Stress pendant les études: causes et prévention

Étudier dans une université est l'occasion d'obtenir une excellente éducation et d'ouvrir pour vous-même, pour ainsi dire, le chemin de la vie. Mais c'est aussi un stress sérieux, un grand bouleversement émotionnel pour ceux qui, hier encore, étaient assis au bureau de l'école. L'étude en général est considérée comme l'un des facteurs de stress les plus puissants (nous avons parlé d'autres facteurs en détail dans l'article "Tolérance au stress. Comment rester calme et productif"), nous avons donc décidé de parler de pourquoi c'est le stress et comment y faire face.

Et pour apprendre à faire face à des situations stressantes par vous-même, inscrivez-vous au programme en ligne «Mental Self-Regulation».

Causes du stress d'apprentissage

Pour commencer, notons que le stress académique résulte d'une charge de travail intellectuelle accrue et de changements importants dans le mode de vie des étudiants. Et juste pour faire face au stress et augmenter la résistance du corps, il faut d'abord comprendre pourquoi le stress apparaît à l'école. Si vous laissez cette question suivre son cours, vous pouvez vous créer beaucoup de problèmes avec votre santé, votre psychisme et, par conséquent, vos études..

Le stress survient dans la vie des étudiants pour des raisons complètement différentes. Nous ne parlerons pas de tout, mais n'aborderons que les plus courants.

Un changement de décor

L'admission dans une université est directement liée à un changement de l'environnement et du cercle social, et c'est l'un des principaux facteurs de stress affectant l'état psycho-émotionnel de l'étudiant. Ce facteur est composé de facteurs plus petits tels que:

  • affaiblissement du contrôle et de l'influence de la part des parents et des enseignants;
  • le besoin de prendre soin de vous-même;
  • vivre dans un appartement loué ou une auberge de jeunesse (lorsque vous étudiez dans une autre ville);
  • changement de cercle social;
  • changement d'intérêts;
  • malentendu avec les camarades de classe ou les colocataires de la chambre / appartement;
  • difficultés matérielles.

Si un élève n'est pas préparé psychologiquement à de telles choses, un changement d'environnement peut le déstabiliser du jour au lendemain, le rendant plus vulnérable à l'impact d'autres facteurs négatifs..

Activité mentale et physique

L'admission dans une université est, entre autres, une forte augmentation de la charge de travail. Ce sont des quantités beaucoup plus importantes d'informations à étudier, des cours plus intensifs et des recherches indépendantes de connaissances. Cela inclut également les inquiétudes concernant les futurs tests et sessions. En plus de cela, une violation du calendrier habituel doit être mise en évidence..

Si la maîtrise d'une discipline est difficile pour un élève, le risque de surmenage nerveux augmente. Et les anciens écoliers atteints du syndrome de «l'excellent élève» se soucient très souvent trop de leur réputation et ont peur de ne pas répondre aux attentes des autres, y compris des parents qui veulent voir leurs enfants comme des élèves parfaits..

Si le stress émotionnel est prolongé, il peut facilement se transformer en stress prolongé et même chronique. En aucun cas, cela ne doit être autorisé, car pour le dépassement ultérieur (déjà traité) du stress, une assistance médicale professionnelle peut être nécessaire.

Autres facteurs

Nous avons cité ci-dessus des facteurs généraux de stress à l'école, mais il y en a aussi des facteurs subjectifs - concernant chaque élève individuellement. Eux-mêmes, ainsi que leur nombre, sont déterminés par le style de vie qu'une personne mène..

Les facteurs subjectifs comprennent:

  • conflits avec les enseignants;
  • conflits avec d'autres étudiants;
  • caractéristiques de la vie personnelle;
  • une mauvaise nutrition;
  • sommeil insuffisant;
  • ne pas se reposer suffisamment;
  • mauvaises habitudes (fumer, boire de l'alcool, des drogues).

Le degré de stress psycho-émotionnel survenant sous l'influence du stress dépend de la disposition de l'élève à une vie indépendante, de son attitude envers l'apprentissage et du niveau de responsabilité de ce qui lui arrive. Il est également influencé par le type de stress auquel on doit faire face à l'école. Cela fait référence au stress positif et négatif:

  • Le stress positif est le stress qui survient lorsqu'une personne a une expérience positive de sortir d'une situation stressante. Par exemple, résout avec succès un problème, des ressources pour résoudre le problème, le soutien ou l'approbation des autres.
  • Le stress négatif est un stress qui survient lorsqu'une personne est incapable de faire face à un travail, de terminer une tâche ou de changer une situation. C'est ce stress qui est dangereux et affecte négativement la condition physique et mentale..

Pour plus d'informations sur les types de stress, lisez l'article «Les informations les plus importantes sur le stress» et nous continuerons. Comme vous pouvez l'imaginer, vous devez apprendre à résister au stress négatif, mais pour que cette opposition soit efficace, vous devez également comprendre comment le stress circule et comment il se manifeste..

Étapes et symptômes du stress

Il est assez facile de remarquer l'apparition de stress - il vous suffit de détecter les changements dans votre état, et ils peuvent être de trois types, en fonction du stade de stress:

  • Stade d'anxiété. En réponse à des facteurs stressants, la psyché humaine réagit avec excitation. L'anxiété sert de signal pour que le corps mobilise le potentiel protecteur. Cette étape est très facile à repérer..
  • Stade de résistance. Le corps arrive à un état qui lui permet de faire face seul au stress. En règle générale, cette étape ne provoque pas d'anxiété chez une personne, surtout si elle parvient à résoudre le problème avec succès..
  • Étape d'épuisement. Le stress l'atteint si l'effet du facteur de stress persiste pendant une longue période. Les réserves du corps sont épuisées, il devient plus difficile de gérer le stress et finalement le stress supprime complètement une personne. Comme la première étape, la troisième étape est très facile à repérer..

Les étapes présentées en détail ont été décrites dans ses travaux par le chercheur canadien Hans Selye au milieu du XXe siècle, mais même aujourd'hui, cette information reste pertinente. Si la condition commence à correspondre à l'une des étapes énumérées, il convient de déterminer si vous êtes confronté à un stress. Et vous pouvez en être sûr si vous faites attention aux symptômes..

Nous avons écrit séparément sur les symptômes du stress dans l'article "Stress and Psychology: How They Are Related", nous ne nous répéterons donc pas, mais nous rappelons simplement que sous l'influence du stress, le système nerveux humain est principalement stressé.

Les signes courants des effets du stress sont:

  • prostration;
  • apathie;
  • petit appétit;
  • trouble du sommeil;
  • irritabilité;
  • irascibilité;
  • maux de tête;
  • distraction;
  • détérioration de la concentration;
  • détérioration de l'assimilation des informations;
  • déficience de mémoire.

