Parapsychologie - qu'est-ce que c'est, domaines d'étude et méthodes de recherche

Croire ou ne pas croire aux phénomènes paranormaux, les capacités des humains ou des animaux sont l'affaire personnelle de chacun. Mais pour l'étude de ces aspects, il existe une sorte de psychologie comme la parapsychologie.

Quelles études de parapsychologie?

Qu'est-ce que la parapsychologie et qu'étudie-t-elle exactement? Ce sont les premières questions auxquelles doit répondre une personne intéressée par ce problème. La parapsychologie est une science (ou pseudoscience) qui étudie la perception paranormale et extrasensorielle du monde qui n'implique pas les principaux sens et autres. Pour les parapsychologues, le terme «facteur psi» est très important. Il désigne les phénomènes et les capacités d'une personne ou d'un animal de nature paranormale..

Quels sont les phénomènes paranormaux? Ils sont brièvement énumérés ci-dessous:

  • Télékinésie - objets en mouvement avec le pouvoir de la pensée.
  • Télépathie - transmission de pensées à distance.
  • Clairvoyance et clairaudience - une personne voit ou entend des phénomènes qui ne sont pas visibles (non entendus) par d'autres personnes. Il existe également des clairsense et clairsense moins populaires.
  • La clarté a quelque chose en commun avec l'intuition, quand une personne sait quoi faire, n'ayant absolument aucune expérience et ne réalisant pas d'où vient cette connaissance.
  • Proscopie ou précognition - la capacité de voir l'avenir.
  • Rétroscopie - la capacité de voir les événements passés.
  • Vision de loin - la capacité de percevoir ce qui se passe à une grande distance d'une personne.
  • Suggestion - la capacité d'inspirer mentalement une personne à effectuer certaines actions.
  • La rétopsychokinèse est un type de télékinésie dans lequel une personne peut influencer des processus matériels qui se sont produits dans le passé.
  • Pyrokinésie - Allumage par le pouvoir de la pensée.
  • Poltergeist est un nom général pour les phénomènes paranormaux, par exemple, les bruits étrangers, le mouvement indépendant des objets, etc..
  • La radiesthésie est la capacité d'une personne à rechercher n'importe quel objet dans l'espace, en lisant des informations au niveau du champ énergétique. En règle générale, les gens utilisent des balanciers ou des cadres spéciaux pour cela..
  • Guérison psi et guérison par bioénergie - traitement des maux au niveau énergétique.
  • Projection astrale double et astrale. Le premier phénomène est la séparation du corps physique de son homologue énergétique, quelque chose comme un fantôme avec une personne vivante. Le deuxième phénomène est la sortie de la conscience (âme) du corps physique et son voyage à travers l'univers.
  • Le fantôme est l'âme d'une personne décédée.
  • Canalisation - communication d'une personne avec des intelligences supérieures, telles que des dieux, des anges, des démons, etc..
  • Le spiritisme est la communication avec les morts. Le plus souvent, pour de telles sessions, différents équipements sont utilisés, par exemple des planches spéciales.
  • Réincarnation - la transmigration de l'âme d'un corps à un autre.
  • Matérialisation des formes-pensées.
  • Téléportation - mouvement instantané dans l'espace.
  • Lévitation - la capacité de s'élever et de planer au-dessus du sol.
  • Perception optique cutanée, lorsqu'une personne lit un texte, détermine la couleur, etc., en utilisant uniquement le contact cutané.

Les parapsychologues étudient également attentivement les animaux. Ils voient le facteur psi dans la capacité des animaux à percevoir avec les sens et à être associés à divers phénomènes paranormaux. Par exemple, de nombreux chercheurs pensent que les animaux voient des fantômes, etc..

La parapsychologie est très étroitement liée à des enseignements tels que l'ésotérisme, la magie, l'occultisme, l'astrologie, etc., auxquels beaucoup de gens sont avec un grand intérêt et avec la même grande méfiance. La parapsychologie se démarque de cette série par le fait qu'une méthodologie purement scientifique est utilisée ici pour étudier et expliquer les phénomènes paranormaux.

L'émergence et l'histoire de la parapsychologie

La parapsychologie remonte au 19e siècle. Puis la Society for Psychical Research a été fondée en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Ces sociétés comprenaient des politiciens, des scientifiques, des psychologues, des enseignants et des philosophes. Le fondateur, ou au moins l'un d'entre eux, est considéré comme l'Américain William James, philosophe et psychologue. Les sujets de recherche dans ces sociétés étaient des phénomènes tels que l'hypnose, le spiritisme, la clairvoyance et la télépathie. Par exemple, une réalisation importante dans les activités des Sociétés a été le recensement des personnes souffrant d'hallucinations, qui ont ensuite été corrélées avec la vision des fantômes..

Au début du XXe siècle, sur la base de l'Université de Stanford aux États-Unis, puis de l'Université de Duke, les recherches sur le paranormal se poursuivent. Cela a abouti à la création en 1957 de la North Carolina Parapsychology Association. Les années 70 du 20e siècle sont considérées comme l'apogée de la recherche sur les aspects parapsychologiques, lorsque diverses associations de parapsychologie ont été créées et activement exploitées, qui ont étudié de nombreux phénomènes, y compris les expériences hors du corps, la réincarnation, etc..

Vers la fin du siècle dernier, l'intérêt pour cette activité a commencé à s'estomper, cependant, la science elle-même n'a disparu nulle part et la recherche s'est poursuivie dans de plus petits volumes..

Au XXIe siècle, l'influence de la parapsychologie se traduit par un intérêt accru pour l'ésotérisme, les pratiques diverses à caractère ésotérique, le mysticisme en général, qui s'exprime, en particulier, dans la culture. Par exemple, nous parlons d'un nombre important de films littéraires sur des sujets similaires, y compris les activités des parapsychologues. L'intérêt de la société est compréhensible et s'explique par une attention accrue portée à tout ce qui est mystérieux et phénoménal, tandis que l'utilisation de méthodes purement scientifiques en parapsychologie attire également la société occidentale sophistiquée. Les personnes proches des traditions orientales n'ont pas besoin de preuves de phénomènes extraordinaires, elles recourent à des pratiques spirituelles, au cours desquelles elles connaissent pleinement ces aspects..

La plus simple et la plus célèbre des expériences des parapsychologues est l'étude des capacités extrasensorielles humaines. Le sujet devine la couleur des cartes, le texte qui lui est caché, etc. Le plus important et le plus difficile est l'étude de la question dans laquelle l'état d'une personne se manifeste le mieux..

Les perspectives de la parapsychologie en tant que science dans la société moderne semblent assez sérieuses pour les raisons suivantes. Premièrement, le progrès technologique ne s'arrête pas et avec lui de nouvelles méthodes apparaissent, des opportunités pour l'étude des phénomènes paranormaux, auparavant inaccessibles aux scientifiques. Deuxièmement, la science officielle est dans un état de stagnation, aucune idée de rupture n'apparaît. Dans de telles conditions, une grande attention sera accordée aux théories alternatives, et l'une des premières ici sera précisément la parapsychologie..

