insuffisance respiratoire, rénale et hépatique chronique;
    • maladies de la thyroïde et du pancréas;
    • hypoglycémie;
    • néoplasmes bénins et malins dans le cerveau;
    • les maladies auto-immunes;
    • sclérose en plaques;
    • stress, dépression;
    • taux de cholestérol sanguin élevé.

    L'utilisation prolongée d'hypnotiques, de sédatifs, d'antiarythmiques, d'antihypertenseurs, d'anticancéreux et d'antiépileptiques conduit à la démence. Le tabagisme, l'obésité, une carence en acide folique, en vitamines B1, B3 et B12 affectent négativement le fonctionnement du système nerveux. De plus, le nombre de connexions interneuronales est réduit chez les personnes menant une vie sédentaire et chez celles dont l'activité mentale n'est pas soumise à une formation intellectuelle systématique..

    La démence secondaire a un meilleur pronostic par rapport aux lésions organiques primaires irréversibles. À condition qu'un diagnostic correct et rapide soit posé, il y a une chance de soulager le bien-être du patient et même d'arrêter la progression du processus neurodégénératif.

    Caractéristiques de l'apparition de la démence chez les femmes et les enfants

    Les experts associent souvent les raisons du développement de la démence chez les femmes à des changements hormonaux cardinaux dans le corps. La grossesse, la ménopause, l'avortement, un grand nombre d'enfants, la naissance d'un enfant pesant plus de 4,5 kg, des manipulations chirurgicales sur les organes reproducteurs entraînent des fluctuations des taux d'œstrogènes. Cette hormone féminine est directement impliquée dans le métabolisme des neurones, par conséquent, une diminution de sa concentration augmente la probabilité de changements pathologiques dans le système nerveux central..

    Les causes de la démence chez les enfants sont des syndromes génétiques rares et incurables, des lésions infectieuses et toxiques du système nerveux central (encéphalite virale, méningite bactérienne et fongique), hydrocéphalie, traumatisme à la naissance. La démence acquise pendant l'enfance commence à être clairement tracée à partir de 3 ans. Les premiers signes prononcés d'un trouble mental de genèse héréditaire apparaissent souvent chez les adolescents après l'achèvement de la formation de toutes les structures du cerveau..

    Référence. La similitude des symptômes cliniques dans le retard mental acquis et congénital, ainsi que la relation étroite entre les lésions cérébrales organiques et le comportement anormal de l'enfant, compliquent le diagnostic de démence chez l'enfant.

    Classification de la démence

    Les causes de la démence déterminent son évolution. Il existe trois principaux types de démence: atrophique ou d'Alzheimer, vasculaire et mixte. Ce dernier type de trouble mental est le plus courant chez les personnes âgées et séniles. Une maladie de genèse mixte est difficile à traiter et combine plusieurs facteurs provoquants à la fois, conduisant régulièrement à la suppression des fonctions intellectuelles.

    Les causes de la démence et son traitement dépendent principalement de la localisation de la lésion. La classification actuelle de la maladie est présentée dans le tableau.

    Variétés de démence par la localisation d'un défaut organique dans le cerveau
    VueMaladies
    Liège
    • La maladie d'Alzheimer;
    • La maladie de Pick;
    • dégénérescence lobaire;
    • encéphalopathie alcoolique.
    Sous-corticale
    • La maladie de Parkinson;
    • chorée de Huntington;
    • paralysie supranucléaire progressive.
    Cortical-sous-cortical
    • Maladie à corps de Lewy;
    • dégénérescence cortico-basale;
    • la démence vasculaire.
    Multifocalede multiples foyers de nécrose des cellules nerveuses sont observés dans toutes les parties du cerveau, ce qui conduit au développement de divers troubles neurologiques

    La cause du décès dans la démence est le plus souvent une lésion totale du cortex cérébral, suivie d'une perturbation complète de toutes ses fonctions corticales 8 à 10 ans après le début du processus dystrophique. Les patients meurent des suites d'une déshydratation, d'un épuisement, d'une pneumonie congestive et d'une diminution de l'immunité. Les causes de décès dans la démence vasculaire sous-corticale sont les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, la thromboembolie, la septicémie et les infections associées. L'espérance de vie moyenne de ces patients est d'environ 5 ans..

    La démence lacunaire ou totale survient en fonction de la profondeur et de l'étendue de la défaite de l'intellect établi. La forme lacunaire (dysmnestique) de la maladie est inhérente au stade initial de la maladie d'Alzheimer, de l'athérosclérose cérébrale, des anomalies vasculaires et des petites tumeurs intracrâniennes. Les troubles se manifestent par une détérioration de la mémoire et de l'attention à court terme, par une diminution des performances, par une perte de la capacité d'autocritique et de contrôle de leurs émotions. Les propriétés morales et éthiques de l'individu à ce stade sont relativement préservées.

    Des formations focales étendues dans le cerveau et une privation prolongée d'oxygène des tissus des régions frontales conduisent à une démence totale (diffuse). Un état grave se caractérise par une dégradation complète de la personnalité, la perte finale des normes morales, spirituelles et sociales. En raison de changements importants dans la sphère mentale, une personne n'est pas consciente de sa position, se perdant dans des pensées confuses et des souvenirs inexistants.

    La démence survient à la suite d'une exposition à plus de 200 déclencheurs différents, touchant des personnes d'âges et de professions différents. Même les personnes jeunes, valides et énergiques ne sont pas assurées contre une maladie mortelle. Une mauvaise écologie, des catastrophes causées par l'homme et une charge informationnelle et psychologique croissante contribuent à une nouvelle augmentation de l'incidence dans le monde. Les causes et le diagnostic de la démence restent une priorité dans les travaux de recherche des scientifiques de nombreux pays. La connaissance de la nature de la maladie et la possibilité d'une détection précoce permettront de prescrire le traitement correct en fonction de la cause qui a conduit à son apparition.

    Démence: qu'est-ce que c'est, diagnostic et symptômes de la maladie

    L'un des troubles mentaux les plus graves chez les personnes âgées est la démence - de quoi s'agit-il, quelles en sont les causes, les signes, les symptômes et quel traitement sont le plus souvent les premières questions des proches. Après tout, le patient cesse de percevoir correctement ce qui se passe, partiellement ou complètement, et effectue parfois des actes choquants. Le problème survient généralement chez les personnes âgées, mais les jeunes peuvent également y faire face.

    Les pensions pour personnes âgées «Care» fonctionnent avec succès depuis 2008. Pendant tout ce temps, nous offrons une meilleure qualité de vie aux personnes âgées, ainsi que d'étendre leur activité et leur longévité. Aujourd'hui, il y a 10 institutions situées dans la zone verte de la région de Moscou la plus proche. Ils sont en cours de réhabilitation et plus de 500 quartiers vivent en permanence..