Tout cela n'a de très mauvais effets que sur le bien-être de l'étudiant, mais aussi sur ses performances scolaires. absolument tous les systèmes du corps sont affectés et, par conséquent, des changements se produisent dans toutes les sphères de la vie.

Conséquences du stress à l'école

En raison du stress, l'étudiant ne perçoit pas et ne mémorise pas mal les informations, hésite à assister aux cours, se prépare de manière inefficace aux examens et sa performance académique globale diminue. Si un élève néglige un mode de vie sain, boit beaucoup de café et de boissons contenant de la caféine, mange mal, se repose peu, etc., la situation est aggravée, ce qui se reflète au niveau physiologique..

La charge sur le cœur augmente, la pression artérielle augmente et le système autonome est perturbé. En cas de stress prolongé, l'homéostasie végétative est perturbée, au fil du temps, les vaisseaux sanguins sont détruits, l'immunité s'affaiblit, ce qui augmente le risque de maladies.

De plus, on peut mettre en évidence une diminution de l'estime de soi, une détérioration de l'humeur et du bien-être. Cela peut conduire à l'émergence de mauvaises habitudes et de dépendances, par exemple liées à la cigarette, à l'alcool, aux médicaments et aux drogues. C'est ainsi qu'une personne essaie de faire face à des circonstances difficiles..

Plusieurs études scientifiques indiquent également que même après que les facteurs de stress cessent d'agir, le corps et la psyché mettent du temps à se rétablir et à revenir à la normale. Et c'est une autre bonne raison pour laquelle ni le développement, ni d'ailleurs l'aggravation du stress ne doivent être autorisés..

Comment gérer le stress à l'école

La mesure dans laquelle la résistance au stress d'un élève est développée est d'une importance primordiale à la fois pour le processus éducatif et pour la vie d'une personne entrant dans le monde adulte. Naturellement, il est presque impossible d'influencer les conditions accompagnant l'apprentissage, et il est donc beaucoup plus efficace de ne pas «combattre le système», mais de chercher des moyens de normaliser l'état mental.

La modification du comportement est l'un des moyens les plus efficaces de gérer le stress à l'école. réviser et changer son attitude face à ce qui se passe, se débarrasser des inquiétudes sur le fait qu'il est impossible d'influencer, maîtriser les moyens de sortir du négatif. Et pour cela, les psychologues recommandent plusieurs techniques:

  • Tenir un journal. Il est prouvé depuis longtemps qu'il est très utile de transférer des expériences, des pensées et des émotions sur papier. Cela vous permet de vous débarrasser de la négativité et de décharger la psyché. Il est également utile d'analyser les enregistrements pour comprendre les causes de vos conditions et trouver des moyens de résoudre les problèmes..
  • Activités sportives. L'exercice vous permet de vous sentir beaucoup mieux mentalement et physiquement. L'entraînement, l'exercice, le jogging et d'autres activités similaires sont l'occasion de libérer l'excès d'énergie et de se calmer, de se distraire et de penser à quelque chose. Bien sûr, le sport améliore également la santé..
  • Libération émotionnelle. Souvent, le stress provoque des émotions négatives et, comme nous l'avons déjà noté, elles doivent être rejetées. Si le sport pour une raison quelconque n'est pas une option, vous pouvez battre un pouf, casser une assiette, crier dans un oreiller, casser quelque chose qui n'est pas dommage. Dans un état calme, une personne n'est plus sensible au stress et ces techniques sont un excellent moyen d'atteindre le calme..
  • Changement d'activité. Lorsqu'un jour de congé est émis, il doit être fait différemment d'un jour de semaine. Votre meilleur pari est de changer radicalement votre environnement et votre emploi. Vous pouvez faire du camping et dormir dans une tente, faire du ski ou organiser un barbecue dans la maison de campagne d'un ami. Plus il y a de jours "inhabituels" dans la vie, mieux c'est pour le corps et la psyché.

En fait, il existe de nombreuses autres méthodes pour gérer le stress à l'école et, objectivement parlant, elles ne sont pas du tout différentes des méthodes de gestion du stress au travail et dans la vie quotidienne. Mais il existe également des situations particulières qui nécessitent une approche plus spécifique. L'examen à venir est l'une de ces situations..

Même un peu de stress la veille de l'examen est un obstacle à la concentration sur la préparation. La meilleure façon d'éviter cela est d'éliminer les facteurs de stress à l'avance ou d'essayer de s'y adapter. De plus, vous ne devriez pas manquer les cours, étudier le matériel de tel ou tel programme à temps, faire tout le travail demandé par les enseignants. Bien que dans certains cas cela n'aide pas non plus, car il y a des personnes très émotives qui vivent du stress, même si elles sont complètement prêtes pour l'examen.

Il peut être conseillé à ces étudiants de prêter attention aux sédatifs légers. Mais, d'une part, il ne devrait y avoir aucune contre-indication et, d'autre part, il est impératif de consulter un médecin - seul un spécialiste pourra choisir le médicament approprié.

Cependant, vous pouvez vraiment vous passer de produits pharmaceutiques. Se calmer au seuil d'un événement important bien aider «grand-mère» signifie, par exemple, des frais apaisants et des infusions d'agripaume, de camomille, de menthe, de valériane. Cependant, vous devez commencer à les boire au moins deux semaines avant l'examen. l'effet est cumulatif. Aucune infusion ne sera efficace si vous la buvez une heure avant l'événement..

La routine quotidienne correcte ne peut être négligée. Pour maintenir une productivité et une efficacité élevées, s'inquiéter moins et mieux absorber les informations, il est conseillé de se coucher et de se réveiller en même temps, de dormir au moins huit heures par jour, de prendre des pauses pendant la journée, d'être plus à l'extérieur.

Il est recommandé de réduire le café et le thé, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes. Vous devez boire plus d'eau et de jus de fruits naturels, manger sainement, manger des fruits et légumes, des baies, du poisson, des céréales (vous pouvez lire l'article "Aliments utiles pour la fonction cérébrale"), du chocolat (cela améliore l'activité cérébrale, mais pas pour longtemps).

Le respect des recommandations proposées est l'occasion de renforcer la psyché, de normaliser l'état psycho-émotionnel et de maintenir le corps en bonne forme dans son ensemble. Mais, peut-être, la meilleure option ne serait pas de prendre des mesures d'urgence pour neutraliser l'influence du stress, mais de le prévenir et de le prévenir dans la vie quotidienne..