Pouvez-vous faire confiance aux parapsychologues?

La question de la foi, de la confiance, en principe, n'est pas toujours correcte. Les gens sont le plus souvent guidés par leurs vues formées sur la vie, l'image du monde, plutôt que sur des faits nus. Trois points de vue se distinguent par rapport à la parapsychologie.

Les parapsychologues eux-mêmes et leurs partisans estiment que tous les phénomènes qu'ils étudient existent, c'est juste que la science ne dispose pas encore de tels moyens pour comprendre pleinement le mécanisme de leur origine et prouver sans équivoque leur existence. Aussi, les partisans du paranormal soulignent l'inertie des scientifiques qui ne reconnaissent pas les découvertes parapsychologiques issues de la recherche.

Les représentants de la science officielle objectent, disant qu'il n'y a pratiquement pas de cas entièrement prouvés de paranormal, et les parapsychologues tirent toutes leurs conclusions en violation des méthodes scientifiques. Les partisans de la parapsychologie répondent à ceci que de la part des scientifiques il n'y a pas non plus une seule preuve raisonnable de l'absence de tel ou tel phénomène mystique..

Le troisième point de vue appartient aux ésotéristes, qui soutiennent que tous ces aspects se situent dans la sphère spirituelle, en dehors de la zone des possibilités de cognition par des méthodes scientifiques, et donc les tentatives de les prouver scientifiquement sont initialement vouées à l'échec. En partie, les parapsychologues sont d'accord avec cette opinion, expliquant combien de subtilités existent dans leurs recherches..

Ces conflits dureront très longtemps, jusqu'à ce que les progrès atteignent le stade où il sera possible de prouver sans équivoque l'un des points de vue. Jusque-là, la question de la confiance reste ouverte et uniquement sur la conscience de chaque individu..

La plupart des thérapies dans la vie moderne sont basées sur des méthodes scientifiques, dont l’hypnose. Et peu importe à quel point les experts ésotériques essaient de prendre la méthode de l'hypnose dans leur direction, de nombreuses études ont prouvé que l'hypnose est une méthode de thérapie basée sur des connaissances scientifiques. Avec son aide, vous pouvez vous débarrasser des peurs, des phobies, des attaques de panique et d'autres troubles psychosomatiques avec l'aide d'un spécialiste compétent, par exemple, le psychologue-hypnologue Nikita Valerievich Baturin.

Facilitation neuromusculaire proprioceptive (technique PNF) - Rééducation efficace après un AVC et une crise cardiaque

La thérapie PNP est l'une des méthodes de kinésithérapie les plus efficaces, basée sur le principe de l'anatomie fonctionnelle et de la neurophysiologie. Cette méthode vous permet de restaurer la fonction motrice perdue dans les plus brefs délais, ainsi que de prévenir le développement de complications après des blessures, un accident vasculaire cérébral et des interventions chirurgicales graves..

Les spécialistes de la clinique de rééducation de l'hôpital Yusupov savent comment travailler avec compétence avec des patients d'âges et de forme physique différents. Un plan de traitement correctement établi garantit le résultat souhaité dans les plus brefs délais. Au moyen d'une influence manuelle, le thérapeute de l'hôpital Yusupov stimule et corrige les mouvements corporels du patient, y compris les expressions faciales. Sous réserve d'entraînements réguliers avec un instructeur, au fil du temps, une personne retrouve la capacité de ressentir son corps, de maintenir son équilibre, sa posture et de contrôler ses mouvements, quelles que soient les circonstances extérieures.

Quelle est cette méthode et comment ça marche?

L'acronyme PNF signifie soulagement neuromusculaire (F) proprioceptif (P) (N). Le sens de son corps (sensibilité proprioceptive) se forme dans les muscles en raison de certains récepteurs qui répondent à la compression et à l'étirement. Plus tard, les informations produites dans les muscles, les tendons, les ligaments et les articulations sont transmises au système nerveux central, où se forme le système de mouvements de tout le corps. Une personne en bonne santé, même dans un état détendu, peut ressentir la position de son corps et de ses différentes parties. En raison d'un certain nombre de blessures et de maladies, la sensibilité proprioceptive peut être altérée: une personne ne contrôle pas la coordination des mouvements, peut ne pas calculer leur amplitude et, dans certains cas, ne peut pas bouger les yeux fermés ou être dans l'obscurité.

La thérapie PNP vise à restaurer le processus d'échange d'informations entre les muscles et le système nerveux central. Grâce aux mouvements coordonnés de l'instructeur de physiothérapie et du patient lui-même, il est possible de restaurer la sensation du corps et de recommencer à bouger comme une personne en bonne santé.

Dans la technique PNF, un contact étroit et de confiance entre le médecin et le patient est très important, car c'est le travail bien coordonné des deux qui donnera le résultat attendu..

Les indications

Cette technique est la plus pertinente pour les patients présentant les diagnostics suivants:

  • accident vasculaire cérébral, crise cardiaque;
  • pathologies congénitales du système musculo-squelettique;
  • paralysie, parésie et contractures;
  • sclérose en plaques;
  • paralysie cérébrale;
  • La maladie de Parkinson;
  • des dommages au système nerveux, accompagnés d'une fonction motrice altérée;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • lésion de la moelle épinière;
  • protrusion et hernie du disque intervertébral;
  • scoliose, ostéochondrose, ostéoporose;
  • Maladie de Scheuermann-Mau;
  • dysplasie;
  • dysfonctionnement de l'articulation de l'épaule;
  • fractures vertébrales;
  • neuropathie, névrite;
  • fractures des membres, luxations articulaires;
  • chirurgie antérieure de la colonne vertébrale ou des articulations.

résultats

Sous réserve d'une formation régulière de longue durée avec un instructeur, la méthodologie PNF vous permet d'atteindre les résultats suivants:

  • éliminer les violations de la coordination des mouvements, améliorer la posture et la démarche. Dans ce cas, le résultat dépend du travail acharné du patient, car c'est la conscience indépendante des mouvements qui contribue à la formation correcte du stéréotype moteur;
  • se débarrasser des contractures des extrémités, de la fonte musculaire, de la parésie et d'autres pathologies congénitales ou acquises. Chaque diagnostic nécessite un programme de rééducation spécifique, par conséquent, le cours de la thérapie PNF est prescrit par le médecin de l'hôpital Yusupov sur une base individuelle, en fonction des indicateurs et des antécédents du patient;
  • établir un équilibre dans la force, le volume et l'amplitude des mouvements exécutés. Dans la plupart des cas, à l'avenir, après avoir terminé un cours complet de rééducation, le patient sera en mesure de mener une vie normale, en se déplaçant de manière autonome, sans l'aide d'étrangers;
  • améliorer la mobilité, l'endurance, ranger le tonus musculaire général.