    Nous avons accumulé une vaste expérience dans la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, et nous fournissons également une assistance pour restaurer la mobilité après des fractures graves, des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux. Nous attachons une grande importance à l'état psychologique des résidents. Des soins qualifiés de haute qualité pour vos proches, créer des conditions de confort pour eux est une tâche prioritaire pour les employés de notre entreprise.

    Maladie de démence - qu'est-ce que c'est

    Il s'agit d'une démence acquise, qui se traduit par une diminution soutenue de l'activité cérébrale, une perte de connaissances et de compétences dans divers domaines, une diminution de la capacité de connaissance. Diffère de l'oligophrénie: c'est la dégradation des fonctions mentales du corps à la suite de dommages organiques au cerveau.

    Raisons de développement

    Dans certains cas, il se développe selon un algorithme indépendant: par exemple, avec le syndrome d'Alzheimer, la maladie de Pick ou l'accumulation de corps de Lewy dans les neurones corticaux. Il existe également un certain nombre de facteurs à l'origine de complications:

    plaques athéroscléreuses dans les vaisseaux de la tête;

    infectieux (SIDA, méningite, etc.);

    traumatisme mécanique cranio-cérébral, commotion cérébrale;

    mauvaises habitudes - abus d'alcool, toxicomanie;

    problèmes graves du spectre auto-immun, tels que le lupus érythémateux ou la sclérose en plaques.

    Classification

    Il existe 4 types de démence, selon la zone touchée; la démence s'accompagne de divers symptômes. Plus de détails dans le tableau ci-dessous:

    Écorce des hémisphères cérébraux

    Il est caractéristique de la maladie d'Alzheimer, Pick, ainsi que d'une tendance à l'alcoolisme

    Elle s'accompagne de troubles neurologiques - tremblements des bras et des jambes, crampes, muscles contractés et démarche inégale. Apparaît dans les maladies de Parkinson et de Huntington, ainsi que dans les hémorragies.

    La défaite du cortex et des segments en dessous

    Plus souvent noté avec des pathologies du système vasculaire

    Formation de zones nécrotiques dans différentes zones du système nerveux central

    Phénomènes neurologiques multiples, dont la nature dépend directement de la localisation des lésions dans le système nerveux central

    Manifestations chez les personnes âgées

    Le syndrome le plus fréquemment manifesté est la démence sénile sénile - la démence survient chez les personnes âgées en raison de la maladie de Parkinson, des troubles d'Alzheimer, en raison de l'abus d'alcool, de dommages mécaniques et d'autres raisons. Selon les statistiques, plus de 80% des cas sont diagnostiqués chez des personnes âgées de plus de 65 à 70 ans. En règle générale, une personne a des problèmes de mémoire, les fonctions de la parole orale et écrite sont altérées, de l'irritabilité, une agression incontrôlée se manifestent. Dans les derniers stades, il y a des hallucinations, des idées délirantes, la motricité est altérée.

    Chez les enfants

    À un jeune âge, le problème est causé par un changement génétique, une lésion cérébrale traumatique ou une infection virale. Dans la petite enfance, le patient perd les compétences et capacités acquises, l'enfant éprouve des difficultés à construire des phrases. Si la pathologie est survenue à l'école, il peut y avoir une détérioration de la capacité de travail, l'activité physique et mentale diminue, même si la parole n'a pas souffert. Au lycée et à l'adolescence, le syndrome de démence se manifeste parfois par des difficultés de mémoire, des discours flous, l'enfant commence à se fatiguer très rapidement, et ne se concentre pas sur ses études..

    Options cliniques et causes de la démence

    La classification du développement clinique et de l'évolution de la maladie est possible selon plusieurs types. Attribuer un problème survenu dans le contexte de la dépendance à l'alcool, des anomalies vasculaires, ainsi qu'avec la maladie d'Alzheimer et les corps de Lewy.

    Alcoolique

    Le principal moteur de l'émergence de violations est l'abus à long terme de boissons alcoolisées (de 10 à 12 ans et plus). Elle se caractérise par de graves changements de nature personnelle, y compris une dégradation sociale et morale, une perte de valeurs morales, de l’agressivité. De plus, le patient montre généralement une forte distraction de l'attention, éprouve des pathologies de la pensée.

    Avec un refus complet de prendre de l'alcool, il y a un risque de restauration partielle de la fonctionnalité du système nerveux central et du cerveau, mais cela est rare. Lorsque l'envie de boire une bouteille est plus forte que la volonté et que la démence progresse. La défaillance des organes internes, un accident ou un facteur de crime conduit souvent à la mort..

    Vasculaire

    Ce type se développe en raison de la mort de cellules cérébrales due à des défaillances circulatoires ou à un blocage du flux sanguin. Ces phénomènes, à leur tour, sont le plus souvent causés par un accident vasculaire cérébral ou un dysfonctionnement chronique. Habituellement, la mort instantanée d'un grand nombre de cellules provoque un développement accéléré de la maladie. L'intensité de la dégradation intellectuelle dépend directement de la taille de la zone touchée et de son emplacement.

    Démence de type Alzheimer

    Les symptômes d'un tel trouble sont des troubles de la mémoire à court terme qui progressent au fil du temps, une personne cesse de comprendre que tout n'est pas en ordre avec son état. En l'absence de thérapie, le patient commence à ne pas reconnaître ses proches et ses amis, ne se souvient pas des événements de la journée, tandis que les souvenirs, par exemple, de l'enfance, lui semblent plus réels. L'irritabilité apparaît, la difficulté envers les autres, capable de coexister avec naïveté et crédulité envers des individus inconnus.

    Pour les retraités

    Les personnes âgées sont le plus souvent confrontées à cette maladie. Les patients âgés atteints de démence sont ceux dont l'activité mentale et physique diminue rapidement, alors qu'ils peuvent vivre ainsi pendant plusieurs décennies. Selon la gravité, leurs anomalies comportementales vont de légères à sévères (troubles de la parole, pertes de mémoire, coordination instable, comportement violent ou inapproprié). Il n'est pas difficile de comprendre que les proches vivant sur le même territoire que le patient souffrent le plus; de plus, à un stade ultérieur, le service peut être dangereux pour les autres. Cela devient une bonne raison de placer la personne dans une pension privée pour personnes âgées atteintes de démence..

    Symptômes et signes de démence

    Il s'accompagne des manifestations suivantes:

    Changements cognitifs: troubles de la logique, diminution de l'intelligence, oubli sévère.

    Problèmes de motricité fine, de coordination des mouvements, à cause desquels des actions élémentaires, telles que fermer une porte ou faire la vaisselle, deviennent impossibles.

    Début de fatigue.

    Réticence à acquérir de nouvelles compétences.

    Désordre en apparence.