Comment prévenir le stress scolaire

Éviter les situations liées au stress à long terme est facile. Pour ce faire, vous n'avez pas besoin d'attendre les premiers signes de stress. Au contraire, vous devez le faire pour qu'ils ne se fassent pas sentir, et cela peut être fait si vous suivez un certain nombre de recommandations simples:

  • Surveillez votre estime de soi et maintenez-la au bon niveau. L'estime de soi doit être améliorée si nécessaire. La faible estime de soi est l'une des principales sources de stress et de problèmes de rendement scolaire.
  • Maintenez le niveau de connaissances. Assistez régulièrement à des conférences, lisez la documentation qui l'accompagne, ne créez pas d'emplois urgents pour les études. Cela aidera également à éviter les surtensions et les abus..
  • Entraînez votre mémoire. Plus votre mémoire est bonne, plus vite et plus vous serez capable de mémoriser, et c'est l'une des capacités d'apprentissage les plus importantes. Il existe des techniques spéciales pour développer la mémoire, qui sont très simples à appliquer..
  • Développez le sens de l'humour. Le rire prolonge non seulement la vie, mais sert également de moyen merveilleux de prévenir le stress, car il favorise la production d'hormones de stress et d'hormone du bonheur, qui ont un effet bénéfique sur la psyché..
  • Détendez-vous activement. Comme vous le savez déjà, ce genre de repos permet de soulager la tension émotionnelle et physique qui conduit au stress. Vous devez faire du sport, jouer à des jeux actifs, vous promener et bouger plus.
  • Prends une douche. Une douche de contraste le matin est la mieux adaptée - elle a un effet tonique sur le corps, renforce le système immunitaire, normalise la circulation sanguine, revigore et augmente la vitalité.
  • Se détendre. Les bienfaits de la relaxation ont été prouvés par les scientifiques. Cette pratique, si elle est bien maîtrisée, contribue à un état psycho-émotionnel stable à long terme et, si nécessaire, aide à se calmer à tout moment nécessaire..
  • Méditer. L'effet de cette pratique s'apparente à celui de la relaxation. Mais en plus de cela, la méditation permet à une personne de calmer le cours des pensées, de comprendre plus profondément les raisons des événements qui se produisent et de mieux se comprendre..
  • Faites un massage. Si possible, cela vaut la peine de vous inscrire à des séances de massage. Il détend parfaitement et normalise à la fois le corps et le psychisme. Cependant, presque tout le monde peut organiser un massage à la maison - il suffit de demander à quelqu'un de la maison.
  • Pratiquez l'aromathérapie. Pour oublier les soucis pendant un moment et être seul avec soi-même, les psychologues conseillent d'allumer des lampes aromatiques aux huiles essentielles d'herbes apaisantes. Il est également utile d'ajouter des huiles aromatiques à l'eau lorsque vous prenez un bain..
  • Pour passer du temps libre sur le plan culturel. L'une des meilleures façons de vous distraire et d'élargir vos horizons en même temps est de visiter des expositions, des musées et des théâtres. De plus, un tel passe-temps contribue à obtenir un plaisir esthétique..
  • Buvez des vitamines. Le corps a toujours besoin d'être nourri avec des nutriments, des minéraux et des vitamines. Malheureusement, il n'y a pas assez de nourriture pour cela, vous devez donc boire des complexes de vitamines et des suppléments à votre alimentation quotidienne..

Avec ces recommandations, vous pouvez en faire une règle pour effectuer toutes sortes d'exercices de respiration et de techniques psychologiques. Les utiliser régulièrement sera une arme puissante contre le stress pendant vos études. Cependant, même après l'obtention du diplôme, ils serviront d'outil utile pour prévenir le stress au travail et dans la vie quotidienne..

Résumé

Le stress est un problème très courant (rappelons que nous en avons parlé en détail dans l'article "La résistance au stress. Comment rester calme et productif"), et littéralement chaque personne y fait face. Ce fait doit être pris pour acquis - vous ne pouvez pas échapper au stress..

Mais ce n'est pas une raison de paniquer et de désespérer, car les effets destructeurs du stress peuvent être évités même avec le programme d'entraînement le plus difficile. Maintenir un corps sain et mener une vie saine, réduire le nombre de mauvaises habitudes et ne pas en acquérir de nouvelles, surveiller son alimentation et dormir.

Les réponses aux questions les plus difficiles et les plus sérieuses se trouvent souvent à la surface: lisez le paragraphe précédent - cela montre parfaitement que pour éviter le stress, vous n'avez pas besoin de fuir le monde vers une île déserte ou d'aller dans une grotte. Des règles simples pour tous les jours - c'est la principale arme contre le stress à l'école, au travail et ailleurs..

Ne prenez pas votre vie à la légère, prenez note de tout ce dont nous avons parlé et aucun stress ne vous fera tomber de la selle. Nous vous souhaitons bonne chance et, bien sûr, d'excellentes notes!

Qu'est-ce que le stress: types, signes, ce qui le cause, comment le traiter

En termes simples, le stress est la réponse du corps à ce qui se passe au niveau de la psyché et de la physiologie. Dans des circonstances changeantes et sous l'impact de facteurs indésirables sur le corps humain, un ensemble de réactions adaptatives se développe - c'est le stress.

La réaction d'une personne au stress est purement individuelle: si pour une personne un événement cause du stress, alors pour une autre - la même situation peut ne provoquer aucune réaction. Une personne dans le monde moderne est quotidiennement confrontée à l'influence des facteurs de stress.

Types de stress

Le facteur causal (facteur de stress) peut être positif ou négatif. À cet égard, il est habituel de diviser le stress en 2 types:

  1. Eustress.
    Ce type de stress est une forme sûre, avec des propriétés principalement positives. C'est un état d'excitation joyeuse, de mobilisation (sang-froid) du corps. Une personne éprouve des émotions qui incitent à l'action. Cette condition est parfois appelée une réponse de réveil..
  2. Détresse.
    Cette espèce a la nature opposée de l'eustress. La condition est une conséquence d'un surmenage critique, conduit parfois à une détresse psychologique. Il s'agit d'une forme nocive de stress qui provoque un certain nombre de processus négatifs dans le corps et provoque le développement de troubles de divers systèmes et organes..