Principes de la méthode

Il existe un certain nombre de principes sur lesquels repose cette technique. Ceux-ci inclus:

  • étude holistique de tous les groupes musculaires en même temps. La thérapie PNP est une méthode basée sur un effet complexe. L'instructeur ne travaille pas isolément sur chaque muscle affecté, mais essaie de reprendre la fonction motrice de tous les groupes musculaires à la fois, car le muscle affecté ne fonctionne pas seul - uniquement en conjonction avec d'autres;
  • étirements obligatoires avant l'entraînement. Comme dans les sports ordinaires, les exercices PNF nécessitent un échauffement musculaire préalable afin d'éviter divers microtraumatismes et douleurs;
  • charge et résistance intenses dès le début de l'entraînement. Les mouvements passifs sont une composante importante de l'activité physique, mais ils n'affectent pratiquement pas le fonctionnement des muscles qui ne travaillent pas. La résistance créée par l'entraîneur, ainsi que l'augmentation de la charge sans croissance dynamique progressive, contribuent à une meilleure étude des zones touchées du corset musculaire;
  • soutien psychologique. En utilisant cette méthode de rééducation, une personne ressent sa vraie force et veut continuer à travailler en l'améliorant. Cependant, une équipe de psychologues travaille avec des personnes privées de motivation et de désir de travailler dans la clinique de réadaptation de l'hôpital Yusupov, ce qui aidera à motiver une personne et à la diriger sur la bonne voie;
  • séquence naturelle d'exercice de tous les groupes musculaires (par exemple, des mains à l'articulation de l'épaule, etc.).

La thérapie PNP est une méthode qui a mis sur pied un grand nombre de personnes dans le monde. Le travail bien coordonné de l'équipe de spécialistes de l'hôpital Yusupov garantit une approche positive et holistique de chaque patient. Nous fournissons toutes les conditions nécessaires et les derniers équipements pour la thérapie PNP dans les murs de l'hôpital pour les patients de tous âges.

Pour vous inscrire à une clinique de réadaptation, vous devez appeler le service d'assistance 24 heures sur 24 de l'hôpital Yusupov ou contacter le médecin coordinateur sur notre site Web via le formulaire de commentaires..

Hélas, ils l'appellent ZOPA

Aujourd'hui, je voudrais parler de certains termes de Harvard qui peuvent dérouter le lecteur inexpérimenté. Mais d'abord, je vais vous raconter une histoire.....

Un couple marié a déménagé pour vivre dans un nouvel appartement. Le matin, la femme, à peine réveillée, a regardé par la fenêtre et a vu un voisin qui traînait pour sécher les vêtements.

«Regarde comme ses vêtements sont sales», dit-elle à son mari..

Cependant, il a lu le journal et n'a prêté aucune attention à sa femme..

- Probablement, elle a du mauvais savon ou elle ne sait pas se laver, il faudrait lui apprendre!

Et donc, chaque fois qu'un voisin traînait le linge, la femme se demandait à quel point c'était sale..

Un beau matin, elle regarda par la fenêtre et cria:

- À PROPOS! Aujourd'hui, le linge est propre. Probablement, le voisin a finalement appris à se laver!

- Non, - répondit le mari, - Je viens de me lever tôt aujourd'hui et j'ai lavé la fenêtre.

L'acronyme ZOPA est traduit par Zone d'accords possibles. Les gars de Harvard se sont toujours distingués pour avoir essayé de trouver leur propre «langage d'oiseau». C'est ainsi que les professionnels essaient de construire une sorte de clôture à partir de spectateurs occasionnels et de faire des amateurs effrayés.

Comme, ici nous avons "ZOPA", et puisque vous ne savez pas ce que c'est, alors vous n'avez aucune chance de comprendre notre métier et de devenir un pro. Bien sûr, il y a des formules ZOPA, il y a beaucoup d'explications complexes. Mais en fin de compte, tout se résume à une chose: dans les négociations, il est nécessaire de rechercher et d'analyser les similitudes et les différences d'intérêts des parties..

C'est le seul moyen sûr de conclure un accord de partenariat à long terme.

De plus, il est très important de séparer les positions des négociateurs de leurs véritables intérêts. Distinguer le bluff de la vérité, le grain de l'ivraie et l'illusion fière de l'état réel des choses.

En fait, la voie des négociations efficaces est la voie du culte d'une vision sobre de la situation de négociation. Pas un seul gourou de Harvard n'a jamais dépassé le simple bon sens d'une personne sobre d'esprit...

Ici, je vais me permettre de m'écarter quelque peu du sujet principal, mais uniquement pour que vous, mon cher ami, puissiez profiter de sa profondeur...

En général, la baisse du niveau de la civilisation moderne ne peut parfois que faire sourire. Bien qu'il soit clair que c'est du rire à travers les larmes. Divers gourous et gourous étrangers viennent dans les étendues de l'ex-URSS et arrosons les gens avec du bruit d'information.

Des gourous théoriques importés enseignent lors de séminaires des choses pratiquement banales et bien connues. Ne vous méprenez pas, je respecte Steve, Brian et Jack et tous les autres Kotler réunis. Mais, en toute honnêteté, les rois, hélas, sont nus...

Si vous voulez de la théorie, vous pouvez me faire confiance, tout est déjà écrit dans les livres. Vraiment tout. Vous voulez un secret de 1 000 000 000 $? Je vais vous dire à quelle vitesse et à peu de frais pour devenir un gourou dans votre industrie.

Attention! Roulement de tambour - pour les faibles de cœur, ainsi que pour les femmes enceintes et les bébés, je vous demande de fermer la bouche béante de votre navigateur…. Donc, pour devenir un gourou théorique (pas pire que ceux qui patinent des séminaires, comme les artistes du show business à travers le grand pays), il vous suffit de lire et de travailler à travers 100 livres dans votre spécialité.

Tout est si simple que, par Dieu, c'est même une honte pour la vérité sans vergogne, nue par ma main nerveuse impudente...

Oui, je comprends que les choses ne sont pas faciles avec les livres. Au fait, j'ai beaucoup lu ces derniers temps. Et, pour être honnête, j'adore cette entreprise. Cependant, plus tôt, il y a 15 ans, si 3 à 5 livres sur les affaires pas mal paraissaient par an, ils sont aujourd'hui plus nombreux à être publiés mensuellement que plusieurs années auparavant. Beaucoup de vieux papiers. Beaucoup de hack.

Mais du ruisseau de minerai, non, non, et il y aura un diamant non taillé. Couper signifie l'introduction dans votre propre vie de la vérité qui jusqu'à récemment était une femme froide et inaccessible pour vous...

Voici un autre secret intime pour vous, pour la divulgation dont je peux être lynché en Amérique ou excommunié de l'église du Vatican: pour que vous ayez un enfant de la vérité, vous devrez en prendre soin pendant longtemps, puis rapidement et durement le maîtriser. Sinon, elle ira dans un autre. Ici, tout est décidé par la vitesse, la détermination et la pression..