    Déviations sexuelles, telles qu'une augmentation de la libido, une excitation incontrôlée.

    Désorientation dans l'espace.

    Difficulté à écrire et à parler.

    Changements d'humeur soudains, agressivité, caprices.

    Le syndrome de démence d'origines diverses est particulièrement fréquent, c'est-à-dire mixte: parfois il se produit sous l'influence de plusieurs facteurs, par exemple, avec une dépendance aux boissons fortes, couplé à des dysfonctionnements vasculaires, à la suite de fractures et d'hématomes. Selon les statistiques, ce type de trouble survient dans près de 50% de tous les cas..

    Causes de l'apparition et du développement de la maladie

    Une lésion cérébrale cérébrovasculaire ponctuelle est le principal moteur d'un changement irréversible du cortex. La circulation sanguine ralentit ou s'arrête. Les cellules meurent, ce qui provoque une dégradation personnelle complète. De plus, le problème peut apparaître comme une conséquence d'un traumatisme crânien, de l'alcoolisme, de la toxicomanie, d'un accident vasculaire cérébral ischémique. Se produit souvent dans le contexte de la maladie de Parkinson, de Pick, de Huntington et d'autres pathologies.

    Étapes

    Cela se déroule assez rapidement, chaque étape a ses propres symptômes. Plus les efforts sont faits tôt, plus il y a de chances que la dégradation de la personnalité puisse être ralentie..

    Alors qu'est-ce que c'est - «diagnostic» de démence précoce

    Au stade initial, le patient oublie instantanément tout, commence à s'orienter plus mal dans l'espace, souffre parfois d'insomnie. Très souvent, le patient a l'air léthargique. Peu à peu, il a du mal à comprendre les mots de l'interlocuteur, le choix des mots pour exprimer ses pensées, la capacité de self-service diminue. Des changements de comportement peuvent également commencer, une hystérie, une tendance aux caprices, des sautes d'humeur apparaissent.

    Stade intermédiaire

    Cette étape est également appelée intermédiaire. Une personne perd des points de référence dans l'espace, cesse de répondre au traitement, est incapable de se servir, oublie les noms de parents et de connaissances, de gros fragments tombent de sa mémoire. Il est important de ne pas laisser la personne seule, car elle peut sans le savoir faire du mal à elle-même ou à autrui..

    En retard

    La démence profonde se caractérise par une perte totale de mobilité, une incontinence urinaire et fécale et l'incapacité de percevoir adéquatement la réalité. Souvent, le patient à ce stade souffre de délires, d'hallucinations, il a diverses manies et peurs.

    Diagnostique

    Lors des procédures de diagnostic, le médecin accorde une attention particulière aux facteurs suivants du trouble:

    Signes de fonction de mémoire altérée.

    La présence de déviations organiques, y compris des problèmes de pensée abstraite, une diminution de la criticité de la perception, un syndrome 3A (aphasie, apraxie, agnosie), des transformations négatives de la personnalité.

    Perturbations des interactions sociales.

    Absence de délire affectant la conscience.

    Uniquement sur la base du tableau clinique et de l'examen en psychologie, un verdict décevant est émis. Après cela, le médecin doit prescrire un traitement en fonction de l'état du service au moment du traitement..

    Prévisions spécialisées

    Pour ce faire, il est nécessaire de déterminer quelle est la cause de la maladie et le diagnostic de démence profonde, nous vous dirons de quoi il s'agit. Par exemple, s'il a commencé en raison d'une lésion cérébrale traumatique, d'un hématome ou d'un néoplasme, le processus ne progressera pas. Cependant, il peut arriver que la situation s'aggrave et les procédures ne peuvent que retarder le processus..

    Les troubles mentaux

    À un stade ultérieur, des délires paranoïdes apparaissent. Le patient commence à penser que des proches essaient de les tuer, de prendre possession de biens, etc. Parfois, les patients ont de graves troubles de la parole avec paraphasies, il y a un besoin de vagabondage, de préoccupation sexuelle, de promiscuité des habitudes gustatives. Des actions inutiles se manifestent, par exemple, en déplaçant constamment les choses d'un endroit à un autre.

    Démence sénile à corps de Lewy

    Elle se caractérise par des évanouissements fréquents, une arythmie, une rétention urinaire, une tendance à la constipation, une hypotension orthostatique. La récupération est effectuée de la même manière, ce qui est le cas avec une condition dans le contexte du syndrome d'Alzheimer.

    Caractéristiques de la rééducation

    Des agents pharmacologiques sont nécessaires pour stimuler la nutrition des tissus cérébraux et l'enrichissement en oxygène. En outre, les experts prescrivent souvent des médicaments pour éliminer les causes de la pathologie. Cependant, en psychothérapie, les manières de faire face à ce fléau sont différentes. Là, le traitement de la démence comprend les méthodes suivantes:

    Qui est exposé et comment éviter

    Les scientifiques ont prouvé ce qui suit: un faible degré d'alphabétisation, des horizons limités, le manque d'intérêt ne fait qu'alimenter la maladie. Les personnes éduquées, polyvalentes, ayant des passe-temps, souffrent moins souvent du syndrome. Par conséquent, il est nécessaire de bien nourrir l'esprit et de développer constamment la motricité fine..

    À quel âge cela se produit-il

    Cette affection apparemment sénile affecte ceux qui n'ont pas encore atteint l'âge de 50 ans, et même assez jeunes. La médecine connaît des cas où les patients n'avaient même pas 30 ans. Ceci est extrêmement rare et héréditaire..

    Groupes à risque

    Il est à noter que les femmes sont plus sujettes à la démence que les hommes, des photos de ces patients à différents stades peuvent être consultées sur la page. Le risque le plus élevé d'apparition de la maladie chez les personnes qui ne sont pas activement impliquées dans une activité intellectuelle depuis de nombreuses années. De plus, les facteurs de risque peuvent être les suivants:

    Avoir des proches atteints du syndrome d'Alzheimer.

    Être en surpoids.

    Blessure à la tête mécanique.

    Les premiers signes et manifestations

    Si une personne qui était auparavant active et sociable est soudainement devenue secrète et silencieuse, il vaut mieux la regarder de plus près. Du coup il est simplement fatigué, ou est bouleversé par quelque chose, mais il ne faut pas exclure le risque, surtout si l'âge est déjà respectable.

    Il vaut mieux ne pas retarder le diagnostic

    Pour savoir de quel type de maladie il s'agit en psychologie - la démence, ainsi que ses symptômes, il est préférable de contacter des spécialistes qualifiés. Seul un médecin vous dira avec certitude si votre parent n'est vraiment pas lui-même.