Les types de stress sont caractérisés par des mécanismes différents, mais dans les deux cas ils affectent le bien-être physique et psychologique d'une personne. De par la nature de l'origine, il existe la classification suivante du stress:

  1. Physiologique.
    Il se caractérise par un effet négatif sur le corps des facteurs externes. Ceux-ci incluent la chaleur ou le froid, la faim et la soif, les effets des produits chimiques, l'exposition aux virus et aux bactéries, les contraintes physiques, les blessures, la chirurgie, etc..
  2. Émotionnel et psychologique.
    Ils surviennent souvent à la suite de relations défavorables avec la société. Ils se développent sous l'influence de facteurs positifs ou négatifs. Par exemple, en raison d'une augmentation / diminution du salaire ou d'une maladie d'un être cher.
  3. Nerveux.
    Se produit avec une surtension excessive. Le développement de cette forme dépend des caractéristiques du système nerveux humain, de la capacité à faire face à des circonstances changeantes.
  4. Chronique.
    Cette forme est dangereuse. Une personne perd la capacité de contrôler l'état émotionnel, étant constamment en tension, même en l'absence de facteurs négatifs. Développe la dépression, la dépression nerveuse.

Les causes du stress

Tout facteur peut causer du stress. Les psychologues ont divisé les causes du stress dans les groupes suivants:

  1. Une famille.
    Les relations tendues entre les membres de la famille provoquent souvent un stress psychologique.
  2. Connexions personnelles.
    L'état émotionnel peut être perturbé lors des interactions avec des amis, des collègues, des voisins et des étrangers.
  3. Expression de soi.
    Le manque d'opportunités de réalisation de soi chez la plupart des gens est perçu comme une trahison de soi-même, cela bouleverse l'équilibre psychologique.
  4. La finance.
    La situation financière et les problèmes financiers sont les facteurs les plus importants qui perturbent l'équilibre émotionnel dans la vie d'une personne..
  5. Santé et sécurité.
    La détection d'une maladie dangereuse, d'une blessure, d'une menace pour la vie et la santé provoque une forte réaction émotionnelle d'une personne.
  6. Emploi.
    Est une source de situations stressantes pour la plupart des gens.
  7. Problèmes personnels.
    La perte de contrôle sur votre vie et vos événements provoque de la détresse.
  8. Décès d'un être cher.
    Est une impulsion assez forte pour les réactions de stress.

Les facteurs de causalité sont divisés en 2 groupes généraux: personnels et organisationnels. Ils sont également divisés en externe (en raison de la présence d'un irritant dans l'environnement) et interne (associé à l'environnement interne).

La psychologie du stress est due à l'attitude personnelle d'une personne face à ce qui se passe, à sa perception de la situation.

Symptômes et signes de stress

Une personne en état de surcharge émotionnelle passe par 3 étapes. Ils se caractérisent par les éléments suivants:

  1. Sentiment d'anxiété, volonté de résister aux effets des facteurs de stress. Le corps est mobilisé, la respiration s'accélère, la pression artérielle augmente, les muscles se contractent.
  2. Résistance, adaptation du corps.
  3. Lorsque l'énergie de résistance diminue, l'épuisement se produit.

Les manifestations de cet état diffèrent d'une personne à l'autre. Les principaux signes de stress stress:

  • irritabilité nerveuse;
  • irritabilité accrue;
  • déclin émotionnel;
  • hypertension artérielle;
  • manque de concentration et d'attention;
  • déficience de mémoire;
  • troubles du sommeil;
  • indifférence, pessimisme;
  • difficulté à respirer;
  • mal au dos;
  • troubles dyspeptiques (perturbation du système digestif);
  • changement d'appétit;
  • pupilles dilatées;
  • fatiguabilité rapide;
  • maux de tête.

Il existe également des caractéristiques de manifestation chez les représentants de différents sexes.

Chez les femmes

Il est plus facile d'identifier les signes de détresse émotionnelle chez les femmes car il est inhabituel pour les femmes de cacher leurs sentiments.

Les femmes sont plus sensibles aux facteurs de stress en raison de leur organisation émotionnelle..

En plus des manifestations générales, chez les femmes, lorsqu'elles sont exposées à un facteur de stress, le poids peut changer, la libido peut diminuer. Souvent après un stress prolongé, le cycle menstruel est perturbé.

Chez les hommes

Il est généralement admis que les hommes sont plus résistants au stress que les femmes. Les hommes réagissent moins émotionnellement aux facteurs négatifs..

Les représentants masculins sont plus sobres, ce qui est semé d'embûches: des émotions fortes restent à l'intérieur d'une personne et cela augmente la tension interne.

Un homme en détresse peut être agressif. La conséquence d'un surmenage est un trouble de l'érection, une diminution de la libido. La perception critique de ce qui se passe change souvent.

Comportement sous stress

Dans une situation stressante, le comportement humain a des caractéristiques individuelles. Cela peut être imprévisible pour les autres. Attribuez des lignes de comportement pendant le stress, parmi lesquelles vous pouvez observer:

  1. Ignorer.
    La personne prétend que rien ne se passe.
  2. Solution au problème.
    L'individu analyse rationnellement la situation à la recherche d'une issue.
  3. Rechercher un soutien extérieur.

Il y a 2 réactions humaines principales à une situation difficile. Dans le premier cas, l'individu évalue le facteur de stress pour déterminer les actions ultérieures, dans le second - les émotions prévalent, il n'y a aucune tentative pour résoudre le problème.

Le comportement d'une personne stressée au travail et à la maison peut différer.

Qu'est-ce qui détermine votre sensibilité au stress?

L'attitude face à un événement ou à une nouvelle sera différente d'une personne à l'autre. Par conséquent, pour une personne, la situation provoquera un choc émotionnel, tandis que pour l'autre, seulement de la gêne. Ceux. la réceptivité dépend de l'importance qu'une personne attache à ce qui se passe. Le tempérament, la santé du système nerveux, l'éducation, l'expérience de la vie, les évaluations morales sont d'une grande importance.

Les personnes au caractère déséquilibré et / ou suspectes (sujettes à des peurs, des doutes) sont moins résistantes aux facteurs de stress.

Une personne est particulièrement sensible aux conditions changeantes pendant les périodes de surmenage, de maladie.

Des recherches récentes menées par des scientifiques ont montré qu'il est plus difficile de faire chier les personnes ayant de faibles niveaux de cortisol (hormone du stress). Ils ne perdent pas leur sang-froid dans les situations stressantes..

Comment réagir au stress

Un facteur de stress provoque un complexe de manifestations émotionnelles. Les psychologues ont identifié les types de réponses suivants:

  1. "Ox stress".
    Ce type de réaction implique d'être à la limite des capacités psychologiques, mentales ou physiques. L'individu peut vivre longtemps au rythme habituel, être dans une situation traumatique.
  2. Le stress du lion.
    Une personne exprime violemment ses émotions, répond de manière expressive aux événements.
  3. "Stress de lapin".
    Il se caractérise par des tentatives de se cacher des problèmes, un manque d'activation. La personne vit la situation passivement.

La réponse à un facteur de stress peut être immédiate ou prolongée..