Comme l'a dit un spécialiste respecté de la vente de masse de tout: ils ne font pas d'enfants avec un marketing doux...

Pas étonnant que le vieil homme Malcolm Gladwell ait dit que la maîtrise est une simple conséquence de 10000 heures de pratique délibérée..

Cependant, revenons au mystérieux, mais rimant facilement et ironiquement dans le grand et puissant terme de Harvard en russe..

Il y a toujours une zone d'accord possible, même dans les négociations les plus sans issue. Pour le déterminer, vous devez savoir clairement:

  1. Votre véritable objectif de négociation, c'est-à-dire ce que vous voulez obtenir à la suite d'un dialogue négocié
  2. Le véritable objectif et le résultat souhaité des négociations de vos adversaires
  3. La frontière au-delà de laquelle vous ne pouvez pas aller dans vos concessions
  4. La limite des capacités de vos adversaires, au-delà de laquelle ils ne peuvent pas aller dans leurs concessions

En d'autres termes, si, par exemple, vous souhaitez vendre votre voiture pour 20000 $ (et dans votre esprit, vous êtes prêt à baisser le prix à 18000 $) et que votre acheteur est prêt à vous payer 19000 $ (bien que dans son esprit, il soit prêt pour le prix maximum en 19500 USD), la zone de votre accord éventuel est comprise entre 18000 USD et 19500 USD.

Toute négociation consiste en fait à délimiter soigneusement les limites des possibilités des parties. Rien de compliqué.

Mais toute la difficulté de cette simple question est que si vous avez des réponses complètes aux quatre questions ci-dessus, alors les négociations sont une question de cinq minutes, comme on dit au Texas. Mais les gens qui sont assis en face de vous à la table de conférence se méfient parfois de vous..

Toutes les formules de Harvard pour déterminer la zone d'accord possible sont écrasées en mille morceaux sur la pierre de la Zone of Possible Trust (en passant, je peux breveter le nouveau terme d'auteur ZOPT: Zone Of Possible Trust).

Le degré et la profondeur de la confiance sont la question clé, à laquelle la réponse sera soit un accord mutuellement avantageux, soit une tentative de manipulation, soit l'émission d'un ultimatum à la suite de négociations..

Si vous connaissez les limites claires de votre territoire de confiance et que vous avez identifié les limites de la confiance de votre adversaire, alors vous pouvez maintenant parler de ce que chacun de vous est prêt à faire pendant les négociations..

Et afin d'éviter une collision frontale des intérêts mercantiles des parties, je vous suggère de réfléchir ensemble à élargir le gâteau de ces intérêts.

Quels services et bonus supplémentaires êtes-vous prêt à offrir à votre adversaire? Quoi d'autre, en plus du sujet principal des négociations, l'opposant peut vous proposer?

Déterminez l'ensemble des différences d'intérêts et de capacités des négociateurs et vous serez probablement en mesure de trouver quelque chose qui ne vaut presque rien pour chacune des parties, mais qui est hautement souhaitable pour les opposants. Voici deux stratégies pour le modèle de négociation de partenaire:

  1. Approfondir et élargir la zone de confiance possible des parties
  2. Élargir et approfondir les limites des intérêts supplémentaires des parties
  3. Cultivez ensemble le gâteau gagnant-gagnant

Au fait, je vous garantis que vous ne trouverez pas tout cela dans les livres. Tout ce qui précède est un enfant de la vérité même que j'ai déjà mentionnée plus tôt. A grandi, cependant, un garçon manqué. Bientôt, il deviendra cependant un adulte...

Et enfin, je veux vous raconter une histoire intéressante....

Une fois loin à l'est, vivait un célèbre maître zen. Une fois que le maître a vu un homme faire le tour du temple sacré.

«Contourner le temple est une bonne chose», dit le maître. - Mais la pratique est encore meilleure.

L'homme pensa: "Nous devrions probablement lire les sutras sacrés".

Et il l'a fait. Mais un jour, le maître le vit lire et dit:

- La lecture du livre sacré est une bonne chose, mais la pratique est encore meilleure.

L'homme a pensé: «On dirait que cela ne suffit pas. Maintenant, si je fais de la méditation, ce sera certainement de la pratique. ".

Après l'avoir fait méditer, le maître dit:

- La méditation est une bonne chose, mais la pratique est encore meilleure.

L'homme a été étonné et a demandé:

- Comment devriez-vous pratiquer?

Et le maître a répondu:

- Soyez attentif à vos pensées. Soyez attentif à vos paroles. Soyez attentif à vos actions. Soyez attentif aux pensées, paroles et actions des êtres autour de vous. Lorsque vous mangez, mangez. Lorsque vous parlez, parlez. Lorsque vous êtes silencieux, gardez le silence. Soyez holistique, peu importe ce que vous faites. Soyez simple comme une motte de terre. C'est une vraie pratique...

Trouble psychotique aigu (psychose aiguë) - symptômes et traitement

Qu'est-ce qu'un trouble psychotique aigu (psychose aiguë)? Nous analyserons les causes d'occurrence, le diagnostic et les méthodes de traitement dans l'article du Dr Fedotov I.A., psychothérapeute avec 11 ans d'expérience.

Définition de la maladie. Causes de la maladie

Le trouble psychotique aigu (APD) ou psychose aiguë est un état mental douloureux dans lequel il est difficile de déterminer ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Avec ce trouble, une personne développe de fausses croyances qui ne peuvent être dissuadées (idées délirantes), elle commence à percevoir des choses que les autres ne voient ou n'entendent pas (hallucinations). [1]

Parfois, les personnes atteintes de psychose aiguë se caractérisent par un discours et un comportement incohérents (déchirés ou désorganisés) qui ne correspondent pas à la situation extérieure (dans la vie quotidienne, cela s'appelle l'insuffisance). Ils peuvent également avoir du mal à dormir, se retirer socialement, manquer de motivation et avoir des difficultés à effectuer les activités quotidiennes. [1]

Ce trouble a été décrit dans l'Antiquité: Hippocrate le mentionne déjà au 4ème siècle avant JC. e. [2]

En moyenne, environ 3% des personnes souffrent de psychose à un moment de leur vie, un tiers d'entre elles étant associée au développement de la schizophrénie. [1]

La psychose aiguë a de nombreuses causes différentes: [1]

  • maladie mentale (schizophrénie ou trouble bipolaire);
  • privation de sommeil à long terme (manque de sommeil partiel ou complet);
  • certains troubles somatiques sévères (dans ce cas, nous parlons de psychose somatogène);
  • certaines substances psychoactives médicinales et narcotiques. [2]

Deux psychoses réactives sont distinguées séparément:

  • psychose post-partum - peut survenir après la naissance d'un enfant et est associée à un ensemble de raisons (par exemple, la présence d'une maladie mentale chez la mère elle-même, un déroulement défavorable de l'accouchement, etc.);
  • psychose psychogène - se produit en réaction à une situation traumatique forte (par exemple, la mort d'un être cher). [3]

Symptômes du trouble psychotique aigu

Il existe quatre principaux symptômes de la psychose aiguë: les sénestopathies, les illusions, les hallucinations et les délires..