    Est-il possible de guérir chez les jeunes

    Souvent, le problème est diagnostiqué à un stade intermédiaire ou tardif, lorsque des mesures ne ralentiront que légèrement le développement et l'aggravation de la situation. Un traitement complet est impossible, cependant, dans les cliniques modernes, une thérapie est prescrite qui améliorera la qualité de vie des patients et réduira au minimum les manifestations de la maladie..

    Mesures de prévention de la démence chez les jeunes

    Afin de ne pas faire face au syndrome de démence, il est nécessaire d'adhérer à un mode de vie sain et de s'engager dans un travail intellectuel dès le plus jeune âge. Vous devez garder votre glycémie sous contrôle, surveiller les vaisseaux, vous protéger des blessures à la tête, bien manger, ne pas utiliser de substances dangereuses et essayer de ne pas boire d'alcool. Toutes ces mesures aideront à maintenir la clarté mentale sans crainte de développer des anomalies, y compris dans la vieillesse..

    Les employés des pensions "Care" s'occupent de leurs quartiers 24 heures sur 24, leur assurant un séjour confortable. En nous confiant vos proches, vous serez serein quant à leur santé et leur bien-être. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur les services fournis et clarifier le coût de la vie en appelant les téléphones indiqués sur le site, ou en nous contactant par e-mail.

    Démence - causes, formes, diagnostic, traitement, réponses aux questions

    Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

    Qu'est-ce que le syndrome de démence?

    La démence est un trouble grave de l'activité nerveuse supérieure causé par des dommages organiques au cerveau et se manifeste, tout d'abord, par une forte diminution des capacités mentales (d'où le nom - la démence en latin signifie démence).

    Le tableau clinique de la démence dépend de la cause qui a causé les dommages organiques au cerveau, de la localisation et de l'étendue du défaut, ainsi que de l'état initial du corps.

    Cependant, tous les cas de démence sont caractérisés par des troubles persistants prononcés de l'activité intellectuelle supérieure (troubles de la mémoire, diminution de la capacité de pensée abstraite, de créativité et d'apprentissage), ainsi que par des troubles plus ou moins prononcés de la sphère émotionnelle-volitive, par accentuation des traits de caractère (la soi-disant «caricature») jusqu'à la désintégration complète de la personnalité.

    Causes et types de démence

    Étant donné que la base morphologique de la démence est une lésion organique grave du système nerveux central, la cause de cette pathologie peut être toute maladie pouvant entraîner la dégénérescence et la mort des cellules du cortex cérébral..

    Tout d'abord, il convient de distinguer des types spécifiques de démence, dans lesquels la destruction du cortex cérébral est un mécanisme pathogénique indépendant et majeur de la maladie:

    • La maladie d'Alzheimer;
    • démence à corps de Lewy;
    • Maladie de Pick, etc..

    Dans d'autres cas, les lésions du système nerveux central sont secondaires et constituent une complication de la maladie sous-jacente (pathologie vasculaire chronique, infection, traumatisme, intoxication, lésion systémique du tissu nerveux, etc.).

    La cause la plus fréquente de lésions cérébrales organiques secondaires est les troubles vasculaires, en particulier l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux et l'hypertension..

    Les causes courantes de démence comprennent l'alcoolisme, les tumeurs du système nerveux central et les traumatismes crâniens..

    Moins fréquemment, la démence est causée par des infections - SIDA, encéphalite virale, neurosyphilis, méningite chronique, etc..

    De plus, la démence peut développer:

    • comme une complication de l'hémodialyse;
    • comme complication d'une insuffisance rénale et hépatique sévère;
    • avec certaines pathologies endocriniennes (maladie thyroïdienne, syndrome de Cushing, pathologie des glandes parathyroïdes);
    • atteints de maladies auto-immunes sévères (lupus érythémateux disséminé, sclérose en plaques).

    Dans certains cas, la démence se développe en raison de plusieurs causes. La démence mixte sénile (sénile) est un exemple classique d'une telle pathologie..

    Types fonctionnels et anatomiques de démence

    Formes de démence

    Lacunaire

    Pour la démence lacunaire, des lésions isolées particulières des structures responsables de l'activité intellectuelle sont caractéristiques. Dans ce cas, en règle générale, la mémoire à court terme souffre le plus, de sorte que les patients sont obligés de prendre constamment des notes sur papier. Selon la caractéristique la plus prononcée, cette forme de démence est souvent appelée démence dysménestique (la dysmentie est littéralement un trouble de la mémoire).

    Cependant, une attitude critique envers sa condition demeure et la sphère émotionnelle-volitive en souffre de manière insignifiante (le plus souvent, seuls les symptômes asthéniques sont exprimés - labilité émotionnelle, larmoiement, sensibilité accrue).

    Un exemple typique de démence lacunaire est le stade initial de la forme la plus courante de démence, la maladie d'Alzheimer..

    Total

    La démence totale se caractérise par la désintégration complète du noyau de la personnalité. En plus des violations prononcées de la sphère intellectuelle et cognitive, des changements flagrants dans l'activité émotionnelle et volontaire sont observés - une dévaluation complète de toutes les valeurs spirituelles se produit, à la suite de laquelle les intérêts vitaux se raréfient, un sens du devoir et de la pudeur disparaissent et une inadaptation sociale complète se produit..

    Le substrat morphologique de la démence totale est constitué de lésions des lobes frontaux du cortex cérébral, qui surviennent souvent dans les troubles vasculaires, les processus atrophiques (maladie de Pick) et volumétriques de la localisation correspondante (tumeurs, hématomes, abcès).

    Classification de base de la démence présénile et sénile

    La probabilité de développer une démence augmente avec l'âge. Ainsi, si à l'âge adulte, la proportion de patients atteints de démence est inférieure à 1%, alors dans le groupe d'âge après 80 ans, elle atteint 20%. Par conséquent, il est particulièrement important de classer la démence d'apparition tardive..

    Il existe trois types de démences les plus courantes à l'âge présénile et sénile (pré-sénile et sénile):
    1. Démence de type Alzheimer (atrophique), qui est basée sur des processus dégénératifs primaires dans les cellules nerveuses.
    2. Type vasculaire de démence, dans laquelle la dégénérescence du système nerveux central se développe secondairement, à la suite de troubles circulatoires macroscopiques dans les vaisseaux du cerveau.
    3. Type mixte, caractérisé par les deux mécanismes de développement de la maladie.

    Évolution clinique et pronostic

    L'évolution clinique et le pronostic de la démence dépendent de la cause qui a causé le défaut organique du système nerveux central.

    Dans les cas où la pathologie sous-jacente n'est pas sujette au développement (par exemple, avec une démence post-traumatique), avec un traitement adéquat, une amélioration significative est possible en raison du développement de réactions compensatoires (d'autres parties du cortex cérébral reprennent une partie des fonctions de la zone touchée).