Diagnostique

Même avec des symptômes vifs de stress, une personne peut nier sa présence. Le diagnostic de la maladie est effectué par un psychiatre, un psychothérapeute ou un psychologue. Une conversation détaillée est tenue avec le patient, les plaintes sont clarifiées. Pour un diagnostic précis, des questionnaires sont utilisés:

  1. Pour déterminer votre propre évaluation de la résistance au stress, un test spécialement conçu est effectué. Un diagnostic express du stress émotionnel et psychologique est utilisé. Le patient est testé sur l'échelle de stress psychologique Lemur-Tesier-Fillion, l'échelle d'anxiété situationnelle de Spielberger-Hanin et l'échelle d'auto-évaluation de l'anxiété de Tsung. La nature du syndrome d'adaptation est déterminée.
  2. L'échelle des plaintes cliniques est utilisée pour évaluer les effets du stress, des changements négatifs dans le corps. Des questionnaires sont utilisés pour établir des tendances suicidaires, la présence de dépression. Les tests de ce groupe sont conçus pour détecter une prédisposition aux troubles névrotiques, pour déterminer la résistance au stress..

Cependant, les psychologues recommandent de consulter un professionnel si vous soupçonnez une condition stressante, car l'autodiagnostic n'est pas objectif..

Traitement du stress

Lorsque des symptômes sont détectés, il est important de déterminer le facteur causal, et après son élimination, l'état psycho-émotionnel revient à la normale. Dans la forme chronique, un traitement à long terme est nécessaire (de plusieurs mois à un an), visant à s'adapter à la situation actuelle.

Méthodes psychothérapeutiques pour faire face au stress

La psychothérapie peut être réalisée dans les directions principales suivantes:

  • Thérapie Gestalt;
  • psychothérapie cognitivo-comportementale;
  • psychanalyse;
  • psychothérapie corporelle;
  • Analyse transactionnelle.

Le médecin travaille avec la perception d'une personne, ses croyances destructrices. L'ajustement des valeurs et des objectifs de la vie est effectué, la compétence de maîtrise de soi et d'acceptation de soi est formée.

Comment surmonter le stress par vous-même?

Le stress psycho-émotionnel se traduit par une hypertonicité musculaire, une modification du rythme de la respiration. Pour soulager le stress, des exercices de respiration, des exercices physiques, des massages sont recommandés. Les traitements doivent être amusants et distrayants.

Lorsqu'ils sont exposés à un facteur de stress, les psychologues recommandent les techniques suivantes:

  • respirer avec mesure;
  • pleurer;
  • lavez votre visage avec de l'eau fraîche;
  • boire du thé ou de l'eau;
  • changer l'environnement;
  • compter mentalement;
  • parler à vous-même ou à quelqu'un d'autre;
  • changer le type d'activité.

Se détendre sous le stress n'a rien à voir avec l'alcool ou le tabagisme. Les mauvaises habitudes causeront encore plus de problèmes de santé et aggraveront la situation..

Médicaments pour les conditions stressantes

Si nécessaire, après avoir diagnostiqué l'état du patient, le médecin sélectionne les médicaments. Le choix des médicaments dépend des symptômes dominants. Dans différents cas, des antidépresseurs, des tranquillisants, des antipsychotiques, des herbes apaisantes sont prescrits.

Techniques pour augmenter la résistance aux contraintes

Diverses techniques sont utilisées pour entraîner la résistance aux contraintes..

Les psychologues donnent les recommandations suivantes:

  1. Apprenez à ne pas vous soucier des facteurs qui ne dépendent pas du comportement humain.
  2. N'inventez pas de problèmes, ne laissez pas les émotions négatives se développer à l'avance. Le problème doit être résolu dès qu'il apparaît.
  3. Vous devez être capable d'admettre honnêtement vos propres émotions, pas de les nier..
  4. N'exagérez jamais la situation. Les circonstances contraignantes ne feront qu'aggraver la condition.
  5. Chaque personne est capable de changer son attitude envers les autres, les événements qui se déroulent. Vous devez apprendre à regarder le monde qui vous entoure de manière positive.
  6. Lorsqu'une situation désagréable survient, il est utile de visualiser une situation encore pire. Après cela, il arrive souvent à comprendre que tout n'est pas si mauvais..

Dans certains cas, un changement complet de style de vie aide..

Faits intéressants sur le stress

Le comportement humain sous l'influence d'un facteur de stress est constamment étudié. Des scientifiques suédois ont découvert que la taille d'une personne diminue de 1% le soir après avoir subi un stress. Ce phénomène est associé à un état de stress incontrôlé des tissus musculaires du dos et des épaules..

Autres faits intéressants sur le stress:

  • la composition neurochimique du corps change;
  • le rire abaisse les hormones du stress et prolonge la vie;
  • après une situation stressante, les cheveux peuvent tomber après 3 mois;
  • la concentration croissante de l'hormone cortisol stimule l'accumulation de graisse au niveau de la taille;
  • la viscosité du sang augmente;
  • dans une situation de stress, la gale peut apparaître en raison de l'activation de la partie du cerveau responsable de la sensation de démangeaison;
  • le stress chronique chez les enfants ralentit leur croissance;
  • les hommes souffrent plus souvent que les femmes des conséquences de la détresse émotionnelle;
  • la probabilité de développer un cancer et une cirrhose du foie augmente;
  • Les chirurgiens, les sauveteurs, les pilotes, les photojournalistes, les agents de publicité et les agents immobiliers sont considérés comme les plus stressés.

Il est important que les bouleversements émotionnels ne se prolongent pas et soient causés par des événements positifs de la vie..

Exercice "Voler haut dans le ciel"

Asseyez-vous dans une position confortable. Fermez les yeux et écoutez ma voix. Respirez lentement et facilement. Imaginez que vous êtes dans une prairie d'été parfumée. Au-dessus de vous se trouve le chaud soleil d'été et le haut ciel bleu. Vous vous sentez complètement calme et heureux. Haut dans le ciel, vous voyez un oiseau flottant dans les airs. C'est un grand aigle aux plumes lisses et brillantes. L'oiseau plane librement dans le ciel, ses ailes sont déployées sur les côtés. De temps en temps, elle bat lentement des ailes. Vous entendez le bruit des ailes coupant vigoureusement l'air. Maintenant, laissez chacun de vous imaginer qu'il est un oiseau. Imaginez que vous planez lentement, flottant dans les airs et que vos ailes sont déployées sur les côtés, vos ailes coupent l'air. Profitez de la liberté et de la merveilleuse sensation de flotter dans les airs. Maintenant, battant lentement des ailes, approchez-vous du sol. Maintenant vous êtes déjà sur terre. Ouvre tes yeux. Vous vous sentez bien reposé, vous avez une bonne humeur et une merveilleuse sensation de vol qui durera toute la journée. ".