Les sénestopathies sont des sensations somatiques inhabituelles, prétentieuses et désagréables qui peuvent être associées à des maladies des organes internes ou exister dans l'imagination d'un patient hypocondriaque.

Les sénestopathies les plus courantes sont:

  • avec la psychose de l'âge involutif, c'est-à-dire chez les personnes âgées de 45 à 60 ans, dans le corps desquelles commence le processus de «vieillissement» des organes et des tissus, elles se manifestent sous la forme de sensations désagréables de démangeaisons, de rampements, de mouvements dans la peau (délire d'obsession pour les parasites cutanés);
  • avec schizophrénie - sont du caractère le plus prétentieux (sensations de transfusion, compression, éclatement, brûlure) et servent de base aux délires d'exposition et aux types de délires hypocondriaques.

Les illusions sont des perceptions déformées et incorrectes d'un objet réel. Ils peuvent également survenir chez des personnes en bonne santé mentale, car une perception déformée d'un objet dépend, par exemple, de l'éclairage, de l'état émotionnel d'une personne ou de l'état de l'analyseur auditif (personnes malentendantes).

Avec la psychose, il peut y avoir:

  • illusions verbales - le vrai discours des gens autour est perçu comme des déclarations hostiles;
  • illusions paréidoliques - se produit dans les délires (troubles mentaux avec confusion) d'intoxication ou d'origine traumatique. Par exemple, un patient souffrant de délire alcoolique (delirium tremens) par endroits sur le papier peint remarque des mouvements et des visages bizarres et changeants, et dans les fissures du plafond, il remarque des serpents prêts à bondir sur lui. Avec l'obscurcissement crépusculaire de la conscience associé à un traumatisme ou à l'épilepsie, le patient perçoit le médecin comme un meurtrier et le phonendoscope dans sa main comme une arme pointée sur lui.

Les hallucinations sont des perceptions d'un objet qui n'existe pas vraiment. Le plus souvent, ils sont auditifs ou verbaux. Par exemple, un patient entend des «voix» inexistantes qui peuvent jouer différents rôles:

  • commenter ses actions (commenter les hallucinations);
  • attaquer ou défendre (hallucinations dramatiques);
  • justifier et louer (hallucinations angéliques);
  • répétition obsessionnelle et aléatoire de quelque chose (hallucinations stéréotypées ou obsessionnelles);
  • ordonner quelque chose à faire (hallucinations impératives) - peut être dangereux pour le patient et les autres.

Les hallucinations associées à l'APD doivent être distinguées des hallucinations causées par la maladie et des manifestations de l'eidétisme - la capacité phénoménale de visualiser des représentations (souvenirs) avec une luminosité sensorielle extraordinaire, que l'on trouve chez les artistes et les enfants, et chez les enfants, des images vives et «vives» de représentations visualisées peuvent jouer le rôle d'amis-héros et d'interlocuteurs.

Les idées délirantes sont des jugements subjectifs acceptés par le patient avec l'APD comme vrais, qui sont objectivement faux, directionnels, absurdes et incompatibles avec la réalité. Il est impossible de dissuader le patient ou de corriger psychologiquement de telles conclusions..

Les idées délirantes sont:

  • primaire - associé à la défaite de la pensée
  • secondaire - se produisant sur la base d'illusions, d'hallucinations ou d'automatismes psychiques (lorsqu'une personne cesse d'être le maître de ses propres pensées);
  • systématisé - soutenu par une preuve subjective du patient lui-même (tout ce qui n'est pas d'accord avec la preuve est rejeté);
  • non systématisé - dépourvu de preuves et de logique;
  • encapsulé - sommaire;
  • résiduel - résiduel, décoloration;
  • figuratif - reflétant l'humeur dominante;
  • interprétative - interpréter arbitrairement la réalité.

Des idées délirantes peuvent également surgir chez des personnes en bonne santé qui communiquent étroitement avec des patients «délirants». Cette forme d'illusion est appelée induite. Si une personne bénéficiant de l'APD a un fort charisme et des qualités de leadership, alors l'illusion induite peut devenir une sorte d '«épidémie».

Par contenu, les idées délirantes sont:

  • paranoïaque - idées d'attitude particulière;
  • paranoïaque - idées de persécution;
  • paraphrénique - idées de grandeur, de richesse et de réévaluation de ses capacités.

Pathogenèse du trouble psychotique aigu

L'ODA est traditionnellement considérée comme une conséquence d'un dysfonctionnement du système de neurotransmetteurs dopaminergiques dans le cerveau. Cette hypothèse affirme que la psychose est le résultat d'une hyperactivité dopaminergique dans le cerveau, en particulier dans le système mésolimbique. [4] La dopamine est une substance impliquée dans la transmission des impulsions entre les cellules nerveuses.

La principale source de preuves pour cette hypothèse est les effets pharmacologiques des médicaments antipsychotiques, qui bloquent les récepteurs dopaminergiques D2, réduisant ainsi l'intensité des symptômes psychotiques. À l'inverse, les drogues qui augmentent la production de dopamine ou bloquent son «retour» et sa destruction (par exemple, les amphétamines et la cocaïne) peuvent provoquer une psychose. [cinq]

Le dysfonctionnement des récepteurs NMDA, qui influencent l'intensité de l'interaction des cellules nerveuses, a également été suggéré comme mécanisme possible pour l'apparition de la psychose. [5] Cette théorie est soutenue par le fait que les antagonistes partiels des récepteurs NMDA tels que la kétamine et le dextrométhorphane contribuent à l'état psychotique en cas de surdosage important. Les symptômes d'une telle intoxication sont considérés comme des symptômes miroir de la schizophrénie, avec à la fois des symptômes positifs (productifs) et négatifs. [6]

L'antagonisme des récepteurs NMDA, en plus de provoquer des symptômes ressemblant à la psychose, se manifeste également dans d'autres aspects neurophysiologiques: une diminution de l'amplitude de P50, P300 et d'autres potentiels évoqués des cellules nerveuses. [6]

L'utilisation à long terme ou des doses élevées de psychostimulants peuvent altérer le fonctionnement normal du cerveau, le rendant similaire à la phase maniaque du trouble bipolaire, un type d'état psychotique. [7] Les antagonistes des récepteurs NMDA reproduisent certains des symptômes dits «négatifs», tels que le trouble de la pensée (à faibles doses) et la catatonie (à fortes doses). Les psychostimulants, en particulier chez les personnes déjà sujettes à des styles de pensée psychotiques, peuvent provoquer des symptômes «positifs» tels que des croyances délirantes, en particulier un contenu de persécution.