    Cependant, les types de démence les plus courants - la maladie d'Alzheimer et la démence vasculaire - ont tendance à progresser.Par conséquent, lorsqu'ils parlent de traitement, dans ces maladies, il ne s'agit que de ralentir le processus, l'adaptation sociale et personnelle du patient, prolonger sa vie, soulager les symptômes désagréables, etc..P.

    Et enfin, dans les cas où la maladie à l'origine de la démence évolue rapidement, le pronostic est extrêmement défavorable: le décès du patient survient plusieurs années voire des mois après l'apparition des premiers signes de la maladie. En règle générale, la cause du décès est diverses maladies concomitantes (pneumonie, septicémie), se développant dans le contexte de violations de la régulation centrale de tous les organes et systèmes du corps.

    La gravité (stade) de la démence

    Degré léger

    Degré modéré

    Démence sévère

    Dans la démence sévère, la personnalité s'effondre complètement. Ces patients ne peuvent souvent pas prendre de nourriture seuls, respecter les règles d'hygiène de base, etc..

    Par conséquent, en cas de démence sévère, il est nécessaire de surveiller le patient toutes les heures (à domicile ou dans un établissement spécialisé).

    Diagnostique

    À ce jour, des critères clairs pour le diagnostic de la démence ont été élaborés:
    1. Signes de troubles de la mémoire - à la fois à long terme et à court terme (les données subjectives d'une enquête sur le patient et ses proches sont complétées par une recherche objective).
    2. La présence d'au moins un des troubles suivants caractéristiques de la démence organique:

    • signes d'une diminution de la capacité de penser abstrait (selon une recherche objective);
    • symptômes d'une diminution de la criticité de la perception (trouvée lors de la construction de vrais projets pour la prochaine période de la vie par rapport à soi-même et aux autres);
    • syndrome trois "A":
      • aphasie - toutes sortes de violations de la parole déjà formée;
      • apraxie (littéralement «inactivité») - difficultés à effectuer des actions ciblées tout en conservant la capacité de bouger;
      • agnosie - une variété de perturbations de la perception tout en maintenant la conscience et la sensibilité. Par exemple, le patient entend des sons, mais ne comprend pas le discours qui lui est adressé (agnosie auditive-verbale), ou ignore une partie du corps (ne se lave pas ou ne met pas de chaussures sur une jambe - somatoagnosie), ou ne reconnaît pas certains objets ou visages de personnes à vision préservée (agnosie visuelle) etc.;
    • changements personnels (grossièreté, irritabilité, disparition de la honte, sens du devoir, attaques d'agression non motivées, etc.).
    3. Perturbation des interactions sociales au sein de la famille et au travail.
    4. Absence de manifestations de changements délirants de conscience au moment du diagnostic (il n'y a pas de signes d'hallucinations, le patient est orienté dans le temps, l'espace et sa propre personnalité, dans la mesure où l'état le permet).
    5. Certains défauts organiques (résultats d'études spéciales sur les antécédents médicaux du patient).

    Il convient de noter que pour poser un diagnostic fiable de démence, il est nécessaire que tous les symptômes ci-dessus soient observés pendant au moins 6 mois. Sinon, on ne peut parler que d'un diagnostic présomptif.

    Diagnostic différentiel de la démence organique

    Le diagnostic différentiel de la démence organique doit être effectué, tout d'abord, avec la pseudodémence dépressive. Dans la dépression sévère, la gravité des troubles mentaux peut atteindre un degré très élevé et rendre difficile l'adaptation du patient à la vie quotidienne, simulant les manifestations sociales de la démence organique.

    La pseudodémence se développe également souvent après un choc psychologique sévère. Certains psychologues expliquent ce type de déclin brutal de toutes les fonctions cognitives (mémoire, attention, capacité à percevoir et à analyser de manière significative les informations, la parole, etc.) comme une réponse protectrice au stress.

    Un autre type de pseudodémence est l'affaiblissement des capacités mentales dans les troubles métaboliques (vitamine B12, manque de thiamine, d'acide folique, de pellagre). Avec la correction rapide des violations, les signes de démence sont complètement éliminés.

    Le diagnostic différentiel de la démence organique et de la pseudodémence fonctionnelle est assez difficile. Selon des chercheurs internationaux, environ 5% des démences sont complètement réversibles. Par conséquent, la seule garantie d'un diagnostic correct est l'observation à long terme du patient..

    Démence de type Alzheimer

    Comprendre la démence dans la maladie d'Alzheimer

    La démence de type Alzheimer (maladie d'Alzheimer) tire son nom du nom du médecin qui a décrit pour la première fois la clinique de pathologie chez une femme de 56 ans. Le médecin a été alarmé par la manifestation précoce de signes de démence sénile. Une étude post-mortem a montré des changements dégénératifs particuliers dans les cellules du cortex cérébral du patient.

    Par la suite, de telles violations ont été découvertes dans ces cas où la maladie s'est manifestée beaucoup plus tard. Ce fut une révolution dans les opinions sur la nature de la démence sénile - avant cela, on croyait que la démence sénile était une conséquence de lésions athérosclérotiques des vaisseaux cérébraux.

    La démence de type Alzheimer est aujourd'hui le type le plus courant de démence sénile et, selon diverses estimations, de 35 à 60% de tous les cas de démence organique.

    Facteurs de risque de développement de la maladie

    Les facteurs de risque suivants pour le développement de la démence de type Alzheimer existent (classés par ordre décroissant d'importance):

    • l'âge (la ligne la plus dangereuse est de 80 ans);
    • la présence de proches atteints de la maladie d'Alzheimer (le risque augmente plusieurs fois si la pathologie chez les proches s'est développée avant l'âge de 65 ans);
    • maladie hypertonique;
    • l'athérosclérose;
    • lipides plasmatiques élevés;
    • Diabète;
    • obésité;
    • mode de vie sédentaire;
    • maladies survenant avec une hypoxie chronique (insuffisance respiratoire, anémie sévère, etc.);
    • lésion cérébrale traumatique;
    • faible niveau d’éducation;
    • manque d'activité intellectuelle active pendant la vie;
    • femelle.

    Premiers signes

    Il est à noter que les processus dégénératifs de la maladie d'Alzheimer commencent des années, voire des décennies avant les premières manifestations cliniques. Les premiers signes de démence de type Alzheimer sont très caractéristiques: les patients commencent à remarquer une forte diminution de la mémoire pour les événements récents. Dans le même temps, une perception critique de leur état persiste pendant longtemps, de sorte que les patients ressentent souvent une anxiété et une confusion tout à fait compréhensibles et se tournent vers un médecin.

    Pour les troubles de la mémoire dans la démence de type Alzheimer, la loi dite de Ribot est caractéristique: d'abord, la mémoire à court terme est perturbée, puis les événements récents sont progressivement effacés de la mémoire. Les souvenirs de temps lointains (enfance, adolescence) sont conservés le plus longtemps.