  1. 4. entraînement autogène (AT)

L'entraînement autogène permet de maîtriser les émotions, développe la volonté, l'attention, forme l'habitude de l'introspection et de l'auto-évaluation, augmente la stabilité et la labilité de l'activité nerveuse supérieure. AT est utilisé par les lycéens et les adultes.

L'entraînement autogène comprend deux étapes - inférieure et supérieure.

La première étape consiste en 6 exercices qui affectent les fonctions autonomes:

- exercice "Gravité" - relaxation musculaire maximale. La relaxation musculaire est pratiquée au moyen d'une représentation figurative d'une sensation de lourdeur en développement dans le bras droit, puis dans le bras gauche, puis dans la jambe droite, puis dans la jambe gauche et le tronc;

- exercice "Heat" - expansion volontaire des vaisseaux sanguins dans la même séquence, obtenant une sensation de chaleur;

- exercice "Heart" - régulation du rythme du rythme cardiaque;

- exercice "Respiration" - régulation et normalisation de la respiration;

- exercice "Chaleur dans la zone du plexus solaire" - un appel à la sensation de chaleur dans la cavité abdominale;

- exercice "Fraîcheur dans le front" - en utilisant des représentations sensuelles de fraîcheur, de brise, rafraîchissant la tête.

La deuxième étape consiste en des exercices méditatifs qui affectent les fonctions mentales telles que l'attention, l'imagination, la pensée, la volonté, les émotions. Vous ne pouvez les commencer qu'après avoir maîtrisé les exercices de la première étape et les sensations évoquées dans les six exercices sont atteintes rapidement (environ 30 à 40 secondes).

Ils commencent à pratiquer des exercices en position couchée (sur le dos, les bras sont légèrement pliés au niveau des articulations des coudes, les jambes sont libres et ne se touchent pas), à l'avenir, il est conseillé de les effectuer en position assise dans une position confortable. Ils sont élaborés dans des conditions de repos complet, de solitude, sans hâte.

Une personne formée est capable d'ignorer facilement toutes sortes d'interférences et d'effectuer des exercices dans toutes les conditions. La pratique montre que les exercices sont appris plus rapidement et plus efficacement lors de l'utilisation d'un enregistrement de texte avec une séquence d'actions.

  1. 5 sage

Mudra est une position spéciale des doigts conformément à certaines règles. La connaissance des mudras vient des profondeurs des siècles et a toujours été utilisée dans les pratiques yogiques et spirituelles, comme moyen abordable de guérir le corps, d'atteindre un état spécial. Utilisé dans le travail avec des étudiants de tout âge et des adultes.

Recommandations générales

Il est préférable de trouver un endroit isolé pour pratiquer, mais ce n'est pas une condition préalable. Les mudras sont des gestes, vous pouvez donc les effectuer à tout moment, n'importe où, il est préférable de le faire assis. Une condition préalable est un dos droit. Le moment le plus favorable est le matin ou le soir. Vous ne devez pas faire de mudras immédiatement après avoir mangé, vous pouvez commencer les cours au plus tôt une heure plus tard. La meilleure option: faire des mudras deux fois par jour. Au fur et à mesure que vous maîtrisez la pratique, la durée du mudra passe de trois minutes au début à trente minutes lorsque vous obtenez des compétences stables. La plupart des mudras ont un effet immédiat - vous ressentirez immédiatement une poussée de force, de clarté d'esprit et de paix. Si vous rencontrez des problèmes plus graves, il faudra de la discipline et de la persévérance. Les mudras que vous avez choisis devront être exécutés pendant plusieurs semaines avant de ressentir un changement profond en vous-même qui éliminera le problème qui vous tourmente..

Le mudra de la connaissance

Ce mudra est l'un des plus importants. Soulage le stress émotionnel, l'anxiété, l'anxiété, la mélancolie, la tristesse, la mélancolie et la dépression. Améliore la réflexion, active la mémoire, concentre le potentiel.

Méthode d'exécution: l'index se connecte facilement à la boule du pouce. Les trois doigts restants sont droits (non tendus). Joué par les deux mains en même temps.

Sauver la vie mudra

Utilisé pour l'inconfort cardiaque, l'anxiété et le désir.

Méthode d'exécution: nous plions l'index pour qu'il touche le bout de la phalange de la base du pouce avec le coussinet. En même temps, pliez le milieu, l'anneau et le pouce avec les coussinets, le petit doigt reste redressé. Joué par les deux mains en même temps.

Le mudra de la vie

La mise en œuvre de ce mudra égalise le potentiel énergétique de tout l'organisme, contribue à renforcer sa vitalité. Augmente l'efficacité, donne de la vigueur, de l'endurance, améliore le bien-être général.

Méthode d'exécution: les coussinets de l'annulaire, de l'auriculaire et du pouce sont reliés entre eux et le reste est librement redressé. Joué par les deux mains en même temps.

  1. 6. Techniques de soulagement d'urgence du stress:

Avec un fort stress neuropsychique, vous pouvez effectuer 20-30 squats ou 15-20 sauts sur place. Cette méthode est largement utilisée par les athlètes et les artistes avant des performances importantes. Applicable aux étudiants de tout âge.

Exercice "Abat-jour"

Les participants sont invités à s'asseoir confortablement, à se détendre et à fermer les yeux. On leur donne l'instruction suivante: «Imaginez qu'à l'intérieur de vous, au niveau de la poitrine, une lampe brillante, recouverte d'un abat-jour, brûle. Lorsque la lumière s'éteint, vous êtes au chaud, calme et confortable. Mais parfois, lorsque nous commençons à être nerveux, l'abat-jour allume la lampe. La lumière dure frappe les yeux, nous aveugle, il fait chaud et inconfortable.

Imaginez cette situation. Mais il est en notre pouvoir de résoudre ce problème. Imaginez comment l'abat-jour tourne lentement et en douceur, prend une position normale. La lumière aveuglante disparaît, vous vous sentez à nouveau au chaud, confortable et confortable. "

Prévention du stress émotionnel

1. La stratégie de division et de réduction. Concentrez votre attention sur les petits détails de toute entreprise ou situation importante pour vous, éloignez-vous de l'importance du résultat. "Il est impossible de manger l'éléphant entier à la fois, mais par parties et progressivement c'est possible." La concentration sur les détails et les petits détails rend la situation dans son ensemble moins importante qu'elle est très émouvante à vivre. Dans ce cas, bien sûr, il est utile de se souvenir de l'objectif principal et général, afin de ne pas se confondre dans les détails. La stratégie de ventilation et de réduction permet de déplacer l'attention, ce qui contribue à réduire le stress émotionnel.