Classification et stades de développement du trouble psychotique aigu

Une psychose aiguë survient:

  • primaire - est le résultat d'un trouble psychiatrique qui n'a pas été précédé par d'autres troubles;
  • secondaire - causé par d'autres problèmes médicaux. [4]

Les psychoses primaires doivent être traitées immédiatement avec des médicaments antipsychotiques, et les psychoses secondaires nécessitent l'élimination de la cause profonde: tumeurs cérébrales, intoxication et autres pathologies.

Les APD sont classées en fonction du trouble psychiatrique auquel elles sont affectées. S'ils sont associés à des troubles du spectre schizophrénique, les psychoses aiguës peuvent prendre les formes suivantes: [8]

1. Schizophrénie paranoïde - critères généraux de schizophrénie, hallucinations prononcées et / ou délires (par exemple, délires de persécution, attitudes et significations; hallucinations olfactives et auditives de nature menaçante ou imposante). Des symptômes «négatifs» sont présents, mais pas de premier plan. Le cours est épisodique ou chronique.

2. Schizophrénie hébéphrénique (hébéphrène) - pensée désorganisée, discours brisé, désir d'isolement, comportement sans émotion et sans but. Il commence assez tôt, le pronostic est mauvais en raison de troubles «négatifs» prononcés.

3. Schizophrénie catatonique - les troubles du mouvement dominent (mais n'ont aucune valeur diagnostique pour la schizophrénie):

  • stupeur ou mutisme (manque de parole);
  • agitation (activité motrice qu'une personne ne peut pas contrôler);
  • gelé;
  • négativisme;
  • rigidité (résistance ou absence de réponse en réponse aux stimuli);
  • flexibilité cireuse (maintenir les parties du corps dans une certaine position);
  • d'autres symptômes (par exemple, soumission automatique et persévérance - répétition persistante d'une action).

4. Type simple de schizophrénie - développement progressif de symptômes négatifs, absence d'hallucinations prononcées, d'illusions et de manifestations catatoniques, changements significatifs de comportement (perte d'intérêt, inactivité et autisme social).

5. Dépression post-schizophrénique - l'une des étapes de la schizophrénie paroxystique, se développe après le début d'une crise psychotique.

6. Schizophrénie résiduelle:

  • symptômes schizophréniques négatifs distincts (activité réduite, douceur émotionnelle, passivité, pauvreté des expressions faciales);
  • la présence dans le passé d'au moins un épisode psychotique distinct répondant aux critères de la schizophrénie;
  • la présence de symptômes schizophréniques négatifs et une période durant laquelle l'intensité et la fréquence des délires et des hallucinations sont minimes;
  • pas de démence ou autre pathologie cérébrale;
  • absence de dépression chronique.

Dans la prochaine révision de la CIM-11, il est proposé d'abandonner les formes de schizophrénie. Cela est dû à la difficulté de différencier les formes entre elles, ainsi qu'au fait qu'en pratique, le passage de la maladie d'une forme à une autre est souvent observé..

Complications du trouble psychotique aigu

Les personnes qui ont déjà développé une APD sont plus susceptibles d'abuser de drogues et / ou d'alcool. Certains les utilisent pour traiter les symptômes psychotiques. Alors que les substances psychoactives atténuent les symptômes psychotiques (quoique brièvement et seulement marginalement), la toxicomanie ne peut qu'aggraver les symptômes psychotiques ou causer d'autres problèmes..

Par exemple, la recherche montre que les personnes atteintes de schizophrénie sont plus susceptibles de fumer. La nicotine les aide à faire face à l'anxiété et réduit également certains des effets secondaires de la thérapie antipsychotique. Mais dans le même temps, le risque de cancer du poumon et d'accidents vasculaires (accidents vasculaires cérébraux et crises cardiaques) augmente considérablement. Par conséquent, les drogues et l'alcool ne sont pas utilisés comme médicaments: leur utilisation ne résout pas le problème, mais ne fait qu'ajouter un autre problème par le biais d'un soulagement imaginaire. [3]

Non traités, les symptômes psychotiques peuvent entraîner des perturbations sociales: problèmes d'apprentissage et de travail, relations familiales tendues et perte de contacts sociaux étroits - amis et connaissances. Plus les symptômes persistent, plus le risque de problèmes supplémentaires est grand - appels fréquents et déraisonnables à l'ambulance, admission dans un hôpital psychiatrique, problèmes avec la justice. En général, tout cela s'appelle «dérive sociale» - la perte de statut social, de compétences professionnelles, de compétences avec une violation des contacts accumulés au cours de la vie. La fin de cette dérive est le sans-abrisme et le besoin d'un soutien social constant. Par conséquent, parmi les sans-abri, il y a un pourcentage très élevé de personnes souffrant de troubles psychotiques. [3]

Les personnes atteintes de psychose aiguë ont également un risque élevé d'automutilation et de suicide. Par conséquent, si le patient se fait du mal, vous devez immédiatement contacter un médecin ou le service «Helpline». Les proches doivent rechercher des signes de coupures, ecchymoses ou brûlures de cigarette inexpliquées, qui se trouvent généralement sur les poignets, les bras, les hanches et la poitrine..

Les personnes atteintes d'APD qui s'automutilent peuvent toujours porter des vêtements de protection, même par temps chaud. Compte tenu du danger imminent, l'examen involontaire de ces patients par des psychiatres est autorisé, ainsi que le traitement involontaire dans les hôpitaux psychiatriques..

Diagnostic du trouble psychotique aigu

Le diagnostic de l'ODA est principalement effectué en observant le comportement du patient et en discutant avec lui. Au cours d'un tel examen, il est possible d'identifier des signes objectifs de la présence d'expériences psychotiques:

  • comportement et discours désorganisés - parfois, l'élocution du patient est si altérée qu'il est impossible de comprendre ce qu'il veut dire (cela s'appelle "okroshka verbal");
  • signes d'hallucinations - le patient peut constamment fermer les oreilles, parler lorsqu'il n'y a personne à proximité, regarder au-delà de l'interlocuteur, etc.
  • indicateurs indirects de la présence d'expériences délirantes - par exemple, le patient peut envelopper sa tête avec des objets métalliques, car il pense que son cerveau est affecté par les rayons.

De plus, une liste d'examens paracliniques complémentaires est réalisée afin d'exclure une cause externe autre que les troubles mentaux:

  • tomographie cérébrale - pour exclure les tumeurs et les troubles vasculaires;
  • tests pour les substances psychoactives et autres.

Lorsque toutes les causes externes sont exclues, on passe au diagnostic différentiel parmi les causes psychiatriques de la psychose aiguë. Le contributeur le plus courant à l'APD est la schizophrénie. Pendant longtemps, le diagnostic de schizophrénie reposait sur les symptômes de Kurt Schneider, qui les identifiait grâce à une analyse statistique des antécédents de cas:

  • des pensées sonores;
  • hallucinations de la troisième personne;
  • hallucinations sous forme de commentaires;
  • hallucinations somatiques;
  • emporter ou insérer des pensées;
  • traduction (ouverture) des pensées;
  • perception délirante;
  • la perception de sensations ou d'actions comme si elles étaient causées par l'influence de quelqu'un d'autre.