    Caractéristiques du stade avancé de la démence progressive de type Alzheimer

    Les lacunes dans la mémoire sont souvent remplacées par des événements fictifs (soi-disant confabulations - faux souvenirs). La criticité de la perception de son propre état se perd progressivement.

    Au stade avancé de la démence progressive, des troubles de la sphère émotionnelle-volitive commencent à apparaître. Les troubles suivants sont les plus caractéristiques de la démence sénile de type Alzheimer:

    • l'égocentrisme;
    • rouspétance;
    • soupçon;
    • conflits.

    Ces signes sont appelés restructuration de la personnalité sénile (sénile). Dans le futur, dans leur contexte, une illusion de dommage, très spécifique de la démence de type Alzheimer, peut se développer: le patient blâme les proches et les voisins qu'il est constamment volé, ils lui souhaitent la mort, etc..

    D'autres types de violations du comportement normal se développent souvent:

    • incontinence sexuelle;
    • gourmandise avec un goût particulier pour les sucreries;
    • envie de vagabondage;
    • activités chaotiques trépidantes (marcher d'un coin à l'autre, déplacer des choses, etc.).

    Au stade de la démence sévère, le système délirant se désintègre et les troubles du comportement disparaissent en raison d'une extrême faiblesse de l'activité mentale. Les patients sont plongés dans une apathie complète, ne ressentent ni faim ni soif. Les troubles du mouvement se développent rapidement, de sorte que les patients ne peuvent pas marcher et mâcher de la nourriture normalement. La mort survient à la suite de complications dues à une immobilité complète ou à des maladies concomitantes.

    Diagnostic de la démence de type Alzheimer

    Traitement

    Le traitement de la démence de type Alzheimer vise à stabiliser le processus et à réduire la gravité des symptômes existants. Il doit être complet et inclure le traitement des maladies qui aggravent la démence (hypertension, athérosclérose, diabète sucré, obésité).

    Au début, les médicaments suivants ont montré un bon effet:

    • remède homéopathique extrait de ginkgo biloba;
    • nootropiques (piracétam, cérébrolysine);
    • les médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau (nicergoline);
    • stimulateur des récepteurs de la dopamine dans le système nerveux central (piribédil);
    • la phosphatidylcholine (partie de l'acétylcholine - un médiateur du système nerveux central, elle améliore donc le fonctionnement des neurones dans le cortex cérébral);
    • actovegin (améliore l'utilisation de l'oxygène et du glucose par les cellules cérébrales et augmente ainsi leur potentiel énergétique).

    Au stade des manifestations élargies, des médicaments du groupe des inhibiteurs de l'acétylcholinestérase (donépézil, etc.) sont prescrits. Des études cliniques ont montré que la prescription de ce type de médicament améliore considérablement l'adaptation sociale des patients et réduit le fardeau des soignants..

    Prévoir

    La démence de type Alzheimer fait référence à une maladie à progression constante qui conduit inévitablement à une invalidité grave et à la mort du patient. Le processus de développement de la maladie, de l'apparition des premiers symptômes au développement du marasme sénile, prend généralement environ 10 ans.

    Plus la maladie d'Alzheimer se développe tôt, plus la démence progresse rapidement. Les patients de moins de 65 ans (démence sénile précoce ou démence présénile) développent des troubles neurologiques précoces (apraxie, agnosie, aphasie).

    La démence vasculaire

    Démence avec lésions des vaisseaux du cerveau

    La démence d'origine vasculaire arrive au deuxième rang en termes de prévalence après la démence de type Alzheimer et représente environ 20% de tous les types de démence.

    Dans ce cas, en règle générale, la démence qui s'est développée après des accidents vasculaires, tels que:
    1. AVC hémorragique (rupture de vaisseau).
    2. AVC ischémique (blocage d'un vaisseau avec arrêt ou détérioration de la circulation sanguine dans une certaine zone).

    Dans de tels cas, la mort massive des cellules cérébrales se produit, et les symptômes dits focaux, en fonction de la localisation de la zone touchée (paralysie spastique, aphasie, agnosie, apraxie, etc.).

    Le tableau clinique de la démence post-AVC est donc très hétérogène et dépend du degré de lésion vasculaire, de la zone d'approvisionnement en sang du cerveau, des capacités compensatoires du corps, ainsi que de l'opportunité et de l'adéquation des soins médicaux fournis en cas de catastrophe vasculaire..

    La démence qui survient avec une insuffisance circulatoire chronique se développe généralement à un âge avancé et présente un tableau clinique plus homogène..

    Quelle maladie peut provoquer une démence vasculaire??

    Les causes les plus courantes de démence vasculaire sont l'hypertension et l'athérosclérose - pathologies courantes caractérisées par le développement d'une insuffisance cérébrovasculaire chronique.

    Le deuxième grand groupe de maladies conduisant à une hypoxie chronique des cellules cérébrales - lésions vasculaires dans le diabète sucré (angiopathie diabétique) et la vascularite systémique, ainsi que des troubles congénitaux de la structure des vaisseaux cérébraux.

    Une insuffisance aiguë de la circulation cérébrale peut se développer avec une thrombose ou une embolie (blocage) du vaisseau, qui se produit souvent avec une fibrillation auriculaire, des malformations cardiaques et des maladies qui surviennent avec une tendance accrue à la thrombose.

    Facteurs de risque

    Symptômes et évolution de la démence vasculaire sénile

    La difficulté à se concentrer est le premier prédicteur de la démence vasculaire. Les patients se plaignent d'une fatigabilité rapide, éprouvent des difficultés avec une concentration prolongée. Cependant, il leur est difficile de passer d'une activité à une autre..

    Un autre signe avant-coureur du développement de la démence vasculaire est le ralentissement de l'activité intellectuelle, de sorte que des tests pour la vitesse d'accomplissement de tâches simples sont utilisés pour le diagnostic précoce des troubles de la circulation cérébrale..

    Les premiers signes d'une démence développée de la genèse vasculaire comprennent des violations de l'établissement d'objectifs - les patients se plaignent de difficultés à organiser les activités élémentaires (faire des plans, etc.).

    De plus, dès les premiers stades, les patients éprouvent des difficultés à analyser les informations: il leur est difficile de distinguer le principal et le secondaire, de trouver des concepts communs et différents entre des concepts similaires..

    Contrairement à la démence de type Alzheimer, les troubles de la mémoire dans la démence d'origine vasculaire ne sont pas aussi prononcés. Ils sont associés à des difficultés à reproduire les informations perçues et accumulées, de sorte que le patient se souvient facilement de «l'oubli» lorsqu'il pose des questions suggestives, ou choisit la bonne réponse parmi plusieurs alternatives. Dans le même temps, la mémoire des événements importants est conservée suffisamment longtemps..