2. Comparaison d'une situation ou d'une activité avec quelque chose de grand, d'important. Diminution de l'importance. "Tout cela n'a aucun sens comparé à la révolution mondiale." C'est ce que les révolutionnaires ont dit et ont enduré avec constance les épreuves et les épreuves de la lutte révolutionnaire. Dans la vie de tous les jours, vous pouvez penser comme ceci: "Le projet qui me préoccupe est beaucoup plus petit par rapport aux projets de toute l'organisation.".

3. Établir la certitude. Souvent, l'anxiété survient lorsque les informations sont insuffisantes pour prendre une décision. Obtenez les informations dont vous avez besoin, trouvez les bonnes ressources pour faire face à l'incertitude. «La connaissance, c'est le pouvoir» et le calme, s'il y a une compréhension de la situation, prévoir le résultat, options d'action possibles.

4. Modéliser une variété de résultats acceptables. Calculez tous les résultats possibles des activités ou des solutions à la situation. Trouvez-y les points positifs. Certaines options vous conviendront plus, d'autres moins, mais dans tous les cas, il vaut mieux se préparer aux différentes options, tout en sachant utiliser au mieux chaque résultat obtenu.

5. Report pour le temps (si possible) de prendre une décision, de résoudre la situation. La capacité de retarder soulage le stress émotionnel, vous permet d'être distrait, de changer d'attention, d'éliminer la nervosité causée par le besoin d'agir rapidement.

6. Activité physique. Le stress émotionnel disparaît avec la natation intense, le bain, la course. Toute activité physique équilibre les émotions, les rend plus stables.

7. Fixation écrite de la situation et des raisons de l'expérience émotionnelle. Il peut être difficile de réfléchir sur papier à votre état, cependant, c'est un moyen efficace de réduire la détresse émotionnelle. Ce qui est dans la tête sous forme d'images, de sons, de sensations n'est pas formalisé verbalement, il n'y a pas de nom exact pour cela. Après avoir décrit votre état sur papier, vous formulerez clairement ce qui est en ce moment. La prise de conscience et la formulation d'une situation problématique réduisent le niveau de son expérience émotionnelle.

8. Humour et travail avec les émotions négatives. Tout ce qui devient drôle cesse d'être dangereux. L'humour est contagieux et une communication amusante vous rapproche et vous aide à traverser la vie facilement, en riant, en célébrant chaque jour, en créant des émotions positives pour vous-même. Il est utile de connaître des anecdotes, des aphorismes qui conviennent à des cas réels de votre vie. Et pas seulement savoir, mais les lier à des situations de la vie.

Le danger du stress émotionnel

Chaque personne est confrontée au stress. Les émotions que nous vivons dans la vie: surprises désagréables, stress mental et physique, querelles avec des êtres chers - tout cela affecte l'état psycho-émotionnel des gens. Le stress émotionnel sort une personne de sa zone de confort et nécessite une adaptation physiologique et psychologique à de nouvelles conditions.

Les émotions négatives sont la principale cause d'infarctus du myocarde

L'état psychologique est directement lié à la santé humaine: l'infarctus du myocarde dans 70% des cas survient précisément à cause du stress.

Facteurs de stress

Le concept d '«émotions» est caractérisé en psychologie comme l'attitude expérimentée de l'individu face à divers facteurs externes (faits, événements, etc.). Cette expérience se manifeste par divers signes: peur, joie, horreur, plaisir, etc. Les émotions sont étroitement liées aux sphères somatique et viscérale. Les expressions faciales émergentes, les gestes, une nette augmentation de la fréquence cardiaque et de la respiration - tout cela est soumis à l'état psycho-émotionnel d'une personne.

Les émotions sont générées dans le système limbique du cerveau. Leur effet sur le corps est comparable à une certaine probabilité de satisfaction individuelle. Une faible probabilité caractérise les émotions négatives et une forte probabilité caractérise les émotions positives. Toutes les émotions sont des régulateurs du comportement et agissent comme une «évaluation» de tout impact psychologique sur une personne.

Le stress émotionnel est un stress psycho-émotionnel qui se produit en raison d'une évaluation négative des facteurs externes par le cerveau. Ils ont leur pouvoir dans le cas où il est impossible d'activer les réactions défensives du corps face aux menaces, ce qui dépend de la résistance au stress d'une personne.

Il est important de comprendre la différence entre les stress positifs et négatifs. Les expériences fortes causées par des émotions positives sont appelées eustresses. L'état du corps sous l'effet néfaste des émotions négatives est la détresse. Elle se caractérise par une désorganisation du comportement humain et de la psyché..

La peur est une émotion stressante

Causes d'occurrence

Les états stressants sont un phénomène naturel caractéristique non seulement des humains, mais aussi des autres animaux. La fréquence des cas dépend des progrès technologiques, du rythme de vie, de l'écologie, de l'urbanisation. Mais les principaux facteurs affectant le stress sont le comportement social et les caractéristiques des événements individuels..

Les principales raisons de cet état émotionnel:

  • peurs, ressentiments, querelles;
  • facteurs sociaux et domestiques;
  • problèmes de la vie liés au travail, décès d'un être cher, divorce, etc.
  • situations potentiellement dangereuses;
  • physiologie.

Les facteurs physiologiques sont pratiquement sans rapport avec l'environnement extérieur. Ils sont une conséquence de l'activité mentale d'une personne, une évaluation de son propre état, car en cas de maladie, vous vous souciez plus de votre propre bien-être.

Facteurs physiologiques courants qui contribuent à l'apparition du stress émotionnel:

  • fatigue mentale et physique;
  • problèmes de sommeil;
  • troubles pathologiques du système nerveux;
  • pathologies endocriniennes;
  • perturbations hormonales;
  • troubles post-traumatiques.

L'épuisement professionnel (surmenage) est l'un des types courants de stress émotionnel. Le groupe à risque comprend des représentants du secteur du travail. Le stress psychologique vécu par les travailleurs contribue à la perte d'une grande quantité d'énergie physique et mentale. Une perte d'énergie prolongée entraîne un surmenage.

Le stress émotionnel et informationnel ne doit pas être confondu. Cette dernière se caractérise par une barrière protectrice du corps en réaction à un flux important d'informations reçues depuis longtemps..

Les professions les plus exposées au burn-out sont les postes socialement responsables (enseignants, chefs d'entreprise, médecins, etc.). Raisons d'épuisement professionnel: responsabilité, horaire de travail peu pratique, bas salaires, etc..