Dans les classifications modernes, un écart par rapport à ces critères est noté, car ils ont montré leur faible spécificité spécifiquement pour la schizophrénie.

Les autres causes psychiatriques de l'APD comprennent:

  • trouble affectif bipolaire - alors les troubles affectifs (émotionnels) prévaudront dans la clinique de la psychose;
  • démence - dans ce cas, il y aura de nombreux signes psycho-organiques dans la clinique de psychose;
  • symptômes de sevrage après une toxicomanie.

Traitement des troubles psychotiques aigus

Le traitement de l'APD comprend une combinaison de médicaments antipsychotiques, de thérapies psychologiques et de soutien social (répondant aux besoins sociaux d'une personne tels que l'éducation, l'emploi ou le logement).

Médicaments antipsychotiques

Ces médicaments sont généralement recommandés comme le premier et le plus important traitement de la psychose. Ils bloquent l'action de l'excès de dopamine dans le cerveau. [3]

Les médicaments antipsychotiques ne conviennent pas à tout le monde, car leurs effets secondaires peuvent affecter les gens de différentes manières. Par exemple, les antipsychotiques doivent être soigneusement surveillés et sélectionnés pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, d'épilepsie et d'autres conditions qui provoquent des convulsions ou des convulsions..

Les effets secondaires de ces médicaments peuvent inclure la somnolence, les tremblements, la prise de poids, l'agitation, les contractions musculaires et les spasmes, la vision trouble, les étourdissements, la constipation, la perte de libido, la bouche sèche et autres. Ils sont tous réversibles et réglables..

Les antipsychotiques réduisent les sentiments d'anxiété sur plusieurs heures d'utilisation. Mais pour réduire directement les symptômes psychotiques, tels que les hallucinations ou les pensées délirantes, cela peut prendre plusieurs jours ou semaines..

Les antipsychotiques peuvent être pris par voie orale (orale) ou par injection. Il existe plusieurs antipsychotiques à libération lente qui ne nécessitent qu'une seule injection toutes les deux à six semaines (par exemple, un traitement d'entretien prolongé).

Après un épisode de psychose, la plupart des personnes qui se remettent des médicaments doivent continuer à les prendre pendant au moins un an. Environ 50% des personnes doivent prendre leurs médicaments plus longtemps pour éviter la réapparition des symptômes. Si une personne a des épisodes psychotiques sévères, elle peut devoir être envoyée dans un hôpital psychiatrique pour traitement.

Traitement psychologique

Les traitements psychologiques comprennent:

  • La thérapie cognitivo-comportementale (TCC), basée sur une conversation individuelle, réussit très bien à aider les personnes atteintes de psychoses;
  • interventions familiales - la participation des membres de la famille et des amis proches à la thérapie réduit le besoin de soins hospitaliers.

Prévoir. La prévention

Avant le développement de l'APD, les gens ont généralement les critères de risque ultra-élevé de développer une psychose:

  1. apparition épisodique d'un ou plusieurs symptômes psychotiques:
  2. hallucinations;
  3. délire;
  4. troubles formels de la pensée (discontinuité de la pensée, sensation d'un «afflux de pensées» ou de leur «blocage», etc.);
  5. l'apparition d'un ou plusieurs symptômes psychotiques atténués (lissés):
  6. idées de relation (pensées que les autres ont une relation spéciale avec lui);
  7. croyances étranges ou pensée «magique» inhabituelle, y compris des idées de grandeur;
  8. idées paranoïaques;
  9. expérience perceptive inhabituelle (déceptions élémentaires de la perception);
  10. étrangeté de la pensée et de la parole;
  11. la présence de facteurs de risque héréditaires (antécédents de psychose, de trouble de la personnalité schizoïde ou schizotypique chez des proches).

Il est très important de "saisir" le développement de l'APD au stade des manifestations précoces énumérées, car seul cela permet d'arrêter le développement de changements graves de personnalité irréversibles..

La période des symptômes précurseurs qui survient avant le début des manifestations psychotiques aiguës est appelée «fenêtre d'opportunité» lorsqu'il est possible de modifier réellement le cours de la maladie. Toutes les autres tentatives d'intervention thérapeutique après la manifestation de la psychose ne font qu'alléger l'état du patient, mais ne permettent pas d'affecter radicalement l'évolution de la maladie elle-même.

La prévention primaire de la psychose comprend:

  • connaissance des facteurs de risque de l'APD;
  • l'utilisation de méthodes pour réduire le risque de ces facteurs;
  • la connaissance des voies neurobiologiques qui interviennent dans les effets de divers facteurs de risque dans le développement du TOC, et la disponibilité d'interventions spéciales qui bloquent ces facteurs de risque menant à la maladie.

Prévention secondaire de la psychose (après avoir subi un épisode psychotique):

  • identification d'un groupe de personnes à haut risque de rechute;
  • la disponibilité de thérapies spécifiques sûres et efficaces qui réduisent la probabilité de rechute;
  • la disponibilité de traitements spécifiques et efficaces qui peuvent prévenir ou ralentir la progression de la maladie.

Qui sont les psiops et pourquoi attaquent-ils nos citoyens

Pétersbourg est attaqué par des psiops, qui influencent secrètement les habitants avec des générateurs de torsion. Leurs possibilités sont infinies. Leurs crimes sont impunis. Cette conclusion a été faite par le correspondant de "City 812", après avoir étudié les réseaux sociaux et les forums sur le thème de la santé mentale. Comment gérer un psyop et comment vivre si vous êtes un psyop?

"Ils dirigent un groupe caché à Odnoklassniki à propos de moi"

Les réseaux sociaux et les forums spécialisés sur Internet regorgent de victimes d'opérateurs psychiques (en abrégé psiops). Des dizaines de milliers de personnes sont membres de groupes anti-psiterroristes. Ils sont sûrs que le monde (et Pétersbourg en particulier) a déjà été capturé par les opérateurs psi..

«Il existe un nouveau type de crime auquel les gens ne peuvent rien s'opposer! Expériences psychotroniques - torture avec des générateurs de torsion. La majorité des gens sous-estiment largement le danger de ce type d'arme. La possession de celui-ci donne des possibilités tout simplement illimitées. Avec son aide, vous pouvez prendre la vie d'une personne, la conduire au suicide ou à la folie. Le problème est étouffé par les autorités officielles. La principale raison pour laquelle telle ou telle personne devient victime de psychothérapie, dans la plupart des cas, réside uniquement dans le fait que cette personne est une cible pratique pour les psiopes "- c'est la brève essence du problème décrit dans le groupe Anti-PSiterror.

Les victimes y partagent leurs cas..

«Ils utilisent des armes psychotroniques à micro-ondes contre moi. Je suis zombifié et programmé, je montre des rêves vidéo et me rend somnolent paralysé dans la tête. Je souffre de cette technologie depuis 22 mois et 13 jours », écrit Sultan né en 1984.