    Pour la démence vasculaire, les violations de la sphère émotionnelle sont spécifiques sous la forme d'une diminution générale de l'arrière-plan de l'humeur, jusqu'au développement d'une dépression, qui survient chez 25 à 30% des patients, et d'une labilité émotionnelle prononcée, de sorte que les patients peuvent pleurer amèrement et, après une minute, s'amuser assez sincèrement..

    Les signes de démence vasculaire comprennent la présence de symptômes neurologiques caractéristiques tels que:
    1. Syndrome pseudobulbaire, qui comprend une violation de l'articulation (dysarthrie), un changement du timbre de la voix (dysphonie), moins souvent - une violation de la déglutition (dysphagie), des rires violents et des pleurs.
    2. Troubles de la marche (traînage, démarche hachée, "démarche du skieur", etc.).
    3. Diminution de l'activité motrice, appelée "parkinsonisme vasculaire" (pauvreté des expressions faciales et des gestes, ralenti).

    La démence vasculaire, qui se développe à la suite d'une insuffisance circulatoire chronique, évolue généralement progressivement, de sorte que le pronostic dépend largement de la cause de la maladie (hypertension, athérosclérose systémique, diabète sucré, etc.).

    Traitement

    Le traitement de la démence vasculaire vise principalement à améliorer la circulation cérébrale - et, par conséquent, à stabiliser le processus à l'origine de la démence (hypertension, athérosclérose, diabète sucré, etc.).

    De plus, un traitement pathogénique est systématiquement prescrit: piracétam, cérébrolysine, actovegin, donépézil. Les schémas posologiques de ces médicaments sont les mêmes que pour la démence d'Alzheimer..

    Démence sénile à corps de Lewy

    La démence sénile à corps de Lewy est un processus atrophique dégénératif avec accumulation d'inclusions intracellulaires spécifiques dans le cortex et les structures sous-corticales du cerveau - corps de Lewy.

    Les causes et les mécanismes de développement de la démence sénile à corps de Lewy ne sont pas entièrement compris. Tout comme pour la maladie d'Alzheimer, le facteur héréditaire est d'une grande importance..

    Selon les données théoriques, la démence sénile à corps de Lewy est la deuxième plus fréquente, représentant environ 15 à 20% de toutes les démences séniles. Cependant, ce diagnostic est relativement rare au cours de la vie. En règle générale, ces patients sont diagnostiqués à tort comme une démence vasculaire ou une maladie de Parkinson avec démence.

    Le fait est que de nombreux symptômes de la démence à corps de Lewy sont similaires à ces maladies. Tout comme dans la forme vasculaire, les premiers symptômes de cette pathologie sont une diminution de la capacité de concentration, une lenteur et une faiblesse de l'activité intellectuelle. À l'avenir, des dépressions se développent, une diminution de l'activité motrice comme le parkinsonisme, des troubles de la marche.

    Au stade avancé, la clinique de la démence à corps de Lewy est similaire à bien des égards à la maladie d'Alzheimer, car des illusions de préjudice, des idées délirantes de persécution, des illusions de doubles se développent. Avec la progression de la maladie, les symptômes délirants disparaissent en raison de l'épuisement complet de l'activité mentale.

    Cependant, la démence sénile à corps de Lewy présente certains symptômes spécifiques. Il se caractérise par les soi-disant petites et grandes fluctuations - violations vives et partiellement réversibles de l'activité intellectuelle.

    Avec de petites fluctuations, les patients se plaignent de troubles temporaires de la capacité de se concentrer et d'effectuer certaines tâches. Avec de grandes fluctuations, les patients constatent des violations de la reconnaissance d'objets, de personnes, de terrain, etc. Les troubles atteignent souvent le degré de désorientation spatiale complète et même de confusion.

    Une autre caractéristique de la démence à corps de Lewy est la présence d'illusions visuelles et d'hallucinations. Les illusions sont associées à la désorientation dans l'espace et s'intensifient la nuit, lorsque les patients confondent souvent des objets inanimés avec des personnes.

    Une caractéristique spécifique des hallucinations visuelles dans la démence à corps de Lewy est leur disparition lorsque le patient tente d'interagir avec eux. Souvent, les hallucinations visuelles sont accompagnées d'hallucinations auditives (hallucinations de la parole), cependant, les hallucinations auditives ne se produisent pas sous forme pure..

    En règle générale, les hallucinations visuelles sont accompagnées de grandes fluctuations. De telles crises sont souvent déclenchées par une détérioration générale de l'état du patient (maladies infectieuses, surmenage, etc.). En sortant de la grande fluctuation, les patients amnésient partiellement ce qui s'est passé, l'activité intellectuelle est partiellement rétablie, cependant, en règle générale, l'état des fonctions mentales devient pire que l'état initial.

    Un autre symptôme caractéristique de la démence à corps de Lewy est le trouble du comportement du sommeil: les patients peuvent faire des mouvements brusques et même se blesser ou blesser les autres..

    De plus, avec cette maladie, en règle générale, un complexe de troubles autonomes se développe:

    • hypotension orthostatique (une forte diminution de la pression artérielle lors du passage d'une position horizontale à une position verticale);
    • évanouissement;
    • arythmies;
    • perturbation du tube digestif avec tendance à la constipation;
    • rétention urinaire, etc..

    Le traitement de la démence sénile à corps de Lewy est similaire à celui de la démence de type Alzheimer.

    En cas de confusion, des inhibiteurs de l'acétylcholinestérase (donépézil, etc.) sont prescrits, dans les cas extrêmes, des antipsychotiques atypiques (clozapine). La prescription d'antipsychotiques standard est contre-indiquée en raison de la possibilité de développer des troubles du mouvement sévères. Les hallucinations intrépides, avec des critiques adéquates, ne peuvent être éliminées par des médicaments spéciaux.

    De petites doses de lévodopa sont utilisées pour traiter les symptômes du parkinsonisme (faire très attention à ne pas provoquer une crise d'hallucinations).

    L'évolution de la démence à corps de Lewy progresse rapidement et régulièrement, de sorte que le pronostic est beaucoup plus sérieux que dans d'autres types de démence sénile. La période allant de l'apparition des premiers signes de démence au développement de la folie complète ne prend généralement pas plus de quatre à cinq ans..

    Démence alcoolique

    La démence due à l'alcool se développe à la suite des effets toxiques prolongés (15 à 20 ans ou plus) de l'alcool sur le cerveau. Outre l'effet direct de l'alcool, des effets médiatisés (intoxication par les endotoxines dans les atteintes hépatiques alcooliques, troubles vasculaires, etc.) sont impliqués dans le développement de la pathologie organique..