Symptômes

Le stress psycho-émotionnel peut être déterminé par des caractéristiques physiologiques et psychologiques. Les symptômes les plus courants sont:

  • réactions psycho-émotionnelles (irritabilité, anxiété, peur, désespoir, etc.);
  • augmentation de la fréquence cardiaque et de la respiration;
  • perte de concentration;
  • fatigue musculaire;
  • fatigue;
  • problèmes de mémoire.

Parfois, les symptômes de stress peuvent être confondus avec des maladies infectieuses ou virales. Des facteurs internes, en fonction de l'évaluation d'une situation particulière, peuvent provoquer:

  • désordres digestifs;
  • faiblesse musculaire;
  • hausse de température;
  • maux de tête et étourdissements.

Souvent, ces symptômes apparaissent en raison de l'attente d'événements importants dans la vie d'une personne ou au cours de ceux-ci: examens finaux, entretien d'embauche, performance créative, etc. Un stress grave peut nuire gravement à la santé.

La fatigue est l'un des symptômes du trouble

Danger de stress

La nature physiologique du stress est lourde de dangers pour les humains. Une mauvaise régulation de son propre état contribue à la libération d'adrénaline et de noradrénaline dans la circulation sanguine. Dans une certaine quantité, ces hormones affectent négativement le travail des organes et des systèmes internes et contribuent à l'apparition de maladies chroniques. Tout comme le stress informationnel, le stress émotionnel conduit souvent à des maladies telles que:

  • ulcère gastro-duodénal;
  • insuffisance cardiaque;
  • ischémie;
  • angine de poitrine;
  • asthme;
  • maladies oncologiques.

De forts stress prolongés affectent le fonctionnement des organes et des systèmes, conduisent à des dépressions nerveuses et des troubles mentaux et contribuent à une diminution de l'immunité. Les personnes les plus sensibles au stress psychologique sont plus susceptibles de souffrir de maladies virales et infectieuses..

Des conditions stressantes à long terme provoquent des maladies cardiaques

Les étapes du stress émotionnel

Il est naturel qu'une personne éprouve et exprime ses émotions. Dans une situation stressante, le moment de son pic est le plus souvent ressenti, caractérisé par une augmentation du pouls et de la respiration. Un soulagement progressif peut également être ressenti. Phases de stress émotionnel:

  1. Restructuration. Réaction physiologique caractérisée par la libération d'hormones dans la circulation sanguine. La personne ressent une tension intense et une excitation émotionnelle.
  2. Stabilisation. La production d'hormones est équilibrée, mais l'état psycho-émotionnel ne change pas.
  3. Épuisement. Il se manifeste par un stress sévère ou prolongé. Il y a une perte de contrôle sur la situation, ce qui entraîne un dysfonctionnement des organes et systèmes internes.

Le stade d'épuisement ne se produit que si l'état psycho-émotionnel de l'individu est en tension prolongée ou continue de succomber à un stress supplémentaire.

Un déséquilibre des hormones glucocorticoïdes et de l'insuline se produit. En conséquence, la personne ressent une diminution de ses performances, une faiblesse et d'autres signes de stress..

Caractéristiques de la prévention

La prévention des situations stressantes consiste à préparer le corps aux changements à venir des conditions extérieures. Vous devez anticiper l'inévitabilité d'une situation stressante et essayer de maintenir l'équilibre émotionnel dès son apparition. Il existe plusieurs techniques préventives:

  1. Rationaliser l'événement. Modéliser une situation possible dans les moindres détails (vêtements, dialogues, comportement, etc.). Cela aide à réduire le niveau d'incertitude et à réduire le niveau accru d'émotions..
  2. Flashback positif sélectif. Il faut rappeler un exemple de situation dans laquelle une personne seule a pu trouver une issue. Cela ajoutera du caractère décisif à une situation stressante à venir..
  3. Flashback négatif sélectif. Analyse de leurs propres échecs et justification des conclusions. Si vous identifiez vos propres erreurs, il sera plus facile d'aborder de nouveaux problèmes..
  4. Visualisation de la fin de l'événement. Présentation de multiples effets indésirables et planification d'une issue.

Méthodes de contrôle

Les troubles psycho-émotionnels nécessitent un diagnostic et un traitement minutieux. Les méthodes pour y faire face peuvent être différentes. Le plus souvent, la normalisation de l'état psychologique dépend de la nature systématique des méthodes utilisées et de leur complexité. Les caractéristiques individuelles ne sont pas moins importantes - la résistance du corps au stress, la gravité du trouble psychologique. Les méthodes les plus efficaces sont:

  • formations autogènes;
  • exercices physique;
  • méditation;
  • thérapie médicamenteuse;
  • psychothérapie.

Les réactions de stress polysystémiques doivent être réduites avant même la manifestation de certaines conditions pathologiques. L'utilisation de médicaments est rare. Ils sont prescrits si d'autres méthodes ne sont pas efficaces. Les antidépresseurs et les tranquillisants sont plus couramment utilisés.

Le patient se voit souvent prescrire des antidépresseurs et des tranquillisants

Une touche d'émotions

Le physiologiste américain W. Frey a avancé la théorie selon laquelle les larmes aident le corps à mieux supporter les situations stressantes. À titre d'expérience, il a fait une analyse biochimique des larmes de personnes de différents états émotionnels. Le résultat a montré que les larmes de ceux qui étaient sous stress contiennent plus de protéines.

Il existe de nombreux partisans et opposants à la théorie de Frey, mais tous confirment une chose: pleurer laisse libre cours aux émotions et vous permet de restaurer un état psychologique plus rapidement..

Les larmes en tant que fonction protectrice du corps sont sous-estimées par la société moderne, il n'est donc pas nécessaire de les traiter comme une faiblesse: ce n'est qu'un moyen de restaurer rapidement l'état psycho-émotionnel.

Les larmes aideront à rétablir l'équilibre psychologique

Conclusion

Le principal danger du stress émotionnel est que son apparition et son développement peuvent entraîner des problèmes de santé. L'infarctus du myocarde, la crise hypertensive, les troubles circulatoires ne sont qu'une partie de la menace possible. Le risque d'arrêt cardiaque soudain n'est pas exclu.

Tout le monde est soumis au stress. Pour maintenir la vie et la santé, vous devez toujours être prêt à faire face à des situations stressantes soudaines ou les éviter. Si le stress est inévitable, il est important de pouvoir modéliser dans votre tête les solutions possibles aux problèmes, ce qui atténuera l'effet des facteurs soudains. Vous pouvez toujours demander l'aide d'un psychologue. Cela aidera à restaurer en toute sécurité l'état psycho-émotionnel du patient.