«Tout a commencé en février 2011. En été, ils ont commencé à lire dans les pensées. De plus, tous les gens autour entendent mes pensées, et peuvent donc me «troller», m'aggraver. Et les voisins non seulement entendent des pensées, mais me parlent aussi. Ils dirigent un groupe caché à Odnoklassniki à propos de moi, où ils proposent de nouvelles phrases pour l'intimidation », explique Pavel, 24 ans.

«Il vaut la peine de prendre une position horizontale - et des flux de rayons tout à fait tangibles commencent à pénétrer. Cela se fait à partir de l'appartement au-dessus de nous par des personnes très spécifiques manuellement sur des appareils portables, probablement les voisins eux-mêmes. Je connais leur voiture », se plaint une femme âgée..

Comment se protéger du viol psi

La principale raison pour laquelle tous ces messages sont publiés sur Internet est que les gens essaient de trouver une protection contre le psiop omniprésent. Et la trouver.

Il existe toute une industrie des antipsychotiques. Les casquettes en aluminium existent depuis longtemps. Les nouveaux moyens de protection sont des produits innovants et de haute technologie.

Par exemple, des biocorrecteurs pour restaurer le biofield (56 $), le programme antipsychotronique MindGuard pour un ordinateur (seulement 0,10 $), des machines mentales (151 $) pour «atteindre l'état choisi», le résonateur de Grachev (114 $), qui protège «l'horloge naturelle du corps contre les interférences électromagnétiques de tiers ", tissu de radioprotection (12 500 roubles / m2) et autres produits uniques.

Cependant, beaucoup ne font pas confiance à la protection industrielle, c'est pourquoi ils inventent et partagent leurs propres développements. Comme vous le savez, les opérateurs psi peuvent affecter non seulement le cerveau, mais également d'autres parties du corps. Par exemple, une femme raconte comment se protéger du viol psi..

- Vous pouvez utiliser des maillots de bain qui protègent contre le viol psi, les brûlures et les chocs électriques. Faites un motif pour la moitié avant du maillot de bain (dans du papier journal), découpez-en la moitié dans une boîte de jus ou trois couches de papier d'aluminium. Avec le côté brillant, pliez les trois couches. Ensuite, pour que la feuille ne se casse pas, collez-la avec du ruban adhésif large. De tels maillots de bain peuvent être mis la nuit lorsque les psiops attaquent, portés constamment, - la dame recommande.

Les combattants contre le psiterror ont rédigé un projet de loi fédérale "sur l'information et la sécurité humaine psychologique en Fédération de Russie" et l'ont publié sur le portail officiel "Russian Public Initiative". La discussion du projet de loi durera jusqu'au 29 mai 2018.

Où sont les tanières des terroristes psi

Sur leurs sites Web, les personnes souffrant d'influence psychotronique publient des listes de "terriers psi-terroristes" - adresses spécifiques où, à leur avis, des générateurs de torsion et des irradiateurs sont installés.

"City 812" a contacté l'un des "psiopes" Andrey, qui vit à Saint-Pétersbourg sur la rue Rubinstein. Selon lui, depuis le début des années 2000, un voisin du haut de l'appartement a commencé à se plaindre qu'Andrei et ses proches "irradient avec une arme secrète du KGB, testant une arme psychotronique top-secrète"..

- Comme tous les fous, il était très actif et a rapidement trouvé des gens partageant les mêmes idées. Ils ont écrit sur leurs problèmes à diverses autorités. Une fois, il est arrivé à la rédaction du journal. Là, ils l'ont écouté attentivement et ont publié toute une page - il y avait même une photo de notre escalier. Parfois, le voisin frappait à la porte, et le plus souvent, il disait simplement toutes sortes de choses désagréables dans le dos. Une fois, je l'ai trouvé près de Gostinka, où il distribuait des «documents incriminants» - indiquant les adresses des «mauvais appartements», - a déclaré Andrey.

Selon lui, un voisin a appelé une commission du bureau du logement pour rechercher des armes psychotroniques dans l'appartement d'Andrey. Andrei lui-même s'est tourné à plusieurs reprises vers le policier du district et l'hôpital psychiatrique. Le voisin a été périodiquement hospitalisé, mais il est revenu et a été emmené à l'ancien. Maintenant le voisin est reparti.

Ces histoires semblent sauvages, mais certaines, à en juger par le style et le contenu, peuvent constituer une réelle menace pour d'autres. Par exemple, quelqu'un Alexander Andreev écrit:

«Je souffre depuis 12 ans... Les médecins et la police ne peuvent pas m'aider. Il n'y a pas d'issue, vous devez prendre une arme et tuer tous ceux que vous soupçonnez. Bientôt je commencerai un massacre dans la maison et dans les environs, je ne vois pas d'autre issue. Pars comme ça avec de la musique ".

Que faire si vous êtes un psyop

Selon Sergei Zinoviev, chercheur principal au Département de psychiatrie d'urgence, de narcologie et de psycho-rééducation du N.V. I.I. Janelidze, certaines des personnes exposées au psi sont franchement malades: quelqu'un est inscrit auprès d'un psychiatre, quelqu'un ne l'est pas encore.

«Mais l'autre partie, ce sont les gens, induits par leurs expériences. Disons qu'il y a un patient dans la famille qui a de l'autorité pour le reste de la famille et qu'il peut littéralement infecter ses proches avec ses idées délirantes.

- Peut-il être guéri?

- Dépend de la maladie. S'il ne s'agit que d'une personne induite, il suffit de la séparer de l'inducteur, et tout passera. D'un autre côté, un tel comportement délirant peut être la manifestation d'une maladie grave, allant de la schizophrénie à toutes sortes de maladies d'un âge avancé. Par conséquent, le traitement est sélectionné individuellement.

Si une personne a rédigé une plainte pour torture par rayonnement de torsion au président, alors dans tous les cas, la plainte parviendra à notre comité de santé, et de là - à un dispensaire neuropsychiatrique du lieu de résidence du «client». Ensuite, elle sera remise à un psychiatre de district spécifique, qui devra examiner si la personne est malade ou non..

- Les psychiatres de district font-ils cela? Ils ont probablement assez d'autres travaux.?

- Alors ils sont obligés! Premièrement, bien entendu, on propose à une personne d'être examinée volontairement. S'il dit «Je ne veux pas», alors toutes ses lettres et plaintes sont jointes au dossier. Le psychiatre prépare les documents pour le tribunal. Et le tribunal décide d'organiser ou non un interrogatoire involontaire.

- Les "psiopes" eux-mêmes, dont ils se plaignent, peuvent se tourner vers le psychiatre local?

- Bien sûr, ils peuvent écrire une déclaration. Il sera attaché à l'affaire, qui ira au tribunal.

Selon le psychiatre, les combattants actifs contre la psi-terreur, qui rédigent des plaintes auprès de différentes autorités, rencontreront plus tôt leur psychiatre local au PND. Mais ceux qui n'écrivent pas peuvent déranger les voisins pendant très, très longtemps.