    Presque tous les alcooliques au stade de développement de la dégradation alcoolique de la personnalité (le troisième, dernier stade de l'alcoolisme) présentent des changements atrophiques dans le cerveau (expansion des ventricules du cerveau et des sillons du cortex cérébral).

    Cliniquement, la démence alcoolique est une diminution diffuse des capacités intellectuelles (altération de la mémoire, concentration de l'attention, capacité de réflexion abstraite, etc.) sur fond de dégradation personnelle (grossissement de la sphère émotionnelle, destruction des liens sociaux, primitivisme de la pensée, perte complète des orientations de valeur).

    À ce stade du développement de la dépendance à l'alcool, il est très difficile de trouver des incitations pour inciter le patient à traiter la maladie sous-jacente. Cependant, dans les cas où une abstinence complète est atteinte pendant 6 à 12 mois, les signes de démence alcoolique commencent à régresser. De plus, des études instrumentales montrent également un certain lissage du défaut organique..

    Démence épileptique

    Le développement d'une démence épileptique (concentrique) est associé à une évolution sévère de la maladie sous-jacente (crises fréquentes avec passage à l'état de mal épileptique). Dans la genèse de la démence épileptique, des facteurs médiés peuvent être impliqués (utilisation à long terme de médicaments antiépileptiques, blessures lors de chutes lors de crises, lésions hypoxiques des neurones en état de mal épileptique, etc.).

    La démence épileptique se caractérise par la lenteur des processus de pensée, la soi-disant viscosité de la pensée (le patient ne peut pas distinguer le principal du secondaire et se fixe sur la description des détails inutiles), la perte de mémoire et l'épuisement du vocabulaire.

    Une diminution des capacités intellectuelles se produit dans le contexte d'un changement spécifique des traits de personnalité. Ces patients sont caractérisés par un égoïsme extrême, une méchanceté, une vindicte, une hypocrisie, une querelle, une méfiance, une précision allant jusqu'à la pédanterie..

    L'évolution de la démence épileptique progresse régulièrement. Avec une démence sévère, la méchanceté disparaît, mais l'hypocrisie et l'obséquiosité persistent, la léthargie et l'indifférence à l'environnement augmentent.

    Comment prévenir la démence - vidéo

    Réponses aux questions les plus fréquentes sur les causes, les symptômes et
    traitement de la démence

    La démence et la démence sont-elles la même chose? Comment la démence se développe-t-elle chez les enfants? Quelle est la différence entre la démence infantile et l'oligophrénie

    Les termes «démence» et «démence» sont souvent utilisés de manière interchangeable. Cependant, en médecine, la démence est comprise comme une démence irréversible qui se développe chez une personne mature avec des capacités mentales normalement formées. Ainsi, le terme «démence infantile» est inapproprié, car chez les enfants, une activité nerveuse plus élevée est au stade du développement..

    Le terme «retard mental», ou retard mental, est utilisé pour désigner la démence infantile. Ce nom est conservé lorsque le patient atteint l'âge adulte, et cela est vrai, car la démence survenue à l'âge adulte (par exemple, la démence post-traumatique) et l'oligophrénie se déroulent de différentes manières. Dans le premier cas, on parle de dégradation d'une personnalité déjà formée, dans le second, de sous-développement..

    Soudain, le désordre est le premier signe de démence sénile? Des symptômes tels que le désordre et le désordre sont-ils toujours présents?

    La négligence et le désordre apparaissant soudainement sont des symptômes de perturbations dans la sphère émotionnelle-volitive. Ces signes sont très non spécifiques, et se retrouvent dans de nombreuses pathologies, telles que: dépression profonde, asthénie sévère (épuisement) du système nerveux, troubles psychotiques (par exemple, apathie dans la schizophrénie), divers types de toxicomanie (alcoolisme, toxicomanie), etc..

    Dans le même temps, les patients atteints de démence aux premiers stades de la maladie peuvent être complètement indépendants et soignés dans leur environnement quotidien habituel. La paresse ne peut être le premier signe de démence que lorsque le développement de la démence s'accompagne de dépression, d'épuisement du système nerveux ou de troubles psychotiques aux premiers stades. Ce type de début est plus typique de la démence vasculaire et mixte..

    Qu'est-ce que la démence mixte? Cela conduit-il toujours à un handicap? Comment traiter la démence mixte?

    La démence mixte est appelée démence, dans le développement de laquelle le facteur vasculaire et le mécanisme de dégénérescence primaire des neurones dans le cerveau sont impliqués.

    On pense que les troubles circulatoires dans les vaisseaux du cerveau peuvent déclencher ou intensifier les processus dégénératifs primaires caractéristiques de la maladie d'Alzheimer et de la démence à corps de Lewy..

    Étant donné que le développement de la démence mixte est dû à deux mécanismes à la fois, le pronostic de cette maladie est toujours pire que celui d'une forme vasculaire ou dégénérative «pure» de la maladie.

    La forme mixte est sujette à une progression régulière, conduit donc inévitablement à une invalidité et raccourcit considérablement la vie du patient.
    Le traitement de la démence mixte vise à stabiliser le processus, par conséquent, il comprend la lutte contre les troubles vasculaires et le soulagement des symptômes développés de la démence. La thérapie, en règle générale, est effectuée avec les mêmes médicaments et selon les mêmes schémas que pour la démence vasculaire.

    Un traitement opportun et adéquat de la démence mixte peut prolonger considérablement la vie du patient et améliorer sa qualité.

    Parmi mes proches, il y avait des patients atteints de démence sénile. Quelle est la probabilité que je développe un trouble mental? Quelle est la prévention de la démence sénile? Existe-t-il des médicaments qui peuvent prévenir la maladie??

    La démence sénile fait référence aux maladies à prédisposition héréditaire, en particulier la maladie d'Alzheimer et la démence à corps de Lewy.

    Le risque de développer la maladie augmente si la démence sénile chez les parents se développe à un âge relativement précoce (jusqu'à 60-65 ans).

    Cependant, il convient de rappeler que la prédisposition héréditaire n'est que la présence de conditions propices au développement d'une maladie particulière, donc même une histoire familiale extrêmement défavorable n'est pas une phrase.

    Malheureusement, aujourd'hui, il n'y a pas de consensus sur la possibilité d'une prévention médicamenteuse spécifique du développement de cette pathologie..

    Étant donné que les facteurs de risque de développement de la démence sénile sont connus, les mesures de prévention des troubles mentaux visent principalement à les éliminer et comprennent:
    1. Prévention et traitement en temps opportun des maladies entraînant des troubles circulatoires dans le cerveau et une hypoxie (hypertension, athérosclérose, diabète sucré).
    2. Activité physique dosée.
    3. Activité intellectuelle constante (vous pouvez créer des mots croisés, résoudre des énigmes, etc.).
    4. Arrêter de fumer et de boire de l'alcool.
    5. Prévention de l'obésité.